Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 14:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air



3 oct. 2015 par Armée de l'Air

 

Grâce à sa capacité d'être ravitaillé en vol, l'E-3F est capable de réaliser des missions pouvant atteindre 17 heures de vol. Engagé dans toutes les opérations extérieures majeures, l'AWACS est tout simplement incontournable. Un dossier complet à retrouver dans le prochain numéro d'Air actualités.

Repost 0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 12:50
European Air Transport Symposium unites experts in Vienna

 

Vienna - 01 October, 2015 European Defence Agency

 

From 1 to 2 October, the 2015 European Air Transport Symposium will take place in Vienna. Hosted by the Austrian Ministry of Defence and Sport and ran by the European Defence Agency (EDA), the symposium will bring together around 80 participants from the European Member States’ air transport community. The focus of the event is on improving operations and training from the operator’s perspective. The delegates will discuss several operational and training challenges with a single objective of tangibly improving European air transport interoperability.

 

“The 2015 Symposium is the sixth to be organised by EDA in support of the European Air Transport Fleet Programme and builds on the success of the other air transport training events we have ran over 2015 in France, Italy, Portugal and Spain.  My thanks go to the Austrian Ministry of Defence and Sport for hosting what I am sure will be another excellent event”, said Roland Van Reybroeck, EDA’s Director for Cooperation Planning and Support

Brigadier General Karl Gruber, Austria’s Air Chief, said, “It is a very honourable task for the Austrian Armed Forces to host the 2015 Symposium in our capital Vienna. In times of limited resources, but permanently growing mission challenges, cooperation will play a decisive role to maintain our operational freedom of action. One of the most important cooperation fields is military air transport, enabling us to project our forces and to sustain operations, even when civil transport and ATC systems are no longer available. The Symposium offers an excellent opportunity, to discuss our common challenges and concerns."
 
EDA continues to build strong links with the Europe’s air power experts across a range of capabilities. The air transport programme remains vibrant with plans to further expand a range of training opportunities over 2015 and to establish a European Air Transport Training Centre in Zaragoza Spain by the end of 2016.

 

Background

The European Air Transport Fleet project (EATF) is designed to improve airlift provision within the European Union. EATF provides a flexible and inclusive partnership for national and multinational military air transport fleets and organisations in Europe. It addresses the way different air transport assets are acquired, operated, supported, and managed to ensure this is done in the most efficient way possible. The long term vision of the EATF is to establish a robust network linking various European air transport entities aiming at the efficient employment of all present and future air transport capabilities made available by the participating Member States for military needs, regardless of type or origin. 

Deliverables of the EATF are among others yearly training events (European Air Transport Training) and life airlift courses (European Airlift Tactics Training Course) as well as the European Air Transport Symposium.

 

More information 

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 16:20
photo Erickson

photo Erickson


30.09.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Un peu de suivi ce matin des marchés passés par le Military Sealift Command aux firmes Erickson Helicopters et AAR Airlift. Le MSC loue huit hélicoptères pour ses opérations de transport de personnels et de ravitaillement des navires des 5e, 6e et 7e Flottes. Trois extensions de marchés d'une valeur totale de 28 millions de dollars ont été annoncées mardi soir par le Pentagone, au profit des deux firmes utilisatrices de Super-Puma (Erickson en a 4 en parc et AAR 8)

 

Erickson Helicopters Inc., McMinnville, Oregon, is being issued a $7,297,558 modification under a previously awarded firm-fixed-price contract (N00033-13-C-8000) to exercise a 12-month option for the provision of ship-based and shore-based vertical replenishment and other rotary-wing logistic services. These include search and rescue support; medical evacuations; passenger transfers; internal cargo movement; and dynamic interface testing in support of Commander, Naval Air Forces. Erickson Helicopters Inc. will provide one detachment comprised of two helicopters, personnel, support equipment, and all supplies necessary to perform flight operations in the western Atlantic, U.S. 5th Fleet, and U.S. 6th Fleet areas of responsibility. Work will be performed worldwide, and is expected to be completed September 2016. Subject to availability, fiscal 2016 operation and maintenance (Navy) funds in the amount of $7,297,558 will be obligated. Funds will expire at the end of fiscal 2016. The Navy’s Military Sealift Command, Norfolk, Virginia, is the contracting activity.

AAR Airlift Group Inc., Palm Bay, Florida, is being issued a $6,746,197 modification under a previously awarded firm-fixed-price contract (N00033-14-C-8013) to exercise a 12-month option for the provision of ship-based and shore-based vertical replenishment and other rotary-wing logistic services. These include search and rescue support; medical evacuations; passenger transfers; internal cargo movement; and dynamic interface testing in support of Commander, Naval Air Forces. AAR Airlift Group Inc. will provide one detachment comprised of two helicopters, personnel, support equipment, and all supplies necessary to perform flight operations. Work will be performed worldwide, and is expected to be completed by Sept. 30, 2016. Subject to availability, fiscal 2016 operation and maintenance (Navy) funds in the amount of $6,746,197 will be obligated. Funds will expire at the end of fiscal 2016. The Navy’s Military Sealift Command, Norfolk, Virginia, is the contracting.

AAR Airlift Group Inc., Palm Bay, Florida, is being issued a $14,365,660 modification under a previously awarded firm-fixed-price contract (N00033-11-C-1003) to exercise a 12-month option for the provision of ship-based and shore-based vertical replenishment and other rotary-wing logistic services. These include search and rescue support; medical evacuations; passenger transfers; internal cargo movement; and dynamic interface testing in support of Commander, Naval Air Forces. AAR Airlift Group Inc. will provide two detachments comprised of four helicopters, personnel, support equipment, and all supplies necessary to perform flight operations in the 5th Fleet and 7th Fleet areas of responsibility. Work will be performed world-wide, and is expected to be completed Sept. 30, 2016. Subject to availability, fiscal 2016 operation and maintenance (Navy) funds in the amount of $14,365,660 will be obligated. Funds will expire at the end of fiscal 2016. The Navy’s Military Sealift Command, Norfolk, Virginia, is the contracting activity.

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 11:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

source Marine Nationale

Formation au profit des conducteurs de véhicules de l’armée de Terre (3ème RIMA, RICM, 11ème RAMa, 21ème RIMa et 1er REG) qui s’entraînent à l’embarquement et au débarquement à bord de la batellerie de la flottille amphibie. Les entraînements ont eu lieu sur sol dur (quai de l’artillerie) puis sur sol meuble (DZ Milhaud) de jour dans un premier temps puis de nuit.

Voir le diaporama

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 07:55
Un engin amphibie débarqué du BPC Tonnerre (en fond) - Crédits photos 3e RIMa

Un engin amphibie débarqué du BPC Tonnerre (en fond) - Crédits photos 3e RIMa

 

26/09/2015 Sources : Marine nationale

 

« De l’endurance, de la réactivité et une ouverture à l’autre »

 

 Entre le 21 et le 23 septembre 2015, 204 « marsouins » et « bigords » ont été déployés sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre afin de s’entraîner avec l’équipage aux procédures complexes des opérations amphibies.

 

L’exercice amphibie s’est déroulé sur deux jours. La présence de véhicules que l’on voit rarement, les véhicules haute mobilité (VHM) et véhicules à chenilles utilisés pour « ouvrir » les plages les plus difficiles, a particulièrement interpellé les marins. C’est avec plaisir que le Tonnerre a renoué avec le 3° RIMA de Vannes, dont l’éloignement rend les visites malheureusement plus rares.

 

Les marsouins ont ainsi eu l’occasion de se réaccoutumer à l’embarquement dans les engins de débarquement amphibie rapide (EDAR) et les chalands de transport de matériel (CTM), dans le radier du BPC et depuis la plage, de jour comme de nuit.

 

Pour le quartier-maître de 1ère classe L., manœuvrier et guide véhicules, cet exercice requiert « de l’endurance, de la réactivité, et une ouverture à l’autre » puisqu’il suppose d’opérer efficacement ensemble.

 

L’aboutissement de cette coordination interarmées s’est traduit par le débarquement de plus de 40 véhicules et l’ensemble des fantassins sur la plage de la Nartelle. La plage préalablement reconnue par l’équipe de « reco-plage » de la flottille amphibie a ainsi été le théâtre d’un déploiement tactique et pratique.

 

Comme le souligne le second maître J., coordinateur au cours des deux jours, « cet exercice permet l’entraînement à l’une des principales fonctions du bâtiment de projection et de commandement », être en capacité de projeter des forces sur un théâtre d’opérations à partir de la mer, en employant la batellerie.

 

Le commandant du Tonnerre, le capitaine de vaisseau Laurent Sudrat, rappelle enfin quant à lui que « pour tous, soldats de l’armée de Terre et marins, il s’agit de vérifier et parfaire l’interopérabilité de nos forces ».

photo 3e RIMaphoto 3e RIMa

photo 3e RIMa

Repost 0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 07:55
photo EMA / ECPAD

photo EMA / ECPAD

 

24/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Les 14 et 15 septembre 2015, le général Pierre de Villiers a participé à la 13e Université d’été de la Défense (UED) qui avait cette année pour thème : « savoir, pouvoir, agir ». Ce rendez-vous annuel a mis en avant le renseignement militaire et les soutiens interarmées (santé, pétrolier et soutien de l’homme) qui constituent pour le CEMA « le ciment de l’autonomie stratégique de notre pays ».

 

Dans le discours qu’il a prononcé devant les acteurs clés de la défense, le général Pierre de Villiers a insisté, face à la menace actuelle, sur la pertinence du choix d’un modèle complet d’armée ; sur l’importance de la cohérence entre les missions données aux armées et les moyens dont elles disposent ; sur l’importance enfin des forces morales qui font « la valeur de nos armées ».

 

Le CEMA est aussi allé au contact de la troupe, sur les stands organisés par la direction du renseignement militaire (DRM), le service de santé des armées (SSA), le service des essences des armées (SEA) et la direction centrale du commissariat des armées (le SCA, chargé du soutien de l’homme). Il a pu, comme toujours, mesurer l’enthousiasme, le professionnalisme et la détermination de ceux qui reviennent ou se préparent à partir en opérations.

 

photo EMA / ECPAD

photo EMA / ECPAD

Repère :

 Cette édition de l’Université d’Eté de la Défense (UED) s’est déroulée sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE, Président de la République. Elle était présidée par Madame Patricia ADAM, Députée du Finistère, Présidente de la Commission de la Défense Nationale et des Forces armées, et par Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN, Sénateur de la Vienne, Président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, en présence de Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de la Défense.

Depuis 2002, les Présidents des Commissions de la Défense de l’Assemblée Nationale et du Sénat organisent chaque année l’UED. Elle réunit plus de 400 hauts responsables politiques français et européens, ainsi que des acteurs clés de l’administration et du secteur industriel. Sous forme de séances plénières, d’ateliers, de forums, de rencontres informelles, l’objectif des UED est d’offrir un espace d’échange et de réflexion sur la Défense de demain.

Repost 0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 17:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

23/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Au regard de son dispositif aéroterrestre, la force Barkhane a des besoins en carburant considérables pour assurer ses missions opérationnelles. Le SEA en assure l’approvisionnement, l’analyse, le stockage et la distribution à l’ensemble de la force.

 

Le Laboratoire mobile du SEA (LMSEA) a pour mission d’assurer l’analyse du carburant acheté aux fournisseurs civils avant d’autoriser sa distribution aux aéronefs et véhicules militaires de la force sur l’ensemble du théâtre d’opération. Basé à Niamey, au Niger, il est l’élément permettant de garantir la sécurité des vols et des convois en s’assurant que le carburant soit conforme aux normes et aux standards internationaux.

 

Suite de l’article

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 22:45
Barkhane : Exercice de ravitaillement en vol de deux "transall" de la base 105 d'Evreux.

 

19.09.2015 Ministère de la Défense

Barkhane - Découvrez la vidéo d'une patrouille d'avions de transport tactique (C160 Transall) effectuant une présentation au ravitaillement en vol au cours d'une mission de liaison logistique entre Niamey (Niger) et N'Djamena (Tchad).

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 16:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre


18.09.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Après un avis pour un Super-Puma au profit des régiments d'hélicoptères de combat en métropole (voir mon post ici), voici un avis de marché à bons de commande relatif à "l’affrètement d’un hélicoptère bimoteur avec équipage et mécaniciens pour mettre en oeuvre des rotations afin d’assurer le transport de fret et de passagers, de jour comme de nuit selon une disponibilité de sept jours sur sept 24 heures sur 24" en RCA.

Les candidats ont jusqu'au 25 septembre pour répondre. Durée du marché: six mois renouvelable deux fois par reconduction expresse.

L'affrêteur retenu devra répondre aux besoins du ministère de la Défense avec un préavis de 24 heures. Les acheminements se feront au départ et à l’arrivée de Bangui. Les principales destinations sont: Bouar, Ndele, Bambari, Kaga Bondoro, Sibut et Bria. L'avis précise que: "outre ces destinations, les vols pourront desservir d’autres destinations en République Centrafricaine, y compris des terrains sommaires et des zones de posé hélicoptère (ZPH), en fonction des besoins de la Force Sangaris".

Sangaris (900 hommes) disposerait actuellement de 7 hélicoptères (2 Gazelle, 3 Puma, 2 Tigre), après le départ de 3 Puma fin mai et en attendant le retour des Fennec

L'avis prévoit quatre types d’hélitransport :
- hélitransport de passagers : transporter jusqu’à 15 personnes minimum (VIP et civils de toute nationalité, combattants, équipe spécialisée, etc…). 
- Hélitransport de fret ; participer au soutien logistique des forces Sangaris déployées sur le pays,
- Hélitransport combiné : combiner les deux types d’hélitransport précédant.
- Hélitransport particulier : en situation de tension ou de crise, participer à l’évacuation de ressortissants civils sur l’ensemble du pays. L’hélicoptère doit pouvoir transporter des passagers ou du fret (eau, nourriture sèche, pièce de rechange, munitions, carburant et fret IATA ou autre) ou un mixte des deux.

 

Réflexion. Ce marché relève de la politique de la rustine: on bouche les trous au coup par coup. Un avion à Gao, un autre à Ouga, un hélico ici. Rien de mieux pour engendrer une guéguerre des opérateurs qui s'écharpent pour ces micro-marchés, au risque de faire voler des avions et des équipages "pas au top". On n'oubliera pas que dans les critères d'attribution, le prix, c'est 65% de la note finale.

Repost 0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 11:20
KC-46 Refueling Tanker to Make First Flight This Month

 

September 15, 2015 by Bryant Jordan - defensetech.org

 

The U.S. Air Force’s new KC-46A aerial refueling tanker made by Boeing Co. is scheduled to make its first flight on Sept. 25, a general said.

 

The date was announced Tuesday by Brig. Gen. Duke Richardson during the Air & Space Conference near Washington, D.C. The milestone for the eventual successor to the KC-135 and KC-10 was initially planned for the spring.

 

“Once that first flight occurs we’ll go into initial air worthiness,” he said. That means the second flight will begin testing the boom, hose and drogue systems, he said.

 

Richardson, the program executive officer for tankers with the Air Force Material Command at Wright Patterson Air Force Base, Ohio, said the subsequent flights will involve a variety of aircraft flying with the KC-46 and culminate with actual refueling flights in January.

 

Sen. John McCain, a Republican from Arizona and chairman of the Senate Armed Services Committee, said the recent cost overrun on the aircraft, known as the Pegasus and based on the 767 twin-engine commercial airliner, is “deeply unfortunate” and that he’s concerned about delays to the program.

 

McCain said he detailed the concerns in a recent letter to Defense Secretary Ashton Carter. He and Sen. Jack Reed, a Democrat from Rhode Island, sent a similar letter over issues with the Air Force’s new bomber program.

 

“While the recently announced cost overrun on the Air Force’s KC-46A tanker is deeply unfortunate, it is encouraging that the contractor, and not the taxpayer, will bear this expense,” McCain said.

 

“That said, the resulting delays to the program’s internal deadlines for completing key qualification and planned ground and flight testing activities are indicative of a program at risk of not meeting its planned delivery milestones,” he said.

 

Boeing plans to deliver the first 18 KC-46As to the Air Force by August 2017. The service estimates it will spend $49 billion to develop and build 149 of the planes to replace its aging fleet of KC-135s, according to Pentagon budget documents. Boeing forecasts an $80 billion global market for the new tankers, according to Trading Alpha.

Repost 0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 12:50
photo UK MoD

photo UK MoD

 

15 September 2015 Ministry of Defence, Defence Equipment and Support and Philip Dunne MP

 

The Royal Air Force’s transport fleet has reached a key milestone with the delivery of the latest Atlas aircraft to RAF Brize Norton.

 

The handover of the seventh A400M aircraft from Airbus Defence and Space means the £2.75 billion programme for 22 aircraft has achieved its In-Service Date (ISD), a declaration of the fleet’s capability to undertake extended world-wide tasks.

 

Four of the aircraft are now operating from Brize Norton while three others are being fitted with UK-specific systems required to operate in hostile environments, ahead of the next operational capability milestone which is due next year.

 

Defence Minister Philip Dunne said:

    This significant milestone marks an important achievement for all those who have been involved in the UK’s A400M Atlas programme, from the MOD and the RAF through to our industry partners.

    Those flying the aircraft are hugely impressed with its capability, and with a protected Defence budget and our investment of £160 billion in equipment, we look forward to growing the UK A400M Force over the coming months.

 

Since taking delivery of its first A400M Atlas in November, named ‘City of Bristol’, the aircraft has undertaken a range of training and operational sorties around the world to test its capability and to build up the first cadre of A400M aircrew.

 

RAF transport aircraft ready for worldwide operations

The aircraft, which will gradually replace the C130 Hercules, is capable of operating either at low or high-level altitudes and to deploy troops and/or equipment between and within theatres of operation, either by parachute or by landing on short, unprepared or semi-prepared strips.

 

The MOD’s Chief of Materiel (Air), Air Marshal Simon Bollom said:

    The achievement of the A400M In Service Date is a key milestone for the Royal Air Force and is testament to the outstanding work of the DE&S Project Team working closely with the RAF and industry. The fleet now has the core capabilities required to train the instructors and crews, and to undertake logistics missions.

    As the fleet continues to build, more advanced military capabilities will be introduced as planned over the coming months including aerial delivery of stores, parachuting and advanced self-protection capabilities.

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:50
photo EATC

photo EATC


Thursday 10 September by EATC
 

The EATC celebrated its 5th anniversary with a multinational jump event on 9th September 2015.


On 9th September 2015 the EATC celebrated its 5th anniversary at Eindhoven Air Base. The program of the event included para jumps performed by representatives of EATC Participating Nations (PNs), as well as a Family Day bringing together the families of the EATC personnel.


A German CH-53 from helicopter squadron 64 (Hubschraubergeschwader 64) in Laupheim, Germany, came for the event with 16 professional paratroopers. This helicopter is able to carry 36 passengers or around 24 equipped paratroopers. EATC personnel together with 8 paratroopers performed tandem jumps. One of the tandems was executed with EATC Commander MG Christian Badia. Other paratroopers were carrying the EATC flag and the national flags. In total 40 jumps were executed from an altitude of 4.000 and 3.000 meters.


By developing interoperability – through also cross-paratrooping, cross-national training, aircraft cross-servicing and maintenance – between its PNs, the EATC has managed to increase the overall effectiveness and efficiency of Air Transport missions conducted under its operational control (OPCON). For example, an average of 90.000 paratroopers are dropped each year by assets under EATC OPCON. Moreover, over the last five years the EATC has transported nearly 1.5 million people and 108.000 tons of cargo. Today, more passengers and cargo are transported with less aircraft and fewer flying hours.

photo EATCphoto EATC
photo EATC

photo EATC

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:50
Foundation stone of EATC new building

 

Friday 11 September - by EATC

 

Dutch Air Chief laid the foundation stone for the new EATC building on 10th September 2015.


On the occasion of its steering-board meeting on 10th September 2015, the EATC is also celebrating the construction of its future permanent building at Eindhoven Air Base.


Dutch Air Chief General Schnitger and Mr Job Dura, CEO of construction company Dura Vermeer, laid the foundation stone of the new EATC building. Expected to be ready for use by Summer 2016, this building will host the seven Participating Nations of the EATC, thus a total of over 220 personnel from the Netherlands, Belgium, France, Germany, Luxembourg, Italy and Spain.


With the construction of the new building NLD has fulfilled the Host Nation’s offer made in 2007 to accommodate the EATC in an infrastructure tailored to its needs. The success of the EATC will be reflected in this new building : it offers the space for the new Participating Nations, Spain and Italy, that joined EATC last year.  


Established in September 2010, the EATC is today at the finish of its 5th year and has successfully developed into the leading organization within Europe for military Air Transport, Air-to-Air Refuelling and Aeromedical Evacuation.


For an overview of the achievements but also the way ahead of the EATC, click on the here:

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:50
photo Spanish Air Force

photo Spanish Air Force

 

Zaragoza - 09 September, 2015 European Defence Agency

 

Seven aircraft from six countries (Czech Republic, Germany, France, Italy, the Netherlands and Spain) currently gather at Zaragoza Airbase in Spain for the fourth training event this year organised in the framework of the European Air Transport Fleet (EATF). From 6 to 18 September, participants of the European Advanced Airlift Tactics Training Course (EAATTC) will undergo a robust training in order to enhance interoperability between European air forces. A total of 130 flight hours and 63 sorties are planned.

 

The first week of the course will start with tactical awareness academics spread over four half-days and basic flying sorties. The complexity of the missions will increase over the course of the second week to involve low-level flying, cargo and personnel air drop, engine running operations, air-to-air (F18 and Eurofighters) and surface-to-air threats as well as maximum effort landings. At the end of the two weeks course, crews will receive a graduation certificate and patch.   

 

Host country: Spain 

The European Air Transport Command (EATC), EDA and Spain as host nation constitute the “Core Planning Team” of the flying event. Together with a team of international tactical instructors from seven different countries (Belgium, Italy, Spain, The Netherlands, France and Germany), they will challenge the course participants. This is the fourth time that Spain is hosting an EATF event. Moreover Spain has been selected to host the permanent European Airlift Centre (ETAC) with its tactical arrangement currently under development. The Initial Operating Capability (IOC) of the centre is foreseen for September 2016.   

 

Improving interoperability 

Initiated by the European Defence Agency and run by the European Air Transport Command, the EAATTC series of courses aim to provide air transport crews with a robust airlift tactics training syllabus in order to enhance interoperability between European air forces. It takes crews into a theatre-deployment mindset, exposing them to airland and airdrop missions in a tactically-challenging environment. Emphasis is put on aircraft operations and on application of procedures in a changing environment. The EAATTC series of courses is one of the deliverables of the European Air Transport Fleet partnership, launched in 2011 by 20 participating nations under the framework of the European Defence Agency.  

 

More information:

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:45
LOGCAP IV Tent Installation and Construction at Forward Operating Base - photo Fluor Corporation

LOGCAP IV Tent Installation and Construction at Forward Operating Base - photo Fluor Corporation

 

14.09.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

La société américaine Fluor Corporation, l'un des trois firmes (avec DynCorp et KBR) retenues dans le cadre du LOGCAP IV (le Logistic Civil Augmentation Program), a annoncé qu'elle avait été choisie pour assurer le soutien des opérations de l'AFRICOM en Afrique, de l'Union africaine et des organisations régionales de sécurité d'Afrique. Lire le communiqué ici.

Fluor assurera le même type de missions au profit du SOUTHCOM (Caraïbes, Amériques centrale et latine).

Au siège de ces deux commandements (Stuttgart pour l'AFRICOM et Miami pour le SOUTHCOM), Fluor va détacher un responsable de la planification.

Pour en savoir plus sur Fluor et son rôle dans les contingency operations, cliquer ici.

Fluor fait aussi partie des huit firmes retenues dans le cadre de l'Air Force Contract Augmentation Program IV (AFCAP IV); ce programme de 6 ans débute le 1er octobre prochain.

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:30
Basel al-Assad International Airport

Basel al-Assad International Airport

 

September 13, 2015 defense-aerospace.com (Source: Deutsche Welle German radio)

 

A group monitoring the conflict in Syria says Russian forces are expanding a major airport in Latakia province. Russia has reiterated its support for the Syrian regime, but denies it is staging a military build-up.

 

The Britain-based Syrian Observatory for Human Rights said on Sunday that Russian forces were working to extend an airstrip near a military airport in Latakia province, a stronghold of Syrian President Bashar al-Assad and his minority Alawite sect.

"Russian forces are building a long runway capable of accommodating large aircraft near the Hemeimeem military airport in Latakia province," the Observatory said, adding that hundreds of Russian technicians and military advisers had been brought to the site.

It also reported that the Russians were "preventing Syrians, whether military or civilian, from entering the area where they are building the runway."

The Hemeimeem airport, which houses a military base, is the second most important government-controlled airport after Damascus airport. It has come under shelling from rebel militants as they advance through the region.

The Observatory's director, Rami Abdurrahman, said sources had also reported that Russia was extending the Hamadiyeh airport in Tartus province, another regime stronghold, where Russia has a naval facility (photo above).

The Observatory bases its reports on a network of civilian, military and medical sources inside Syria.

 

Washington's fears

The claims come as US officials increasingly voice concerns that Russia is stepping up its military activities within the country, with President Barack Obama warning Moscow against propping up Assad. Washington says Russian aid is helping Assad avoid negotiating a political solution to the conflict.

Moscow, a long-time Assad ally, has freely admitted its support for the Syrian government, but denies any claims of a military build-up in the country, saying it is simply taking part in international efforts to combat the jihadist group "Islamic State" ("IS), which has made large territorial gains in both Syria and Iraq.

 

Continued Russian help

On Sunday, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said Russia would continue to back Assad's regime in "its efforts to fight terrorism."

He also criticized the West for refusing to cooperate with Syrian forces in the fight against "IS," calling the government armed forces "the most efficient military force in the country."

Syria has been embroiled for more than four years in a civil conflict that began with anti-government protests in March 2011. More than 250,000 people have been killed in the violence, which has seen the government lose considerable swathes of territory to rebels and various jihadist groups such as "IS."

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 14:47
"Savoir, Pourvoir, Agir" en images (UED2015)


14 sept. 2015 Ministère de la Défense

 

#UED2015 : L'Université d'été de la Défense a pour ambition de montrer que les moyens du renseignement militaires, les soutiens assurés par le service du commissariat des armées, le service dess essences des armées et le service de santé des armées, sont tournés vers une finalité opérationnelle.

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 14:35
Les soutiens des opérations en images (UED2015)


14 sept. 2015 Ministère de la Défense

 

#UED2015 : Illustration des soutiens en opérations assurés le service du commissariat des armées, le service des essences des armées et le service de santé des armées.

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 11:45
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

14/09/2015 Armée de l'air

 

Durant un mois, le C160 Transall de l’escadron de transport 50 « Réunion » a effectué neuf rotations sur l’île d’Europa, située à quatre heures de vol de l’île de La Réunion, pour y projeter des engins du 25ème régiment du génie de l’air.

 

L’arrivée du Casa 235 en juin 2015 au sein de l’escadron de transport (ET) 50 « Réunion » a nécessité la remise en état du terrain d’aviation d’Europa, une des cinq îles éparses composant le 5ème district des terres australes et antarctiques françaises. Pour ce faire, des engins, du matériel et du personnel spécialisés du 25ème régiment du génie de l’air (RGA) ont été projetés grâce au dernier Transall encore présent sur l’île de La Réunion. Neuf rotations ont été effectuées au-dessus de l’île d’Europa pour transporter ces matériels spécifiques encombrants. Pour obtenir une capacité de chargement optimale, il a fallu réaménager la soute : démontage des rails d’arrimage, chemins de roulement et dépose des sièges ont permis d’alléger l’appareil. Ainsi, le Transall a pu transporter en une fois jusqu’à neuf tonnes de matériel aussi varié que des bulldozer, des niveleuses, des tracteurs et autres servitudes nécessaires aux importants travaux qui attendent le détachement du 25ème RGA déjà présent sur place.

 

Suite de l’article

photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 11:45
photo EMA

photo EMA

 

09.09.2015 Ministère de la Défense

Le détachement de liaison du service des essences des armées (DLSEA) des Forces Françaises stationnées à Djibouti a mis en œuvre ses savoir-faire pour assurer le soutien pétrolier de la Frégate anti-aérienne Cassard, en escale à Djibouti du 27 au 30 août 2015. Les soldats du SEA ont réalisé un avitaillement moteur tournant rotor tournant (MTRT) du Panther de la frégate. Ils ont ensuite procédé à l’avitaillement du Cassard en gazole de navigation et lui ont également fourni du carburéacteur au point d’éclair (carburant pour aéronef embarqué dans les bâtiments de la Marine) nécessaire aux futures missions du Panther.

 

Reportage photos

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 18:30
An-124 - photo Russia MoD

An-124 - photo Russia MoD

 

9 septembre 2015 45eNord.ca (AFP)

 

Au moins trois avions de transport militaire russes ont atterri en Syrie ces derniers jours, ont indiqué mardi des responsables américains à l’AFP alors que Washington s’inquiète d’un éventuel engagement militaire russe dans le pays.

 

Deux des avions sont des avions cargo géant Antonov 124 Condor, et le troisième est un avion de transport de passagers, selon ces sources.

Selon l’une d’elles, les avions ont atterri sur un aéroport de la région de Lattaquié (nord-ouest), un fief du régime du président Bachar Al-Assad.

Les Russes ont également installé à cet endroit des bâtiments provisoires, pouvant abriter « des centaines de personnes », et de l’équipement d’aéroport.

« Tout ceci suggère l’installation d’une base aérienne avancée », a poursuivi cette source, en précisant qu’elle n’avait « pas d’informations » sur la présence éventuelle d’armes russes sur place.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a appelé samedi son homologue russe Sergueï Lavrov pour lui exprimer ses craintes d’un risque « d’escalade » du conflit, si Moscou s’engageait militairement aux côtés du régime de Bachar Al-Assad, selon le département d’État.

Le régime de Damas a démenti la présence de troupes ou d’activités militaires russes sur le sol syrien, après les inquiétudes américaines sur un éventuel engagement de Moscou dans le pays en guerre.

La Russie a indiqué lundi de son côté que « la partie russe n’avait jamais caché livrer des équipements militaires aux autorités syriennes pour lutter contre le terrorisme », mais n’a pas voulu donner de détails sur l’engagement de Moscou en faveur du régime de Damas.

La Bulgarie a annoncé avoir refusé à des avions militaires russes de traverser son espace aérien, soupçonnant qu’ils devaient transporter autre chose que l’aide humanitaire officiellement annoncée.

Les États-Unis ont par ailleurs demandé à la Grèce de refuser le transit d’avions militaires russes dans son espace aérien, selon Athènes.

 

Moscou réclame des explications

La diplomatie russe a réclamé dans la foulée des explications à Sofia et à Athènes.

 « Si quelqu’un, et dans ce cas il s’agit de nos partenaires grecs et bulgares, a des doutes, alors bien entendu il doit nous expliquer quel est le problème », a déclaré mardi soir le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, cité par l’agence de presse russe Interfax.

 « S’il est avéré qu’ils prennent des mesures restrictives ou d’interdiction à la demande des Américains, alors cela soulève des questions sur leur droit souverain à prendre des décisions sur le passage par leur espace aérien d’avions d’autres pays, comme la Russie », a noté M. Bodganov.

Plus tôt, Vladimir Djabarov, vice-président de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du Parlement), s’en était pris à la Bulgarie.

 « Le fait que les Bulgares ont été les premiers à répondre (à la demande de Washington, ndlr), ils l’auront sur leur conscience », avait-il déclaré, cité par l’agence de presse officielle Tass.

Il a affirmé que la Russie n’envoyait en Syrie que des « chargements humanitaires », estimant qu’il n' »était pas rentable de transporter des armes par avion ».

 

Inquiétude de l’Otan

À Bruxelles, le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg s’est déclaré « inquiet des informations selon lesquelles la Russie pourrait avoir déployé du personnel militaire et des avions en Syrie », dans un échange de vues organisé mardi sur sa page Facebook, en réponse à une question de l’AFP.

Il a mis en garde contre tout soutien au régime de Bachar al-Assad, propre selon lui à provoquer une escalade du conflit.

La Bulgarie n’a pas précisé combien d’avions russes s’étaient vu interdire en fin de semaine dernière de passer par son espace aérien.

Côté grec, une source au ministère des Affaires étrangères avait déclaré lundi qu’Athènes avait reçu une demande des États-Unis en ce sens et étudiait actuellement cette requête.

Mardi soir, un porte-parole du gouvernement grec a précisé que la Russie avait envoyé une demande de survol il y a 25 jours.

« Le gouvernement a commencé à étudier cette demande, mais entretemps la Russie a décidé d’elle-même d’emprunter un autre itinéraire », a-t-il indiqué à l’AFP.

M. Djabarov a rappelé mardi que la majeure partie des avions russes en direction de la Syrie passaient par le Caucase et l’Iran.

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 15:45
EDA supports EUTM Mali to enhance medical facilities

 

Brussels - 08 September, 2015 European Defence Agency

 

The European Defence Agency (EDA) provided technical, contractual and administrative support to the EU Training Mission (EUTM) Mali regarding the procurement of a biomedical incinerator to be installed in Koulikoro.

 

The requirement for the new equipment, to meet European standards in case of an EBOLA outbreak, was identified by the operation. EDA´s support was requested in May 2015 and the award decision was signed by the former Operation Commander, Brigadier General Alfonso García-Vaquero Pradal in July 2015. The contract, with a budget of 59.000€, includes transportation and on-site maintenance. The incinerator should be operational by mid-September.

This is the first case conducted under the EDA-Athena cooperation arrangement signed on 27 February 2015 which aims at facilitating direct procurement support to CSDP military operations.

EDA supports CSDP operations and missions to meet their operational needs. Based on the combination of industry knowledge, in-house technical expertise and experience in procurement, the Agency helps operations to optimize procurement procedures in order to save resources.

 

More information:

Repost 0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 16:45
photo ECPAD

photo ECPAD

 

02/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Après avoir effectué une première rotation la veille, un C17 américain a encore décollé le 23 août 2015 de l’aéroport de Djibouti pour une mission de transport logistique. A son bord se trouvaient un Puma du détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre (DETALAT) et son équipage. L’hélicoptère était transporté vers N’Djamena (Tchad) pour participer à l’opération Barkhane.

 

En deux rotations, le C17 a ainsi déchargé 2 Puma, 13 membres d’équipage et mécaniciens et 1,3 tonnes de fret. Bien que la coopération franco-américaine pour les opérations au Sahel soit régulière, c’était la première fois que les forces américaines apportaient leur soutien à Barkhane sous cette forme. C’était également la première fois qu’un Puma était embarqué sur un C17 américain.

La première opération de chargement, effectuée de nuit et en temps contraint (3 heures entre l’arrivée et le redécollage du C17), constituait un vrai défi technique. Les dimensions de la soute du C17 ne laissant que quelques centimètres pour charger le Puma, les équipes françaises et américaines ont dû allier leur savoir-faire pour parvenir à leur fin. La technique du baraquement du Puma (affaissement du train d’atterrissage) combinée à la précision de la manœuvre de la rampe par les Américains ont finalement permis de faire rentrer l’hélicoptère dans l’avion.

A leur arrivée à N’Djamena après 4 heures de vol, la manœuvre de débarquement des Puma a été tout aussi délicate. Le DETALAT a ensuite pris le relais pour reconditionner les appareils afin de les rendre opérationnels. Les deux Puma de l’ALAT sont destinés à remplacer le détachement de l’armée de l’Air basé sur l’emprise française de Madama, dans le Nord Niger.

 

Suite de l’article

photo ECPAD

photo ECPAD

Repost 0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 07:30
photo EMA / Armée de l'Air

photo EMA / Armée de l'Air

 

14/08/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 11 août 2015, un avion de transport de type Iliouchine IL76 affrété par le Centre de soutien des opérations et des acheminements (CSOA) s’est posé sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie pour livrer du matériel au profit des éléments de la force Chammal.

 

Plus de 3 tonnes de fret comprenant caisses, colis, et palettes ont été déchargées. La manœuvre a été assurée par le DéTIA (détachement du transit interarmées air) qui a opéré sous la direction du load master. Ce membre d’équipage est chargé d’assurer la bonne répartition des charges, la bonne fixation des masses, et le respect de la règlementation, notamment pour le transport des matériels dangereux. Les personnels du DéTIA se sont quant à eux affairés avec les transpalettes et chariots élévateurs pour décharger le matériel technique ou aéronautique destiné au détachement de chasse de la BAP et aux autres unités du site. Un moteur de Mirage2000 a notamment été acheminé, en remplacement d’un autre moteur dont la maintenance sera assurée en France.

 

Suite de l’article

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 11:50
Ship to Shore Logistics – Think Defence

 

August 29, 2015 by Think Defence

 

What started out as a post about Mexeflote’s in 2011 has turned into a 95,000 word Think Defence project on the subject of Ship to Shore Logistics.

 

This is the reason the post rate has dropped recently, sorry about that, but it is now complete.

The Ship to Shore Logistics Project picks up from the multi post series of the same name but this is a refresh and significant expansion, table of contents below.

 

Table of Contents

 

Introduction

 

Case Studies

The Normandy Landings

The San Carlos Landings

Umm Qasr

Haiti

 

Current Capabilities

UK amphibious Doctrine

Survey

Mine Countermeasures

Explosive Ordnance Disposal (EOD)

Amphibious Assault and Logistics

US Amphibious Logistics

Making a Case for Change

 

Increment 1

Requirements

Survey and Initial Operations

Repairing and Augmenting the Port

A Summary and Final Thoughts on Increment 1

 

Increment 2

Requirements

Existing Solutions and Studies

Pierhead

Pier

Shore Connector

Wave Attenuation

Closing Comments

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories