Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 18:55
photo STAT / Armée de Terre

photo STAT / Armée de Terre

 

08/10/2015 source DGA

 

La direction générale de l’armement (DGA) a prononcé, le 29 septembre 2015, la qualification de la version non blindée du camion militaire de transport logistique du programme porteurs polyvalents terrestres (PPT).

 

L’objectif du programme PPT est de doter l’armée de terre d’une nouvelle famille de camions pour le ravitaillement, le transport de postes de commandement et de systèmes d’armes ainsi que l’évacuation de véhicules endommagés, utilisables en métropole et sur les théâtres d’opérations extérieurs.

 

Le programme PPT illustre l’effort de renouvellement des capacités logistiques de l’armée de terre entrepris par le ministère de la Défense. La Loi de programmation militaire 2014-2019 actualisée prévoit la livraison d’un premier ensemble de 900 camions PPT. Le titulaire du marché est le groupement industriel constitué par les sociétés Iveco (groupe Fiat) et Soframe (groupe Lohr).

 

La gamme PPT comprend à ce jour deux modèles : un transport de fret ou de matériel en conteneur (porteur polyvalent logistique - PPLOG), et un véhicule dépanneur (porteur polyvalent lourd de dépannage - PPLD). Leur châssis, identique, possède 4 essieux toutes roues motrices (8x8) leur permettant de rouler sur tous types de routes et de chemins et dans toutes les conditions climatiques (routes montagneuses enneigées par exemple). Les 200 premiers véhicules (150 PPLOG et 50 PPLD) disposent d’une cabine blindée, équipée de protections balistiques et anti-mines. Commandés en 2010 leur livraison s’est achevée en juin 2015.

 

La deuxième commande du programme PPT, constituée de 250 PPLOG non blindés, a été passée en janvier 2014. Elle sera complétée avant la fin de l’année 2015 par une commande de 450 véhicules identiques. Ces 700 véhicules seront livrés de 2016 à 2018.

 

Des véhicules PPLOG et PPLD blindés ont été engagés dans le cadre des opérations Serval et Sangaris. Ils ont donné pleine satisfaction à leurs utilisateurs du fait de leur capacité d’emport élevée, leur mobilité apportée par la transmission intégrale et le confort de leur cabine climatisée dans des conditions pourtant difficiles.

photo STAT / Armée de Terre

photo STAT / Armée de Terre

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:50
Le Centauro Explorer (crédits G Belan)

Le Centauro Explorer (crédits G Belan)

 

27 juin, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

FOB continue son tour d’horizon des nouveautés du salon Eurosatory, qui regorgeaient de découvertes pour son édition 2014 et qui a fermé ses portes la semaine dernière. Intéressants développements sur le stand des italiens Oto Melara et Iveco que ce véhicule blindé Centauro Explorer. Le Centauro est bien connu et en service depuis de nombreuses années dans l’armée italienne. Les industriels dévoilaient durant le salon un condensé exploratoire de ce que pourrait bien devenir les blindés dans le futur : bardés de drones et robots pour mener des missions de reconnaissance.

 

Iveco développe sa gamme de robots

 

Le TRP2 destiné à être mis en œuvre depuis le Centauro (crédits: G belan)

Le TRP2 destiné à être mis en œuvre depuis le Centauro (crédits: G belan)

 

A l’instar du français Nexter, Iveco a investi le secteur des drones depuis quelques années déjà. Le robot TRP2 FOB de 100 kg a été développé à la demande de l’armée italienne engagée en Afghanistan pour la surveillance et la protection de ses FOB. Bardés de capteurs, senseurs, caméras et d’armements (Beretta ARX160 ou lance grenade de 40 mm GLX), l’industriel achève les livraison cette année de ce robot qui entre officiellement en service ce mois dans l’Esercito, bien qu’une dizaine officient déjà en Afghanistan. Sorte de petit Nerva, le TRP3 de 3kg a été livré à l’armée de terre italienne pour des évaluations. Jetable, dotés de caméras video et IR, ce petit robot doit faire de la reconnaissance dans un rayon de 400 mètres. Pour être complet, le TRP2HD (heavy duty), est le dernier né de la gamme. Engin destiné au génie pour la lutte contre les mines et IED, d’un poids de 300 kg, le TRP2HD est doté d’un bras d’une centaine de kg pour la manipulation d’explosifs.

 

La tourelle de l'Explorer avec son drone Horus (crédits: G Belan)

La tourelle de l'Explorer avec son drone Horus (crédits: G Belan)

 

Le Centauro Explorer

 

Une version étonnante du Freccia Centauro était présentée sur le stand extérieur. Véhicule de combat d’infanterie, l’intérieur a été spécialement aménagé pour recevoir le robot TRP2, destiné à des missions de reconnaissance avec une charge éléctro-optique, contrôlable depuis l’intérieur du blindé. La tourelle met en œuvre un canon de 25 mm, avec un système de vision panoramique Janus, un radar Lyra et… un lanceur de drone Horus. Lancé depuis la tourelle, ce petit drone se déploie lors de son lancement. Pesant 2kg, le Horus peut atteindre une vitesse de 70 km/h pour une heure d’autonomie et 10 km de portée maximale. Destiné à s’insérer dans une manœuvre de cavalerie blindée, le système sera testé en octobre par les italiens Une vraie originalité qui explore ce que pourraient bien faire les blindés de demain…

Partager cet article

Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 07:40
La Russie renonce à l'achat de chars sur roues italiens (Défense)

An IFOR marked Italian Army 19th Cavalry Regiment Consortium IVECO - OTO Melara Centauro B1 (8x8) Tank Destroyer - photo US Army

 

MOSCOU, 2 juin - RIA Novosti/La Voix de la Russie

 

La Russie étudiera l'expérience italienne de production des chars sur roues Centauro, mais plus vraisemblablement, elle les produira elle-même, a déclaré lundi à Moscou le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov.

 

« Nous sommes capables d'analyser les performances techniques de ce char et de passer une commande à notre industrie de défense. Nous sommes persuadés qu'elle est capable de l'exécuter », a indiqué M.Borissov.

 

La Russie peut toujours s'adresser à l'Italie si elle a « besoin de consultations supplémentaires concernant la fabrication de ces blindés », a ajouté M.Borissov.

 

En 2012, la Russie a reçu plusieurs chars italiens Centauro à titre d'essai, mais aucune décision d'achat n'a été prise.

 

Ces derniers temps, l'armée russe s'est dotée de nouveaux blindés de fabrication nationale. « Nous avons des blindés 4x4 et 6x6 munis d'une bonne protection. Ils ont déjà participé au défilé militaire du 9 mai et nous comptons recevoir un lot important en 2015. Le véhicule blindé GAZ-2330 Tigre-M modernisé est notamment très populaire au sein des Forces armées russes. On ne peut plus affirmer que la Russie est démunie et a besoin des véhicules blindés légers polyvalents italiens Rys (M65 Lynx) d'Iveco », a noté le responsable.

 

« Nous avons acquis 368 Lynx et nous n'en achèterons plus », a-t-il précisé.

 

La décision des dirigeants précédents du ministère de la Défense d'acheter des armes et matériels à l'étranger, notamment de commander des bâtiments de projection et de commandement Mistral à la France, a suscité de nombreuses critiques en Russie.

 

Le commandant en chef de l'Armée de terre russe Vladimir Tchirkine a antérieurement déclaré que la Russie respecterait l'accord signé à l'époque du ministre de la Défense précédent Anatoli Serdioukov « pour avoir la réputation d'un bon client ».

 

Le char sur roues Centauro est un véhicule blindé de 24 tonnes, avec une suspension hydropneumatique à roues indépendantes. Son équipage est composé de quatre personnes. Sa vitesse maximale est de 100 km/h sur route pour une autonomie de 800 km. Le char est doté de deux canons et de deux mitrailleuses de 7,62 mm jumelées. Les chars Centauro équipent les armées d'Italie, d'Espagne, d'Oman et d'Egypte.

Partager cet article

Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 07:25
VBTP-MR Guarani photo Andre Gustavo Stumpf Filho

VBTP-MR Guarani photo Andre Gustavo Stumpf Filho

 

04/02/2014  Richard de Silva – Defence IQ

 

In March, the 33rd Motorized Infantry Battalion, under the15th Mechanized Infantry Brigade, will be receiving the first 13 VBTP-MR Guarani armoured personnel carrier, making it the first regular army unit to be issued with the new vehicle.

 

The initial 86 vehicles will eventually begin trials to build the doctrine for its use in service. Overall, 2,044 units have been put into production, with deliveries beginning in 2012 and due to carry on until 2030.

 

The delivery further marks the period of transformation taking place across the nation’s military, in conjunction with the rapid upturn of Brazil’s economic health seen in the past ten years.

 

Lieutenant General Luiz Felipe Linhares Gomes, head of the Army’s Project Management Office, told a Defence IQ conference this year that while the Army undergoes its sweeping transformation, the first and main area to transform is the “hearts and minds” of its own service personnel and the general public, all of whom will need to understand the intrinsic value that the military has on the wider economic and cultural make-up of the nation.

 

Presenting the official update to the Guarani Project at the International Armoured Vehicles event in London, Linhares explained that “here, we have the opportunity to meet several companies that maybe can work with us. In parallel, we have the opportunity to showcase our projects and maybe even to sell our products. It’s perfect.”

 

The General will also be speaking at the Armoured Vehicles Latin America conference in Rio de Janeiro in May, alongside other decision makers from the Army and Marine Corps as the drive continues to modernise its vehicle fleets.

 

Old lessons, new partners

 

There are seven key army modernisation projects inducing transformation, of which Guarani is just one. Linhares jokingly describes these programmes as “like my daughters – beautiful but very expensive,” but it is has been a valid concern from the outset that the endeavour has paid heed to long-term cost implications.

 

For the Guarani Project, specifically, a chief aim has been to transform military organisations involved in mechanised solutions for infantry and cavalry for purposes of productivity, efficiency and value for money. To accomplish this, several new families of armoured wheeled vehicles are being developed with the capacity to increase deterrence and homeland defence.

 

The VBTP-MR is replacing the Urutu CASCAVEL originally manufactured by ENGESA, and which have been in use for over 40 years. Designed by the Science, Technology and Innovation System of the Army, the new vehicle was developed in partnership with IVECO Defence, a subsidiary of FIAT Cars SA based in the city of Sete Lagoas.

 

Throughout the process, simplicity has been an important factor governing design decisions, with most of the eq coming through COTS. As a requirement, at least 60 per cent of the vehicle components have to have originated from local industry. This decision has not just been a proactive one – Engesa’s bankruptcy in 1993 has served as a dire warning, having left the country without the Urutu equipmentmanufacturing and design skills to continue development of the fleet.

 

“The memory of that is still raw,” Linhares admits. “We lost everything. So this approach is a safeguard.”

 

Other regional nations are watching Guarani developments with heightened interest and an eye to procure their own fleet. Test and evaluation of the vehicle has been taking place in a collaborative capacity between Brazil and Argentina, with the latter the next most likely recipient to purchase.

 

Others, including Colombia and Ecuador, are understood to be placing the vehicle in its list of possible ventures over the coming years.

 

Recent developments

 

At present, the vehicle is preparing to begin work on its 8x8 variant for the Marines, of which the funding and initial design have already been confirmed.

 

Recent reports have also confirmed that the Army’s range of 4x4 vehicles, another part of the Guarani project, is now set to be deployed in early 2015. International tender is due to be released in the second quarter of 2014, aiming towards contract finalisations in the latter part of the year. The first delivery will see “32 vehicles in a patrol configuration, along with training services, spares, and initial logistic support,” according to IHS Jane’s.

 

In February, the Army selected Thales for its vehicle intercom systems contract, which will see communication systems integrated onto the Guarani vehicle, as well as on the Cascavel, M113, and the refurbished Urutus, by June2014.

 

The system, known as ‘Sotas’, provides the hub for all data and voice communications inside the Guarani, including sensors, terminals and radios.

 

Hervé Derrey, Vice-President of Thales’s Radio Communication Products Business, said “Sotas is one of the most advanced communication solutions for the digitisation of the battlespace and will enable Brazilian Forces to dramatically increase situational awareness at all levels of the command structure,”

Partager cet article

Repost0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 21:55
La DGA commande 250 camions militaires de transport logistique

 

06/02/2014 DGA

 

La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé, le 24 janvier 2014, 250 camions militaires de transport logistique au groupement constitué par les sociétés Iveco (groupe Fiat) et Soframe (groupe Lohr).

 

Cette série fait partie du programme « porteurs polyvalents terrestres » (PPT), lancé fin 2010, qui vise à doter l’armée de Terre d’une flotte de véhicules logistiques modernes. Les livraisons de cette tranche débuteront en 2016. Prévue dans la loi de programmation militaire 2014-2019, cette commande illustre l’effort de renouvellement des capacités logistiques de l’armée de terre.

 

La gamme PPT comprend deux modèles : un transport de fret (porteur polyvalent logistique - PPLOG), et un véhicule dépanneur (porteur polyvalent lourd de dépannage - PPLD). Leur châssis, identique, possède 4 essieux toutes roues motrices (8x8) leur permettant de rouler sur toutes les routes et dans toutes les conditions climatiques (routes montagneuses enneigées par exemple). Le transport de fret est doté d’un système de chargement autonome, pour le transport de conteneurs et de plateaux. Sa charge utile peut aller jusqu’à 19 tonnes. Le dépanneur est équipé d’une grue de levage.

 

Les cabines des PPT bénéficient d’un standard de confort élevé et sont pré-équipées pour recevoir des moyens militaires modernes de communication et de commandement. Les 200 véhicules commandés en 2010 (150 PPLOG et 50 PPLD) disposent d’une cabine blindée, équipée de protections balistiques et anti-mines.  Les 250 nouveau PPT commandés sont des PPLOG non blindés. Interchangeables, les cabines blindées et non blindées peuvent être installées sur tous les châssis, en fonction du niveau de menaces.

 

Les premiers exemplaires de PPT, entrés en service en juillet 2013, ont été aussitôt utilisés au Mali dans le cadre de l’opération Serval. Ils donnent pleine satisfaction à leurs utilisateurs du fait de leur capacité d’emport élevée, leur mobilité apportée par la transmission intégrale et le confort de leur cabine dans des conditions pourtant difficiles.

Partager cet article

Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 17:45

nimr II

 

27 February 2013 by Oscar Nkala - defenceWeb

 

The Libyan Army has taken delivery of 69 armoured vehicles, with the first batch of 20 Puma armoured fighting vehicles coming as a donation from Italy a while a further 49 Jordanian-made Nimr vehicles were donated by the United Arab Emirates (UAE).

 

The Puma vehicles were manufactured by Iveco Italia and supplied to Libya in terms of a bilateral defence co-operation agreement, which has also seen thousands of Libyan Army specialists and officers being trained in Italy. They were handed over to the Libyan defence minister General Mohammed Al-Bargoti in Tripoli by Italian defence minister Giampaolo Di Paola.

 

Speaking during the handover of the vehicles in Tripoli mid-month, Di Paola said the donation is testimony of the stronger, closer military and security ties between the two countries since the fall of former Libyan ruler Colonel Muammar Gaddafi in October 2011. He said Italy is prepared to help train and arm the navy, the army and the police forces to strengthen border and national security.

 

“We are prepared to help the new Libyan government by providing vehicles, training and a border control system. Libya is strategically important to Italy. We want the country to be stable and secure. We were among the first to come here immediately after the liberation to reaffirm our friendly ties. There are several agreements for cooperation projects that have already been signed, such as the one on integrated surveillance of Libyan borders,” Di Paolla told the Libyan Herald.

 

General Al Bargoti praised Italy for the support saying the donation and the fact that 3 000 members of the Libyan Army are currently being trained as military specialists and officers in Italy.

 

“Italy is a technologically advanced country and we will give it priority status for new armaments acquisitions. There will be more Italian arms deals,” Al Bargouti said.

 

The delivery of the 49 Nimr vehicles from the UAE is a boost to the 120 Nimrs already in service with the Libyan Army. Libyan Army spokesman Ali Al Sheiki said the armoured personnel carriers were supplied to Libya as part of a bi-lateral defence co-operation agreement signed between the two countries last year.

 

He said the new vehicles will be deployed to border security and surveillance duties in the eastern region which covers the general Benghazi area, which has evolved into a hotbed of jihadist militancy and a haven for armed criminal gangs.

 

The Nimr has a composite ceramic armour cover and a central tyre inflation system. All models are powered by a Cummins engines developing 146 kW of power, which provides a top road speed of 140 km/h and a cruising range of 700 km. The vehicle has a seating capacity for up to 6 passengers. More than 500 NIMR variants have been sold and are used widely in the UAE, Jordan, Libya, Algeria and Lebanon.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories