Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 08:30
Le magazine de l’État islamique se vante des attentats russe et parisiens

 

18/11/2015 Par Anne-Laure Debaecker - Valeurs Actuelles

 

Islamisme. Dans sa douzième édition parue ce mercredi, Dabiq, le magazine de propagande de l’État islamique, indique comment il aurait piégé l’avion russe écrasé dans le Sinaï et se réjouit des attentats survenus à Paris vendredi.

France, Angleterre, Etats-Unis, Espagne mais aussi Hollande ou encore Turquie : nombreux sont les journaux nationaux et internationaux qui ont consacré leur Une aux attentats de vendredi dernier à Paris. Dabiq, le journal de propagande de l’Etat islamique, n’est pas en reste.

Une photo des sapeurs-pompiers parisiens en train d’évacuer des blessés illustrent, en effet, la couverture de sa douzième édition, diffusée ce mercredi. Avec comme titre « Just terror ». Ce magazine écrit en anglais, disponible en PDF, est utilisé comme une arme de communication et propagande à destination des djihadistes ainsi que des convertis en voie de radicalisation. Si les messages contenus dans ce média sont à prendre avec des pincettes, eut égard au biais introduit par cette propagande, ils peuvent toutefois fournir quelques informations concernant les agissements des djihadistes qui y détaillent leurs crimes.

Suite de l'article

Repost 0
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 18:30
Crash A321 image. Crédits CNES 2015 - Distribution Airbus DS Spot Image

Crash A321 image. Crédits CNES 2015 - Distribution Airbus DS Spot Image

 

18.11.2015 Romandie.com (ats)

 

L'Etat islamique (EI) a annoncé mercredi avoir eu l'intention d'abattre un avion occidental au-dessus du Sinaï en Egypte. Mais il a changé d'objectif pour frapper un avion russe après la décision de Moscou de mener des frappes aériennes en Syrie.

L'EI, qui a fait cette annonce dans son magazine Dabiq, dit avoir introduit la bombe dans l'Airbus de la compagnie russe Metrojet après avoir trouvé une faille dans le système de sécurité à l'aéroport de Charm el Cheikh, d'où était parti l'avion.

"Une bombe a été introduite dans l'avion et a causé la mort de 219 Russes et de cinq autres croisés, un mois à peine après la décision insensée de la Russie" d'intervenir en Syrie, dit l'EI. "Les croisés de l'Est et de l'Ouest, qui sont divisés, pensaient être en sécurité en bombardant lâchement les musulmans du Califat. Alors, la vengeance s'est abattue sur ceux qui se sentaient en sécurité dans leurs cockpits", poursuit-il.

 

Une canette de Schweppes

Le magazine publie aussi la photo présentée comme celle de la bombe artisanale qui a détruit l'Airbus A321 russe le 31 octobre. La photo montre sur un fond bleu une canette de Schweppes Gold et ce qui semble être un détonateur et un interrupteur.

Dabiq publie également une photo de passeports qui auraient appartenu à des passagers russes de l'Airbus, "obtenus par les moudjahidine".

Moscou a confirmé mardi que le crash avait été provoqué par l'explosion d'une bombe à bord de l'appareil. Quelques jours après le crash de l'avion, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient déjà dit privilégier la thèse de l'attentat à la bombe. L'Egypte de son côté semble traîner des pieds pour reconnaître la thèse de l'attentat.

 

Deux otages exécutés

L'EI annonce par ailleurs l'exécution de deux otages chinois et norvégien détenus par l'organisation djihadiste depuis début septembre en Syrie. Dabiq publie les photos des corps des deux otages présumés au visage ensanglanté, frappées d'un grand bandeau en rouge sur lequel est écrit: "Exécutés après avoir été abandonnés par les nations et les organisations infidèles".

Il n'a pas été possible dans l'immédiat de vérifier l'authenticité de ces photos.

Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 08:40
Crash en Egypte : pourquoi le "probable" attentat de l'Etat islamique change tout

 

10 novembre 2015 JDD

 

Le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev, a admis mardi la possibilité qu'un "acte terroriste" ait été à l'origine du crash le 31 octobre d'un avion russe en Egypte. Le Britannique David Cameron a, lui, estimé "plus que probable" la piste de l'attentat. Un développement particulièrement inquiétant quatorze ans après les attentats du 11-Septembre.

 

Lire l’article

Repost 0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 14:30
Une bombe serait bien en cause dans le crash de l'avion russe

 

08.11.2015 Romandie.com (ats)

 

Les enquêteurs qui mènent les investigations sur l'accident d'un Airbus russe le 31 octobre dernier dans le Sinaï sont "sûrs à 90%" qu'un bruit enregistré par les boîtes noires de l'appareil correspond à l'explosion d'une bombe, selon le comité d'enquête.

Samedi lors d'une conférence de presse, le président du comité d'enquête Ayman al Moukaddam avait déclaré qu'un "bruit" pouvait être entendu dans la dernière seconde de l'enregistrement des conversations dans le cockpit.

Mais il avait estimé qu'il était trop tôt pour en tirer des conclusions. La thèse d'un attentat à la bombe est évoquée depuis plusieurs jours par les services secrets américains et britanniques pour expliquer la destruction de l'Airbus, à bord duquel ont péri 224 passagers et membres d'équipage, russes pour la plupart.

 

Revendication de l'EI

"Les analyses effectuées jusqu'ici sur le bruit sur la boîte noire indiquent qu'il s'agit d'une bombe", a déclaré ce membre du comité d'enquête égyptien, qui a souhaité garder l'anonymat. "Nous sommes sûrs à 90% qu'il s'agit d'une bombe."

Prié d'expliquer quelle peut être l'hypothèse justifiant les 10% manquants, il a répondu: "Je ne peux pas en parler pour le moment.

La branche égyptienne de l'organisation Etat islamique a revendiqué la responsabilité de la destruction de l'appareil, en représailles des frappes de l'aviation russe sur le groupe djihadiste en Syrie.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:30
Crash/Sinaï: Cameron va appeler Poutine pour expliquer ses craintes d'une bombe

 

05 novembre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Londres - Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé jeudi qu'il allait appeler le président russe Vladimir Poutine pour discuter avec lui de la forte possibilité que le crash d'un avion russe dans le Sinaï en Egypte soit dû à un attentat.

 

M. Cameron a indiqué qu'il allait discuter de tout cela avec le président Poutine et lui expliquer pourquoi nous avons pris ces mesures de suspension des vols entre le Royaume-Uni et Charm el-Cheikh, lors d'une intervention sur la BBC.

 

Le Premier ministre a souligné que ces mesures avaient été prises avant même de connaitre les résultats de l'enquête menée en Egypte en raison de renseignements et d'informations que nous avons reçues qui nous ont fait craindre qu'il était plus que probable qu'il s'agisse d'une bombe terroriste.

 

Le Kremlin a pour sa part qualifié jeudi de spéculations les différentes hypothèses émises autour du crash de l'Airbus A321 dans le désert du Sinaï qui a fait 224 morts samedi.

 

Je pense que nous avons eu raison d'arrêter les vols de nos avions depuis Charm el Cheikh, et de suspendre le retour des gens jusqu'à ce que nous ayons sécurisé l'endroit, a estimé M. Cameron.

 

Il doit également évoquer la situation ce jeudi avec le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, en visite officielle de trois jours à Londres.

 

Le Royaume-Uni prépare le rapatriement de ses quelque 20.000 touristes de Charm el-Cheikh et a envoyé sur place une équipe comprenant notamment des militaires. Washington a également exprimé ses craintes qu'une bombe soit à l'origine du crash de l'avion russe.

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 17:30
Airbus A321 (EI-ETJ) – MetroJet photo by Pedro Aragão (2013)

Airbus A321 (EI-ETJ) – MetroJet photo by Pedro Aragão (2013)

 

03/11/2015 Par latribune.fr (AFP, Reuters)

 

Le renseignement américain a exclu que l'avion a été abattu par un missile, mais le flash de chaleur observé par le satellite "suggère qu'un événement catastrophique - y compris peut-être une bombe - s'est produit en vol", indique la chaîne de télé CNN.

 

Un satellite militaire américain a détecté samedi un flash de chaleur venant de l'Airbus russe de Metrojet qui s'est écrasé peu après dans le désert du Sinaï en Egypte, affirme la chaîne de télévision CNN.

La chaîne américaine, qui cite un responsable américain anonyme, ne donne pas d'autre détail sur ce qui a été observé par les instruments du satellite. Les enquêteurs ont commencé mardi 3 novembre à analyser le contenu des boîtes noires de l'Airbus, qui pourrait permettre de déterminer la cause du crash qui a fait 224 victime

     | Lire Crash en Egypte : grande confusion autour de l'origine de l'accident

 

Le tir de missile exclu

Le renseignement américain a exclu que l'avion a été abattu par un missile mais le flash de chaleur observé par le satellite "suggère qu'un événement catastrophique -y compris peut-être une bombe- s'est produit en vol", indique CNN, tout en soulignant que les experts examinent d'autres possibilités.

Pour l'heure aucune explication officielle étayée par les analyses de l'épave et des enregistreurs de bord n'a été avancée. Le groupe Etat islamique a affirmé samedi, dans un communiqué, avoir "fait tomber" l'Airbus A321 en représailles aux bombardements russes en Syrie. Une revendication qualifiée de propagande par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

 

Aucune preuve que l'avion s'est disloqué en vol

Pour l'heure, rien ne permet, d'après le ministère égyptien de l'Aviation civile, d'affirmer que l'avion de ligne russe s'est disloqué en vol, comme l'ont avancé des responsables russes.

Le porte-parole du ministère, Mohamed Rahmi, a toutefois confirmé que l'équipage n'avait pas lancé d'appel de détresse avant que l'Airbus A321 ne s'écrase.

"Aucune communication des pilotes n'a été enregistrée par les centres de contrôle aérien à quelque sujet que ce soit", a-t-il déclaré.

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 12:40
Crash revendiqué par l'EI, de la "propagande" selon al-Sissi

 

03.11.2015 Romandie.com (ATS)

 

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a fustigé mardi dans un entretien sur la BBC la "propagande" du groupe Etat islamique. L'EI affirme depuis samedi être responsable du crash de l'avion russe dans le Sinaï alors que l'enquête piétine.

M. Sissi a aussi prévenu que l'enquête serait longue pour déterminer les causes du crash qui a coûté la vie à 224 personnes, surtout des touristes russes. "Cela prendra du temps pour clarifier cet incident, voyez le vol de la Pan American qui s'est écrasé en Europe (à Lockerbie en 1988), cela a pris des années avant de trouver la vérité. Nous ne pouvons pas simplement tirer des conclusions hâtives", a déclaré M. al-Sissi selon la traduction de la BBC.

La branche égyptienne de l'EI a assuré samedi avoir "fait tomber" l'appareil en représailles aux bombardements russes en Syrie.

"Il y a cette propagande selon laquelle (l'avion) s'est écrasé à cause de Daech (acronyme en arabe de l'EI, ndlr), c'est une manière de nuire à la stabilité et la sécurité de l'Egypte ainsi qu'à son image", a poursuivi le président égyptien dans cet entretien.

"L'avion était à 35'000 pieds (10'668 m), croyez-moi, la situation dans le Sinaï, en particulier dans cette zone limitée, est totalement sous notre contrôle", a-t-il ajouté. L'Airbus de Metrojet s'est totalement disloqué en vol comme en atteste la dispersion des débris et des corps sur plus de 100 km2, selon certains enquêteurs.

 

Toujours deux hypothèses

D'après des experts interrogés par l'AFP, l'appareil a dû subir un choc extrêmement soudain, quel qu'il soit, au point que le pilote en a instantanément perdu le contrôle.

Tout le monde exclut que l'appareil ait pu être atteint à 10'000 m d'altitude par un missile tiré de l'épaule, du type de ceux dont dispose l'EI dans le Sinaï. Restent deux hypothèses: un problème technique qui provoque une explosion et une dislocation immédiate de l'appareil ne laissant pas le temps au pilote de communiquer, mais ce cas est rarissime, ou alors une bombe apportée dans l'avion par un occupant ou placée à bord par un membre du personnel au sol.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories