Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 13:30
Mistral: la Russie ne paiera sa commande à la France qu'à la réception du deuxième navire

La Russie, l'un des plus grands importateurs de matériel militaire et de technologies, a signé en 2011 un contrat officialisant l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros.

 

12/08/2014 latribune.fr

 

Alors que Paris conditionne la livraison du deuxième porte-hélicoptère à "l'attitude de la Russie" dans la crise ukrainienne, Moscou dit vouloir faire "valoir ses droits jusqu'au bout" en cas de rupture du contrat.

 

"Le paiement final, en accord avec le contrat signé, sera fait en novembre 2015 après la livraison du second navire." Le directeur du groupe public d'armement russe Rosoboronexpor, Anatoli Issaïkin, a annoncé la couleur dans une interview à l'agence russe Itar-Tass.

Tant que les deux porte-hélicoptères Mistral ne seront pas livrés à la Russie, rien ne sera donc payé à la France. Si un seul navire est livré, il en sera de même. La Russie a averti la France qu'elle "fera valoir ses droits jusqu'au bout" en cas de rupture du contrat.

La deuxième livraison dépendra "de l'attitude de la Russie"

Fin juillet, le président français François Hollande avait assuré que le premier bâtiment serait envoyé comme prévu en octobre 2014, tandis que la livraison du deuxième bâtiment dépendra, elle, "de l'attitude de la Russie".

La Russie, l'un des plus grands importateurs de matériel militaire et de technologies, a signé en 2011 un contrat officialisant l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros.

Une livraison "totalement inappropriée"

Mais la crise en Ukraine, qui a plongé Occidentaux et Russes dans leur plus grave confrontation depuis la fin de la Guerre Froide, a mis Paris en porte-à-faux face à ses partenaires occidentaux: les États-Unis ont qualifié la livraison des Mistral de "totalement inappropriée". L'Union européenne a lancé début août une troisième salve de sanctions, cette fois visant le coeur de l'économie russe.

Pour le président russe Vladimir Poutine, Washington fait du "chantage" à la France afin qu'elle ne remplisse pas ses obligations contractuelles envers Moscou.

Vladimir Poutine a par ailleurs annoncé fin juillet vouloir réduire les importations militaires européennes et assuré que la Russie est "tout à fait" capable de produire tout ce dont le pays a besoin.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 12:55
Herve Guillou - photo ensta-bretagne

Herve Guillou - photo ensta-bretagne

 

12 Août 2014 Par Marine & Océans

 

Apres la récente ratification par le Président de la République de la proposition du Conseil d'administration de DCNS, Hervé Guillou est donc désormais très officiellement reconnu comme Président du Conseil d'administration et Président directeur général du groupe francais, leader mondial du naval de défense, point d'orgue à un parcours professionnel particulièrement riche.

 

Hervé Guillou a commencé sa carrière en 1978 au sein de la direction des constructions navales, d'abord à Cherbourg puis à Nantes-Indret. Il a ensuite rejoint, en 1989, la Direction Générale pour l'Armement (DGA) à Paris où il a exercé les responsabilités de directeur de Cabinet. En 1993, il est nommé Directeur du programme international tripartite (Royaume-Uni, Italie, France) des frégates antiaériennes Horizon. En 1996, il devient Directeur général délégué de la société d'ingénierie nucléaire Technicatome, filiale d'Areva. En 2003, il rejoint le groupe EADS comme Président directeur général d'EADS space transportation, business Unit franco-allemande en charge, en particulier, de la maîtrise d'oeuvre du lanceur Ariane et du programme de missiles balistiques M51. En 2005, Hervé Guillou devient Président directeur général de la business unit Defence and communications systems basée à Munich d'EADS/Cassidian (devenue Cassidian Systems). En 2011, il crée Cassidian cyber security dont il devient Président directeur général. De septembre 2012 à janvier 2014, il est Senior advisor defence and security d'EADS. Hervé Guillou est diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'ENSTA ParisTech (École nationale supérieure de techniques avancées), de l'INSTN (Institut national des sciences et techniques nucléaires) et de l'INSEAD.

 

"C'est un honneur et une fierté pour moi de rejoindre DCNS qui sous l'impulsion de mes prédécesseurs et de leurs équipes s'est transformé en société industrielle et a affiché de nouvelles ambitions stratégiques, a-t-il déclaré. DCNS est aujourd'hui un leader mondial du naval de défense et se développe sur de nouveaux marchés. Je connais DCNS pour y avoir fait mes débuts professionnels et avoir travaillé en relation avec le secteur naval tout au long de ma carrière. Je me reconnais dans ses valeurs et suis admiratif de ses savoir-faire techniques et de sa capacité à gérer des programmes industriels complexes. J'ai toute confiance dans le talent de ses équipes pour relever avec succès les défis opérationnels et stratégiques des années à venir et mener son développement tout en assurant sa rentabilité en France et à l'international ».

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 12:20
Dillon Aero M134D Minigun Demo

 

May 2013 Dillon Aero demo, 70,000+ rounds fired

 

The Dillon M134D Gatling Gun is the finest small caliber, defense suppression weapon available.  It is a six barreled, electrically driven machine gun chambered in 7.62mm NATO and fires at a fixed rate of 3,000 shots per minute.  Gatling Guns typically feed from a 3,000 or 4,000 round magazine. They are capable of long periods of continuous fire without threat or damage to the weapon making them an excellent choice for defensive suppression.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:50
Série 2600F Camloc sur drone hélicoptère Airbus

Série 2600F Camloc sur drone hélicoptère Airbus

 
August 11, 2014 by Anemo
 

Ayant des clients dans le domaine militaire/défense dans le monde entier, Anemo a visité le salon Eurosatory 2014 à Paris-Villepinte.

 

Au milieu des exposants, nous avons pu rencontrer nos clients présent au salon comme NSE , RENK , FN HERSTAL, JANKEL , NSPA et AIRBUS DEFENCE & SPACE.

Au stand Airbus nous avons eu la chance de voir nos fixations quarts de tour Camloc fournient cette année sur leur prototype drône hélicopter “TANAN”. Il s’agit de la série 2600 tête fendue en inox. Voir photo ci-dessous.

Série 2600F Camloc sur drône Hélicopter Airbus

Série 2600F Camloc sur drone hélicoptère Airbus

 

Le secteur militaire défense utilise plus que l’on ne le croit les fixation rapide que vous retroouver chez Anemo. Veuillez retrouver ci-dessous quelques exemples :

Broche de verrouillage tenant les sièges d'helicoptères militaires

Broche de verrouillage tenant les sièges d’helicoptères militaires

Rondelle ressort 2700-ES montée sur hélicoptère militaire

Rondelle ressort 2700-ES montée sur hélicoptère militaire

Saving Time Latches - Fermeture caisse de camion militaire

Saving Time Latches – Fermeture caisse de camion militaire

 

Grenouillère Spécial Trucks - V174L

Grenouillère Spécial Trucks – V174L

 

Vous pouvez constater qu’Anemo est présent dans le secteur militaire. Si vous êtes un utilisateurs de ce genre d’engin ou si un fabricant du secteur militaire défense, n’hésitez pas à nous contacter via info@anemo.eu pour avoir plus d’information.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:40
Sea Launch platform Ocean Odyssey.

Sea Launch platform Ocean Odyssey.

 

Aug 11, 2014 (RIA Novosti)

 

Russia will decide on the future of the Sea Launch project, which uses Russian-Ukrainian Zenit-SL rockets to put commercial cargo into orbit, by the end of the year, the head of Russia's United Rocket and Space Corporation Igor Komarov said Thursday.

 

"The unique Sea Launch project faces serious risks as certain parts of Zenit carrier rockets are produced in Ukraine and the floating platform and command ship are based in the United States. The new leadership of the Energia United Rocket and Space Corporation has been tasked with preparing proposals for this project," Komarov said.

 

The risks to the project are linked to tensions between Russia and Ukraine, as well as the United States. Relations between the countries have become strained due to the crisis in Ukraine and US sanctions against Russia.

 

The United States and the European Union have imposed sanctions against a number of Russian officials and companies over the Ukrainian crisis. Last week, the European Union introduced third-stage sanctions targeting the financial, energy and defense sectors of the Russian economy.

 

Moscow has repeatedly called the measures counterproductive and stressed that Russia was never involved in the Ukrainian conflict.

 

On Wednesday, Russian President Vladimir Putin signed an order on economic measures to protect the country's security. The decree banned imports of agricultural and food products from countries that have imposed sanctions on Russia for a year.

 

The banned products include meat, poultry, fish, seafood, milk, dairy products, fruits and vegetables from Australia, Canada, the European Union, the United States and Norway. The embargo does not include baby food and other products for babies.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:40
Following Sanctions, Russia Turns to China for Defense and Aerospace Equipment

 

August 12, 2014 By Ankit Panda – The Diplomat

 

Given increasing Western sanctions, Moscow turns to Beijing for its defense and aerospace needs.

 

Facing sanctions from the West for its actions in Ukraine earlier this year, including the annexation of Crimea and supporting Ukrainian separatists, Russia will increasingly turn to China for its military and aerospace components. According to RIA Novosti report citing a Russian-language report by Izvestia, “Russian aerospace and military-industrial enterprises will purchase electronic components worth several billion dollars from China.” The information is based on a source “close to Roscosmos, Russia’s Federal Space Agency.”

According to the Roscomos source: “[Russia does] work with the China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) … Its institutions have already offered us a few dozen items, representing a direct alternative to, or slight modifications of the elements [Russia] will no longer be able to acquire because of the sanctions introduced by the United States.” Currently, Russia’s extensive military and aerospace industries do not source their components in China. “Over the next two, two-and-a-half years, until Russian manufacturers put the necessary space and military electronic components into production, plans call for the purchase of such items from China amounting to several billion dollars,” the source adds.

Additionally, according to Andrei Ionin, chief analyst at GLONASS Union, “establishing large-scale cooperation with Chinese manufacturers could become the first step toward forming a technology alliance involving BRICS member states.”

If Russia is indeed looking to China for military and aerospace components, it further signals that the Beijing-Moscow relationship continues to tilt in the former’s favor. The recent $400 billion natural gas deal between the two sides also showed another aspect of the changing dynamics in bilateral relations. Reports suggest that Moscow acquiesced to Beijing’s price demands in order to seal a 30-year deal.

Moreover, while Western sanctions will drive Russia and China closer together, they are not the only reason for the strategic convergence between these two countries. Both Russia and China have increased their cooperation in recent years and work together at international forums, including the Shanghai Cooperation Organization.

Under the latest round of E.U. and U.S. sanctions over the ongoing Ukraine conflict, Russian financial institutions, defense firms, and energy companies are increasingly isolated on a global scale.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:40
Plastun Robotic Complex

Plastun Robotic Complex

 

MOSCOU, 11 août - RIA Novosti

 

La première faculté de robotique militaire sera mise en place en Russie par l'Académie militaire des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN), a annoncé lundi à Moscou le porte-parole des troupes, Dmitri Andreïev.

 

"Les Troupes balistiques stratégiques accordent une grande attention à l'études du potentiel des robots militaires. Une filiale de l'Académie militaire des RVSN située à Serpoukhov, dans la région de Moscou, commencera à former des spécialistes dans ce domaine à partir de 2015. Une faculté de robotique militaire et d'armes intellectuelles sera prochainement mise en place. Nous sommes en train d'élaborer un programme d'études pour ces spécialistes", a indiqué M.Andreïev.

 

Selon lui, la faculté de robotique militaire sera dotée d'un laboratoire scientifique puissant.

 

L'Académie militaire Pierre le Grand est un centre scientifique et établissement d'enseignement supérieur relevant des Troupes balistiques stratégiques russes.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:35
Southeast Asia builds home-grown defense industry

 

12.08.2014 cnbc.com (Reuters)

 

Spurred by tensions with China, Southeast Asian nations are building up their own defense industries, channeling fast-growing military budgets to develop local expertise and lower their dependence on big U.S. and European arms suppliers.

 

While countries such as Indonesia, Thailand and Malaysia won't do away with big-ticket imports from giants like Airbus or Lockheed Martin, they are increasingly encouraging domestic defense firms to manufacture hardware locally. With regional defense spending seen rising to $40 billion in 2016, 10 percent higher than last year, some countries are already developing their own exports.

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:35
The Secret Taiwan UAV Program

 

August 7, 2014: Strategy Page

 

Taiwan has been developing its own UAVs since the 1990s. With some help from the United States Taiwan began delivering modern models to the armed forces in 2011 (after a major boost in UAV funding in 2007). Taiwan has kept details secret although some information gets out when civilian versions of the military models are offered for export.

 

Taiwan is known to have several smaller UAVs, weighing under 20 kg (44 pounds). These are battery powered, have endurance of 60-90 minutes and an operator range of about ten kilometers. These are similar to the U.S. Raven and somewhat larger models that complement Raven (like Puma). There are also known to be larger UAVs, weighing up to several hundred kilograms (up to 500 pounds), with endurance of up to ten hours and payload of 50 kg (110 pounds). These are regularly use to patrol the Taiwan Strait and would be useful in wartime for spotting Chinese naval targets for Taiwanese anti-ship missiles. There is also at least one helicopter UAV (similar to the U.S. Navy Fire Scout) and a new one, still in development, that is similar to the U.S. Navy X-47B and able to carry over 500 kg (1,100 pounds) of weapons.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:30
Op Protective Edge: IAI's Green Rock System Became Operational

 

28/7/2014 IsraelDefense

 

The mobile autonomous tactical counter Rocket, Artillery & Mortar (C-RAM) system supports and assists troops in Gaza to return fire at the source of mortar fire, which have become a significant threat

 

The mortar threat has become a significant during the ground operation in Gaza. Many troops are within the range of Hamas' mortars and supper injuries as a result. The Green Rock system by IAI entered operational use in Gaza in record time, following the threats directed against the fighting forces.

 

So far the system performance proved itself and succeeded in detecting and pinpointing the source of fire, and thus the system helps protect the lives of soldiers in the field.

 

The system, revealed just a month ago, is a mobile autonomous tactical counter Rocket, Artillery & Mortar (C-RAM) system. The system is designed to support a variety of ground force protection missions, including fire source location, friendly forces fire correction, and detection of low-flying airborne targets such as UAVs, gliders and hovering platforms.

 

The system provides a complete low/high trajectory target, real-time intelligence and rapid response solution for tactical forces. Green Rock's mission is to locate fire squad positions, distribute selective warning alarms and enable an effective fire response.

 

The system, developed by ELTA systems, an IAI group and subsidiary, can be installed on a variety of mobile or stationary platforms such as armored personnel carriers, high mobility multipurpose wheeled vehicles, and all-terrain vehicles. Green Rock includes a Phased-Array Pulse Doppler Radar which acquires and tracks the trajectories of ballistic munitions such as rockets, artillery and mortars, calculates the point from which they were launched, and predicts the location of the expected impact. This information is reported, via a communications system, to friendly forces to indicate and provide warning of relevant threats. Data can be also sent to precision weapons systems to allow a rapid and accurate response to source of the threat.

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 22:40
The National Guard of Ukraine will receive 21 KrAZ Spartan LAVs

 

 

Ukrainian KrAZ company started the production of KrAZ Spartan 4×4 Light Armored Vehicle (LAV) in collaboration with Canadian Streit Group. New LAVs will be produced in Kremenchuk (Ukraine) for the Armed Forces and the National Guard of Ukraine. According the the press-service of the National Guard, 21 such vehicles were ordered and will be delivered by the end of 2014.

Minister of Interior Affairs of Ukraine added, that a new contract for 40 vehicles worth of ₴95 mln (approx. €6 mln) is being prepared. However, there is no details yet concerning the type of those vehicles.

“For us, KrAZ is a main and strategic supplier for the future, as long as it keeps the competitive price & quality parity as it is the case now.” – he underlined.

KrAZ Spartan is a Light Armored Vehicle armed with powerful weapon. It is known, that “Sarmat” system with “Korsar” anti-tank module is installed on top of the vehicle. In addition, this vehicle is equipped with the infrared camera and night vision devices.

Source: Ukraine Industrial

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 17:55
Moscou participera au salon Euronaval 2014 à Paris

 

MOSCOU, 11 août - RIA Novosti

 

La Russie continuera de participer aux salons de défense étrangers malgré les sanctions, et sera présent au salon Euronaval 2014 programmé à Paris du 27 au 31 octobre, a annoncé lundi à Moscou Konstantin Biriouline, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS).

 

"Nous ne renonçons pas à notre participation aux salons étrangers et prendrons part au salon naval et maritime Euronaval", a indiqué M.Biriouline.

Le responsable avait antérieurement déclaré que Moscou réduirait sa participation aux salons de défense européens en raison des sanctions.

 

L'UE a introduit en juillet des sanctions visant, entre autres, l'industrie militaire russe et les technologies de pointe à "double usage" (civil et militaire). Les Etats-Unis ont déjà introduit des sanctions contre une série de compagnies russes, y compris contre des entreprises de défense.

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 17:40
Bombardier russe de 5ème génération: le premier vol en 2019

 

BALACHIKHA, 11 août - RIA Novosti

 

Le bombardier russe de 5e génération PAK DA effectuera son premier vol en 2019, a annoncé lundi lors d'une conférence de presse le commandant de l'Armée de l'air Viktor Bondarev.

 

"En 2019, il devrait effectuer son premier vol. La livraison devait débuter en 2021", a expliqué le responsable interrogé par les journalistes sur l'état d'avancement du projet. 

 

Il a antérieurement été annoncé que le bombardier PAK DA serait subsonique.  Il accomplira les missions réalisées actuellement par trois types d'avions à long rayon d'action: le Tu-160, le Tu-95MS et le Tu-22. Selon des données non officielles, le nouvel appareil sera doté d'une arme hypersonique. 

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:35
Hobart-class air warfare destroyers - Photo ASC

Hobart-class air warfare destroyers - Photo ASC

 

11 August 2014 Grant Turnbull - naval-technology.com

 

Australia’s troubled shipbuilding industry could be overhauled under radical proposals by the Canberra government, local media reports have indicated. Speculation is rife that British defence giant BAE Systems will be brought in to rescue the Navy’s long-delayed and over-budget Hobart-class air warfare destroyer (AWD) project.

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 15:45
BAE Land Systems SA to be sold to Denel

 

11 August 2014 by defenceWeb

 

BAE Systems has made the decision to sell of its South African division, BAE Systems Land Systems South Africa (LSSA), which is being bought by state owned arms company Denel.

 

BAE Systems and Denel today signed an agreement to proceed with the sale, which is anticipated to conclude during the fourth quarter of this year after receiving regulatory and other approvals, BAE Systems Land Systems SA announced in a statement. Until the sale goes through, LSSA will continue with business as usual.

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 14:40
Oboronexpo-2014: Allemagne, France et USA répondent présent

 

JOUKOVSKI (région de Moscou), 11 août - RIA Novosti

 

Les sanctions décrétées contre la Russie n'ont pas dissuadé l'Allemagne, les Etats-Unis et la France de participer au salon international de l'armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 de Joukovski (région de Moscou), ont annoncé lundi les organisateurs de l'événement.

 

"Les principales entreprises de l'industrie de défense russe participeront au salon", indiquent les organisateurs dans un communiqué précisant en outre que l'Algérie, l'Allemagne, l'Arménie, la Biélorussie, la Chine, les Etats-Unis, la France, l'Inde, la République tchèque et la Suisse prendront en outre part au salon qui se déroulera du 13 au 17 août.

 

L'exposition réunira au total 250 participants qui exposeront leurs produits sur une surface de plus de 6.000m2 .

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 11:20
Deloitte Views for Aerospace & Defense: August 2014

 

August 2014 Deloitte Views for Aerospace & Defense


2014 Global aerospace and defense sector financial performance study

An analysis of the top 100 A&D companies’ financial performance in 2013

 

2014 Global A&D sector financial performance study

Deloitte Touche Tohmatsu Limited’s Global Manufacturing Industry group 2014 Global aerospace and defense sector financial performance study is an assessment of the 2013 financial performance of 100 major global aerospace and defense (A&D) companies using information from public company filings and press releases. The key financial indicators studied include sales revenue, operating earnings, and operating margin. The results presented in this study reveal important observations about the overall global A&D industry.

 

Key findings from the report

  • Global aerospace and defense sector growth slowed down in 2013, with the U.S defense subsector slowdown a key contributor
  • Top 10 global A&D companies rankings have changed from prior year, reflecting commercial aerospace growth
  • While the A&D sector becomes more global, U.S. companies continue to dominate. Europe is gaining momentum in revenue growth, but losing some ground in profitability
  • Profitability is improving across the global A&D industry
  • A&D sector share prices outpaced global equity indices

 

 

2014 Global A&D financial performance study - infographic

 

The infographic gives a summary of key financial indicators. It talks about the average performance of A&D companies in 2013:

  • Revenue: US$706 billion
  • Operating earnings: US$63 billion
  • Operating margin: 8.9%
  • Return on invested capital: 17.0%
  • Free cash flow: 5.1%
  • Number of A&D employees: 2,042,252

Download the infographic

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:50
Drones : Un marché qui devrait doubler en dix ans

 

10 Août 2014 par Mathieu M. - generation-nt.com

 

Qu'on s'en inquiète ou qu'ils nous indiffèrent, les drones sont voués à s'installer dans notre vie active pour les années à venir. Un nouveau rapport indique ainsi que l'industrie liée aux drones devrait véritablement exploser dans les dix années à venir.

Actuellement, on estime à 6,4 milliards de dollars les sommes dépensées chaque année pour le développement des technologies liées aux drones à travers le monde. Un rapport publié par la Teal Group Corp, une société de recherche en aérospatial spécialisée dans les marchés de la défense, indique ainsi que le marché cumulé des drones commerciaux et militaires pourrait atteindre 11,5 milliards de dollars par an d'ici 2024.

 

Au cours des dix années à venir, ce sont 91 milliards de dollars qui devraient être investis dans le développement, les tests et la validation des technologies des drones.

 

C'est principalement le domaine de la défense qui devrait concentrer la majeure partie des investissements. L'armée américaine utilise déjà une large gamme de modules volants non habités pour ses différentes missions de surveillance, mais aussi pour des frappes stratégiques et de l'appui aérien.

 

Les USA ont également déjà commencé des tests sur la conversion d'anciens avions de chasse en modèles totalement contrôlables à distance ou autonomes. Le développement d'avions capables de remplacer un jour les pilotes est également bien avancé avec le programme X-45 Phantom Ray mené par Boeing et le X-47 Pegasus dirigé par Northrop Grumman.

 

Concernant le domaine civil, le marché ne représenterait actuellement que 11 % du total des technologies liées aux drones. Néanmoins, il faut s'attendre à voir les investissements augmenter dans les années à venir, le marché civil pouvant dépasser les 14 % du marché total  d'ici 2024.

 

Le rapport sépare l'usage de drones civils dans trois grandes catégories :

 

Les drones des gouvernements : Dans les dix années à venir, on devrait constater plus de drones utilisés dans le cadre de la surveillance des frontières, l'assistance aux forces de l'ordre, les programmes de recherche sur la vie sauvage.

 

Les drones commerciaux : Ils devraient être majoritairement utilisés dans l'agriculture, la cartographie aérienne, la prospection de ressources minières.

 

Les drones de loisir : Les drones volants se présentent comme un marché juteux pour les industriels visant le grand public. De quelques centaines à plusieurs milliers d'euros, les drones de loisir s'adressent de plus en plus aux simples amateurs comme aux professionnels de la prise de vue aérienne.

 

Malgré tout, le rapport stipule que l'évolution du marché du drone concernera avant tout les applications militaires et de défense. Principalement par le fait que les technologies les plus avancées devraient rester financièrement parlant hors de portée des consommateurs.

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:35
Le Japon et les Etats-Unis vont développer en commun un drone sous-marin

 

8 août 2014 portail des Sous-Marins

 

Le ministère japonais de la défense et l’US Navy prévoient de lancer un projet commun de recherche afin de développer un drone sous-marin pouvant mener pendant 30 jours des activités de surveillance et d’alerte, a appris le quotidien japonais The Yomiuri Shimbun.

 

Les 2 pays souhaitent en particulier développer une pile à combustible pour le drone sous-marin. La principale mission du drone sera de recueillir des informations sur la marine chinoise qui accélère la modernisation de ses sous-marins.

 

Le ministère japonais de la défense prévoit de dépenser environ 25 millions $ pour ce projet, entre 2014 et 2018.

 

Le drone sous-marin, d’une longueur de 10 m, sera conçu pour pouvoir rester en plonger pendant environ 30 jours.

 

Référence : Asia News Network

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:20
NATO to upgrade AWACS fleet

 

8 Aug 2014 By: Craig Hoyle b- FG

 

NATO’s fleet of Boeing E-3A airborne warning and control system (AWACS) aircraft is to undergo a digital flightdeck update, under a programme worth around $250 million.

 

Work in support of the upgrade has already been conducted by Boeing under an engineering, manufacturing and development (EMD) phase contract involving one of NATO’s 707-derived AWACS platforms. Flight testing with the enhanced aircraft is due to commence in the fourth quarter of this year, with the asset to be returned to use in December 2015.

 

“The new technology ensures compliance with current and future air traffic control and navigation requirements, giving the aircraft broader access to airspace around the world,” says Boeing. Other advantages of the new avionics package (pictured below) include improved access to engine, navigation and radar data, which enables a reduction from four to three flightdeck personnel.

 

Modifications to a further 13 of the NATO fleet will begin in 2016, with the programme scheduled for completion in 2018. The alliance’s E-3A component has 17 of the type, which are based at Geilenkirchen in Germany.

 

Boeing also will perform the same avionics update on one of the US Air Force’s AWACS aircraft from November, as part of the same EMD contract placed by NATO. Flightglobal’s Ascend Fleets database records the service as having 30 E-3B/Cs in use.

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:20
Les nouvelles frégates légères de l’US Navy, les Littoral Combat Ships, seraient trop lourdes
 
 

Quatre des 6 navires faisant parti d’une nouvelle classe de bâtiments en cours de développement pour l’US Navy, sont trop lourds. Cela affecte certaines de leurs performances, selon un audit publié récemment.

Un rapport rédigé par le Government Accountability Office indique que l’USS Freedom ne peut atteindre sa vitesse maximale de 40 nœuds ; et il n’est pas parvenu à respecter son autonomie spécifiée de 3.500 nautiques à 14 nœuds, selon le rapport, qui attribue ce problème à une « augmentation excessive du poids ».

Le navire tête de série n’atteint que la vitesse de 39,5 nœuds — contre les 40 exigés — et qu’il déplace un poids qui « dans certaines conditions météo ou après avoir subi certains dégâts, pourrait entraîner des défaillances, » selon le rapport.

Les LCS étaient supposés être des navires rapides pouvant accomplir un certain nombre de missions. Mais le poids a affecté ses performances dans certains domaines. Cela pourrait aussi être un facteur limitant pour de futures évolutions des navires ou des équipements, explique le rapport.

L’USS Freedom est trop lourd de 24 tonnes.

Selon le rapport, l’US Navy envisage déjà de réaliser des modifications qui pourraient encore augmenter le poids des LCS : augmenter la taille des équipages et changer de système de missiles.

Pour l’US Navy, les éventuels changements présentent peu de risques et ne devraient pas modifier les performances des LCS.

 

Référence :Green Bay Gazette (Etats-Unis)

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 17:50
Entrée en service de l’Arriel 2E sur le premier EC145 pour la DRF Luftrettung

 

Bordes, le 1er aout 2014 Turboméca

 

La Garde aérienne allemande, DRF Luftrettung, a réceptionné à Donauwoerth le premier de 20 hélicoptères EC145 T2 livrés par Airbus Helicopters. Cette nouvelle version de l’EC145, certifiée en avril 2014, est motorisée par le dernier membre de la famille Arriel, l’Arriel 2E.

 

Certifié en janvier 2013 par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA), l’Arriel 2E développe une puissance de 894 shp, 20% de plus que celle de l’Arriel 1E2 qui motorise l’EC145. Le 2E bénéficie d’un nouveau compresseur axial et de nouvelles pales qui offrent à ce moteur éprouvé des performances accrues et une consommation de carburant réduite.

Sécurité renforcée. Un FADEC double canal de nouvelle génération permet de réduire la charge de travail du pilote et inclut un nouveau régime d’urgence de 30 minutes. En outre, grâce à un nouvel enregistreur de données du moteur, la maintenance anticipée prend désormais le pas sur la maintenance traditionnelle. Ces innovations, s’accompagnant de meilleurs outils de dépannage et de surveillance, permettent de réduire de façon drastique le nombre de déposes non programmées et d’améliorer considérablement la disponibilité de l’hélicoptère.

Fiabilité. La puissance thermique accrue du 2E, associée à la nouvelle conception de plusieurs composants, confirme la place prépondérante de l’Arriel en tant que moteur le plus fiable de sa catégorie. Depuis 1977, Turbomeca a fabriqué plus de 11 000 moteurs Arriel déclinés en 28 versions. Ces moteurs enregistrent un total de 40 millions d’heures de vol en service pour 1 300 clients dans 110 pays.

Réduction des coûts. Sa conception modulaire, combinée à une augmentation de son TBO (temps entre deux révisions), fixé à 4 000 heures dès l’entrée en service pour un objectif de 6 000 heures à maturité, permet de simplifier les opérations de maintenance et de réduire les coûts de maintenance directe d’environ 10 %.

Turbomeca Germany GmbH, dont le siège est situé à Hambourg, assurera les opérations d’assistance et de maintenance sur les moteurs de la DRF Luftrettung. Fondée en 1991, Turbomeca Germany emploie 46 personnes et fournit une assistance 24/7 à 250 clients répartis dans 29 pays situés en Europe du nord, Europe centrale et Europe de l’est ainsi qu’en Asie centrale et en Russie.

***

Turbomeca (SAFRAN) est le motoriste leader pour hélicoptères, avec plus de 70 000 turbines de sa conception produites depuis l’origine de la société. Offrant la plus large gamme de moteurs au monde pour 2 500 clients répartis dans 155 pays, Turbomeca assure un service de proximité grâce à 16 établissements, 30 centres de maintenance de proximité, 18 centres de réparation & révision, et 90 représentants commerciaux et techniques. Microturbo, filiale de Turbomeca, est leader européen des turboréacteurs pour missiles, engins-cibles et groupes auxiliaires de puissance. Plus d’informations sur www.turbomeca.com et www.safran-group.com.

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:50
BAE Systems Receives Award for 2P Ammunition

57Mk3 Naval BAE Systems’ new 2P ammunition was developed based on its proven 3P ammunition, pictured here.

 

7 August 2014 BAE Systems

 

BAE Systems has received an order from the Swedish FMV to produce and deliver 9,000 rounds of 2P ammunition for the Swedish Armed Forces.

 

The programmable 2P ammunition is based on the proven and effective programmable 3P ammunition. It was developed to meet customer requirements identified during international missions to allow for operation at shorter distances with minimum collateral damage. The 2P ammunition can be programmed in different function modes providing optimized effect against a wide range of targets.

 

“This order further demonstrates that BAE Systems is trusted to develop and provide new, high-tech products to meet customer requirements,” says Lena Gillström, managing director of Weapon Systems, Sweden at BAE Systems. “With the 2P ammunition, we have a new member in our product portfolio.”

 

Development of the 2P ammunition began in January 2013, and was done in cooperation between BAE Systems, FMV and the Swedish Armed Forces.

 

Deliveries will begin in June 2015 and continue through February 2016. Production and final assembly will take place in Karlskoga, Sweden.

 

BAE Systems’ new 2P ammunition was developed based on its proven 3P ammunition, pictured above.

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:50
BAE chairman quietly gets to grips before sorting succession

 

09 Aug 2014 By James Quinn, Executive Business Editor

 

Sir Roger Carr is progressing his plans at the British defence giant.

 

When Sir Roger Carr took over as chairman of BAE Systems, few in the City were surprised. Having served his dues as chairman of Cadbury and Centrica among others, the City grandee was more than ready to take on the challenge at one of the great companies of state.

In the aftermath of the British defence giant’s failed merger talks with European rival EADS, and after predecessor Sir Dick Olver’s steady 10-year reign, it was perceived by some that the arrival of Sir Roger in February heralded a series of significant changes at the FTSE 100 company.

But, despite those perceptions, the external changes have been few.

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:20
E-11A - Battlefield Airborne Communications Node (BACN)

E-11A - Battlefield Airborne Communications Node (BACN)

 

8 August 2014 airforce-technology.com

 

Northrop Grumman has been awarded a contract to continue the operation and support of the US Air Force's (USAF) battlefield airborne communications node (BACN) system.

 

Under the $89.7m contract's terms, the company will extend operational support of the BACN payloads in support of overseas contingency missions until June 2015.

 

Equipped with an airborne executive processor (AEP), BACN is a forward-deployed network-centric enterprise information server, developed to enable data sharing between different battlefield communications systems using a suite of computers and radio systems.

 

The high-altitude BACN payloads are integrated onto four E-11A Bombardier Global Express BD-700 aircraft and three EQ-4B Block 20 Global Hawk unmanned aerial vehicles deployed in support of Operation Enduring Freedom in Afghanistan.

 

Northrop Grumman Information Systems communications division vice-president and general manager Jeannie Hilger said: "BACN is making such a tremendous difference for our warfighters that it is regarded as indispensable for mission success.

 

"The amount of positive feedback BACN receives from our warfighters is a testament to the critical support BACN currently provides and an inspiration to continuously enhance the system's capabilities."

 

The BACN also provides an advanced airborne communications capability to commanders and troops, as well as enhancing situational awareness and extending voice communications.

 

Northrop expects BACN to serves as a persistent high-altitude gateway in the joint aerial layer network (JALN) to offer secure communications to disadvantaged soldiers and network connectivity across the theatre.

 

The JALN would be designed to expand on existing communications networks and capabilities and links ground, space and airborne military assets.

 

Northrop serves as prime contractor for the EQ-4B Global Hawk UAV and the development, fielding and maintenance of the BACN system, and received the first BACN contract from the US Air Force Electronic Systems Center in April 2005.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories