Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:25
Les sapeurs du 3ème RG en stage PREMIFOR en Guyane

 

10/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 20 au 25 janvier, dans le cadre de leur future participation à la mission Harpie, les sapeurs de la 2ème compagnie de combat du 3ème régiment de génie (RG) ont effectué un stage d’apprentissage de vie en forêt (PREMIFOR) en Guyane.

 

Ce stage particulièrement dense avait pour objectif de former les sapeurs à l’ensemble des cas de figures qu’ils vont être amenés à connaître. Il s’est déroulé dans un contexte hautement rustique afin que la mission Harpie soit parfaitement appréhendée.

 

Au sein du 9ème régiment d’Infanterie de Marine (RIMa), la compagnie a tout d’abord reçu, section après section, une instruction sur la constitution des sacs, les règles d’hygiène en forêt, ainsi qu’une sensibilisation aux règles d’emploi de la force et à l’action de l’armée de terre en soutien des forces de gendarmerie dans la lutte contre l’orpaillage illégal. Les stagiaires ont également reçu une instruction particulière sur la topographie en forêt. Chaque activité est sanctionnée par un test chronométré. Les phases d’instruction comprenaient également l’étalonnage de pas, la nage utilitaire, la pèche, le feu, mais aussi l’EVASAN (évacuation sanitaire). Chaque section s’est entraînée en restituant les prérequis (école de nœuds, brancardage, topographie) et en préparant son matériel.

 

Déclarés aptes aux missions en forêt, l’ensemble des sapeurs ont désormais hâte de se rendre sur les différentes zones d’opérations afin de remplir leur mission de lutte contre les sites d’orpaillage illégaux.

 

A 7 000 km de la métropole, les forces armées en Guyane (FAG) garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’État dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent dans un cadre rendu exigeant par son étendue (1 100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.

Partager cet article
Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 17:55
Les cadres de la compagnie de réserve du 1e REG à Puyloubier

 

23-01-2015 1e REG Réf : 393 - 481

 

Du 15 au 18 décembre 2014 la 5ème compagnie du 1er Régiment Etranger de Génie, est parti renforcer les effectifs de Puyloubier et aider à la taille des vignes et aux oliviers. 

 

Les cadres de la compagnie de réserves sont allés au domaine du Capitaine DANJOU pour aider, nos anciens. Cela a permis également de souder les cadres de cette compagnie un peu spéciale. S’apprêtant à partir pour Vigipirate en début 2015, le Capitaine ® PEPE a voulu faire auparavant une activité qui permettrait aux officiers et sous-officiers de mieux se connaître et de se retrouver dans un cadre moins formel mais tout aussi utile. Cela a permis aussi aux jeunes officiers et sous-officiers qui ont rejoint les rangs de la compagnie de s’acculturer aux histoires et traditions de la Légion Etrangère et de toucher du doigt le principe de solidarité et d’entre aide si chers à l’institution

Les cadres de la compagnie de réserve du 1e REG à PuyloubierLes cadres de la compagnie de réserve du 1e REG à Puyloubier
Partager cet article
Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 17:35
Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.

 

23-01-2015 1e REG Réf : 394 | 643

 

Du 3 au 18 décembre 2014, les légionnaires de la 2e section de la 2e compagnie du DTP/RIMAP-P ont été projetés par CASA sur l’atoll de PUKA-PUKA pour remplir une mission de souveraineté baptisée « TAAMURA 1 ».

 

Les objectifs de la mission

 

La section avait trois objectifs principaux : rénover entièrement le toit du préau de l’école de PUKA PUKA, installer des gouttières et mettre en peinture le local eau de la commune et enfin déboucher les buses sur l’un des ponts. Cette mission parfaitement adaptée pour des sapeurs-légionnaires a permis à l’armée française de remettre les pieds sur PUKA PUKA après plus de 22 années sans être venue.

 

Au service de la commune

 

Pendant 15 jours, les légionnaires ont travaillé sans relâche au profit de la commune. Non seulement les 3 chantiers principaux ont été réalisés bien avant la fin de la mission, mais en plus ils ont participé à de nombreuses missions annexes. Ainsi, les deux légionnaires formés en mécanique ont chaque jour réparé et entretenu les nombreux véhicules et moteurs de l’atoll : baleinier de la commune, scooter de la police, chariot élévateur, benne ou encore bus scolaire.

 

Profitant de la réalisation rapide des 1ers chantiers, la section a ensuite réalisé une dalle de béton pour accueillir 2 mats des couleurs à proximité du quai de PUKA PUKA. Elle a aussi pu installer la nouvelle aire de jeu au profit des enfants et participer à la pose d’éviers dans les locaux de la commune grâce à de solides connaissances en plomberie.

 

Le contact avec la population

 

Les légionnaires ont été ravis de pouvoir entrer en contact avec la population ainsi qu’avec les autorités locales. Le chef de section, l’ADJ MLYNARSKI, a lui-même réalisé une information sur l’armée française auprès des jeunes particulièrement demandeurs.

 

Les nombreuses rencontres sportives comme les matchs de volleyball et de football ont permis à la section de partager des moments forts avec les jeunes de l’atoll. La préparation du Noël des enfants, à laquelle les légionnaires ont aussi participé, a vu un père Noël Légion remettre quelques présents aux enfants les plus sages.

 

En fin de mission, pour clôturer 2 semaines de rencontre et de travail, le président de la Polynésie ainsi que le Haut-Commissaire sont venus inaugurer les différents chantiers.

 

Cette mission a ainsi permis à la section d’aider concrètement l’atoll de PUKA PUKA et de se forger des souvenirs polynésiens que le METANI ne chassera pas.

Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.
Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.Des sapeurs-légionnaires sur les îles du désappointement.
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 20:55
Parlez-vous (sapeur)-pompier ?

 

26/01/2015 Armée de Terre

 

Ludique et éducatif, Le jargon du sapeur-pompier apporte des réponses à toutes celles et ceux qui s’interrogent sur les origines et le sens des expressions propres aux soldats du feu.

 

Fruit de deux années de recherches, cet ouvrage inédit retrace près de deux cents ans d’histoire sur la base de faits authentiques. Écrit par un sous-officier de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), il est généreusement illustré de dessins humoristiques. Une partie des droits d’auteur sera reversée à des associations d’aide aux orphelins des pompiers. Un livre à mettre entre toutes les mains.

 

Le jargon du sapeur-pompier, SCH Alain Bailloux - Dessins : David Arnette

Edilivre, 96 pages.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:30
Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines

 

16/01/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 13 au 14 janvier 2015, la Force Commander Reserve (FCR) a mené une campagne de sensibilisation aux dangers des mines et munitions non explosées au profit de certaines écoles du sud-Liban.

 

Les sapeurs du contingent français ont présenté aux enfants libanais les différentes mines auxquelles ils peuvent être confrontés. Ils leur ont ensuite expliqué le comportement à adopter en présence d’objets suspects. Une sensibilisation ludique permettant de bien faire prendre conscience à ces enfants du danger de ces engins auxquels ils peuvent être malheureusement confrontés dans leur pays.

 

Près de 150 élèves ont ainsi bénéficié des conseils avisés des spécialistes mines et explosifs du 17e Régiment de génie parachutiste (équipe EOD/IEDD). Certains enfants ont fait part de leur expérience, précisant qu’ils avaient déjà trouvé des sous-munitions ou avaient un proche blessé suite à l’explosion d’une mine.

 

Cette sensibilisation ne remplace pas le déminage humanitaire mais se révèle très efficace en limitant les risques d’accidents alors que les opérations de déminage ne sont pas achevées.

Forte de près de 900 hommes et femmes, la FCR est directement placée sous les ordres du général Luciano Portolano commandant la FINUL. Elle est l’élément d’intervention d’urgence de la force et est stationnée à Dayr Kifa. Elle est en mesure d’intervenir sur court préavis dans toute la zone d’opération de la FINUL pour faire appliquer la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Réserve d’intervention opérationnelle, elle travaille en collaboration et coordination étroites avec les forces armées libanaises (FAL).

Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines
Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:55
« Parfois détruire, souvent construire, toujours servir »


13/12/2014 Armée de Terre

 

Depuis deux mois, les sapeurs de la 973e compagnie d’appui au déploiement opérationnel du 6e régiment du génie (6e RG) mettent en œuvre leurs talents de bâtisseurs dans le camp militaire de Meucon, à Vannes, en construisant un parcours d’obstacles original : le parcours élémentaire réduit pour le franchissement et l’organisation des reconnaissances en zone urbaine (PERFOR).

 

L’intérêt est double : le 6e RG développe et entretient les techniques de construction qu’il pourra mettre en œuvre lors de ses engagements opérationnels et, dans le même temps, crée un espace d’entraînement adapté aux besoins actuels des unités des forces terrestres.

Héritier des architectes militaires, le sergent Marc se distingue par ses connaissances en construction. Il a beaucoup appris au Mali et durant ses études. Aujourd’hui, il met ses qualités de bâtisseur combattant au service du génie.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 15:45
Sangaris : sécurisation d’un convoi entre Bangui et N’Délé (màj)

 

12 déc. 2014 Ministère de la Défense

 

Menée en coordination avec la MINUSCA du 26 novembre au 6 décembre 2014, l’opération Arcole a permis de sécuriser le déplacement du convoi de camions de l’entreprise Ecofaune, mandatée pour réaliser les travaux de réfection de l’école de N’Délé. Au cours de cette opération, les sapeurs de la force Sangaris ont reconstruit le pont de Bamingui pour permettre au convoi d’atteindre N’Délé

 

Il ne manquait plus que la livraison du matériel pour commencer les travaux de réhabilitation de l’école de N’Délé. C’est chose faite grâce au travail de la force Sangaris, en coordination avec la MINUSCA : l’escorte des véhicules transportant le matériel de construction et les travaux des sapeurs pour réparer le pont de Bamingui ont permis de faire passer le convoi sur la seule route reliant Bangui à N’Délé.

Le commandant Gilles, chef opération de cette mission, avait donné des ordres clairs à la compagnie d’infanterie et aux appuis déployés par le groupement tactique interarmes (GTIA) Picardie : « rester vigilant et conserver le dispositif de sûreté établi tout au long dutrajet ». La mission de la force était de sécuriser le convoi des camions de l’entreprise Ecofaune. L’escorte du convoi était déployée afin de dissuader toute approche de groupes armés. Le travail de coordination avec la MINUSCA a également été bénéfique à la mission, permettant de traverser en sécurité des villages et zones qui étaient majoritairement occupés par des ex-Séléka.

Les quelques 50 véhicules du convoi ne sont pas passés inaperçus sur les 1 100 kms de piste. La saison des pluies qui s’achève a rendu certains passages de la route particulièrement délicats et 10 jours ont été nécessaires pour rallier N’Délé. Le convoi n’avançait pas rapidement avec une vitesse moyenne de déplacement entre 6 et 25 km/heure.

Sangaris : sécurisation d’un convoi entre Bangui et N’Délé (màj)Sangaris : sécurisation d’un convoi entre Bangui et N’Délé (màj)
Sangaris : sécurisation d’un convoi entre Bangui et N’Délé (màj)Sangaris : sécurisation d’un convoi entre Bangui et N’Délé (màj)

 

Une mission complémentaire a été confiée au génie : réparer le pont situé à Bamingui, lourdement endommagé. « Un sacré périple et un défi relevé» par la section de combat du 3e régiment du génie (3eRG). Les 30 sapeurs ont retiré le bois usé, renforcé le platelage de répartition et d’usure par du bois transporté depuis Bangui. Une journée de travail intensif a permis de rétablir l’itinéraire qui mène à N’Délé. Cet axe est  primordial pour la population et pour le transport de denrées depuis Bangui. « Il ne s’agit pas de notre cœur de métier, mais nous avons été utiles pour la mission, pour la force et pour la population », témoigne le capitaine Cédric, commandant l’unité du génie, particulièrement touché par l’engouement de la population face à la réussite de « cette belle mission ».

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 8 500 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission de l’ONU.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 15:55
Plongée sous oxygène du 17e RGP en baie de Quiberon

 

11 déc. 2014  Armée de Terre

 

Fin novembre, le détachement de reconnaissance du 17e régiment du génie parachutiste de Montauban a effectué un entraînement de plongée sous oxygène

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 08:45
Sangaris : destruction de munitions au Nord de Bangui

 

 

10/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 4 décembre 2014, la force Sangaris a effectué au Nord de Bangui, une nouvelle opération de destruction d’armes et de munitions. Cette action met en lumière le travail constant de désarmement réalisé par les militaires français, après un an de présence en Centrafrique.

 

Réalisée sur PK25 et sur le camp militaire de M’Poko par les experts en explosif du 3e régiment du génie (3e RG), et encadrée par le groupement tactique interarmes (GTIA) Picardie, cette opération a permis de détruire d’importantes quantités de munitions collectées dans le cadre de l’application des mesures de confiance. A cette occasion, les représentants de la MINUSCA, de l’EUFOR et de l’ambassade de France ont été conviés par la force Sangaris à assister à cette destruction.

 

Pour le symbole, c’est le général Eric Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, qui a déclenché la détonation des quasis 300 kg de matière explosive.

 

La force a ensuite procédé à une destruction d’armes. L’arsenal hétéroclite, récupéré des groupes armés, soit par dépôt spontané, soit par confiscation, se composait d’armes de guerre mais également d’armes artisanales. Suivant une procédure bien codifiée, les armes sont recensées et enregistrées par la prévôté, puis découpées avant d’être ramenées en France à l’état de déchets pour être fondues dans des usines spécialisées.

 

Là encore, cette collecte d’armes résulte de la stricte application des mesures de confiance à tous les individus armés de République centrafricaine, mesures qui contribuent à améliorer la situation sécuritaire du pays et à l’enrayement de la spirale des exactions, permettant ainsi le retour des organisations humanitaires et le déploiement de la force internationale de la MINUSCA.

 

En une année de présence en Centrafrique, ce sont plus de 300 000 munitions et 8 000 armes de toute nature qui ont été recueillies par la  force ; un total de 14 tonnes de munitions  a également été détruit.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 8 500 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission onusienne.

Sangaris : destruction de munitions au Nord de BanguiSangaris : destruction de munitions au Nord de Bangui
Sangaris : destruction de munitions au Nord de Bangui
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 17:55
Le 2e REG fête Sainte Barbe

 

04-12-2014 2e REG Réf : 565 - 1334

 

Les légionnaires sapeurs de montagne du 2e REG ont fêté la Sainte Barbe mercredi 3 décembre 2014. Celle qui veille sur les sapeurs a été célébrée au quartier maréchal Kœnig, sous la direction du général de division Maurin, commandant la Légion étrangère.

 

C’est au son de la musique de la Légion étrangère (MLE), mercredi 3 décembre 2014, que cette cérémonie a vu remettre plusieurs décorations et brevets, notamment l’étoile d’éclaireur skieur du 2e REG, qui sanctionne une connaissance particulière du milieu de la montagne et un comportement exemplaire en altitude. Cette décoration marque la spécificité unique de ces légionnaires qui, sans nul obstacle et nul homme pour leur faire barrage*, sont l’appui génie de la 27e Brigade d’infanterie de montagne.

Héritiers des traditions du génie Légion d’Indochine, les légionnaires du plateau d’Albion ont défilé sur la place d’arme du régiment en arborant les fanions des unités du Tonkin.

 

Le 2e REG fête Sainte Barbe

A l’issu, les maires du plateau de Vaucluse ont remis à sept légionnaires leur décret de naturalisation. Moment solennel pour ces étrangers qui servent sous les armes de la France, et qui intègrent la Nation avec fierté.

Des détachements du régiment sont récemment rentrés de République de Côte d’Ivoire, de la Réunion et de Nouvelle Calédonie. Le 2e REG n’attend plus que le retour d’un détachement actuellement en mission Vigipirate à Lyon, pour préparer les traditionnelles fêtes de fin d’année au sein de la famille Légion.

 

*Extrait de « Rien n’empêche », le chant du 2e Régiment étranger de génie

Le 2e REG fête Sainte Barbe
Le 2e REG fête Sainte Barbe
Le 2e REG fête Sainte Barbe
Le 2e REG fête Sainte Barbe
Le 2e REG fête Sainte Barbe
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 07:55
Exercice ANGERS 2014 : l’heure du bilan

 

01/12/2014 Armée de Terre

 

Après trois jours d’exercice au cœur d’Angers, l’heure est au bilan pour le 6e régiment du génie (6e RG).

 

Pour le colonel Chistophe COMBI, chef de corps du 6e RG, l’exercice ANGERS 2014, qui se tenait à l’occasion du 120e anniversaire du régiment, est une réussite : « cela faisait de nombreuses années que l’on n’avait pas manœuvré en terrain libre et l’accueil a été très favorable » a-t-il déclaré. En effet, le fait que l’exercice se soit déroulé au contact de la population a permis aux Angevins d’aller à la rencontre des 700 militaires déployés et de découvrir leur travail.

 

Démonstration des savoir-faire (franchissement sur engins flottants, patrouilles, infiltration par les égouts,  simulations d’incidents, parcours commando), conférences historiques, concerts de musique militaire : ces trois jours ont permis de renforcer le lien qui unit les habitants et leur régiment, installé dans la ville depuis 1894. Pour achever cette manœuvre en beauté, le 6e RG a réalisé une prise d’armes nocturne sur la rivière Maine, au cœur du centre-ville.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 19:55
Le 6e Régiment de Génie, un régiment bien dans sa ville

 

14/11/2014 Victor POULAIN – Armée de Terre

 

Du 12 au 15 novembre, près de 700 militaires ont investi la ville d’Angers pour célébrer les 120 ans du 6e régiment du génie.

 

La volonté du régiment était de laisser de côté les traditionnelles « journées portes ouvertes » pour aller à la rencontre de la population et lui présenter son travail. Franchissement sur engins flottants, patrouilles, infiltration par les égouts,  simulations d’incidents, parcours commando… Toutes ces activités étaient organisées au cœur de la ville, pendant quatre jours. Grâce à l’exercice ANGERS, ils sont nombreux à avoir pu découvrir les savoir-faire des sapeurs du génie et une partie du matériel de l’armée de Terre, tout en échangeant avec les soldats présents. Cette belle occasion de renforcer le lien armée-nation s’achèvera demain soir, par une prise d’armes nocturne sur la Maine.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 08:55
Visite du général COMBIM au 2e REG

 

31-10-2014 source 2e REG Réf : 561 -594

 

Le général de brigade Bizeul, commandant la 27e brigade d'infanterie de montagne (27e BIM), a effectué sa première visite de commandement du 2e régiment étranger de génie, le vendredi 24 octobre 2014. A cette occasion, il a pu assister à un exercice de franchissement de la 1ère compagnie.

 

Le général Hervé Bizeul, commandant la 27e brigade d'infanterie de montagne, ayant pris ses fonctions le 1er Août 2014, s'est rendu pour sa 1ère visite de commandemrnt sur les terres du 2e REG, le vendredi 24 octobre 2014.

 

Régiment opérationnel oblige, le général COMBIM a été d'abord accueilli sur les bords du Rhône, où un exercice de mise en oeuvre de moyen léger de franchissement (MLF) était conduit par la 1ere compagnie. Capable de déployer d'importants dispositifs de franchissement de coupure humide, le 2e REG  se prépare en vue de l'exercice de brigade CERCES, au cours duquel il devra appuyer les bataillons dans le franchissement du lac de Serre Ponçon.

 

A son arrivée au quartier Maréchal Koenig, le général COMBIM a été accueilli, au son du clairon, par un piquet d'honneur armé par la compagnie d'appui. Il s'est ensuite adressé aux cadres et caporaux-chefs du régiment, auxquels il a fait part de sa fierté, de sa confiance et de ses attentes pour le 2e REG.

 

Au cours d’un pot puis d'un déjeuner rythmés par des chants familiés*, le général COMBIM a pu échanger avec l’ensemble des cadres et légionnaires présents au 2e REG.

 

S'en suivit une présentation des infrastructures concourants à la préparation opérationnelle, notamment le complexe sportif, les infrastructures de tir et la salle EOD (Explosive Ordinance Disposal), qui recelle quantité d'engins explosifs improvisés (EEI), allant de la munition enterrée jusqu'aux chargeurs d'AK 47 piégés retrouvés sur les récents théâtres.

Enfin, le chef de corps, le colonel Jean-Christophe Reussner, épaulé par ses chefs de services, lui a présenté le 2e REG en 2014 avec ses forces et ses préoccupations.

 

Après avoir signé le livre d'or régimentaire, c'est avec une vision concrète de ses légionnaires sapeurs de montagne que le général Bizeul est reparti du plateau d'Albion.

 

*Le général Hervé Bizeul a servi 2 années à la compagnie montagne du 2e REP.

Visite du général COMBIM au 2e REG
Visite du général COMBIM au 2e REG
Visite du général COMBIM au 2e REG
Visite du général COMBIM au 2e REG
Visite du général COMBIM au 2e REG
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 08:55
Le 6e régiment du génie fête ses 120 ans


07/11/2014  Valérian FUET - Armée de Terre

 

Du 12 au 15 novembre, près de 700 militaires investissent la ville d’Angers à l’occasion des 120 ans du 6e régiment du génie.

 

Quatre jours d’exercice en terrain libre, au cœur de la capitale angevine, durant lesquels les habitants pourront découvrir  les différents savoir-faire du génie et  de nombreux véhicules de l’armée de Terre.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 13:55
Exercice Angers 2014 : le 6e RG au cœur de sa ville


07/11/2014 Valérian FUET - Armée de Terre

 

Du 12 au 15 novembre, près de 700 militaires investissent la ville d’Angers dans le cadre d’un entraînement opérationnel en terrain libre. L’occasion pour le 6e régiment du génie de mettre en œuvre et de partager ses différents savoir-faire techniques et tactiques avec la population angevine.

 

Tout au long des quatre jours, différents ateliers ouverts au public seront conduits dans l’agglomération angevine et ses environs :

 

Carte exercice Angers 2014 (format pdf, 2 MB).

 

Inscrit dans le cadre des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale et du 120e anniversaire de la création du 6e RG, l’exercice proposera également différentes animations ouvertes au public :
-    des ateliers pédagogiques au profit des écoles (du 12 au 15 novembre : Place Leclerc) ;
-    un concert de la fanfare de tradition du 6e RG (mercredi 12 – 20h30 : Grenier Saint Jean) ;
-    une conférence historique sur la grande guerre (jeudi 13 - 20h30 : Centre des congrès).


Plus d’information : www.angers.fr

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:55
photo 2e REG

photo 2e REG

 

10-10-2014 2e REG - Réf : 560 -625

 

Le général de division Maurin, commandant la Légion étrangère (COMLE), a effectué sa première visite du 2e régiment étranger de génie, le mercredi 8 octobre 2014. Étaient avec lui les présidents des sous-officiers de la Légion étrangère (PSO LE) et des caporaux-chefs de la Légion étrangère (CCH LE).

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 11:55
Mission dépollution pour le 19e RG

 

16/10/2014 Armée de Terre

 

Au début du mois d’octobre, dans le cadre d’une opération de dépollution de plages sur la côte d’Opale (62), les plongeurs démineurs de Cherbourg ont fait appel aux savoir-faire des sapeurs de la 51e compagnie d’aide au déploiement lourd du 19e régiment du génie.

 

Habitués aux travaux en zones difficiles et sensibilisés aux dangers pyrotechniques, les sapeurs ont eu pour mission de réaliser des travaux de terrassement. L’objectif étant de désensabler des pieux en béton piégés, dits pieux « Rommel », datant de la Seconde Guerre mondiale, afin de les transporter vers une zone de destruction. Après avoir évacué le danger sur deux sites de Wissant, en parfaite coordination avec les démineurs de la Marine nationale, les sapeurs du 19e RG ont élargi leur action à d’autres plages des communes avoisinantes.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:50
Pont de la paix à Anvers ouvert



2 oct. 2014 Belgian Defence

 

Le pont de la paix a été posé le 2 octobre 2014 à Anvers, entre la Rive gauche et le Steen. Ce pont a été assemblé en souvenir des cent mille réfugiés qui quittèrent la ville lors de la Première Guerre mondiale. L'ouvrage peut être traversé, après une inspection minutieuse.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 15:50
Interopérabilité explosive à l’Eurocorps


16 sept. 2014 Belgian Defense

 

L’Eurocorps a dépêché ses éléments du génie à Ingolstadt, en Allemagne, pour un exercice réunissant des troupes allemandes, belges, espagnoles, françaises et luxembourgeoises. Durant une semaine, ces spécialistes en explosifs et décontamination ont partagé leurs expériences opérationnelles. Un mélange détonant !

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 11:54
Un chantier de Titan pour Le 19e RG

la section du lieutenant Mignot poursuit le dessouchage et la mise hors d’eau du tracé.

 

08/08/2014 A. Herlin - Economie et technologie

 

Depuis le 2 juin 2014, la 2e section de la 51e compagnie d’aide au déploiement lourd (51e CADL) du 19e régiment du génie (19e RG) effectue un chantier au profit du 1er régiment de tirailleurs (1er RTIR), à Epinal dans les Vosges.

 

Ce chantier doit aboutir à la création et à l'amélioration de plus de 800 mètres de piste en pleine forêt, pour permettre aux véhicules blindés de combat d’infanterie du 1er RTIR d’accéder à leur terrain de manœuvre sans emprunter la route civile. Après le déboisage effectué par l’office national des forêts (ONF), la section du lieutenant Mignot poursuit le dégagement du tracé. Une opération délicate compte tenu de la météo pluvieuse et de la nature du terrain. Prochaine étape, la pose des 4 000 tonnes de matériaux nécessaires à cet imposant chantier qui ne prendra fin qu’en 2015.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:45
Cérémonie de fin de formation au franchissement (EUTM Mali)

 

18 juin 2014 par eutmmali.eu

 

La cérémonie de fin de formation au franchissement pour la section de militaires maliens du 26e Bataillon de Travaux de Génie a eu lieu le 13 juin 2014 à Bapho.

 

Après avoir commencé il y a 13 semaines, le 3 mars, les entraineurs européens ainsi que les soldats maliens considèrent la formation comme une réussite significative pour les forces armées maliennes. Les militaires maliens de la section du génie ont démontré leur savoir-faire et leurs capacités pendant un exercice final de deux jours, le 10 et 11 juin, avec des «  résultats très satisfaisants », selon le chef de corps de  26e BTG, le lieutenant-colonel Dembele.

 

Pendant la cérémonie, qui a été présidée par le chef d’état-major général des armées, le général Mahamane Touré, accompagné par le colonel-major Nana Traoré, directeur du Génie, et le général-commandant de l’EUTM Mali, les stagiaires maliens ont reçu un diplôme qui sanctionne les connaissances acquises dans le domaine du franchissement. A partir de ce jour-là, les forces armées maliennes ont fait un premier et très important pas, en se dotant d’une capacité de faciliter l’engagement des troupes par le franchissement de coupures  humides, avec la mise en œuvre d’un pont flottant.

 

Closing ceremony of the Combat River Crossing Training

 

On the 13th of June 2014 the closing ceremony of the Combat River Crossing Training (CRCT) for a Malian platoon from the 26th Engineers Battalion, took place in Bapho.

 

Started 13 weeks ago, on March 3rd, the training was considered by both European instructors and Malian trainees as a significant achievement for the Malian Armed Forces. Malian engineers proved their skills and capabilities during a two days final exercise, on 10 and 11 June, with “very good results” according to the battalion commander, Lieutenant-Colonel Dembele.

 

During the ceremony chaired by general Mahamane Touré, the Malian Chief of General Staff, together with colonel-major Nana Traoré , Engineers Director, and the EUTM Mali Mission Commander, the Malian trainees were awarded with a diploma, which certifies the technical abilities acquired in the domain of combat river crossing. The MaAF have made a first and very important step to furnish themselves with a river crossing capability through the deployment of a pontoon bridge.

Cérémonie de fin de formation au franchissement (EUTM Mali)Cérémonie de fin de formation au franchissement (EUTM Mali)
Cérémonie de fin de formation au franchissement (EUTM Mali)
Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 11:50
Combat ininterrompu, obstacles maîtrisés

 

20.06.2014 Belgian Defense

 

Un grand exercice mettant en scène les futurs cadres fantassins et du génie s'est tenu cette semaine à Bourg-Léopold. En quelques jours, le Land Victory condensait des activités complexes où la collaboration entre les différentes spécialités représentait un enjeu tout particulier pour les stagiaires.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 13:58
Eurosatory 2014 - DroGen

 

13.06.2014 ministeredeladefense

 

Drone du génie, un outil de la liberté d'action

Partager cet article
Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 07:55
Raid commandos pour le 3e RG

Raid commandos pour le 3e RG / Crédits : 3e RG

 

28/05/2014 J. SEVERIN  Armée de Terre

 

Du 26 au 28 mai 2014, le 3e régiment du génie a réalisé un exercice d’aguerrissement, entre Charleville-Mézières et Sedan.

 

600 acteurs sur le terrain, répartis en 3 compagnies de combat, appui, plastron et PC régimentaire. Deux aéronefs « gazelle » du  3e régiment d’hélicoptères de combat d’Étain, ont également été réquisitionnés pour l’occasion.

 

L’exercice WOINIC II fait suite à celui déjà réalisé en 2013, dans l’optique d’aguerrir les combattants. Lors de la précédente édition, les sapeurs devaient effectuer une marche d’exfiltration de 80 kilomètres, en groupes, sans se faire détecter par l’ennemi.

 

Cette année, l’exercice est joué au niveau compagnie et s’appuie sur la mise en œuvre des techniques commandos. C’est en rase campagne que se situaient les différents objectifs : prendre un pont, récupérer un village aux mains de l’ennemi et lui tendre une embuscade.

 

Un exercice d’enseignement complet, puisque celui-ci a nécessité le déploiement des composantes opérationnelles, logistiques, sanitaires, mais aussi de renseignements.

 

Un entraînement dans le cadre de la préparation aux futures projections du régiment, en République Centrafricaine, à Djibouti, en République de Côte d’Ivoire ou encore en Polynésie Française.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 12:45
Tchad : l’action du génie au profit de la force Epervier

 

15/05/2014 Sources : EMA

 

La régionalisation des opérations dans la bande sahélo saharienne (BSS) fera de la base de N’Djaména le nouveau centre de gravité du commandement des opérations de la zone. Les travaux d’infrastructures engendrés sont donc conséquents.

 

Pour supporter un flux logistique de plus en plus important, la plateforme aéronautique militaire de N’Djaména, doit être entièrement refaite par le 25e Régiment du Génie de l’Air. Les 60 personnes du détachement « composante lourde de la force Epervier » ont pour mission de transformer une zone entièrement marécageuse en un parking pouvant accueillir de gros porteurs (type A400M).

 

Entièrement autonome, de la conception à la réalisation, le régiment du génie de l’air va œuvrer durant plus de 35 semaines pour réaliser cette plateforme.

 

Les militaires de la force Épervier assurent deux missions permanentes : ils apportent un soutien aux forces armées et de sécurité (FADS) tchadiennes, conformément à l’accord de coopération technique signé entre la France et le Tchad et sont en mesure de garantir, si nécessaire, la sécurité des ressortissants français résidant au Tchad.

 

Depuis le 31 mars, la force Epervier est sous le contrôle opérationnel de la force Serval dans le cadre de la régionalisation des opérations dans la bande sahélo-saharienne. D’autres étapes marqueront cette montée en puissance, dont le terme sera marqué par le transfert du poste de commandement unique des opérations de Bamako vers N’Djamena.

Tchad : l’action du génie au profit de la force EpervierTchad : l’action du génie au profit de la force Epervier
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories