Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 16:30
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

02/05/2013 Marine nationale

 

Après une phase d’acheminement sur le théâtre d’opération par barge, qui constituait une première pour la Marine, le groupe de guerre des mines a débuté ses opérations dans la zone le 21 avril. Les chasseurs de mines Tripartites (CMT)  Sagittaire et Pégase, placés sous le contrôle opérationnel d’ALINDIEN et conduits par l’état-major tactique français de guerre des mines entament ainsi le millésime 2013 d’une mission aux multiples aspects, dans la continuité de déploiements bisannuels en océan Indien.

 

Projection de moyens navals par barge : une première pour la Marine.

 

Les premiers travaux concernant un déploiement de moyens navals par barge ont débuté en juin 2012. C’est au début du mois de janvier 2013 que cette option de déploiement a été arrêtée. La longue étude menée comportait de nombreux aspects - calendaires, financiers et techniques-, et faisait intervenir de nombreux acteur. Elle a conclu à la faisabilité de cette opération complexe. Ce choix audacieux et très inhabituel pour les marins français avait pour but de minimiser les impacts d’un déploiement sur le maintien en conditions opérationnel « naval », mais aussi de valider une option de déploiement supplémentaire après que l’option retenue en 2011 (un bâtiment de commandement et deux chasseurs de mines Tripartites déployés) ait elle-même été validée.

 

Le calendrier de la phase « aller » parle de lui-même : après 10 jours de mise en condition, les deux CMT ont été chargés sur le navire gros porteur néerlandais Jumbo Jubilleequi a quitté Brest le 19 mars. Les deux chasseurs de mines ont été acheminés à leur point d’arrivée le 08 avril. 13 jours de reconditionnement comprenant une phase technique (redémarrage des installations, chargement en munitions, vivres et combustibles) et opérationnel (entraînement ciblé sur la zone d’opération) ont permis aux bâtiments d’atteindre leur pleine capacité opérationnelle dès le 21 avril.

 

C’est au cours de cette période dense de remise en condition des chasseurs de mines que l’état-major tactique de guerre des mines a été intégré au sein de l’état-major interarmées ALINDIEN. Le support technique et logistique apporté par ce dernier lors de l’installation a été tout à fait déterminant pour « lancer » les bâtiments au plus tôt et dans d’excellentes conditions.

 

Pour tous les acteurs de cette phase, il y a la satisfaction de voir l’opération se dérouler conformément à la planification après avoir levé une à une les difficultés rencontrées. Mais pour importante qu’elle soit, cette étape n’est que le début de la phase opérationnelle. 

photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

Début des opérations

Depuis cette date les deux chasseurs de mines conduisent leurs missions dans le Golfe Arabo Persique où ils contribuent également à la Task Force 152.

Leur mission consiste à améliorer la connaissance de l’environnement des fonds marins pour renforcer la capacité à agir de façon rapide et ciblée en cas de menace sous-marine. Cette opération est conduite en liaison avec les marines alliées présentes dans la zone, notamment les bâtiments de l’US Navy, pour garantir le niveau interopérabilité et de coordination indispensables aux missions de guerre des mines.

photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

D’autre part, dans le cadre de la Maritime security operation (MSO), les deux chasseurs de mines sont placés en soutien direct de la Combined Task Force 152, force commandée par un officier américain basé à Bahreïn et qui comprend actuellement cinq unités. Les deux CMT français contribuent, dans leurs zones d’action, à maintenir un état des lieux précis de la situation en surface par l’interrogation et le report systématiques des navires rencontrés. Leur action permet également d’obtenir une connaissance fine des flux maritimes aux abords des côtes et au large.

Pendant les trois prochains mois, tout en conduisant leurs opérations de guerre des mines, le Sagittaire et le Pégase participeront donc également au renforcement de la sécurité maritime dans le Golfe. Par ailleurs, leurs escales seront l’occasion de réaliser des actions de coopération bilatérales avec les pays concernés.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories