Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 17:55
Les installations aviation des FREMM homologuées pour le Panther

 

4 Décembre 2014 Source : Marine nationale

 

Du 4 au 12 novembre 2014, s’est déroulée la deuxième campagne d’homologation des installations aviation de la FREMM Normandie organisée par le CEPA/10S.

 

La météo automnale a permis d’atteindre les objectifs de cette campagne : établissement des diagrammes d’homologation à l’appontage du Panther (Vent, Roulis, Tangage) pour l'ensemble des FREMM et validation des aides à l’appontage (IPD[1] et BRH[2]) et du convertisseur électrique de la frégate Normandie. Les installations aviations doivent en effet être contrôlées sur chaque FREMM.

 

 Pour l’établissement des diagrammes d’appontage les conditions aux limites sont recherchées lors des vols d’expérimentations afin de garantir leurs emplois opérationnels par les flottilles.

 

[1] IPD : Indicateur de pente de descente

[2] BRH : Barre de référence horizontale

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 17:35
Indian Navy Selects Sikorsky’s S-70B SEAHAWK® Aircraft for Multi-role Helicopter Requirement​

 

December 05,2014 Sikorsky Aircraft Corp

 

India’s Navy has selected Sikorsky Aircraft Corp., a subsidiary of United Technologies Corp. (NYSE:UTX), to fulfill the service’s Multi-Role Helicopter requirement for anti-submarine and anti-surface warfare (ASW/ASuW), among other maritime roles. Negotiations will now begin to procure 16 S-70B SEAHAWK® helicopters, with an option for eight additional aircraft, along with a complete logistics support and training program.

 

“India’s selection of the S-70B helicopter represents a major strategic win for Sikorsky in an important growth market, and positions us well for future opportunities,” said Mick Maurer, President of Sikorsky Aircraft. “We look forward to a long-term collaboration with the Indian Government and local industry as we work to bring the Indian Navy the highly advanced multi-role S-70B aircraft.”


The proposed Indian Navy S-70B variant will include avionics and flexible open architecture Weapons Management Systems that integrate an advanced sonar, 360 degree search radar, modern air-to-surface missiles, and torpedoes for the ASW role. A blade and tail fold capability will facilitate shipboard storage.


The S-70B aircraft will also enhance the Indian Navy’s capabilities to perform non-combat maritime roles, including search and rescue, utility and external cargo lift, surveillance and casualty evacuation.


Sikorsky has fielded increasingly more capable variants of the S-70B helicopter since 1984 for navies that prefer to acquire a modern, fully integrated ASW/ASuW platform direct from the manufacturer. Now operational in six countries (in Europe, Middle East, Asia and Latin America), the S-70B platform has a solid reputation for highly reliable shipboard operations and maintenance while operating aboard frigates and larger naval vessels.


The S-70B aircraft is part of Sikorsky’s SEAHAWK helicopter family (including the SH-60 and MH-60 models) that has accumulated almost four million flight hours from more than 800 operational aircraft, and is considered one of the safest platforms available.


Sikorsky Aircraft Corp., based in Stratford, Connecticut, is a world leader in aircraft design, manufacture and service. United Technologies Corp., based in Hartford, Connecticut, provides high-technology products and support services to the aerospace and building systems industries.

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 12:55
Yves Barillé, nouveau directeur de la Communication d’Airbus Hélicopters

 

03.12.2014 Aerobuzz.fr
 

Yves Barillé est le futur directeur de la Communication d’Airbus Helicopters. Après sa prise de fonction au mois de mars 2015, il sera hiérarchiquement rattaché à Guillaume Faury, président et directeur général d’Airbus Helicopters. Il dirigera alors l’ensemble des activités de communication internes et externes d’Airbus Helicopters. Yves Barillé était directeur de la Communication Groupe chez le missilier international MBDA depuis mars 2008.

Âgé de 48 ans, M. Barillé a débuté sa carrière en 1991 au siège central du groupe Aerospatiale avant de rejoindre à Toulouse la direction de la Communication interne d’Aerospatiale Airbus en 1992. Entré chez Matra BAe Dynamics en 2000, il arrive pour préparer l’intégration des deux entreprises qui formeront MBDA en 2001. Avant d’accéder au poste de directeur de la Communication Groupe chez MBDA, M. Barillé avait été directeur de la Communication interne Groupe et directeur adjoint de la Communication.

Le nouveau directeur de la Communication d’Airbus Helicopters succède à Cécile Vion-Lanctuit, qui a rejoint Bombardier Transport.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:25
Peru receives first deliveries of latest Mi-171Sh helicopters

 

Dec. 2, 2014 by Dominic Perry - FG

 

Russian Helicopters has handed over the first batch of four Mil Mi-171Sh transport utility rotorcraft to Peru for use by its army.

Part of a 24-unit order placed by the Latin American nation in December 2013, the helicopters were handed over a month ahead of schedule, the airframer says.

A further four helicopters will be delivered this year, with the remainder following in 2015.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 18:55
Une Gazelle de l'armée de terre prend en chasse un drone près d'un site nucléaire

 

02/12/2014 Par Guerric Poncet -  Le Point.fr

 

"La Dépêche" affirme qu'une Gazelle de l'armée [de terre] a suivi un appareil téléguidé près de la centrale nucléaire de Golfech.

 

C'est ce qu'on appelle employer les gros moyens. Selon La Dépêche, un hélicoptère Gazelle de l'armée a pris en chasse lundi 1er décembre vers 9 heures un drone qui survolait la zone interdite autour de la centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. L'appareil militaire appartiendrait au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, et aurait été affecté à la surveillance aérienne du site sensible, survolé deux fois par des drones le 31 octobre et le 12 novembre derniers. L'information n'a pas été confirmée officiellement.

"Même s'il n'y a pas eu de survol de la centrale nucléaire, cette zone située à moins de 5 kilomètres du site nucléaire est couverte par l'interdiction de tout survol à moins de 1 000 mètres d'altitude", explique La Dépêche. Les centrales nucléaires françaises sont victimes depuis le mois d'octobre de nombreux survols sauvages par des drones, sans que les autorités parviennent à identifier les pilotes. De tels survols, souvent nocturnes, pourraient être destinés à cartographier les éléments sensibles des centrales nucléaires et ainsi préparer une attaque sur le réseau électrique français.

Au moment où les températures chutent avec l'arrivée de l'hiver, les inquiétudes sont grandes. La mise hors service de quelques éléments des centrales suffirait à déclencher un scénario catastrophe : ERDF et EDF ne pourraient peut-être plus assurer l'approvisionnement énergétique du pays.

Lire également - Centrales nucléaires : comment abattre un drone ?

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 08:50
Qui va fournir les nouveaux hélicoptères de l'école de formation britannique


30.11.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Qui, de Cobham, Airbus Helicopter ou Elbit, va fournir et entetenir une flotte d'hélicoptères d'entraînement pour le compte d'Ascent Flight Training, la co-entreprise entre Babcock et Lockheed-Martin qui gère depuis 2008  le Military Flying Training Systems? Ce contrat de 25 ans a une valeur de 635 millions de £.

Les trois entreprises ont remis leurs offres fin octobre. Une annonce devrait intervenir en 2016 pour une entrée en service des nouveaux équipements en 2018.

Actuellement (et depuis 1996), Cobham fournit 34 AS350 Ecureuil et 11 Bell 412EP (photos Crown).

Airbus propose ses propres hélicoptères EC130 ou EC135; Elbit aurait choisi des Bell et Cobham des AugustaWestland AW109.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 08:35
Navy's Birdies mark another milestone

MRH-90 Taipan helicopter recently participated in deck handling trials on HMAS Canberra. (photo: ABIS Cassie McBride)

 

01 December 2014 news.navy.gov.au

 

As the Navy's newest ship's company prepared for her commissioning ceremony, two Navy helicopters marked a different milestone by making the first deck landings on Australia's largest warship.

A MRH90 'Taipan' from 808 Squadron and an S-70-B Seahawk from 816 Squadron flew to Fleet Base East, Sydney from their base at HMAS Albatross, Nowra to begin deck handling trials with Canberra's aviation support crew.

 

Read more

The Royal Australian Navy's latest helicopter, the MH-60R Seahawk, flies past the Navy's latest ship, HMAS Canberra in Sydney, NSW.

The Royal Australian Navy's latest helicopter, the MH-60R Seahawk, flies past the Navy's latest ship, HMAS Canberra in Sydney, NSW.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 12:55
photo Defesa Global

photo Defesa Global

 

28/11/2014 par Frédéric Lert- Air & Cosmos

 

L’exercice Aozou qui a commencé cette semaine dans la région d’Etain (sur les terres du 3ème RHC) voit la mise en œuvre d’une chaîne d’information entièrement numérisée. Le pion de base, la Gazelle équipée Sitalat (Système d’Information Terminal de l’Alat) sera reliée au SIR (Système d’Information Régimentaire) directement ou bien en passant par le relai d’un HMPC Valorisé. Un CMD3D (Centre de Management de la Défense dans la 3ème Dimension) permettra en outre d’étendre la « bulle » numérisée à l’artillerie, dans un contexte interarmes. Le 3ème RHC, qui dirige la manœuvre, est aujourd’hui leader dans l’expérimentation du Sitalat. Le régiment a reçu son premier appareil équipé en 2009 et il dispose à ce jour de six Gazelle Viviane dotée d’une version présérie du Sitalat. Deux seront donc engagées dans l’exercice tandis que les deux déployées en RCA depuis mai dernier sont en cours de relève par les cinquième et sixième exemplaires disponibles. Il est prévu que le 3ème RHC reçoive sa première Gazelle Viviane avec le Sitalat au standard série dans les premières semaines de 2015.

 

Un premier emploi opérationnel avait été fait en mai 2013 pendant l’opération Atalante, lorsque les Gazelle embarquées sur le BPC avaient transmis vers le navire des comptes-rendus immédiats de leurs observations côtières. On indique au 3ème RHC que l’emploi en RCA confirme tout l’intérêt du système embarqué sur les Viviane : « Le Sitalat nous permet de trouver très rapidement au viseur des objectifs en zone urbaine explique le capitaine Romain, chef de mission. Nous pouvons également extraire des coordonnées géographiques très précises d’un objectif donné et les transmettre immédiatement aux troupes au sol ». L’emploi de « BTR » (boitier relais transmission) par les troupes au sol permet également de pointer précisément leur position sur les cartes numériques, limitant ainsi les risques de tirs fratricides. Le Sitalat est également apprécié pour sa rusticité, le système ayant jusqu’à présent très bien résisté aux températures élevées et à l’humidité centrafricaine…

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 12:50
EC645 T2 makes its first flight in Germany


28 nov. 2014 Airbus HC

 

The German Armed Forces (Bundeswehr) witnessed the first flight of the EC645 T2 at the Bavarian site of Airbus Helicopters in Germany.

The Bundeswehr has ordered 15 of these military helicopters for the German Air Force.

The EC645 T2 represents a significant addition to the German Air Force’s capabilities and offers a host of features that make it particularly well suited to missions carried out by the Special Forces Command (KSK).

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:45
Opération de secours au Gabon

 

 

27/11/2014 Sources EMA

 

L’équipage d’un hélicoptère Fennec des éléments Air 470 stationnés au Gabon, a été engagé le 17 novembre 2014 pour porter assistance à la population gabonaise. Un épisode pluvieux d’une rare intensité, qui s’est abattu sur la région, a causé des inondations dans certains quartiers de Libreville.

 

Sur sollicitation des autorités gabonaises, les éléments français au Gabon ont mis en œuvre un dispositif d’intervention, terrestre et aérien, pour aider les moyens de secours gabonais dans les zones d’habitations inondées.

 

L’emploi de l’hélicoptère Fennec, a facilité la conduite des opérations de sauvetage par les informations de situation transmises et également par les interventions d’hélitreuillage d’un médecin militaire auprès des sinistrés.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 07:50
AS332 C1e - Cargo Sling Demo

 

27 nov. 2014 Airbus HC

 

During few days, Airbus Helicopters invited customers at Marignane, France to discover and get flight demo of the latest version of this helicopter.
At this occasion, the AS332 C1e makes cargo sling demo.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:45
Sangaris : arrivée de l’hélicoptère TIGRE en Centrafrique

 

28/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Deux hélicoptères TIGRE du 1er régiment d’hélicoptère de combat (1erRHC) de Phalsbourg, sont arrivés lundi 24 novembre à l’aéroport de M’Poko à Bangui. La force Sangaris est désormais pourvue de deux appareils supplémentaires de haute technologie dans le cadre du renforcement des capacités d’appui à la MINUSCA.

 

Capable d’intervenir depuis Bangui sur la moitié du territoire centrafricain en moins de deux heures, de jour comme de nuit, puis de revenir sans ravitaillement intermédiaire, le TIGRE apporte une puissance de feu et une agilité mobilité supplémentaire à la force Sangaris. Les plots logistiques, présents sur les bases opérationnelles avancées (BOA) françaises déployées dans l’Est du pays, permettent au pilote de gérer son autonomie et de voler plusieurs heures en continu. En appui à proximité immédiate des forces terrestres, le TIGRE permet d’assurer des missions d’appui feu, d’attaque au sol, de reconnaissance et de protection contre la menace aérienne.

 

« Tout le monde attend de les voir voler avec impatience, de voir l’emploi en conditions réelles de la machine sur le théâtre », témoigne l’officier mécanicien TIGRE du sous-groupement aéromobile (SGAM) de la force Sangaris, fier de ses équipes qui ont sorti les appareils pour les rééquiper après leur conditionnement de transport. Une équipe de techniciens spécialistes, armée d’un volant de pièces de rechange et d’un lot d’outillage spécifique, ainsi que deux équipages de pilotes sont arrivés sur le théâtre avant les machines.

 

Ces hélicoptères TIGRE font partie de l’éventail des capacités d’aéromobilité et d’appui feu qui ont été déployées sur le terrain ces dernières semaines. Aux cotés des véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) et des drones de reconnaissance au contact (DRAC), ils visent à densifier les appuis de la force, tandis que le volume de troupes de combat est allégé. Au bilan, ces évolutions visent à adapter la force Sangaris sur un format de « force de réaction rapide » au profit de la MINUSCA qui poursuit sa montée en puissance.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris,aux côtés des 6 700 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission de l’ONU.

Sangaris : arrivée de l’hélicoptère TIGRE en Centrafrique
Sangaris : arrivée de l’hélicoptère TIGRE en Centrafrique
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 17:55
Manœuvres aviation sur le BEM Monge

 

25 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Le bâtiment d’essais et de mesures (BEM) Monge et l’hélicoptère EC 225 de la flottille 32 F, en détachement à Maupertus, ont effectué des manœuvres aviation au large de Cherbourg (50), le 10 novembre 2014.

 

Pendant une heure, l’hélicoptère a réalisé une dizaine de « touch and go » (TAG) sur la plateforme du BEM, ainsi que des « ship controlled approach » (SCA), et une percée de secours.

 

Cet entraînement commun a permis d’entretenir la qualification opérationnelle du détachement de la 32F, comme celle du personnel de mise en œuvre aviation du Monge.

 

Pour clore la séance, une fois l’hélicoptère suffisamment éloigné, l’équipage du BEM Monge a réalisé un exercice sécurité « crash aviation ».

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 13:55
Stage de découverte de l’aéronautique navale au profit d’ingénieurs d’Airbus Helicopters

 

18 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Courant octobre, deux ingénieurs de la société Airbus Helicopters impliqués dans le programme NH90 Caïman Marine ont effectué un stage de découverte portant sur les hélicoptères de la force de l’aéronautique navale et, en particulier, la spécificité de leur emploi en milieu maritime. Cette démarche avait été initiée par le chef d’état-major de la Marine et monsieur Guillaume Faury, président d’Airbus Helicopter (AH) il y a quelques semaines.

 

L’idée maîtresse était d’améliorer la compréhension du milieu maritime par les équipes de l’industriel et de les familiariser aux contraintes du travail au-dessus de la mer (corrosion, embarquement des aéronefs, sécurité maritime, sauvetage en mer, missions anti-sous-marines).

 

Intégrés au sein des flottilles 31F et 36F, implantées sur la base d’aéronautique navale d’Hyères, ces cadres ont ainsi pu appréhender au plus près deux conceptions de maintien en condition opérationnelle, en alternant leur présence entre deux flottilles, équipées chacune d’aéronefs de génération différente, le Caïman Marine et le Panther. Les deux ingénieurs, l’un travaillant au bureau d’études « Maintenabilité », l’autre au laboratoire des matériaux et procédés, ont pu mesurer in situ l’impact de l’environnement maritime sur l’aéronef et recueillir de nombreux témoignages de techniciens embarqués. Ils ont également mis en relation des éléments concrets avec leurs travaux en bureau d’études, débutant même une réflexion sur les évolutions possibles ou souhaitables de ces appareils dans le cadre de leur exploitation.

 

Le bilan de ce stage est très positif et sera reconduit, ces rencontres offrant aux cadres d’Airbus Helicopters ainsi qu’aux Marins du ciel, l’occasion d’un véritable échange, riche d’enseignements et essentiel au renforcement du lien entre l’industriel et la force. Le premier retour d’expérience a déjà permis d’envisager d’autres activités et de diversifier le profil des stagiaires. Plus que jamais, Marins du ciel et industriel sont à l’écoute pour optimiser l’emploi de nos aéronefs.

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 12:54
L’aéronautique navale d’Hyères prépare l’arrivée du simulateur NH90 MRTD N1 (version navale française)

 

27 Novembre 2014 Source Marine Nationale

 

Le jeudi 6 novembre dernier, le capitaine de vaisseau Olivier Dufit, commandant l’aéronautique navale d’Hyères, s’est vu remettre les clés du bâtiment prévu pour accueillir le nouveau simulateur NH90 MRTD (MultiRole Training Device) par la société SOGITEC et le représentant de l’agence de l’OTAN, NAHEMA. Les principaux acteurs dans ce dossier étaient également présents pour l’évènement, intéressant aussi bien les futurs utilisateurs (groupement « entraînement-instruction », cellule « qualité-navigation » et « maîtrise des risques » que le service ‘infrastructure (USID) d’Hyères.

 

Ce simulateur se caractérise par un très haut niveau de représentativité, qui permettra notamment aux équipes de réaliser une part importante de la formation en simulation et de minimiser le complément nécessaire sur hélicoptère. Au-delà de la formation initiale, il permettra aux équipages de s’entraîner dans un environnement tactique complexe et extrêmement réaliste, en utilisant l’ensemble de ses équipements de mission (jumelles de vision nocturne, radar, FLIR, transmission de données, guerre électronique, système de contre-mesures, arme de sabord, sonar embarqué, bouées, torpilles, etc.). Équipé d’un dôme “partiel” de 7,3m de diamètre, conférant un champ de vue de 200° en horizontal et de 83° en vertical, il dispose également, pour le cockpit, de deux sièges reproduisant les sensations de vibrations et de mouvement (Dynamic Motion Seat), ainsi que d'une cabine simulant le poste de contrôle de l'opérateur des senseurs.

 

La France a commandé six simulateurs de ce type au travers d’un marché multinational passé par l’agence en charge du développement, de la production et du soutien de l’hélicoptère NH90 (NAHEMA). Le premier a été réceptionné le 18 novembre 2013 au centre de formation interarmées (CFIA) du Luc-en-Provence, le second le sera dans le nouveau bâtiment à la fin de l'automne 2015.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 08:45
photo Thomas Goisque

photo Thomas Goisque

 

Source Thomas Goisque

 

A Gao au nord du Mali, le Groupement Aéromobile de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre a reçu début novembre deux nouveaux hélicoptères : les premiers Caïmans NH-90 déployés en opération. D’une capacité d’emport de 19 commandos, il peut aller plus vite et plus loin en volant plus longtemps : c’est une arme redoutable pour les raids nocturnes dans l’Adrar des Ifoghas.

 

Reportage photos sur le site de Thomas Goisque

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 07:45
photo Thomas Goisque

photo Thomas Goisque

 

source Thomas Goisque

 

A Gao au nord du Mali, le Groupement Aéromobile de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre a reçu début novembre deux nouveaux hélicoptères : les premiers Caïmans NH-90 déployés en opération. D’une capacité d’emport de 19 commandos, il peut aller plus vite et plus loin en volant plus longtemps : c’est une arme redoutable pour les raids nocturnes dans l’Adrar des Ifoghas.

 

Reportage photos

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:35
HAL’s third LCH prototype conducts maiden flight

 

17 Nov 2014 By: Greg Waldron - FG

 

Hindustan Aeronautics (HAL) has conducted the maiden flight of the third test aircraft in the Light Combat Helicopter (LCH) programme, with the company confident of attaining initial operational capability by September 2015.

The aircraft, designated TD-3, flew a 20 minute flight on 12 November from the airfield adjacent to HAL’s Bengluru factory, says the airframer in a statement.

TD-3 joins TD-1 and TD-2 in the test programme for the new helicopter. The previous two examples have accumulated 285 flying hours in 388 flights since the maiden flight of TD-1 in March 2010.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:35
Sikorsky Set To Win Quarrelsome Indian Contest


18.11.204 by Livefist

This was coming. In more than one way. And there's really no other way to put it. The paperwork hasn't gone out officially yet, but the NHIndustries NH90 is effectively out of the Indian Navy's multirole helicopter (MRH) contest, a fight for a 16 copter deal in which it squared off against Sikorsky's S-70B Sea Hawk. It isn't really just about being right (I had also written of the possible effects), but about how NHIndustries' fate was probably sealed long before the AgustaWestland VVIP helicopter scandal threw a cloud over all of Finmeccanica's potential business (NHIndustries is 32% owned by AgustaWestland) in India.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:50
photo VBS

photo VBS

 

24.10.2014 | FB RSK
 

Le 21 octobre 2014, des représentants d’armasuisse, de RUAG Aviation et des Forces aériennes suisses ont célébré, sur la base aérienne d’Alpnach, la fin des livraisons des Super Puma modernisés. Cet événement a marqué l’aboutissement d’un long processus.

 

Le projet de maintien et d’augmentation des capacités opérationnelles des Super Puma TH89 (hélicoptères de transport 89) a démarré il y a dix ans, avant d’être accepté par le Parlement avec le programme d’armement 2006. La modernisation a consisté, d’une part, à remplacer l’avionique des appareils et, d’autre part, à les équiper d’instruments, et donc de capacités, supplémentaires. La première étape a été constituée d’une phase de définition, de développement, de construction et d’évaluation de la nouvelle configuration. La deuxième étape a été composée des travaux sur les hélicoptères. La remise des hélicoptères modernisés, rebaptisés TH06, a débuté en avril 2012 et s’est achevée le 29 août 2014.

L’un des moments forts de cette célébration à Alpnach fut la démonstration d’un Super Puma TH06 devant la centaine d’invités présente.


« Les Super Puma semblent à nouveau comme neufs »

Lors de son discours, le directeur du domaine de compétences Systèmes aéronautiques d’armasuisse, Peter Winter, a retracé le chemin parcouru du début de la phase d’évaluation, en 2004, à aujourd’hui. Philipp M. Berner, CEO de RUAG Aviation, responsable de la modernisation des 15 Super Puma, a tenu à souligner à quel point il était « très fier d’avoir participé à ce programme ». Le capitaine Roger Widmer, pilote militaire de profession, a relaté un cas concret de sauvetage de personne, effectué en grande partie grâce aux nouvelles technologies du TH06.

En cette année de jubilé (100 ans des Forces aériennes suisses), le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, commandant des Forces aériennes, a rappelé que les Super Puma fêtaient également leur « anniversaire », eux qui, 25 ans après leur acquisition, semblent à nouveau « comme neufs ». L’événement s’est conclu par la remise symbolique au commandant de corps Schellenberg, de la clé du dernier Super Puma modernisé.

 

Plus d’informations : Upgrade Super Puma TH06 Page externe. Le contenu sera ouvert dans la nouvelle fenêtre

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:20
AH-1Z Super Cobra photo USMC

AH-1Z Super Cobra photo USMC

 

WOODLAND HILLS, Calif. – Nov. 17, 2014 – Northrop Grumman

 

Northrop Grumman Corporation (NYSE:NOC) has been awarded a contract from Naval Air Systems Command to deliver its next-generation mission computer for the Marine Corps' H-1 helicopter upgrade program.

 

Under this contract, Northrop Grumman will provide FlightPro™ Gen III mission computers for the UH-1Y and AH‑1Z aircraft. These aircraft will be the first to benefit from the latest model in the FlightPro™ product line. Deliveries will be completed by October 2017.

 

The lightweight FlightPro™ Gen III mission computer integrates advanced mission, weapons and video processing capabilities into a conduction-cooled, high-performance airborne computer.

 

The FlightPro™ Gen III mission computer - photo NG

The FlightPro™ Gen III mission computer - photo NG

 

"The FlightPro™ Gen III mission computer has the latest computing technology and increased processing resources to improve situational awareness and lighten warfighters' workloads," said Ike Song, vice president, Situational Awareness Systems business unit, Northrop Grumman Electronic Systems. "Our latest model builds on the FlightPro™ product line's solid reputation, value, proven performance and reliability in combat."

 

Northrop Grumman will now provide identical mission computers for the UH-1Y and AH-1Z aircraft that make up the Marine Light Attack Helicopter Squadrons, resulting in greater cost efficiency and simplified logistics for deployed forces.

 

Dual mission computers are the heart of Northrop Grumman's Integrated Avionics System (IAS) that powers the helicopters' glass cockpits. The mission computers provide centralized control of the IAS and display both situational awareness and health monitoring information. Additionally, the IAS and mission computers feature open, modular architecture that allows for easy system upgrades; rapid insertion of new technologies; and integration of other platform avionics, communication, and survivability equipment. Northrop Grumman also provides the operational flight program software that controls the IAS.

 

Northrop Grumman is a leading global security company providing innovative systems, products and solutions in unmanned systems, cyber, C4ISR, and logistics and modernization to government and commercial customers worldwide. Please visit www.northropgrumman.com for more information.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 08:30
IAF Develops Cognitive Simulator

 

12.11.2014 Noa Fenigstien - IAF

 

Juggling between flying an aircraft while reading flight data from its systems at the same time is not an easy task for a pilot. A new simulator developed in the IAF is aimed to meet that exact challenge

 

During flight, helicopters pilots are required to juggle between flying, operating the helicopter systems, responding to threats, landing and processing flight data. The flight data is presented in front of the pilots and they are required to split their attention between the data and their surroundings.

 

"Maneuvering between the flight data and the surroundings is similar to watching a TV show while reading the subtitles", explains Major Avshalom Gil-Ad, Head of Human-System interface in the IAF. "We decided to try and accelerate the learning process using a cognitive trainer, aimed to speed up thinking process".

 

"Develop a different training"

The simulator, developed by the IAF, consists of basic flight systems and 3D glasses with sensors reacting to head movements.

The user "flies", while the simulator displays images of vehicles for the pilot to classify. In addition, the pilot has to simultaneously maintain strict flight restrictions such as flight path and altitude.

 

"Our goal is to develop the splitting of attention among the helicopter pilots", explains Major Gil-Ad. "The simulator allows us to develop a different training strategy for each individual pilot based on his strengths and weaknesses".

As of now, the simulator goes through trial-runs at the "Blackhawk" simulator squadron in "Palmachim" Airbase and scheduled to enter training program during 2015.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 22:45
Nigeria army helicopter crashes in Yola

Nigeria says it has been unable to buy the weapons it needs to confront Boko Haram

 

14 November 2014 BBC Africa

 

A Nigerian army helicopter has come down in the north-east, where the army is battling Islamist Boko Haram fighters, the second crash this week.

 

It crashed on the outskirts of Yola city in Adamawa State, killing all three crew members, the military said.

University students said they heard it come down next to their campus, followed by a series of explosions.

The BBC's Will Ross says it was believed to have been transporting weapons and ammunition to troops.

Students at the Modibbo Adama University of Technology on the edge of Yola city said that on hearing the blasts some people started running away fearing that jihadists were attacking.

 

Weapons complaints

 

Earlier this week, the Nigerian government complained that the US was blocking its attempts to buy "lethal equipment" to put down the insurgency.

Nigeria's ambassador to the US said accusations that its troops were involved in human rights abuses were based on "half-truths" being spread by political opponents ahead of elections next year.

In response, the US state department spokesperson said the two nations were sharing intelligence, the US was training a Nigerian battalion and that the sale of some equipment had been allowed over the past six months.

But the spokesperson, Jen Psaki, did admit that earlier this year the sale of military helicopters had been stopped.

"We denied the transfer of some Cobra attack helicopters to Nigeria due to concerns about Nigeria's ability to use and maintain this type of helicopter in its effort against Boko Haram and ongoing concerns about the Nigerian military's protection of civilians when conducting military operations," she said on Wednesday.

Meanwhile, there are reports that the key town of Mubi, north of Yola, is no longer in the hands of Boko Haram after soldiers and a local defence force, including hunters, took it back.

But our correspondent says the north of Adamawa - one of three states under emergency rule because of the insurgency - is still extremely volatile and people have been fleeing two other towns which the militants have been trying to capture.

 

Nigeria army helicopter crashes in Yola

 

Boko Haram - which says it is fighting to create an Islamic state - has changed tactics in recent months by holding on to territory rather than launching hit-and-run attacks which have killed thousands of people.

The group promotes a version of Islam which forbids Muslims from taking part in any political or social activity associated with Western society.

In April, the militants captured more than 200 girls from a boarding school in the town of Chibok in Borno state.

Despite international military assistance the girls have not yet been rescued.

 

Who are Boko Haram?

The Boko Haram leader has declared a caliphate in areas he controls

The Boko Haram leader has declared a caliphate in areas he controls

 

    Founded in 2002

    Initially focused on opposing Western education - Boko Haram means "Western education is forbidden" in the Hausa language

    Launched military operations in 2009 to create Islamic state

    Thousands killed, mostly in north-eastern Nigeria - also attacked police and UN headquarters in capital, Abuja

    Some three million people affected

    Declared terrorist group by US in 2013

 

Who are the militants?

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 17:35
Mil Mi-35 photo Irina Grekov

Mil Mi-35 photo Irina Grekov

 

15/11/2014 avia news

 

La Russie vient d’approuver l’accord de vente concernant un lot d’hélicoptères lourds d'attaque Mil Mi-35 «Hind E» au Pakistan. Cette vente concerne un total de 20 hélicoptères entièrement équipés.

 

L'armée pakistanaise a choisi le Mi-35 en raison de sa satisfaction avec ses hélicoptères russes de type Mi-17 qu’elle a utilisé précédemment. Mais le plus intéressant dans cette vente provient du changement de politique de la Russie qui équipe fortement le voisin Indien. La Russie, qui limite l’exportation du Mi-35 au Pakistan avec seulement vingt exemplaires, semble vouloir appuyer la lutte de l’armée pakistanaise dans sa campagne contre les talibans dans la région du Waziristan du nord le long de la frontière afghane.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 19:50
Le dernier NH90 belge avant sa sortie du hangar - Photos : Daniel Orban

Le dernier NH90 belge avant sa sortie du hangar - Photos : Daniel Orban

 

14.11.2014 Concetto Bandinelli – MIL.be

 

Le dernier des quatre NH90 TTH (Tactical Transport Helicopter) commandés en 2005 par la Belgique est officiellement devenu la propriété de la Défense le jeudi 13 novembre. Le lieutenant général Guy Clément, Directeur général des Ressources Matérielles (DG MR) s'est spécialement rendu à Marignane, en France, pour le recevoir. 

 

Le Tactical Belgian Army 04, dénomination officielle attribuée par NHIndustries, est officiellement devenu le RN-08. Ce 14 novembre, il a pris la direction de la Belgique pour compléter la flotte des NH90 terrestres. « C'est le deuxième NH90 remis à la Belgique cette année », a confié Vincent Dubrule, président de NHIndustries. « En 2014, nous avons livré 38 NH90. À ce jour, nous avons sorti 217 hélicoptères de ce type de nos chaînes. »

 

Le lieutenant général Clément, en sa qualité de directeur général du département des ressources matérielles, s'est montré très satisfait de cette collaboration franco-belge. « Depuis le 2 octobre 2013, date d'entrée en service du premier NH90 à la Composante Terre, nos appareils ont déjà cumulé quelque 450 heures de vol. » Avec 34 heures de vol par mois, les pilotes belges figurent parmi les plus gros utilisateurs. La disponibilité moyenne des machines est de 67%.

 

« Nous volons de manière intensive », souligne le lieutenant Valéry Dessers, pilote instructeur sur ce type d'appareil. « Nous volons pour nous entraîner, pour la formation des autres pilotes, des cabin operators qui utiliseront le treuil et des mitrailleurs de bord. Notre planning et celui des hélicoptères est donc bien rempli. Cela montre bien que nous irons loin et pendant longtemps avec des appareils modernes et performants », ajoute Guy Clément.

 

Cette livraison est la fin d'une première phase. La deuxième, dite du in service life, durera 30 ou 40 ans. Cette étape consiste en une collaboration encore plus importante entre la Défense belge et le constructeur du NH90.

 

Pour l'occasion, deux NH90, les RN05 et RN06 livrés en 2012 et 2013, ont rejoint leur petit frère après avoir quitté le Centre de Vol en Montagne de l'Aviation légère de l'Armée de Terre française, située à Saillagouse. C'est dans cette localité des Pyrénées que nos pilotes s'entraînent régulièrement au pilotage délicat, rasant la roche pyrénéenne et les pâquerettes en vallée. Ce 14 novembre, les RN-05 et RN-06 ont escorté le RN-08 jusqu'à leur base de Beauvechain, siège du 1 Wing.

 

Pour leur part, les deux derniers NH90 NFH (Nato Frigate Helicopter) seront livrés à la fin du mois de novembre et au cours du premier semestre 2015. Au total, la base de Coxyde hébergera elle aussi quatre NH90. Ceux-ci remplaceront progressivement les vénérables Sea King dans leurs missions de sauvetage en mer.

La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
La Défense réceptionne son dernier NH90 TTH
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories