Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:45
Obangamé-2015 Crédits Marine nationale RCI

Obangamé-2015 Crédits Marine nationale RCI

 

29 mars 2015 fratmat.info

 

Les activités militaires maritimes internationales engagées dans les eaux ivoiriennes dans le cadre de l’exercice "Obangamé-2015" ont pris fin le 27 mars dernier, au centre opérationnel de la base navale, à Abidjan.

 

Débuté le 16 mars 2015, cet exercice visait entre autres, à renforcer le partenariat entre les États-Unis et les forces navales des Etats du Golfe de guinée, les liens entre les cadres des Marines nationales, l’instruction des personnels sur la méthodologie de planification d’un exercice interallié.

 

« Ce fut une belle expérience et un honneur pour nous de s’instruire et se frotter aux États Unis dans un même poste de commandement et manœuvrer avec les frères d’armes des pays voisins »,  a déclaré, le Capitaine de Vaisseau N’Guessan, adjoint au contre-amiral Djakaridja Konaté, commandant la Marine nationale.

 

Mieux, il s’est réjoui de l’instruction reçu par ses hommes au cours de cet exercice. C’est d’ailleurs pourquoi, il a tenu à faire une mise garde. « Les barons de la drogue qui ont inscrit le Golfe de guinée dans leur stratégie, nous trouveront désormais très unis, renforcés et intraitables contre toute incursion », a-t-il lancé.

 

Les États riverains du Golfe de guinée, il faut le souligner, sont confrontés à un certain nombre de menaces d’ordres maritimes depuis quelques années. « C’est donc pour relever ce défi, que les États-Unis d’Amérique ont développé un concept de coopération avec les Forces navales africaines sous le vocable d’African partnership station (Aps), dans le but de renforcer la sécurité et la sûreté maritimes », explique une note de la marine nationale ivoirienne.

 

Il faut signaler que le contre-amiral Djakaridja Konaté se trouvait aux mêmes instants à Accra pour la même cérémonie de clôture de l’exercice « Obangamé version ghanéenne »

Partager cet article

Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 08:45
photo R. Veron - FFDj

photo R. Veron - FFDj

 

06/03/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 1e rmars 2015, l’Etat français et les Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDj) ont rétrocédé à la République de Djibouti et aux Forces Armées Djiboutiennes (FAD) le quartier Bernez-Cambot, plus communément appelé par les membres des FFDj « centre d’Arta estivage ».

 

La remise officielle des clefs du centre d’Arta estivage, situé près de Djibouti-ville, s’est déroulée sous la présidence du général Montocchio, commandant les FFDj, et du général Zakaria, chef d’état-major général des armées djiboutiennes. Le chef d’état-major de la Marine djiboutienne, le Préfet d’Arta et le Président du Conseil Régional étaient également présents. Une section du 5e régiment interarmes d’outre-mer (RIAOM), une section des FAD et des représentants du groupement de soutien de la base de défense de Djibouti constituaient les troupes sur les rangs.

 

Le centre d’Arta estivage formait une infrastructure composée de chambres et de salles de restauration utilisées temporairement par les militaires des FFDj selon la convention du 3 août 2003 qui autorisait la jouissance aux forces françaises. Comme prévu dans cette convention, l’Etat français, par le biais des FFDj, a rétrocédé le site intégralement équipé et dans un parfait état de marche à l’Etat djiboutien. Quant aux militaires français, ils sont toujours logés sur Djibouti-ville de façon permanente.

 

A l’occasion de cet événement, le général Zakaria a remercié les FFDj pour leurs actions au profit de la sécurité de Djibouti, en insistant sur la dernière mission d’envergure au profit des FAD, à savoir l’aide au déploiement du bataillon djiboutien Hiil 2 en Somalie dans le cadre de la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), à l’image du lien d’amitié existant entre la France et Djibouti.

 

photo R. Veron - FFDj

photo R. Veron - FFDj

Partager cet article

Repost0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 12:45
OPV Kedougou - photo Ouest-France

OPV Kedougou - photo Ouest-France

 

27.02.2015 Françoise ROSSI – Ouest-France

 

Commandé par le Sénégal à la société lorientaise Raidco, construit par STX à Lanester, le patrouilleur a désormais son équipage. Après formation, il fera route vers Dakar à la fin du mois de mars.

 

Il a été baptisé Kedougou, du nom d'une ville et d'une région sénégalaises. C'est la société lorientaise Raidco qui a capté la commande il y a un peu plus de deux ans et en a confié la construction au site lanestérien de STX.

Ce patrouilleur de type OPV (offshore patrol vessel) fait 45 mètres de long. Il a été mis à l'eau en septembre et est sorti du chantier de Lanester, la semaine dernière. Il sera dévolu à des missions de surveillance des pêches, de lutte contre les trafics, les actes de pirateries tant dans les eaux territoriales sénégalaises que celles des pays limitrophes avec qui des conventions ont été passées.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 12:50
Dichtigkeitserprobung der U36


17 févr. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 02/2015 15E11901

 

U36, eines der modernsten U-Boote der Welt, wird im Skagerrak vor Norwegen auf Dichtigkeit geprüft, bevor es der Marine ausgeliefert werden kann. Für den Kommandanten und seine Besatzung ist diese Prüfung eine der wichtigsten überhaupt, immerhin ist das Tauchen die Grundvoraussetzung eines U-Bootes. Wir begleiten die Besatzung und das Boot bei dieser ersten großen Fahrt.


Musik:
Mindless Roads von Boris Nonte (Universal Music)
Under Suspicion von Boris Nonte (Universal Music)

 

Partager cet article

Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 12:45
Photos : MOST

Photos : MOST

 

03/02/2015 Hubert Rubbens - MIL.be

 

Depuis le 26 janvier, des membres de l’équipe d'experts belges du Mine countermeasure vessels Operational Sea Training (MOST) de Zeebruges, conduite par le capitaine de frégate Guy Terryn, forment les équipages des trois patrouilleurs de type OCEA, régulièrement déployés dans le cadre de la lutte contre la piraterie.

 

Cette formation se déroule en trois phases durant lesquelles diverses attaques de bateaux pirates sont simulées et qui sont autant d’occasions de favoriser les échanges de connaissances entre les deux marines. La première phase s'achève ce mercredi 4 février et sera suivie, en mars prochain, d'une deuxième période de formation plus intensive.

 

Viendra ensuite la phase de test qui aura lieu lors de la venue du Léopold I dans la région. La frégate servira alors de plate-forme opérationnelle dans la lutte contre la piraterie, comme lors de l’opération Atalanta en Afrique de l’Est. Les formations dispensées par l’équipe du MOST s’inscrivent dans le cadre d'une collaboration internationale entre la Belgique et le Bénin.

La composante Marine belge entraîne la Marine béninoiseLa composante Marine belge entraîne la Marine béninoise
La composante Marine belge entraîne la Marine béninoiseLa composante Marine belge entraîne la Marine béninoise

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 17:45
Four German warships steaming to South Africa for Exercise Good Hope

 

28 January 2015 by Kim Helfrich - defenceWeb

 

The German Navy commitment to the 2015 edition of Exercise Good Hope is not confined to three frigates and a fleet auxiliary vessel. Its Chief, Vice Admiral Andreas Krause, will also be in Simon’s Town for part of the bi-national exercise.

 

On March 1 the frigates Hessen (flagship), Karlsruhe and Brandenburg accompanied by the Type 702 supply ship, Berlin, will enter South African territorial waters. The ships form part of the European’s country annual training cruise – EAV 2015 – and left Wilhelmshaven on Tuesday this week.

 

They are scheduled to enter Simon’s Town on March 2 and will do harbour training with elements of the SA Navy until March 12. This has been set aside for a harbour visit to Cape Town with March 13 and 14 earmarked as open days.

 

All four German maritime platforms, the frigates each carrying a Sea Lynx helicopter, will participate in tasks ranging from search and rescue through to boarding and gunnery with a South African Valour Class frigate and one of the Heroine Class Type 209 submarines.

 

Details of exact taskings to be practised during the exercise have not yet been released.

 

The Germans will take a welcome break from maritime action from March 20 to 22 when they will participate in the Navy Festival, a highlight of the Navy calendar before the end of the exercise and departure from Simon’s Town on March 23.

 

In addition to a Valour Class frigate and Type 209 submarine, the South African Navy is also expected to contribute one of the revamped strikecraft now serving as offshore patrol vessels (OPVs) as well as a Maritime Reaction Squadron (MRS) team for the exercise.

 

The airborne arm of the SANDF has committed a 35 Squadron C-47TP maritime surveillance aircraft, an embarked Super Lynx (22 Squadron), a pair of Oryx medium transport helicopters (also from 22 Squadron) and “two fighter jets” for the exercise.

 

A Special Forces team will support the Navy MRS team while the SA Military Health Service (SAMHS) will provide medical task teams in addition to medical personnel aboard the various Navy platforms.

 

The aim of Good Hope is to strengthen military, particularly maritime, co-operation between the two countries via the sharing of maritime expertise.

 

The last exercise staged in 2012 saw the SA Navy put two of its Valour Class frigates – SAS Amatola and SAS Isandlwana – to sea along with the submarine SAS Queen Modjadji.

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 12:50
Chinesischer Marineverband zu Gast in Hamburg

 

21 janv. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 01/15 15B12201

 

Zum ersten Mal ist ein chinesischer Marineverband zu Gast in Hamburg. Am Montag machten drei Schiffe der chinesischen Marine am Hafen der Freien und Hansestadt fest. Die Schiffe sind auf Einladung der deutschen Marine und der Stadt Hamburg zu Gast. Ein Besuch der der gegenseitigen Pflege freundschaftlicher Beziehungen und der internationalen Völkerverständigung dient.

 

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 12:50
Premiere: Seebataillon übt die schnelle Seeabholung


19 janv. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 01/2015 14E30701

 

Seit April 2014 gibt es in der Marine wieder ein Seebataillon. Der in der Bundeswehr einzigartige Verband umfasst rund 800 Soldaten. Zum ersten Mal haben in Eckernförde alle Einheiten des Bataillons zusammen geübt. Das Szenario: Die Evakuierung aus einem Krisengebiet durch eine schnelle Seeabholung. 90 Soldaten – u.a. von der Küsteneinsatzkompanie, den Minentauchern und der Bordeinsatzkompanie - sind bei dieser Übung im Einsatz.

Musik: My Immortal Hero von Boris Nonte (Universal Music)

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 08:50
Letztes Einlaufen der Fregatte Niedersachsen

11 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14B33101

Zum letzten Mal läuft die Fregatte Niedersachsen nach Einsatzende in ihren Stützpunkt Wilhelmshaven ein. Mitte kommenden Jahres wird das Schiff außer Dienst gestellt.

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:40
L'Ukraine modernise sa Marine (président)

KIEV, 23 octobre - RIA Novosti

L'Ukraine modernisera sa Marine de guerre dès 2015, a annoncé jeudi le président ukrainien Piotr Porochenko sur son site officiel.

"Nous avons des projets prévoyant de moderniser les navires, de les dotes d'armes de précision et de nouveaux moyens de guerre électronique qui les rendront plus efficaces... L'Etat ukrainien débloque assez de fonds pour ce chapitre de la commande militaire", a indiqué le président cité par son service de presse.

Selon lui, moderniser les navires de guerre est plus efficace que d'en construire de nouveaux.

Le président ukrainien Piotr Porochenko a récemment déclaré que l'Etat ukrainien s'était engagé dans la voie de la guerre et qu'il élargirait son soutien à l'industrie de guerre et à l'armée.

Les autorités de Kiev, qui mènent une opération militaire d'envergure dans le sud-est du pays depuis la mi-avril, envisagent de réaliser de nouvelles commandes à l'industrie de défense nationale. Selon le premier ministre Arseni Iatseniouk, le gouvernement est prêt à débloquer un milliard de hryvnias supplémentaires (plus de 76 millions de dollars) sous forme de garanties gouvernementales pour l'achat et le rétablissement des matériels de guerre.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 16:50
SAR-Dienst der Bundeswehr – Marineflieger auf Helgoland


14 oct. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 10/2014 14E17901

 

Search and Rescue, kurz SAR, bedeutet Suchen und Retten und ist die Kernaufgabe der Marineflieger im SAR-Dienst. Im Schichtsystem wechseln sich die Besatzungen des Sea King wöchentlich auf Helgoland ab. Für die vier Soldaten einer Hubschrauberbesatzung, sowie zwei Techniker, heißt es, sieben Tage für jeden möglichen Einsatz startklar zu sein. Dazu haben sie am Tag 15 Minuten und in der Nacht eine Stunde Zeit.
 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 12:45
FREMM-Maroc Moroccan Navy's FREMM ship undergoing sea trials. Photo DCNS

FREMM-Maroc Moroccan Navy's FREMM ship undergoing sea trials. Photo DCNS

 

30.05.2014 par Samir Elouardighi - medias24.com

 

Le Maroc et l’Algérie renouvellent leurs flottes respectives en multipliant les acquisitions navales. Le voisin de l’Est s’est lancé dans une course aux armements tous azimuts alors que le Royaume a préféré mettre l’accent sur la qualité de ses unités navales pour affirmer sa présence régionale.

 

Ci-dessous, une image plutôt insolite, celle qui montrait les commandos marine des forces marocaines et algériennes courant ensemble au secours des victimes d'un accident, durant un exercice d'évacuation organisé en Grèce, durant la phase sur terre de l'exercice Phoenix Express 2014. L’exercice multinational organisé du 24 mai au 2 juin a vu la participation des marines militaires marocaine et algérienne, en plus de l’US Navy et des forces navales de plusieurs pays européens.

 

 

Maroc- Algérie, la nouvelle donne navale

 

Cet exercice parrainé par les Etats Unis d’Amérique qui en est à sa huitième édition a pour but d’accroître la sécurité et la sûreté maritime dans la mer Méditerranée.

 

La rivalité navale entre le Maroc et l’Algérie qui se basait sur des enjeux militaires d’ordre tactique se déplace désormais sur le terrain diplomatique. La collaboration sécuritaire des deux marines avec celles de l’Otan et des pays européens en Méditerranée est devenue un moyen plus efficace de se distinguer au niveau régional.

 

La course aux armements navals de l’Algérie

 

Le voisin de l’Est a commencé en 2006 à moderniser sa flotte afin de rattraper son retard en équipements navals. La plupart de ses bâtiments d’origine soviétique datant des années 80 étaient devenus obsolètes.

 

La participation de l'Algérie à des missions avec l'Otan et l’Union européenne nécessitait aussi une standardisation de ses équipements afin de faciliter l’interopérabilité des forces de coopération.

 

Le vieillissement de sa flotte a justifié une frénésie d’achat. Alors que leurs patrouilleurs lance-missile OSA, leurs corvettes Nanuchka et leurs frégates Koni réclamaient une simple modernisation, l’Algérie s’est lancé dans des acquisitions.

 

Ainsi, deux frégates allemandes de type Meko A200 d’un tonnage de 3600 tonnes ont été acquises avec une option d’achat non encore confirmée pour deux autres. Ces bâtiments de guerre sont dotés de 8 missiles RBS-15 d’une portée de 200km, de 16 missiles anti-aériens, de 6 hélicoptères ASM Wildcat de dernière génération et de torpilles MU90.

 

Ces frégates ont coûté la somme de 2.2 milliards d’euros. La frégate FREMM Mohamed VI jugée plus opérationnelle et plus puissante, plus sophistiquée aussi, n’a coûté que 500 millions d’euros au Maroc.

 

La marine algérienne a aussi commandé trois corvettes chinoises de type C28A, d'un tonnage de 2800T dotées d’un système de combat «Tacticos» équipant déjà les frégates marocaines SIGMA. Les experts militaires s’accordent à dire que leurs qualités furtives sont d'un niveau inférieur à celles des corvettes marocaines.

 

L’achat d'un bâtiment italien de soutien logistique (9000 tonnes) capable de transporter 440 soldats, 15 véhicules blindés et jusqu'à 5 hélicoptères légers ou 3 lourds suscite des interrogations. Au regard de son utilité première, ce choix est étrange car l’Algérie n'a jamais eu vocation à se projeter dans des zones de conflits extérieures, du moins selon la doctrine officielle.

 

L'achat le plus conséquent de la marine algérienne (QBJ) reste l’acquisition récente de 2 sous-marins s’ajoutant aux 2 autres équipant déjà sa flotte et en attendant la livraison de 2 submersibles en 2016. Si la possession de sous-marins confère un avantage stratégique majeur en cas d’attaque en mer, la question se pose de savoir à quelle menace particulière sont censés répondre ces achats pléthoriques.

 

La montée en puissance spectaculaire répond certainement à une option stratégique de jouer un rôle de puissance régionale.

 

Le Royaume met l’accent sur la qualité opérationnelle

 

Le Maroc s’est engagé dans une politique qualitative pour conserver intacte sa capacité opérationnelle navale. Même s’il ne dispose pas des capacités financières algériennes et que ses commandes navales sont plus modestes, ses bâtiments de guerre sont plus récents et mieux entretenus que ceux du voisin de l’Est.

 

Le Maroc a acheté la frégate Mohammed VI et 3 corvettes Sigma faisant passer sa flotte de 2 navires à 6 bâtiments de combat. Il enregistre cependant un retard pour compléter son dispositif de lutte anti-sous marine (ASM) car pour lutter contre un sous-marin, la seule alternative est de disposer de ses propres submersibles.

 

Selon des experts marocains, la visite de l’amiral Laghmari aux chantiers espagnols de fabrication de sous-marins et aux installations de formation de sous-mariniers annonce la prochaine implication de la marine royale dans l’aventure sous-marine.

 

Après les attentats du 11/9/2001, l’Otan a initié l’opération «Active Endeavour» pour assurer une protection maritime déterminante pour les pays du Maghreb et d’Europe. Rappelons que le Maroc avait été le 1e pays à s’engager en 2004 dans cette voie en s’associant à cette opération de l’Otan.

 

La nouvelle donne impose désormais de se poser en puissance maritime disposant d’unités navales modernes à même d’assurer la sécurité et de se transformer en partenaires stabilisateurs de la région en collaboration avec l’Otan et l’Union Européenne.

 

Pour le Maroc, la marine est stratégique :

-la position du Royaume à l’entrée de la Méditerranée

-l’existence de deux mers et la longueur des côtes

-l’implication dans des exercices internationaux en Méditerranée et en Atlantique

-l’affirmation du rôle marocain sur le flanc ouest de l’Afrique, complémentaire à son engagement économique dans cette région.

Partager cet article

Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 16:50
P3-C Orion and Frigate NIEDERSACHSEN photo Bundeswehr

P3-C Orion and Frigate NIEDERSACHSEN photo Bundeswehr

 

April 14, 2014 defense-aerospace.com

(Source: Defense Security Cooperation Agency; issued April 11, 2014)

 

Germany – P-3C Aircraft Upgrades and Related Support

 

WASHINGTON --- The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to Germany for P-3C aircraft upgrades and associated equipment, parts, training and logistical support for an estimated cost of $250 million. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale on April 11, 2014.

 

The Government of Germany has requested a possible sale for the procurement, integration, and installation of hardware and software to upgrade the aircraft mission computer and acoustic systems, and non-integrated simulator equipment on 8 P-3C aircraft. The hardware and software include A (structural and electrical) and B (Weapon Replaceable Assemblies) kits for future integration into the simulator.

 

Also included are the design, development, integration, testing and installation of a ground-based mission support system (which includes the Portable Aircraft Support System and Fast Time Analyzer System); validation and acceptance; spare and repair parts; support equipment; personnel training and training equipment; publications and technical documentation; U.S. Government and contractor technical, engineering, and logistics support services; and other related elements of logistics support.

 

The estimated cost is $250 million

 

This proposed sale will contribute to the foreign policy and national security of the United States by improving the military capabilities of a NATO ally and enhancing standardization and interoperability with U.S. forces.

 

This proposed sale will update hardware and software to ensure the P-3 aircraft maintain operational capability. The upgrades will enhance Germany’s ability to participate in future coalition operations and will promote continued interoperability. Germany will have no difficulty absorbing this upgraded equipment into its armed forces.

 

The proposed sale of this equipment and support will not alter the basic military balance in the region.

 

The principal contractors will be Lockheed Martin Mission Systems and Training in Owego, New York; General Dynamics in Bloomington, Minnesota; Lockheed Martin Aeronautics Company in Marietta, Georgia; and Lockheed Martin Mission Systems and Training in Manassas, Virginia. There are no known offset agreements proposed in connection with this potential sale.

 

Implementation of this sale will not require the assignment of any additional U.S. government or contractor representatives to Germany.

 

There will be no adverse impact on U.S. defense readiness as a result of this proposed sale.

 

This notice of a potential sale is required by law and does not mean the sale has been concluded.

Partager cet article

Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 11:50
Première femme officier à bord d’un sous-marin allemand

 

 

4 avril 2014 Portail des Sous-Marins

 

Les femmes sont rares à bord des sous-marins. Cependant, la marine allemande vient d’affecter sa première femme officier à bord d’un sous-marin.

 

Depuis le début de l’année, Janine Asseln, 27 ans, est affectée à bord du U31 comme 4è officier de quart.

 

Elle est la seule femme dans la marine allemande à être affectée à bord d’un sous-marin. Selon la tradition, la présence d’une femme à bord porte malheur.

 

« N’importe qui peut supporter d’être au-dessus de l’eau, » explique Asseln, dont le père et le grand-père ont tous les 2 appartenu à la marine et ont inspiré son choix de carrière. Il n’y a qu’en Norvège que les femmes officiers ont commencé à être couramment affectées à bord de sous-marins.

 

Élevée à Eckenförde près de la base navale où elle travaille désormais, naviguer sur un sous-marin a toujours été un rêve pour elle, raconte-t-elle, mais un rêve que sa mère et sa grand-mère considérait avec un peu de scepticisme.

 

« Ils sont tous fiers de moi, » explique-t-elle, ajoutant que son copain l’est aussi. Asseln est la seule femme à vivre et travailler au milieu d’un équipage de 27 hommes.

 

Son copain trouve difficiles les longues périodes d’absence. « Mais il me soutient complètement, » souligne-t-elle.

 

Comme tous les autres membres d’équipage, elle a dû apprendre à gagner le respect de ses camarades de bord. « Bien sûr, ils attendaient de voir de quoi vous êtes faites, » indique-t-elle, ajoutant que tout le monde à bord « doit savoir tout faire. » Cela exige un haut niveau de compétences.

 

Par exemple, dans une situation d’urgence, tout le monde doit savoir quelle vanne doit être ouverte ou fermée. La plupart du temps, l’officier de quart Asseln regarde dans le périscope pour surveiller ce qui se passe en surface, ou aider à préparer la route que le sous-marin va suivre.

 

Mais le plus grand défi est de vivre à bord d’un sous-marin, puisqu’il y a très peu de place pour se déplacer. « Au début, j’avais plus de bleus que je ne pouvais en compter. »

 

En tant que femme, Asseln n’a pas de traitement particulier. Elle a sa couchette au milieu de celles des hommes et s’y est habitué relativement rapidement. « Tout le monde a son propre sac de couchage, » explique-t-elle, tout en reconnaissant qu’il n’y a pratiquement aucune vie privée.

 

Asseln a un rideau qu’elle accroche lorsqu’elle se change et ajoute qu’elle ne reste pas en sous-vêtements.

 

L’équipage du U-31 aura sa prochaine mission en mai et se dirigera vers la Grande-Bretagne puis vers la Norvège. Asseln a déjà participé à une mission de longue durée.

 

Elle est destinée à rester à bord de cet équipage pour les prochaines années. Comme elle, d’autres femmes réussiront peut-être à faire leur chemin vers les sous-marins.

 

Référence : The Local (Allemagne)

Partager cet article

Repost0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 13:45
Défense nationale : le gouvernement équipe lourdement l’armée

La capacité opérationnelle de la marine ivoirienne renforcée

 

6 mars 2014 Le Democrate

 

Le ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi a procédé le mardi 4 mars 2014, à la remise d’une quantité importante de matériels militaires à la marine nationale. C’est la Base navale de Locodjro, à Attécoubé qui a abrité cette cérémonie à laquelle a assisté également le Secrétaire général du Conseil national de la sécurité, Alain Richard Donwahi.

 

L’équipement offert se compose de 26 embarcations semi-rigides de types RIB 490, équipées d’appareils électroniques (radios, GPS, sondes...) de dernière génération, des centaines de brassières, des quantités toutes aussi importantes de masques et de palmes. Les RIB 490 sont des engins d’intervention rapide en lagune comme en mer. Ils sont également utilisés pour des opérations de liaisons et de patrouilles, et sont dotés de moteurs d’une puissance de 90 chevaux avec une charge utile maximum de huit personnes ou 600 kg.

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:35
Philippine Marine Corps Seek for Small UAV

Three Marine Brigade will operate 6 small UAV (photo : pdff)

 

10 Desember 2013 Defense Studies



The Department of National Defense (DND) has announced plans of acquiring Marine Forces Imagery and Targeting Support System (MITSS) consist of : 6 small UAV, 9 target acquisition device and 12 tactical sensor integration for P684.2 million.

All of the MITSS will be used for three Marine Brigade of PMC

Delivery of MITSS is required within 5 years from the date of submission and receipts of bids.


Bids must be delivered before on or January 06, 2014 and will be opened in the same day.

(Defense Studies)

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 12:55
Le premier navire patrouilleur Castor prend forme

 

29/11/13 Karen Bral –MIL.be  

 

À Boulogne-sur-Mer, tout le monde s'affaire sur le premier des deux nouveaux navires patrouilleurs belges. Une délégation de la Marine en a constaté les avancées ce 27 novembre 2013. Parmi elle, le commandant de la Marine, le futur commandant du premier bateau, le P901 Castor et le gouverneur de la Flandre occidentale.

 

Photos : Christian Decloedt >>

 

La première impression des visiteurs sur le chantier naval de la SOCARENAM est très positive. « J'ai énormément d'admiration pour les constructeurs navals », explique l'amiral Michel Hofman, commandant de la Marine. « Je suis également fier qu'une telle entreprise puisse se développer. C'est un projet fantastique. » Le gouverneur Carl Decaluwé est également impressionné. « Quand on entre ici, on semble investir un lieu industriellement daté. Mais quand on y regarde de plus près, on remarque que tout est ingénieux. J'attends la mise à l'eau avec impatience. »

 

Le gouverneur de la Flandre occidentale est en réalité responsable de la sécurité en mer du Nord. Il fera donc certainement usage de ces nouveaux navires à l'avenir. « Si nous activons le plan d'urgence en mer du Nord, nous utilisons nos unités navigantes. La Marine en fait naturellement partie. Ces navires exécutent de bonnes prestations en vitesse et manœuvrabilité sur une mer houleuse. En comparaison de nos actuels ready duty ships, l'avancée est considérable. »

 

Les noms des deux nouveaux navires sont déjà connus. Le premier s'appelle le P901 Castor, le deuxième le P902 Pollux. Il existe plusieurs raisons à ces choix. En astronomie, ces deux étoiles appartiennent à la constellation du Gémeau. Les marins les utilisent régulièrement pour naviguer. La seconde acception est d'ordre mythologique. Castor et Pollux étaient deux frères jumeaux connus pour leurs actes héroïques et considérés comme des protecteurs par les marins.

 

Le lieutenant de vaisseau de première classe, et futur commandant du Castor, Dirk Demedts était également présent. « Personnellement, c'est comme si j'avais commandé une voiture très chère et que je devais attendre sept mois avant de la réceptionner », raconte-t-il. « Excitant, donc. Il y a aussi 14 membres d'équipage qui attendent ce navire avec impatience. En janvier, nous amorcerons déjà les préparatifs à bord ainsi que les cours pour les mécaniques spécifiques. Dès la livraison, nous pourrons nous préparer afin d'être fin prêts pour la première mission prévue en novembre 2014. »

 

À partir du mois de janvier, la SOCARENAM installera les systèmes comme les moteurs, l'hydraulique et les circuits électriques. La mise à l'eau aura lieu dès la mi-avril. Suivront des tests à quai et en mer. Si tout se déroule comme prévu, la Marine devrait approuver les aspects techniques de son premier navire de patrouille, le 30 juin 2014.

 

Vidéo : Herman Denayer

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 17:50
Nouveau port d’attache pour le centre de connaissance de la Marine

 

26/11/13 Liesbeth Bardyn – MIL.be

 

L'École opérationnelle belgo-néerlandaise s'est officiellement installée ce 22 novembre dans les nouveaux bâtiments de son port d'attache de Den Helder. Trois cents militaires de tous horizons apprendront ici les ficelles des métiers de la Marine.

 

Photos Ritchie Sedeyn >>

 

L'amiral de division Michel Hofman et son collègue néerlandais, le vice-amiral Matthieu Borsboom ont symboliquement largué les amarres du premier étage du Zeearend. Ils inaugurent le bâtiment flambant neuf de l'école binationale. « Notre ancien quartier général était devenu désuet » explique le capitaine de corvette Lieven Goussaert, chef d'état-major de l'école. « De plus, il était prévu pour accueillir quatre cents personnes. Il en reste actuellement 185. »

 

Le Zeearend est bien plus qu'un bâtiment. Il est aménagé comme un vrai navire. Sur les panneaux indicateurs, vous pouvez lire les mots cabine et  dunette. Dans les couloirs, les marins parlent de pont, bâbord et tribord. « Comme le Zeearend ressemble à un navire, les élèves se familiarisent avec les termes de la Marine avant de prendre la mer » poursuit le capitaine de corvette Goussaert.

 

L'école offre non seulement 170 formations annuelles, mais fait également fonction de centre de connaissance. Il s'agit donc d'un centre d'expertise binationale.

 

Vidéo : Mathieu Duhembre

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 17:40
Le grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev

Le grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev

 

VLADIVOSTOK, 22 novembre - RIA Novosti

 

Cinq navires de la flotte russe du Pacifique, qui participaient à une mission en Méditerranée, rentrent à leur base à Vladivostok, a annoncé vendredi le porte-parole de la flotte Roman Martov.

 

"Le grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev, les navires de débarquement Admiral Nevelskoï, Peresvet, le remorqueur de sauvetage Fotiï Krylov et le pétrolier Petchenga feront une escale à Colombo (Sri Lanka) le 24 novembre", a indiqué le porte-parole.

 

Ces navires ont quitté le port de Vladivostok le 19 mars dernier. Pendant leur mission de huit mois, ils ont traversé les océans Pacifique et Indien, les golfes Persique et d'Aden et les mers Méditerranée, d'Arabie et Rouge. Les navires ont fait des escales à Bur Safaga (Egypte), à Salalah (Oman) et à Limassol (Chypre), ainsi qu'à Novorossiïsk, au bord de la mer Noire.

 

"A l'heure actuelle, trois autres groupes navals russes comprenant dix navires de la flotte russe du Pacifique sont en mission dans l'océan Indien et en Méditerranée", a ajouté M.Martov.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 12:45
La FREMM marocaine sera officiellement livrée lundi matin

 

22.11.2013 par P. Chapleau - Lignes de Défense

 

Elle est à quai à Brest depuis une semaine! Mes collègues de Brest l'avait annoncé dès lundi... Mais sa présence n'est pas fortuite. Le Maroc va prendre livraison de la FREMM Mohamed VI, lundi matin. Le frère du roi du Maroc sera présent et il sera accueilli par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Transfert de pavillon et signature de la livraison sont au programme de la journée qui marque l'aboutissement d'un long processus commencée en 2008.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:45
La frégate Surcouf en entraînement

La frégate Surcouf en entraînement

04/10/2013 Marine nationale

 

La 19ème édition de l'entraînement franco-marocain Chebec s’est tenue du 16 au 29 septembre 2013 entre les deux rives de la Méditerranée. Il a réuni pour l’occasion les frégates française Surcouf et marocaine Sultan Moulay Ismail.

 

La première semaine a été consacrée à un entraînement commun, dans les structures à terre de la base navale de Toulon. Les marins ont fait découvrir à leurs homologues le centre de formation pratique et d'entraînement à la sécurité (CFPES) pour la formation à la lutte contre les incendies et le simulateur ESPADON qui permet l’entraînement des équipes de central opération dans les domaines de luttes anti-aérienne et anti-navire.

 

Les deux bâtiments ont appareillé au cours de la seconde semaine. Ils ont mené une série d'exercices leur permettant de confirmer le niveau acquis des équipages : entraînement au tir anti-aérien pour les artilleurs, à la manœuvre lors de la réalisation de transfert de charges entre les deux bâtiments et à la mise en œuvre d’aéronefs avec la mise à profit du détachement à bord d’une Alouette III.

 

Après le franchissement du détroit de Gibraltar en convoi, les deux frégates ont mené des exercices de contrôle de navire avec la participation de commandos marocains. Ils ont également mené des exercices de lutte anti-aérienne avec la participation de deux chasseurs F5 des forces aériennes royales, et de lutte anti-surface avec le concours d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2.

 

La frégate marocaine Sultan Moulay Ismail

La frégate marocaine Sultan Moulay Ismail

 

 

Le second volet de l’exercice, en état-major, a vu le déploiement de huit marins français au Maroc, pour être intégrés à la cellule de commandement de l’exercice. Ce travail, moins visible que les échanges entre bâtiments, est pourtant capital : année après année, il consolide l’interopérabilité croissante entre deux nations riveraines de la Méditerranée qui partagent de nombreuses préoccupations communes, notamment la lutte contre les trafics et l’immigration clandestine. Dans ce but, c’est un véritable entraînement à la conduite d’une force navale qui s'est tenu sur place : Réflexion tactique, contrôle de la force à la mer à travers les délégations d’agir accordés aux commandants d’unité, collecte d’information auprès des acteurs de terrain pour permettre la juste décision du chef. L’importance de ce travail pour les forces a été couronné par le déplacement du vice-amiral d'escadre Joly, préfet maritime de la Méditerranée, conjointement avec un inspecteur général de la Marine Royale. Après une présentation globale de l’exercice aux autorités, une remise de diplôme à permis de distinguer le savoir faire transmis à cette occasion.

 

 

Remise du diplome aux autorités

Remise du diplome aux autorités

Partager cet article

Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 21:45
Le navire école La Soummam accoste le port de Lisbonne pour une escale de quatre jours

13 juin 2013  (APS)

 

ALGER - Le navire école "La Soummam" a accosté jeudi le port de Lisbonne (Portugal) pour une escale de quatre jours, a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

 

Cette escale entre dans le cadre de "l’exécution de la campagne d’instruction de l’été-2013", a précisé la même source.

 

Le détachement a été accueilli à son arrivée par l’ambassadeur d’Algérie au Portugal, accompagné de l’attaché de défense.

 

Au cours de son séjour à Lisbonne, le commandant de "La Soummam" rendra une visite de courtoisie aux autorités civiles et militaires du pays.

 

Une exposition sera organisée à bord du navire dans le but de "refléter" l’histoire de la Marine nationale algérienne à travers les archives nationales.

 

L’équipage de "La Soummam", composé notamment d’élèves officiers, bénéficiera d’un programme culturel et touristique varié "visant à leur donner un aperçu sur les coutumes et les traditions du peuple portugais", a-t-on souligné.

 

A l’occasion du bicentenaire du traité de paix et d’amitié entre la régence d’Alger et le Royaume du Portugal signé le 13 juin 1813, le directeur général du centre national des Archives, Chikhi Abdelmadjid, animera à Lisbonne une conférence sur ce traité.

Partager cet article

Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 11:40
La nouvelle escadre russe en Méditerranée entame sa mission

navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev

 

MOSCOU, 6 juin - RIA Novosti

 

La nouvelle escadre russe en Méditerranée a entamé sa mission le 1er juin dernier, a annoncé jeudi le chef d'Etat-major général des Forces armées russes et premier vice-ministre russe de la Défense Valeri Guerassimov.

 

"Nous avons déjà formé le groupement opérationnel qui a entamé sa mission en Méditerranée le 1er juin. L'escadre comprend actuellement seize bâtiments de surface et trois hélicoptères embarqués. La composition de l'escadre peut varier en fonction de la situation. L'état-major du groupement se trouve à bord du grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev", a rapporté M.Guérassimov lors d'un duplex organisé pendant une visite du président russe Vladimir Poutine au poste de commandement central des Forces armées.

 

L'escadre procèdera prochainement à des tirs d'entraînement, selon lui.

 

Les navires de l'escadre ont formé quatre groupes tactiques dans les parties occidentale et orientale de la Méditerranée. Ils s'apprêtent à effectuer des entraînements au tir de missiles et d'artillerie et à faire des escales à Chypre, à Malte, en Syrie et dans d'autres pays de la région, a précisé le capitaine de vaisseau Iouri Zemski, commandant de l'escadre, qui se trouve à bord de l'Admiral Panteleïev.

 

"La nouvelle unité est également prête à accomplir d'autres missions qui pourraient lui être fixées en fonction de la situation dans la région", a indiqué le commandant Zemski.

 

Selon lui, la mission principale du nouveau groupement consiste à surveiller les activités des navires de guerre d'autres pays en Méditerranée, à assurer la présence militaire russe dans cette région et à garantir la sécurité des bateaux russes.

Partager cet article

Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 17:40
Marine russe en Méditerranée: aucune envie de "brandir des armes" (Poutine)

 

 

MOSCOU, 6 juin - RIA Novosti

 

Rétablissant la présence permanente de sa marine en Méditerranée, la Russie "ne brandit pas des armes", a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine dans le cadre d'un duplex organisé au Poste de commandement central des forces armées de Russie.

 

"Le rétablissement de la présence permanente de la marine russe en Méditerranée ne témoigne guère de l'envie de +brandir des armes+. En commun avec nos partenaires, notamment de l'Otan, nous avons beaucoup fait face à la menace émanant de groupes criminels, y compris dans la lutte contre la piraterie", a indiqué le chef de l'Etat.

 

M.Poutine a espéré que les marins russes sauraient établit de bons relations de partenariat avec leurs collègues d'autres pays, présents en Méditerranée.

Partager cet article

Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:40
Destroyer Vice-amiral Koulakov Classe Udaloy project 1155

Destroyer Vice-amiral Koulakov Classe Udaloy project 1155

Vice-amiral Koulakov

 

MOSCOU, 6 juin - RIA Novosti

 

Deux convois de navires de la Flotte russe du Nord effectueront dans la partie occidentale de la Méditerranée des exercices de sauvetage de naufragés, a annoncé jeudi aux journalistes le porte-parole de la Flotte, le capitaine de vaisseau Vadim Sergua.

 

"Aujourd'hui, deux convois de navires de la Flotte russe du Nord, dirigés par les grands navires de lutte anti-sous-marine "Severomorsk" et "Vice-amiral Koulakov" se sont rejoints dans la partie ouest de la Méditerranée. Ils se sont mis en rade, au cours de laquelle les équipages procèderont à des exercices de sauvetage de naufragés", a indiqué le porte-parole.

 

Il a précisé qu'une fois les exercices terminés, le convoi dirigé par le grand bâtiment anti-sous-marin "Severomorsk" mettrait le cap vers le port espagnol de Ceuta pour y arriver le 7 juin.

 

"Le grand bâtiment anti-sous-marin "Vice-amiral Koulakov" continuera sa navigation en Méditerranée afin de rejoindre, au bout de quelques jours, l'escadre russe présente en permanence dans la région", a ajouté le militaire.

Destroyer Severomorsk Classe Udaloy project 1155

Destroyer Severomorsk Classe Udaloy project 1155

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories