Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:55
 Un automne 14, éclats de mémoires - du 6 Oct. 2014 au 6 Jan. 2015


source Bibliothèque de Bordeaux
 

Après la formidable mobilisation des bordelais à l'appel de la Grande collecte de 2013, la bibliothèque entre en résonance avec les vibrations de la Grande Guerre.

 

Du 6 octobre 2014 au 6 janvier 2015, elle vous propose un ensemble de manifestations originales qui ont reçu le label de la Mission du Centenaire.

 

Une exposition qui se décline d'étage en étage sur les chemins de mémoire de la tragédie inaugurale du XXème siècle :
 

L'air du temps (Hall, niveau 0) du 6 octobre 2014 au 13 décembre 2014

Avant l'embrasement général, la Belle Epoque jette ses derniers feux. Miroirs du monde, les images d'actualité ou de la mode, les publicités reflètent l'esprit d'avant-guerre.

 

La guerre dessinée (Art et Image, niveau 1) du 1er décembre 2014 au 6 janvier 2015

L'illustrateur et caricaturiste SEM (1863-1934) se surnomme "un pékin sur le front" dans son livre de souvenirs. Il livre, sur le vif, des esquisses dessinées sur le front, en 1917.

 

Bordeaux, capitale éphémère (Bordeaux et l'Aquitaine, niveau 2) du 27 octobre 2014 au 6 janvier 2015

On l'a appelée à l'époque la "Petite Paris" : la ville de Bordeaux, en 1914, devient capitale de la France pendant trois mois. Voici l'occasion de découvrir le quotidien des Bordelais à l'automne 14.

 

La guerre écrite (Littérature, hommes et société et Biblitohèque d'étude, niveau 3) du 6 octobre 2014 au 6 janvier 2015

Découvrez ou redécouvrez les romanciers et les poètes de la Grande Guerre. Avec les témoignages des combattants, lettres ou carnets de campagne, plongez dans l'écriture du réel. De l'histoire immédiate au regard distancié des historiens d'aujourd'hui, venez chercher d'autres clefs de lectures du monde d'alors.

 

Caricatures de guerre (Patrimoine, niveau 4) du 6 octobre 2014 au 6 janvier 2015

La presse illustrée de l'époque se fait l'écho de la propagande de guerre, à travers des dessins et caricatures. Les croquis sont tour à tour drôles, mordants ou tragiques.

 

Du Lundi 6 Octobre 2014 au Mardi 6 Janvier 2015

Lieu : Bibliothèque Mériadeck

85, cours du Maréchal Juin 33000 Bordeaux

05 56 10 30 00

 

Plus d'informations

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:55
Commémoration du Serment de 14 à Saint Cyr l’école

 

22/10/2014 Victor POULAIN – Armée de Terre

 

Le 10 octobre, afin de marquer le centenaire de la Grande Guerre, le lycée militaire de Saint-Cyr l’École a organisé, en soirée, une cérémonie sur le thème du « serment de 14 », ouverte au public.

 

Le 31 juillet 1914, les élèves de Saint-Cyr prêtèrent serment de monter à l’assaut en casoar et gants blancs. Beaucoup tombèrent au champ d’honneur. Une prise d’armes suivie d’une évocation à base de tableaux vivants étaient au programme de cette soirée de commémoration. Ce projet pédagogique avait pour objectif de rassembler le corps enseignant et les élèves autour d’un événement marquant de l’histoire l’établissement.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 07:56
Des étrangers au service de la Liberté dans la Grande Guerre


24-09-2014 Musée de la Légion étrangère (Réf : 106 - 258)

 

Le 26 septembre 2014, au Musée de la Légion étrangère, une nouvelle exposition temporaire a ouvert ses portes sur le thème « Les Engagés volontaires pour la durée de la guerre ».

 

À l'occasion des commémorations du Centenaire de l’entrée dans la Première guerre mondiale, la Légion étrangère rend hommage aux légionnaires de 1914-1918, engagés volontaires pour la durée de la guerre, au cours d’une année baptisée « Des étrangers au service de la Liberté dans la Grande Guerre ». 

A ce titre, le musée de la Légion étrangère a conçu un cycle d'expositions temporaires dont le premier volet est présenté au public du 26 septembre 2014 au 5 avril 2015.

Au cours de l’exposition "Des étrangers au service de la Liberté - Les Engagés volontaires pour la durée de la guerre", le musée met en exergue des œuvres d'art, uniformes, armes, emblèmes et décorations, livres et documents tirés de ses collections ainsi que des fonds du centre de documentation de la Légion étrangère, rarement exposés ou spécialement restaurés à cette occasion.  Elle complète l’espace consacré au premier conflit mondial dans le parcours permanent du musée.

Le premier volet de cette exposition aborde essentiellement les évènements des années 1914 et 1915, l’enrôlement des volontaires, la formation des régiments de marche de la Légion étrangère et les premiers combats, en France et sur le front d’Orient.

Cette exposition se veut un hommage à tous les anonymes qui se sont battus pour la France, comme aujourd’hui encore nos légionnaires.

Informations utiles :

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Entrée gratuite et sans réservation.
Tout public.

Accès aux personnes à mobilité réduite.


Coordonnées:


email : musee.legionetrangere [at] gmail.com

n° téléphone : 04 42 18 12 41

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
Le 96ème anniversaire de la prise de la ligne HINDENBURG

 

04-10-2014 3e REI - Réf : 202 - 560

 

Le 19 septembre 2014, le 3e REI s'est rassemblé autour de son chef, le colonel Alain WALTER, pour commémorer la percée de la ligne HINDENBURG.

 

A la fin de l'été 1918, les allemands se sont repliés au nord de Soissons, sur des positions constamment fortifiées depuis 1917 : la ligne HINDENBURG. Après l'échec des alliés, le Régiment de marche de la Légion étrangère reçoit l'ordre de faire une brèche dans cette dernière grande ligne de défense allemande. Le 14 septembre, avec une fougue héroïque et après 12 jours de lutte très rude et d'efforts constants, le RMLE enlève le plateau de LAFFAUX au prix de 275 tués et 1158 blessés. La Légion avait percé la ligne HINDENBURG.

Comme chaque année depuis la fin de la Grande Guerre, le 3ème Régiment étranger d'infanterie, héritier du Régiment de marche de la Légion étrangère, commémore ce haut fait d'armes à l'occasion de la fête de la Fourragère.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
Commémoration de PHU TONG HOA (25 juil.)

 

08-09-2014 3e REi - Réf : 198 -707

 

Le 25 juillet 2014, la 2e compagnie du 3e REI s'est rassemblée autour de son chef, le Capitaine Clément GOUSSEAU, pour commémorer le combat de PHU TONG HOA.

 

Dans la nuit du 25 au 26 juillet 1948, les 103 légionnaires, occupant alors le poste de PHU TONG HOA, ont résisté victorieusement à l'assaut de cinq milles soldats vietminh. A l'issue de la bataille, la compagnie comptait vingt et un tués (dont le capitaine CARDINAL, commandant d'unité), trente-quatre blessés, et quarante-huit hommes valides ; tandis que les pertes ennemies étaient estimées à 500 hommes. Lorsque le régiment réussit à rejoindre le poste avec la colonne de secours, le sous-lieutenant Bévalot, respectueux des traditions, commande le présentez-armes au piquet d'honneur en uniforme de parade, ceinture bleue, épaulettes rouges, pendant que le clairon sonne le "Salut au caïd" réglementaire pour les visites du chef de corps.

Pour ce fait d'armes, la compagnie a été décorée de la Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieures avec palme.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
Les FAG ont rendu hommage aux poilus

 

11-09-2014 3e REI - Réf : 199 -653

 

Le 05 septembre 2014, les forces armées en Guyane étaient réunies place du Coq à Cayenne.

 

En ce jour l'armée française a rendu hommage à ceux qui hier sont morts au champ d'honneur pour la France, d'où qu'ils viennent. L'opération 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux fut l'occasion pour les FAG d'honorer les soldats de la Grande Guerre.

Le lieutenant Léon BECKER , né à Sinnamary le 5 juillet 1889 et mort le 20 juillet 1918, a été le poilu célébré en souvenirs du sacrifice consenti. Le drapeau du 3ème Régiment Étranger créé en 1915 sous l’appellation de Régiment de Marche de la Légion Étrangère (RMLE), drapeau le plus décoré de la légion a été mis à l'honneur.

 

Suite de l’article

Les FAG ont rendu hommage aux poilus
Les FAG ont rendu hommage aux poilus
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 16:55
Cérémonie d’hommage au sous-lieutenant Marius Baizé

 

20/10/2014 Armée de l'air

 

Mardi 14 octobre 2014, un détachement de la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun a rendu les honneurs au sous-lieutenant Marius Baizé, premier pilote de chasse français mort au combat durant la Seconde Guerre mondiale.

 

Le 21 septembre 1939, au cours d’un combat entre chasseurs français et allemands au-dessus de la vallée de la Blies (Moselle), le Morane Saulnier 406 du sous-lieutenant Baizé est abattu. Le pilote parvient néanmoins à s’extirper du cockpit. Mais en raison de la faible altitude il n’a pas pu ouvrir correctement son parachute qui se met en torche. L’officier terminera sa chute sur une colline à proximité de Bliesbrück.

 

Au cours de cette cérémonie du souvenir, organisée notamment par l’association nationale des officiers de réserve de l’armée de l’air, un piquet d’honneur composé d’aviateurs de la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun a rendu hommage au sous-lieutenant mort pour la France.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 12:55
Expo : La Grande Guerre à travers ses contemporains


22.10.2014 Ministère de la Défense

De Félix Vallotton en passant par Guillaume Apollinaire et André Masson, l’exposition Vu du front, représenter la Grande Guerre, qui se tient au musée de l’Armée à Paris jusqu’au 25 janvier 2015, met à l’honneur les contemporains du conflit. Plus de 450 œuvres et documents rendent compte de l’horreur du front sous tous ses aspects.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 19:20
"The Last Ride" USS CONSTITUTION 217th Birthday Celebration

 

21 oct. 2014 US Navy

 

USS Constitution celebrated her upcoming 217th birthday (Oct. 21)in style. This was the historic warship's final Boston Harbor cruise until 2018, as she is scheduled to enter dry dock in March 2015 for a three-year planned restoration period.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 20:50
Devant le monument des fusiliers marins, lors de la cérémonie d’hommage à Melle (Belgique), le 11 octobre 2014 - credits Ecole des Fusiliers

Devant le monument des fusiliers marins, lors de la cérémonie d’hommage à Melle (Belgique), le 11 octobre 2014 - credits Ecole des Fusiliers

 

13/10/2014 Source :  Marine nationale

 

Le 10 octobre 2014, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude a accosté dans le port de Zeebrugge en Belgique, avec à son bord une centaine d’élèves de l’école des fusiliers marins, afin de commémorer avec nos partenaires belges le centenaire de la bataille de Dixmude (du 16/10 au 10/11/1914). Cette bataille, au cours de laquelle les fusiliers marins se sont illustrés par leur bravoure et leur sacrifice aux côtés de soldats de l’armée de Terre et de militaires belges et britanniques, a permis de contenir l’offensive allemande dans les Flandres.

 

Cent ans après, l’escale du Dixmude à Zeebrugge a permis de rassembler les frères d’armes d’hier et d’aujourd’hui lors d’événements commémoratifs, afin de faire revivre la mémoire de ces soldats engagés dans la Grande Guerre. Le BPC a été accueilli par les autorités civiles et militaires belges et a ouvert ses portes à la population locale, afin de faire connaître les missions du bâtiment et de la Marine nationale.

 

Détachements de la marine belge et de l’école des fusiliers marins, lors de la cérémonie d’hommage aux fusiliers marins, le 11 octobre 2014 à Melle (Belgique).

Détachements de la marine belge et de l’école des fusiliers marins, lors de la cérémonie d’hommage aux fusiliers marins, le 11 octobre 2014 à Melle (Belgique).

 

Cérémonie militaire à Melle

 

Le 11 octobre, le programme s’est poursuivi à terre, dans la ville de Melle, lors d’une cérémonie d’hommage aux fusiliers marins présidée par le représentant du Roi de Belgique, en présence de M. Bernard Valero, ambassadeur de France auprès du Royaume de Belgique, du contre-amiral Coupry, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos et de nombreuses personnalités militaires belges et françaises. L’ambassadeur a rappelé : « Il y a très exactement cent ans, la France a envoyé à la Belgique, dont la neutralité a été violée […] les meilleurs de ses fils […]. En France, nous n’avons pas oublié ce souvenir, ces épreuves, et c’est ce que nous nous rappelons aujourd’hui, en vous envoyant l’une des plus belles unités de la Marine nationale ».

 

Remise de décoration à bord du Dixmude

 

Le même soir, à bord du BPC, en reconnaissance des liens étroits qui unissent la France et la Belgique et en particulier la ville de Dixmude, l’ambassadeur de France a remis la Légion d’Honneur à madame Lies Laridon, bourgmestre de Dixmude, élevée au rang d’officier, en présence du chef d’état-major de la Marine, l’amiral Rogel.

 

Les cérémonies du centenaire de la bataille de Dixmude se poursuivront jusqu’au 19 octobre en France et en Belgique, dans les villes de Zeebrugge, Dixmude, Dunkerque et Brest.

 

Drapeau du 1er Régiment de Fusiliers Marins (RFM) et sa garde, lors de la cérémonie au cimetière de Melle (Belgique), le 11 octobre 2014.

Drapeau du 1er Régiment de Fusiliers Marins (RFM) et sa garde, lors de la cérémonie au cimetière de Melle (Belgique), le 11 octobre 2014.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 11:55
Le livre des 80 ans de l’armée de l’air en vente


10/10/2014 Armée de l'Air

 

Pour fêter ses 80 ans, l’armée de l’Air, en coédition avec l’ECPAD, publie un livre intitulé « 80 ans de l’armée de l’air, une histoire de familles ».

 

Découvrez l’histoire de la plus jeune des armées françaises à travers le destin d’hommes et de femmes qui ont choisi de porter l’uniforme bleu ciel. Conçu au travers de sagas familiales d’aviateurs, ce livre, préfacé par le chef d’état-major de l’armée de l’air, met en avant l’évolution de l’armée de l’air vue par les femmes et les hommes qui l’ont construite.

Par le biais des témoignages des familles d’aviateurs, de photographies de familles, de frises chronologiques illustrées qui reviennent sur les temps forts de l’histoire de l’armée de l’air, et de regards de civils, ce sont 80 ans d’histoire qui défilent. Un réel travail de mémoire illustré par des fonds privés inédits.

Rendez-vous sur www.boutique.ecpad.fr

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 11:55
Sous-marins et submersibles français à la veille de la Grande guerre

Bibliothèque nationale de France ― Département Estampes et photographie - Photographie de presse de l'Agence Meurisse ― Réf. 69.497. Mis en ligne par Rutilius sur le forum "Pages14-18"

 

28 septembre 2014 Le Fauteuil de Colbert

 

L'Armée de Mer est la grande absente de la Grande guerre dans l'imaginaire collectif. Par exemple, dans l'ouvrage de Guy Le Moign (Les 600 plus grandes batailles navales de l'Histoire aux éditions l'Harmattan), la Royale est citée dans un engagement face à des navires de la marine austro-hongroise alors qu'Anglais et Allemands sont cités dans de nombreux affrontements.

Si les U-boat allemands tiennent le haut du pavé comme menace navale de premier plan, nous ne trouvons pas facilement des informations sur ce que la France avait comme sous-marins et submersibles. Et encore moins sur ce qu'ils ont fait (ce qui ne sera malheureusement pas l'objet de ce billet) !

Grâce à l'ouvrage écrit à quatre mains entre le vice-amiral Henri Darrieus et le contre-amiral Bernard Estival -Gabriel Darrieus et la Guerre sur Mer édité par le Service Historque de la Marine-, nous avons quelques indications sur l'historique des sous-marins submersibles français, au croisement des XIXe et XXe siècle, à l'aube du premier conflit mondial.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 15:55
Soirée Première Guerre mondiale le 13 octobre sur France 3
 

source ECPAD

 

France 3 diffuse lundi 13 octobre deux films documentaires coproduits par l’ECPAD et commémorant le centenaire de la Grande Guerre.

 

Vous retrouverez à 20h45 le film Elles étaient en guerre réalisé par Hugues Nancy et Fabien Beziat.

Résumé : Marie Curie, Edith Wharton, Mata Hari, Rosa Luxemburg : à travers les parcours d’une dizaine de femmes d’exception, ce documentaire évoque le rôle de la gent féminine durant la Première Guerre mondiale. A travers leurs parcours croisés, c’est la voix de toutes les femmes plongées dans l’Europe déchirée de 14-18 qui ressurgit. Qu’elles aient été scientifiques, espionnes, militantes, syndicalistes ou institutrices, toutes ont joué un rôle capital hors des tranchées pour reprendre en main le quotidien. La comédienne Nathalie Baye prête sa voix à ce récit, qui retrace la Grande Guerre sous un angle inédit, à travers ces combats féminins et patriotiques.

 

Puis à 22h20, Quand la Grande Guerre rend fou, un film poignant réalisé par Jean-Yves Le Naour et Grégory Laville.

Résumé : Durant la Première Guerre mondiale, nombreux sont les soldats qui ne se sont jamais remis du spectacle quotidien de l’horreur auquel ils ont assisté sur le front. C’est le cas notamment de Baptiste Deschamps qui, dès septembre 1914, s’est retrouvé prostré après un bombardement. Or, les médecins, réfractaires à la psychanalyse, importée d’outre-Rhin, se montrent impuissants face à ce type de souffrance. Promené d’hôpital en hôpital, Baptiste Deschamps se voit appliquer des méthodes douces, avant de subir la technique de Clovis Vincent, étoile montante de la neurologie française, qui consiste à infliger au patient des décharges d’électricité, pour que la douleur physique prenne le pas sur la souffrance psychique.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 07:55
Commémoration des 100 ans de la première victoire aérienne


09/10/2014 Armée de l'Air

 

L’année 2014, non seulement marquée par les 80 ans de l’armée de l’air, célèbre aussi les 100 ans de la première victoire aérienne. Retour sur deux jours de commémoration organisée les 5 et 6 octobre 2014 sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier en présence du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA).

 

Cérémonie à Jonchery-sur-Vesle

 

Commémoration des 100 ans de la première victoire aérienne
Commémoration des 100 ans de la première victoire aérienne

Le 5 octobre 1914, le sergent aviateur Joseph Frantz et son mécanicien Louis Quenault, signent la première victoire aérienne. Ils rentrent ainsi dans l’histoire en abattant un Aviatik allemand dans la région de Reims. Pour l’historien François Cochet, membre du conseil scientifique national de la mission du centenaire, « les conséquences de cette première victoire aérienne sont considérables et les évolutions de l’arme extraordinaires sur les quatre années de guerre». Un siècle plus tard, le général Mercier et le lieutenant-colonel Oehler, représentant Susanne Wasum-Rainer, ambassadrice d'Allemagne en France, ont dévoilé deux bustes et une plaque commémorative en l'honneur des deux aviateurs. Un geste symbolique en présence des descendants de Joseph Frantz.

 

Démonstration aérienne et exposition statique

Cent ans après la première victoire aérienne, pilotes de Rafale, de Mirage 2000 ou encore d’Extra 330 ont rendu hommage à ces héros. Malgré une météo peu favorable, les spectateurs sont venus en masse pour admirer ces équipages des temps modernes.

 

Symposium « 1914-2014 : regards croisés sur cent ans de combats aériens »

 

Commémoration des 100 ans de la première victoire aérienne

 

Le lendemain, un symposium intitulé « 1914-2014 : Regards croisés sur cent ans de combats aériens » prolongeait cette commémoration. « Il fait un temps de curée, la chasse est ouverte. Quoi de plus approprié que cette expression pour l’ouverture de ce symposium ? Mais je vous invite à y trouver bien plus qu’un jeu de mot. La chasse est ouverte, oui certainement, c’est un esprit d’ouverture qui est entretenu depuis 100 ans », a prononcé le CEMAA. D’autres intervenants ont ensuite pris la parole. Historien, directeur, grand commandeur, ont apporté différents regards sur l’évolution de l’aviation militaire.

 

Retrouvez un article sur cet événement dans le prochain numéro d’Air actualités.

Allocution Général Mercier (format pdf, 114 kB).

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 16:45
Marche de la victoire de la 3e BLB


7 oct. 2014 Armée de Terre

 

Les unités de la 3e brigade légère blindée (3e BLB), héritière directe de la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA), se sont relayées de Cavalaire à Belfort, durant tout le mois de septembre, au cours d’une « marche de la victoire ». Cet événement a pris la forme d’un pèlerinage dans les pas des soldats héroïques de la 3e DIA qui ont débarqué en Provence, il y a 70 ans, pour libérer la France. Plusieurs rendez-vous avec les habitants des villes traversées, mis à profit pour renforcer le lien armée-nation, ont ponctué cette marche.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 12:50
History of the British Army of the Rhine

 

7 oct. 2014 British Forces News

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 10:55
Alfred Daguet, Les Voisin Renault, peints en noir pour sorties nocturnes, Aquarelle, 1918 - musée Air Espace LBG

Alfred Daguet, Les Voisin Renault, peints en noir pour sorties nocturnes, Aquarelle, 1918 - musée Air Espace LBG

 

3 octobre 2014 Marc QUATTROCIOCCHI – Liberation.fr

 

Pistolets, carabines... briques. Le musée de l'Air du Bourget inaugure son exposition «la Grande guerre des aviateurs». Où l'on apprend que les premiers combats étaient très improvisés.

 

Le 5 octobre 1914, l’équipage français constitué du sergent Frantz et du caporal Quenault abat un avion de reconnaissance allemand. Le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget profite du centenaire de cette première victoire aérienne de l’histoire de l’aviation pour inaugurer son exposition «la Grande guerre des aviateurs».

 

Suite de l’article

 

Note RP Defense : Dimanche 5 octobre, premier jour d'ouverture de l'exposition, l’entrée est exceptionnellement gratuite pour tous.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 18:55
Images interdites de la Grande Guerre

 

29.09.2014 ECPAD

 

L’ECPAD, le SHD et l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec le soutien de la DMPA, organisent une exposition exceptionnelle : Images interdites de la Grande Guerre.

 

Du 1er au 23 octobre 2014 au Centre Panthéon à Paris, cette exposition présente des images de la Première Guerre mondiale de manière inédite et originale puisqu’elle dévoile des photographies qui n’ont pas été vues par les contemporains du conflit. En effet, toutes les images sélectionnées sont des photographies réalisées par la section photographique de l’armée et censurées pendant la guerre, ce sont des « images interdites ».

 

Créée au printemps 1915, la SPA est née d’un consensus entre le ministère des Affaires Étrangères, le ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts et le ministère de la Guerre. Le ministère des Affaires Étrangères identifie les besoins de la propagande à l’étranger, le ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts fournit ses moyens techniques et son savoir-faire, le ministère de la Guerre donne les hommes, la logistique et l’accès au front.

 

Toutes les images réalisées n’ont pas vocation à être connues. Ainsi, huit pourcents du fonds, constitué de 100 000 plaques de verre, ont été interdits par le comité de censure dédié exclusivement à l’examen de la production d’État. L’exposition Images interdites de la Grande Guerre présente une sélection de cinquante clichés séquencés en deux parties.

 

Le premier ensemble montre les photographies censurées pour préserver la stratégie et les intérêts militaires français. Le visiteur découvre principalement des clichés révélant des matériels d’armement, leur mise en œuvre, leur fonctionnement, leur fabrication ou bien leur expérimentation mais aussi des positionnements devant rester secrets comme les ponts, les routes camouflées ou les observatoires.

 

Le second regroupe des images dont la diffusion pourrait contrarier les intérêts diplomatiques et fragiliser la politique intérieure de la France. Ainsi, cet ensemble expose davantage les hommes de la Grande Guerre : civils ou militaires, blessés, internés, amputés, morts ou simplement n’ayant pas d’attitude jugée conforme. Elle illustre les souffrances des hommes dans la tourmente de la guerre.

 

Au-delà des interdits ou de la censure, cette exposition révèle en outre la puissance acquise et la puissance révélée de l’image pendant la Première Guerre mondiale. Elle met en perspective ses usages, souligne son appropriation par l’État en tant que véritable arme de guerre et outil de communication bien au-delà de la Grande Guerre.

 

Informations pratiques :

 

Entrée libre

 

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h à 13h

Lieu : Centre Panthéon – Galerie Soufflot – 12 place du Panthéon 75005 Paris

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 18:55
Hommage aux anciens combattants de la 2e DB


24 sept. 2014 Armée de Terre

 

La voie de la 2e division blindée (2e DB) a été inaugurée à Madonne-et-Lemerey, le 21 septembre dernier, à l’occasion du 70e anniversaire de la bataille de Dompaire. Lors de cette cérémonie, le colonel de réserve Maurice Courdesses, président national de l’association des anciens combattants de la 2e DB, a tenu à rendre hommage aux militaires de l’unité mais aussi à ceux aujourd’hui engagés dans la 2e brigade blindée, héritière de la 2e DB. Élus locaux et riverains étaient également présents lors de cette journée pour honorer la mémoire des anciens combattants.

 

Note RP Defense : lire La bataille de Dompaire vue par le Lieutenant de Vaisseau ALLONGUE, du 4e Escadron du RBFM

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 11:55
Premiers essais en mer pour l'Hermione

 

18 Septembre 2014 Marine nationale

 

Le 7 septembre 2014, l'Hermione a pris le large pour deux mois d'essais en mer. Le défi de la reconstruction de cette frégate de 65 mètres de long, avec ses trois mâts et ses 26 canons, est né il y a plus de 20 ans. Dans plusieurs mois, l'Hermione partira sur les traces du marquis de Lafayette embarqué le 10 mars 1780 sur le navire d'origine, à destination de l'Amérique, pour annoncer à Washington le soutien de la France dans la guerre d'indépendance.

 

L'association Hermione-La Fayette, la Fondation Hermione et la fondation américaine Friends of Hermione in America ont mobilisé de nombreux partenaires sur ce projet. Le coût total du chantier de reconstruction de la frégate, lancé en 1997, s'élève à 25 millions d'euros, et le budget prévisionnel de la traversée de l'Atlantique est estimé à 5,4 millions d'euros.

La Marine nationale est l'un des partenaires de l'Hermione. Quatre de ses marins ont pris place à bord du navire, et c'est un marin, l'ancien commandant du Belem, Yann Cariou, qui dirige les 78 membres de l'équipage.

 

Premiers essais en mer pour l'Hermione

Du 9 au 13 octobre prochain, la frégate fera escale à Bordeaux avant son retour à Rochefort, mi-novembre. L'Hermione reprendra ses entraînements en mer en mars 2015, afin de se préparer au grand départ pour l'Amérique, le mois suivant. Plusieurs escales outre-Atlantique sont prévues. Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'amitié franco-américaine. Une fête est programmée pour son retour à Rochefort, du 14 au 16 août 2015.

Premiers essais en mer pour l'Hermione
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 16:55
100 ans de Radiocommunications Militaires


17 sept. 2014 Thales Group

 

Dans le cadre de la 31ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, et à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, Thales présentera samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 à l’Ecole Militaire, une exposition sur le thème : 100 ans de radiocommunications militaires.

Depuis les équipements de télégraphie militaire utilisés lors la première guerre mondiale, jusqu’au positionnement d’avenir de Thales avec l’arrivée prochaine de la nouvelle génération de radiocommunications militaires du programme CONTACT, chaque période de cette histoire très riche sera illustrée par une sélection d’équipements, de vidéos et de photos d’archives.

L’exposition témoignera de l’expertise reconnue de Thales dans le domaine des radiocommunications militaires depuis plus d’un siècle, avec une dimension significative consacrée aux technologies de cryptologie, ou « science du secret ».

Pour plus d'informations :
https://www.thalesgroup.com/fr/worldw...

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 11:50
The 9th/12th Royal Lancers revisit First World War battlefields

 

08.09.2014 British Army

 

Stepping back into history the 9th/12th Royal Lancers (Prince of Wales’s) (9th/12th Lancers) who are based in Hohne, Germany have retraced the footsteps of their forebear Regiments on the First World War battlefields.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 16:55
Guingamp célèbre ses héros de la Grande Guerre


8 sept. 2014 Ministère de la Défense

 

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et de l’opération « 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux », le ministre de la Défense a présidé samedi 6 septembre, la cérémonie organisée à Guingamp (22). Les hommes du 48e régiment d'infanterie et l'un de leur héros, l'adjudant Jean-Marie-Tugdal Henry, ont été mis à l’honneur.

A l'initiative du général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées, cent cérémonies étaient organisées simultanément, le samedi 6 septembre 2014, dans la France entière. Dans le cadre de cette opération nommée « 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux », Jean-Yves Le Drian a présidé la cérémonie célébrée à Guingamp dans l'ancienne caserne du 48e régiment d'Infanterie. Les hommes de ce régiment, partis vers le front à l'été 1914, avaient participé à la bataille de la Marne dès le mois de septembre 1914. Parmi eux, l'adjudant Jean-Marie-Tugdal Henry s'était particulièrement

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 16:55
Hélie de Saint-Marc en BD: sobre et efficace

 

08.09.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Les éditions Artège viennent de publier une BD consacrée à Hélie de Saint-Marc (cliquer ici pour accéder au site d'Artége et voir la présentation de cet ouvrage).

Jean-François Vivier est au scénario et Pierre-Emmanuel Dequest au dessin. Le tandem avait déjà travaillé sur Tom Morel, le héros des Glières (voir ici la présentation de ce livre sur le site d'Artège). Avec tout autant de bonheur (même si on peut regretter qu'en 61 pages certains épisodes soient rapidement traités), le voilà qui se penche sur une autre grande figure de l'histoire militaire française dont le testament spirituel clôt la BD.

Je ne vais pas revenir sur le commandant de Saint-Marc; le site officiel d'Hélie de Saint-Marc est à consulter ici. Mais pour ceux qui ignorent la vie et les convictions de l'ancien résistant déporté, cette BD est une excellente introduction.

Hélie de Saint-Marc, par Vivier et Dequest, éditions Artège, 61 pages, 14,90 €.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 18:50
Heroic First World War Horse Awarded Dickin Medal 02.09.14


2 sept. 2014 British Forces News

 

A horse whose amazing story inspired the play War Horse has been given the highest honour for animal gallantry.

Warrior led three regiments of the Canadian Cavalry on the Western Front, serving through some of the bloodiest battles of the Great War.

Today he was awarded an honourary PDSA Dickin Medal.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories