Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 16:55
La connaissance de l'environnement spatial et la simulation de ses effets

 

07.10.2015 par ONERA

 

Préparer les satellites à une vie d’agressions

Avant la conception d’un satellite (ou de tout autre système spatial), il est impératif de prédire les phénomènes qu’il pourra subir en vol. Les radiations solaires et cosmiques, les particules chargées (protons, électrons, ions) sont en effet un réel danger pour les matériaux de surface et surtout les électroniques, très vulnérables dans l’espace. L’ONERA possède l‘expertise qui lui permet de spécifier les tests à faire au sol en fonction de chaque mission spatiale, et dispose de tout un ensemble de moyens expérimentaux et numériques pour les mettre en oeuvre. Il s’agit de caractériser globalement les effets de l’environnement qui menaceraient l’intégrité du satellite, afin d’en tenir compte en conception. L’expertise de l’ONERA pour l’évaluation de la charge électrostatique des satellites et pour la prédiction des évènements singuliers dans les électroniques est reconnue au plus haut niveau mondial. Les agences spatiales (ESA, CNES, NASA, JAXA…), les industriels du satellite et de nombreux concepteurs de composants lui font confiance.

 

Salammbô, modèle physique des ceintures de radiation

Les ceintures de radiation ou ceintures de Van Allen sont des zones toroïdales situées autour de la Terre. Elles contiennent une très grande quantité de particules énergétiques, issues du vent solaire et du rayonnement cosmique, piégées par le champ magnétique terrestre. Il est capital de préparer les satellites à affronter cet environnement potentiellement très agressif, d’autant plus que le nouveau mode de propulsion – électrique – augmentera les temps de transit. Le modèle physique Salammbô, que l’ONERA enrichit depuis plus de 20 ans, permet de modéliser tous les phénomènes mis en jeu dans la magnétosphère lors des orages géomagnétiques. C’est un outil de météorologie spatiale. Salammbô s’appuie sur une base
de mesures en vol unique au monde. Sa notoriété est mondiale.

Partager cet article

Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 18:35
Japan Successfully Launches New Spy Satellite

 

02 Feb. 2015 by Maki Catama -- aseanmildef.com

 

TOKYO, – Japan successfully completed the launch of a radar reconnaissance satellite on Sunday morning, the Kyodo news agency reports.

The launch was performed from the Tanegashima Space Center in the Kagoshima Prefecture in the south of Japan at 10:21 local time (01:30 GMT). The satellite was taken into orbit by the H-2A (H-IIA) carrier rocket.

This is the fifth spy satellite that Japan has launched into the Earth's orbit. It will allow to capture objects on the surface of the Earth at high resolution during nighttime and through clouds. The other four Japanese satellites that are orbiting the Earth include two optical imaging spacecraft and two radar imagers.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 07:35
Japan’s new military space force to protect satellites from debris

Switzerland's CleanSpace One satellite would clean up space debris by grabbing old satellites orbiting the earth. Photo EPFL.

 

4 August 2014 aerospace-technology.com

 

Japan is planning to build a new military space force involving personnel from the Air Self-Defence Force to shield satellites against dangerous debris orbiting Earth.

 

This latest move comes after both nations agreed to augment their efforts to deploy satellites for debris monitoring and marine surveillance missions during space development cooperation meetings held in Washington this May.

 

According to Kyodo News, the new Japanese space force will launch in 2019 and will share its information with the US military as part of the joint proposal to reinforce collaboration in space, the so-called 'fourth battlefield'.

 

In collaboration with the science ministry and the Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), the unit is expected to use radar and telescope facilities in Okayama Prefecture in the Chugoku region for its observatory operations.

 

The equipment will be provided by the Defence Ministry, Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology, as well as by JAXA.

 

Several thousands of pieces of debris from abandoned satellites, spent rocket stages and bits of broken spacecraft are revolving around the planet, threatening to collide with active communications and reconnaissance satellites.

 

As part of the efforts to avoid such collions, the European Space Agency has deployed the first orbital debris test radar, which gives early warnings and assists satellite operators in manoeuvring to avoid debris.

 

Swiss Space Center scientists at École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) are also working on a new $11m CleanSpace One janitor satellite that will clear space debris by grabbing old satellites orbiting the earth.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 12:35
Evolutions prochaines du marché des microsatellites japonais

Lancement effectué en février 2014 de deux nanosatellites (Cubesats 3U) à partir du rack spécialement installé dans le sas du module JEM/Kibo, manipulé à l'extérieur de la Station grâce au bras robotisé du module japonais
Crédits : JAXA/NASA

 

9/05/2014 BE Japon 689 

 

Deux annonces successives d'acteurs majeurs du spatial nippon laissent entrevoir d'importants changements dans le marché des microsatellites au Japon. Tout d'abord IHI Aerospace, par l'intermédiaire de sa filiale Meisei Denki (Meisei Electric Co.), a confirmé fin avril sa volonté d'entrer sur le marché des microsatellites d'observation de la Terre (voir BE Japon numéro 669). La JAXA vient également d'annoncer que les lancements en charge auxiliaire de microsatellites de 10 cm à 50 cm de côté, qu'elle effectuait jusqu'à présent gratuitement et exclusivement pour des acteurs académiques japonais ou via des partenariats spécifiques seraient dorénavant ouverts contre rémunération aux acteurs privés.

 

Le Japon est un pays très actif dans le domaine de l'ingénierie spatiale, particulièrement dans la conception de micro et nano satellites. Il possède en effet un nombre important de laboratoires universitaires spécialisés dans la recherche et le développement pour le spatial pour qui les microsatellites constituent à la fois un champ de recherche technologique (conception et exploitation des satellites) et scientifique (compréhension et utilisation des données recueillies). Ils y voient aussi un moyen efficace de former des étudiants aux disciplines du spatial. L'organisation de ces laboratoires via des réseaux nationaux tels que l'UNISEC permet, notamment via des colloques organisés régulièrement (voir BE Japon numéro 671), de donner une visibilité à la thématique et d'obtenir des fonds de recherche spécifiques.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories