Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 12:30
Ankunft verwundeter Peschmerga in Deutschland

7 janv. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 01/2015 15E10401

Der Kampf der Peschmerga gegen die IS-Terrormilizen fordert immer mehr Opfer. Einige besonders schwer Verwundete hat die Bundeswehr mit einer MedEvac-Transall ausgeflogen. Sie bekommen nun im Bundeswehrkrankenhaus Ulm eine für ihre Verletzungen besonders geeignete Behandlung.

Repost 0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 08:45
BA6 Class G - Mercedes-Benz

BA6 Class G - Mercedes-Benz

 

04-01-2015 A. Mohamed - letempsdz.com

 

La première partie des véhicules tout-terrain (4x4) BA6 Class G de marque Mercedes-Benz fabriqués par la Société algérienne de fabrication des véhicules de marque Mercedes-Benz  a été livrée hier aux unités de l'ANP, selon le communiqué du ministère de la Défense nationale parvenu hier à notre rédaction. Cette opération se terminera le 15 du mois en cours, par la réception par le biais des services de la Direction centrale du matériel du ministère de la Défense nationale, de plus de 200 véhicules inscrits au titre du programme 2014.

 

Cette société aux capitaux mixtes entre l'Epic-Etablissement de développement de l'industrie des véhicules du ministère de la Défense nationale et l'EPE/Société nationale de véhicules industriels ainsi que le partenaire technologique allemand Daimler et le Fonds d'investissement émirati Aabar a été inaugurée, le 26 octobre 2014, par le général de corps d'armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire.

 

La fabrication de ces véhicules sera suivie, à compter du mois de mars 2015, par le lancement sur le même site, à Tiaret, de la fabrication des fourgons Sprinter de marque Mercedes-Benz dans ses diverses versions (transport de personnel, ambulance, marchandise…).

 

Cette réalisation s'inscrit dans le cadre de l'exécution du programme de relance économique initié par le président de la République, qui a pour objectif de redynamiser l'industrie nationale et reflète l'intérêt que porte le haut commandement de l'Armée nationale populaire au développement des potentiels industriels militaires, pour pourvoir aux besoins de nos forces armées et contribuer au développement national.

Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 08:20
M1110 40mmx46 DayNight Trainer cartridge

M1110 40mmx46 DayNight Trainer cartridge

 

18 December 2014 naval-technology.com

 

Rheinmetall Munitions has won three framework contracts from the US Navy and the US Marine Corps (USMC) for the delivery of advanced infantry and screening smoke munitions.

 

The three IDIQ framework contracts, worth $127.8m and running through 2019, comprise one for the delivery of M1110 40 x 46mm day/night training cartridge and two for 66mm vehicle-launched screening smoke grenades.

 

To be built at the company's Camden facility in Arkansas, initial deliveries of 40mm ammunition are scheduled to commence in mid-2015.

 

However, the 66mm grenades ordered by both the USMC and the US Navy will be built at the Rheinmetall's Neuenburg plant in Germany.

 

Already eligible for deployment by the Marine Corps, the M1110 40 x 46mm low-velocity (LV) cartridge is mainly aimed at allowing infantry forces to conduct live fire training at night, as well as in all weather and range conditions.

 

Currently deployed by global militaries, including the US, the UK and several other Nato countries, Rheinmetall's family of 66mm smoke grenades are claimed to be the world's most advanced screening and obscuration munitions for vehicle protection.

 

Rheinmetall's 66mm smoke grenades use a composition of red phosphorus (RP) that offers effective and durable screening effects in both the visual and infrared bands and secures combat vehicles from observation and laser illuminators, targeting devices and rangefinders.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 23:50
A400M Germany Complete Process


18 déc. 2014 Airbus DS

 

Germany takes delivery of its first Airbus A400M. http://bit.ly/1AuXlyU

Check out the First Engine run, First Taxi, Painting and First Flight of A400M aircraft for the German Air Force.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:50
First German Air Force A400M maiden flight


18 déc. 2014 Airbus DS

 

First Flight of German Air Force A400M and interview to experimental Test Pilot Thomas Wilhelm, who captained the flight.

More info about A400M: http://bit.ly/11OQ3eu

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:50
Übernahme des A400M in Sevilla


18 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E33001

 

Im spanischen Sevilla ist der erste deutsche Airbus A400M offiziell abgenommen worden. Zuvor hatten Spezialisten der Wehrtechnischen Dienststelle 61 und der Beschaffungsbehörde der Bundeswehr das Transportflugzeug beim Hersteller Airbus Defence & Space in Andalusien mehrere Wochen lang noch einmal genau unter die Lupe genommen. Vor der Übernahme durch die Bundeswehr musste sichergestellt sein, dass alle vertraglichen Verpflichtungen eingehalten wurden und alles am Flugzeug ordnungsgemäß funktioniert.

 

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 13:50
L’armée allemande dispose de 14 EC135 pour la formation initiale de ses pilotes d’hélicoptères photo Airbus HC

L’armée allemande dispose de 14 EC135 pour la formation initiale de ses pilotes d’hélicoptères photo Airbus HC

 

16 décembre 2014 Aerobuzz.fr

 

La Bundeswehr a reconduit jusqu’en 2022 le contrat qui la lie, depuis 2005, à Airbus Helicopters pour le support technique de la flotte d’EC135 de son école de pilotage d’hélicoptères. L’accord stipule que 11 des 14 hélicoptères de l’école doivent être disponibles. Le constructeur entretient sur place à Bückeburg, à l’année, une équipe de techniciens. Le support technique et la logistique son assurés par son centre de Kassel-Calden. Les interventions des militaires se limitent aux seules visites pré-vol.

 

L’armée allemande forme à Bückeburg environ 70 pilotes par an. Elle dispose de 14 EC135 qui effectuent environ 6.000 heures de vol par an. Au cours de douze mois de formation, les élèves-pilotes se forment au pilotage à vue, passent leur qualification de vol aux instruments (IFR) et s’entraînent au vol de nuit à basse altitude.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 08:50
XP2 (Nexter) - IFV Puma (KMW)

XP2 (Nexter) - IFV Puma (KMW)


17.12.2014 par Pierre COCHEZ - LaCroix.com
 

Le ministre français de l’économie a jugé mardi 16 décembre que la position de fermeté de l’Allemagne en matière d’exportations d’armes pourrait poser un « problème » pour des projets franco-allemands.

 

Emmanuel Macron était auditionné sur son projet de loi pour la croissance et l’activité, dont une disposition permet de lancer le rapprochement entre les constructeurs de blindés français Nexter et allemand KMW.

Les accords Debré-Schmidt de 1971 et 1972 avaient posé le cadre des relations franco-allemandes en matière de ventes d’armes. Selon Paris, Berlin s’en éloigne. Anne-Marie Le Gloannec, politologue au Ceri Sciences-Po, explique pourquoi.

« L’Allemagne a traditionnellement des positions restrictives en matières de ventes d’armes. En même temps, le pays était, en 2010, le troisième exportateur mondial d’armement, derrière les États-Unis et la Russie et devant la France.

Depuis, la situation politique allemande a évolué. Les socialistes du SPD font partie de la coalition qui soutient la chancelière Angela Merkel. En août dernier, le ministre SPD de l’économie avait confirmé son intention de strictement encadrer les exportations d’armes, même au détriment de l’emploi. Sigmar Gabriel souhaitait que l’Allemagne cesse d’exporter vers les pays de la péninsule arabique, en particulier vers l’Arabie saoudite.

 

Les troupes allemandes se battent moins

L’opinion publique allemande est sur cette ligne. Sur le terrain de la politique intérieure, le SPD utilise ce débat pour se démarquer de son partenaire de la CDU. Il peut le faire d’autant plus facilement que le ministre de l’économie a un vrai pouvoir de décision. Récemment, l’Allemagne a ainsi bloqué la vente au Qatar d’armes françaises comprenant des composants allemands et la livraison d’hélicoptères du constructeur franco-allemand Airbus à l’Ouzbékistan.

La tension française en matière de défense a deux raisons. D’une part, la coopération militaire franco-allemande s’avère difficile du fait des règles d’engagements des soldats allemands, beaucoup plus restrictives que les règles françaises. En clair, les troupes allemandes se battent moins et sortent rarement de leurs casernes, comme par exemple en Afghanistan. Dans ces conditions, la brigade franco-allemande n’a jamais pu être utilisée.

D’autre part, les Français risquent de devoir rembourser les Russes pour la non-livraison du Sébastopol, le navire Mistral déjà réglé par Moscou. L’industrie d’armement française entend compenser cette perte par d’autres ventes. Les réticences allemandes arrivent à un mauvais moment. »

Repost 1
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 13:55
Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)

Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)


17.12.2014 LeFigaro.fr

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a jugé mardi que la position de fermeté de l'Allemagne en matière d'exportations d'armes pourrait poser un "problème" pour des projets franco-allemands, qu'il s'agisse des blindés Nexter ou du groupe EADS.

"Je suis parfaitement conscient des reticences du (ministre social-démocrate de l'Economie) Sigmar Gabriel sur le sujet des exports d'armement", a dit M. Macron devant des députés. Il était auditionné sur son projet de loi "pour la croissance et l'activité" , dont une disposition permet de lancer le rapprochement entre les constructeurs de blindés français Nexter et allemand KMW.

"Nous sommes en discussion au niveau politique et technique pour trouver des réponses à ce sujet", a-t-il poursuivi. "Si aujourd'hui les Allemands ne changent pas leur repli même en deçà des textes des accords Debré-Schmidt, nous aurions un problème non seulement pour ce rapprochement (entre les constructeurs de blindés français Nexter et allemand KMW) mais aussi pour certaines activités d'EADS", a-t-il assuré.

Les accords Debré-Schmidt de 1971 et 1972 avaient posé le cadre des relations franco-allemandes en matière de ventes d'armes. Selon Paris, Berlin s'en éloigne en adoptant désormais une politique plus restrictive de ventes d'armes.

Concernant le rapprochement Nexter-KMW, M. Macron a assuré: "On n'ira pas plus loin dans cette aventure si on n'a pas purgé ce sujet" franco-allemand.

En août dernier, M. Gabriel avait appelé l'industrie de la défense à se repositionner et se consolider, confirmant son intention de très strictement encadrer les exportations d'armes, même au détriment de l'emploi. Il souhaitait notamment que l'Allemagne cesse d'exporter vers les pays de la péninsule arabique, en particulier vers l'Arabie Saoudite, un gros client.

La loi allemande interdit les exportations d'armes vers les pays dits tiers, c'est-à-dire hors Union européenne, partenaires de l'Otan et pays assimilés, mais ouvre des possibilités d'exemptions au cas par cas.

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 13:50
Air Policing - Luftraumüberwachung im Baltikum

16 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E29801

Seit September 2014 befindet sich die Bundeswehr mit vier Eurofightern auf dem estländischen Luftwaffenstützpunkt in Ämari. Vier Monate lang unterstützen die Soldaten mit vier Luftfahrzeugen bei der Luftraumüberwachung im baltischen Luftraum. Dabei muss sicher gestellt sein, dass die Piloten im Falle eines Alarmstartes innerhalb von 15 Minuten in der Luft sein können. Hierfür wird für 24 Stunden – 7 Tage die Woche eine Bereitschaft von Wartungstechnikern und Piloten bereitgestellt.

Musik: High Heels von JC Lemay (Universal Music)

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 12:50
Friedrichshafen mise aussi sur les drones

15 décembre 2014 Aerobuzz.fr

Le développement spectaculaire du marché des drones entraine la multiplication des salons spécialisés un peu partout en Europe. Depuis quelques éditions, le salon Aero de Friedrichshafen, fait une petite place aux exposants de drones civils. Pour la deuxième année consécutive, à l’occasion de l’édition 2015 (15-18 avril 2015), le numéro un européen des salons de l’aviation général organisera des présentations en vol en intérieur. Pour la première fois aussi, des présentations en vol seront organisées en extérieur.

Suite de l’article

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 08:50
Letztes Einlaufen der Fregatte Niedersachsen

11 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14B33101

Zum letzten Mal läuft die Fregatte Niedersachsen nach Einsatzende in ihren Stützpunkt Wilhelmshaven ein. Mitte kommenden Jahres wird das Schiff außer Dienst gestellt.

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 17:20
US-Kameraden üben für das Leistungsabzeichen der Bundeswehr

 

12 déc. 2014  Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E12902
 

Mit Stolz tragen US-Soldaten das deutsche Leistungsabzeichen. Doch auch sie müssen, wie ihre Kameraden aus Deutschland, hart kämpfen um es in Bronze, Silber oder sogar Gold zu bekommen. Ein Hauptfeldwebel der Bundeswehr leitet das Schießtraining in Fort Rucker im US-Staat Alabama.
 

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:20
CAE remporte des contrats militaires d'une valeur de plus de 115 millions $ CA

 

15 déc. 2014 CAE -Marketwired

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté une série de contrats, d'une valeur de plus de 115 millions $ CA, au cours du troisième trimestre de l'exercice financier 2015, où elle fournira une gamme de produits de simulation et de mises à niveau, ainsi que des services professionnels et de soutien à long terme. Ces contrats incluent la fourniture d'un simulateur de vol C295 aux forces aériennes polonaises, la prolongation des services de maintenance et de soutien fournis à l'école d'aviation de l'armée allemande, une analyse des besoins de formation pour l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, ainsi que des contrats de soutien pour les dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force.

« Les forces de défense et les fabricants d'équipement d'origine de partout dans le monde continuent de se tourner vers CAE pour leurs besoins de formation et nous sommes heureux d'ajouter de nouvelles plateformes à notre gamme, comme les hélicoptères SH-2G et Tigre », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité, à CAE. « Ces commandes montrent l'utilisation accrue de la formation fondée sur la simulation par les forces de défense et de sécurité. »

 

Airbus Defence and Space / forces aériennes polonaises

CAE a obtenu un contrat du maître d'œuvre Airbus Defence and Space pour concevoir et fabriquer un simulateur de vol (FFS) C295 pour les forces aériennes polonaises. Le FFS C295 sera le quatrième simulateur développé par CAE dans le cadre d'une entente de coopération stratégique avec Airbus Defence and Space, en vertu de laquelle CAE est le fournisseur privilégié de systèmes de simulation et de formation pour les programmes de l'avion C295 à travers le monde.

Le simulateur C295 construit par CAE répondra aux besoins de formation des forces aériennes polonaises et sera livré en 2017 à la base aérienne de Balice Krakow. La flotte des forces aériennes polonaises compte 16 avions C295 utilisés pour les opérations de transport intérieures et internationales.

Le FFS C295 des forces aériennes polonaises sera conçu selon les normes de certification de niveau D, la plus élevée dans la classification des simulateurs de vol. Le FFS C295 comportera le système de mouvement électrique CAE True, le générateur d'images CAE Medallion-6000 et l'architecture de la base de données commune (CBD), qui favorise l'entraînement aux missions en temps réel.

« Le choix de CAE pour la fourniture d'un simulateur de vol C295 pour la Pologne renforce la relation durable établie entre les deux entreprises », déclara Colabatistto. « CAE s'est engagée à appuyer Airbus Defence & Space relativement aux exigences en matière de retombées au Canada et nous nous réjouissons à l'idée de continuer notre partenariat afin de fournir des produits de simulation et des services de formation à l'échelle mondiale pour l'avion C295. »

 

École d'aviation de l'armée allemande

L'Organisme fédéral des équipements, des technologies de l'information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw) en Allemagne a exercé une option sur un contrat pour que CAE GmbH continue à fournir une gamme de services de maintenance et de soutien en service jusqu'en 2021 au centre de simulation Hans E. Drebing de l'école d'aviation de l'armée allemande à Bückeburg. Le contrat porte sur la maintenance sur place et les services de soutien des 12 simulateurs d'hélicoptères construits par CAE et exploités à l'école d'aviation de l'armée allemande. Ce centre d'entraînement ultramoderne abrite deux simulateurs d'hélicoptères Bell UH-1D, huit simulateurs Airbus Helicopter EC135 et deux simulateurs Sikorsky CH-53, tous utilisés pour la formation au pilotage initiale et avancée des forces armées allemandes, de même que celle d'autres forces de défense et de sécurité. De plus, CAE livrera deux postes de pilotage CH-53GA supplémentaires, dans le cadre d'un contrat distinct, qui seront utilisés avec les simulateurs à postes de pilotage interchangeables, ce qui portera à 14 le nombre de postes de pilotage de simulateurs que l'armée allemande détient à cet établissement.

 

Programme OCCAR-EA/Hélicoptère Tigre

L'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR-EA), une organisation européenne responsable de la gestion du soutien pendant la durée de vie utile des programmes de défense coopératifs européens, a octroyé à CAE un contrat pour l'analyse des besoins de formation de l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, située à Fassberg, en Allemagne. L'école technique a la responsabilité de la formation théorique et pratique des techniciens de maintenance de l'hélicoptère Tigre. Dans le cadre de l'analyse des besoins de formation, CAE évaluera le programme de formation technique actuel et recommandera des solutions de formation théorique et synthétique potentielles afin d'améliorer la formation technique présentement dispensée pour toutes les variantes de l'hélicoptère d'attaque Tigre.

 

SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force

La New Zealand Defence Force (NZDF) a octroyé à CAE des contrats de soutien pour ses dispositifs d'entraînement virtuels de l'hélicoptère SH-2G(I) Super Seasprite. Selon les modalités des contrats, annoncés par CAE le 20 octobre 2014, l'entreprise exécutera les mises à niveau d'un simulateur d'entraînement au vol et aux missions (FMFS) SH-2G(I) existant et d'un système d'entraînement de tâche partielle (PTT) SH-2G(I) que la NZDF acquiert dans le cadre d'un achat global de dix hélicoptères SH-2G(I) de Kaman Corporation. Après la livraison des dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) à la base de la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) d'Auckland à Whenuapai, CAE fournira les services de soutien pendant la durée de vie utile et les services de maintenance pendant 15 ans.

CAE est un chef de file mondial dans la fourniture de solutions de formation complètes, basées sur des technologies de simulation et des services intégrés de formation de classe mondiale. L'entreprise compte 8 000 employés dans plus de 160 sites et centres de formation répartis dans 35 pays. Notre vision est d'être le Partenaire de choix de nos clients et nous bâtissons des relations à long terme avec eux. Nous offrons à nos clients de l'aviation civile, de la défense et de la sécurité une gamme complète de solutions innovatrices composée de produits, de services et de centres de formation qui répondent aux besoins essentiels de leurs missions en matière de sécurité, d'efficacité et de préparation. Nous offrons des solutions similaires à nos clients des secteurs de la santé et des mines. CAE dispose du plus important parc de simulateurs de vol civils et militaires, soutenu par une large gamme de services après-vente, et répond aux besoins de ses clients depuis près de 70 ans. Nous disposons du plus grand réseau de services de formation au monde et offrons des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 67 emplacements partout dans le monde et formons plus de 120 000 membres d'équipage civils et militaires chaque année. www.cae.com Suivez-nous sur Twitter @CAE_Defence

Repost 0
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 12:50
Dr Ursula von der Leyen inspects the Guard of Honour - Picture Harland Quarrington UK MoD

Dr Ursula von der Leyen inspects the Guard of Honour - Picture Harland Quarrington UK MoD

 

11 December 2014 Ministry of Defence and The Rt Hon Michael Fallon MP

 

Defence Secretary Michael Fallon has met with his German counterpart Dr Ursula von der Leyen to discuss shared European security challenges.

 

Their talks focused on how to best implement the measures agreed at the 2014 NATO Summit in Wales, the situation in Ukraine, the future of Afghanistan and the threat posed by ISIL.

Before the talks Dr von der Leyen inspected a Guard of Honour on Horse Guards Parade.

Mr Fallon met Dr von der Leyen in August in Berlin shortly after he was appointed Defence Secretary and again during the NATO Summit in Newport in September.

The UK and Germany have a longstanding and close defence relationship, working closely together within NATO.

The Ministers agreed that the UK and Germany should continue to develop and deepen their defence cooperation.

Defence Secretary Michael Fallon said:

In this 100th anniversary of the Great War it is important to recognise the strong co-operation between us as partners in pursuit of peace.

Whether contributing to security operations in Afghanistan or the international response to the ISIL threat, Britain and Germany enjoy a successful and enduring defence relationship.

It is vital that like-minded countries such as ours address the varied common security challenges that we face.

Meeting with Dr von der Leyen has enabled us to affirm our mutual commitment to meeting these challenges.

German Defence Minister Dr Ursula von der Leyen said:

For decades, the presence of British Forces in Germany has been a sign of our joint successful efforts to promote peace and freedom in Europe.

During those years, numerous ties of friendship have developed. Subsequently today we stand united to face the various global challenges and dangers to stability, peace and humanity.

Today’s visit underlines our cohesion and serves the purpose of close information exchange on recent developments to continuously advance our longstanding and pragmatic cooperation.

Repost 0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 16:50
Leopard 2A7 photo Bundeswehr - Neumann

Leopard 2A7 photo Bundeswehr - Neumann

 

11 décembre, 2014 par Frédéric Lert (FOB)

 

Pendant l’édition 2010 du salon Eurosatory, le groupe allemand Kraus Maffei Wegmann (KMW) présentait sur son stand le Leopard modèle 2A7, fruit de la modernisation du 2A6 déjà en service. L’engin rassemblait des évolutions nées notamment du retex afghan, et très certainement de l’engagement des Leopard danois et hollandais. Avec le modèle 2A7, KMW cherchait avant tout à offrir à son char de bataille une meilleure protection dans le cadre de combats dits « asymétriques » et/ou urbains, avec en premier lieu une protection renforcée sur 360° contre les lance grenade du type RPG7. Le 2A7 offrait également à son chef de bord une meilleure appréciation de l’environnement extérieur avec un nouveau viseur stabilisé incluant un imageur infrarouge, un télémètre laser et une caméra TV. Le canon de 120mm restait inchangé, mais il gagnait toutefois une munition supplémentaire avec un obus Rheinmetall HE (High Explosive) programmable. Un des défauts majeurs apparus pendant le conflit afghan était la vulnérabilité du plancher de l’engin aux mines et autres IED. En bonne logique, le 2A7 était également renforcé à ce niveau. Citons enfin l’ajout d’un groupe auxiliaire de puissance renforcé permettant au char de rester sous tension tout en coupant sa motorisation principale.

 

Quatre ans après cette première présentation à Paris, la Bundeswehr a donc reçu son premier véhicule modernisé. L’objectif affiché par l’Allemagne est de hisser sa flotte complète de Leopard 2A6 à ce nouveau standard, soit un total théorique de 225 engins répartis en quatre bataillons. Pour l’instant, les tankistes allemands devront  se contenter d’un premier lot de 20 véhicules qui ne ré-équiperont que partiellement le 203ème bataillon de chars.

Repost 0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 08:50
NATO School Oberammergau - Sur les bancs de l’OTAN

 

11/12/2014 Armée de Terre

 

Principal établissement d’enseignement opératif et tactique de l’OTAN, l’école d’Oberammergau, en Allemagne, dispense 80 % des cours au profit de l’Alliance. Elle offre un catalogue d’une centaine de formations par an, pour plus de 7 000 étudiants.

 

« Nous formons les gens pour travailler dans l’OTAN. Ce n’est pas une formation initiale, nos stagiaires sont des professionnels du milieu et nous les formons aux procédures "otaniennes". Ils ont tous un niveau équivalent dans leur domaine, mais une culture nationale très différente », garantit le lieutenant-colonel Philippe Grudet, directeur de département.

 

Prestataire de service, cette école internationale s’adapte avec souplesse aux besoins des 28 nations membres, mais aussi à ceux des pays partenaires.

 

Témoignages :

Capitaine Christophe, 28 ans de service, stagiaire.
« Depuis que je suis affecté en poste OTAN, c’est mon 3e stage à la NATO School. Il y a beaucoup d’intervenants qui viennent d’univers différents mais qui ont tous un haut niveau d’expertise. Quel que soit le cours, nous travaillons beaucoup en groupe multinationaux. Nous sommes tous d’origines diverses et avons une façon différente d’aborder les sujets. Fidèles aux fondements de l’OTAN, nous sommes toujours à la recherche du consensus pour présenter nos travaux. Je suis officier traitant au Joint Force Command à Brunssum, spécialisé dans l’information opérationnelle. Ce stage va me donner les connaissances suffisantes pour présenter la position de l’OTAN sur le sujet. C’est pour cette raison que mes chefs m’ont permis de saisir de cette opportunité. »

Lieutenant Caroline, 3 ans de service, stagiaire.
« Avec un master en langues étrangères appliquées, j’ai étudié le droit international et le droit des conflits armés. Depuis mon engagement en qualité d’officier sous-contrat spécialiste juriste, j’ai toujours voulu m’orienter vers les actions civilo-militaires. J’ai eu l’opportunité d’être projetée en Jordanie en 2013 dans cette fonction. Aujourd’hui,  je suis spécialiste dans l’influence militaire au centre de commandement et de projection des opérations au ministère de la Défense. Grâce à ce 3e stage dans le domaine, j’ai désormais une approche globale. Étant contractuelle et non insérée OTAN, j’ai un parcours atypique. J’ai la chance d’avoir un chef qui soutient la formation de ses cadres. Cette formation est indispensable pour être plus efficace dans notre travail quotidien. J’espère pouvoir suivre un dernier stage l’année prochaine pour parfaire mon expertise du domaine. »

Colonel Emmanuel, JFC Naples, intervenant.
« Je suis responsable de l’entraînement et des exercices au Joint Force Command à Naples, depuis un an. Nous montons des scénarios pour faire travailler les états-majors opératifs interarmées. J’interviens pour la seconde fois à la NATO School. Chaque entité otanienne doit contribuer à la formation des nouveaux arrivants, selon son expertise, sa disponibilité et sa nation d’origine. J’étais volontaire pour animer à cette session. C’est important de transmettre son expérience. La structure de l’OTAN est complexe car soumise à de nombreuses règles, et peut parfois impressionner les novices. Il faut avoir une bonne expérience des états-majors et être à l’aise avec les sujets conceptuels. Aujourd’hui je participe à la formation des militaires avec qui je travaillerai demain sur de nouveaux exercices. Je prépare mes futurs correspondants. C’est très valorisant de se retrouver de l’autre côté du pupitre, mais je garde la même émotion et la même fraîcheur que lorsque j’étais stagiaire. Je comprends leurs inquiétudes et leurs interrogations. Nous sommes une armée connectée aux autres. Nous partageons chaque jour nos procédures avec les alliés. J’occupe un poste très riche en échange. Un monde gravite autour du notre et je suis fier d’en faire partie. »

 

Les autres écoles de l’OTAN


Le collège de Défense de l’OTAN à Rome est le principal établissement d’enseignement de niveau stratégique. Il s’agit d’un centre d’études et de recherche dans le domaine de la sécurité transatlantique. Plusieurs milliers d’officiers supérieurs et de diplomates ont fréquenté le collège de Défense depuis sa création en 1951.
Spécialisée dans les systèmes d’information et de communication (SIC) de l’OTAN, l’école de Latina forme les membres de l’OTAN à la maintenance et l’exploitation des SIC de l’Alliance.

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 13:50
 photo Julie Ludmann

photo Julie Ludmann


09.12.2014 par Julie Ludmann

Dans l'optique d'une projection en OPEX (opération extérieure), le 3ème Régiment de Hussards, encore dans la 250ème année de son anniversaire, a envoyé un de ses escadrons s'entrainer au camp militaire allemand de Baumholder, camp que les Cavaliers connaissent bien, le régiment appartenant à la brigade franco-allemande (BFA).
Arrivé sur place, en plus d'un terrain difficile, les soldats ont du faire face à une météo capricieuse.

 

Suite de l'article

 

Reportage photos

Repost 0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 07:35
Aus dem Einsatz: Ein Tag im Joint Fire Support Team


3 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14Z25801

 

In unserer Reihe begleiten wir Soldaten in ihrem Einsatz. Jan ist Hauptfeldwebel im Joint Fire Support Team. Sein Auftrag: die Koordination von luftgestützten Wirkmitteln – abgesessen sowie aus seinem Gefechtsfahrzeug, dem Fennek.
Wenn Ihr mehr aus dem Einsatz erfahren wollt, schaut euch auch die anderen Teile der Serie an!

Teil 1 Der Panzergrenadier-Führer:
https://www.youtube.com/watch?v=gA5ng...

Teil 2 Der Pionierberater in Afganistan:
https://www.youtube.com/watch?v=9C4Sp...

Teil 3 Mit dem S3-Offizier in Kabul:
https://www.youtube.com/watch?v=Y8HAs...

Teil 4 Der Berater bei den Mörserkräften in Afghanistan
https://www.youtube.com/watch?v=zjgfd...

Teil 4 Berater bei den Mörserkräften in Afghanistan
https://www.youtube.com/watch?v=zjgfd...

Teil 5 Der Dingokommandant in Kabul
https://www.youtube.com/watch?v=SFyqv...

 

Repost 0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 08:50
Ariane 6 : l’Europe à la veille d’une décision historique

 

30.11.2014 Alain Ruello et Thibaut Madelin - lesechos.fr

 

Les ministres de l’Espace vont donner le top départ du projet ce mardi.Le premier tir du lanceur européen est prévu en 2020.
 

Après le vrai-faux départ de Naples fin 2012, les ministres de l’Espace des Etats membres de l’Agence spatiale européenne (ESA) devraient donner le top départ ce mardi à Luxembourg au lancement d’Ariane 6. Les propos de Sigmar Gabriel, le ministre de l’Economie outre-Rhin, jeudi, à l’occasion de la remise du rapport Enderlein-Pisany-Ferry, ont effacé les derniers doutes, s’ils en étaient, sur la volonté de l’Allemagne de suivre la France pour doter Ariane 5 d’un successeur. Montant de la facture : 4 milliards d’euros sur dix ans, pas de tir inclus. « Ce n’était pas un choix évident pour nos deux économies il y a encore quelques mois (...). Nous avons su évoluer parce que c’est notre intérêt mutuel », a-t-il déclaré en compagnie du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron.

L’Europe spatiale est donc à la veille d’une décision historique, comme lors de la conférence ministérielle de Rome en 1985 quand furent jetées les bases d’Ariane 5. Le lanceur, depuis, a fait du chemin au point d’avoir mis en orbite plus de la moitié des satellites commerciaux dans le monde, affirme Airbus.

Mais, voilà, la donne a changé depuis deux ans : la montée en puissance des satellites à propulsion électrique et surtout l’arrivée fracassante de l’américain Space X et de ses lancements à prix cassés, ont mis l’Europe au pied du mur. « La version actuelle d’Ariane 5 n’est pas en mesure de répondre à toutes les attentes en matière de réduction de prix à long terme », reconnaît Airbus dans la lettre spécialisée TTU. Dit autrement, le lanceur européen est trop cher et trop peu flexible.

Fin 2012 à Naples, lors de la précédente réunion ministérielle de l’ESA, le constat avait été mis sur la table. Les Etats membres avaient alors pris une double décision : poursuivre les travaux d’Ariane 5 ME, une évolution d’Ariane 5, et enclencher ceux d’Ariane 6 en s’assurant que le maximum de technologies soient communes aux deux projets.

 

Apres discussions

Le schéma avait ses vertus, mais il s’est heurté à une double résistance : celle des opérateurs de satellites, qui refusaient la configuration retenue pour Ariane 6, et celle de Berlin, pour des raisons de charge industrielle, de budget et des considérations techniques. Le déclic est venu en juin quand Airbus et Safran ont décider de regrouper leurs actifs dans les lanceurs dans une JV, pour baisser les coûts et proposer une nouvelle configuration.

Déclinée en deux versions, celle-ci a généré pas mal de débats entre la France qui l’a poussée à fond et l’Allemagne qui préférait en passer d’abord par la case Ariane 5 ME. Geneviève Fioraso n’a pas ménagé sa peine pour convaincre son homologue allemande, jusqu’à ce qu’un compromis soit trouvé entre Paris et Berlin, les deux principaux bailleurs du lanceur européen (50 % et 22 % respectivement, « Les Echos » du 14 novembre). L’accord entre Airbus et OHB a aussi contribué à lever l’opposition de Berlin (lire ci-contre).

« Notre objectif a toujours été de trouver un bon accord, car il y a une signification énorme pour les sites de recherche et l’industrie, en Allemagne comme en France, explique aux « Echos » Brigitte Zypries, secrétaire d’Etat au ministère de l’Economie allemand. Beaucoup de questions sont réglées  ; d’autres doivent encore être traitées, mais cela fait l’unanimité parmi les Etats signataires » .

 

Ariane 6 : l’Europe à la veille d’une décision historique
Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 12:50
EC645 T2 makes its first flight in Germany


28 nov. 2014 Airbus HC

 

The German Armed Forces (Bundeswehr) witnessed the first flight of the EC645 T2 at the Bavarian site of Airbus Helicopters in Germany.

The Bundeswehr has ordered 15 of these military helicopters for the German Air Force.

The EC645 T2 represents a significant addition to the German Air Force’s capabilities and offers a host of features that make it particularly well suited to missions carried out by the Special Forces Command (KSK).

Repost 0
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 08:54
La Collaboration (1940-1945)  26 nov. 2014 - 2 mars 2015

 

source Archives Nationales

 

Organisée dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la libération de la France et de la victoire contre le nazisme, l'exposition La Collaboration (1940-1945) propose une relecture de ce complexe héritage à travers de nombreux documents, pour la plupart inédits, provenant d'institutions patrimoniales françaises et étrangères prestigieuses ainsi que de collections privées.


http://www.le70e.fr

 

Prenant en compte le poids de l'Occupation allemande dans une France défaite militairement, elle cherche ainsi à mieux faire comprendre, au rythme de ces quatre « années noires » et de l'influence du cours de la guerre, toutes les évolutions dans le temps des choix politiques des trois acteurs en présence : les autorités allemandes, dans toute leur pluralité, dont le joug systématique et prégnant ne cessera de peser sur la vie des Français et de déterminer les adhésions et les renoncements des collaborateurs ; le Gouvernement de Vichy qui fait le choix d'entrer à l'automne 1940 dans la voie de la collaboration et de mettre en œuvre la Révolution nationale ; les partis collaborationnistes enfin dont l'engagement idéologique aux côtés de l'occupant dans une vision assumée de la France et de l'Europe constituera, pour le régime de Vichy, parfois un appui, plus souvent un aiguillon pressant et contraignant.
Elle présente aussi, selon une approche thématique, les différentes formes d'expression de la Collaboration qu'elle soit d'ordre politique, administratif, économique, militaire, idéologique ou culturel et aussi toutes ses nuances, avec en filigrane cette question obsédante : quelle a été l'attitude des Français et leur degré d'implication, depuis l'engagement absolu aux côtés de l'occupant jusqu'à l'accommodation plus ou moins franche aux circonstances ?

 

Commissariat scientifique
Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS et président du conseil scientifique du Mémorial de Caen et Thomas Fontaine, chercheur associé au centre d'histoire sociale du XXe siècle, docteur en histoire de l' Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

Commissariat associé
Violaine Challéat-Fonck, conservateur du patrimoine, Archives nationales, département de la Justice et de l'Intérieur, Pascal Raimbault, secrétaire de documentation, Archives nationales, département de la Justice et de l'Intérieur et Marion Veyssière, conservateur en chef, Archives nationales, responsable du département de la Justice et de l'Intérieur.


Communiqué de presse {pdf}
Dossier de presse {pdf}

 

Plus d'informations

Repost 0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:50
German A400Ms to get J-Music DIRCM

 

Nov. 17, 2014 by Arie Egozi – FG

 

The German air force’s Airbus A400M transports are to be equipped with the J-Music mutli-spectral directed infrared countermeasure (DIRCM) system by Elbit Systems.

 

Read more

J-Music System - photo Elbit Systems

J-Music System - photo Elbit Systems

Repost 0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:50
Desert Rats Leave Bergen After 70 Years

 

2014-11-14 Forces.tv

 

The Desert Rats, the 7th Armoured Brigade, paraded through Bergen before leaving the region after being there for 70 years. Amy Matthews went to the parade. 

 

Facebook Page: 7th Armoured Brigade - The Desert Rats

 
Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 17:35
Close Protection Team: Kabul


14 nov. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 11/2014 14E20205

 

Die Personenschützer der Bundeswehr - im Einsatz gehören sie zu ständigen Begleitern ihrer Schutzperson. Sie stellen das Leben ihrer Schutzperson über das eigenen. In flexibel zusammengestellten Close Protection Teams (CPTs) organisieren sie den Transport und Schutz von Personen, die diesen Schutz benötigen.

Wir begleiten ein CPT auf den Straßen Kabuls und erfahren mehr über das Fahren im hektischen Straßenverkehr der afghanischen Hauptstadt.


Musik: Grand Prix Race von Florian Müller & Frank Fellermeier (Universal Music)
 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories