Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 07:55
Apprendre à sauver des vies sous le feu

 

30/10/2014 A. Herlin - Armée de Terre

 

Des légionnaires auxiliaires sanitaires ont suivi, pendant 15 jours, la formation sauvetage au combat de niveau 2, à Castelnaudary. Au sein du 4e régiment étranger, ils ont pu perfectionner leurs techniques en matière de sauvetage et de prise en charge, sous le feu, d’un ou plusieurs blessés.

 

Cette formation permet aux compagnies opérationnelles d'avoir un spécialiste santé capable de réaliser des gestes techniques sur un ou plusieurs blessés en détresse vitale, dans une situation d'isolement comme en Guyane ou en mission de combat. Ce stage d’une très haute exigence nécessite une maitrise parfaite des gestes et des connaissances. En effet, les stagiaires effectuent des gestes habituellement pratiqués par du personnel de santé. De plus, la fatigue physique et la mise en situation réelle permettent  à chacun d'être confronté à la pression du terrain pour être prêt à restituer parfaitement les acquis le jour J.

 

Un stage unique en son genre, dont le 4e RE a fait une spécialité. Depuis 2012, il a reçu l'agrément du Service de santé des armées et du Centre de formation opérationnelle santé pour dispenser cette formation. L’agrément est  soumis chaque année à un contrôle du service de santé des armées qui conditionne le maintien de cette particularité. Seul régiment à dispenser une telle formation, le 4e RE s’investit quotidiennement pour mener une instruction efficace et adaptée au contrat opérationnel.

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 07:56
Des étrangers au service de la Liberté dans la Grande Guerre


24-09-2014 Musée de la Légion étrangère (Réf : 106 - 258)

 

Le 26 septembre 2014, au Musée de la Légion étrangère, une nouvelle exposition temporaire a ouvert ses portes sur le thème « Les Engagés volontaires pour la durée de la guerre ».

 

À l'occasion des commémorations du Centenaire de l’entrée dans la Première guerre mondiale, la Légion étrangère rend hommage aux légionnaires de 1914-1918, engagés volontaires pour la durée de la guerre, au cours d’une année baptisée « Des étrangers au service de la Liberté dans la Grande Guerre ». 

A ce titre, le musée de la Légion étrangère a conçu un cycle d'expositions temporaires dont le premier volet est présenté au public du 26 septembre 2014 au 5 avril 2015.

Au cours de l’exposition "Des étrangers au service de la Liberté - Les Engagés volontaires pour la durée de la guerre", le musée met en exergue des œuvres d'art, uniformes, armes, emblèmes et décorations, livres et documents tirés de ses collections ainsi que des fonds du centre de documentation de la Légion étrangère, rarement exposés ou spécialement restaurés à cette occasion.  Elle complète l’espace consacré au premier conflit mondial dans le parcours permanent du musée.

Le premier volet de cette exposition aborde essentiellement les évènements des années 1914 et 1915, l’enrôlement des volontaires, la formation des régiments de marche de la Légion étrangère et les premiers combats, en France et sur le front d’Orient.

Cette exposition se veut un hommage à tous les anonymes qui se sont battus pour la France, comme aujourd’hui encore nos légionnaires.

Informations utiles :

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Entrée gratuite et sans réservation.
Tout public.

Accès aux personnes à mobilité réduite.


Coordonnées:


email : musee.legionetrangere [at] gmail.com

n° téléphone : 04 42 18 12 41

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:55
photo 2e REG

photo 2e REG

 

10-10-2014 2e REG - Réf : 560 -625

 

Le général de division Maurin, commandant la Légion étrangère (COMLE), a effectué sa première visite du 2e régiment étranger de génie, le mercredi 8 octobre 2014. Étaient avec lui les présidents des sous-officiers de la Légion étrangère (PSO LE) et des caporaux-chefs de la Légion étrangère (CCH LE).

 

Suite de l'article

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:30
Visite de députés à la 13e DBLE (27 Juin 2014)

 

03-09-2014 13e DBLE - Réf : 471 -606

 

Dans le cadre d'une mission parlementaire sur le dispositif des forces françaises à l’étranger, les députés Yves Fromion et Gwendal Rouillard, accompagnés de l’administrateur Mathieu Gimenes, sont venus visiter la 13 le 27 juin.

 

Au travers de différents ateliers, présentation des équipements, instruction C-IED, instruction à la survie en milieu désertique, entraînement au combat en zone urbaine, les deux parlementaires ont eu un bref aperçu des capacités du régiment tant en matière d’engagement que de préparation opérationnelle.

 

Grâce aux nombreux échanges qu’ils ont eu avec les cadres, les légionnaires et les soldats, ils ont mesuré l’enthousiasme des unités, la qualité du cadre d’entraînement unique qu’offre ce théâtre mais également le caractère atypique du régiment et de son environnement.

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:30
DIO pour l'armée jordanienne

 

03-09-2014 13e DBLE - Réf : 470 - 749

 

Du 14 mars au 4 avril, une équipe EOD de la 13e DBLE a formé une dizaine d’hommes appartenant aux forces spéciales jordaniennes. Sous les ordres de l’adjudant Gosniowski, l’équipe a reçu pour mission de dispenser une instruction pour les former dans le domaine de la lutte contre les EEI. D’une durée de trois semaines le programme, technique et tactique, visait à couvrir la menace EEI en zone urbaine, milieu clos et en zone ouverte.

 

Suite de l'article

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
Le 96ème anniversaire de la prise de la ligne HINDENBURG

 

04-10-2014 3e REI - Réf : 202 - 560

 

Le 19 septembre 2014, le 3e REI s'est rassemblé autour de son chef, le colonel Alain WALTER, pour commémorer la percée de la ligne HINDENBURG.

 

A la fin de l'été 1918, les allemands se sont repliés au nord de Soissons, sur des positions constamment fortifiées depuis 1917 : la ligne HINDENBURG. Après l'échec des alliés, le Régiment de marche de la Légion étrangère reçoit l'ordre de faire une brèche dans cette dernière grande ligne de défense allemande. Le 14 septembre, avec une fougue héroïque et après 12 jours de lutte très rude et d'efforts constants, le RMLE enlève le plateau de LAFFAUX au prix de 275 tués et 1158 blessés. La Légion avait percé la ligne HINDENBURG.

Comme chaque année depuis la fin de la Grande Guerre, le 3ème Régiment étranger d'infanterie, héritier du Régiment de marche de la Légion étrangère, commémore ce haut fait d'armes à l'occasion de la fête de la Fourragère.

 

Suite de l'article

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
Commémoration de PHU TONG HOA (25 juil.)

 

08-09-2014 3e REi - Réf : 198 -707

 

Le 25 juillet 2014, la 2e compagnie du 3e REI s'est rassemblée autour de son chef, le Capitaine Clément GOUSSEAU, pour commémorer le combat de PHU TONG HOA.

 

Dans la nuit du 25 au 26 juillet 1948, les 103 légionnaires, occupant alors le poste de PHU TONG HOA, ont résisté victorieusement à l'assaut de cinq milles soldats vietminh. A l'issue de la bataille, la compagnie comptait vingt et un tués (dont le capitaine CARDINAL, commandant d'unité), trente-quatre blessés, et quarante-huit hommes valides ; tandis que les pertes ennemies étaient estimées à 500 hommes. Lorsque le régiment réussit à rejoindre le poste avec la colonne de secours, le sous-lieutenant Bévalot, respectueux des traditions, commande le présentez-armes au piquet d'honneur en uniforme de parade, ceinture bleue, épaulettes rouges, pendant que le clairon sonne le "Salut au caïd" réglementaire pour les visites du chef de corps.

Pour ce fait d'armes, la compagnie a été décorée de la Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieures avec palme.

 

Suite de l’article

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
A l'assaut du CSG

 

16-09-2014 3e REI - Réf : 200 -900

 

Le 4 septembre 2014, la 3e section de la 2e compagnie du 3e Régiment étranger d'infanterie, a effectué un exercice de poser d’assaut en CASA sur l'aérodrome du Centre Spatiale Guyanais (CSG).

 

Il n'y a rien de pire pour un légionnaire que de rester au quartier à monter le service. Enfin un peu de combat pour nous distraire.

Cinq heure, départ pour l'aéroport de Cayenne. Une fois sur place, il faut s'équiper... et les plus jeunes, qui n'ont jamais vu le gilet pare balle, semblent encore hésitants... Ensuite, il faut driller sur la base aérienne, pour que le poser d'assaut s'exécute correctement. Le chef de section assiste à la Réunion Air Terre (R.A.T.) pour fixer les derniers éléments de détails, puis nous embarquons enfin dans l'avion.

 

Suite de l’article

A l'assaut du CSG
A l'assaut du CSG
Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:25
FAG : coopération franco-brésilienne dans le cadre de l’opération Curare Oriental 2014

 

22/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 17 au 30 septembre 2014, dans le cadre de l’opération Curare Oriental 2014 organisée par le « Comando Militar do Norte » (Commandement Militaire du Nord du Brésil à Belém), les Forces Armées en Guyane (FAG) ont déployé un détachement de liaison (DL) chargé de coordonner les actions militaires sur la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le DL était inséré au sein du poste de commandement tactique (PCTAC) placé sous commandement brésilien.

 

Un peu plus de 800 hommes des forces armées et de sécurité brésiliennes, dont le détachement des FAG, ont été déployés sur cette opération dont l’objectif était double : mener une action de contrôle conjointe sur la zone frontalière avec la Guyane et lutter contre l’orpaillage illégal. Elle a également permis aux forces françaises et brésiliennes de faire connaitre leur coopération dans ce domaine avec l’organisation de manœuvres accessibles au grand public, en présence d’autorités militaires locales.

 

Après une mise en place par un Hercule C130 de l’armée de l’Air brésilienne en provenance de Belém, le DL français a notamment participé à une patrouille fluviale entre Clevelandia do Norte, ainsi qu’à un vol de reconnaissance et de renseignement, près d’Ilhla Bela, en hélicoptère Black Hawk.

 

Cette opération conjointe a permis de renforcer la coopération opérationnelle franco-brésilienne dans le domaine plus spécifique de la lutte contre l’orpaillage illégale, en développant l’interopérabilité entre les FAG et l’armée brésilienne.

 

FAG : coopération franco-brésilienne dans le cadre de l’opération Curare Oriental 2014

 

Durant cette opération, le DL français a été parfaitement intégré au PCTAC, jouant un rôle essentiel dans la coordination des actions conjointes.

 

A 7 000 km de la métropole, les forces armées en Guyane (FAG) garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’Etat dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent dans un cadre exigeant par son étendue (1 100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.

Repost 0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 11:55
Inondations : les armées présentes aux côtés des victimes du Languedoc-Roussillon

 

14/10/2014 Sources : Etat-major des Armées

 

Pour faire face aux récents épisodes orageux et aux inondations qui ont touché le Sud de la France, les préfectures du Gard et de l’Hérault ont fait appel au soutien des forces armées.

 

Le 10 octobre, à la demande des autorités préfectorales et sous le commandement de l’officier général de la zone de défense et de sécurité Sud, les armées ont mis en place des moyens en personnel et en matériel pour appuyer les secours civils dans les départements du Gard et de l’Hérault.

 

Ainsi, le Groupement de soutien de la base de défense de Nîmes-Orange-Laudun a distribué 400 rations de combat aux unités de secours ayant assisté la population gardoise durant toute la journée du 10 octobre et le 1errégiment étranger de génie de Laudun a accueilli au sein de sa caserne les 10 véhicules et les 30 pompiers du SDIS 83 venus en renfort.

 

Du 10 au 13 octobre, un VAB SAN (véhicule blindé sanitaire) du 2èmeRégiment étranger de l’infanterie de Nîmes était mis en place pour le transport des équipes médicales du SMUR 34, immobilisées car ne pouvant emprunter les routes inondées.

 

Inondations : les armées présentes aux côtés des victimes du Languedoc-Roussillon

 

Enfin, deux hélicoptères PUMA de l’Ecole de l’aviation légère de l’armée de Terre du Cannet des Maures ont été déployés le 11 octobre, et un le 12 octobre, en appui des hélicoptères de la Sécurité civile.

 

Ces concours font partie des missions que peuvent assurer les armées à la demande des services de l’Etat. Cette mobilisation vient en complément de l’action que mènent chaque jour près 2 500 militaires sur le territoire national, au titre de la mission Vigipirate, mais aussi pour la surveillance et la protection de nos approches maritime et aérienne.

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:55
CPA 20 sous voile en EPC

CPA 20 sous voile en EPC

 

24/09/2014 Armée de l'air

 

Du 13 au 26 septembre 2014, l’exercice interarmées «Orage d’acier» se déroule dans la région de Calvi (Corse).

 

Cet entraînement s’inscrit dans le cadre du maintien des compétences des groupes spécialisés du commando parachutiste n°20 (CPA 20) stationné sur la base aérienne 102 de Dijon.

 

Plusieurs unités sont également mobilisées: l’escadron de transport 1/64 «Béarn», l’escadron d’hélicoptères 1/64 «Solenzara», l’escadron de chasse 2/4 «La Fayette», ainsi que le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi, unité accueillant la plupart des participants.

 

Au cours de ces quinze jours d’exercice, les unités ont mené conjointement des entraînements tactiques, de jour comme de nuit. Au programme: parachutisme, tir, aérocordage, techniques de combat commando, exercices d’appui aérien rapproché (Close Air Support – appui aérien rapproché), parcours nautiques, mise en œuvre de transmissions…

               

Les exercices «Orage d’acier» sont organisés deux fois par an. En avril 2014, une précédente édition s’était ainsi déroulée également dans la région de Calvi.

Le CPA 20 participe à un parcours nautique

«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse
Repost 0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 16:55
Hélie de Saint-Marc en BD: sobre et efficace

 

08.09.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Les éditions Artège viennent de publier une BD consacrée à Hélie de Saint-Marc (cliquer ici pour accéder au site d'Artége et voir la présentation de cet ouvrage).

Jean-François Vivier est au scénario et Pierre-Emmanuel Dequest au dessin. Le tandem avait déjà travaillé sur Tom Morel, le héros des Glières (voir ici la présentation de ce livre sur le site d'Artège). Avec tout autant de bonheur (même si on peut regretter qu'en 61 pages certains épisodes soient rapidement traités), le voilà qui se penche sur une autre grande figure de l'histoire militaire française dont le testament spirituel clôt la BD.

Je ne vais pas revenir sur le commandant de Saint-Marc; le site officiel d'Hélie de Saint-Marc est à consulter ici. Mais pour ceux qui ignorent la vie et les convictions de l'ancien résistant déporté, cette BD est une excellente introduction.

Hélie de Saint-Marc, par Vivier et Dequest, éditions Artège, 61 pages, 14,90 €.

Repost 0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 18:45
Sangaris : groupe mortier du 2ème Régiment étranger de parachutistes (2e REP) à Batangafo

 

Crédits : EMA / Armée de terre

 

4 août à 12h20, en République centrafricaine, le groupement tactique interarmes (GTIA) de Boissieu est pris à partie à l'entrée de la ville de Batangafo. Les militaires de la force Sangaris ripostent à l'aide de mortier de 80 mm. Une fois les tirs terminés, le nettoyage des tubes canon est effectué avec des écouvillons par le groupe mortier du 2ème Régiment étranger de parachutistes (2e REP).

Engagé au sein de la force Sangaris, le GTIA de Boissieu assure la libre circulation sur l’axe Cantonnier-Boali, et transmet progressivement la sécurisation de la province ouest de la RCA à la MISCA, créant ainsi les conditions optimales pour la mise en place de la mission internationale des Nations-Unies de soutien en Centrafrique (MINUSCA).

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 6 000 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine.


 

 

 

Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:45
Sangaris : le 2e REI fournit l’ossature du GTIA 2 Magenta

 

02-09-2014 2e REI - Réf : 355 -1669

 

Déployé en Centrafrique dans le cadre de l’alerte Guépard, le 2e REI fournit actuellement l’ossature du GTIA 2 Magenta, chargé de contrôler la zone centre est du pays. Autour de l’EMT et d’un élément logistique, la 3ème  compagnie, fraîchement réarticulée à partir de la 5ème compagnie dissoute, fournit la composante infanterie du GTIA.

 

Déployé dans l’est de la RCA depuis le 24 juin 2014 pour ses premiers éléments, le GTIA 2 Magenta réparti sur plus de 500 km, le point moyen de son dispositif se trouvant à Sibut, à environ 400 km au nord-est de BANGUI.

 

Sa mission de contrôle de zone a pour objectif de maintenir un niveau de sécurité minimal dans les secteurs principaux de sa zone d’action, en soutien de la force africaine déjà déployée dans le pays,la MISCA. Elle doit permettre dans quelques mois le déploiement d’une force de l’ONU civile et militaire encore plus importante qui soutiendra directement le gouvernement du pays à rétablir l’autorité et le fonctionnement de l’Etat.

Repost 0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:50
La C.A du 1 REG à l'assaut de l'Espagne

 

24-07-2014 source 1e REG - Réf : 386 | 444

 

Pendant une semaine, du 7 au 14 juin 2014 la Compagnie d'appui du 1 REG est partie en Espagne pour réaliser une exercice de grande ampleur en contre déminage.

 

« Interdict » un exercice OTAN de grande ampleur.

 

L’Exercice « Interdict », n’est pas seulement un exercice de contre-IED bilatéral Franco-Espagnol. Sur le camp étaient présent un multitude de nationalités. Espagnols, Français, mais aussi, Américains, Polonais, Emirats Arabes Unis, etc.

Qu’ils soient organisateurs, acteurs ou simplement observateurs, chacun est venu dans l’espoir de pouvoir échanger sur les différentes techniques de déminage, d’ouvertures d’itinéraires et de gestion des incidents etc. L’exercice devait être le plus réaliste possible, c’est ainsi que sur la base d’un Retex[1] les organisateurs Espagnols avaient calqué la carte du Mali sur celle de leurs pays.

 

Suite de l’article

Repost 0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:45
Des Alpins du 13 au DLEM

 

10-08-2014 DLEM - Réf : 110 | 84

 

En cette fin juillet, la 1° compagnie du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) est devenue la 1° compagnie du Détachement de Légion Etrangère de Mayotte. Surnommés Les Loups, ces Chasseurs vont s’approprier les missions du DLEM et découvrir les spécificités de Mayotte pendant 4 mois.

 

Dès leur arrivée sur l’île, l’exercice LANDRA leur a permis de montrer leurs capacités et leurs savoir-faire. Evaluées dans plusieurs domaines notamment le tir, le secourisme au combat et la protection contre la foule, les sections ont reçu pour mission la défense d’un point d’intérêt vital de l’île.

 

Suite de l'article

Repost 0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:55
Les adieux du 1er REC à la Cité des princes

 

22/07/2014 Communauté Défense

 

Ce jeudi 9 juillet à Orange, la Cité des princes, la population a rendu un dernier hommage à ses soldats, les légionnaires du 1er régiment étranger de cavalerie.

 

Après 47 ans de présence, le régiment quitte la ville d'Orange pour rejoindre le camp de Carpiagne, dans les Bouches-du-Rhône. Ce transfert s’inscrit dans le cadre des restructurations militaires annoncées en octobre 2013.

 

Le transfert du régiment vers Carpiagne permettra au régiment de rester parfaitement opérationnel, notamment en termes d’entraînement et de projection. En effet, le camp, d'une superficie de 1 500 hectares, est situé à proximité de plateformes aéroportuaires et d'aéroports militaires.

 

La cérémonie de départ du 1er régiment étranger de cavalerie s'est achevée par un défilé des légionnaires qui, une dernière fois, ont traversé l'arc de Triomphe d'Orange.

Repost 0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 16:55
Hommage au Major Nikolic

 

 

25-07-2014 1e REG - Réf : 388 -1588

 

Alors que le régiment défilait le 14 juillet sur les champs Elysée, l'Adjudant-chef Nikolic tombait au combat sous les coups de l'ennemi.

 

Le 14 juillet 2014 l'Adjudant-chef NIKOLIC est mort au combat.

 

Alors qu'il était  en mission de surveillance à une centaine de kilomètre au nord de Gao, un véhicule piégé est venu percuter les véhicules blindés de la force.

 

L'attentat fait des ravages en blessant grièvement plusieurs militaires français parmi lesquels se trouve l'adjudant-chef Nikolic, qui décèdera quelques heures plus tard, des suites de ses blessures. L'adjudant-chef Nikolic était engagé au Mali en sa qualité d'EOD, ce spécialiste des mines et autres engins explosifs improvisés n'en était pas a sa première mission.

 

"C'était un homme aguerri, compétant et extrêmement professionnel" confie ses camarades.

 

Un hommage national lui fut rendu et il fut nommé au grade de Major à titre posthume et décoré de la Légion d'Honneur.

 

Le Ministre de la Défense J.Y LE DRIAN venu lui rendre hommage le 22 juillet, a évoqué le caractère particulier de la mort du légionnaire : « Le sacrifice de l’un de nos soldats n’est jamais une mort ordinaire. Parce que celui du major Nikolic est survenu le 14 juillet, il est particulièrement symbolique. » le ministre a rappelé que « le major Nikolic incarnait au plus haut degré les qualités qui ont permis à nos forces de mener à bien l’opération Serval, et l’opération Barkhane qui lui succède. » Il a par ailleurs qualifié de « lâche et cruelle » l’attaque suicide qui a coûté la vie au légionnaire et blessé six de ses camarades le 14 juillet dernier.

Repost 0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 16:55
Crédits : CCH Dumoutier

Crédits : CCH Dumoutier

 

21/07/2014 SIRPAT

 

Recueillement et dignité pour l'hommage au major Dejvid Nikolic, lundi 21 juillet 2014, mort pour la France au Mali.

 

Ce matin, aux Invalides, le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général d'armée Bertrand Ract Madoux, lui a rendu les honneurs militaires, lors d'une cérémonie intime réservée à la famille et aux proches. Mardi 22 juillet, le major recevra l'hommage de ses frères d'armes et du ministre de la Défense au 1er REG, à Laudun, avant d'être inhumé au carré Légion du cimetière du Coudoulet.

Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 16:45
Mali : visite du ministre de la Défense aux militaires français à Gao (18 juil)

 

18/07/2014 Sources : EMA

 

Le 17 juillet 2014, à l’occasion de son déplacement à Bamako où il a rencontré les autorités politiques maliennes, le ministre de la Défense, Monsieur Jean-Yves Le Drian, s’est rendu sur la plateforme opérationnelle Désert (PfOD) de Gao afin de rendre hommage à l’adjudant-chef Nikolic, mort au combat le 14 juillet dernier.

 

Après avoir été accueilli par le colonel Luccitti, représentant du général commandant la force Serval pour le Nord Mali, le ministre de la Défense s’est recueilli devant le cercueil de l’adjudant-chef Nikolic. Il a ensuite rencontré les compagnons d’armes de l’adjudant-chef présents au moment de l’attaque avant de se rendre à l’hôpital militaire de campagne pour s’entretenir avec le personnel médical.

 

Le ministre de la Défense a terminé sa visite par une allocution adressée à l’ensemble des militaires de la PfOD de Gao. Après avoir rendu hommage à l’adjudant-chef Nikolic ainsi qu’à la Légion Etrangère dont l’adjudant-chef était issu, Jean-Yves Le Drian a salué le professionnalisme du personnel médical des armées dont l’action, a-t-il affirmé, est l’un des piliers de la capacité opérationnelle des nos armées.

 

Après avoir souligné que les soldats français remplissaient leur mission de façon exemplaire, le ministre a rappelé qu’avec l’opération Barkhane, cette mission allait évoluer vers une approche régionale.

 

Environ 1 600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Mali : visite du ministre de la Défense aux militaires français à Gao (18 juil)
Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 16:45
Mali - Décès de l’adjudant-chef Dejvid Nikolic

 

 

18/07/2014 Armée de Terre

 

14 juillet 2014… au Mali : 25 ans de service pour la France sont interrompus brutalement pour l’adjudant-chef Dejvid Nikolic, suite à un attentat suicide. Engagé à 19 ans, il n’a cessé de prouver son engagement. Alors que notre camarade du 1er régiment étranger de génie effectuait sa 8e mission en opération extérieure dans le secteur d’Al Moustratat, un véhicule suicide a attaqué les hommes de la force française. 7 soldats sont grièvement blessés. Dejvid et ses camarades sont pris en charge par leurs frères d’armes avant d’être évacués par hélicoptère. L’adjudant-chef Dejvid Nikolic décède en cette journée du 14 juillet 2014. Il est le 9e soldat mort au combat au Mali.

 

Né le 16 mai 1969 à BEOGRAD (Belgrade - YOUGOSLAVIE), l’adjudant-chef (ADC) Dejvid NIKOLIC aura servi la France durant plus de 25 ans.

 

 Engagé au titre de la Légion étrangère le 7 novembre 1988 à l’âge de 19 ans, il choisit de rejoindre le 15 mars 1989, à l’issue de son instruction, le 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) stationné à Nîmes. S’appuyant sur une forte motivation et un goût prononcé pour le métier des armes, il participe, en 1991, à la Formation générale élémentaire (FGE) où il obtient d’excellents résultats et se révèle un jeune gradé d’encadrement de grande valeur.

 

 En juin 1992, il rejoint la 13e demi-brigade de la Légion étrangère (13e DBLE) à DJIBOUTI où il occupe les fonctions de chef d’équipe d’infanterie. A son retour de séjour en septembre 1994, il est affecté au 1er régiment étranger (1er RE) d’Aubagne où il est promu au grade de caporal-chef le 1er août 1996, puis sergent le 1er septembre 1996.

 

 En 1997, il se porte volontaire pour être réorienté vers le domaine « combat du génie ». Son ardeur au travail et sa volonté de réussir lui permettent de réussir le Certificat technique du 1er degré correspondant, ce qui lui permet d’être affecté le 12 janvier 1998 au 1er régiment étranger de génie (1er REG) à Laudun-l’Ardoise, régiment qu’il ne quittera plus.

 

 Employé comme chef de groupe puis comme sous-officier adjoint à partir de 1999, il se révèle comme un sous-officier humble et efficace. Après avoir obtenu son Brevet supérieur de technicien de l'armée de Terre (BSTAT) en 2002, il devient chef de section de 2002 à 2004. Son exemplarité et ses qualités en font un modèle à suivre et son excellente manière de servir lui permet de gravir rapidement les échelons : il est promu sergent-chef en 2000, puis adjudant en 2004.

 

 A l’issue de son temps de chef de section, il est affecté au groupe d’intervention NEDEX (neutralisation, enlèvement, destruction des explosifs) qu’il rejoint le 1er septembre 2005. Son intégration au sein de l’équipe se fait naturellement, grâce notamment à ses réussites à l’ensemble des stages auxquels il est inscrit et à sa capacité à travailler en groupe. Il devient alors au fil des années une référence au sein du régiment. Il est promu adjudant-chef en 2009.

 

 Sous-officier expérimenté, il a participé à de nombreuses missions à l’étranger : l’opération REQUIN au TCHAD en 1990 en tant que jeune légionnaire, trois missions de courte durée (DJIBOUTI en 2002 et 2008, NOUVELLE CALEDONIE en 2009) et six opérations extérieures (OPEX) - 3 en AFGHANISTAN (2005-2006-2010), 1 en EX-YOUGOSLAVIE (2007), 1 au LIBAN en 2012-2013, avant d’être désigné en 2014 pour l’opération SERVAL au MALI.

 

L’ADC NIKOLIC était projeté au MALI depuis le 23 avril en qualité de chef de groupe EOD (Explosive ordnance disposal). Le 14 juillet, en fin d’après-midi, il était engagé dans une opération de contrôle de zone à une centaine de kilomètres au nord de Gao lorsqu’un véhicule suicide a attaqué des éléments de la force SERVAL. Sept militaires ont été touchés par l’explosion, dont trois grièvement. Evacué par hélicoptère vers l’hôpital militaire de campagne de Gao, l’ADC NIKOLIC est décédé dans la soirée des suites de ses blessures.

 

Il est le neuvième soldat français mort au combat depuis le lancement de l’opération SERVAL au MALI.

 

 L’ADC NIKOLIC était titulaire de la médaille d’or de la défense nationale et de la médaille outre-mer agrafes LIBAN, AFGHANISTAN et TCHAD. Il était chargé de famille.

Agé de 45 ans, il est mort pour la France.

 

C’est avec émotion que nous adressons nos plus sincères condoléances à tous ses proches et à ses camarades du 1er régiment étranger de génie.

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 17:45
Mali: le groupe du jihadiste Belmokhtar revendique l'attentat suicide qui a tué un soldat français

 

 

17 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Nouakchott - Le groupe jihadiste Al-Mourabitoune, de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, a revendiqué auprès de l'agence de presse privée mauritanienne Alakhbar l'attentat suicide du 14 juillet, qui a tué un soldat français dans le nord du Mali.

 

Un jihadiste de notre groupe a réussi à faire exploser son véhicule piégé contre une unité des forces d'invasion dans la région d'Al-Moustarat, tuant un soldat français et en blessant plusieurs autres dans la région de Gao (nord du Mali), a affirmé mercredi soir à l'agence le porte-parole d'Al-Mourabitoune, Abou Aassim El-Mouhajir.

 

L'attentat a été une réponse adressée aux Français qui prétendent avoir anéanti les forces jihadistes et réussi l'opération Serval, a-t-il ajouté.

 

L'opération militaire française Serval, lancée en janvier 2013 pour traquer les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui occupaient depuis plus de neuf mois le nord du Mali, vient de prendre fin.

 

Elle a été remplacée par une opération de lutte antiterroriste permanente dans plusieurs pays de la bande sahélo-saharienne appelée Barkhane.

 

L'opération Serval qui a été lancée contre les peuples musulmans a fini par plonger la région dans une guerre civile et des affrontements inter-ethniques alors que le pouvoir islamique avait mis fin à ces tensions, selon le porte-parole d'Al-Mourabitoune.

 

Les Français ont tenté comme d'habitude de dissimuler la vérité et de minimiser les pertes engendrées. Ils ont profité de la faiblesse des médias sous-régionaux pour dire qu'il s'agissait d'un simple attentat à la voiture piégée qui a fait une seule victime, a-t-il ajouté sans dire cependant combien de soldats français auraient été tués.

 

Selon le ministère de la Défense, outre la mort de l'adjudant-chef Dejvid Nikolic, un légionnaire de 45 ans, l'attaque suicide a blessé six soldats.

 

La revendication d'Al-Mourabitoune est intervenue pendant une visite au Mali du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian qui doit se rendre jeudi à Gao, notamment pour rendre hommage au soldat tué le 14 juillet, jour de la fête nationale française.

 

A propos de cette revendication, l'entourage de M. Le Drian a indiqué la connaître. Nous ne sommes pas encore en mesure de la confirmer par nos propres services, mais il s'agit clairement d'un mode opératoire terroriste, a-t-on ajouté.

 

Al-Mourabitoune est un mouvement armé jihadiste né il y a un an de la fusion des Signataires par le sang de Mokhtar Belmokhtar - un ex-chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dit Le Borgne - et du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), un groupe jihadiste très actif au Mali, en particulier dans la région de Gao.

 

Activement recherché par les services de sécurité de plusieurs pays, Belmokhtar circule dans la région et serait actuellement dans le sud de la Libye.

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:45
Soldat français tué au Mali: les djihadistes de Belmokhtar revendiquent l'attentat

 

17/07/2014 Par LEXPRESS.fr

 

Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune, de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, a revendiqué l'attentat suicide du 14 juillet, qui a tué un soldat français dans le nord du Mali.

 

"Un djihadiste de notre groupe a réussi à faire exploser son véhicule piégé contre une unité des forces d'invasion dans la région d'Al-Moustarat", tuant un soldat français et en blessant plusieurs autres dans la région de Gao (nord du Mali), a affirmé mercredi soir à l'agence de presse privée mauritanienne Alakhbar le porte-parole d'Al-Mourabitoune, Abou Aassim El-Mouhajir.

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:31
Cérémonie d’honneurs militaires au Major Dejvid Nikolic, mort pour la France au Mali

 

17.07.2014 source Gouverneur militaire de Paris

 

Le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, vous informe des honneurs militaires qui seront rendus au major Dejvid Nikolic le lundi 21 juillet 2014 en l’Hôtel national des Invalides, Paris 7e.

 

Engagé au Mali dans le cadre de l’opération Serval depuis le 23 avril dernier, le major Dejvid Nikolic a été mortellement blessé le lundi 14 juillet 2014 alors qu’il participait à une opération de reconnaissance dans la région d’Al Moustarat. Il appartenait au 1er Régiment étranger de génie (REG) de Laudun-l'Ardoise (Gard).

 

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux proches sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de terre, à l’Hôtel national des Invalides à 9h30.

 

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 9h00 et 9h15.

 

En cette circonstance, le général de corps d’armée Hervé Charpentier invite le plus grand nombre de nos concitoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec le major Dejvid Nikolic, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission, par une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à 9h00.

 

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:56
RIP - Adjudant-chef Dejvid Nikolic

 

15/07/2014 Armée de Terre

 

14 juillet 2014… au Mali : 25 ans de service pour la France sont interrompus brutalement pour l’adjudant-chef Dejvid Nikolic, suite à un attentat suicide. Engagé à 19 ans, il n’a cessé de prouver son engagement. Alors que notre camarade du 1er régiment étranger de génie effectuait sa 8e mission en opération extérieure dans le secteur d’Al Moustratat, un véhicule suicide a attaqué les hommes de la force française. 7 soldats sont grièvement blessés. Dejvid et ses camarades sont pris en charge par leurs frères d’armes avant d’être évacués par hélicoptère. L’adjudant-chef Dejvid Nikolic décède en cette journée du 14 juillet 2014. Il est le 9e soldat mort au combat au Mali.

 

Né le 16 mai 1969 à BEOGRAD (Belgrade - YOUGOSLAVIE), l’adjudant-chef (ADC) Dejvid NIKOLIC aura servi la France durant plus de 25 ans.

 

Engagé au titre de la Légion étrangère le 7 novembre 1988 à l’âge de 19 ans, il choisit de rejoindre le 15 mars 1989, à l’issue de son instruction, le 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) stationné à Nîmes. S’appuyant sur une forte motivation et un goût prononcé pour le métier des armes, il participe, en 1991, à la Formation générale élémentaire (FGE) où il obtient d’excellents résultats et se révèle un jeune gradé d’encadrement de grande valeur.

 

En juin 1992, il rejoint la 13e demi-brigade de la Légion étrangère (13e DBLE) à DJIBOUTI où il occupe les fonctions de chef d’équipe d’infanterie. A son retour de séjour en septembre 1994, il est affecté au 1er régiment étranger (1er RE) d’Aubagne où il est promu au grade de caporal-chef le 1er août 1996, puis sergent le 1er septembre 1996.

 

En 1997, il se porte volontaire pour être réorienté vers le domaine « combat du génie ». Son ardeur au travail et sa volonté de réussir lui permettent de réussir le Certificat technique du 1er degré correspondant, ce qui lui permet d’être affecté le 12 janvier 1998 au 1er régiment étranger de génie (1er REG) à Laudun-l’Ardoise, régiment qu’il ne quittera plus.

 

Employé comme chef de groupe puis comme sous-officier adjoint à partir de 1999, il se révèle comme un sous-officier humble et efficace. Après avoir obtenu son Brevet supérieur de technicien de l'armée de Terre (BSTAT) en 2002, il devient chef de section de 2002 à 2004. Son exemplarité et ses qualités en font un modèle à suivre et son excellente manière de servir lui permet de gravir rapidement les échelons : il est promu sergent-chef en 2000, puis adjudant en 2004.

 

A l’issue de son temps de chef de section, il est affecté au groupe d’intervention NEDEX (neutralisation, enlèvement, destruction des explosifs) qu’il rejoint le 1er septembre 2005. Son intégration au sein de l’équipe se fait naturellement, grâce notamment à ses réussites à l’ensemble des stages auxquels il est inscrit et à sa capacité à travailler en groupe. Il devient alors au fil des années une référence au sein du régiment. Il est promu adjudant-chef en 2009.

 

Sous-officier expérimenté, il a participé à de nombreuses missions à l’étranger : l’opération REQUIN au TCHAD en 1990 en tant que jeune légionnaire, trois missions de courte durée (DJIBOUTI en 2002 et 2008, NOUVELLE CALEDONIE en 2009) et six opérations extérieures (OPEX) - 3 en AFGHANISTAN (2005-2006-2010), 1 en EX-YOUGOSLAVIE (2007), 1 au LIBAN en 2012-2013, avant d’être désigné en 2014 pour l’opération SERVAL au MALI.

 

L’ADC NIKOLIC était projeté au MALI depuis le 23 avril en qualité de chef de groupe EOD (Explosive ordnance disposal). Le 14 juillet, en fin d’après-midi, il était engagé dans une opération de contrôle de zone à une centaine de kilomètres au nord de Gao lorsqu’un véhicule suicide a attaqué des éléments de la force SERVAL. Sept militaires ont été touchés par l’explosion, dont trois grièvement. Evacué par hélicoptère vers l’hôpital militaire de campagne de Gao, l’ADC NIKOLIC est décédé dans la soirée des suites de ses blessures.

 

Il est le neuvième soldat français mort au combat depuis le lancement de l’opération SERVAL au MALI.

 

L’ADC NIKOLIC était titulaire de la médaille d’or de la défense nationale et de la médaille outre-mer agrafes LIBAN, AFGHANISTAN et TCHAD. Il était célibataire, sans enfants.

 

Agé de 45 ans, il est mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

 

C’est avec émotion que nous adressons nos plus sincères condoléances à tous ses proches et à ses camarades du 1er régiment étranger de génie.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories