Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 16:30
Photo Major Ofer IAF

Photo Major Ofer IAF

 

10.04.2014 Shani Pomes - IAF

 

The first of the advanced transport planes, the C-130J Hercules, landed in Israel At an exciting ceremony at the new home of the planes - Nevatim airbase - the "Elephants" squadron sign was pasted on the tail of the first "Shimshon" and the plane officially joined the ranks of the IAF

 

The moment the IAF and "Lockheed Martin" have been waiting for has arrived: the advanced transport plane, the C-130J Hercules, joined the ranks of the IAF. Accompanied by the older planes on base - Boeing 707, Gulfstream, and Hercules planes - the plane landed on the runway of its home in the Negev desert. "On this day, we mark a new peak in the capabilities of the IDF and the Transport Division of the IAF in particular", said Lieutenant General Benny Gantz, IDF Chief of Staff, at the ceremony. "The long arm of the IDF is becoming even longer, more accurate, more flexible and more powerful".

 

The plane was met by Moshe Ya'alon, the Minister of Defense, the IDF Chief of Staff and Major General Amir Eshel, IAF Commander, in addition to dozens of senior officials from the IAF and the Ministry of Defense. Also in attendance were Mr. Dan Shapiro, U.S. Ambassador to Israel and "Lockheed Martin" CEO, Ms. Marillyn Hewson, whose factories manufactured the planes. During the ceremony, the IAF Commander, IDF Chief of Staff and Minister of Defense pasted the symbol of the "Elephants" squadron, whose crews will be operating the plane in the coming years, on the tail of the plane.

 

For some time now, the IAF and Nevatim airbase have been preparing for the arrival of the plane and from now on, the "Elephants" squadron will be able to train alongside the plane and go out on operational missions. "Its Hebrew name (Shimshon) which was taken from the Biblical hero, reflects our expectations of its performance and its achievements in war and the battle between wars", said the IAF Commander in his speech.

 

"The C-130J Hercules will integrate into the long arm of the IAF and will make it even stronger in a range of missions that borders on the imagination. It'll add new dimensions and essential flexibility to IDF missions".The C-130J Hercules is a tactical transport plane that is mostly used in joint missions with ground forces: supply missions, equipment transfer, airdropping combat forces and special missions.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:30
The Secret Behind The Herculean Deal

 

 

09.04.2014 Noa Fenigstein - iaf.org.il

 

This week, the Hercules C-130J, an advanced transport plane, will land at Nevatim airbase. Not many people know that the procurement deal became one of the most complex deals the IAF has ever known. What is behind one of the IAF's most expensive and significant procurement deals in recent years?

 

This week, the Hercules C-130J plane, one of the best transport planes in the world, will land at Nevatim airbase and will join the ranks of the IAF and the Heavy Transport Division. Against the backdrop of the defense budget cuts, the Hercules C-130J procurement deal became one of the largest, most complex and most challenging processes the IAF and the Ministry of Defense- the Budget Department in particular-have experienced in recent years.

 

Cuts in the defense budget in the IAF and the IDF have forced decision-makers to take drastic measures: squadrons have been consolidated and even the human resources have been hurt following the dismissal of many commissioned officers. Nonetheless, the IAF has had to remain vigilant and stand firm against the challenges of the day.

 

"Usually, the people who work in the Budget Department know how to come and say 'these are the resources, good luck'. But that's definitely not our approach", explained Major Galit Golan, Head of Transport Procurements at the Budget Department. "We bring the solutions, we understand the operational needs and we are connected to them".

 

The Battle Between The Real and The Ideal

 

The IAF is not economic entity, so when economic considerations are balanced against operational considerations, the latter far outweighs the former, which held true in the purchase of the Hercules C-130J. How would the department reconcile the purchase with the economic reality? "If we decided that we were going to buy the platform and were going to direct the IAF to that point, the Budget department would have to do its best to make it happen", explained Major Galit. "However, there is a lack of resources and we need to find creative solutions in order give the IAF the best answers and that's where the tension starts".

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 07:30
photo Lockheed Martin

photo Lockheed Martin

 

April 15, 2014 by Arie Egozi – FG

 

Tel Aviv - Israel Aerospace Industries (IAI) expects to deliver its first set of Lockheed Martin F-35 wings in September 2014, and to ship sets from serial production from mid-2015, under a 10-15 year contract worth up to $2.5 billion.

 

Since signing the contract with Lockheed Martin in April 2013, IAI has invested heavily in an automated production line. The wings contract forms part of an offset agreement linked to Israel’s purchase of 20 F-35s for its air force. Israel has, however, expressed its intention to purchase as many as 75 of the fifth-generation stealth fighter.

 

The site will eventually produce 811 wing pairs for the F-35.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 07:30
Syrie: l'armée reprend le village chrétien de Maaloula

 

 

MOSCOU, 14 avril - RIA Novosti

 

Les forces fidèles au gouvernement de Damas ont repris lundi le contrôle de la localité de Maaloula à majorité chrétienne, rapporte l'agence officielle syrienne Sana.

 

Situé au nord de Damas, le village de Maaloula, qui abrite plusieurs sanctuaires d'importance mondiale, était depuis plusieurs mois contrôlé par des combattants du groupe islamiste Front al-Nosra. Les jihadistes y ont notamment enlevé douze religieuses du couvent orthodoxe de Mar Takla (Sainte Thècle).

 

Toujours selon l'agence, des unités de l'armée régulière ont également rétabli la sécurité dans la localité de Sarkhah dans la banlieue de Damas et les monts avoisinants.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 07:30
Ships of Op Recsyr Removing Chemical Weapons from Syria - photo Royal Navy

Ships of Op Recsyr Removing Chemical Weapons from Syria - photo Royal Navy

 

MOSCOU, 14 avril - RIA Novosti

 

65% des armes chimiques ont été évacuées du territoire syrien, le 13e lot a été acheminé au port maritime de Lattaquié, annonce lundi l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) dans un communiqué.

 

L'OIAC précise que le 12e lot a été acheminé le 10 avril.

 

Fin février, les autorités syriennes ont soumis à l'OIAC un nouveau calendrier, selon lequel les armes chimiques devaient quitter le territoire du pays avant le 27 avril.

 

Conformément à la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu et les décisions du Conseil exécutif  de l'OIAC, toutes les armes chimiques de la Syrie doivent être détruites avant la fin du mois de juin 2014. Des navires danois et norvégiens prennent part à l'opération, ayant pour mission d'acheminer les substances particulièrement dangereuses à bord d'un navire de la Marine américaine qui les détruira dans les eaux internationales.

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 06:50
Military Spending 2004-2013 - SIPRI.org

Military Spending 2004-2013 - SIPRI.org

 

14.04.2014 Romandie.com (AWP)

 

Stockholm (awp/afp) - Les dépenses militaires ont diminué en 2013, tirées à la baisse par la réduction des budgets des armées occidentales et en particulier américaine, a annoncé lundi le Sipri, un centre de recherche suédois.

 

En 2012, ces dépenses avaient, pour la première fois depuis 1998, baissé, de 0,4%, mais le recul s'est accéléré, atteignant 1,9%, selon les calculs de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm.

 

Toutefois, "l'augmentation des dépenses militaires dans les pays émergents et en développement se poursuit sans relâche", a souligné dans un communiqué le directeur de recherche sur les budgets militaires, Sam Perlo-Freeman.

 

"Même si dans certains cas elle est la conséquence naturelle de la croissance économique ou une réponse à des besoins de sécurité réels, dans d'autres cas elle représente une dilapidation des revenus tirés des ressources naturelles, (est) le fait de régimes autocratiques, ou (de) l'apparition de courses régionales à l'armement", a-t-il ajouté.

 

Le monde a dépensé 1750 mrd USD (plus de 1250 mrd EUR) pour ses armées en 2013, relève le Sipri. L'évolution en pourcentage de ces dépenses tient compte de l'inflation.

 

Les États-Unis, pays qui a le plus gros budget consacré à la défense, l'ont abaissé de 7,8%, avec la fin des opérations en Irak, le début du retrait d'Afghanistan, et les coupes automatiques dans les dépenses adoptées par le Congrès en 2011.

 

Les trois suivants (Chine, Russie et Arabie saoudite) font en revanche partie des 23 pays qui ont plus que doublé leur budget depuis 2004.

 

Pékin a dépensé 7,4% de plus en 2013, et les différends territoriaux avec la Chine ont incité certains de ses voisins à accroÎtre les crédits accordés aux militaires.

 

"Les inquiétudes du Japon quant à la puissance militaire croissante de la Chine, s'ajoutant à la politique nationaliste du gouvernement nippon, ont amené Tokyo à mettre fin à la baisse de longue date et progressive de ses dépenses militaires", a expliqué M. Perlo-Freeman.

 

En Asie également, l'Afghanistan a connu la plus forte hausse, 77%, dans la perspective du retrait de la plupart des soldats étrangers de son territoire fin 2014.

 

En Europe, la France se distingue car elle a, "malgré sa croissance économique faible, largement maintenu ses dépenses militaires pendant la crise économique mondiale, avec des dépenses en 2013 inférieures de seulement 4% à celles de 2008", a noté le Sipri.

 

Au Moyen-Orient, les budgets se sont accrus de 4% en 2013. Cette estimation reste sujette à caution, aucun chiffre n'étant disponible pour les Émirats arabes unis, l'Iran, le Qatar et la Syrie.

 

"Et même là où elles sont disponibles les données ne couvrent peut-être pas toutes les dépenses militaires", d'après M. Perlo-Freeman.

 

L'Arabie Saoudite a dépassé en 2013 aussi bien la France (tombée à la 5e place) que le Royaume-Uni (6e). Le Sipri a expliqué le bond de 14% de ses dépenses par les tensions avec l'Iran et les craintes de révolte.

 

En Afrique, les dépenses ont augmenté de 8,3%, dopées par les revenus pétroliers de pays comme l'Algérie et l'Angola.

Repost 0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 11:30
Les chefs de la défense américain et égyptien s'entretiennent sur les questions de sécurité et les relations bilatérales

 

14-04-2014 French.china.org.cn

 

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel et son nouvel homologue égyptien Sedki Sobhi ont discuté dimanche au téléphone des questions de sécurité régionale et des relations bilatérales.

 

Lors de leur discussion, "M. Hagel a félicité le général Sobhi pour sa promotion et fait part de sa volonté de maintenir des contacts étroits (avec ce dernier)", a rapporté dans un communiqué le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

 

Au cours des 20 minutes de conversation, les deux chefs de la sécurité ont mentionné les menaces des réseaux terroristes ainsi que "l'importance d'élections libres et justes pour la transition politique de l'Egypte", a annoncé M. Kirby.

 

Ils ont tous deux réaffirmé leur engagement envers les solides relations Etats-Unis-Egypte, a-t-il précisé.

 

Le général Sobhi, ancien chef d'état-major de l'armée égyptienne, a remplacé Abdel-Fattah al-Sisi en mars, suite à la démission de ce dernier pour concourir pour l'élection présidentielle prévue en mai.

Repost 0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 10:30
Sagem : nouveau succès à l’international de la centrale de pointage SIGMA 30 sur les systèmes d’artillerie PzH 2000

 

Paris, le 14 avril 2014 Sagem (Safran)

 

Sagem (Safran) a signé avec l’industriel allemand KMW (Krauss Maffei Wegmann) un contrat portant sur l’intégration de centrales de navigation et de pointage SIGMA 30 pour l’ensemble des systèmes d’artillerie chenillés PzH 2000 destinés à l’Emirat du Qatar (*).

La centrale de pointage SIGMA 30 a été conçue par Sagem pour conférer aux systèmes d’artillerie à longue portée une capacité de tirs d’emblée très précise en l’absence de GPS. Par ses performances, elle autorise des déploiements en pièces réparties, contribuant ainsi à la mobilité et à la protection d’un dispositif d’appui. Totalement autonome sur la pièce, la SIGMA 30 opère à l’abri des actions adverses de brouillage et de leurrage.

 

Sagem Sigma 30 on Caesar - Photo Ph Wodka-Gallien - Sagem

Sagem Sigma 30 on Caesar - Photo Ph Wodka-Gallien - Sagem

Faisant appel à une technologie gyrolaser numérique de grand périmètre optique, SIGMA 30 tire profit du haut niveau de maîtrise industrielle de Sagem dans les systèmes de navigation et les senseurs inertiels. Les centrales SIGMA 30 sont produites en France dans l’établissement de Sagem à Montluçon.

Avec ce contrat, Sagem consolide son offre de systèmes de navigation et de pointage auprès des forces terrestres. La famille SIGMA 30 est sélectionnée sur plus de 40 systèmes d’artillerie dans vingt pays, dont le système Archer (BAE), le Caesar de Nexter Systems destiné à la France et à l’international, le système sur roues Nora (SDPR), le lance-roquettes unitaires M270 Mars 2 de l’Otan (Airbus Defense Systems), et le mortier mobile 2R2M (Thales).

La SIGMA 30 a prouvé son efficacité au combat. Intégrée au canon Caesar de l’armée de Terre, SIGMA 30 a contribué à l’efficacité de l’artillerie française dans les environnements les plus sévères, en Afghanistan, et au Mali pour l’opération Serval.

Sagem maîtrise l’ensemble des technologies inertielles (mécanique, laser, fibre optique, vibrant) et affiche plus de 60 ans de savoir-faire dans les systèmes de navigation civils et militaires opérant dans tous les milieux.

(*) Le PzH 2000 est un canon automoteur chenillé de 155 mm et de 52 calibres apte à frapper jusqu’à une distance maximale de 56 km à une cadence de tir de 9 à 10 coups par minutes.

****

Sagem, société de haute technologie de Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international de Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité.
Pour plus d’informations : www.sagem.com

Repost 0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 10:30
photo KMW

photo KMW

 

 

13/04/2014 lorientlejour.com (Reuters)

 

Le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel s'oppose à la vente par l'Allemagne de plusieurs centaines de chars de combat à l'Arabie saoudite, rapporte dimanche le Bild am Sonntag.

 

Selon des informations parues dans les médias, jamais confirmées officiellement en raison de la sensibilité de ce genre de dossiers, le royaume wahhabite est intéressé par l'acquisition d'un maximum de 800 chars Leopard 2.

 

Ryad chercherait depuis des années à acheter ces engins aux entreprises Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall et a réservé 18 milliards d'euros dans son budget de la défense.

 

"Le gouvernement n'approuvera pas cette vente controversée", écrit le Bild am Sonntag, citant des sources gouvernementales.

 

"Gabriel a joué un rôle clé, car il a pris position personnellement contre une livraison de chars à cette maison royale autocratique", ajoute le journal.

 

Ces ventes doivent être approuvées par le conseil de sécurité nationale, qui rassemble la chancelière Angela Merkel et ses ministres de l'Economie, de la Défense, du Développement et des Affaires étrangères, mais ses décisions ne sont jamais rendues publiques.

 

Par le passé, le président du Parti social-démocrate (SPD) avait jugé "honteux" que l'Allemagne figure parmi les plus grands pays exportateurs d'armes au monde.

Repost 0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 11:30
Note de recherche stratégique n°7 - La pensée stratégique israélienne confrontée à la nouvelle donne au Moyen-Orient

 

11/04/2014  IRSEM

 

Note de recherche stratégique N° 7 - 2014 par Pierre RAZOUX
La pensée stratégique israélienne confrontée à la nouvelle donne au Moyen-Orient

 

La pensée stratégique israélienne est plus que jamais tiraillée entre la vision pragmatique et réaliste des stratèges militaires qui en ont longtemps été dépositaires, et une vision idéologique qui reflète le discours d’une classe politique qui s’est progressivement imposée face à l’institution militaire. Ni les médias, ni le monde académique ne sont, pour l’instant, en mesure d’imposer une pensée stratégique alternative. Aucun Livre blanc ne vient préciser ses fondements.

 

Lire la suite (pdf - 615 ko)

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:35
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

 

11/04/2014 Sources : EMA

 

Depuis le 8 avril 2014, la frégate antiaérienne (FAA) Jean Bart a rejoint, au nord de la mer d’Arabie, le groupe aéronaval américain Carrier Strike Group 2 (CSG 2) articulé autour du porte-avions USS Bush.

 

Le 9 avril, un ravitaillement à la mer a impliqué pas moins de quatre bâtiments de ce groupe. Le pétrolier ravitailleur américain USS Big Horn a ravitaillé simultanément l’USS Bushet le Jean Bart avant de ravitailler la frégate USS Philippine Sea.

 

Cette opération qui permet au porte-avions et à ses escorteurs de poursuivre leur mission en mer s’est parfaitement déroulée. Elle marque symboliquement « l’entée » de la FAA Jean Bart au sein du CSG2 et le début de la phase de coopération entre les marines françaises et américaines.

 

Il s’agit d’une coopération ancienne et solidement établie. Elle participe au renforcement de l’interopérabilité entre les bâtiments français et américains, qui sont régulièrement engagés dans les mêmes opérations.

 

Ainsi, au cours du mois de janvier 2014, le groupe aéronaval français constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle et engagé dans la mission Bois-Belleau, avait mené des manœuvres conjointes avec le groupe aéronaval américain, constitué autour du porte-avions Harry S. Truman dans le golfe arabo-persique.

 

La frégate antiaérienne Jean Bart est déployée dans l’océan Indien depuis le 27 février 2014. Elle participe notamment à l’opération Enduring Freedom (OEF) qui lutte contre le terrorisme et les trafics illicites sur une zone maritime qui s’étend de la mer Rouge au golfe d’Oman.

OEF : le Jean-Bart intègre le groupe aéronaval américain USS Bush
Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:35
Prithvi-II  - photo Livefist

Prithvi-II - photo Livefist

 

 

6/4/2014 IsraelDefense

 

The worldtribune reports that India and Israel have concluded an agreement to assemble a ballistic missile defense system after two years of discussions. The contract between Rafael, IAI and Indian companies should be signed by the end of the year. The system will be based on the Arrow system and the Indian Prithvi

 

India and Israel have reached an agreement for developing a ballistic missile defense system, according to the worldtribune website. Indian sources said Israel and India concluded more than two years of negotiations with an agreement in principle to build a BMD system for India (this confirms a report published two months ago on IsraelDefense).

The sources said the system would be designed to protect against nuclear warheads fired from China or Pakistan. “This system would integrate Indian and Israeli assets into a layered defense network,” a source said to worldtribune. The sources said the Indian Defense Ministry agreed to the project. But the two sides were preparing for contract negotiations that could extend into late 2014.

Israel has long offered a partnership in BMD development, particularly the Arrow system by Israel Aerospace Industries. The sources said New Dehli began to express strong interest only in 2013 when Israel proposed a program that would integrate and enhance Indian air defense assets.

"The Indians were looking for Israeli expertise and technology that would allow New Dehli to eventually work on its own in BMD,” the source said. “They were not interested in an off-the-shelf Arrow purchase." The initial agreement would partner IAI as well as Israel’s state-owned Rafael with India’s Defense Research and Development Organization, Bharat Dynamics and Bharat Electronics. All of the participants are state-owned entities, and Bharat Electronics has developed the Prithvi air defense system, scheduled for deployment in 2015. .

The attractiveness of the proposal is that India could contribute any asset deemed suitable for missile defense, including radars, interceptors and launchers,” the source said. “Because the network is meant to protect against a range of threats, no existing or future Indian system could be ruled out.”

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:30
Turkey to develop thermobaric warhead

 

 

Apr 10 2014 trdefence.com

 

A recently leaked classified document involving a top (former) procurement agency official has revealed that Turkey has started development on a new type of weapon that utilizes thermobaric concepts. Authorities were not immediately available for comment to confirm or deny the new information..

 

The leaked document indicates that a specialized wing of Turkey’s Scientific and Technological Research Council, dubbed SAGE, has been charged by the country’s defence ministry with prototyping and testing of the new weapon following a high level defence committee meeting in 2013. Current status of the project is unknown, but the fact that the news surfaced while Russia accused Ukraine of illegally selling its missile technology to Turkey and a number of other countries has raised eyebrows.

 

Turkey is known for keeping its more advanced weapon systems classified for many years.

 

A thermobaric weapon is a type of explosive that utilizes oxygen from the surrounding air to generate an intense, high-temperature explosion, and in practice the blast wave such a weapon produces is typically significantly longer in duration than a conventional condensed explosive. The specific weapon Turkey is working on is presumed to be a fuel-air bomb, one of the most well-known types of thermobaric warheads..

 

These cause considerably more destruction than other similar explosives when used in lower altitudes or inside confined environments such as tunnels, caves, and bunkers.

 

The new thermobaric warhead is likely to be aircraft deliverable, but it is also expected that Turkey will make them an option on its growing inventory of surface-to-surface missile systems.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:30
Le MV Cape Ray en stand by pour détruire les armes chimiques syriennes


11.04.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Jeudi, une visite de presse a été organisée à Rota (Espagne) dont la base navale accueille depuis quelques semaine déjà le MV Cape Ray, roulier aménagé pour la destruction des stocks d'armes chimiques syriennes.

Le Cape Ray est paré à prendre la mer en direction du port italien de Gioia Tauro. Un départ qui aura lieu lorsque tout le stock syrien aura quitté le pays via le port de Lattaquié. Une fois l'intégralité du stock à détruire chargé à bord du roulier US, les opérations pourraient commencer une dizaine de jours plus tard, selon des sources US.

A bord du Cape Ray se trouvent deux Field Deployable Hydrolysis Systems, des usines légères mobiles pour la destruction des produits chimiques dangereux et des armes de type gaz sarin et moutarde.

Op Recsyr_sbr_12.jpg

Côté syrien, les transferts se poursuivent. Deux transferts ont eu lieu ces derniers jours: le 4 avril (8 conteneurs chargés sur l'Ark Futura danois) et le 10 (7 autres conteneurs sur le même roulier). Il resterait donc 200 conteneurs à exfiltrer du pays d'ici à la fin du mois d'avril en vue de leur destruction avant la fin juin comme prévu par l'OIAC et l'Onu(photos: Simen Rudi).

Ark Futura og Esbern Snare_sbr_1.jpg

Entre le 20 mars et le 4 avril, aucun transfert n'avait eu lieu en raison de la situation sécuritaire. Selon l'OIAC, d'autres transferts vont avoir lieu dans les jours qui viennent.

 

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:30
photo Lockheed Martin

photo Lockheed Martin

 

2014-04-11 xinhua

 

Les industries aérospatiales israéliennes (IAI) ont annoncé jeudi avoir fait des progrès "impressionnants" dans leurs préparatifs de lancement de la production des ailes d'avions de chasse F-35 Lightning II.

 

La production de masse dans les installations de la division Lahav près de Tel Aviv devrait commencer en septembre et la livraison à la Lockheed Martin Corporation, fabriquant de l'avion, à la mi-2015. La durée du contrat est de dix à quinze ans, avec des ventes pouvant atteindre 2,5 milliards de dollars US, d'après les IAI.

 

La division Lahav produit des ailes pour les chasseurs F-16 de Lockheed Martin et des avions d'entraînement supersoniques T-38 de l'armée américaine depuis bien plus d'une décennie.

 

Les IAI ont indiqué que depuis la signature du contrat avec Lockheed Martin en avril 2013, elles avaient investi des ressources considérables dans la construction d'une ligne d'assemblage de pointe sur leur site principal afin de respecter les normes de conception en matière de camouflage du F-35 Lightning II. La ligne automatisée emploie des technologies de contrôle strict des conditions de températures et d'humidité, et garantit le respect de l'environnement. La couche supérieure des ailes est composée de matériaux composites développés spécialement pour cet avion.

 

L'armée de l'air israélienne prendra livraison de 20 avions F-35 dans les prochaines années.

 

Le F-35 Lightning II est la cinquième génération d'avions de chasse développés par Lockheed Martin et ses partenaires par le biais du programme d'avion d'attaque interarmées, un effort multinational afin de construire et d'entretenir un avion de chasse de camouflage de la nouvelle génération, polyvalent et abordable. Le Canada, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l'Italie, la Turquie, le Danemark, la Norvège et l'Australie sont tous des partenaires de ce programme.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 11:30
Exercice Green Shield

Exercice Green Shield

 

11/04/2014 Armée de l'air

 

Du 7 avril au 18 avril 2014, la base aérienne 133 de Nancy-Ochey accueille la 4e édition de «Green Shield». Cet exercice bilatéral franco-saoudien rassemble différents appareils de l'armée de l'air et de la Royal Saudi Air Force.

 

Le 7 avril au matin, l’exercice est lancé officiellement avec le décollage de deux F15 C saoudiens et deux Mirage 2000-5 de Luxeuil. Ces premiers vols sont des missions de familiarisation avec le lieu de déroulement de l’exercice.Dès le 8 avril, des Rafale de Saint-Dizier, des Mirage 2000D de Nancy, des Mirage 2000C d’Orange et des Caracal de Cazaux décollent à leur tour. Les moyens de l’escadron de guerre électronique (EGE) d’Épinal sont également sollicités.Jusqu'à seize aéronefs français et saoudiens participent à des missions aériennes au cours de l’exercice. Ayant vocation à entraîner les pilotes de chasse au combat aérien, «Green Shield» favorise les échanges d’expérience entre les deux nations.

         

 

F-15 biplace arborant la cocarde de la RSAF

F-15 biplace arborant la cocarde de la RSAF

Un F-15 saoudien passe devant un alignement de Mirage 2000 de Nancy

Un F-15 saoudien passe devant un alignement de Mirage 2000 de Nancy

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 11:30
Satellites espions : les Emirats Arabes Unis reprennent les discussions avec Paris

Les Emirats Arabes Unis pourraient conclure les négociations avec Airbus Space Systems et Thales Alenia Space pour l'achat de deux satellites espions de type Pléiades dans le cadre du programme "Falcon Eye"

 

11/04/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

La reprise récente des discussions est une bonne nouvelle pour Airbus Space Systems et Thales Alenia Space, qui étaient en attente depuis plusieurs semaines d'une reprise de contact par Abu Dhabi.

 

Selon plusieurs sources concordantes, les Emirats Arabes Unis ont très récemment repris les discussions avec Airbus Space Systems et Thales Alenia Space pour l'achat de deux satellites espions de type Pléiades dans le cadre du programme "Falcon Eye" pour un montant de plus de 700 millions d'euros. Des négociations qui avaient été interrompues après le refus des États-Unis d'exporter certains des composants "made in USA" nécessaires à la fabrication de ces deux satellites, Washington appliquant la réglementation Itar (international traffic in arms regulations). La visite de François Hollande aux États-Unis avait finalement permis du 10 au 12 février de régler ce dossier très brûlant entre Paris et Washington.

La reprise des discussions est une très bonne nouvelle pour les deux industriels concernés, Airbus Space Systems en tant que maître d'oeuvre du programme, et Thales Alenia Space, qui étaient en attente depuis plusieurs semaines d'une reprise de contact par Abu Dhabi. C'est fait. Mais quel scénario va-t-il être privilégié par Abu Dhabi pour la signature du contrat, qui a déjà été pourtant paraphé à Abu Dhabi en juillet 2013 par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et Sheikh Mohammed, le prince héritier et ministre de la Défense ?

 

Deux scenarii

Certains estimaient que la signature pourrait intervenir rapidement, peut-être d'ici à la fin du mois. Mais le calendrier pourrait toutefois glisser, une visite d'un responsable politique français en mai pourrait être l'occasion de signer une bonne fois pour toute ce contrat très attendu par la France. D'autres s'interrogeaient en revanche sur ce que souhaitent faire les Emiratis à savoir renégocier ou pas le contrat. "On peut s'attendre à tout à ce stade. Abu Dhabi pourrait avoir envie de renégocier le prix, la performance et les spécifications techniques des satellites. Mais c'est encore prématuré", explique-t-on à "La Tribune". A suivre.

La balle est donc dans le camp émirati. Seules certitudes pour le camp français, le besoin d'Abu Dhabi pour ces satellites d'observation est réel et ils en ont très envie. La France est le seul pays ou presque à pouvoir lui fournir une technologie aussi performante sans trop de contraintes. Ce qui n'est pas le cas des États-Unis notamment. Enfin, il n'y a jamais eu de remise en cause de ce projet de la part des Émirats.

 

Washington a soufflé le chaud et le froid

Mauvais perdant, les États-Unis, qui avait soutenu tour à tour Raytheon puis Lockheed Martin face aux deux groupes français, ont longtemps soufflé le chaud et le froid sur ce dossier. Fin 2013, Washington avait décidé d'appliquer la réglementation ITAR, compromettant ce contrat entre la France et les Émirats Arabes Unis. Mais le journal "Le Monde" écrivait le 29 janvier qu'au lendemain d'une visite de Jean-Yves Le Drian à Washington, une source ministérielle avait déclaré le 27 janvier qu'une "solution technique" avait été trouvée, sans plus de détails. Ce que confirmait fin janvier une source proche du dossier à "La Tribune" en assurant qu''il n'y avait "plus de problème"

Mais finalement les États-Unis ont remis leur veto à l'exportation de ces composants, a assuré cette même source fin février. Finalement, le dossier a pu se dénouer à très haut niveau, entre François Hollande et Barack Obama.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:30
Ships of Op Recsyr Removing Chemical Weapons from Syria

 

20.02.2014 Photographer: L(Phot) Alex Knott - UK MoD

 

Type 23 frigate HMS Montrose (bottom right) takes formation with other ships from Norway and Denmark as part of Operation Recsyr (REmoval of Chemical weapons from SYRia) near Cyprus in February 2014.

 

The operation is a crucial step in the international mission to eliminate the chemical weapons programme of the Syrian Arab Republic by June 2014.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:30
British defence minister in Saudi talks

 

April 08, 2014 Spacewar.com (AFP)

 

Riyadh - British defence minister Philip Hammond held talks in Riyadh Tuesday, just weeks after BAE Systems announced an agreement with Saudi authorities on the spiralling costs of a multi-billion-dollar fighter deal.

 

Saudi state media gave very few details of what was discussed in Hammond's meetings with his counterpart Crown Prince Salman and National Guard Minister Prince Mitab bin Abdullah.

 

His talks with Salman focused on "cooperation between their friendly states and means of developing and strengthening it," the official SPA news agency said.

 

British contractor BAE Systems announced on February 20 that it had reached a new pricing agreement with Saudi Arabia for the deal it struck in 2007 to supply 72 Eurofighter Typhoon jets.

 

BAE gave no figures for the new value of the deal, which was originally put at �4.5 billion. The costs had risen sharply with less than half of the planes delivered.

 

The February agreement was a boost for BAE after the United Arab Emirates pulled out of talks with the British government to purchase Typhoon Eurofighters last December.

 

BAE, hit by government cutbacks to military spending, is looking to push on after the collapse in late 2012 of a planned mega-merger with European aerospace giant EADS, now renamed Airbus Group.

 

BAE builds the Typhoon in cooperation with Airbus Group and Italian defence firm Finmeccanica.

 

A previous arms deal between BAE Systems and Saudi Arabia was mired in allegations of corruption.

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:30
Lockheed Martin Opens New Office In Israel

 

 

BE’ER SHEVA, Israel, April 9, 2014 – Lockheed Martin

 

Lockheed Martin [NYSE: LMT] Chairman, President and CEO Marillyn Hewson officially opened our newest office in Israel today to support the Corporation’s growing presence in that important country. The new office further demonstrates the Corporation’s commitment to supporting the Israeli Defense Force and their “Move to the South” campaign.

 

Former Israeli Air Force Brig. Gen. Shelly Gotman was recently appointed as managing director of Israel for the company’s Information Systems & Global Solutions (IS&GS) business and will lead the office.  Lockheed Martin’s IS&GS business has been the number one provider of information technology solutions and services to the U.S. government for the past 19 years. It has been growing its international presence with major operations in the United Kingdom, Europe, and Australia. Current IS&GS customers include NATO; British air traffic management organization NATS; the Australian Tax office; and the United Kingdom Ministry of Justice.

 

Remarks by Marillyn Hewson, as prepared for delivery, at today’s office opening:

 

I would like to begin by extending my welcome to Mayor Danilovich. Thank you for the support you’ve given us in establishing this new facility.

 

To our partners from academia, the business community, government officials, members of the Israeli Defense Force and special guests. Welcome and thank you all for being here today.  This is an extremely important day and I am happy to be a part of it.

 

The opening of our Lockheed Martin office here in Be’er Sheva is a demonstration of our commitment to supporting the Israeli Defense Force’s “Move to the South” strategy. Establishing this office is also an important step in the establishment of Lockheed Martin in Israel.

 

We are investing here and building our local team to ensure we have the resources required to support our valued customers and trusted partners in Israel. In fact, Joshua (Shani) introduced Shelly Gotman who has just joined the Lockheed Martin team as our new Director of Information Systems & Global Solutions office here, in Be’er Sheva.

 

Shelly is a former fighter pilot and was a Brigadier General in the Israeli Air Force and we are proud to have him on our team.

 

The consolidation of IDF Technical Units to new bases in the Negev Desert region is an important transformation of Israel’s information technology capability. We understand the challenges of this move.  Which is why we are investing in the facilities and people that will ensure we are prepared to support for these critical projects. By locating our new office in the capital of the Negev we are well positioned to work closely with our Israeli partners and stand ready to:  accelerate project execution, reduce program risk and share our technical expertise by training and developing in-country talent.

 

In the United States, Silicon Valley stands as our country’s “center for information technology innovation.”  With the opening of this office and the strategic investments being made by the IDF it is clear that Be’er Sheva is on its way to becoming the Silicon Valley of Israel.

 

Prime Minister David Ben-Gurion understood the potential for this region when he called for pioneering settlement of the Negev Desert nearly 60 years ago. He spoke with his actions when he himself moved to this region later in life.

 

The “Move to the South” initiative is a significant step in fulfilling Ben-Gurion’s vision of “making the desert bloom.” And we are proud to be a part of this national center of excellence for information technology in the south.

 

Thank you for being here today. And it’s my pleasure to welcome you to the newest Lockheed Martin Israel office.

 

Headquartered in Bethesda, Md., Lockheed Martin is a global security and aerospace company that employs approximately 115,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation’s net sales for 2013 were $45.4 billion.

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 11:30
Syrie: l'armée prend Rankous, ville stratégique

 

09-04-2014 Paul Khalifeh correspondant à Beyrouth - RFI

 

L'armée syrienne et ses alliés libanais du Hezbollah ont pris la ville de Rankous, un des derniers bastions rebelles non loin de la frontière avec le Liban, à l'ouest de Damas. Les combats ont fait des dizaines de morts.

 

Située à quelques kilomètres seulement de la frontière libanaise, Rankous était l'une des principales bases rebelles dans la région montagneuse de Qalamoun, adossée à la frontière libanaise.

 

Contrôlée depuis deux ans par l'opposition armée, cette ville de 20 000 habitants est aujourd'hui déserte. Elle servait de nœud pour les voies de ravitaillement venant du Liban et allant vers les fiefs rebelles autour de Damas.

 

Avec la prise de Rankous, l'armée syrienne contrôle près de 90% de la frontière avec le Liban. Il est désormais très difficile et risqué pour les rebelles, d'acheminer des renforts en hommes et en armes à partir de ce pays.

 

La bataille pour le contrôle de Qalamoun a commencé en novembre dernier. Le Hezbollah y a engagé des milliers de combattants d'élite, aux côtés de l'armée syrienne. A Rankous, il était d'ailleurs aux premières lignes, tout comme à Yabroud, l'autre grande ville de la région prise le 15 mars.

 

Après d'âpres combats, les rebelles se sont repliés vers Zabadani et les quelques villages qui sont encore sous leur contrôle.

 

La prise de Qalamoun permet au régime de sécuriser l'autoroute Damas-Homs et de renforcer son emprise sur une région allant de la capitale à la côte Méditerranéenne, en passant par le centre de la Syrie.

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 11:30
1st C-130J Super Hercules 'Shimshon' Arrives In Israel

 

Apr 9, 2014 ASDNews Source : Lockheed Martin Corporation

 

Israel’s first Lockheed Martin [NYSE: LMT] C-130J Super Hercules airlifter arrived at Nevatim Air Base today.  Along with senior Israeli officials, Chairman, President and CEO Marillyn Hewson attended the ceremony and made remarks.

 

Israel ordered its C-130Js through a Foreign Military Sale (FMS) contract with the U.S. Government. This is the first ferry of the C-130Js currently on order for the IAF, which has operated legacy C-130s since 1971.

 

Read more

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 09:30
Un nouveau satellite espion israélien

 

10/04/2014 Par Le Figaro.fr (AFP)

 

Un nouveau satellite d'espionnage israélien a été mis sur orbite aujourd'hui, a indiqué le ministère de la Défense, renforçant les moyens de l'Etat hébreu de surveiller les activités de son ennemi iranien.

 

Le satellite d'observation Ofek 10, lancé dans l'espace sur la fusée Shavit hier soir, surpasse des modèles plus anciens avec sa capacité de "sauter" d'une cible à l'autre plutôt que de simplement "balayer" des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère. Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a affirmé que Ofek 10 permettra de "mieux gérer les menaces proches et lointaines, à toute heure (...) et par tous les temps". Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient -ce que l'Etat hébreu n'a toutefois jamais confirmé explicitement-, soupçonne l'Iran de vouloir, sous couvert de programme nucléaire civil, se doter de l'arme atomique. Téhéran dément catégoriquement ces allégations.

 

Avant Ofek 10, la fusée Shavit avait déjà mis six satellites espions sur orbite, le dernier en date à la mi-2010, depuis une base du sud du pays.

Repost 0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 21:30
Nucléaire: l'Iran et les Six conviennent de rédiger un document final (Moscou)

 

MOSCOU, 9 avril - RIA Novosti

 

L'Iran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) ont convenu mercredi à commencer à rédiger un document final lors de leur prochaine rencontre, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères.

 

"Un examen approfondi de tous les éléments d'un futur accord s'est achevé. Ainsi, lors du prochain round de négociations qui est prévu à Vienne les 13-16 mai, les parties ont convenu à commencer à rédiger un document final", lit-on dans le communiqué.

 

Selon les parties, les négociations sur le programme nucléaire iranien vont dans le bon sens. La réunion de travail qui s'est achevée mercredi dans la capitale autrichienne est la troisième organisée depuis que Téhéran a accepté en novembre dernier de geler une partie de ses activités nucléaires en échange d'une levée partielle des sanctions qui étouffent son économie. L'Iran doit prouver à la communauté internationale qu'il ne cherche pas à se doter de la bombe atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil.

Repost 0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:30
Iraq Buys 12 Mothballed L-159s from Czech AF


 

April 7, 2014 defense-aerospace.com

(Source: Xinhua; published April 8, 2014)

 

Iraq to Buy 12 Mothballed L-159s from Czech Military

 

Representatives from Iraqi Defense Ministry have signed a purchase contract with Aero Vodochody on buying 12 mothballed L-159 combat planes from the Czech military on Sunday.

 

Penta Investments that owns Aero Vodochody confirmed the news on Monday.

 

The mothballed L-159s should be delivered to Iraq by September 2014 at a cost of 200 million U.S. dollars, said Martin Danko, spokesman for Penta Investments.

 

Former Czech chief-of-staff Jiri Sedivy said that Iraq needs combat aircraft for the training of pilots who would later fly U.S. F-16 fighter jets.

 

Iraq showed interest in the new Czech combat aircraft for the first time in 2012, when it signed a preliminary agreement with the then Czech Defense Minister Alexandr Vondra on buying 28 L-159s.

 

The Czech Defense Ministry's spokesman Jan Pejsek said that the Ministry has not yet officially received information on the signing of the contract between Aero and Iraqi officials.

 

Czech military bought 72 L-159s with only one third of them in use. The military has been trying to sell the redundant L-159s for several years.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories