Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 11:35
K-Max returns from Afghan deployment

 

25 Jul 2014 By: Beth Stevenson - FG

 

The US Marine Corps’ Lockheed Martin/Kaman K-Max unmanned helicopter has returned from its Afghan deployment, following almost three years in theatre.

The cargo-carrying unmanned air vehicle returned in May, and is now undergoing technical assessment at Lockheed’s Owego facility in New York.

A USMC assessment of assets in theatre concluded that the UAV was no longer required in Afghanistan to support the mission, so the unmanned rotorcraft was subsequently returned, Capt Patrick Smith, programme executive officer for multi-mission UAS, says.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 15:55
FFDj : Expérimentation du TIGRE HAD sur le territoire djiboutien

 

30/07/2014 Sources : EMA

 

Du 29 juin au 29 juillet 2014, l’expérimentation du TIGRE version hélicoptère appui-destruction (HAD), a été réalisée sur le territoire de Djibouti, avec l’appui technique et le soutien des FFDj.

 

Cette campagne avait un double objectif. Dans un premier temps, et sous la direction du groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT) de Valence, la campagne avait pour objet de conduire, dans le périmètre d’une expérimentation technico opérationnelle (EXTO), une évaluation de cette nouvelle version du Tigre (HAD) par « temps chaud ». Djibouti, avec ses températures extrêmes et son environnement de sable et de poussière, regroupait toutes les conditions idéales pour ces évaluations.

 

Le second objectif s’inscrivait dans le cadre d’une expérimentation tactique (EXTA) menée par le 1errégiment d’hélicoptères de combat (1erRHC) de Phalsbourg. Le but étant pour les équipages de s’approprier la machine, de rédiger les procédures particulières, et de manœuvrer en conditions difficiles, afin d’atteindre une première capacité opérationnelle fin 2014.

 

La campagne s’est déroulée en trois phases : une première phase consacrée aux essais techniques de l’aéronef, une seconde dédiée à l’essai du système d’arme du Tigre, et une troisième phase d’exercices de synthèse effectués dans un cadre tactique au profit, notamment du 5e régiment interarmes d’outre-mer (5e RIAOM).

 

Tout au long de cette campagne, le détachement de l’aviation légère de l’armée de terre (DETALAT) et le groupement de soutien de la base des FFDj (GSBFFDj) ont apporté leur connaissance de l’environnement désertique et de ses spécificités aéronautiques, ainsi que le soutien logistique indispensable au détachement TIGRE pour réaliser sa mission : structures nécessaires à la mise en œuvre des hélicoptères, mais également le soutien en personnel, en spécialistes et en matériels.

 

Avec au final pas moins de 100 heures de vol réalisées par les équipages, la validation de la projection opérationnelle d’un module TIGRE (2 hélicoptères), et la réalisation d’une campagne de tirs canon, roquettes et missiles, les objectifs de ce mois d’expérimentation à Djibouti ont tous été atteints.

 

Dans le cadre des accords de défense entre la République de Djibouti et la France, les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) constituent depuis 2011 la base opérationnelle avancée française sur la côte Est de l’Afrique. Les FFDj participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante. Ce soutien concerne aussi la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie. Les FFDj bénéficient enfin d'une capacité d’entraînement permanente grâce notamment au centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement de Djibouti (CECAD).

FFDj : Expérimentation du TIGRE HAD sur le territoire djiboutienFFDj : Expérimentation du TIGRE HAD sur le territoire djiboutienFFDj : Expérimentation du TIGRE HAD sur le territoire djiboutien
FFDj : Expérimentation du TIGRE HAD sur le territoire djiboutien
Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:45
L’acquisition de trois hélicoptères Chinook par les FAR devient effective

 

 

01.08.2014  medias24.com

 

Le Maroc renforce sa flotte de Chinook, les célèbres hélicoptères militaires américains. Trois CH47D ont été confirmés jeudi soir tandis que la possible acquisition de trois autres est annoncée par la presse spécialisée.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:40
Hélicoptères Mi-28N

Hélicoptères Mi-28N

 

REGION DE VORONEJ, 26 juillet - RIA Novosti

 

L'armée russe créera 10 régiments et 4 brigades d'aviation ces prochaines années, a annoncé samedi le commandant en chef de l'Armée de l'air russe Viktor Bondarev sur le polygone de Pogonovo, dans la région de Voronej.

 

"Il y aura 14 brigades et régiments dont 10 régiments d'aviation. Nos troupes comptent 10 armées interarmes dont chacune sera dotée d'un régiment d'hélicoptères. Nous avons quatre régions militaires dont chacune sera dotée d'une brigade d'aviation. Cela fait un total de 14 brigades et régiments", a indiqué le commandant Bondarev qui assiste au tournoi international de tir en avion et hélicoptère Aviadarts 2014.

 

Les régiments autonomes d'hélicoptères seront équipés d'hélicoptères Ka-52, Mi-28N, Mi-8MTV-5, Mi-8AMTCh et Mi-26. "Chaque régiment disposera de 66 hélicoptères et chaque brigade aura de 84 à 88 hélicoptères", a précisé le général.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 16:45
Le capitaine Hugues C. atteint les 4 000 heures de vol à Sangaris

 

18/07/2014 Armée de l'air

 

Le lundi 7 juillet 2014, un hélicoptère AS555 Fennec de l'armée de l'air s'aligne en finale sur le camp M'Poko (Centrafique), après un vol de plus de deux heures. Le capitaine Hugues C., commandant de bord, vient de franchir la barre des 4 000 heures de vol en 22 ans de carrière.

 

Son copilote et lui rentrent d'une mission de dix jours dans l'Est de la République centrafricaine pour l’opération Sangaris. Au cours d'une vingtaine d'heures, à bord de leur hélicoptère armé d'un canon de 20mm et d’obus, ils ont fourni un appui aérien (appui-renseignement et appui-feu) au profit de militaires progressant au sol. Une missions inédite pour le capitaine C., qui, à son arrivé sur le tarmac, a été accueilli comme il se doit par l’ensemble du détachement Fennec, pilotes, mécaniciens, armuriers ou encore logisticiens.

 

Entré en service en 1992 en tant qu'élève pilote officier sous contrat, il choisit très rapidement de devenir pilote d’hélicoptère, métier qui le passionne. Il débute sa carrière sur la base aérienne 128 de Metz Frescaty comme jeune pilote opérationnel au sein de l’escadron d’hélicoptères 2/67 « Valmy ». Il commence par réaliser des missions SAR (Search and Rescue – recherche et sauvetage) avant de partir trois ans en Guadeloupe où il effectuera des missions au profit des militaires déployés aux Antilles. Commandant de bord puis instructeur en unité, il devient par la suite moniteur au centre d’instruction des équipages d’hélicoptères. En juin 2014, il se porte volontaire pour un détachement en Centrafrique et rejoint le détachement Fennec.

 

Le capitaine Hugues C. atteint les 4 000 heures de vol à Sangaris
Le capitaine Hugues C. atteint les 4 000 heures de vol à Sangaris
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:55
Les 60 ans de l'ALAT

 

17.07.2014 Armée de Terre

 

Les 28 et 29 juin 2014, la base école de l'aviation légère de l'armée de Terre au Cannet-des-Maures, dans le Var, fêtait les 60 ans d'existence de l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT). Les appareils modernes ont côtoyé pour l'occasion les modèles anciens qui ont fait les grandes heures de l'ALAT. Les visiteurs ont pu admirer les évolutions et acrobaties aériennes. Un des moments forts de ce meeting a été l'arrivée en vélo du « raid commandant Boiteux », après 800 km de solidarité pour les blessés de la Défense et les familles. Les tableaux aériens et la patrouille de France ont émerveillé petits et grands durant ces deux jours de présentation.  

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:55
Tigre et Caïman en vol photo A. Pecchi - Eurocopter

Tigre et Caïman en vol photo A. Pecchi - Eurocopter

 

17.07.2014 by Armée de Terre

 

Les lundi 23 et mardi 24 juin 2014, la base école de l'aviation légère de l'armée de Terre du Cannet-des-maures a été investie par les caméras de l'émission Auto-moto. Deux jours intenses, où une Porsche 911 a défié, sur la piste d'envol qui a pris des allures de piste automobile, un Caïman NH90 et un Tigre. Si la Porsche a été plus rapide que le Caïman sur 500 mètres en départ arrêté, il n'en a pas été de même avec le Tigre sur 1 000 mètres, qui a gagné son duel. Les vols et courses ont été suivis par un passage au simulateur. Une expérience qui marquera à jamais tous les protagonistes de l'émission, à commencer par monsieur Denis Brogniart, qui a chaleureusement félicité le personnel de la base pour son savoir-faire et son implication dans l'émission.  

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 11:20
Le Bell V-280 «Valor»

 

12/07/2014 avia news

 

Dans le cadre du programme de démonstration du futur hélicoptère tactique (JMR-TD) en vue du remplacement des actuels Sikorsky UH-60 «Black Hawk», l’hélicoptériste Bell-Textron présente son V-280 «Valor».

 

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas se décline comme le futur hélicoptère potentiellement capable de remporter cette compétition. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler a une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 16:50
New multi-million-pound missiles secure 300 UK jobs

Computer-generated image of the Royal Navy's Wildcat attack helicopter fitted with next-generation precision missiles [Picture: AgustaWestland]

 

16 July 2014 Ministry of Defence, Philip Dunne MP and Defence Equipment and Support

 

The Royal Navy's new Wildcat helicopters are to be fitted with £90 million missiles thanks to a contract that will sustain 300 UK jobs.

 

The next-generation precision future anti-surface guided weapon (FASGW) (heavy) and FASGW (light) missiles will be integrated, tested and installed on 28 Wildcat helicopters by 2020. Capable of targeting small boats, fast attack craft and targets on land, each airframe is able to carry up to 20 missiles.

The FASGW programme has protected over 300 jobs across the United Kingdom and will sustain a number of additional jobs at AgustaWestland’s plant in Yeovil, Somerset, which employs over 3,000 people.

An initial £500 million investment into the highly advanced anti-ship missiles was the first new collaborative equipment project to follow the Anglo-French summit which took place at RAF Brize Norton in January.

Making the announcement at the Farnborough International Air Show today, 16 July, Minister for Defence Equipment, Support and Technology Philip Dunne said:

FASGW state-of-the-art missiles will provide Royal Navy Wildcat helicopters with unparalleled strike capabilities. I take great pride that these missiles are being made in Britain by British experts, with more than 300 jobs sustained from Belfast to Somerset.

These missiles are also evidence of our close partnership and growing interoperability with France. This was further strengthened yesterday when the [former] Defence Secretary signed further understandings to bolster co-operation for acquisition and support of military equipment.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 10:50
Exercise Hot Blade 2014 kicks off in Portugal

 

16.07.2014 European Defence Agency

For the third year in a row, Portugal is hosting the Hot Blade helicopter exercise in Ovar airbase, near Porto. Supported by the European Defence Agency, this event is attended by 25 helicopters and about 3.000 military personnel for two weeks of intense cooperative training between the six participating Member States.

 

Organised as part of the European Defence Agency’s Helicopter Exercise Programme (HEP), Hot Blade 2014 is hosted by the Portuguese Air Force for the third time since 2012. Ovar airbase, located 40 kilometers south of Porto, is now home of 25 helicopters and their crews for the two weeks of the exercise, with a total of 3.000 military personnel directly involved in the event.

Six European countries have brought their rotary-wing aircraft to Ovar for the event: Austria, Belgium, Germany, the Netherlands, Portugal and the United Kingdom. Observers from Italy, Sweden, Hungary, Brazil and NATO Special Operation Forces Headquarters (NSHQ) will also attend.
 

Training together.

The aim of Hot Blade 2014 is to increase interoperability between participating Member States while at the same time allowing crews to train in a hot, high and dusty environment similar to the one they might encounter on the battlefield. Multiple sorties will be flown each day with increasingly complex tactical scenarios and missions, ranging from special operations aviation to close air support or medical evacuation.

Hot Blade 2014 is the seventh exercise supported by EDA under the umbrella of the Helicopter Exercise Programme. The fact that these events are now integrated into the nations’ training syllabus is a testimony to their success and relevance for European operators. The Agency is conducting similar efforts in the field of tactical air transport and air-to-air refueling, respectively with the EATT (European Air Transport Training) and EART (European Air Refueling Training) series of exercises. 
 
 

Background.

The European Defence Agency’s Helicopter Exercise Programme is part of the wider Helicopter Training Programme (HTP) initiative. This also includes the Helicopters Tactics Course (HTC), the Helicopter Tactics Instructor Course (HTIC), the OELC (Operational English Language Course), the DisSim CCD (Distributed Simulation Capability Concept Demonstrator) and the Basic Helicopter Flying Training (BHFT) initiative. These projects are managed by EDA’s Cooperation, Planning & Support Directorate, in which a new dedicated Education & Training unit has recently been established.

The first EDA-supported multinational helicopter exercise took place in Gap (France) in March 2009. It has since been followed by six subsequent exercises of various scope and size, held in Belgium, Italy, Portugal and Spain.

 

More information.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:55
Le Super Puma tire sa révérence sur la BA 126

Le Super Puma tire sa révérence sur la BA 126

 

15/07/2014 Armée de l'air

 

Sur la base aérienne 126 «Capitaine Preziosi» de Solenzara, le Super Puma de l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44, tire sa révérence après de nombreux et loyaux services. Il a effectué son dernier vol, le 10 juillet 2014.

 

«C’est donc avec une immense fierté qu’aujourd’hui Upoa, nous te disons mauruuru et nana, merci et au revoir » déclare le commandant Maud Grolier, commandant en second de l’EH 1/44. Baptisé «Upoa» du nom d’un oiseau marin polynésien, il est affecté en 1983 sur les îles Tuamotu de la Polynésie Française où il effectue un grand nombre d’interventions. Il participe à l’acheminement de vivres et à des missions de recherche et de sauvetage.

 

Le Super Puma rejoint la Corse en décembre 2010 où il poursuit et achève son histoire avec près de 6 650 heures de vol à son actif.

 

Pour en savoir plus sur l’escadron d’hélicoptère (EH) 1/44

 

Le Super Puma décoré

Le Super Puma décoré

L'escadron d’hélicoptères (EH) 01/44 et le Super Puma "Upoa" sur la base aérienne 126 Solenzara

L'escadron d’hélicoptères (EH) 01/44 et le Super Puma "Upoa" sur la base aérienne 126 Solenzara

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:35
Bangladesh orders two AW139 helicopters from AgustaWestland

The AW139 belongs to AgustaWestland's family of new generation helicopters. Photo AgustaWestland - A Finmeccanica Company.

 

15 July 2014 airforce-technology.com

 

Bangladesh has ordered two AW139 intermediate twin-engine helicopters, along with a support and training package, from AgustaWestland.

 

The Finmeccanica subsidiary will supply the helicopters by the end of 2015.

 

The helicopters are expected to be operated by the air force to perform maritime search-and-rescue (SAR) operations in all weather conditions. They will also be used to conduct missions in support of maritime security and disaster relief.

 

The advanced mission configuration of the Bangladeshi AW139s will include search / weather radar, forward looking infrared, search light, rescue hoist, emergency floats and a four-axis dual digital automatic flight control system with hover and SAR modes.

 

 

Powered by two Pratt & Whitney PT6C turboshaft engines, the AW139 is a 15-seat medium-sized helicopter.

"The helicopters are expected to be operated by the air force to perform maritime search and rescue operations."

 

In addition to SAR, the helicopter is widely used for offshore passenger transport, law enforcement, emergency medical service, VIP / corporate transport and firefighting.

 

The chopper belongs to AgustaWestland's family of new generation helicopters, and has the same flight characteristics and safety features as the other members, such as the AW169 and AW189.

 

All three helicopters share common cockpit concept and design philosophy.

 

AgustaWestland has simultaneously won contracts for the supply of one AW139 each for Japan and the UK.

 

The Yokohama City Fire Department in Japan has ordered an AW139, the second in its fleet, while an undisclosed customer from the UK has ordered the helicopter for VIP transport.

 

Last week, Australia ordered six helicopters for emergency medical service.

 

AgustaWestland has more than 770 orders for AW139 from 60 countries including Italy, Spain, Estonia, Japan, South Korea, Malaysia, Sweden and the UK.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:30
Le Qatar achète pour 11 milliards de dollars d'armements aux Etats-Unis

 

15/07/2014 latribune.fr

 

L'émirat a signé lundi avec le Pentagone un contrat pour l'achat de missiles Patriot américains (Raytheon) et d'hélicoptères d'attaque Apache. Une commande record passée avec les Etats-Unis, moins d'un mois après les échanges entre François Hollande et le cheikh qatari sur une éventuel vente d'avions Rafales.

 

La concurrence s'intensifie. Les États-Unis et le Qatar ont conclu lundi un accord d'un montant évalué à 11 milliards de dollars soit 8 milliards d'euros portant sur la livraison à l'émirat d'hélicoptères de combat Apache ainsi que de missiles Patriot et de systèmes de défense anti-aérien Javelin.

 

Le plus gros contrat de l'année avec les Etats-Unis

Le ministre de la Défense du Qatar, Hamid ben Ali Al-Attiyah, a signé ce contrat à l'issue d'entretiens avec son homologue américain Chuck Hagel à Washington, ont précisé ces responsables qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat.

Dans le détail, l'émirat acquiert une dizaine de radars et 34 lanceurs de missiles Patriot, fabriqués par le groupe de défense américain Raytheon, et destinés à la défense anti-missile. En outre, Doha achète 24 hélicoptères d'attaque Apache et des missiles anti-char Javelin, selon les mêmes sources.

Il s'agit du plus gros contrat d'armement passé cette année par les États-Unis.

 

Un point pour Boeing

L'avionneur américain Boeing est de son côté en compétition avec le britannique BAE Systems et le français Dassault pour fournir au Qatar des avions de chasse.

Dans ce contexte, la vente de lundi est "un bon signe" pour Boeing, s'est réjoui un haut responsable du Pentagone.

Les États-Unis, a-t-il poursuivi, veulent continuer à être "le fournisseur de choix" du Qatar et d'autres États du Golfe en termes d'armement.

C'est la première fois que le Qatar se dote de missiles Patriot, tandis que d'autres pays du Golfe comme le Koweït, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis en ont déjà acheté par le passé.

 

Contrer la menace iranienne

Par l'achat de ces armes, le Qatar entend ainsi s'équiper pour contenir la menace qu'il voit dans l'Iran voisin. Les responsables américains pressent depuis longtemps leurs partenaires du Golfe de mettre en place un réseau coordonné de défense anti-missile pour faire face à la menace de l'Iran, mais une telle coopération a mis du temps à s'installer.

La vente de ces armes devrait améliorer les relations diplomatiques et de sécurité des États-Unis avec le Qatar, a estimé l'un des responsables, malgré des différends qui persistent sur le dossier syrien et notamment l'aide de Doha à certains groupes rebelles jugés trop radicaux par Washington.

"C'est un investissement dans la prochaine génération (de dirigeants militaires)... C'est un investissement sur le long terme", a souligné l'un des responsables.

D'autant que le Qatar abrite le Centre des opérations aériennes combinées (CAOC), capital pour l'armée américaine car les hauts responsables militaires y supervisent leurs avions de combat en Afghanistan et surveillent le trafic aérien à travers le Moyen-Orient.

 

54.000 emplois créés

La vente de ces armes sera également bénéfique à l'économie américaine, selon ces responsables, qui citent le chiffre de 54.000 emplois créés dans le cadre du contrat signé avec le Qatar.

Les missiles Patriot valent plus de 7 milliards de dollars, les hélicoptères Apache plus de 3 milliards et les missiles anti-char Javelin près de 100 millions, selon les mêmes sources

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:45
Mali : arrivée à Gao d’un hélicoptère PUMA en provenance du Tchad.

 

15/07/2014 Sources : EMA

 

Le 11 juillet 2014, le sous-groupement aéromobile (SGAM) de la force Serval à Gao a réceptionné un hélicoptère PUMA en provenance du Tchad.

 

Dans le cadre de la réorganisation des moyens aéromobiles dans la bande sahélo-saharienne, le sous-groupement aéromobile de Gao s’est vu affecter un cinquième hélicoptère PUMA désengagé de la mission Epervier au Tchad.

 

Transporté en avion Transal, le PUMA doit être remonté et subir une série de tests techniques de vérification avant de pouvoir être inséré dans la flotte aéromobile du SGAM de Serval à Gao.

 

La flotte aéromobile de la force Serval est désormais composée de 3 hélicoptères d’appui-protection TIGRE et de 3 hélicoptères d’attaque GAZELLE, de 5 hélicoptères PUMA, de deux hélicoptères COUGAR et d’un avion PILATUS.

 

Environ 1600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 12:30
Accord USA/Qatar sur la vente d'hélicoptères Apache, de missiles Patriot

 

15/07/2014 zonebourse.com

 

Les Etats-Unis et le Qatar ont conclu lundi un accord d'un montant évalué à 11 milliards de dollars (8 milliards d'euros) portant sur la livraison à l'émirat d'hélicoptères de combat Apache ainsi que de missiles Patriot et Javelin.

 

L'accord a été conclu au Pentagone par le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel et par son homologue qatari Hamid ben Ali al Attiah.

 

Le Qatar et les Etats-Unis ont signé en décembre un accord décennal de défense encadrant les relations entre forces américaines et qataries permettant le maintien des bases américaines dans la région. (Peter Cooney, Nicolas Delame pour le service français)

patriot-missile-system

patriot-missile-system

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 11:50
viseur de casque Scorpion - photoThales

viseur de casque Scorpion - photoThales

 

14 juillet Aerobuzz.fr

 

Au terme d’un appel d’offres très ouvert, le viseur de casque Scorpion de Thales a été choisi par Airbus Helicopters pour équiper ses futurs systèmes d’armes embarqués. Le système Scorpion sera donc un équipement standard à bord des nouvelles plateformes de l’hélicoptériste, ou dans le cadre de ses programmes de rétrofit.

 

Scorpion permet d’afficher une symbologie couleur et de l’imagerie vidéo pour les missions réalisées de jour et de nuit, outre ses capacités d’acquisition d’objectif, dans un environnement visuel potentiellement dégradé. Il confère ainsi aux hélicoptères armés une excellente appréhension de la situation tactique, se traduisant par une efficacité considérablement accrue. Ce viseur réduit la charge de travail des pilotes d’hélicoptères de combat, facilite les échanges entre les membres de l’équipage et contribue à améliorer les niveaux de sûreté et de sécurité. Scorpion est totalement interchangeable entre casques/pilotes, ce qui permet de réduire le nombre total d’équipements nécessaires sur une flotte. Il utilise la technologie brevetée de détection de posture hybride opto-inertielle HOBiT (Hybrid Optical based Inertial Tracking) pour une précision et une fiabilité maximales, avec une intrusion minimale dans le cockpit. Pour les missions de nuit, Scorpion est associé à des jumelles de vision nocturne (NVG) standard, permettant d’assurer le même niveau de performance, avec affichage combiné de la symbologie couleur et image vidéo, et avec l’imagerie fournie par les jumelles de vision nocturne.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 11:40
Ka-52 photo Russian Helicopters

Ka-52 photo Russian Helicopters

 

MOSCOU, 11 juillet - RIA Novosti

 

La Russie présentera au Salon de Farnborough (banlieue de Londres) son matériel aéronautique le plus sophistiqué, a annoncé vendredi l'exportateur d'armements russe Rosoboronexport dans un communiqué.

Le Salon aérospatial de Farnborough se déroulera du 14 au 20 juillet. Cependant, certains de ses membres n'ont toujours pas reçu de visas. 

Selon une information publiée auparavant par RIA Novosti, un des plus grands exportateurs russes d'armements, le Service fédéral de coopération technico-militaire, n'enverra pas sa délégation au Salon. Les exportateurs russes y seront représentés par la société publique Rosoboronexport.

"Nous participons traditionnellement à ce salon réputé et y présentons les derniers-nés de notre industrie aéronautique, ainsi que les modèles les plus prometteurs conçus pour l'exportation", a déclaré le chef de la délégation de Rosoboronexport, Sergueï Kornev, cité dans le communiqué. 

 

Les avions militaires russes en images > >

 

La délégation russe envisage notamment de présenter des hélicoptères et des avions de combat aux délégations des pays du Proche-Orient, d'Amérique latine et du Sud-Est asiatique.

Selon le document, les clients potentiels seront particulièrement intéressés par le chasseur polyvalent extrêmement maniable Su-35, les chasseurs multirôle MiG-29M et MiG-29M2, l'avion de combat et d'entraînement Yak-130, l'avion de transport militaire Il-79MD-90A, les hélicoptères d'attaque Mi-35M, Mi-28NE et Ka-52, ainsi que par d'autres appareils.

 

Les hélicoptères militaires russes modernes > >

 

Il est également prévu de mettre l'accent sur la coopération scientifique, technique et industrielle avec les partenaires européens de Rosoboronexport.

"Les négociations prévues dans le cadre du Salon porteront sur les recherches et développements effectués par des centres scientifiques russes et sur des projets conjoints conçus dans l'intérêts de pays tiers", lit-on dans le communiqué.

Rosoboronexport est la seule société russe fournissant toute la gamme de produits, de services et de technologies militaires et à double vocation. Un des leaders du marché mondial des armements, Rosoboronexport assure plus de 80% des exportations d'armes et de matériel de guerre russes. La société coopère avec plus de 70 pays du monde.

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 12:35
Philippines : DND Bares Technical Specifications of P5.4-B ASW Helicopter Project

Philippine ASW helicopters to be armed with torpedoes and air-to-surface missiles (image : AgustaWestland)

 

10.07.2014 Defense Studies

The Department of National Defense (DND), in a supplemental bid bulletin, has revealed the technical specifications of its P5.4-billion anti-submarine warfare (ASW) helicopter project.

These include:

* Endurance of at least two hours in ASW configuration.

* Range of 240 nautical miles in full ASW configuration.

* Must provide individual crew stations for pilots and operational crew to safely operate necessary sensor/equipment during ASW and ASUW (anti-surface warfare) operations. Nevertheless, suppliers may present other options which are responsive to the requirements based on modern technologies being applied in other foreign navies.

* Shall be fitted with an automatic/main rotor blade fold system (if four bladed) and/or tail pylon fold system if longer than the ship's helicopter hangar.

* Identification Friend or Foe (IFF)/Selective Identification Feature (SIF).

* Portable downlink receiver, at least one brand-new unit per helicopter, must be ready to be installed in any surface ship or ground station specified by the Philippine Navy (PN), and must be interoperable with the installed data link system of the ASW helicopter.

Bid opening and submission for the ASW helicopter is set on July 15.p>Money for the two ASW helicopters will be sourced from the Armed Forces of the Philippines Modernization Trust Fund.

Acquisition of the two ASW helicopters is under the Medium Term Development Capability Plan for 2013 to 2017.

The contract includes munition, mission essential equipment, and integrated logistic support.

Winning bidders must be able to deliver the aircraft within 730 calendar days.

The PN earlier announced that it is looking at the possibility of acquiring the AW-159 "Wildcat" as its ASW helicopters.

The Navy is in the market for two ASW helicopters.

This is part of the country's Medium Term Defense Acquisition List for the next four years.

The ASW choppers will be assigned to the BRP Gregorio Del Pilar (PF-15) and BRP Ramon Alcaraz (PF-16).

The AW-159 (previously called the Future Lynx and Lynx Wildcat) is an improved version of the Westland Super Lynx military helicopter.

The AW-159 will serve in the battlefield utility, search-and-rescue and anti-surface warfare roles.

The helicopter has been ordered for the Royal Navy and British Army.

It is to enter service with the British Army in 2014 and with the Royal Navy in 2015.

It has a crew of two, a maximum speed of 291 km/h (181 mph), range of 777 km (483 miles), ferry range of 963 km (598 miles) and an endurance of one-and-a-half hours (fours hours and 30 minutes if fitted with auxiliary fuel tank).

The AW-159 is fitted with forward firing CRV7 rockets and machine guns, pintle mounted machine gun, Sea Skua missiles and Sting-Ray torpedoes and depth charges.

The acquisition process for these ASW helicopters is expected to go on full gear once the PN completes its five AW-109 order deal from AgustaWestland by the third quarter of 2014.

(PNA)

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:50
Multiple birdstrike downed Pave Hawk, USAF concludes

 

Jul. 10, 2014 By David Learmount - FG

 

London - A multiple birdstrike caused the 7 January fatal crash of a US Air Force Sikorsky HH-60G Pave Hawk helicopter over the UK east coast, accident investigators have determined.

The crew and the aircraft belonged to the USAF’s 56th Rescue Squadron, operating from RAF Lakenheath, UK.

According to a report into the accident compiled by the service, the crew was on a training sortie described by the USAF as “a night-time rescue scenario of a downed F-16 pilot on grass-covered marshland near Cley-next-the-Sea”.

Following the birdstrike by a flock of geese the aircraft went out of control and crashed, causing the death of all four on board.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:50
One week to go until Exercise Hot Blade 2014


09.07.2014 European Defence Agency
 

The multinational helicopter exercise supported by the European Defence Agency will kick off on July 16th at Ovar airbase, Portugal. It will gather about 3.000 military personnel and more than twenty rotary-wing aircraft from six different countries in “hot, high and dusty” training conditions.

 

Located just 40 kilometers south of Porto, the military airbase in Ovar will soon beat to the rhythm of European rotors. Only a week from today, on July 16th, participants from six different countries will gather for two weeks in the Portuguese airfield for the seventh exercise supported by the European Defence Agency under the umbrella of the Helicopter Exercise Programme (HEP): Hot Blade 2014.

 

Multi-role training

Six Member States will join the event with their aircraft and crews. The exercise will not only involve light, medium and heavy transport helicopters, but also tactical transport aircraft; Intelligence, Surveillance and Reconnaissance (ISR) assets in the form of a P-3C Orion maritime patrol aircraft; and up to ten F-16 fighter aircraft from the Portuguese Air Force.

Aimed at increasing interoperability among participants, the exercise will also facilitate the training of crews in an environment similar to that of a possible theatre of operations. Increasingly complex missions will be flown, with tactical scenarios ranging from Special Operations Aviation or Urban Close Air Support to Combat Search & Rescue and Medical Evacuation.

 

More information

Hot Blade 2014 Factsheet

EDA's Helicopter Initiatives

Pictures of Hot Blade 2013

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:20
Deutsche Fluglehrer bilden auf Blackhawk aus

 

09.07.2014 Bundeswehr

 

Im „Army Aviation Center" in Fort Rucker im US-Bundesstaat Alabama bilden die US Streitkräfte eigene und ausländische Hubschrauber Besatzungen aus. Zurzeit unterrichten dort auch sieben Fluglehrer der Bundeswehr auf der Bell UH-60 -- Blackhawk. Für die deutschen Ausbilder bedeutet dies ein enormer Erfahrungsgewinn. Gleichzeitig werden durch ihren Einsatz sog. Credits erwirtschaftet, die wiederum für deutsche Flugschüler eingesetzt werden können. Pro Jahr nehmen rund 60 Bundeswehrsoldaten an Ausbildungen und Lehrgängen in Fort Rucker teil.

 

Quelle: Redakion der Bundeswehr 07/14 14E12901

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:55
Salamandre en action sur la base de Nancy

 

09/07/2014 Armée de l'air

 

Du 30 juin au 4 juillet 2014, la base aérienne 133 de Nancy-Ochey a accueilli l’exercice «Salamandre», entraînement mobilisant les escadrons de chasse de Nancy, Saint-Dizier et Luxeuil. Deux hélicoptères Caracal complétaient le dispositif aérien. Des spécialistes des commandos parachutistes de l’air n°20 (CPA 20) et n°30 (CPA 30) étaient aussi déployés.

 

La semaine a débuté par des missions de type CAS (Close Air Support - appui aérien rapproché) menées entre les équipages chasse en vol et les groupe FAC au sol (Forward Air Controller– contrôleur aérien avancé).

 

Le scénario a également permis aux aviateurs de répéter les procédures CSAR (Combat Search and Rescue – capacité de recherche et sauvetage au combat) sur le terrain militaire de Mailly-le-Camp. Les Caracal ont réalisé des vol de nuit en configuration de guerre électronique et de l'aérocordage (corde lisse/grappe).

 

La partie tactique de l’exercice s’est achevée par une mission menée par un groupe spécialisé du CPA 20, de type ALI (Air Land Integration – intégration air-sol). Il s’agissait de mettre en synergie des forces aériennes et des forces terrestres grâce à l’utilisation des systèmes d’information et de communication performants. Un groupe spécialisé du CPA 20 a procédé à une mission d’exfiltration de deux pilotes réalisée de nuit. Ce type de mission repose sur le savoir-faire développé récemment par les forces spéciales de l’armée de l’air.

Deux Caracal de l'escadron 1/67 "Pyrénées"

Deux Caracal de l'escadron 1/67 "Pyrénées"

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:35
CH-47F Chinook helicopter

CH-47F Chinook helicopter

 

Jul 8, 2014 Rajat Pandit, TNN

 

NEW DELHI: India is now close to inking major deals worth over $2.5 billion for two iconic American helicopters, the Apache attack and Chinook heavy-lift choppers, which thrashed their Russian rivals both technically and commercially earlier.

 

Defence ministry sources on Monday said the around $1.4 billion deal for 22 AH-64D Apache Longbow gunships, armed with deadly Hellfire and Stinger missiles, and the $1.1 billion one for 15 CH-47F Chinooks, equipped with powerful contra-rotating tandem rotors, are "almost ready" now.

 

"These two deals for IAF will be placed for approval before the first defence acquisitions council (DAC) meeting to be chaired by Arun Jaitley on July 19. Thereafter, the cases will be moved for the cabinet committee on security's final nod," said a source.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 11:50
photo NHI

photo NHI

 

7 juillet 2014 par Gil Roy - Aerobuzz.fr

 

La 4ème conférence-produit qui vient de s‘achever en Allemagne sur un succès consacre les premiers retours d’expérience des utilisateurs d’une machine très performante au potentiel d’évolution conséquent. Pour autant, le NH90 risque de perdre sur le tapis vert tout le crédit gagné lors d’opérations sur le terrain…

 

La 4ème conférence produit dédiée aux utilisateurs de l’hélicoptère NH90 vient de s’achever sur un succès. Cet événement qui s’est tenu sur la base allemande de Buckeburg du 23 au 26 juin dernier, a permis a plus d’une centaine d’utilisateurs de NH90 venus de 13 pays différents de rencontrer les représentants de l’Industrie (NHI, Agusta Westland et Fokker) afin de « mettre cartes sur table ». Avec plus de 54.000 heures de vol au compteur, la flotte de NH90 commence à donner une bonne idée des qualités et des défauts de la machine.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 16:20
Convertir des hélicoptères américains briserait un engagement du ministère (Canada)

 

04 juillet 2014 par 98,5 (La Presse Canadienne)

 

OTTAWA - Convertir la flotte d'hélicoptères excédentaires de l'armée américaine pour les opérations de recherche et sauvetage canadiennes serait un procédé compliqué qui contreviendrait à l'engagement qu'a pris la défense canadienne pour acheter ces appareils, révèlent des documents tout juste rendus publics.

 

L'an dernier, l'ancien ministre de la Défense, Peter MacKay, a demandé à la force aérienne de vérifier si certains des tout nouveaux hélicoptères VH-71, achetés pour procurer des pièces de rechange aux hélicoptères CH-149 Cormorant SAR du Canada, pourraient être rendus opérationnels pour le Canada.

 

À ce moment, le ministre se relevait d'un rapport du vérificateur général, qui avait terriblement critiqué le gouvernement Harper pour l'état du système de recherche et sauvetage.

 

Les documents démontrent que, bien que M. MacKay soit devenu ministre de la Justice l'an dernier, il a continué à défendre l'idée de convertir les hélicoptères américains auprès de son successeur, Rob Nicholson, l'automne dernier.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories