Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 14:50
A400M at Washington

A400M at Washington

 

Tuesday 12 August - Norbert Thomas  News & Press updates

 

Although the German Air Force will receive the first own A400M "Atlas" planned in November 2014 - and Belgium in 2018 - both nations can already use the services of the new European transport aircraft: On 09 August 2014, the A400M flew for the first time German part load out of Cologne military airport towards Washington Dulles airport. MSN008 (military 0008/F-RBAB) returned today from the Canada with first Belgian and additional French partload on board - having since then crossed some international borders…

Crossing new borders


The original mission - led by two French crews on board - was to carry out French aircraft equipment out of Orléans, where all three EATC assigned (and French) A400M are actually stationed. When also air transport requests from Belgium and Germany found their way to the EATC, it turned out, that all three nations could be serviced with one combined mission. This mission was consequently designed in a way that the aircraft was first to land in Cologne-Wahn. The aircraft then turned over to Shannon (Ireland) for a fuel stop. Crossing the Atlantic the Atlas entered Washington Dulles Airport in the late evening, where the aircraft lifted its cargo bay – the German partload was addressed to the German detachment at Holloman Air Force Base (New Mexico). The planned flight path sent the aircraft further to Calgary (Alberta, Western Canada), where it took up the Belgian as well as additional French partload. After a planned fuel stop at Quebeck City (Quebeck, Eastern Canada), the aircraft again headed over the Atlantic towards Brussels military airport at Melsbroek, where MSN008 arrived at 10.15 local. Finally reaching its home base, the “Atlas” had covered a total distance of more than 10.000 nautical miles, nearly 20.000 kilometers.

 

Mission overview


Always in the starting blocks


Watching this remarkable aircraft diving through the skies is also due to many EATC impulses within its Functional Division, where aircraft specialists of the EATC Participating Nations created successfully a number of concepts to accelerate the aircrafts introduction into the national Air Forces.  
 “We have made our homework yet”, remarks EATC Commander, Major General Christian Badia, as EATC provides guidance and know-how, e.g. by enhancing many interoperability measures around the new aircraft - thus decreasing later expensive harmonization procedures. “When in a few months the first German A400M touches the ground of Air Transport Wing 62 in Hannover-Wunstorf, the German Air Force can rely on us when it comes to functional and operational issues on this very modern aircraft. By the way, this first complex A400M mission with international payload indicates, that EATC gathers all the momentum, taking action and care to make the A400M introduction a success – in functional as well as in operational matters. And it (EATC) has to, because in less than one decade we run a hundred of this remarkable aircraft.”   

Find more about the A400M evolution here


 

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 22:40
Ukraine: Porochenko évoque avec Obama la participation russe à une mission humanitaire

 

11 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

Kiev - Le président ukrainien Petro Porochenko a évoqué lundi la participation de la Russie à une mission internationale dans l'est de l'Ukraine sous l'égide de la Croix-Rouge, dans un entretien téléphonique avec Barack Obama.

 

Le président américain a soutenu l'initiative du président ukrainien concernant une mission internationale pour Lougansk sous l'égide du comité international de la Croix-Rouge avec la participation de l'UE, de la Russie, de l'Allemagne et d'autres partenaires, a déclaré la présidence ukrainienne dans un communiqué.

 

Barack Obama a confirmé l'intention des États-Unis de prendre une part active dans une mission humanitaire internationale, selon la même source.

 

Selon la Maison Blanche, M. Obama a noté la caractère urgent de cette mission humanitaire. Il a par ailleurs encouragé son homologue ukrainien à continuer à faire preuve de retenue et de prudence dans les opérations militaires afin d'éviter les victimes civiles.

 

Les deux dirigeants ont également souligné, comme l'avait fait M. Obama samedi lors d'un appel avec la chancelière allemande Angela Merkel, que toute intervention russe en Ukraine sans l'autorisation expresse et formelle du gouvernement ukrainien serait inacceptable.

 

Lougansk est l'une des capitales régionales et places-fortes des insurgés où les autorités dénoncent un blocus et une situation critique depuis neuf jours, alors que la ville n'a plus d'électricité, d'eau courante ou de réseau téléphonique, et que l'essence et les réserves de nourriture s'épuisent rapidement.

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 18:09
Ukraine: le Canada envoie 32 tonnes d'équipement militaire

 

KIEV, 11 août - RIA Novosti

 

Le Canada a envoyé 32 tonnes d'équipement militaire pour 5 millions de dollars canadiens (3,4 M EUR) à l'Ukraine, a annoncé lundi à Kiev le Service ukrainien des gardes-frontières.

 

"L'administration du Service d'Etat ukrainien des gardes-frontières a reçu le 8 août des équipements pour 5 millions de dollars canadiens", a indiqué le service dans un communiqué.

 

Un avion de l'Armée de l'air canadienne s'est posé vendredi à l'aéroport Borispol de Kiev. Il a acheminé 32 tonnes d'équipements - gilets pare-balles, kits sanitaires, casques de combat, tentes, sacs de couchage, lunettes balistiques - destinés aux gardes-frontières engagés dans l'opération spéciale dans l'est de l'Ukraine.

 

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération militaire d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février. Les hostilités ont déjà fait plus d'un millier de morts parmi les civils et entraîné d'importantes destructions. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

 

Le président de la Rada suprême (parlement) Alexandre Tourtchinov a antérieurement déclaré que Kiev n'avait reçu aucune aide militaire et technique étrangère depuis le début de l'opération spéciale. Toutefois l'Occident a annoncé son intention d'aider les forces ukrainiennes. Le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov a distribué début juillet des gilets pare-balles et des casques conformes aux normes de l'Otan aux combattants de la Garde nationale. Les Etats-Unis ont envoyé aux forces armées ukrainiennes 300.000 rations, des pompes à essence, des barbelés, des batteries et des pièces de rechange pour les automobiles, des jumelles et des moyens de télécommunication. Les unités spéciales ukrainiennes Omega et Vega ont reçu des uniformes de fabrication allemande.

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:50
German coalition bickers over arms exports

 

Aug 10, 2014 Spacewar.com (AFP)

 

German Economy Minister Sigmar Gabriel is raising hackles among conservatives in the coalition government with plans to tighten rules on arms exports, amid tit-for-tat sanctions between the West and Russia.

"If you're not very careful, (selling arms abroad) can very quickly become a deal with death," Gabriel, who is also vice chancellor, warned recently on public television.

Normally, the position of deputy chancellor is largely a symbolic one.

But Gabriel, a Social Democrat, is taking advantage of the absence on holiday of conservative Chancellor Angela Merkel to lobby publicly for a topic close to his heart.

Exporting arms was already an issue for his Social Democratic Party (SPD) during last year's general election campaign, but with the crisis in Ukraine, it has taken on added currency.

Gabriel believes that European sanctions against Moscow do not go far enough, and last week he blocked a major contract for German company Rheinmetall to provide a fully-equipped training camp to Russia.

The minister is not looking to change Germany's current laws on arms exports.

But he wants the authorities to be much more watchful when awarding export licences, particularly with regard to the country buying the weapons and their record on human rights.

 

- A discreet industry -

In 2013, Merkel's previous administration authorised 5.8 billion euros' ($7.8 billion) worth of arms exports, 62 percent of which were destined for non-NATO countries such as Algeria, Qatar and Saudi Arabia, with Gabriel particularly concerned about the latter.

But the minister's plan, seen by some as an attempt to reach out to the opposition Greens and far-left Linke party in the distant eventuality of a post-Merkel alliance, is rattling some conservatives.

The head of the Christian Social Union (CSU) party, Horst Seehofer, accused Gabriel of acting "without a concept and without a compass" and of endangering jobs.

"German companies will disappear from the market or relocate abroad," he warned.

The CSU is the Bavarian sister party of Merkel's Christian Democratic Union and the wealthy southern state is home to companies such as Airbus Defence and Space, tank maker Krauss Maffei Wegmann -- which plans to tie-up with French rival Nexter -- and guided missile maker Diehl.

Germany's defence industry is tight-lipped about its actual sales, preferring instead to publish its output.

In 2011, the most recent data available, the sector's output amounted to 22.6 billion euros.

It employs nearly 100,000 people directly while more than 200,000 are employed by sub-contractors and suppliers.

According to the Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), Germany is the world's third-biggest exporter of arms, after the United States and Russia.

Germany's own security and defence industry federation, BDSV, is more modest.

"We're definitely among the top 10," a spokesman said.

But according to the business daily Handelsblatt, weapons is one area where Germans are not proud of their export prowess.

 

- Fervent plea -

But in addition to exports of tanks or missiles, pacifists are angry about exports of small arms, such as the guns and pistols made by Heckler & Koch, which has annual sales of more than 200 million euros.

In a fervent plea to ban arms exports, former chancellor Helmut Schmidt described smaller hand-held weapons such as machine guns and hand grenades as "today's weapons of mass destruction".

Generally speaking, "I think it's perverse to send weapons instead of soldiers," he said.

Gabriel's SPD party colleague, Foreign Minister Frank-Walter Steinmeier, has for months been calling for Germany to become more directly involved in the resolution of international conflict hotspots.

As for the industry itself, "we would like the government to tell us what its position is," BDSV chief Georg Wilhelm Adamowitsch said recently.

Last week, defence technology group Rheinmetall issued a profit warning in the wake of Gabriel's decision to block its Russian contract, sending its shares sharply lower on the stock market.

Gabriel is to meet labour representatives of some of the market players in mid-August.

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 14:40
Oboronexpo-2014: Allemagne, France et USA répondent présent

 

JOUKOVSKI (région de Moscou), 11 août - RIA Novosti

 

Les sanctions décrétées contre la Russie n'ont pas dissuadé l'Allemagne, les Etats-Unis et la France de participer au salon international de l'armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 de Joukovski (région de Moscou), ont annoncé lundi les organisateurs de l'événement.

 

"Les principales entreprises de l'industrie de défense russe participeront au salon", indiquent les organisateurs dans un communiqué précisant en outre que l'Algérie, l'Allemagne, l'Arménie, la Biélorussie, la Chine, les Etats-Unis, la France, l'Inde, la République tchèque et la Suisse prendront en outre part au salon qui se déroulera du 13 au 17 août.

 

L'exposition réunira au total 250 participants qui exposeront leurs produits sur une surface de plus de 6.000m2 .

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 18:40
L'étau ukrainien autour de Donetsk se resserre

 

10.08.2014 Romandie.com (ats)

 

L'armée ukrainienne a pilonné Donetsk dimanche pour, dit-elle, "resserrer l'étau" autour de la ville, fief des séparatistes prorusses. Une maternité a été touchée. La veille, les Occidentaux ont mis en garde la Russie contre toute mission humanitaire, qui équivaudrait à une intervention.

L'armée ukrainienne a annoncé avoir tiré contre les bases rebelles en leur infligeant "de lourdes pertes". Trois soldats ont été tués et 27 blessés en 24 heures, a annoncé le porte-parole militaire Andriï Lyssenko.

Il a également fait état de "combats acharnés" à Krasny Loutch, ville de 120'000 habitants située à 65 km au nord-ouest de Lougansk. Le contrôle de cette Krasny Loutch permettrait, selon Kiev, de bloquer l'acheminement d'aide aux séparatistes de Donetsk depuis la Russie.

 

Solution humanitaire russe

 

La veille, le "Premier ministre" séparatiste Alexandre Zakhatchenko a reconnu que Donetsk était "encerclé" et au bord d'une "catastrophe humanitaire". Il s'est dit prêt à un cessez-le-feu si les forces ukrainiennes interrompent leur offensive.

Face à cette situation qui se dégrade pour les civils, dont 300'000 ont déjà fui vers la Russie et les autres régions de l'Ukraine, Moscou a proposé de mener une mission humanitaire dans l'est de l'Ukraine pour protéger la population russophone.

 

Crainte d'intervention

 

Mais le président américain Barack Obama, le Premier ministre britannique David Cameron et la chancelière allemande Angela Merkel ont tous estimé que toute incursion russe en Ukraine, même sous des prétextes humanitaires, serait "injustifiée, illégale et inacceptable". Ils craignent une intervention russe sous couvert d'une mission humanitaire.

Selon l'OTAN, le nombre de soldats russes postés près de la frontière ukrainienne est passé en trois semaines de 12'000 à 20'000 hommes. Le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen a estimé jeudi que la liberté de l'Ukraine et son avenir étaient "menacées". Il a sommé la Russie de retirer son armée.

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:50
Biggest construction site of the German Air Force

 

17 July - EATC  News & Press updates

 

There are only a few months left until the scheduled delivery of the first A400M Atlas to the German Air Force. However, to realize all the efforts within this new aircraft introduction, it needs some time and - again - efforts to cope with the huge amount of information and impressions. Efforts that began several years ago and result in one of the most modern military airfields within NATO. Here, at Hannover-Wunstorf, the Air Transport Wing 62 is located, facing since 2009 not only the biggest construction site within the German Air Force but also of the whole Bundeswehr.
To decrease your efforts gaining an overview... the German Air Force media has prepared an article with several chapters, thus allowing to skip through different locations at ATW 62. Enjoy this helpful overview (in German language) here.


Find additional EATC article on the issue here. More information about the A400M to be found here.

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:55
Cérémonie franco-allemande au Hartmannswillerkopf

Les présidents français et allemand lors de la cérémonie franco-allemande. Crédits : Présidence de la République

 

04/08/2014 O. Delplace - Actu Terre

 

Le 3 août 2014, une cérémonie de commémoration de la première guerre mondiale s’est déroulée sur le site du Hartmannswillerkopf, en Alsace, en présence des présidents des Républiques française et allemande, MM François Hollande et Joachim Gauck.

 

Deux détachements du 152e régiment d’infanterie et de la brigade franco-allemande ont participé à cette manifestation symbolique de l’amitié entre nos deux nations, sur le sommet baptisé « le Vieil-Armand » par les Français,  qui fut l’objet d’une des batailles les plus âpres de la Grande Guerre et où périrent 60 000 soldats des deux camps.

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:50
German A400 introduction takes shape

 

6 August -  EATC-   News & Press updates

 

The wings came from the United Kindom, fin and hull from Germany - and the cockpit was manufactured in France. Brought to Seville in Spain, where all aircraft parts are fixed together to one unit and where this video has been recorded: The first German A400M on the assembly line.

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:50
From Havana to Termez - the German Airbus A310 Pax


16 July - EATC

 

The most used troop transporter in EATC service

 

A remarkable aircraft with a remarkable story: the Airbus A310 Pax, based at German Special Air MIssion Wing MoD (Cologne-Wahn), can state to be EATCs most used troop transporter. While the aircraft has reached nearly 25 years of military service and seen nearly every military spot on this planet, an end of its military service is still not in sight.

Starting as civil airliner within the German Democratic Republic's state airline "Interflug", the aircraft became state of the art in 1989, as it carried first passengers - nonstop - to Havana/Cuba or to other remote places in far East Asia.

But the German reunification changed everything... leaving every other GDR aircraft dismantled behind, while the Airbus A310 Pax improved its strategic missions inside the German Air Force until today.

Read the extraordinary story of the last flying GDR passenger aircraft - now and in future operating under EATC operational control - here at our aircraft chapter.

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 11:50
Important Bundeswehr order

 

Aug 8, 2014 ASDNews Source : Rheinmetall AG

 

Rheinmetall Defence to operate the German Army Combat Training Centre for a further four years

 

Rheinmetall AG of Düsseldorf has won a major service contract from the German Bundeswehr worth around €70 million. Through to 2018, the Group will be responsible for providing contractor support for the complete exercise and training operations of one of the world’s most advanced military training facilities, the German Army Training Centre (GÜZ) in the Altmark region of Saxony-Anhalt.

 

As the current service contract with Rheinmetall expires on 31 August 2014, the request for tenders for contractor support covered the four-year period starting 1 September 2014. Building on the Group’s successful track record in providing contractor support for the GÜZ, Rheinmetall’s proposal convinced the Bundeswehr to renew the contract, which has now been signed with Germany’s Federal Agency for Procurement, Information Technology and In-Service Support of the Bundeswehr.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 11:50
German General Takes Key Post in US Army Europe

Gen. Markus Laubenthal is the first German officer to be assigned to US Army Europe. He is the command's new chief of staff. (US Army Europe)

 

Jul. 31, 2014 – Defense News (AFP)

 

BERLIN — A German army general has for the first time been appointed chief of staff to work with the commander of US ground forces in Europe, both countries’ militaries said Thursday.

 

Brig. Gen. Markus Laubenthal will serve as “the right-hand man” to Lt. Gen. Donald Campbell Jr., who commands more than 37,000 US Army Europe (USAREUR) personnel from headquarters in the central city of Wiesbaden, said Germany’s defense ministry.

 

“This is a bold and major step forward in USAREUR’s commitment to operating in a multinational environment with our German allies,” said Campbell in a statement on Laubenthal’s appointment starting next week.

 

After both countries had for years served together in Afghanistan, “sustaining the shared capability from this experience will benefit both US and German armies,” Campbell said in a statement.

 

Laubenthal, previously the commander of Germany’s 12th Armored Brigade, has also served as chief of staff for ISAF Regional Command North in Afghanistan and as a Kosovo Force assistant chief of staff.

 

The appointment comes at a time when Berlin-Washington relations have been tarnished by allegations of US spying on its ally, which led Germany to expel the CIA station chief earlier this month.

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 16:50
A400M - Teil 2: Pilotentraining



8 août 2014  Bundeswehr

 

Viel zu lernen gibt es für die Piloten, die künftig das neue Transportflugzeug Airbus A400M fliegen werden. Drei Monate dauert die Ausbildung im spanischen Sevilla. Während dieser Zeit lernen sie im Unterricht und im Simulator alles über das hochmoderne Flugzeug, das die Transall ablösen wird. Zur gleichen Zeit befindet sich der erste A400M in Sevilla in der Endmontage.

Quelle: Redaktion der Bundeswehr 08/2014  14E16501

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 07:50
Rheinmetall lance un Avertissement sur résultats, empêché d'exporter en Russie

 

07.08.2014 Romandie.com (AWP)

 

Berlin (awp/afp) - Le groupe allemand de défense et automobile Rheinmetall a revu en baisse jeudi ses prévisions de résultats pour cette année, prenant acte du blocage par Berlin d'un gros contrat avec la Russie.

 

Le chiffre d'affaires des activités défense s'établira aux alentours de 2,3 milliards d'euros, a prévenu Rheinmetall dans un communiqué, au lieu des 2,5 à 2,6 milliards d'euros escomptés jusqu'ici.

 

Le bénéfice d'exploitation de la division ressortira entre 65 et 75 millions d'euros, contre une précédente fourchette de 85 à 95 millions d'euros.

 

En début de semaine le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a retiré à Rheinmetall l'autorisation de vendre à la Russie un centre d'entraînement et de formation militaire, évalué par la presse allemande à 100 millions d'euros.

 

"Rheinmetall travaille intensément à limiter au maximum le dommage financier, en mettant à profit toutes les possibilités juridiques à sa disposition", précise le communiqué. Rheinmetall pourrait notamment réclamer à Berlin une indemnisation pour le préjudice subi.

 

Le groupe a également ajusté à la baisse ses prévisions dans son autre grand secteur d'activité et plus grosse source de revenus, les équipements automobiles, du fait de l'apport d'un pan de ses activités à une coentreprise avec un partenaire chinois.

 

Le chiffre d'affaires du groupe dans son ensemble est désormais attendu entre 4,6 et 4,7 milliards d'euros, et non plus entre 4,8 et 4,9 milliards, et la fourchette de prévision du bénéfice d'exploitation a été abaissée à 200 à 220 millions d'euros (contre 230 à 250 millions).

 

Au premier semestre, Rheinmetall a dégagé un chiffre d'affaires de 2,13 milliards d'euros et un bénéfice d'exploitation de 30 millions d'euros, selon des chiffres publiés jeudi.

Partager cet article
Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 12:50
Sanctions contre la Russie: l'avenir s'assombrit pour Rheinmetall

L'équipement du fantassin Gladius équipe les soldats de l'armée de terre allemande. Crédit: Rheinmetall AG Düsseldorf

 

07/08/2014 Par Véronique Guillermard

 

Le gouvernement allemand interdit au fabricant de matériels militaires terrestres Rheinmetall d'exporter en Russie. Berlin a bloqué un contrat d'une valeur estimée à 100 millions d'euros.

 

Les nuages s'accumulent au dessus de Rheinmetall. Le groupe présent dans l'automobile et l'armement terrestre a revu, aujourd'hui, à la baisse ses perspectives pour 2014, en contrecoup de la décision du gouvernement allemand de bloquer son activité en Russie. Le chiffre d'affaires de l'activité défense ne devrait pas dépasser 2,3 milliards d'euros au lieu des 2,5 à 2,6 milliards attendus cette année.

 

En début de semaine, l'Allemagne a durci son train de sanctions contre la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne. Sigmar Gabriel, le ministre de l'Économie allemand, a retiré à Rheinmetall sa licence d'exportation d'un centre d'entraînement et de formation militaire. Un contrat estimé à 100 millions d'euros. Un coup dur pour le fabricant de blindés, canons et autres équipements pour fantassins. D'autant que si les Européens ont décidé de ne plus exporter d'armements en Russie, cette sanction ne devait s'appliquer qu'aux nouveaux contrats. Rheinmetall a aussitôt réagi. Sa direction va explorer «toutes les possibilités juridiques» et n'exclut pas de demander au gouvernement allemand des indemnités.

 

Pression sur la France et les Mistral russes

 

En prenant une mesure rétroactive, Berlin accentue, en outre, sa pression sur la France, sommée par plusieurs pays européens, Grande-Bretagne en tête, ainsi que par les États-Unis de ne pas livrer, cet automne, le premier des deux Mistral russes commandés par Moscou en 2011, pour 1,2 milliard d'euros.

 

Rheinmetall voit sa stratégie d'expansion en Russie contrariée. Or, c'est un des pays que le groupe allemand ciblait pour booster ses exportations hors d'Europe, où il ambitionne de prendre 50 % de ses commandes nouvelles d'ici à 2015. «Alors que les dépenses militaires baissent en Europe et aux États-Unis, d'autres pays tels que la Russie, le Brésil et l'Asie les augmentent. Notre objectif est d'augmenter notre présence dans ces régions en croissance», expliquait la direction du groupe dans son rapport annuel 2013.

 

Tentative pour faire capoter l'alliance Nexter-KMW

 

Bloqué en Russie, Rheinmetall est aussi en mauvaise posture depuis l'annonce, le 2 juillet dernier, des fiançailles entre son homologue, Krauss-Maffei Wegmann (KMW), et le français Nexter. Les deux groupes sont entrés en négociations exclusives afin de former le numéro un européen de l'armement terrestre d'ici à fin 2014-début 2015. Depuis plusieurs semaines, Rheinmetall se démène pour faire capoter ce futur Airbus des blindés. Il préparerait une offre sur KMW avec lequel il coopère pour la fabrication de plusieurs blindés dont les chars Puma. Jusqu'ici les négociations menées par le passé par les deux entreprises allemandes ont toujours tourné court. Et côté gouvernement français, on reste très confiant dans la capacité des deux entreprises et de leurs actionnaires - l'État français et la famille Bode-Wegmann - d'aboutir.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 11:35
Miniserie Quick Reaction Force - Route Clearance Operation



31 juil. 2014 Bundeswehr

 

Im dritten und letzten Teil unserer Miniserie begleiten wir die Quick Reaction Force und eine US-amerikanische Einheit auf einer gemeinsamen Operation. Mit Bodensensoren suchen die Soldaten nach versteckten Sprengfallen unter den Straßen um Masar-i Scharif in Afghanistan.

Quelle: Redaktion der Bundeswehr 07/14 14E20203

Zum 1. Teil der Miniserie: http://youtu.be/SIeqEvtWZ4c
Zum 2.Teil der Miniserie: http://youtu.be/6l3cAK_FiVs
Zum Trailer: http://youtu.be/qap736QV2dg

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:50
A400M - Teil 1: Die Fertigung

 

1 août 2014 Bundeswehr

 

 

Im spanischen Sevilla befindet sich zur Zeit der erste deutsche Airbus A400M in der Endmontage. Das hochmoderne Transportflugzeug wird die Transall ablösen. Mit mehr Leistung, mehr Zuladung und größerer Reichweite wird der A400M der Luftwaffe sowohl beim taktischen als auch beim strategischen Lufttransport wesentlich mehr Möglichkeiten bieten.

Quelle: Redaktion der Bundeswehr 08/2014 14E16503

Musik: Pick it up (Wally Gagel)

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:35
Défense : le Vietnam veut intensifier ses relations avec l'Allemagne

 

05/08/2014 Vietnam+

 

Le général de division Nguyen Trong Nghia, chef adjoint du Département général de la politique de l'Armée populaire du Vietnam, a proposé que le Vietnam et l'Allemagne parviennent rapidement à un consensus sur la signature d'un mémorandum de coopération dans la défense.

 

Lors d'une rencontre lundi à Hanoi avec une délégation du Centre de la gestion interne du ministère fédéral allemand de la Défense, conduite par le colonel Major Dirk Peddinghaus, Nguyen Trong Nghia a souhaité que l'Allemagne assiste le Vietnam dans l'enseignement de la langue allemande aux officiers militaires, dans la recherche et le sauvetage, ainsi que dans sa participation aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

 

Le ministère fédéral allemand de la Défense devrait envisager de nommer un attaché à la défense au Vietnam pour promouvoir la coopération bilatérale, a-t-il dit, ajoutant que le Vietnam souhaite que l'Allemagne appuie sa demande d'adhésion à l'Organisation hydrographique internationale (OHI).

 

Le colonel Dirk Peddinghaus, qui est aussi directeur du Département des relations internationales du ministère fédéral allemand de la Défense, a déclaré que le Vietnam et l'Allemagne cultivaient, depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1975, une amitié et une coopération fructueuses, notamment dans la défense.

 

Il a espéré que sa visite contribuerait au développement des relations bilatérales dans la défense conformément aux liens de partenariat stratégique entre les deux pays.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 07:50
Le groupe de défense allemand Rheinmetall construit notamment le Char Leopard 2

Le groupe de défense allemand Rheinmetall construit notamment le Char Leopard 2

 

04/08 Jean-Philippe Lacour / Correspondant à Francfort - lesechos.fr

 

Un contrat militaire de 100 millions d’euros a été stoppé ce lundi par Berlin. Le recul des exportations allemandes vers la Russie semble s’amplifier.

 

Cette année, le groupe de défense allemand Rheinmetall entendait livrer un simulateur de tir au laser à un centre de formation militaire, en construction à Moulino, dans le centre de la Russie. Le contrat, signé en juin 2011, était estimé à 100 millions d’euros. Il s’est envolé ce lundi après que le gouvernement allemand ait décidé de le torpiller, en application aux sanctions contre Moscou décidées à l’échelle européenne la semaine dernière sur fond de crise en Ukraine.

 

La Russie a réagi, en déclarant avoir l’intention d’attaquer l’entreprise de Düsseldorf pour « violation de contrat ». Rheinmetall dit quant à elle poursuivre la discussion avec Berlin. Une chose est sûre, cette affaire ne sera pas le seul exemple des tensions affectant les relations commerciales germano-russes.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 07:50
BPC Vladivostok photo RP Defense

BPC Vladivostok photo RP Defense

 

01/08/2014 Par Nicolas Barotte – LeFigaro.fr

 

Berlin juge incompatible la livraison des frégates à Moscou qui bloque la situation en Ukraine. «Les Russes ont payé», plaident les Français.



S'il y a une sanction contre la Russie symboliquement importante que l'Allemagne a jugé indispensable de prendre, c'est bien d'interdire à la France de vendre des frégates à Moscou. Paris est censé livrer deux porte-hélicoptères Mistral mais ses partenaires européens, en premier lieu Berlin, jugent le contrat incompatible avec le durcissement des relations avec la Russie, considérée comme responsable du blocage de la situation en Ukraine. «Nous ne livrons pas [d'armes ou d'équipements militaires à Moscou] même si les contrats ont été conclus par le passé. J'aurais attendu cela aussi de la France», a déclaré le vice-chancelier Sigmar Gabriel sur la chaîne de télévision ARD. «Ce n'est pas une solution raisonnable.»

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 11:50
Sommerreise 2014 -Besuch der Panzerbrigade in Augustdorf

 

18.07.2014 by Bundeswehr

 

Auf ihrer nächsten Station der Sommerreise besuchte Verteidigungsministe­rin Ursula von der Leyen das Panzerbataillon 203 der Panzerbrigade „Lipperland" in Augustdorf.

Im Gespräch mit Rekruten ließ sie sich vom Alltag in der Allgemeinen Grundausbildung berichten.

Im Anschluss traf sie Soldaten die ihr ausführlich über den Auslandseinsatz berichteten. Die Brigade stellt derzeit etwa 450 Soldatinnen und Soldaten für den Einsatz in Afghanistan. Dementsprechend lag der Schwerpunkt des Austausches bei der Familienbetreuung und Fürsorge während und nach dem Einsatz.

 

Quelle: Redaktion der Bundeswehr 07/14 14E22105

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 16:20
Espionnage : l'Allemagne envisage le retour à la machine à écrire

 

16/07/2014 Par Roland Gauron – LeFigaro.fr

 

Les huit députés chargés d'enquêter sur l'étendue des écoutes de la NSA en Allemagne utilisent une machine à écrire et de la musique classique pour contrer l'espionnage américain.

 

Mail encryptés, téléphones sécurisés: les députés allemands chargés d'enquêter sur le scandale des écoutes de la NSA redoublent de vigilance. Le rapporteur de la commission parlementaire, Patrick Sensburg, envisage même très sérieusement de revenir à la bonne vieille machine à écrire. Il a révélé cette semaine sur la chaîne publique ARD qu'il en avait d'ailleurs déjà une à sa disposition. «Et pas un modèle électronique», a-t-il précisé. Devant la stupeur de son interlocuteur, il a dû lui assurer qu'il ne s'agissait pas d'une blague. «Nous devons nous assurer que nos échanges internes sont sécurisés, que nos emails sont cryptés, que nos téléphones le sont aussi ainsi que d'autres procédures que je ne peux pas préciser ici», a justifié Patrick Sensburg.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 07:56
Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)

Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)

 

11/07 Thibaut Madelin à Berlin et Denis Meynard à Saint-Etienne – LesEchos.fr

 

Les négociations de fusion avec Nexter sont exclusives pendant une période définie a déclaré Krauss-Maffei Wegman qui rejette ainsi la contre-offre de Rheinmetall.

 

Krauss-Maffei Wegmann (KMW) a renvoyé son partenaire et concurrent Rheinmetall dans les cordes. Le constructeur allemand de chars d’assaut a déclaré ce vendredi que tant qu’il discutait fusion avec le français Nexter il ne pouvait négocier avec personne d’autre. «  Dans l’accord (passé avec Nexter), les deux parties s’engagent à ne pas discuter fusion avec des tierces parties pendant une période définie », a déclaré vendredi à Reuters un porte-parole .

Selon « Handelsblatt », Rheinmetall prépare une offre sur KMW avec lequel il coopère sur plusieurs modèles dont le char Puma. « Des contacts ont eu lieu au plus haut niveau », rapporte le quotidien des affaires. Le groupe de Düsseldorf envisage deux options pour la famille actionnaire de KMW. La première prévoit que celle-ci devienne le premier actionnaire de Rheinmetall, avec 25 % à 30% du capital, en échange de l’apport de leur société. La deuxième envisage une fusion entre l’activité de défense de Rheinmetall et celle de KMW, dont les tailles sont comparables. Un rapprochement germano-allemand pourrait entraîner des synergies de 60 à 70 millions, selon le « Handelsblatt ».

Rheinmetall a refusé de commenter, mais la société n’a jamais caché son intérêt pour son rival. Des discussions ont échoué à plusieurs reprises dans le passé, se heurtant notamment aux réserves de la famille Wegmann.

 

Le précédent Atlas Electronik

Attendu, ce rebondissement rappelle l’épisode Atlas Electronik. Fin 2005, Thales avait voulu acheter à BAE Systems cet équipementier allemand. Le britannique a finalement choisi l’offre de ThyssenKrupp et d’EADS, inférieure mais soutenue par Berlin. Le gouvernement allemand peut bloquer la cession de plus de 25% d’une société de défense à des étrangers.

Depuis son annonce, l’industrie allemande est prudente sur le projet Nexter-KMW. « Si cette opération réussit, je suis prêt à offrir une bouteille de champagne car ce serait un pas juste vers la consolidation de l’industrie de défense européenne », déclare aux « Echos » Georg Wilhelm Adamowitsch, directeur général de la fédération de l’industrie de sécurité et de défense (BDSV).

En France, parmi les syndicats de Nexter, seule la CGT s’y oppose. « Nous sommes pour des coopérations européennes, mais contre une alliance capitalistique qui conduirait à une spécialisation par pays, avec l’abandon de l’activité blindé en France », explique Jean-Pierre Brat, délégué syndical central. La CGT souligne que l’Etat français a obtenu dans les négociations avec KMW de protéger l’artillerie et les munitions, mais pas les blindés.

 

CGT contre, CFDT, FO et CFE-CGC ouverts

Premier syndicat maison, la CFDT refuse tout dogmatisme « On a posé des questions, demandé des garanties industrielles et sociales, ainsi que la création d’un comité de suivi avec le ministère », explique André Golliard, représentant des salariés au conseil d’administration. Hervé Duverger (FO,), estime que les salariés pourraient être rassurés par des commandes. En France, la notification du programme Scorpion est bloquée du fait du contexte budgétaire.

Enfin, le « oui mais » de la CFE-CGC reflète « l’espoir placé dans cette alliance européenne et le désir de plus de transparence sur la stratégie de notre direction et sur le type de portage que veut opérer notre actionnaire actuel », selon Pascal Poyade, délégué à Roanne (Loire).

Thibaut Madelin (à Berlin) et Denis Meynard (à Saint-Etienne)
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 07:45
Participants in African Endeavour 2013

Participants in African Endeavour 2013

 

15 July 2014 by US Africom

 

The opening ceremony for African Endeavor consisted of a roll call of nations with representatives, one at a time, standing and being recognized with a round of applause.

 

But unlike the previous eight gatherings, this is the first time representatives from the United Nations, United Kingdom, Madagascar and USAID have participated. And it’s the first time in the history of African Endeavor that the exercise has been held somewhere other than Africa; this year gathering in Garmisch, Germany.

 

“I am really looking forward to being able to share our experiences with you, but more importantly, learning from your experiences across all the nations here and how we can better work alongside you in the future,“ said first time participant COL. Craig Sutherland of the British Army.

 

According to organizers, however, the “who” and the “where” isn’t the biggest difference between African Endeavor 2014 (AE14) and all previous exercises. AE14 is heading in a new direction said COL. Patrick Dedham, Director of U.S. Africa Command’s (AFRICOM) Command, Control, Communications and Computer Systems Directorate (J6).

 

“This is about taking it from the tactical and moving it towards the operational and strategic level where AFRICOM should be and working with the components to take over the tactical piece of African Endeavor so that we’re not doing African Endeavor once a year, we’re doing it throughout the year,” said Dedham.

 

Africa Endeavor is an AFRICOM sponsored communications exercise that focuses on information sharing and interoperability between African nations. Since it was first held in 2006, more than 1,700 communication specialists have attended. And with 32 African and European nations here, as well as representatives from the African Union, NATO, and the United Nations, it is easily AFRICOM’s most diverse exercise.

 

“It’s an incredible exercise. It’s a great collection of people that can really make a difference,” said Dedham.

 

Africa Endeavor's primary objective is to increase the command, control and communications capacities of African nations by encouraging interoperable tactics, training and procedures, and creating documented standards that support interoperability. This allows African nations to provide critical support to the African Union and other forces involved in humanitarian assistance, disaster relief and peacekeeping missions.

 

“To be able to speak directly and frankly with one another so that we can improve our communications face-to-face and discuss what the problems, this is one of the best ways for us to respond to a crisis on the continent,” said LTC Khaled Ben Ammar of the Tunisia Armed Forces. “These situations demand a collective response so it’s very important we have this opportunity to meet in person.”

 

Over the course of the four day exercise, representatives will be split into five different regions and face two separate tabletop scenarios that will test their ability to develop a strategic and operation plan in response to a mock crisis.

 

“I hope they walk away with the knowledge of who to call, new relationships through networking, people they can call for help to coordinate and synchronize their efforts. I also want them to walk away with some good techniques, tactics and procedures that they can use at the strategic level to plan for contingency operations,” said Dedham.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 11:50
Fortsetzung der Sommereise 2014 - Besuch des KSK und Hubschraubergeschwaders 64

 

15.07.2014 Bundeswehr

 

Die besonderen Fähigkeiten des Kommandos Spezialkräfte (KSK) und des Hubschraubergeschwad­ers 64 stehen im Mittelpunkt des Besuchs der Bundesverteidigungsm­inisterin in Calw und Laupheim.

"Einsatzbereit, Jederzeit, Weltweit" unter diesem Motto der Division Schnelle Kräfte zeigten die Soldaten der KSK Übungsszenarien wie das Eindringen in ein Gebäude oder das Retten von Überlebenden einer Crash-Landung.

Von der Leyen besucht im Rahmen ihrer Sommerreise zahlreiche Standorte der Bundeswehr in Deutschland.

 

Quelle: Redaktion der Bundeswehr 07/14 14E22102

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories