Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 13:35
En Afghanistan, affrontements entre factions talibanes rivales

 

09-11-2015 Joël Bronner, correspondant à Kaboul - RFI

 

En Afghanistan, ce week-end, de violents combats ont opposé des milices talibanes rivales dans deux districts reculés du sud-est du pays. Ces affrontements ont semble-t-il fait plusieurs dizaines de morts. Difficile de connaître avec précision le bilan, car le sud-est du pays, la province de Zaboul située au nord de Kandahar, échappe depuis longtemps au contrôle de l'Etat afghan.

Lire l’article

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 20:35
Royal Air Force Tornados leave Afghanistan


11 nov. 2014 Royal Air Force

 

Royal Air Force Tornado aircraft, operated by 31 Squadron, depart Kandahar Airfield, Afghanistan, following the end of UK fast jet operations in the country. Since 2009, Tornados have flown more than 33,500 hours supporting Afghan and ISAF forces.

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 12:50
NATO Secretary General tours Afghanistan

 

10 nov. 2014 NATO

 

Jens Stoltenberg pays a visit to Afghanistan for the first time as head of NATO. The Secretary General met with President Ashraf Ghani and went to Kandahar, Herat, Mazar-e Sharif and the Afghan commando base in Kabul, to pay tribute to those who had been injured or lost their lives.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 12:35
Photos : Jürgen Braekevelt

Photos : Jürgen Braekevelt

 

31.10.2014 Virginie Flawinne – MIL.be

 

Les derniers Belges ont quitté Kandahar ce mercredi 29 octobre 2014. L’équipe de surveillance radar du champ de bataille est repartie avec son matériel après plus d’un an d’engagement sur la base aérienne de Kandahar. Elle apportait une grande aide dans l’identification des mouvements hors les murs, notamment la nuit. Nos F-16 étaient bien gardés.

 

Huit personnes constituaient l'escadron surveillance du champ de bataille (BSR pour Battlefield Surveillance Radar). Détachée du Bataillon de Chasseurs à Cheval d'Heverlee, cette équipe apportait un atout unique au dispositif de surveillance de l’extérieur de la base aérienne de Kandahar. Ce dernier est constitué de différents détecteurs de mouvements et caméras. Les radars belges permettaient une surveillance accrue. « Contrairement aux caméras, nos radars détectent à la fois le mouvement et le signal auditif », explique Bram, chef du détachement BSR. « Nous pouvons ainsi déterminer si ce qui s’approche de la barrière est une chèvre ou un homme, par exemple. »

 

Sous commandement américain, le Joint Defence Operations Center  (JDOC) est la salle où sont constamment affichées et analysées les images des environs de la base en temps réel. Celles-ci proviennent d’installations de caméras optiques ou thermiques mais également des deux radars belges. Le détachement BSR occupait ainsi une place importante dans le dispositif international qui apportait un appui important à la défense de la base et au travail des patrouilles extérieures. « Nous repartons avec nos radars et personne ne prend le relais car nous sommes la seule nation qui travaille avec ce matériel, que nous avons amélioré nous-mêmes pour parvenir à cette efficacité. »

Kandahar perd deux précieux radarsKandahar perd deux précieux radars

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 17:35
Deux aviateurs du GAAO à Kandahar

 

28/10/2014 Armée de l'air

 

Pendant six semaines, de septembre à octobre 2014, deux aviateurs du groupement aérien d’appui aux opérations (GAAO) de la base aérienne 106 ont été déployés sur Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, pour appuyer le désengagement des aéronefs de l’armée belge.

 

Ils avaient pour mission d’apporter une assistance technique pour le démontage de neuf structures d’astro-arches, dédiées au stationnement des aéronefs. Ces infrastructures sont couramment projetées pour abriter les plots « chasses » lors des opérations extérieures, compte-tenu de leur compacité une fois démontées et de leur rapidité de montage par les équipes du GAAO. L’excellente collaboration entre les militaires français et belges témoigne de la capacité du GAAO à réaliser des missions interalliées.

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 05:35
500 ou 600 privés pour assurer la sécurité de l'aéroport de Kandahar


09.10.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

J'avais parlé il y a quelques jours des futurs contractors d'Afghanistan; en voici une illustration.

Le Joint Theater Support Contracting Command a diffusé  une intéressante  Request for Information pour des PSC services (Solicitation n° KDHR1RCC-S); cette RFI est à consulter ici.

Elle concerne la sécurité de la totalité de l'aéroport militaire de Kandahar, le Kandahar Airfield, (tours de garde, postes d'accès et patrouilles, 24h/24). Cet aéroport figure dans la liste des bases du Bilateral Security Agreement qui seront occupées par les forces étrangères à partir de 2015.

Le projet prévoit le déploiement de 500/600 gardes armés (encadrement compris) fournis par une société privée.

Ces gardes doivent, à au moins 30%, provenir des 5 pays du Five Eyes International Intelligence Sharing Network Nations (USA, GB, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande), le reste venant de pays contributeurs au contingent de l'ISAF, ce qui exclut des recrutements "exotiques" et donc bon marché.

Aucune date pour la diffusion d'un appel d'offres n'a été fournie, pas plus qu'une date de démarrage pour l'éventuel contrat.

Actuellement, la sécurité de la partie civile de l'aéroport (Kandahar International Airport) est assurée par Olive Group et American K9.

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 18:35
Les radars belges protègent Kandahar

 

08/11/13 Texte & photos : Bn ISTAR – MIL.be

 

Dans le sud de l'Afghanistan, des véhicules équipés de radars de l'armée belge surveillent l'aéroport de Kandahar. Depuis la fin du mois de juin, huit militaires de l'escadron surveillance du champ de bataille (détaché du Bataillon de Chasseurs à Cheval d'Heverlee) s'attèlent à la tâche.

 

Photos >>

 

Ce détachement travaille au profit des forces de protection de la base et est intégré dans la sphère internationale. Les opérateurs utilisent plusieurs véhicules radars pour collecter des informations sur les mouvements autour des installations. Ils se procurent une vue d'ensemble (dans le jargon : la situational awareness) de la force de protection internationale et y assurent la sécurité de tous les militaires de Kandahar. Leurs collègues de la Composante Air garantissent l'appui des éléments non-opérationnels.

 

Le système radar date de 1989. Il avait été utilisé au Kosovo et pour surveiller la base de Kleine-Brogel. Il a poursuivi son évolution après une mise à jour en 2003. Les techniciens d'Heverlee ont doté le radar de caméras dont le réseau permet la commande à distance.

 

À Kandahar, il semble que le système belge soit fort compatible avec celui des Américains. Leur commandant a félicité nos militaires en les remerciant pour leur professionnalisme et l'accroissement de la sécurité sur l'aéroport.

Les radars belges protègent Kandahar

Partager cet article

Repost0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 16:35
Afghanistan : les Rafale sont de retour dans le ciel afghan

 

04/08/2011 Sources : EMA

 

Le 2 août 2011, trois Rafale C de l’escadron de chasse 01.007 Provence de la base aérienne 113 de Saint-Dizier se sont posés sur la base aérienne de Kandahar. Ils sont venus relever les trois Mirage F1 CR de l’escadron de chasse 02.033 Savoie qui ont définitivement quitté le théâtre le 31 juillet après un déploiement d’environ quatre ans.

 

Depuis le début du mois d’août, les trois Rafale et les trois Mirage 2000-D déployés à Kandahar assurent  donc conjointement les missions chasse de l’opération Pamir.

 

Ce n’est pas le premier déploiement des Rafale en Afghanistan. Deux détachements ont déjà été déployés en 2007, puis en mai 2009. Depuis, les équipements de ce chasseur omni rôle de l’armée de l’Air ont beaucoup évolué. En effet, le Rafale F3.2 intervient désormais équipé du pod laser Damoclès permettant de désigner une cible avec un faisceau laser. Grâce à ce pod, le Rafale peut donc également emporter des bombes à guidage laser GBU 12 ou des bombes guidées AASM (armement air-sol modulaire). Enfin, ses missions peuvent avoir lieu de jour comme de nuit.

 

Une cérémonie solennelle s’est déroulée sur la base de Kandahar le 29 juillet en présence de tout le détachement Air, durant laquelle le Mirage F1 CR a  « cédé » les clefs des hangarettes au Rafale.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories