Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 12:55
Le VAB Ultima Génie, chaînon manquant entre le VAB originel et le futur VBMR, est maintenant qualifié par la DGA

Le VAB Ultima Génie, chaînon manquant entre le VAB originel et le futur VBMR, est maintenant qualifié par la DGA

 

 

30 octobre, 2015 Nathan Gain (FOB)

 

La version « génie » du VAB est désormais qualifiée au standard ULTIMA, a officiellement annoncé ce matin la Direction Générale de l’Armement. Forte de ces transformations techniques, la bête de somme de l’armée française est donc parée pour son dernier baroud d’honneur, qui aboutira en 2019 à son remplacement par le VBMR Griffon (Véhicule Blindé Multi-Rôles).

 

Fruit d’un partenariat fructueux entre la DGA, la STAT et Renault Trucks Defense, le standard Ultima permet d’adapter la plateforme VAB aux nouvelles contraintes imposées par l’évolution de la menace en OPEX. À ce titre, l’accent aura donc été mis sur l’amélioration de la protection, la motorisation, l’armement et l’adaptation au système Félin.

 

À l’instar de la version infanterie, les VAB Ultima Génie, reconstruits au sein du Centre de Production des Véhicules Militaire de RTD situé à Limoges, bénéficient des dernières avancées technologiques en terme de protection balistique, de protection contre les mines et EEI et de localisation des tirs adverses ; cette dernière fonction étant dévolue au fameux système SLATE, fabriqué par Metravib (qui a d’ailleurs récemment intégré le programme Scorpion). Le standard ULTIMA bénéficie de l’installation du même tourelleau téléopéré Kongsberg Protector M151 que le VAB TOP (déployé en Afghanistan), équipée d’une mitrailleuse de 12,7 mm et permettant dés lors au servant de rester à l’abri tout en assurant la conduite du tir. Ce « chaînon manquant » de l’infanterie blindée soutiendra efficacement les fantassins équipés du système Félin grâce au système de radiocommunications et d’information RIF-NG mis au point par Sagem. Livré dés 2013, le système RIF-NG est destiné à équiper tout soldat ou véhicule blindé de l’infanterie et est conçu pour assurer la continuité des communications entre véhicule et personnel débarqué.

 

Plus spécifiquement, le VAB Ultima Génie « permettra aux sapeurs de remplir tous les types de missions grâce à sa capacité d’emport du lot de base et d’un des 6 lots spécifiques (appui en zone urbaine, appui à la mobilité, appui au déploiement d’urgence, déminage et dépollution, contre-mobilité, EOD), » précisait RTD lors de la présentation du véhicule en mars dernier. Outre l’emport de matériels dédiés aux missions de génie, cette ultime mouture du VAB est équipée d’un treuil monté sur l’arrière.

 

En tout, ce ne sont pas moins de 290 VAB Ultima, dont 60 destinés au Génie, qui assureront la jonction entre les VAB classiques et le futur VBMR. Suite au contrat notifié le 27 juin 2014, la phase de production de cette ultime tranche de VAB de « génie » a démarré en février 2015 et se prolongera jusqu’au premier semestre 2016. Les livraisons, entamées cet été, ont déjà abouti à la livraison d’une trentaine de véhicules.

Repost 0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 12:55
La dernière version du VAB Ultima

La dernière version du VAB Ultima

 

30/10/2015 par DGA

 

La direction générale de l’armement (DGA) a prononcé, début octobre 2015, la qualification de la version « génie » du Véhicule de l’avant blindé (VAB) au standard Ultima.

 

Cette qualification marque la fin d’un cycle de transformations techniques conduites en vue de permettre au VAB de continuer à remplir la totalité de ses missions jusqu’à son remplacement progressif, à compter de 2019, par le véhicule blindé Griffon en cours de développement dans le cadre du programme Scorpion. Les derniers VAB seront retirés du service à l’horizon 2030.

 

Le parc français de VAB comprend environ 3 000 véhicules, principalement en service dans l’armée de terre. Le VAB a été décliné en une trentaine de versions opérationnelles, du transport de troupes pour l’infanterie au porteur de systèmes d’armes les plus divers. Afin d’adapter le VAB à l’évolution de la menace sur les théâtres d’opérations extérieures, la DGA a commandé ces dernières années à son fabricant Renault Trucks Defense (RTD) de nombreuses améliorations.  Elles ont concerné principalement la protection, la motorisation, l’armement et l’adaptation au système Félin.

 

Le standard Ultima du VAB inclut des protections et équipements contre les engins explosifs improvisés, un tourelleau téléopéré de 12,7 mm permettant au servant de rester protégé à l’intérieur du véhicule, ainsi qu’un système de localisation acoustique des tireurs adverses. Le VAB Ultima a la capacité de soutenir des combattants équipés du système Félin et est équipé du  réseau d’interphonie de nouvelle génération RIF NG. Le VAB Ultima est actuellement déployé en opérations extérieures.

 

Le standard est déclinée en deux versions, les VAB Ultima infanterie (230 engins commandés et livrés) et les VAB Ultima génie (60 engins commandés, 30 livrés).  La version « génie » dispose de spécificités du fait de l’emport de matériels spécifiques à cette arme, et l’ajout d’un treuil monté sur l’arrière. La livraison des derniers VAB Ultima  « génie » est prévue au premier semestre 2016.

Repost 0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 08:55
Les Ultimes VAB du génie

 

6 mars, 2015 par Pierre Brassart (FOB)

 

En février 2015, Renault Trucks Defense a entamé la production de la version destinée au génie du VAB Ultima. 60 véhicules devraient être produits entre l’été 2015 et le printemps 2016. Il s’agit de la dernière tranche de VAB Ultima devant être construite.

 

Plus besoin n’est de présenter le VAB. Le Véhicule de l’Avant Blindé est la monture blindé principale de l’armée française depuis près de de 40 ans. Ce taxi du champ de bataille, équivalent  français au M-113, est une véritable bête de somme, décliné  en près de 30 versions et exporté dans une dizaine de pays. Le VAB a servi sous toutes les latitudes, partout où l’armée française s’est déployé ses dernières décennies.

 

Le remplacement des VAB ayant pris du retard et les besoins opérationnels (Afghanistan et felinisation) se faisant sentir, un modèle de transition se devait d’être trouvé. L’Ultima version du  vénérable VAB doit permettre de faire tenir les unités déployés jusqu’à l’entrée en service du VBMR Griffon. En fin de processus, 290 VAB Ultima devraient avoir été livré à l’armée française.  Jusqu’à présent, le génie ne disposait pas de ses propres VAB Ultima, adaptés à ses besoins. C’est désormais le cas.

 

Le VAB Ultima Génie bénéficie des dernières avancées technologiques concernant la protection balistique, la protection contre les mines et les Engins Explosifs Improvisés (EEI) et enfin la localisation des tirs agressifs permettant des ripostes rapides et efficaces. Cet engin est produit par RENAULT TRUCKS Defense au Centre de Production des Véhicules Militaires (CPVM) de Limoges, à partir de VAB classiques. Ces derniers sont entièrement reconstruits lors d’un processus industriel pouvant impliquer plusieurs marchés.

 

Les Ultimes VAB du génie

Il a été conçu en lien avec la DGA et la STAT pour donner aux unités du Génie de premier échelon des capacités d’appui identiques à celles de l’infanterie avec laquelle elles coopèrent étroitement. Il procurera aux équipages les moyens désormais requis pour les nouvelles opérations à haut risque que connaît l’armée de Terre. Il permettra aux sapeurs de remplir tous les types de missions grâce à sa capacité d’emport du lot de base et d’un des 6 lots spécifiques (appui en zone urbaine, appui à la mobilité, appui au déploiement d’urgence, déminage et dépollution, contre mobilité, EOD).

 

Ces VAB Ultima permettront aux unités du génie, de plus en plus indispensable aux opérations, de tenir le coup jusqu’à l’arrivée des VBMR Griffon génie, qui ne seront probablement pas les premiers à être livrés.

Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 17:55
60 VAB Ultima Génie en production chez Renault Trucks Defense

 

07.03.2015 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

Après le VAB Ultima Infanterie, voici le VAB Ultima Génie. Sur les 290 exemplaires de ce blindé destiné à faire la transition entre le VAB classique (voire "vintage") et le futur VBMR, que Renault Trucks Défense aura fourni à l'armée de terre, le Génie en aura perçu 60.

 

Le VAB Ultima Génie bénéficie, selon RTD, des dernières avancées technologiques concernant la protection balistique, la protection contre les mines et les Engins Explosifs Improvisés (EEI) et enfin la localisation des tirs agressifs permettant des ripostes rapides et efficaces.

 

_ECO8493.jpgLeur production (il s'agit en réalité d'une reconstruction) au centre de production des véhicules militaires de Limoges, fait suite à un contrat notifié le 27 juin 2014; elle a démarré en février et les premières livraisons auront lieu à l'été prochain (les derniers exemplaires étant livrés au printemps 2016).

 

La validation des six lots Génie (appui en zone urbaine, appui à la mobilité, appui au déploiement d’urgence, déminage et dépollution, contre mobilité, EOD) a été réalisée à Angers (à la Stat) et une présentation du VAB a eu lieu à l'Ecole du Génie d'Angers (photo ci-dessus).

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 18:55
photo Ludovic TRABUCHET Midi-Libre

photo Ludovic TRABUCHET Midi-Libre

 

02.02.2015 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord.

 

Le 2e régiment étranger d'infanterie commence à percevoir ses VBCI (véhicules blindés de combat d'infanterie). Dix-sept d'entre eux sont arrivés à Nîmes et au quartier colonel de Chabrières, décrit Le Midi libre (article payant). C'est le huitième et dernier régiment français à être équipé du véhicule 8 roues de Nexter et Renault Trucks Defense.

 Les livraisons ne sont pas terminées et surtout les adaptations à la version lourde de 32 tonnes qui entraînent un vaste plan de " rétrofitage ".

L'armée de terre a en commande 630 VBCI depuis 2008. Progressivement, on équipe les régiments d'infanterie des brigades lourdes, la 1re mécanisée, la 2e et la 7e blindée. Par ordre d'entrée en scène : le 35e RI, 1er RTir (tirailleurs), RMT (régiment de marche du Tchad), 152e RI, 16e BC (bataillon de chasseurs). Trois régiments de brigades légères suivent : le 92e RI, le 2e RIMa (infanterie de marine) en juin et donc le 2e REI en ce début d'année.

Ce qui nous fait huit régiments VBCI et douze VAB qui devront attendre le VBMR, enfin le Griffon, entre 2018 et 2025.

Pour mémoire, les régiments VAB : 1er RI, 126e RI, 3e RIMa, 21e RIMa pour l'infanterie, 1er RCP, 2e REP, 3e RPIMa et 8e RPIMa pour les parachutistes, 7e BCA, 13e BCA et 27e BCA pour les chasseurs alpins.

Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 12:20
Rafale Blanche 2015 avec le 430 ETAH


25 janv. 2015 45eNord.ca

 

Chinook et Griffon survolent la région de Québec lors de Rafale Blanche 2015.

Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 08:55
démonstrateur de Renault Trucks Defense (Photo RTD)

démonstrateur de Renault Trucks Defense (Photo RTD)

 

17.12.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Les blindés vieillissants des régiments de l’armée de terre vont être remplacés par une nouvelle génération de véhicules. Les livraisons commenceront vers 2018.

 

En 1976 et en 1977, l’armée de terre française avait le sourire : elle commençait à percevoir des véhicules de l’avant blindé (VAB) et des blindés de reconnaissance ERC 90 (surnommé Sagaie) et AMX 10RC. Des matériels modernes et performants qui allaient devenir les bêtes de somme des déploiements tricolores. Quarante ans plus tard, VAB (plus de 3 000 en parc en 2012), ERC 90 (152 en parc) et AMX 10RC (256 en parc) sont toujours d’attaque. Enfin presque… 

L’âge pèse et le rythme soutenu des opérations extérieures (opex) exténue les hommes mais aussi les matériels. >>> lire la suite

Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 20:55
Lancement du programme Scorpion de modernisation de l'armée de terre

Le véhicule blindé multi-rôles (VBMR) et l'engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC). Nexter Systems / Renault Trucks Defense / Thales

 

09 décembre 2014 par  Jacques Marouani - electroniques.biz

 

La première tranche du contrat, d’un montant de 752 millions d’euros, a été attribué à Nexter, Thales, et Renault Trucks Defense. Le programme fait aussi intervenir le groupe Safran pour l’optronique, et MBDA pour le Missile moyenne portée.

 

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian vient de donner le coup d’envoi du programme Scorpion de modernisation de l’armée de Terre en attribuant la première tranche d’un contrat d’un montant de 752 millions d’euros à Nexter, Thales, et Renault Trucks Defense. Les trois industriels devront développer, d’ici à 2018, deux véhicules, le VBMR (Véhicule blindé multirôles) et l’EBRC (Engin blindé de reconnaissance et de combat).

 

Il s’agit de la première étape d’un programme estimé à 5 milliards d’euros, qui s’étendra jusqu’en 2025. Il vise à un renouvellement de matériels à bout de souffle, en service depuis des décennies.

 

Pendant la phase de développement, le plan de charge de ce contrat représentera près de 1 000 emplois directs hautement qualifiés. Il sera de plus de 1700 emplois directs en phase de production.

 

Préparé par la Direction générale de l’armement (DGA), le marché comprend le développement et l’acquisition de 1 722 véhicules blindés multi rôles (VBMR), baptisés Griffon, destinés à remplacer les Véhicules de l’avant blindé (VAB) ; le développement et l’acquisition de 248 engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC), baptisés Jaguar, destinés à remplacer les chars légers AMX10RC et Sagaie, ainsi que les VAB HOT ; l’acquisition des systèmes de soutien et de formation associés.

 

Conformément à la loi de programmation militaire, la livraison des premiers VBMR est prévue en 2018, celle des premiers EBRC en début de période suivante.

 

Outre Nexter, Thales et RTD, le programme fait aussi intervenir le groupe Safran pour l’optronique, et pour l’armement de l’EBRC, CTA International pour le canon de 40 mm CTA et MBDA pour le Missile moyenne portée (MMP).

Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 16:55
Lancement du programme Scorpion par Jean-Yves Le Drian


08/12/2014 Ministère de la Défense

 

La loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit l’autonomie stratégique de la France pour notre futur modèle d’armée. Pour satisfaire à cette exigence, le renforcement des capacités opérationnelles de nos forces est prévu à travers notamment, pour l’armée de terre, le programme d’armement Scorpion.

 

À l’occasion de sa visite à la 27e brigade d’infanterie de montagne à Varces (Isère), Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a confié aux industriels Nexter, Renault Trucks Défense (RTD) et Thales, la réalisation de près de 2 000 engins blindés dans le cadre du programme Scorpion, en présence de Laurent Collet-Billon, délégué général pour l’armement et du général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre. Il s’agit des deux premières opérations du programme Scorpion (qui comprend six opérations au total) pour un montant de 752 millions d’euros.

 

Lors de son adresse aux forces à Varces, le ministre a déclaré : « Le travail remarquable qui a déjà été mené me permet aujourd’hui de lancer le programme en toute sérénité. J’en avais pris l’engagement au salon Eurosatory 2014 : j’ai maintenant le plaisir de remettre aux cotraitants Nexter, Thales et Renault Trucks Défense, le marché couvrant la réalisation des véhicules blindés multi-rôles et de  l’engin blindé de reconnaissance et de combat. »

 

Pendant la phase de développement, le plan de charge de ce contrat représentera près de 1 000 emplois directs hautement qualifiés. Il sera de plus de 1 700 emplois directs en phase de production.

 

Le programme Scorpion permettra à l’armée de terre de moderniser, à partir de 2018, ses groupements tactiques interarmes (GTIA). Ces derniers, qui doivent faire face à tous les types de combat, verront leur gamme médiane renouvelée, autour de deux engins de combat. L’intégration des capacités du GTIA sera faite par un unique moyen d’information et de communication. Soutenable d’emblée, Scorpion intègre également la rénovation future du char Leclerc et le système de préparation opérationnelle (notamment avec la simulation embarquée).

 

Préparé par la Direction générale de l’armement (DGA), le marché comprend :

  • le développement et l’acquisition de 1 722 véhicules blindés multi rôles (VBMR), baptisés Griffon, destinés à remplacer les Véhicules de l’avant blindé (VAB) ;
  • le développement et l’acquisition de 248 engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC), baptisés Jaguar, destinés à remplacer les chars légers AMX10RC et Sagaie, ainsi que les VAB HOT ;
  • l’acquisition des systèmes de soutien et de formation associés.

 

Conformément à la Loi de programmation militaire, la livraison des premiers VBMR est prévue en 2018, celle des premiers EBRC en début de période suivante.

 

Outre Nexter, Thales et RTD, le programme fait aussi intervenir le groupe Safran pour l’optronique, et pour l’armement de l’EBRC, CTA International pour le canon de 40 mm CTA et MBDA pour le Missile moyenne portée (MMP).

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 11:55
Scorpion c’est parti!

Signature du contrat Scorpion en présence des 3 PDG, du DGA et des officiers de programmes. Derrière une présentation 3D des programmes en grandeur réelle, effet garanti! (G Belan)

 

8 décembre, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

C’est à Varces chez les chasseurs alpins (27ème Brigade d’Infanterie Montagne) que le Ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a officiellement lancé vendredi 5 décembre le programme Scorpion, qualifié d’ « enjeux de demain ». Scorpion, c’est le renouvellement des capacités de contact de l’armée de terre. Un programme qui va remplacer les VAB, AMX10RC et Sagaie hors d’âge. Deux véhicules ont été officiellement lancés et baptisés : le VBMR (Véhicule Blindé Multirôle), rebaptisé le Griffon et l’EBRC (Engin Blindé Reconnaissance et de Combat), appelé Jaguar. Mais pas seulement, Scorpion c’est aussi la mise en réseau et le passage de l’armée de terre au combat collaboratif, grâce notamment au système SICS (Système d’Information au Combat Scorpion).

 

Enfin !

 

Les premières études ont été lancé en 2005, avec le démonstrateur BOA (Bulle opérationnelle aéroterrestre), puis ce fut le marché d’architecture TNS-MARS (Thales Nexter Sagem), les démonstrateurs de mobilité BMX ainsi que le développement de la tourelle de 40 mm CTA (cased telescoped). 200 millions d’euros et presque 10 après, Jean-Yves le Drian a remis le marché à un groupement momentané d’entreprises pour le développement des deux nouveaux véhicules : EBMR et EBRC, pour un montant de 752 millions d’euros. S’il ne s’agit pour l’instant que d’un programme de développement, il est majeur en ce qu’il marque le lancement de la première étape de la phase 1 de Scorpion. Au total , Scorpion étape 1 court jusqu’en 2023 et représente un investissement de 5 Milliards d’euros. Avec l’étape 2, post-LPM, Scorpion représente pas moins de 8,7 Milliards d’euros !

 

GME Scorpion

 

Le groupement d’entreprise (solidarité d’entreprises sur la durée du programme) comprend Nexter, Renault Trucks Défense (RTD) et Thales. Nexter, mandataire est également le « design authority » de l’EBRC Jaguar, réalisant la caisse, protection et les aménagements. Thales est en charge de la partie vétronique et communication et de certaines fonctions (Version observation d’artillerie du VBMR). RTD est lui en charge de la partie mobilité : moteur, boite de vitesse, roues… et tourelleau (7.62 et 12.7 mm). Les véhicules seront assemblé à Roannes à partir de 2017. L’export du Jaguar sera assuré par Nexter et celui du Griffon par RTD et Nexter. Le GME sera basé à Satory, dans des bureaux dédiés de 700 m2 et organisés pour du travail en plateaux.

 

Communalités ?

 

Les deux véhicules seront dotés de briques technologiques communes : vétroniques, pneumatiques, systèmes d’armes (tourelleau…). Mais il s’agit bien de deux véhicules fondamentalement différents. L’un est un char léger et l’autre un transporteur multi-fonctions.

 

LE VBMR Griffon (crédits: Thales/Nexter/RTD)

LE VBMR Griffon (crédits: Thales/Nexter/RTD)

 

Le Griffon, 6X6 de la classe des 24,5 tonnes PTAC (réserve de masse de 1,5 tonne) sera décliné en plusieurs versions grâce à des kits additionnels (génie, PC, artillerie, Medevac….). Il sera doté d’un tourelleau de 7.62 ou 12.7 mm. Remplaçant les VAB, le besoin total est de 1722, dont les premiers seront livrés avant la fin de la période LPM (2018-2019). Un VBMR 4X4 léger (classe des 10 tonnes) sera acquis sur étagère à l’horizon 2021.

 

L’EBRC Jaguar (Thales/Nexter/RTD)

L’EBRC Jaguar (Thales/Nexter/RTD)

 

Le Jaguar, remplaçant des AMX10RC et ERC90 Sagaie, sera lui aussi un 6X6 mais basé sur un châssis différent (l’écart des essieux n’est pas le même que sur le VBMR). Avec un PTAC de 25 tonnes (700 kg de réserve) , il sera le char léger de l’armée de terre, alliant puissance de feu (missiles MMP), protection et mobilité. La tourelle habitée 2 hommes met en œuvre le tout nouveau calibre de 40 mm CTA (Cased Telescoped), très innovant et compact, il permet une élévation à 45°. Il sera propulsé par un moteur RTD 490 chevaux contre 400 pour le Griffon, soit un rapport poids/puissance de près de 20 chevaux la tonne. 248 Jaguar doivent être commandés.

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 07:55
Défense. Thales : un nouveau marché pour Cholet

 

07 décembre 2014 Ouest-France Entreprises

 

La conception et la fabrication d'engins blindés sont attribuées à un groupement comprenant Thales.

 

La nouvelle a été annoncée par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, hier lors de son déplacement en Isère. A l'occasion de sa visite à la 27e brigade d'infanterie de montagne à Varces, il a remis le marché EBMR (Engin blindé multi-rôles) aux présidents du GME (groupement momentané d'entreprises) formé par les sociétés françaises Nexter Systems, Renault Trucks Défense et Thales, dans le cadre du programme Scorpion. La chaîne logistique sera gérée sur le site de Thales à Cholet, spécialisé dans les télécommunications de défense.

 

2 000 véhicules à partir de 2018

 

Ce marché « couvre toutes les phases d'un programme d'armement, du développement au soutien logistique en unité en passant par la qualification et la fabrication des matériels. Le GME s'engage sur les performances intrinsèques des matériels sur le long terme ainsi que sur la disponibilité opérationnelle des véhicules en service », explique Thales dans un communiqué. Les engins concernés, le véhicule blindé multi-rôles Griffon et l'engin blindé de reconnaissance et de combat Jaguar, remplaceront des véhicules « fabriqués dans les années 70 et 80 et utilisés intensivement par l'armée de Terre sur tous les théâtres d'opération depuis trente ans ».

 

Ce programme, « structurant pour Nexter, RTD et Thales ainsi que pour tout le tissu industriel français irrigué par les commandes de sous-traitance du GME permettra la création d'un millier d'emplois dans sa phase de développement et de 1 700 emplois dans sa phase de production », assure Thales. Près de 2 000 véhicules, et tous les moyens de soutien logistique associés, doivent être livrés aux forces armées à partir de 2018.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:55
Griffon - Un exercice sans réserve !

 

01.07.2014 par Armée de Terre

 

Action et cohésion au cours de l'exercice tactique annuel d'entraînement du dispositif Guépard Réserve de la brigade de renseignement. Dans le Bois de la Dame, près de Metz, pendant 30 heures, les réservistes ont été confrontés à plus de 30 incidents. Leur mission ? mise en place du dispositif de sécurité d'un sommet international dans un contexte particulièrement tendu. Dans des conditions réalistes, l'unité a dû protéger une installation de transmission vitale face à des risques de sabotage. La réserve se doit d'être toujours opérationnelle et entraînée afin d'être projetée en cas d'urgence. L'exercice Griffon vécu dans des conditions réalistes, à suivre en images.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories