Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 10:15
photo Françoise Touchais

photo Françoise Touchais


04.11.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Leur moyenne d'âge: 24 ans. Et il viennent de 32 pays. Point commun: désormais ils servent la France sous le képi blanc.

Hier, au Mont Saint-Michel (dans la Manche), au terme d'une marche de 50 km en deux jours, 65 nouvelles recrues commandées par le capitaine Mettavant (lui-même issu du rang) ont troqué leur béret vert pour le képi blanc.

 

photo Françoise Touchais

photo Françoise Touchais

La cérémonie a eu lieu sur la terrasse de l'ouest de la Merveille, en présence du général de Saint-Chamas, commandant la zone de Défense Nord-Ouest et ancien Père Légion.

Cette cérémonie intervient au bout de 4 semaines de formation. Il leur en reste encore 12 à passer au sein du 4e RE (voir ici le post que je lui ai consacré mardi).

A voir ici le reportage de mes confrères de France 3 Bretagne.

Repost 0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 08:55
Une remise de képis blancs au Mont Saint-Michel, le 3 novembre

 

11.10.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

La cérémonie de remise du képi blanc conclut le premier mois de formation des jeunes engagés volontaires de la Légion étrangère. Elle marque l’entrée de ceux-ci dans la famille légionnaire. Dans ce cadre, une cérémonie se déroulera le 3 novembre prochain à 17h sur l’esplanade ouest du Mont Saint-Michel.

Une section, composée de soixante engagés volontaires venant du monde entier, coiffera le képi blanc pour la première fois et promettra de servir avec Honneur et Fidélité.

A cette cérémonie sera présent le général de corps d’armée de Saint Chamas, officier général de la zone de Défense et de sécurité Ouest et commandant la zone terre Nord-Ouest, et ancien commandant de la Légion étrangère. 

Le lieutenant-colonel Geoffroy Desgrees du Lou, chef du bureau instruction et entrainement, représentera le lieutenant-colonel Nicolas Dufour, chef de corps du 4e Régiment étranger.

Repost 0
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 08:55
photo 4e RE

photo 4e RE

 

15-10-2015 4e RE Réf : 528 | 599

 

IN BORDEAUX VERITAS......

 

Mardi 13 octobre, a eu lieu la remise de képis aux légionnaires de la 3e compagnie d’engagés volontaires du 4e régiment étranger de Castelnaudary.

 

Suite à une marche de 50 km avec charge, qui s’est déroulée du camp de Souge au Cap Ferret en 48 heures, les légionnaires se sont vu remettre le symbolique képi blanc. C’est une soixantaine de légionnaires de 35 nationalités différentes qui entrent ainsi dans la prestigieuse famille de la Légion étrangère et embrassent les valeurs de la France.

 

La cérémonie a été précédée d’une aubade de la Musique de la Légion étrangère et s’est déroulée en présence de l’association des Anciens de la Légion étrangère de Bordeaux, soulignant l’importance du lien intergénérationnel.

 

Un grand merci à la mairie de Bordeaux pour son accueil de très haute qualité.

photo 4e REphoto 4e REphoto 4e RE
photo 4e RE

photo 4e RE

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 16:55
Remise de képis blancs à Bordeaux

 

01-10-2015 Actu Légion - Réf : 419 - 386

 

Le 13 octobre prochain se tiendra devant la mairie de Bordeaux, la remise de képis blancs pour les engagés volontaires de la Légion en présence du général commandant la Légion étrangère et de la musique de la Légion étrangère. Plusieurs élus et représentants de la République sont également attendus.

 

La traditionnelle marche « képi Blanc » se déroule à la fin du premier mois de formation des légionnaires au  4ème Régiment étranger à Castelnaudary. Elle est suivie pour ceux qui ont effectué cette épreuve avec succès de la remise officielle de leurs képis blancs qui font d’eux des légionnaires à part entière. C’est donc un moment fort de la vie d’un légionnaire.

 

Les 60 engagés volontaires de la section devront ainsi parcourir durant deux jours près de 70 km avec sacs et armes, (30 kilos au total). Ils marcheront entre Martignas sur Jalle et le Cap Ferret. Parmi eux des Ukrainiens, des Népalais mais aussi un Kirghizes au total ce n’est pas moins de 33 nationalités différentes qui sont représentées. Quant à la moyenne âge, elle est de 23 ans mais le plus jeune n’en a que 18 et le plus âgé 36.

Repost 0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 16:55
Remise de Képi Blanc à Agen

 

25-09-2015 4e RE - Réf : 525 | 765

 

La 1ère Section coiffe son Képi Blanc à Agen

 

Ce groupement qui a vu le jour le 03 août 2015 a terminé une phase aussi importante que symbolique pour la vie d’un jeune légionnaire : la coiffe du mythique képi blanc.

 

C’est dans une ambiance solennelle et vive en émotion que 57 engagés volontaires du 4ème Régiment étranger sont entrés dans la cohorte des légionnaires.

 

Après la traditionnelle marche au Képi blanc, qui reliait Penne-D’agennais à Agen, les légionnaires se sont retrouvés sur la place Armand Fallière devant la préfecture d’AGEN.

 

Menés par le SCH ALVES DE SOUSA ils ont le mérite d’avoir franchi le premier cap qu’ils s’étaient fixé en passant la porte de la maison mère à Aubagne : devenir légionnaire. Ils ont maintenant 3 mois pour achever leur formation initiale de combattant avant de choisir leur régiment.

 

Enfin nul doute qu’ils gardent en tête le but final de leur engagement : partir en mission avec la Légion.

Repost 0
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 17:55
Ils ont coiffé leur Képi Blanc

 

20-03-2015 4e RE Réf : 463 -244

 

Le vendredi 13 mars 2015, 36 légionnaires de la section du sergent-chef AUBERT ont coiffé leur képi-blanc sur la camp de Carpiagne, nouvelle garnison du 1er REC.

 

La marche képi blanc d’une cinquantaine de kilomètres s’est déroulée entre le massif de la Sainte-Victoire et Puyloubier.

Ils ont coiffé leur Képi Blanc
Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 12:55
Remise de képis blancs pour les jeunes légionnaires

 

19/02/2015 Armée de Terre

 

Le 17 février, à la suite d’une marche de 60km, les jeunes légionnaires du 4e régiment étranger (4e RE) ont participé à la cérémonie de remise de képis blancs qui s’est déroulée dans l’abbaye de Lagrasse, dans l’Aude.

 

La traditionnelle marche « Képi Blanc » se déroule à la fin du premier mois de formation des légionnaires au 4e RE, à Castelnaudary. Elle est suivie, pour ceux qui ont réussi cette épreuve avec succès, de la remise officielle de leur képi blanc, qui fait d’eux des légionnaires à part entière. 

 

45 légionnaires ont ainsi été récompensés de leurs efforts en recevant le képi blanc, symbole de leur appartenance à la famille de la Légion étrangère.

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 23:55
Transmissions des valeurs

Les jeunes légionnaires recoivent leur képi blancs devant leurs anciens de l'institution des invalides de la Légion étrangère

 

23-01-2015 4e RE Réf : 446 -422

 

La section du lieutenant DUTOIT de la 1ère compagnie du 4ème RE a effectué sa marche Képi Blanc autour de la Sainte Victoire au cœur de la Provence. Partie de Puyloubier, le premier jour de marche amena les engagés volontaires à la lisière d’Aix-en-Provence. Rejoints par le Padre Neveu, dont le sac était chargé de Motivex, la section fit son bivouac non loin du lac de Bibemus. Reposés et motivés, ils firent le deuxième jour de marche sous une pluie battante jusqu’à l’arrivée à l’IILE. Forts de leur réussite, les jeunes légionnaires ont tenu à aider leurs anciens  de l’institution  dans les vignes. Le soir venu, après avoir reçu leur képi blanc devant leurs anciens,  ils purent échanger avec les pensionnaires de l’IILE autour d’un rafraichissement bien mérité. la relève est assurée et l'instruction a permis aussi d'éduquer nos plus jeunes au sens de la famille Légion.

Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 12:56
“Au drapeau !” “À l’étendard !”

 

27-11-2014 Éditorial du COM.LE du Képi blanc N° 771  - Réf : 375 / 444

 

À l’heure où des jeunes désoeuvrés, en mal être, renient notre pays et ses valeurs pour fuir vers des chimères destructrices, il me paraît utile de rappeler le rôle fédérateur que jouent les drapeaux de nos régiments, en particulier pour tous ces étrangers, Français par le sang versé.

 

Mens sana in corpore sano”, écrivaient les Romains. Une âme saine dans un corps sain. Si l’on applique cette devise au régiment, le corps, c’est la troupe. N’emploie-t-on d’ailleurs pas l’expression “corps de troupe” ? Plus elle est entrainée, physiquement et pour le combat, meilleure elle est. Mais l’entraînement, meilleur soit-il, ne suffi t pas à faire d’une troupe une unité soudée. Il lui faut une âme : c’est le drapeau du régiment.

 

“Au drapeau !” “À l’étendard !”
Tel est le commandement donné par le chef de corps en début de prise d’armes au régiment rassemblé pour rendre les honneurs à l’emblème unissant la troupe en armes. Le pouvoir du drapeau n’est pas seulement dans les couleurs nationales : chaque jour, celles-ci sont hissées à l’aube, descendues au couchant du soleil, au centre du régiment, dans un rituel immuable mené avec une rigueur simple mais solennelle par le sergent, chef de poste qui veillera la nuit sur le régiment. Le drapeau du régiment, outre les couleurs nationales qui donnent sa légitimité à la troupe en armes, c’est son identité, inscrite en lettres d’or sur la soie tricolore :
- l’inscription “République Française” ;
- un numéro, le nom du régiment, la devise “Honneur et Fidélité”;
- la liste des batailles dont la prima inter pares “Camerone 1863”
- sur la cravate, en fonction de l’historique, les insignes de décoration et fourragères.

 

Chaque drapeau de régiment est une pierre de la “voûte de gloire”. Cette expression est tirée du premier chapitre du premier livre d’or de la Légion étrangère, voulu par le général Rollet pour marquer, en 1931, le centième anniversaire de la création de la Légion étrangère. Le général Rollet voulut d’abord honorer la mémoire des morts de la Légion : il fit élever le monument aux morts de la caserne Viénot à Sidi Bel Abbès. En même temps, il demanda un Livre d’or, destiné lui aussi à glorifier ceux qui avaient vaillamment combattu sous le signe de la grenade à sept branches.

 

Très récemment, lors d’une rencontre fortuite à Puyloubier, un descendant d’une famille ayant longtemps vécu à Sidi Bel Abbès, me remit en don pour le musée un exemplaire de ce premier livre d’or de la Légion étrangère, édité en 1931. Très touché par ce geste, je l’en remercie publiquement par le biais de cet éditorial.

 

Pour la préface de ce premier livre d’or, fut choisi le discours prononcé par le maréchal de France Franchet d’Esperey pour l’inauguration du monument aux morts de Sidi Bel Abbès. En voici quelques extraits significatifs :
“Cent ans de gloire, sous les plis du drapeau tricolore, ont prouvé que le fondateur de la Légion avait eu une claire vision de la psychologie de ces errants. À l’ombre de ce drapeau a grandi une société, un ordre militaire laïc, unique dans le monde entier. Toutes les races s’y mélangent, tous les espoirs s’y confondent…”. “Troupe étrangère sous le drapeau français, son âme est devenue française”.

 

Comment aujourd’hui perpétuer la pertinence et la beauté de ce discours du Maréchal de France Franchet d’Esperey, écrit il y a 83 ans mais ô combien d’actualité ?
Bien sûr, en recherchant quotidiennement l’excellence. Mais d’abord, dans l’exécution des petites choses. Ensuite et surtout, en consacrant toute notre énergie pour aider le tout jeune légionnaire à s’intégrer dans la famille Légion qui l’accueille, au nom de notre pays, la France. Et cela, pas seulement à Castelnaudary, mais dans chaque régiment. Faisons tout pour que le légionnaire, particulièrement le plus jeune qui ne maîtrise pas encore notre langue, fasse sienne cette réponse d’un grenadier à l’empereur Napoléon qui l’interrogeait sur son lieu de naissance : “Sire, quand je contemple l’étendard de mon régiment, je vois le clocher de mon village”.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories