Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 14:50
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban

Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban

 

19/06/2015 Karen Bral & Liesbeth Bardyn – MIL.be

 

La frégate Léopold I, le chasseur de mines Crocus et le tout nouveau patrouilleur Castor ont participé ce 17 juin à une démonstration de grande ampleur au large des côtes belges. Quelles sont les activités de la Composante Marine et avec qui coopère-t-elle ? La Marine a voulu y apporter ses réponses lors de cet événement.

 

Un groupe important de spectateurs est réuni sur l’hélisurface de la frégate Léopold I. Tous les regards sont braqués vers la côte belge et le mur d’immeubles à appartements. Une détonation assourdissante parcourt le navire alors qu’au même moment, explose une mine un kilomètre plus loin. Il s’agit d’un aperçu du spectacle que la Marine a concocté pour la presse et ses invités.

 

« Garantir nos ports et leurs accès libres de mines, est l’une de nos missions », explique l’amiral Georges Heeren, chef de la Composante Marine. « Plus de 200 navires belges ont navigué dans le monde en arborant les trois couleurs nationales. La sécurité de ces navires et de leurs routes est notre priorité. »

 

Pas moins de 90% du fret international se déroule en mer. La Belgique est également dépendante de l’import-export. Hans Spaans, directeur des ventes chez un constructeur naval, est l’un des invités à bord du Léopold I. Il confirme l’importance des marines à travers le monde. « La piraterie, le trafic de drogue et la pêche illégale sont les grands problèmes mondiaux actuels », déclare-t-il. « Ces questions entraînent les marines à jouer un rôle considérable. »

 

Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban
Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban

Photos : Ritchie Sedeyn & Daniel Orban

La Composante Marine n’était pas seule à être active en mer, les autres composantes ont, elles aussi, apporté de l’eau au moulin. La Composante Terre avec un apport amphibie : un hors-bord  Zodiac et des militaires largués en mer d’un C-130. La Composante Air avec deux F-16 dans le rôle des belligérants. Le Léopold I tente de les éviter grâce au système de brouillage radar, combiné à une navigation rapide à grands renforts de virages. Une expérience impressionnante pour les invités, qui titubent de gauche à droite sur l’hélisurface. La frégate belge réalise également, avec la néerlandaise De Zeeven Provinciën, une démonstration du canon d’autodéfense automatique Goalkeeper.

 

L’objectif du jour est atteint : la population belge est désormais plus au fait du rôle que peut jouer la Marine dans la sécurité de la navigation. L’avenir nous dira ce que cela apportera.

Vidéo : Clint Soete & DG Com

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 12:50
Une flotte internationale démine la côte française

 

07/11/2014 Hubert Rubbens – MIL.be

 

Dans la zone côtière de Dieppe et Le Tréport, le chasseur de mines Crocus aide à neutraliser les explosifs des deux guerres mondiales. Du 30 octobre au 13 novembre, le Crocus participe à une opération OTAN exécutée chaque année et qui vise la destruction de munitions dites historiques.

 

Le chasseur de mines belge Crocus est intégré dans l'escadre OTAN de lutte contre les mines SNMCMG1 depuis août dernier. Ce dispositif, fort d'un effectif de près de 400 membres d'équipages, est dirigé à partir du bâtiment lituanien Jotvingis.

 

Les fonds marins de la partie orientale de la Manche et de la mer du Nord recèlent encore de nombreux engins explosifs dits historiques datant des deux derniers conflits mondiaux (bombes, obus, mines de fond, etc.). C'est donc pour sécuriser les voies navigables que l'escadre de l'OTAN, accompagnée de deux chasseurs de mines français, opère dans cette zone à la recherche de ces engins explosifs qui, aujourd'hui encore, peuvent représenter un danger pour la sécurité de la navigation.

 

Une flotte internationale démine la côte française
Une flotte internationale démine la côte française

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories