Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:30
Un amiral chinois en Iran pour renforcer les relations militaires

 

15 octobre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Téhéran - La Chine compte renforcer ses relations militaires avec l'Iran, a assuré un amiral de la flotte chinoise en visite à Téhéran, trois mois après la conclusion d'un accord international sur le nucléaire iranien.

 

L'amiral Sun Jianguo a tenu ces propos lors d'une rencontre mercredi avec le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan, selon le communiqué jeudi du ministère chinois de la Défense.

 

La visite de l'amiral Sun est destinée à développer l'amitié, approfondir la coopération et les échanges de vues sur les sujets d'intérêt mutuel des deux armées, a ajouté le communiqué.

 

M. Dehghan a lui aussi souhaité le renforcement de la coopération stratégique bilatérale, selon le site du ministère iranien de la Défense. Le développement des relations militaires renforcera la stabilité et la sécurité aux deux extrêmes du continent asiatique.

 

Avec de puissantes coalitions régionales, il faut contrecarrer l'influence des Etats-Unis et les crises que cela provoque, a ajouté M. Dehghan, en évoquant l'intervention des Etats-Unis en Afghanistan et en Irak (...) qui a renforcé les groupes terroristes.

 

Il a également salué l'intervention de la Russie en Syrie où les avions russes bombardent les rebelles pour aider les troupes du régime de Bachar al-Assad, un allié de Téhéran et de Moscou.

 

Le ministre iranien de la Défense a espéré que les actions positives de la Russie (en Syrie) auront pour résultat des changements substantiels dans la lutte contre le terrorisme dans la région, selon le site du ministère.

 

La Chine est le premier client du pétrole iranien et s'était attirée des menaces de sanctions de la part de Washington pour cette raison au plus fort du blocage des négociations entre l'Iran et la communauté internationale sur son programme nucléaire.

 

Pékin a aidé depuis à la conclusion de l'accord obtenu le 14 juillet à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances, au terme de deux ans d'âpres négociations.

 

Adopté mardi par le Parlement iranien, l'accord ouvre la voie à la levée des sanctions économiques internationales imposées à l'Iran, en échange de son engagement à renoncer à l'arme atomique, et limite son programme nucléaire civil.

 

Cité par la chaîne iranienne Press TV, le commandant de la flotte iranienne, le vice-amiral Habibollah Sayari, s'est prononcé pour une coopération sino-iranienne dans la protection des routes maritimes de l'océan Indien.

 

Les entretiens du responsable chinois à Téhéran ont également porté sur les échanges de renseignements et la coopération antiterroriste, à l'heure où la Chine s'inquiète de l'agitation dans sa population musulmane ouïghoure du Xinjiang.

 

Les bâtiments des flottes chinoise et iranienne ont procédé à des escales mutuelles depuis 2013 et conduit des exercices antipiraterie ainsi que des opérations conjointes de recherche et de sauvetage en mer.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 06:30
Test de missile: Téhéran a probablement violé une résolution de l’ONU (Maison Blanche)

 

13.10.2015 45eNord.ca (AFP)
 

Le test par l’Iran d’un nouveau missile longue portée guidé a probablement été effectué en violation d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, a estimé mardi la Maison Blanche.

 

« Nous avons de fortes indications selon lesquelles ce test de missile a violé une résolution du Conseil de sécurité », a déclaré Josh Earnest, porte-parole de l’exécutif américain. « Malheureusement, ce n’est pas nouveau », a-t-il ajouté, le département d’Etat précisant de son côté qu’il entendait soulever la question à l’ONU.

L’Iran, qui possède plusieurs types de missiles d’une portée de 2.000 kilomètres capables d’atteindre Israël, a annoncé dimanche ce test d’un nouveau missile sans toutefois en préciser la portée exacte.

 

Suite de l'article

 

Partager cet article

Repost0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 19:30
Damavand destroyer joins the Navy’s northern fleet in the Caspian Sea on Monday March 9, 2015

Damavand destroyer joins the Navy’s northern fleet in the Caspian Sea on Monday March 9, 2015

 

Téhéran, 9 mars 2015 Marine & Océans (AFP)

 

La Marine iranienne a pris officiellement livraison lundi de son second destroyer de fabrication locale, le Damavand, qui patrouillera en mer Caspienne (nord), a rapporté la télévision d'Etat.

 

Le Damavand, du nom du plus haut sommet iranien, est long de plus de 90 mètres, large de huit mètres et pèse 1.300 tonnes. Il possède des systèmes de missiles de croisière, des torpilles, des systèmes de radars et des équipements de guerre électroniques.

 

La navire doit assurer des missions de sécurité sur la mer Caspienne mais il pourra aussi aider à la lutte contre la contrebande et le terrorisme, a indiqué le ministre de la Défense, Hossein Dehghan, lors d'une cérémonie.

 

Le bâtiment avait été mis à l'eau et inauguré il y a deux ans. Sa livraison était initialement prévue en août 2013.

 

En février 2010, la Marine iranienne avait pris livraison de son premier destroyer, le Jamaran, légèrement plus long et plus lourd, qui croise dans les eaux du Golfe.

 

La mer Caspienne est la plus grande mer fermée du monde. Elle est bordée par l'Iran, la Russie, l'Azerbaïdjan, le Turkménistan et le Kazakhstan, qui n'ont toujours pas réussi à se mettre d'accord sur un régime juridique départageant à la fois les eaux et ses réserves souterraines.

 

"Le destroyer Damavand est plus agile et plus rapide que Jamaran", a déclaré l'amiral Habibollah Sayari, le commandant de la Marine iranienne, cité par les médias.

 

Une grande partie de l'équipement naval de l'Iran date d'avant la révolution islamique de 1979. Des bâtiments ont également été achetés à la Russie.

 

Selon les médias iraniens, trois autres destroyers du même type sont actuellement en construction dans le sud du pays.

 

Ces dernières années, l'Iran a entrepris des efforts pour développer sa marine. Des navires iraniens ont notamment mené des missions dans le Golfe d'Aden et au large de la Somalie pour escorter les navires marchands et pétroliers iraniens. Des bâtiments de guerre iraniens se sont également rendus en Méditerranée ou en Asie, notamment en Chine.

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 12:30
L'Iran a ouvert une usine pour la production d'un nouveau système de défense aérienne

 

09.11.2013 Par La Voix de la Russie

 

L'Iran a ouvert une usine pour la production des systèmes anti-aériens Sayyad-2.

 

Le Sayyad-2 est une version modernisée de système de défense aérienne de la précédente génération Sayyad-1, a déclaré le ministre de la Défense iranien Hossein Dehghan lors de la cérémonie d'ouverture.

 

Le ministre a indiqué que « le nouveau système anti-aérien est conçu en utilisant les dernières technologies et est capable de frapper des hélicoptères, des véhicules aériens sans pilote et d'autres cibles aéroportées ».

 

Dehghan a également annoncé l'achèvement de la mise au point du système anti-missiles Talash, l’objectif duquel est d’« affronter les chasseurs et les bombardiers ennemis ».

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories