Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 17:45
Relation France-Maroc: Paris va décorer le patron du contre-espionnage marocain

 

14 février 2015 Romandie.com (AFP)

 

Rabat - Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite au Maroc, a annoncé samedi que Paris décorerait prochainement le patron du contre-espionnage marocain, visé par une plainte pour torture en France, ce qui avait entraîné une crise diplomatique entre les deux pays.

 

Le Maroc et la France, deux proches alliés, viennent de tourner la page d'une année de brouille née du dépôt d'une plainte à Paris pour torture contre Abdellatif Hammouchi. Rabat avait aussitôt suspendu la coopération judiciaire, qui n'a été rétablie que fin janvier, à la faveur d'un accord entre les deux gouvernements.

 

Alors que la coopération sécuritaire a également été fortement entravée durant cette crise, Bernard Cazeneuve a loué samedi l'expertise et l'efficacité du Maroc dans l'échange de renseignements, évoquant un partenaire clé.

 

Je veux à cet égard tout particulièrement saluer l'action menée par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), dont le rôle est déterminant dans la coopération contre le terrorisme, a-t-il ajouté, lors d'un point de presse conjoint avec son homologue marocain Mohamed Hassad.

 

M. Cazeneuve a rendu hommage en premier lieu à Abdellatif Hammouchi, le patron de la DGST.

 

La France avait déjà eu l'occasion de distinguer monsieur Hammouchi en 2011 en lui attribuant le titre de Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur. Elle saura prochainement lui témoigner à nouveau son estime en lui remettant cette fois les insignes d'Officier, a-t-il indiqué.

 

L'annonce de cette future décoration a fait l'objet de critiques à Paris.

 

Décorer Abdellatif Hammouchi dans ces circonstances me paraît un véritable scandale, une honte pour la France, a clamé Me Patrick Baudouin, avocat d'un des plaignants et président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).

 

- 'Perdre son âme' -

 

Il a jugé avilissant (...) d'avoir cédé dans le cadre d'un deal passé avec les autorités marocaines pour permettre un rétablissement de la coopération militaire et sécuritaire, évoquant une façon de perdre son âme.

 

Les deux pays ont un rôle particulier à jouer ensemble pour dire un non implacable au terrorisme et à l'intolérance, a pour sa part plaidé Bernard Cazeneuve devant la presse.

 

Premier officiel français à se rendre au Maroc depuis la fin de la brouille, il s'est ensuite entretenu avec le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, avant de quitter le Maroc pour se rendre sur les lieux de l'attentat de Copenhague.

 

Paris et Rabat sont engagés dans la lutte contre le terrorisme, les deux pays comptant plus d'un millier de ressortissants chacun --dont une part de binationaux-- dans les rangs d'organisations telles que le groupe Etat islamique (EI).

 

La crise diplomatique avait débuté en février 2014 lorsque des policiers français s'étaient rendus à la résidence de l'ambassadeur du Maroc près de Paris pour notifier à M. Hammouchi une demande d'audition de la justice française, qui agit en vertu du principe de compétence universelle.

 

La réconciliation a finalement été scellée le 9 février 2015 à l'Elysée par le président François Hollande et le roi Mohammed VI, actuellement en France.

 

A la faveur de ce nouveau climat, nous avons convenu de multiplier les contacts et les rencontres entre les responsables en charge de la sécurité des deux pays, a souligné Mohamed Hassad.

 

Les deux chefs d'Etat ont de leur côté annoncé un intense programme de visites ministérielles, afin de préparer une prochaine réunion de haut niveau en présence des deux chefs de gouvernement. Elle doit avoir lieu avant l'été.

 

La France est le premier partenaire économique du royaume où vivent entre 60.000 et 80.000 Français, tandis que plus de 1,3 million de Marocains résident en France.

Partager cet article
Repost0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 17:45
Le général Bouchaïb Arroub avec son homologue US, Martin Dempsey

Le général Bouchaïb Arroub avec son homologue US, Martin Dempsey

 

11/02/2015 Par Ziad Alami - le360.ma

 

Des officiers marocains bénéficient, dans le cadre des 7ème manœuvres militaires maroco-américaines, African Lion, en cours à Agadir, d’une intense formation visant à renforcer les capacités du renseignement militaire.

 

De hauts officiers américains supervisent actuellement à Agadir une opération à grande échelle visant à renforcer les capacités du renseignement militaire marocain, révèle Al Massae, dans son édition de ce mercredi 11 février. Cette opération, souligne le quotidien, s’inscrit dans le cadre de la 7ème édition des manœuvres militaires maroco-américaines, les plus grandes jamais organisées en Afrique, comme cela avait été annoncé par le Haut commandement US en Afrique, Africom, basé à Stuttgart, en Allemagne.

« Des données, livrées à Al Massae, révèlent que la formation dispensée par les officiers US à leurs homologues marocains consiste dans l’anticipation et la gestion des situations de crise, notamment en Afrique du Nord et dans la région sahélo-saharienne, sur lesquels pèsent de sérieuses menaces terroristes provenant de groupes extrémistes implantés en Algérie et au Sahel », dévoile le quotidien.

«La coopération dans le domaine du renseignement intervient suite à la signature d’un accord entre le Maroc et les Etats-Unis », rapporte Al Massa, en expliquant que cet accord stipule l’échange de renseignements et d’expertises touchant à la gestion des situations de crise, la sécurité des frontières, les investigations sur les affaires de terrorisme et le renforcement des capacités des renseignements pour mieux lutter contre les groupes extrémistes.

En rapport avec les manœuvres en cours dans la région d’Agadir, Al Massae, indique que la deuxième partie des ces manœuvres, -auxquelles prennent part également des pays alliés dont le Sénégal, la Grande-Bretagne et l’Allemagne-, sera consacrée à des opérations de simulation de situations de crises militaires, à la manière d’y faire face et porter secours aux populations affectées par des conflits armés.

Autre atout de l’édition 2015 de l’African Lion, les entraînements qui seront conjointement effectués par les armées de l’air marocaine (Forces royales Air, FRA) et son homologue US, rapporte Al Massae, en indiquant que ces entraînements concerneront notamment l’approvisionnement dans l’air des F16 marocains en kérosène, ce qui annonce que ces avions de chasse ultramodernes acquis dernièrement par l’armée marocaine seront appelés à effectuer prochainement desinterventions au-delà du territoire national.   

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 07:45
photo PR - Elysée

photo PR - Elysée

 

09.02.2015 par JDD

 

François Hollande et le souverain marocain Mohammed VI se sont entretenu lundi à Paris. Tous deux ont dit vouloir souhaiter "une nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse entre la France et le Maroc", qui passera notamment dans "la lutte contre le terrorisme".

 

L'échange a mis fin à un an de brouille diplomatique entre les deux pays. François Hollande et le souverain marocain Mohammed VI ont souhaité lundi à Paris "une nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse entre la France et le Maroc". Ils ont également affirmé la détermination de la France et du Maroc "à lutter ensemble contre le terrorisme et à coopérer pleinement dans le domaine de la sécurité", selon le communiqué.

Lors d'un entretien d'une heure à l'Élysée, les deux dirigeants se sont félicités, selon un communiqué de la présidence, de la reprise "d'une coopération judiciaire plus efficace entre les deux pays", grâce à un accord bilatéral signé le 31 janvier.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 08:55
Djihadisme: la guerre froide des services secrets

 

21/01/2015 Par Eric Pelletier , Pascal Ceaux, Vincent Hugeux – L’Express.fr

 

A l'heure où ils doivent lutter contre les réseaux islamistes, les spécialistes français de l'antiterrorisme sont confrontés à un problème majeur: les échanges d'informations avec certains pays sont devenus difficiles, voire impossibles. Décryptage.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 06:55
5 décembre : journée nationale d'hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie


05/12/2014 Sources : SGA/DMPA

 

Cette journée donne lieu chaque année, à des cérémonies à Paris et sur l'ensemble du territoire.

 

La journée nationale d'hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie a été instaurée par le décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003. Elle fait l'objet d'une cérémonie d'hommage à Paris, devant le Mémorial national de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. La cérémonie du 5 décembre 2014 sera présidée par le secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini.

________

Pour en savoir plus :

Décret du 26 septembre 2003 : www.legifrance.gouv.fr

Base de données des "Morts pour la France" : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

Fonds audiovisuels de l'ECPAD : www.ecpad.fr

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 08:45
FREMM Mohammed VI

FREMM Mohammed VI

 

25 novembre 2014. Portail des Sous-Marins

 

La base navale de Ksar Seghir est achevée à 80% et sera terminée et opérationnelle en 2015. C’est ce qu’a révélé récemment le ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, qui s’exprimait en commission parlementaire dans le cadre de la discussion du projet de Loi de Finances 2015.

 

Référence : Rapide Info (Mauritanie)

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 13:45
Le Maroc envoie des F-16 combattre Daesh


28.11.2014 par P.  Chambost - telquel.ma
 

Après des entraînements aux États-Unis, des pilotes marocains vont mener des opérations contre l’État islamique depuis les Émirats arabes unis.

 

Officiellement, la participation marocaine à la coalition de lutte contre l’État islamique se limite à l’échange de renseignements. C’est ce qu’expliquait fin septembre le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar. En revanche, fin octobre, le ministre annonçait que le roi avait décidé d’apporter un « soutien actif aux Émirats arabes unis dans leur lutte contre le terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité régionale et internationale ». Ce soutien était annoncé comme s’inscrivant dans une coopération bilatérale.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:45
Initiative "5+5/Défense": réunion de la Vlème Conférence des Chefs d'Etat-Major Air du 28 au 30 octobre à Rabat

 

27 Octobre 2014 AtlasInfo

 

Le Maroc doit accueillir du 28 au 30 octobre à Rabat la sixième Conférence des Chefs d'Etat-Major Air des pays membres de l'Initiative "5+5/Défense".

 

Selon un communiqué de l'Etat-Major Général des FAR, ce meeting régional s'inscrit dans le cadre de la multiplication des actions de coopération multilatérale et de concertation entre les Armées de l'Air de la région, pour développer les voies de partenariat dans les domaines prioritaires de sécurité aérienne et du soutien des Forces Aériennes à la protection civile. Les discussions porteront sur le thème global intitulé "Contribution de l'Armée de l'Air aux missions d'intérêt général et d'aide humanitaire", précise le communiqué.

 

Le thème retenu doit aborder l'émergence de nouveaux paradigmes stratégiques qui amènent les Armées de l'Air à assister les services publics dans la gestion des situations de crise et à s'investir, de plus en plus, dans des missions d'aide humanitaire et d'évacuation sanitaire, de recherche et sauvetage d'occupants d'aéronefs ou de navires en détresse, et de lutte contre les situations d'urgence liées aux feux de forêts, à la sécheresse, aux inondations et à l'invasion des acridiens, ajoute la même source.

Regroupant les cinq pays européens riverains de la Méditerranée occidentale (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte) et les cinq pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Mauritanie), l'Initiative "5+5/Défense" vise tout particulièrement à renforcer la coopération et à promouvoir la sécurité dans le bassin méditerranéen

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 11:45
Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

 

13 octobre 2014 - lematin.ma

 

Le Maroc a été, pour la première fois, l'un des invités du défilé militaire organisé, dimanche dernier à Madrid, à l'occasion de la célébration de la Fête nationale de l'Espagne.

 

«Comme membre de l'Initiative 5+5 Défense qui fête son 10e anniversaire, le Maroc a participé à ce défilé par un porte-drapeau, un sous-officier supérieur du bataillon du quartier général de l'état-major des Forces armées royales», ont déclaré à MAP Madrid des sources militaires espagnoles et marocaines. Outre le Maroc, ont pris part à cette cérémonie des militaires des pays membres de l'Initiative 5+5 Défense qui regroupe également la Mauritanie, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, le Portugal, l'Italie, la France, Malte et l'Espagne qui en assure la présidente tournante, ont précisé les mêmes sources.

 

Ce groupe de coopération multilatérale de sécurité et de défense en Méditerranée occidentale a été créé en 2004 dans l'objectif de renforcer la coopération entre les Etats membres à travers la promotion de l'action commune et des compétences entre leurs forces armées respectives et l'échange d'expériences et d'expertises.

 

La parade militaire, la première sous le règne du Roi Felipe VI, a été marquée par le défilé de quelque 3.000 militaires de différents unités et corps des forces armées et de la garde civile. Un total de 52 aéronefs espagnols et étrangers, de même que 43 véhicules militaires ont été mobilisés lors de ce défilé.

 

La cérémonie s'est déroulée en présence des Princesses Leonor et Sofia, du chef du gouvernement Mariano Rajoy, d'autres membres de l'Exécutif, de hautes autorités civiles et militaires, ainsi que de chefs de gouvernements autonomes.

 

Chaque année, l'Espagne célèbre sa fête nationale, le Jour de l'Hispanité le 12 octobre. Cette fête célèbre les peuples qui utilisent la langue espagnole, langue qui est parlée dans plus de vingt pays et territoires (principalement en Amérique Centrale et du Sud).

 

Le 12 octobre rappelle également la découverte du Nouveau Monde (l'Amérique) par Christophe Colomb en 1492.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 16:45
Marche de la victoire de la 3e BLB


7 oct. 2014 Armée de Terre

 

Les unités de la 3e brigade légère blindée (3e BLB), héritière directe de la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA), se sont relayées de Cavalaire à Belfort, durant tout le mois de septembre, au cours d’une « marche de la victoire ». Cet événement a pris la forme d’un pèlerinage dans les pas des soldats héroïques de la 3e DIA qui ont débarqué en Provence, il y a 70 ans, pour libérer la France. Plusieurs rendez-vous avec les habitants des villes traversées, mis à profit pour renforcer le lien armée-nation, ont ponctué cette marche.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 12:30
source Defence One

source Defence One

 

26 Septembre 2014 Larbi Amine - lemag.ma

 

Washington : Le site américain, Defense One, édité par le groupe médiatique US Atlantic Media et spécialisé dans les questions de défense et de sécurité nationale américaine, a publié une carte des alliés contribuant à la guerre contre ‘DAECH’ exclusivement en Syrie.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 16:45
frégate Allal Ben Abdellah

frégate Allal Ben Abdellah

 

24.09.2014 Par Mohammed Jaabouk - yabiladi.com

 

Pour la vingtième année consécutive, le Maroc et la France participent aux manœuvres navales, Chebec. Un rendez-vous annuel qui se tient alors même que la tension diplomatique entre les deux pays n’a pas encore baissé.

La coopération militaire entre Rabat et Paris suit son cours normal. Nullement affectée par « la période de turbulence », selon les propos du premier ministre Manuel Vals, que traverse les deux pays, le calendrier des exercices conjoints des armées est maintenu. Ce qui n’est guère le cas pour les autres secteurs, lourdement frappés par l’affaire Hammouchi.

Ainsi, les eaux de l’Atlantique sont, depuis quelques jours, la scène de manœuvres navales maroco-françaises qui devraient se poursuivre jusqu’au 30 septembre, indique le département de Jean-Yves Le Drian. L’objectif de ces opérations reste « l’interopérabilité entre les unités et le partage des expériences et des connaissances, favorisant l’aptitude des deux parties à opérer conjointement et à répondre, le cas échéant, à une situation de crise (trafic illicite en mer/assistance lors d’une catastrophe à terre) », ajoute la même source.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:45
Seaborder - 2013 photo Spain Mod

Seaborder - 2013 photo Spain Mod

 

19 septembre 2014 leconomiste.com

 

L’exercice de sécurité maritime "Seaborder-2014", organisé dans le cadre de l'"Initiative  5+5 Défense", aura  lieu le 25 septembre prochain au large de la ville de Malaga (sud de  l'Espagne), avec la participation du Maroc, a-t-on appris auprès du ministère  espagnol de la Défense .

 

Le lancement de ces manœuvres, qui verront la participation des forces  navales et aériennes de l'Espagne, du Maroc, du Portugal, de l'Algérie, de Malte et de la  Mauritanie sera  présidé, au port de Malaga, par le ministre espagnol de la Défense, Pedro  Morenés.

 

Créée en 2004, l'Initiative 5+5 Défense, qui regroupe cinq pays européens  (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et les pays du Maghreb (Maroc,  Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie) s'articule autour de quatre  champs de coopération que sont la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la  contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe  majeure et la formation.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 18:45
CHEBEC 2014 : Exercice franco-marocain en Méditerranée

 

19/09/2014 Marine nationale

 

Du 15 au 30 septembre 2014, la Marine nationale s’associe à la Marine Royale Marocaine pour des manœuvres navales en Méditerranée.

 

L’entraînement CHEBEC 2014 s'inscrit dans la dynamique de coopération et d’amitié entre la France et le Maroc. Il a pour objectif la consolidation de la coopération opérationnelle entre la Marine Royale, les Forces Royales Air marocaines et la Marine nationale dans les domaines de la surveillance et de la sécurité maritimes. Il vise à permettre le développement de l’interopérabilité entre les unités et le partage des expériences et des connaissances, favorisant l’aptitude des deux parties à opérer conjointement et à répondre, le cas échéant, à une situation de crise (trafic illicite en mer/assistance lors d’une catastrophe à terre).

 

Depuis le 15 septembre, la frégate Aconit participe à des exercices conjoints à quai, dans la base navale de Toulon avec la frégate de type SIGMA Allal Ben Abdellah. Le 22 septembre, les deux frégates, ainsi que leurs détachements aéronautiques respectifs (Alouette III pour l’Aconit et Panther pour l’Allal Ben Abdellah) prendront la mer direction Casablanca (qu’ils rejoindront le 29 septembre), les bâtiments poursuivront à la mer leurs exercices axés autour de la thématique d’une opération d’interdiction maritime.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 12:45
La FREMM Mohammed VI fabriquée par DCNS et livrée par la France en début d'année

La FREMM Mohammed VI fabriquée par DCNS et livrée par la France en début d'année

 

10 septembre 2014, Pierre-Olivier Rouaud - Usinenouvelle.com

 

La France a cumulé 1,8 milliard d'euros de commandes du Maroc sur les cinq dernières années en armes et technologies de défense. Le royaume est le sixième client de la France avec un contrat majeur celui de la frégatte multimission FREMM, mais reste dépassé par les Etats-Unis.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 10:55
Armement : Arabie Saoudite, Singapour et Maroc, meilleurs clients de la France en 2013

Armement - Le Rafale de Dassault Aviation attend son premier contrat à l'export (Crédits : Armée de l'air)

 

10/09/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Arabie Saoudite, Singapour et Maroc. Les trois premiers clients de l'industrie d'armement française ont représenté en 2013 près de la moitié des exportations d'armements tricolores (3,1 milliards sur 6,87 milliards).

 

Arabie Saoudite (1,92 milliard d'euros), Singapour (651,3 millions) et Maroc (584,9 millions). Voici les trois meilleurs clients des industriels de l'armement français en 2013. L'an dernier, ils ont cumulé à eux trois près de la moitié des exportations d'équipements militaires français (3,15 milliards) sur un total de 6,87 milliards d'euros de prises de commandes, qui ont explosé de 43 % en 2013 (4,8 milliards). Huit contrats d'un montant de plus de 200 millions ont été gagnés en 2013 (contre 3 en 2012). Soit un pactole de 2,82 milliards d'euros. Une performance qui permet à la France de rester au quatrième rang des exportateurs mondiaux d'armements, selon le rapport 2014 au Parlement sur les exportations d'armement de la France.

Par ailleurs, l'an dernier, la France a livré pour 3,8 milliards d'armements, dont 924 millions au Proche et Moyen-Orient. Des livraisons stables sur les cinq dernières années (3,3 milliards en 2012, 3,7 milliards en 2011, 3,7 milliards en 2010, 3,7 milliards en 2009).

 

Quinze pays ont commandé plus de 100 millions à la France

Outre les trois premiers clients de la France en 2013, douze autres pays ont acheté du matériels français pour plus de 100 millions d'euros : Indonésie (480 millions), Brésil (339 millions),  Émirats Arabes Unis (335,2 millions), Ouzbékistan (208 millions), Inde (180 millions), Bolivie (161 millions), Qatar (124,9 millions), États-Unis (125,2 millions), Allemagne (115,3 millions), Malaisie (108,9 millions), Chine (107,8 millions) et Oman (104,1 millions). A noter que les exportations vers la Chine de matériels duals restent stables par rapport aux années précédentes (114, 3 millions en 2012, 93,7 millions en 2011, 109,8 millions en 2010).

Selon une étude d'impact réalisée par le ministère de la Défense, le conseil des industries de défense (Cidef) avec le cabinet McKinsey & Co, environ 40.000 emplois en France sont concernés par les ventes d'armes à l'exportation, auxquels s'ajoutent 10.000 emplois indirects chez les fournisseurs. "Dans une France frappée par le chômage et menacée de désindustrialisation, ces 50.000 emplois sont d'une importance vitale", a souligné mardi le ministre, Jean-Yves Le Drian. Sans les exportations d'armements, "le déficit de la balance commerciale aurait été de 5 à 8 points plus élevé chaque année" sur la période 2008-13, selon cette étude.

Pour Jean-Yves Le Drian, les opérations militaires "nombreuses, difficiles" dans lesquelles la France est engagée, notamment en Afrique, "font pleinement partie de cette dynamique" des exportations, en démontrant "la puissance et la fiabilité" du matériel issu de l'industrie de défense. Il s'est également félicité de l'"état d'esprit d'action en commun" des industriels français, évoquant "l'équipe de France des exportations d'armement".

 

Arabie Saoudite dépasse le milliard de commandes

Pour la première fois depuis 2007 (1,1 milliard), Ryad a commandé à la France pour plus d'un milliard d'euros d'armements. Le contrat qui pèse le plus en Arabie Saoudite et d'une façon générale dans le bilan des commandes françaises, est bien sûr LEX (Life Extension Sawari 1), la modernisation de quatre frégates et de deux pétroliers ravitailleurs de la marine saoudienne d'un montant de 1,1 milliard. A cette commande de DCNS, il faut rajouter un premier contrat engrangé par le groupe naval pour la modernisation de trois frégates Sawari 2 (programme ERA) d'un montant de 150 millions.

Par ailleurs, MBDA a conclu plusieurs contrats avec le royaume. Le missilier européen a vendu des missiles sol-air VL Mica à la Garde nationale, l'armée privée du roi commandée par le prince Mitaeb bin Abdullah (150 millions d'euros) ainsi que des Mistral, un missile surface-air de très courte portée. Surtout, le missilier a vendu un nouveau lot de missiles de croisière Storm Shadow (environ 500 millions), fabriqués en France.

 

Singapour et Maroc sur le podium

Traditionnel client de la France, Singapour se classe au deuxième rang des clients de la France même si l'Ile-Etat a préféré l'année dernière acheter des sous-marins allemands que français. C'est MBDA qui a réalisé la plus grosse commande avec la vente de missiles Aster pour plus de 300 millions d'euros. Un second contrat majeur a été signé avec les Singapouriens, la vente de six avions ravitailleurs MRTT (la part française s'élève à un tiers du contrat sur ce type d'appareils).

Le Maroc est la grosse surprise dans le classement des très bons clients des industriels de l'armement tricolores en 2013. Astrium (devenu Airbus Space Systems) et Thales Alenia Space (TAS), en tant que maître d'œuvre, ont signé l'année dernière un contrat portant sur la vente de deux satellites d'observation de type Pléiades au Maroc en deux phases (1 + 1), dont le montant s'élèverait à un peu plus de 500 millions d'euros, lancement compris. Un contrat tenu confidentiel.

 

Bolivie, Ouzbékistan, des nouveaux pays clients

De nouveaux clients apparaissent dans les clients de la France. Ce sont le cas de la Bolivie qui s'est offert 6 Super Puma AS332 C1e pour plus de 150 millions d'euros et de l'Ouzbékistan qui a acheté 10 Fennec et 6 Cougar. Deux contrats pour Airbus Helicopters, qui perce sur des marchés où la France était inexistante jusqu'ici dans le domaine de l'armement. C'est aussi le cas au Turkménistan mais de façon plus modeste (32,7 millions de commandes en 2013).

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 12:45
Défense : L'accord maroco-saoudien approuvé

 

02.09.2014 par infomediaire.ma

 

Le mémorandum d'entente entre les Royaumes du Maroc et d'Arabie Saoudite portant sur la coopération dans le domaine de la défense et de la protection civiles a été approuvé, lundi 1erseptembre 2014, par le conseil des ministres saoudien, apprend-on de source médiatique (ALM). Signé par les ministres de l'intérieur des 2 pays en mars 2013 à Ryad, cet accord porte sur la consolidation de la coopération bilatérale entre les 2 ministères dans le domaine de la défense et la protection civile, notamment, en matière de prévention des risques liés aux catastrophes naturelles et industrielles.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:45
70ème anniversaire du débarquement de Provence : Revue navale dans la rade de Toulon

 

16/08/2014 Sources : Marine Nationale

 

La revue navale, présidée par le chef de l’Etat, François Hollande, s’est achevée ce vendredi 15 août peu après 19h30 en rade de Toulon. Inscrite dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire du débarquement de Provence, la revue navale a notamment permis de rendre un hommage appuyé aux combattants d’août 1944, singulièrement à l’armée d’Afrique. En présence de chefs d’État et de gouvernement étrangers, principalement africains, elle a aussi offert l’image d’une marine française opérationnelle à vocation océanique mondiale.

 

Dix-neuf bâtiments* de combats, dont un sous-marin et six navires étrangers, ont participé à cette revue. Dix d’entre eux, rassemblés au large de Cannes dès 12h, ont défilé le long de la côte provençale tout l’après-midi, avant d’être rejoints par le reste du dispositif pour rallier la rade de Toulon, où les attendaient, à bord du porte-avions Charles de Gaulle, le Président de la République et ses invités, hauts dignitaires étrangers, vétérans et anciens Résistants. La revue navale s’est ainsi ouverte en début de soirée dans la rade des Vignettes.

 

Articulé autour de quatre tableaux, le dispositif était représentatif du large spectre des missions conduites par la marine. Se sont ainsi succédés le groupe aéronaval, le groupe amphibie, le groupe de sauvegarde maritime et le groupe de guerre des mines. Pendant plus de trente minutes, bâtiments de combat et aéronefs ont interprété une partition bien réglée, sous les regards d’un public venu nombreux. Navires de surface, sous-marin, aéronefs, commandos… l’ensemble des forces de la marine étaient présentes, jusqu’à la gendarmerie maritime largement impliquée dans le dispositif de sécurité nautique.

 

* FDA Forbin, FAA Jean Bart, FASM Jean de vienne, FLF Aconit, PR Meuse, SNA Perle, BPC Tonnerre, TCD Siroco, USS Mount Whitney (USA),  FDA Chevalier Paul, HMS Echo (GBR), FLF Guépratte, Aviso CDT Birot, BA Soummam (Algérie), Frégate Sultan Moulay Ismail (Maroc), Patrouilleur La Galitte (Tunisie), CMT Pluton, CMT Capricorne, HMS Ramsey (GBR)

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:45
Counter-Terrorism: Morocco Had A Plan And It Worked

 

August 5, 2014: Strategy Page

 

Of all the Arab countries Morocco has had the least problems with Islamic terrorism. There are several reasons for this. First there is geography. Morocco is the westernmost (from Arabia) Moslem country and like the easternmost nation (Indonesia) is least affected by the Islamic radicalism that arose in Arabia in the 7th century and has survived there ever since. Then there is the ethnic factor. While Morocco is nominally an Arab country most of the people were originally Berber, the people native to North Africa for over 40,000 years. Many Moroccans are aware of their Berber ancestry and take pride in it. Berbers resisted, often successfully, the initial advance by Arab Moslem armies and while most eventually converted to Islam, they tend to wear their religion lightly and are not considered the best recruits for Islamic terrorist groups. Yet Islamic radicalism and Arab nationalism still appeals to some young Moroccans but not nearly as many as in other Arab countries. At least a thousand Moroccans are fighting with rebel groups in Syria and since September 11, 2001 thousands of local Islamic radicals have been arrested in Morocco. Most of these were freed largely because they had decided to abandon and avoid Islamic radicalism and actually did so.

 

The main Moroccan antidote to Islamic terrorism is an ancient monarchy that follows the moderate Malikite form of Sunni Islam. Most North Africans are nominally Malikite but outside of Morocco a greater number are tempted to sample the much more radical Wahhabism from Saudi Arabia. In Morocco the ancient monarchy was always at the center of Malikite worship. The last two kings (Hasan II 1961-99 and Mohammed VI from 1999 to the present) have encouraged democracy and good government as well as adherence to the moderate Malikite Islam. For example the current king has had over 1,600 Malikite religious teachers trained since 2006 and sent them to the 50,000 mosques throughout the country to show local clergy how to better serve their congregations and resist the temptations of Islamic radicalism. This program was in response to radical missionaries sent to Morocco by Saudi Arabia and Iran in the last decade as well as the radical propaganda spread by the Internet and Arab language satellite news channels.

 

Islamic terrorist groups have tried to establish themselves in Morocco since the 1990s but have found the going very difficult. There have been few Islamic terrorist attacks and those that do occur are swiftly dealt with. For example, in April 2011 a terrorist bomb went off a popular tourist café in Marrakech killing 16 people. Most of the dead were foreign tourists and it was the worst terror attack in eight years. The bomber was sloppy however and police were able to track him down along with two accomplices. What they found was a determined al Qaeda admirer who was unable to connect with al Qaeda central or travel to current terrorist hotspots (Pakistan, Afghanistan, Somalia, Yemen, Iraq, Chechnya) because the Moroccan police were monitoring anyone going to those places. But the arrested man was able to get a workable bomb design on the Internet, and was able to get bomb making materials locally. There is a lot of official al Qaeda "how to be a terrorist" stuff on the Internet, but wannabes tend to pay insufficient attention to the need for security. The incident also demonstrated that as long as there is a lot of pro-terrorist propaganda out there some small percentage (often less than one percent) of the population will buy into to it, and seek to carry out terror attacks. Since there are so few terror attacks in places like Morocco, each one that does occur is a big deal. But it's not much of a trend.

 

A year earlier Morocco announced it had destroyed a 24 man terrorist cell. Four of those arrested had previously been in jail for terrorist activities. This cell was not only planning attacks, but had also been active in recruiting Moroccans for terrorist groups in Afghanistan, Iraq and Somalia. Since 2003, when Islamic radicals throughout the Arab world became enraged by the American invasion of Iraq, Morocco shut down 60 Islamic terrorist cells. In early 2010 there were over a thousand Islamic radicals jailed in Morocco. Despite all this, Morocco was having a peculiar problem with Islamic radicalism. Iran sent missionaries for a while. These fanatics were armed with lots of cash and engaged in aggressive attempts to convert Moroccans to the militant brand of Shia Islam favored in Iran. This so angered Morocco that diplomatic relations with Iran were cut in 2009. Morocco also cracked down on Wahhabi missionaries from Saudi Arabia, and Islamic radicals in general. The king had an advantage in that he is a direct descendent of the Prophet Mohammed (important for any Moslem leader) and is generally popular. The Moroccan government is not as corrupt and inept as others in the Arab world, but is not a whole lot better either.

 

Meanwhile Morocco helps other North African and Sahel countries deal with Islamic terrorism. Morocco sends religious teachers and is always ready to discuss specific problems that Morocco had already taken care of at home. One problem Morocco has handled well is economics. Without oil Morocco has prospered by making it easy to start and operate businesses and resisted the temptation to nationalize sectors of the economy. While Morocco does not have the highest per-capita GDP in North Africa it recognized as having the best quality of life.

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:45
La FREMM Mohammed VI crédits DCNS

La FREMM Mohammed VI crédits DCNS

 

02.08.2014 medias24.com

 

Le Maroc participera aux cérémonies de commémoration du 70e anniversaire du débarquement de Provence (août 1944) qui se dérouleront le 15 août.

 

A cette occasion, la frégate multi-missions (Fremm) Mohammed VI, livrée par le fabricant français DCNS en janvier dernier, prendra part aux cérémonies. Le Maroc sera entouré d’autres nations à l’occasion de ces cérémonies : Etats-Unis, Grande Bretagne, Tunisie et Algérie, selon le site d’information Fréquence Sud.

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:45
L’acquisition de trois hélicoptères Chinook par les FAR devient effective

 

 

01.08.2014  medias24.com

 

Le Maroc renforce sa flotte de Chinook, les célèbres hélicoptères militaires américains. Trois CH47D ont été confirmés jeudi soir tandis que la possible acquisition de trois autres est annoncée par la presse spécialisée.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 07:45
Morocco goes on high alert over terror threats

 

14 July 2014 defenceWeb

 

Morocco has put its security services on high alert after intelligence reports revealed a "serious terror threat" from Islamist militants returning home after fighting in Iraq and Syria, the government said.

 

Hundreds of fighters from Morocco and other Maghreb states like Tunisia and Algeria have joined Islamist-dominated fighters in Syria's civil war and the insurgency in Iraq, and North African governments fear they will perpetrate attacks once they return.

 

"The threats are linked to the increasing numbers of Moroccans belonging to organisations in Syria and Iraq," said a statement issued after the weekly cabinet meeting. "Many of these fighters, including some who are leading those organisations, don't hide their willingness to perpetrate terrorist attacks against our country."

 

An al Qaeda offshoot now calling itself the Islamic State has proclaimed a "caliphate" on territory it has seized in Iraq and Syria after a lightning advance last month.

 

Moroccans fighting with the group have posted videos on social media showing their weapons and promising they will return to create an Islamic state in Morocco.

 

"We will bring this back to you in the kingdom of Mohammed VI," one militant with a northern Moroccan accent said in a video posted last week, referring to the Moroccan king.

 

Moroccan authorities say they have dismantled dozens of Islamist militant cells that sent fighters to Syria and Iraq.

 

"Authorities have arrested around 160 members who returned home," said Abderrahim Ghazali, spokesman for an association of families and former detainees that defends the rights of jailed Islamists. "Most of them have been arrested when their plane landed at Moroccan airports."

 

The North African kingdom has suffered numerous bomb attacks by suspected Islamist militants, most recently in 2011 in Marrakesh, when a blast in a cafe killed 15 people including 10 foreigners. It was the worst attack in Morocco since 2003, when suicide bombings killed more than 45 people in Casablanca.

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 14:55
14 Juillet - Les Spahis à l'honneur

 

11.07.2014 Armée de Terre

 

Le maréchal des logis-chef Casier s'est engagé au 1er régiment de spahis il y a 15 ans. Ce régiment créé il y a 100 ans au déclenchement de la première guerre mondiale est l'héritier des traditions de la cavalerie d'Afrique. "C'est un honneur pour moi de défiler sur l'Avenue des Champs-Élysées

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 07:50
Se sentant menacée par le Maroc, l’Espagne augmente son budget de la défense

 

16 juin 2014 - Par: Jalil Laaboudi - bladi.net

 

L’Espagne compte revoir à la hausse son budget défense au cours des cinq prochaines années, en raison de ses différends avec le Maroc autour des territoires marocains occupés par Madrid, notamment ceux de Sebta et Melilla révèle un rapport de Strategic Defence Intelligence, cité par le quotidien Al Massae.

 

La péninsule ibérique augmente son budget défense à l’horizon 2019, non seulement à cause de ses désaccords avec Rabat quant aux territoires marocains encore occupés par l’Espagne, mais aussi en raison des menaces sécuritaires représentées par des groupuscules terroristes.

 

Le budget de la défense espagnole estimée à 8 milliards de dollars en 2014, devrait enregistrer une croissance de l’ordre de 1,76% par an. Le pays portera ses dépenses en armement à 8,2 milliards de dollars d’ici 2019. Ce budget sera plafonné ainsi à une moyenne de 0,51% du PIB.

 

Le rapport intitulé "L’avenir du marché de la défense espagnol", nous apprend que Madrid devrait acquérir au cours de cette période notamment l’avion de transport militaire A400M S-80. L’Espagne veut aussi acheter le chasseur bombardier Eurofighter Typhoon, des hélicoptères d’assaut "Tigre" (franco-allemands), et des chars de combat allemands "Leopard".

 

Le sous-marin d’attaque à propulsion de type S-80, produit par Navantia, Société espagnole de construction navale, des équipements de cybersécurité et des drones, figurent également dans le programme d’armement espagnol au cours des cinq prochaines années.

 

Les prospections pétrolières menées par les deux pays au large de l’Atlantique, ont poussé l’Espagne à renforcer sa présence militaire dans les Iles Canaries en 2013, de peur qu’un conflit éclate avec le Maroc, en cas de découverte de pétrole dans la zone non délimitée entre les deux pays.

 

Le projet du Maroc d’acheter le sous-marin russe à la pointe de la technologie AMUR 1650, pour renforcer sa présence dans les eaux du détroit de Gibraltar et de la mer d’Alboran, dérangerait également au plus haut niveau l’Espagne.

 

L’état major de la marine espagnole observe avec inquiétude la base navale de Ksar Sghir, située près du port Tanger Med. Les trois corvettes de type Sigma commandées par le Maroc, en plus de la frégate de la classe FREMM, expliqueraient également la crainte de l’armée espagnole.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:45
Maroc-Russie, la coopération militaire a le vent en poupe

 

11.06.2014 medias24.com

 

En marge du 1er forum économique entre les deux pays qui vient de s’achever, le Maroc et la Russie ont décidé de développer une coopération militaire inédite. Le royaume affiche désormais clairement sa volonté d'acquérir des armes russes.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories