Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 07:30
Défense: Un Contrat de 1,2 $ Milliard pour IAI (Israel Aerospace Industries)

 

15.07.2014 par Avner Myers – Israel Valley

 

Israel Aerospace Industries (IAI) est actuellement en pourparlers pour commercialiser des systèmes électroniques pour un montant de 1.2 milliard de dollars.

 

L’accord imminent, avec un client étranger dont l’identifié n’a pas été dévoilée, comprend la livraison de systèmes radar de pointe.

 

Ces informations ont été révélées par la société israélienne d’armement via un communiqué laconique adressé à la Bourse de Tel-Aviv. En cas de signature du contrat, l’accord portera pour une durée de 5 ans.

 

IAI a rendu public cette annonce peu de temps après celle révélant une prévision de trésorerie en déficit pour le deuxième trimestre 2014, causée principalement par un retard de paiement de dettes du ministère de la Défense. Le Ministère serait en effet débiteur d’une somme de 250 millions de dollars, contre 175 millions de dollars à la fin du premier trimestre. Cette situation expliquerait le déficit de trésorerie de IAI lors des deux derniers trimestres.

 

En conséquence, IAI envisagerait d’émettre de nouvelles obligations boursières dans le courant du mois de juillet afin de financer ses opérations en cours.

Repost 0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 17:30
Capture d'écran

Capture d'écran

 

15/07/2014 Par Georges Malbrunot – LeFigaro.fr

 

La télévision du Hamas a montré des images d'un drone filmé en plein vol à l'aide d'une caméra attachée à l'appareil, sur les ailes duquel on peut voir ce qui semble être des missiles. Ces avions sans pilote sont le fruit de la coopération engagée par le Hamas, ses parrains iraniens et le Hezbollah à la fin de la décennie 2000.

 

La dernière surprise du Hamas s'appelle «Ababil», du nom du premier drone utilisé par sa branche militaire contre Israël. Tôt lundi, Tsahal a dû lancer un missile Patriot pour neutraliser un avion sans pilote au-dessus de la ville d'Ashdod, à 40 km au nord de la bande de Gaza. Ababil a été détecté puis abattu, a aussitôt précisé la radio militaire israélienne, tandis que les médias du Hamas affirmaient que d'autres drones avaient survolé le ministère de la Défense à Tel-Aviv d'où «est dirigée l'agression contre Gaza». L'État hébreu a démenti ces derniers vols.

 

Suite de l’article

Repost 0
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 11:30
Septième jour d'attaques israéliennes sur la bande de Gaza

 

14.07.2014 Romandie.com (ats)

 

Israël a de nouveau lancé tôt lundi matin des attaques aériennes et des tirs d'artillerie sur la bande de Gaza, au septième jour d'une offensive visant officiellement à neutraliser le Hamas et ses tirs de roquettes. Dans le même temps, les efforts diplomatiques pour dénouer la crise s'intensifient.

 

Ces nouvelles attaques ont atteint notamment des installations des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, mais n'auraient pas provoqué de victimes.

 

Pour la première fois depuis ce nouveau conflit, une roquette tirée de Syrie est tombée sur le Golan occupé par Israël, sans pour autant faire de victime. Tsahal a répliqué par des tirs d'artillerie visant des positions des forces régulières syriennes.

 

L'armée israélienne a en outre affirmé que "plusieurs roquettes avaient été tirées depuis le Liban sur la Galilée occidentale", sans faire de victime. Elle a également précisé avoir riposté par des tirs d'artillerie et a émis une plainte auprès des forces de l'ONU.

 

Israël s'en est aussi pris au Hamas en Cisjordanie arrêtant cinq dirigeants du mouvement à Naplouse et à Djénine, selon des sources de sécurité palestiniennes.

 

Préparatifs en nombre

 

Malgré les appels de la communauté internationale, ni Israël ni le Hamas, qui contrôle Gaza, ne semblaient prêts à négocier la fin des hostilités. Celles-ci ont fait 172 morts et au moins 1130 blessés, en majorité des civils palestiniens depuis le début de l'opération.

 

Israël a multiplié ostensiblement les préparatifs pour une opération terrestre de grande envergure, tout en bombardant la bande de Gaza des airs et depuis la mer. Dimanche à l'aube, un commando de marine israélien a pour la première fois fait une incursion au sol, débarquant sur une plage pour détruire un site de lancement de roquettes.

 

Rencontres agendées

 

Sur le front diplomatique, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a une nouvelle fois souligné lors d'une conversation avec le premier ministre israélien Benyamin Netanyahu que "les Etats-Unis étaient prêts à faciliter une cessation des hostilités, incluant un retour à l'accord de cessez-le-feu de novembre 2012".

 

Les ministres allemand et italien des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et Federica Mogherini, sont par ailleurs attendus au Proche-Orient dans les prochains jours.

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 12:30
Israël pilonne le Sud-Liban suite à un tir de roquette

 

TEL AVIV, 11 juillet - RIA Novosti

 

L'artillerie israélienne a pilonné le sud du Liban après qu'une roquette tirée depuis ce territoire s'est abattue sur le sol de l'Etat hébreu sans faire ni victimes, ni dégâts matériels, rapporte le service de presse de Tsahal.

 

"Une roquette tirée depuis le Liban est tombée dans un champ près de la ville frontalière de Metoula. Les troupes israéliennes ont riposté en ouvrant le feu sur la région depuis laquelle le tir avait été effectué", rapporte la source.

 

Ces dernières années, le nord de l'Etat hébreu essuie régulièrement des roquettes tirées par des groupes palestiniens basés au Liban.  Le mouvement chiite libanais Hezbollah, un des principaux ennemis d'Israël, respecte depuis la fin de la guerre de 2006 le régime de cessez-le-feu.

Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:30
Gaza : Israël étudie le scénario d'une opération terrestre

 

10/07/2014 Par Marc Henry, Service infographie du Figaro

 

Alors que Tsahal pilonne le Hamas en réponse aux tirs de roquettes, un ministre de Nétanyahou évoque une possible « prise de contrôle temporaire de Gaza ». Dans la nuit et la journée de jeudi, les raids israéliens ont fait au moins 17 morts.

 

Israël et les islamistes palestiniens du Hamas ont franchi un point de non-retour. Les affrontements ont atteint une telle intensité que la situation semble désormais échapper à tout contrôle. Les deux côtés se préparent à frapper encore fort, au point qu'une opération terrestre de l'armée israélienne dans la bande de Gaza apparaît de plus en plus comme un scénario inéluctable. Le Hamas, malgré tous les coups qui lui sont assénés, ne baisse pas la garde. Au contraire, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, après avoir attaqué de nouveau à Tel-Aviv, dont les habitants ont dû se précipiter dans les abris au son des sirènes pour la deuxième journée consécutive, a battu un «record»: il a pour la première fois réussi à tirer une roquette près de Haïfa, soit à une distance de 160 km. Au total, l'armée a annoncé que huit roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza dans la nuit sur Israël.

 

Suite de l’article

Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:30
Israel receives first two Lavi trainers

 

Jul. 9, 2014 by Stephen Trimble - FG

 

Alenia Aermacchi on 9 July delivered the first two of 30 M-346 training jets to the Israeli Air Force.

 

The M-346 – renamed the “Lavi” by Israel – will replace Douglas TA-4s and eliminate the need to bridge with the Lockheed Martin F-16A/B for Israeli fighter pilots. Israel selected the M-346 in 2012 as part of a government-to-government agreement with Italy, which included the sale of Israel Aerospace Industries (IAI)/Gulfstream G550 conformal airborne early warning and control aircraft to the Italian air force.

 

Read full article

Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:30
Comment le Hamas a renforcé son impressionnant arsenal de missiles

 

09/07/2014 Par Georges Malbrunot – LeFigaro.fr

 

Il y a belle lurette que les artificiers de la police palestinienne n'enterrent plus sur une plage de Gaza les missiles du Hamas, qui faisaient long feu et retombaient piteusement à deux ou trois kilomètres de leur point de lancement. C'était il y a dix ans. Autant dire une éternité. Aujourd'hui, les islamistes règnent en maîtres sur la bande de Gaza. Les policiers de l'Autorité palestinienne ont disparu. Et leurs roquettes atteignent désormais Haïfa, à 160 km au nord de l'enclave palestinienne. Du jamais-vu. Mercredi, deux missiles R-160 sont en effet tombés en mer au large de Haïfa. La veille, les Brigades Ezzedine al-Qassam avaient déjà tiré quatre roquettes M-75 contre «Jérusalem occupée», à 90 km de Gaza, et quatre autres du même type contre Tel-Aviv, à 80 km du territoire palestinien. Mardi toujours, un missile sol-sol M-302 avait frappé Hadera, au nord de Tel-Aviv, atterrissant dans une rue près d'une maison, sans faire de victime. On est très loin des roquettes artisanales Qassam des années 2000. En dix ans, malgré trois offensives de Tsahal contre le Hamas, l'arsenal islamiste s'est considérablement renforcé, à tel point que pratiquement tout le territoire israélien est aujourd'hui à la portée des missiles du mouvement intégriste.

 

Suite de l’article

Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 07:30
Israël réceptionne son premier M-346

 

08/07/2014 avia news

 

L’avion école Alenia Aermacchi M-346 «Advanced Jet» d'entraînement de l’armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avi) a atterrit sur la base aérienne d’Hatzerim. Les 29 autres appareils suivront avant la fin de l’année 2016.

 

L’arrivée du M-346 au sein de la Heyl Ha'Avi en lieu et place des vénérables TA-4 «Skyhawk», permettra changement profond dans les méthodes de formation de la force aérienne. Actuellement, les nouveaux pilotes de chasse reçoivent un enseignement à un stade avancé de leur vol en utilisant le Lockheed-Martin F-16A /B. Dorénavant, il sera possible de pratiquer ces entrainements sur les systèmes radar et les armes avancées dès la transition sur le M-346. Le contrat pour israël comprend également un simulateur de pointe.

 

Suite de l’article

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 21:30
Source : US reconnaissance satellite KH-4 CORONA

Source : US reconnaissance satellite KH-4 CORONA

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza mercredi sont tombées près de la ville israélienne de Dimona (sud) qui abrite une centrale nucléaire, a annoncé l'armée sur Twitter.

 

Il y a quelques minutes, des terroristes palestiniens de Gaza ont tiré trois roquettes sur Dimona. Deux sont tombées, et Iron Dome a intercepté la troisième, a ajouté l'armée israélienne, en référence au système de défense anti-missile israélien.

 

Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza, ont affirmé dans un communiqué avoir lancé trois roquettes M75 sur Dimona. Ces roquettes ont une portée d'environ 80km.

 

Dimona, dans le désert du Néguev, abrite l'un des deux réacteurs nucléaires d'Israël. L'autre se trouve dans un centre de recherche à Nahal Sorek, à l'ouest de Jérusalem.

 

Israël est soupçonné de détenir environ 200 ogives nucléaire, mais a depuis toujours comme politique de n'affirmer, ni infirmer ces informations.

 

Des scientifiques et des hommes politiques ont déjà demandé la fermeture du site de Dimona, vieux de 50 ans, arguant que son âge augmentait le risque d'accident.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 21:30
Hollande à Netanyahu : la France, solidaire d'Israël, condamne les tirs de roquettes

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Paris - Le président François Hollande a fermement condamné mercredi les tirs de roquettes lancées à partir de Gaza par le Hamas contre Israël et a exprimé la solidarité de la France au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

 

Le chef de l'Etat français a exprimé la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza, selon un communiqué de la présidence française après une conversation téléphonique entre les deux hommes.

 

Il lui a rappelé que la France condamnait fermement ces agressions. Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces, ajoute l'Elysée, soulignant toutefois que le président français rappelle la nécessité de prévenir l'escalade des violences.

 

Plus tôt dans la journée, le porte-parole du gouvernement français avait indiqué que la France condamne une accélération à la fois des tirs de Palestiniens et de la riposte de la part d'Israël.

 

Israël et le Hamas palestinien étaient pris mercredi dans un engrenage incontrôlé, avec la multiplication des raids aériens sur Gaza qui ont fait 28 morts et des tirs de roquettes en direction de grandes villes et d'un site nucléaire israéliens.

 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a menacé d'intensifier les attaques après le lancement mardi par son armée d'une offensive aérienne contre l'enclave palestinienne qui a coûté la vie à 48 Palestiniens, dont un grand nombre de civils.

 

Cette offensive n'a pas néanmoins réussi à faire cesser les salves de roquettes tirées par les combattants à Gaza, qui ont montré leur force de frappe en atteignant les régions de Jérusalem, de Tel-Aviv, de Haïfa, à une distance record de plus de 160 km de Gaza, ainsi que la région de Dimona (sud) où Israël possède une centrale nucléaire. Il n'y a pas eu de victimes israéliennes.

 

Ce nouveau cycle de violences est le plus grave depuis une offensive israélienne contre Gaza fin 2012, dont l'objectif était aussi de faire cesser les tirs de roquettes palestiniennes.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Des roquettes tirées vers Tel-Aviv et sa banlieue interceptées par Iron Dome

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Au moins cinq roquettes ont été tirées mercredi matin vers Tel-Aviv et sa banlieue et ont été interceptées par le système Iron Dome, a indiqué la radio militaire.

 

Les sirènes d'alerte ont retenti et les roquettes ont été interceptées en vol par une batterie d'Iron Dome un système d'interception de missiles, a ajouté la radio en rappelant que mardi Tel-Aviv et Jérusalem avaient été visés par des roquettes tirées de la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas.

 

Cette attaque contre Tel-Aviv a été lancée peu après que l'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne. Depuis le début de l'opération contre le mouvement islamiste 28 Palestiniens ont été tués.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Des roquettes tirées vers Tel-Aviv et sa banlieue interceptées par Iron Dome

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Au moins cinq roquettes ont été tirées mercredi matin vers Tel-Aviv et sa banlieue et ont été interceptées par le système Iron Dome, a indiqué la radio militaire.

 

Les sirènes d'alerte ont retenti et les roquettes ont été interceptées en vol par une batterie d'Iron Dome un système d'interception de missiles, a ajouté la radio en rappelant que mardi Tel-Aviv et Jérusalem avaient été visés par des roquettes tirées de la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas.

 

Cette attaque contre Tel-Aviv a été lancée peu après que l'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne. Depuis le début de l'opération contre le mouvement islamiste 28 Palestiniens ont été tués.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Gaza: 160 raids aériens israéliens durant la nuit

 

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - L'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas durant la nuit de mardi à mercredi en réponse à la poursuite des tirs de roquettes vers Israël, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Le cabinet de sécurité israélien a autorisé mardi le rappel de 40.000 réservistes en prévision d'une possible opération au sol.

 

Des renforts ont été déployés aux abords de Gaza, où des journalistes de l'AFP ont vu des troupes, des chars et des transports de troupes blindés.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 28 morts dans ses rangs.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
photo Tsahal

photo Tsahal

 

TEL AVIV, 8 juillet - RIA Novosti

 

L'armée israélienne a reçu l'autorisation d'appeler sous les drapeaux 40.000 réservistes pour participer à l'opération dans la bande de Gaza, a déclaré lundi à RIA Novosti uns source au sein de la direction politique d'Israël.

 

"Pour le moment, il ne s'agit que d'une autorisation obtenue par l'armée. Ce n'est pas évident qu'un tel nombre - 40.000 réservistes - sera nécessaire. Tout dépendra de l'évolution de la situation", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sous couvert de l'anonymat.

 

L'opération dénommée Bordure Protectrice (Protected edge) lancée par Israël dans la bande de Gaza se limite pour le moment à des frappes à distance, mais les militaires ont reçu l'ordre d'"être prêts à aller jusqu'au bout", dont l'invasion de la bande de Gaza par l'armée de terre.

 

La dernière opération terrestre des troupes israéliennes à Gaza remonte à l'hiver 2008-2009. Cette opération a alors fait plus de 1.000 morts palestiniens.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
Tirs de roquettes sur Jérusalem après une offensive meurtrière sur Gaza

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Le Hamas a revendiqué mardi des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à une vaste offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 27 morts morts dans la bande de Gaza.

 

Des raids aériens israéliens sur Gaza ont fait 23 morts dont un enfant de 8 ans et deux adolescents de moins de 20 ans. Les forces israéliennes ont tués quatre militants du Hamas qui avaient attaqué une base juste au nord de la bande de Gaza. Au cours de l'offensive il y a eu plus de 100 blessés.

 

A Jérusalem, les sirènes ont retenti aux alentours de 22H00 (19H00 GMT). Puis une série d'éclairs ont déchiré le ciel, au moment où retentissaient trois violentes explosions.

 

Une explosion s'est produite à Ramat Raziel, à 10 km au sud-ouest de la ville. Selon la police, il n'y a eu ni blessé ni dégât dans les alentours.

 

Pour la première fois, les Brigades Qassam ont frappé Haïfa avec une roquette R160, Jérusalem occupée avec quatre roquettes M75 et Tel-Aviv avec quatre roquettes M75, ont affirmé les brigades Ezzedine Al-Qassam, bras armé du Hamas, dans un communiqué.

 

Les sirènes ont aussi retenti pour la première fois au nord de Tel-Aviv, à 60 km au nord de la bande de Gaza, mais rien n'a été signalé dans l'immédiat à Haïfa, une centaine de kilomètres plus au nord.

 

Plus tôt dans la soirée, l'armée avait annoncé avoir intercepté une roquette visant Tel-Aviv. Tous les abris anti-aériens de Tel-Aviv et Jérusalem ont été ouverts.

 

Après une série de tirs de roquettes lundi qui faisaient suite à des raids meurtriers dans l'enclave palestinienne, l'armée israélienne a lancé dans la nuit son offensive aérienne contre Gaza la plus violente depuis novembre 2012.

 

Cette nouvelle escalade a été enclenchée le 12 juin par l'enlèvement et le meurtre de trois étudiants israéliens en Cisjordanie suivis de l'assassinat d'un jeune Palestinien brûlé vif la semaine dernière.

 

Les dizaines de raids lancés dans le cadre de cette opération baptisée Bordure protectrice ont fait mardi 17 morts et plus d'une centaine de blessés dans la bande de Gaza, selon le porte-parole des services d'urgences Achraf al-Qoudra.

 

La frappe la plus meurtrière a détruit en début d'après-midi une maison à Khan Younès, dans le sud du territoire palestinien, faisant huit morts, dont un enfant de 8 ans et deux adolescents, ainsi que 25 blessés.

 

Selon des témoins, un drone a lancé une fusée éclairante en signe d'avertissement. Pour tenter de dissuader l'aviation, des proches et des voisins se sont alors rassemblés dans la maison, mais un chasseur F-16 a tiré un missile.

 

Le Hamas a dénoncé un crime de guerre horrible et prévenu que tous les Israéliens étaient désormais des cibles légitimes.

 

En outre, quatre combattants palestiniens, arrivés de Gaza par la mer, ont été tués mardi soir par les forces israéliennes alors qu'ils tentaient d'attaquer une base militaire près de Zikim, dans le sud d'Israël, selon l'armée qui a fait état d'un soldat blessé.

 

Les brigades ont revendiqué cette infiltration, sans faire état de pertes dans leurs rangs, affirmant avoir tiré 10 roquettes Katioucha contre cette base et une autre.

 

- 'Un prix très élevé' -

 

Selon l'armée israélienne, plus de 130 roquettes ont été tirées mardi sur le sud d'Israël -- 23 ont été interceptées par la défense antimissile et les autres n'ont pas fait de victime -- tandis que l'aviation a visé 150 sites terroristes à Gaza.

 

Israël ne tolèrera pas de tirs de roquettes contre ses villes, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu mardi soir.

 

Nous avons donc étendu de manière significative nos opérations contre le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza (...). Israël n'est pas avide de guerre mais la sécurité de nos citoyens est notre première considération, a-t-il insisté.

 

L'armée prépare une série d'options, y compris une offensive terrestre ou une invasion du territoire palestinien, a expliqué à l'AFP un responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

 

Le cabinet de sécurité a autorisé mardi le rappel de 40.000 réservistes en prévision d'une possible opération au sol.

 

Des renforts sont déployés aux abords de Gaza, où des journalistes de l'AFP ont vu des troupes, des chars et des transports de troupes blindés.

 

Nous sommes prêts à mener une bataille contre le Hamas qui ne se terminera pas en quelques jours. L'armée poursuivra son offensive de telle façon que le Hamas va payer un prix très élevé, a averti le ministre de la Défense Moshé Yaalon.

 

La Maison Blanche a condamné fermement les tirs de roquettes de Gaza tout en se disant inquiète pour les civils israéliens comme palestiniens. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a également dénoncé les tirs de roquettes et a appelé les deux camps à la retenue.

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exigé qu'Israël mette fin immédiatement à son attaque, demandant à la communauté internationale d'intervenir pour arrêter la dangereuse escalade.

 

Le dirigeant du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a appelé à l'unité palestinienne sur le front politique et sur le terrain.

 

Bête noire d'Israël et considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et l'UE, le Hamas a signé en avril avec M. Abbas un accord de réconciliation pour mettre fin aux divisions depuis 2007.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
Gaza: Israël pourrait mener une opération terrestre (source)

 

TEL AVIV, 8 juillet - RIA Novosti

 

L'armée israélienne, qui a lancé mardi une nouvelle opération contre les combattants de Gaza, a reçu l'ordre d'être prête à "aller jusqu'au bout", y compris à envoyer des forces terrestres sur le territoire de l'enclave palestinienne, a confié à RIA Novosti une source au sein de la direction politique du pays.

 

"L'armée a reçu l'ordre d'être prête à aller jusqu'au bout. L'intervention des troupes terrestres figure parmi les options. Un appel supplémentaire de réservistes est également possible", a déclaré la source qui a requis l'anonymat.

 

L'interlocuteur de l'agence a également indiqué que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a enjoint à l'armée et aux services de sécurité d'effectuer une "opération planifiée, puissante et durable dans la bande de Gaza".

 

La dernière opération terrestre des troupes israéliennes à Gaza remonte à l'hiver 2008-2009. Cette opération a alors fait plus de 1.000 morts palestiniens.

 

L'opération actuelle, baptisée Bordure Protectrice, se réduit pour le moment à des frappes aériennes et navales dirigées contre les maisons des responsables militaires du mouvement palestiniens Hamas.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:30
Détection d’Explosifs : une Nanopuce 3000 fois plus Sensible qu’un Chien

 

03.07.2014 Dr. Sivan Cohen-Wiesenfeld - Israel Valley

 

Une équipe de chercheurs de l’Ecole de Chimie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec la société Tracense de nanotechnologie et sous la direction du Prof. Fernando Patolsky, a mis au point une puce électronique équipée d’une multitude de nano-capteurs capable de détecter à distance d’infimes molécules d’explosifs dispersées dans l’air, avec une sensibilité des milliers de fois supérieure à celles du nez d’un chien. La nouvelle technologie, qui éveille déjà un intérêt considérable dans les milieux de la sécurité civile et militaire en Israël et dans le monde, a été publiée dans la prestigieuse revue Nature Communication.

 

Selon le Prof. Patolsky, les détecteurs existant actuellement pour identifier les explosifs sont coûteux et encombrants. De plus, le processus de déchiffrement des résultats est long et nécessite le recours à des experts et à des laboratoires externes. Le nouveau détecteur, au contraire “est compact, peu coûteux, mobile, et permet une identification rapide, efficace et fiable des explosifs”.

 

Le détecteur mis au point par le Prof. Patolsky se compose d’une puce équipée de milliards de nano-fibres en silicium, formant un dispositif électrique extrêmement sensible, recouvert d’une couche de 144 récepteurs chimiques. Lorsqu’une molécule d’explosif vient en contact avec ces récepteurs, elle se fixe à eux et réagit à chacun d’eux simultanément. Le détecteur effectue alors une analyse mathématique en temps réel de la réponse de la matière aux différents récepteurs, avec une rapidité, une efficacité et une fiabilité sans concurrence, ont affirmé les chercheurs.

 

Le dispositif est directement inspiré de notre système olfactif, explique le professeur Patolsky. “Notre détecteur est en fait un nez artificiel adapté aux molécules d’explosifs, environ 3000 fois plus sensible que le nez d’un chien. Généralement, plus un détecteur est sensible moins il est sélectif; mais nos récepteurs peuvent distinguer une concentration moléculaire dans l’air de l’ordre d’un par quadrillion (un million de trillions). Cela signifie que notre détecteur peut reconnaître à distance des quantités minuscules de molécules que les autres détecteurs ne peuvent pas identifier”. Le dispositif, encore au stade de prototype, est de la taille d’un ordinateur portable. Mais le Prof. Patolsky annonce que son équipe travaille déjà à la construction d’un système encore plus mobile, de la taille d’un iPhone.

 

Le nouveau détecteur est basé sur un dispositif développé par le professeur Patoslky et son équipe il y a 3 ans, pour identifier des substances utilisée pour la guerre biologique et chimique. La société Tracense, partenaire de l’Université de Tel-Aviv, a investi des millions de dollars dans le développement du prototype, qui est déjà étudié et testé par les forces de sécurité israéliennes, y compris le Shin Beth (Services de sécurité intérieure israéliens).

 

Selon le professeur Patolsky, le détecteur pourra à l’avenir être utilisé par les forces opérationnelles. “Il pourrait même fonctionner sur les véhicules aériens sans pilote, (drones)”. “Un laboratoire qui fabrique des explosifs produit des molécules de T.N.T. dispersées dans l’air ; un drone équipé d’un détecteur peut donc aspirer l’air au-dessus du bâtiment suspecté et identifier les explosifs”.

 

Le nouveau détecteur pourra même être utilisé dans les aéroports, à l’entrée des centres commerciaux, dans les gares et autres lieux publics en remplacement des systèmes de sécurité existants, moins précis. En effet, la plupart des systèmes de sécurité actuellement en usage dans les aéroports utilisent la technique de spectrométrie de mobilité ionique pour identifier les molécules dans l’air en mesurant leur vitesse de passage à travers le champ électrique. Ce procédé, pas toujours fiable, ne peut détecter que quelques molécules par milliard. La nouvelle nanopuce est un million de fois plus efficace que les technologies actuelles.

 

En outre, le professeur Patolsky et son équipe mettent au point également des détecteurs pour d’autres usages civils. “Sur la base de la technologie de ce prototype, nous développons également des capteurs pour d’autres usages civils, par exemple, des détecteurs de stupéfiants.”

 

Source

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:30
Un périscope virtuel pour mieux voir, sur et sous l’eau

 

19 June 2014 Laëtitia NAKACHE siliconwadi.fr

 

“Lever le périscope !”. Cet ordre habituellement lancé par le capitaine d’un sous-marin va peut-être devenir obsolète grâce à l’invention d’une équipe de chercheurs du TECHNION qui a créé un dispositif permettant d’observer les objets à la surface de l’eau sans avoir besoin de  périscope au dessus des vagues.

 

Dénommé le Stella Maris (STELLAR MARINE REFRACTIVE IMAGING SENSOR), cette innovation est inspirée de la technologie utilisée par les astronautes, pour rétablir les flous et déformations dont sont responsables les couches de l’atmosphère lors de l’observation des étoiles.

 

Le dispositif est complexe. “Stella Maris est une nouvelle approche car il mesure passivement l’eau et les vagues par l’imagerie du soleil réfractée” explique le Professeur Yoav Y. SCHECHNER associé à cette recherche. C’est une caméra sous-marine dont le cœur du système comporte un réseau de trous au travers desquels passe la lumière et dont les rayons sont ensuite renvoyés vers le diffuseur de la caméra. Les images brutes captées sont corrigées grâce à un système informatisé de reconstruction d’images et de miroirs.

 

Suite de l’article

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 16:30
Prix de la Défense d'Israël : Une Révolution Dans les Blindés

 

17.06.2014 Israel Valley
 

Shimon Peres et le Ministre de la Défense Moshe Yaalon ont remis le Prix de la défense d’Israël, la récompense la plus prestigieuse dans le domaine de la défense, a une équipe conjointe de Rafael, de l’administration du ministère de la Défense pour la recherche et du Commandement des forces terrestres pour le développement du fameux " Coupe-vent ".

La cérémonie a eu lieu à la résidence présidentielle à Jérusalem en présence du chef d’état-major le lieutenant général Benny Gantz, le directeur général du ministère de la Défense Dan Harel et des responsables de l’industrie, de la défense et de la sécurité.

Le prix, décerné chaque année depuis 1958, est décerné à des individus ou a des équipes ayant développés des technologiques remarquables qui ont contribué à augmenter la sécurité d’Israël et de garder l’avantage sur le champ de bataille.

Le comité d’attribution, dirigée par le professeur Isaac Ben-Israël, a choisi cette année de décerner le prix pour le développement du système de défense actif qui est installé sur les chars et les véhicules blindés.

Le système innovant détecte et intercepte les missiles anti-char, c’est un système révolutionnaire car il rend les blindés quasiment invincible.

 

Source

 

Note RPDefense : Ce système ("windbreaker") est la version plus avancée du "Trophy" installé sur les chars israéliens dès 2009.

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 16:30
HighTech - L’Unité “Hochen” de Communication de Tsahal

 

25.06.2014 IsraelValley Desk

 

Tous les téléphones de soldats opérant depuis les bases de l’armée israélienne, toutes les images apparaissant sur les écrans des guetteurs de Tsahal aux frontières du pays, toutes les radios utilisées par les commandants de bataillons afin de donner les ordres sur le champ de bataille, convergent vers un centre névralgique : l’unité “Hochen”, unité avancée de communication de l’armée israélienne mise en place depuis moins de 10 ans et sans qui l’armée ne peut pas se déplacer. Rencontre avec les commandants des trois bataillons.

 

Hochen est une unité de technologie militaire et opérationnelle avant tout. Elle est composée de trois bataillons qui offrent des services de communication uniques à l’ensemble de l’armée israélienne, que ce soit sur terre, dans les airs ou en pleine mer. Elle se charge également de relier l’Unité des Renseignements de Tsahal aux organismes politiques et sécuritaires du pays. “Hochen est une unité qui doit être opérationnelle 24h/24h, 7 jours sur 7 en fonction des besoins de Tsahal”, explique le lieutenant-colonel Omer Cohen, commandant du bataillon “Amorim” spécialisé dans les communications de Tsahal par satellite. “Chaque bataillon est en état d’alerte dès lors que Tsahal est en mouvement, que ce soit au nord, au sud ou au centre du pays. Nos horaires et notre manière de travailler sont très similaires à ce que l’on observe dans les unités de combat”, poursuit-il.

 

Les trois bataillons qui composent l’unité Hochen existaient déjà séparément dans Tsahal, mais ils ont été regroupés en 2004. “Si il y a 10 ans vous me demandiez quel est le lien entre ces trois bataillons, il m’aurait été probablement difficile de vous répondre”, explique le lieutenant-colonel Shlomi Maman, commandant du bataillon “Itanim” chargé de relier le pays en moyen de communication physique de Eilat jusqu’à la frontière avec le Liban.

 

“Avant l’arrivée des réseaux physiques et virtuels qui relient le grand corps complexe qu’est Tsahal, chacun travaillait de manière indépendante en son sein”, précise t-il. Aujourd’hui, l’ensemble de Tsahal est inter-connecté, depuis les centres de commandement jusqu’aux soldats sur le terrain. En 2013, l’armée israélienne a finalement terminé le programme de numérisation de l’armée de terre conçu pour mettre en place des systèmes de contrôle qui permettent de donner une image instantanée des forces de Tsahal et des forces ennemies dans une zone donnée. Avec la numérisation du champ de bataille, des acteurs comme l’unité Hochen ont eu de nouvelles responsabilités sur le terrain.

 

“Aujourd’hui, tous les moyens technologiques sont mis à disposition des combattants sur le terrain et aucune opération ne peut se dérouler sans notre intervention”, explique le lieutenant-colonel Omer Cohen. “Notre slogan est « partout où nous le souhaitons, par tous les moyens que nous avons », sur terre, dans les airs et en mer”.

 

Le lieutenant-colonel Cohen raconte que lors de l’Opération “Divulgation Totale” qui a permis en février dernier d’arrêter le Cargo KLOS-C rempli d’armes venues d’Iran à destination des terroristes de la bande de Gaza, l’unité Hochen à assurer les liens de communication avec les combattants partis en pleine mer à plusieurs kilomètres d’Israël. “Aujourd’hui, les moyens de communication ne s’arrêtent pas aux outils que nous avons à disposition (téléphones portables, ordinateurs, radios…), ils ont une place à part entière dans la programmation d’une opération”, explique le lieutenant-colonel Itzhak, commandant du bataillon “Tsameret”, responsable de tous les services de communication en lien avec l’état-major de Tsahal et les institutions gouvernementales.

 

“Auparavant, les commandants nous disaient qu’ils n’avaient pas besoin de notre aide, qu’ils se débrouillaient très bien seuls. Aujourd’hui, ils se rendent compte que sans les renseignements que nous leur apportons en temps réel sur le terrain ils n’ont pas l’image complète de la situation qui leur permet de prendre les décisions au bon moment. Nous sommes devenus un vecteur de prise de décision incontournable dans l’armée”, explique t-il.

 

“La révolution technologique qu’a connu la société civile n’a pas oublié le monde de l’armée”, note le lieutenant-colonel Maman. “Aujourd’hui, il n’existe pas un exercice militaire, pas une opération militaire ou une formation de soldats qui peut se dérouler sans l’engagement des technologies de pointe que nous déployons pour assurer la communication de l’armée”, conclut le lieutenant-colonel Maman.

 

En plus de faciliter la défense du pays dans l’espace physique, l’unité Hochen prépare l’armée israélienne à se tenir prête face aux cyber-attaques dont les menaces augmentent d’année en année. “Dans cette guerre, il faut toujours savoir innover car l’ennemi trouve toujours un moyen de contourner les protections”, explique le lieutenant-colonel Cohen. Tsahal a prit certaines mesures afin de se protéger et minimiser les risques de cyberattaques contre ses systèmes de communication. En 2011, l’armée israélienne a crée une division officiel de cyberdéfense. Une salle a été crée et fonctionne 24h sur 24 et 7 jours sur 7 afin de faire face aux nombreuses menaces contre le système. Des officiers de la Division de Cyberdéfense sont présents partout dans l’armée afin d’être prêts a relever les défis de la guerre de demain.

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:30
Skylens, HUD, Head Up Display EFVS, Enhanced Flight Vision System

Skylens, HUD, Head Up Display EFVS, Enhanced Flight Vision System

 

23.06.2014 Dr Hendrik Eijsberg, Volontaire international chercheur au Technion - Israel Institute of Technology - bulletins-electroniques.com

 

L'entreprise israélienne Elbit Systems [1], basée à Haïfa et employant 12.000 personnes [2], est un leader mondial dans plusieurs technologies militaires comme les drones [3] et les systèmes d'affichage tête haute [4]. Pour autant, le nouveau Directeur général d'Elbit, Bezhalel (Butzi) Machlis, a promis que d'ici 5 ans, 20% des revenus de l'entreprise viendraient du civil [5]. L'évolution est déjà amorcée, comme l'atteste le nombre grandissant de projets réalisés pour le marché civil.



Des lasers défensifs aux bus électriques

Des efforts humains et financiers conséquents ont été réalisés en Israël ces dernières années pour compléter le bouclier anti-missile Iron Dome avec des technologies laser comme Iron Beam [6]. L'utilisation de lasers de haute puissance nécessite d'avoir un solide réseau électrique, des batteries de haute capacité, ainsi que des condensateurs hors-norme. Elbit a donc mis au point un supercondensateur [7] capable de fournir des courants de 10.000 ampères [5] en occupant un volume de seulement 26 cm3. En comparaison, une batterie AAA peut fournir au mieux des courants de 1 ampère et ce, pour une durée courte.

Elbit a décidé d'utiliser cette technologie pour répondre à une problématique bien connue des civils : l'efficacité des transports en commun. L'entreprise israélienne a ainsi pris part au programme Electric Urban Public Transportation, qui vise à relier par des bus électriques les villes de Netanya et Beit Yehoshua. Elle fournira aux bus des supercondensateurs qui se rechargeront à chaque arrêt [5,8]. L'intérêt est d'éviter de rajouter des câbles électriques pendants à un milieu urbain déjà sali par un enchevêtrement de fils de tous genres. Ce programme s'inscrit dans une dynamique générale de l'Etat hébreu, qui cherche à minimiser sa dépendance aux énergies fossiles en explorant notamment la piste des véhicules électriques [9].

La surveillance de masse au service des touristes

L'expérience acquise par Israël dans la surveillance de frontières et de zones sensibles lui a permis de mettre au point des technologies de pointe. Les systèmes terrestre (GroundEye) et aérien (SkyEye) mis au point par Elbit sont ainsi utilisés pour surveiller en temps réel, en recoupant plusieurs points d'observation, les frontières nord du pays, source d'inquiétude depuis quelques années [11]. Ce système est de plus en plus utilisé pour surveiller des forêts ou des villes, comme lors du dernier festival de Salvador de Bahia au Brésil, afin de s'assurer de la sécurité des touristes [12].

Collaboration renforcée avec le Technion

Basés sur le campus technologique Matam de Haïfa, Elbit entretient naturellement des liens forts avec le Technion, université et centre de recherche d'excellence. L'entreprise y finance d'ailleurs un laboratoire ainsi que plusieurs chercheurs [13]. Les ingénieurs du Technion sont également nombreux à intégrer ses équipes une fois leur diplôme en poche.

Assurer la sécurité des civils

Une autre expansion vers le marché civil est la conception du Miniature Reactive Jammer, un tout petit appareil de 60 kg qui permet de détecter, d'analyser et, si possible, d'interférer avec un piège explosif [10]. Evidemment, le citoyen lambda n'est pas encore concerné par l'acquisition d'un tel engin, mais on relève là une tendance à la miniaturisation qui pourrait conduire un jour à l'équipement de véhicules de particuliers.

Tous ces projets sont autant de signes attestant de l'implication croissante d'Elbit dans le marché civil. Cette évolution n'est guère surprenante ni nouvelle pour une entreprise militaire. Elle pourrait toutefois augurer d'un ralentissement bienvenu de la course à l'armement que connaît la région.

 

- [1] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/
- [2] http://en.wikipedia.org/wiki/Elbit
- [3] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/uas
- [4] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/HMS
- [5] http://www.haaretz.com/business/.premium-1.586749
- [6] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/o0Sd0
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/AipzP
- http://en.wikipedia.org/wiki/Tactical_High_Energy_Laser
- [7] http://fr.wikipedia.org/wiki/Supercondensateur
- [8] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/vlL9g
- [9] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/Dvrje
- [10] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/ObQ8U
- [11] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/FVXRL
- [12] http://www.israeldefense.com/?CategoryID=512&ArticleID=2787
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/sxIlF
- [13] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/TiMaf
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/An2US

Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 11:30
European nation signs up for MicroB UAS

 

23 Jun 2014 By: Arie Egozi - FG

 

Israel's BlueBird Aero Systems has been awarded a contract to supply its MicroB small unmanned air system to an undisclosed NATO member in western Europe.

 

Already delivered to a number of customers around the world, the MicroB weighs approximately 1kg (2.2lb), has a 5.4nm (10km) communication range and an endurance of over 1h.

 

Capable of providing high-quality video and images and with automatic target tracking capabilities, the UAS can be deployed using a hand-launcher in a crowded urban environment, or even through a window.

 

BlueBird chief executive Ronen Nadir says the MicroB is already in service with various Special Forces operators and first responders, and to support security activities linked to strategic infrastructure.

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 07:30
Ready For Takeoff: Graduates of IAF Pilot Course 168 Receive Their Wings

 

26.06.2014 Noa Fenigstein – iaf.org.il

 

The graduates of IAF Pilot Course 168 officially became aircrew members. On the graduation stage at the Hatzerim airbase, in front of their loved ones, the graduates received their pilot wings, for which they worked hard over the past three years

 

With the sun beating down at Hatzerim airbase, wearing their blue commissioned officer uniforms for the first time, the graduates of IAF Pilot Course 168 stood on the graduation stage today and received their pilot wings one by one. After three years of uncompromising expectations, the cadets burst with pride in front of Prime Minister Benjamin Netanyahu, Minister of Defense Moshe (Bogie) Yaalon, IDF Chief of Staff Lieutenant General Benny Gantz, IAF Commander Major General Amir Eshel, as well as their family and friends and became new aircrew members of the IDF and the IAF.

 

Upon receiving their pilot wings, the graduates ceased to be cadets and officially became part of the Aerial Combat Division of the IDF. Each and every one of them will be sent to the IAF's operational squadrons and will execute complex, strategic missions for the security of the state. Graduates, starting tomorrow, you will part of a leading air force in the world: the IAF, a deterring, decisive and defensive arm of the State of Israel", said the IAF Commander during the ceremony. "At this very moment, soldiers from the IAF, both in the air and on the ground, are joining the effort to locate the kidnapped boys. The IAF's activities over the last week have made clear that the Middle East remains a dangerous place that the IAF plays a central role on all fronts and against all threats".

 

For the first time ever, the IAF Pilot Wings Presentation Ceremony did not include the traditional airshow, but rather a modest, symbolic flyover because of cutbacks in resources.

 

This year's ceremony marks a decade since the inception of the F-16I Division. In 2004, the first F-16I planes landed at the southern airbase in Ramon and began a new era in the IAF. Since their arrival, the jet-fughters have become the backbone of the Combat Division, with four operational squadrons. They have flown to countless areas in thousands of flights on a wide variety of missions in order to preserve the security of the State of Israel and to protect its citizens.

 

"From now on, you will spread your wings and take on your responsibilities. From the heart of the country to regions far beyond its borders, from the ground to the highest limits", said IAF Commander, Major General Amir Eshel. "We trust you and expect you to perform your missions and hope that you return safe and sound".

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 16:30
Aura to Deliver Approximately $500,000 of Its VIPER Mobile Power Systems to Israeli Defense Contractors

 

Jun 25, 2014 ASDNews Source : Aura Systems, Inc

 

Aura Systems, Inc. (OTCBB: AUSI) announced today that it received orders from two Israeli defense contractors to deliver numerous VIPER systems over the next few months totaling approximately $500,000.00. Some of the systems are designated for the IDF (Israeli Defense Force).

 

Read more

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 11:30
Israël: cyber-exportation de 3 milliards de $ en 2013

 

26.06.2014 i24news.tv

 

La Start-up Nation se place en seconde place mondiale, investissant 11% du capital mondial

 

L'exportation israélienne de cyber-services et de produits liés à la sphère virtuelle a atteint son apogée de 3 milliards de dollars, soit 5% de son marché global, et prend la deuxième place du podium mondial après les Etats-Unis, a rapporté cette semaine le site Defense News, qui relaye un communiqué officiel du Cyber Bureau national israélien (NCB).

 

Les données classent largement Israël en deuxième position des cyber-exportateurs mondiaux. "Notre part du marché international rivalise avec le monde entier, à part avec les Etats-Unis, nous prenons part à 5% des exportations mondiales", a déclaré Tal Steinherz à la tête de l'aile technologique de NCB, un chiffre qui, selon les experts, devraient atteindre les 10% d'ici 5 ans et 150 milliards de dollars.

 

Les compagnies israéliennes ont levé près de 165 millions de dollars de fonds d'investissement, ce qui représente près de 11% du capital mondial investi dans les cyber-technologies.

 

L'entreprise israélienne Matanya, qui comprend 20 multinationales de recherche et développement et 200 start-ups locales.

 

La start-up nation est par ailleurs promue par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui en fait une mission personnelle et national, afin d'élever le pays au statut de cyberpuissance mondiale, l'investissement dans la cyberdéfense ayant par exemple augmenté de 30% cette année.

 

Toujours selon le site Defense News, des millions de shekels sont consacrés à la région de Beersheva, que les autorités souhaitent transformé en "pivot mondial de la cyber-innovation", capable de concurrencer la Sillicon Valley américaine.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories