Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 12:30
Photo Neta Guri IAF

Photo Neta Guri IAF

 

20.01.2015 by Vered Talala – IAF

 

Earlier this week, IAF flight school cadets flew on the new instructional plane, the Aermacchi M-346, for the first time. Its predecessor, the Skyhawk, was used by the IAF for four decades

 

Excitement was in the air in Hatzerim Airbase this week, when pilot cadets flew on the new instructional plane, the M-346, or the "Lavi" for the first time. The new plane, which replaced the old IAF Skyhawk, will enable the IAF to operate one of the most advanced training programs in the world. "This is a historical and exciting event", said Captain Alon, Commander of the first class to fly on the new M-346. "The M-346 holds advanced capabilities similar to those of the F-15 and F-16, and will better prepare the pilot cadets for their work in the squadrons".

 

During the past weeks, the pilot cadets underwent intensive training in the M-346 flight simulators in order to adjust to the new plane that they would soon be flying. "The cadets prepared for the sorties and for two weeks studies every system in the plane. The systems of the Skyhawk, in comparison, required only two days of studying", explains Captain Alon. The cadets were also the first to train in the new simulator.

 

The M-346 will stay for many years

The introduction of the M-346 brings to the flight school has led to significant changes in the training of the future pilots and weapon system operators, and to the entire training program of the IAF. "Flying on the M-346 is different than the usual flight in the simulator", explains Niv, a pilot cadet. "We can physically feel what it is like to fly on a real fighter jet and realize the control we have on its systems. It feels special to be the first class to fly on the new M-346".

 

The Skyhawk served the pilot cadets for 40 years and the M-346 is expected to last much longer. "As long as the IAF carried out manned flights, the M-346 will continue to be used", stated Captain Alon.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 07:30
Le “Lavi”, tout dernier avion d’entraînement de Tsahal

 

Tsahal
 

Cette semaine, les capacités de l’Armée de l’Air israélienne ont été renforcées par l’arrivée du tout dernier avion d’entraînement “Lavi”. Cet avion, à la pointe de la technologie, a été choisi afin de permettre aux pilotes de recevoir une meilleure formation et d’être plus rapidement opérationnels pour rejoindre les escadrilles de Tsahal. Le commandant A., commandant adjoint de l’unité responsable de la formation des pilotes sur “Lavi”, explique quels sont les atouts considérables que cet avion apporte avec lui.

 

L’Armée de l’Air israélienne vient de recevoir les trois premiers exemplaires de son nouvel avion d’entraînement, le “Lavi”. Cet avion est destiné à la formation des pilotes à la sortie de l’Académie de Pilotage, afin de faciliter leur conversion sur les avions de chasse F-16i ou F-15.

Comme le confie le commandant A., qui est commandant adjoint de l’escadrille d’entraînement sur “Lavi”, “cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16i et du F-15. Nous allons pouvoir montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leur futur appareil, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.”

Et c’est un sujet sur lequel le commandant A. est expert. Avant de prendre ses fonctions en tant que commandant adjoint de l’escadrille de formation sur “Lavi”, il a lui-même piloté sur F-16i pendant 10 ans.

“Un pilote doit être polyvalent, toujours prêt à affronter n’importe quel imprévu, car toute mission en comporte”, explique t-il.

“Mon rôle en tant qu’instructeur sur “Lavi” est simple : transmettre tout mon savoir de pilote à mon élève afin de le rendre prêt à affronter toutes les situations : combat aérien, bombardement, escorte. Le “Lavi” est l’avion le plus polyvalent pour m’aider à remplir ce rôle,” continue le commandant A.

“Avec le “Lavi”, le temps d’entraînement va être réduit de moitié, ce qui va nous permettre d’avoir des pilotes opérationnels beaucoup plus rapidement qu’auparavant. Les capacités de cet avion font qu’aujourd’hui, l’Armée de l’Air se trouve en possession d’un des avions d’entraînements les plus avancés au monde. La qualité de nos pilotes qui sortiront de l’année de formation sur “Lavi” n’en sera qu’accrue,” conclue le commandant A.

 

Un simulateur sur mesure à la pointe de la technologie

Avec le “Lavi”, Tsahal a également reçu les nouveaux simulateurs de vol sur lesquels s’entraînent les pilotes. Les caractéristiques très poussées de l’avion ont mené à la création d’un simulateur unique en son genre.

Le sergent Liora, 20 ans, est instructrice sur simulateur du “Lavi”. Afin de pouvoir enseigner aux pilotes le fonctionnement de cet appareil, elle a choisi de servir 3 ans dans l’armée, au lieu des 2 ans obligatoires. “Notre travail exige une longue formation”, explique le sergent Liora. “Nous devons apprendre aux pilotes et à leurs instructeurs toutes les caractéristiques du Lavi : pendant 2 semaines, les pilotes suivent différents cours sur les particularités du Lavi, après quoi ils passent aux épreuves sur simulateur.”

Le simulateur du “Lavi” utilise les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciel et de matériel afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

“L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi”. Piloter un avion demande d’être minutieux et de pouvoir enregistrer un grand nombre d’informations pour prendre la bonne décision. Si nous enseignons mal le fonctionnement de l’avion, les conséquences en vol peuvent être extrêmement graves”, explique le sergent Liora.

“Nous sommes six instructrices dans le centre. Nous avons toutes passé un an à apprendre le pilotage du Lavi sur simulateur, ainsi que ses différentes caractéristiques. Nous éprouvons une grande fierté de pouvoir travailler ainsi avec les pilotes, et d’enseigner aux élèves toutes les compétences qu’ils utiliseront par la suite dans le cadre de leur mission : défendre l’État d’Israël.”

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:30
Israel receives first two Lavi trainers

 

Jul. 9, 2014 by Stephen Trimble - FG

 

Alenia Aermacchi on 9 July delivered the first two of 30 M-346 training jets to the Israeli Air Force.

 

The M-346 – renamed the “Lavi” by Israel – will replace Douglas TA-4s and eliminate the need to bridge with the Lockheed Martin F-16A/B for Israeli fighter pilots. Israel selected the M-346 in 2012 as part of a government-to-government agreement with Italy, which included the sale of Israel Aerospace Industries (IAI)/Gulfstream G550 conformal airborne early warning and control aircraft to the Italian air force.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories