Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 07:50
Giraffe AMB - photo Saab

Giraffe AMB - photo Saab

 

Sept 15, 2015 defense-aerospace.com

(Source: Saab AB; issued Sept 14, 2015)

 

Defence and security company Saab has demonstrated and proven an improved capability for its Giraffe AMB radar to detect low, slow and small targets. This ‘Enhanced Low, Slow and Small’ (ELSS) function allows the Giraffe AMB to undertake dedicated counter-Unmanned Air Systems (UAS) operations, while conducting its full suite of regular air surveillance functions.

 

The new ELSS function was demonstrated in April during a UK-government sponsored trial to test and evaluate radar performance against demanding air targets in a complex environment. Known as ‘Bristow 15’ and conducted over the ranges at West Freugh, in Scotland, the trial is thought to be the only one of its kind held outside the USA.

 

Over six days more than 100 UAS sorties were flown against the radar, in multiple launches of up to six vehicles at a time. The Giraffe AMB showed unparalleled performance against low, slow and small airborne targets. Despite hundreds of birds and a demanding background of sea and ground clutter, the Giraffe AMB consistently detected, classified and tracked low, slow and small UAS vehicles flying increasingly complex tactical profiles. At the same time, the Giraffe AMB provided full, conventional air surveillance in its regular modes.

 

“Saab now offers ELSS as part of the Giraffe capability range. This gives a unique performance range from small slow UAVs, to rockets and mortars, to more traditional air targets, but all at the same time,” says Anders Linder, head of business unit Surface Radar Solutions, Saab.

 

With remarkable accuracy the ELSS function automatically finds and classifies low, slow and small targets; as slow and small as the quadcopter UAS vehicles typically flown by hobbyists. During the Bristow 15 trials, targets had a radar cross section as small as 0.001 sq metres. Saab’s ELSS function pushes the boundaries of small target detection, combines that with the latest in tracking technology and novel target classification techniques and wraps it up with a newly- designed, purpose-built human machine interface concept.

 

Although it was demonstrated on this occasion with the Giraffe AMB, the ELSS function can now be implemented on all Saab Giraffe radars. This means the Giraffe family of radars uniquely provides a simultaneous capability to detect and classify all kinds of air vehicles from ballistic missiles to the very small UAS.

Partager cet article

Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 11:45
Mali : Désengagement du radar GIRAFFE

 

 

28/04/2014 Sources : EMA

 

Le 3 avril 2014, le système radar GIRAFFE a été désengagé du Mali après avoir servi pendant huit mois la force Serval.

 

Ce système de détection et de contrôle tactique (SDCT) a assuré la sécurité du volume d’approche et la régulation du trafic aérien de l’aéroport de Gao entre les mois d’août 2013 et de mars 2014, contrôlant près de 4000 mouvements. Il a également permis d’assurer, en toutes circonstances, dans son volume de détection, la sécurité des aéronefs de l’ONU et des organisations humanitaires vis-à-vis du trafic militaire engagé dans les opérations aériennes.

 

Interconnecté par liaisons de données tactiques aux centres de conduites des opérations aériennes métropolitains et de théâtre, ainsi qu’au centre de management de la défense dans la 3edimension (CMD3D) co-localisé, il a également contribué à l’accomplissement d’une centaine de missions aériennes de reconnaissance et d’appui aux opérations terrestres et à la remontée des informations de situation aérienne en temps réel vers les centres de décision.

 

Mali : Désengagement du radar GIRAFFE

Opéré par un personnel aguerri, le radar GIRAFFE a entre autre démontré son aptitude réactive à la projection par aérotransport et sa capacité à mettre à disposition de la conduite des opérations aériennes militaires et de gestion des crises des capacités de détection, de surveillance, de conduite, de coordination et de contrôle tactique remarquables.

 

Environ 1600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA. Simultanément, la force Serval conduit son allègement, en coordination avec les FAMA et la MINUSMA, et devrait atteindre les 1000 hommes à la fin du printemps 2014.

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 12:55
Rassemblement de GIRAFFE à Évreux

 

26/11/2013 International

 

Du 19 au 22 novembre 2013, la base aérienne 105 d’Évreux a accueilli le 4e meeting international « GIRAFFE User Group ». Co-présidée par l’armée de l’air et l’industriel SAAB, cette manifestation a pour but de rassembler tous les deux ans, les utilisateurs du système GIRAFFE.

 

L’escadron de détection de contrôle mobile (EDCM) 90/538, unité française utilisatrice du système, a été chargé, en collaboration avec le GTSICaéro 10/805, de l’organisation de ce rendez-vous regroupant la Suède, les États-Unis, l’Australie, la Grande Bretagne, l’Estonie et Singapour. La République Tchèque était aussi invitée au titre de nation observatrice.

 

Ce forum a permis de faciliter les échanges et les retours d’expérience du système GIRAFFE tant dans le domaine opérationnel que dans celui du soutien. L’armée de l’air a pu présenter le déploiement du système à Gao, au Mali, dans le cadre de l’opération Serval, où ce dernier assure avec une grande fiabilité la régulation approche de l’aéroport et l’appui des opérations aériennes réalisées à proximité.

 

À titre de démonstration dynamique, l’EDCM a conduit un exercice de police du ciel, avec arraisonnement d’un plastron lent par un Fennec de l’escadron d’hélicoptère 3/67 « Parisis », mettant en avant les performances du système dans le cadre d’un renforcement de la posture permanente de sûreté ou d’un dispositif particulier de sûreté aérienne.

Rassemblement de GIRAFFE à Évreux

Partager cet article

Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 11:45
Serval : déploiement d’un radar GIRAFFE à Gao

23/08/2013 Sources : EMA

 

Le 18 août 2013, la force Serval a déployé un radar GIRAFFE sur l’aéroport de Gao. Il permet d’optimiser et de coordonner tous les mouvements aériens, civils et militaires, dans un cylindre de 7 850 km2.

 

L’aéroport de Gao accueille chaque jour de multiples aéronefs militaires ou civils. Pour gérer ce trafic, la France a décidé de déployer un radar mobile en appui des forces maliennes et de la MINUSMA. Il vient en complément de la vigie mobile déjà déployée par l’Aviation Légère de l’Armée de Terre, un système permettant d’assurer les services de la circulation aérienne sur l’aéroport international de Gao.

 

Le système radar GIRAFFE, nommé ainsi par ressemblance à son homonyme animal, fonctionne 24 heures sur 24 grâce à l’intervention de 15 militaires de l’armée de l’air. Il permet de visualiser l’activité tridimensionnelle dans un cône de 100 kilomètres de diamètre autour de Gao et jusqu’à 20000 mètres de hauteur. Il permet ainsi de détecter une présence, de déterminer une position sur le terrain, une distance ou l’altitude d’éléments volants, de créer des couloirs d’interdiction de vol et d’établir " une situation aérienne ".

 

Cette situation est transmise à la chaine de commandement de l’armée de l’air (CAOC à N’Djamena et JFAC à Lyon) ainsi qu’à la brigade Serval. elles permettent de gérer les modules  qui pourraient intervenir dans l’espace aérien (avions militaires et civils, hélicoptères, obus) et procéder à une identification.

 

Le GIRAFFE permet en outre de mettre à la disposition des équipages des données météorologiques indispensables à l’aviation : températures, pression, visibilité, plafond.

Serval : déploiement d’un radar GIRAFFE à Gao

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories