Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 17:30
Syrie/levée de l'embargo sur les armes: l'UE divisée

BRUXELLES, 22 avril - RIA Novosti

 

Près de la moitié des pays membres de l'UE craignent qu'après la levée totale ou partielle de l'embargo sur les armes pour la Syrie, ces dernières ne tombent entre les mains d'extrémistes, a déclaré lundi à RIA Novosti une source diplomatique à Bruxelles.

 

"Une bonne moitié des pays membres de l'UE, Pays-Bas et Autriche en tête, redoutent que les armes ne tombent entre les mains d'extrémistes", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

 

Selon l'interlocuteur de l'agence, les chefs de diplomatie des 27, réunis lundi à Luxembourg, devraient évoquer de la levée de l'embargo sur les armes en Syrie.

 

Le problème sera débattu lors de la discussion sur une levée partielle de l'embargo sur les achats de pétrole à la Syrie. Les participants de la réunion devraient autoriser les sociétés européennes à acheter du pétrole aux opposants syriens ainsi qu'à investir dans l'extraction pétrolière dans ce pays.

 

Jusqu'à une date récente, l'Allemagne était résolument opposée à la levée de l'embargo sur les armes. Cependant, la semaine passée, le chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle a déclaré que son pays n'opposerait pas d'objections si les autres pays la proposaient.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 17:30
Les Emirats préfèrent le F-16 au Rafale

Le 22/04/2013 Par Guillaume Steuer - air-cosmos.com

 

Les Emirats Arabes Unis commandent 25 F-16E/F Block 60 supplémentaires.

 

C'est le challenger que l'on n'attendait plus vraiment. Alors que Dassault Aviation et Eurofighter s'affrontent publiquement depuis près de deux ans aux Emirats Arabes Unis pour tenter d'imposer leurs avions de combat respectifs, Lockheed Martin a discrètement emporté la mise suite à l'annonce officielle par Washington, le 19 avril, de la signature d'un accord avec Abou Dhabi pour la vente de 25 F-16E/F Block 60, version la plus évoluée à ce jour du F-16.

 

Selon le Pentagone, le montant de ce contrat est évalué à "un peu moins de 5 milliards de dollars". Abou Dhabi exploite déjà 80 appareils du même type, dont les livraisons avaient commencé au début des années 2000. Ils forment l'ossature de l'aviation de combat émirienne aux côtés de 60 Mirage 2000-9.

 

Faut-il enterrer tout espoir de vendre un jour le Rafale aux EAU ? Difficile à dire, même si cette vente de F-16 n'est pas un signe encourageant. Non content de rappeler s'il en était besoin que l'influence de Washington dans la zone est énorme, ce nouvel achat repousse encore un peu plus la nécessité pour l'armée de l'air émirienne de remplacer ses Mirage 2000-9 par un avion de combat plus moderne.

 

En tournée au Moyen-Orient, le patron du Pentagone Chuck Hagel a également annoncé la vente à Israël d'avions ravitailleurs KC-135 et du convertible V-22 Osprey de Boeing, qui trouve là son premier client export. De nouveaux radars pour aviosn de combat ont également été vendus à Israël, sans plus de précisions. Probablement des radars à antenne active destinés à moderniser les F-15I ou F-16I israéliens, face à un voisin saoudien qui disposera bientôt de cette même technologie sur ses F-15SA.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 17:27
The "Tzefa" (Cobra) helicopter Photo: IDF Spokesperson

The "Tzefa" (Cobra) helicopter Photo: IDF Spokesperson

19/4/2013 IsraelDefense

 

IAF Commander renews flights, a month after a fatal accident. According to the investigation, the cause of the crash was a fracture in one of the tail rotor's blades

 

The Commander of the IAF, Maj. Gen. Amir Eshel, instructed that the Tzefa (Cobra) helicopter layout will return to activity in the coming days, after being grounded in the wake of the accident that occurred on March 12, 2013, which saw the deaths of two air crew members.

 

 

The IDF Spokesperson announced on Friday morning that the team investigating the circumstances of the accident presented its intermediate findings and conclusions to the IAF commander, which indicate that the crash of the helicopter occurred due to a fracture in one of the tail rotor's blades.

 

The investigation further revealed that the accident was not caused due to human error on the part of the pilots, nor due to the age of the helicopter. The military investigation will continue until its conclusion, and it includes an in-depth investigation by the IAF, in cooperation with the helicopter manufacturer Bell.

 

In light of the operational importance of the helicopter layout, a plan was formulated at the IAF for returning the helicopters to flight, which includes technical inspections for all of the helicopters and changes to the maintenance plan.

 

The IAF commander accepted the conclusions of the team, which determined that based on the intermediate findings and conclusions and the activities that were defined in order to prevent and reduce risks, it is possible for the helicopters to resume operational activity in a safe manner.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 07:30
Rockwell Collins avionics picked for C-130 upgrade

CEDAR RAPIDS, Iowa, April 22 (UPI)

 

Three C-130 aircraft of the Omani air force undergoing upgrade are to be fitted with Rockwell Collins' Flight2 avionics system.

 

The Flight2 avionics system will give the aircraft unrestricted access to global airspace by meeting Communication, Navigation, Surveillance/Air Traffic Management airspace requirements.

 

"Royal Air Force of Oman pilots will experience greater situational awareness and communications capabilities with the highly advanced avionics onboard these aircraft," said Troy Brunk, vice president and general manager of Airborne Solutions for Rockwell Collins. "Through our work with ST Aerospace and the Royal Air Force of Oman, we look forward to continuing our long legacy of helping C-130 pilots achieve their missions with these important upgrades."

 

Inclusion of the system is to begin this year in Singapore, where ST Aerospace is modernizing the aircraft.

 

Included in the avionics upgrade are new primary flight displays, a new flight management system, autopilot, communication radios, navigation sensors and surveillance systems, a terrain awareness and warning system and digital map.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:30
Germany says will 'respect' move to lift Syria arms embargo

April 21, 2013 Spacewar.com (AFP)

 

Istanbul - German Foreign Minister Guido Westerwelle on Sunday said Berlin will have no choice but to accept the lifting of an EU arms embargo on Syria if other European countries push for it.

 

Germany up to now has opposed providing military support to Syria's rebels, but Britain and France are pushing for the embargo to be allowed to expire at the end of May.

 

Speaking to journalists in Istanbul after a "Friends of Syria" meeting on Saturday, Westerwelle said the embargo would be discussed when EU foreign ministers meet in Luxembourg on Monday.

 

"If there are one or two countries in the European Union who think that there is no risk that arms will fall into the wrong hands," then Germany "will have to respect that," Westerwelle said.

 

The decision on whether to continue the embargo and sanctions on President Bashar al-Assad's regime must be made unanimously by EU members. Monday's talks will also see EU ministers considering a case-by-case easing of an oil embargo against Syria to help the opposition.

 

Critics of supplying weapons to the rebels fear they will be acquired by radical Islamists. But supporters say arms supplies are needed to boost the standing of moderate groups and the opposition's chances against Assad's better-armed regime.

 

US Secretary of State John Kerry announced after Saturday's talks that Washington was doubling its financial assistance to Syria's opposition and would expand non-offensive military supplies to the rebels, but ignored calls for arms deliveries.

 

Westerwelle said the supply of body armour could be considered and welcomed a commitment from the opposition to protect minorities and distance itself from extremism.

 

"Therefore we are convinced that it makes sense to do more, to step up support for the opposition and that's what we will do," he said.

 

He also said Germany would boost its aid for Syria's humanitarian crisis by 15 million euros ($19.6 million) to reach a total of 145 million euros.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 20:30
L’Europe accepte le pétrole des rebelles syriens, mais hésite toujours à les armer

22/04/2013 par Nicolas Laffont – 45enord.ca

 

Les ministres européens des Affaires étrangères devaient envoyer lundi un signe de soutien à l’opposition syrienne en assouplissant l’embargo européen contre le pétrole syrien en vigueur depuis septembre 2011, tandis que le débat sur l’opportunité de lui livrer des armes se poursuit.

 

L’objectif est, qu’en obtenant le feu vert de l’Union européenne, les rebelles pourraient relancer l’extraction et l’exploitation pétrolière dès cette semaine.

 

Depuis décembre 2012, l’Armée syrienne libre contrôle le champ pétrolifère d’Al-Tanak dans la province de Deir Ezzor où se trouve les plus grandes réserves du pays. Elle en contrôlait trois autres un peu plus tôt, mais ils ont été repris par l’armée du régime de Bachar al-Assad.

 

En soutenant l’opposition, les pays de l’Union européenne veulent soutenir les anti-Assad dans la mise en place de leurs propres institutions.

 

Avant la révolte de 2011, l’Europe était le principal client de Damas. Depuis l’embargo, les ventes sont passées de 7,2 milliards à 185 millions $, ce qui représente environ 130 000 barils/jour, selon les dernières estimations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

 

«Nous voulons aider à la reconstruction économique» des régions contrôlées par l’opposition «afin que la population se rende compte qu’il existe une véritable alternative au régime d’Assad», a souligné le chef de la diplomatie allemande, Guido Westerwelle.

 

Pour faire de l’importation du brut ou des investissements, les entreprises étrangères devront demander l’autorisation de leur gouvernement, qui tentera de son côté d’obtenir des garanties de la Coalition.

 

Ce qui inquiètent beaucoup les pays occidentaux c’est en effet de savoir quel mouvement rebelle contrôle tel ou tel champ pétrolier. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), ceux de Deir Ezzor (est) et Hassaka (nord-est) seraient aux mains du Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaïda.

 

Autre dossier sensible: les armes

 

Les Européens suivent donc la même ligne que les États-Unis, qui ont annoncé samedi un doublement de leur assistance directe à l’opposition.

 

Union Européenne et États-Unis hésitent toujours à fournir des armes lourdes aux rebelles afin de lutter contre les attaques aériennes de Damas.

 

Londres et Paris restent isolés sur cette question, mais Berlin a indiqué être disposée à «ne pas s’opposer» si «un ou deux pays veulent livrer des armes», tout en soulignant de nouveau le risque qu’elles «tombent entre de mauvaises mains».

 

La question sera tranchée d’une manière ou d’une autre d’ici au 1er juin prochain, date à laquelle le régime de sanctions visant la Syrie doit être renouvelé, ou amendé.

 

Aux yeux de plusieurs ministres européens, ces craintes sont renforcées par l’état de division de l’opposition. Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, a jugé « très inquiétante » la démission annoncée dimanche de son chef, Ahmed Moaz al-Khatib. Il faut « continuer à demander à l’opposition d’être plus organisée, plus inclusive », a-t-il ajouté.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 17:30
Illistration Armtrac.net

Illistration Armtrac.net

22 April 2013 by defenceWeb

 

The Egyptian Army will receive a second Armtrac 400 mine-clearance vehicle from the United Kingdom as it continues to clear up the millions of landmines left over from the Second World War.

 

The contract was signed during a ceremony on Wednesday and is worth $1.2 million, according to Egyptian news publication Ahram Online. Armtrac will also train four Egyptian military personnel to use the vehicle, which will be delivered in a month’s time, according to Armtrac.

 

The vehicle will be used to clear mines along Egypt’s northwestern coast. Egypt hopes to acquire another two of the vehicles for mince clearance, according to the Egypt State Information Service. The country successfully completed trials of the first Armtrac 400 in September 2010, in El Alamein.

 

The Armtrac 400 can clear up to 24 000 square metres of ground an hour using its three metre wide rotor, which can till the ground up to a depth of 55 cm. It can destroy 10 kg anti-tank mines without sustaining any major damage. However, the vehicle can be operated remotely from up to 800 metres away, further enhancing safety.

 

An estimated 20% of the world’s planted landmines lie below Egyptian soil, primarily from the Second World War and wars with Israel in 1956, 1967 and 1973. Some of the most heavily mined areas of the country include areas in the Western Desert, Sinai Peninsula, Suez Canal and Red Sea coast.

 

The United Nations Development Programme has estimated that landmines and explosive remnants of war in the northwest coast region deny access to almost a quarter of Egypt’s landmass.

 

Fathy El-Shazli, national project director for mine clearance and development at the Ministry of International Cooperation, told Irin that around 22 million landmines and explosive remnants of war lie in northwestern Egypt – particularly around the World War II battlefield of El-Alamein. According to the Egyptian government, around 3 000 people have been killed and 4 800 injured by landmines over the last 25 years.

 

The UN Development Programme, UN Mine Action Services, British Embassy and UK Department for International Development have all contributed to de-mining efforts in Egypt. According to General Mahrous El-Kelany, operational director of Egypt's General-Secretariat for Mine Clearance (G-SMC), the most recent Armtrac purchase will be funded by foreign grants.

 

According to the G-SMC, the military has managed since 2010 to clear more than 31 000 hectares of mines. Cleared land has since been handed over to the agriculture and housing ministries for development projects.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 17:30
Rakia, un nouveau système anti-missile israélien, équipera les avions à destination d’Eilat

21 avril 2013 Par Guillaume Bergher – JSSNews

 

Craignant une escalade d’attaques de missiles depuis l’Egypte, les services de sécurité d’Israël envisagent la fermeture de l’aéroport d’Eilat.

 

En attendant, les avions israéliens qui utilisent l’aéroport doivent être équipés d’un système de défense révolutionnaire qui protège les avions des missiles et roquettes, à l’atterrissage et au décollage.

 

L’aéroport desservant la station balnéaire israélienne de la Mer Rouge est principalement utilisé par les compagnies aériennes israéliennes, pour des vol de passagers de et vers l’aéroport Ben Gourion international et Sde Dov de Tel Aviv.

 

Eilat a été touché par deux roquettes Grad, apparemment tirées depuis le Sinaï, mercredi dernier. L’aéroport a été fermé brièvement au lendemain de cette attaque.

 

La chaîne israélienne 2 a indiqué que le service de sécurité du Shin Bet, a depuis plusieurs mois, proposé la fermeture de l’aéroport, et continue à envisager de le faire.

 

En attendant, il a été décidé d’équiper tous les avions israéliens qui utilisent l’aéroport avec le système de défense Rakia, conçu pour protéger les avions de ligne contre les attaques par des terroristes équipés de missiles tirés à l’épaule. Ce système « est désormais opérationnel », a déclaré le reportage de la télévision.

 

Le système Rakia, construit par Elbit Systems, a été secrètement testé avec grand succès en mars 2012. Le gouvernement a approuvé et labellisé ce système de défense.

 

Lors des essais, le système s’est avéré capable de dévier des missiles uniques et multiples.

 

La nécessité de ce système est jugé particulièrement importante en raison de tensions persistantes entre Israël et l’Iran, qui finance et arme le Hamas au sud, dans la bande de Gaza et le Hezbollah au nord d’Israël. Des centaines de missiles anti-aériens auraient été introduites en contrebande dans le Sinaï égyptien.

 

Le système de défense Rakia – qui coûte 1 million de dollars par appareil – devait être installé sur les compagnies aériennes, y compris la compagnie nationale El Al.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 16:30
Iran: deux pilotes tués dans le crash d'un F-5 (agence - 21 apr)

TEHERAN, 21 avril - RIA Novosti

 

Un chasseur F-5 faisant partie de l'Armée de l'air iranienne s'est écrasé contre une montagne dans l'ouest de l'Iran, provoquant la mort de ses deux pilotes, annonce dimanche l'agence Mehr se référant aux autorités locales.

 

L'avion de combat s'est écrasé pour une raison encore indéterminée près de la ville d'Abdanan, dans la province d'Ilam, à environ 450 km de Téhéran,  selon le gouverneur d'Abdanan, Morad Nasseri, qui a ajouté  qu'une enquête était en cours pour découvrir la cause de l'accident.

 

L'Armée de l'air iranienne est jusqu'à présent équipée en partie de chasseurs polyvalents F-5 américains achetés avant la révolution islamique de 1979.

 

En janvier 2012, un F-14 s'était écrasé quelques minutes après son décollage, tuant ses deux occupants.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:30
Armes pour les rebelles syriens: Netanyahu met en garde

TEL-AVIV, 18 avril - RIA Novosti

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis en garde jeudi dans une interview à la BBC contre la livraison d'armes aux rebelles en Syrie, où "le mal combat contre le mal".

"Armer les rebelles pose la question de quels rebelles et quelles armes, C'est une question extrêmement difficile pour chaque pays", a déclaré le chef du gouvernement israélien.

M.Netanyahu s'est rendu à Londres pour les funérailles de l'ex-première ministre britannique Margaret Thatcher et a eu l'occasion de s'entretenir avec le chef du gouvernement britannique David Cameron, fervent partisan de la levée de l'embargo sur les livraisons d'armes aux adversaires du régime de Bachar el-Assad.

Le premier ministre israélien a toutefois refusé d'indiquer s'il avait appelé son homologue britannique à maintenir cet embargo expirant fin mai.

"Nous sommes inquiets que des armes capables de changer l'équilibre des forces au Proche-Orient tombent entre les mains des terroristes", a-t-il dit, évoquant des groupes jihadistes et Al-Qaïda dans les rangs de la rébellion syrienne.

Selon M.Netanyahu, l'Etat hébreu se réserve le droit d'empêcher que cela se produise.

En deux ans, le conflit en Syrie a fait plus de 70.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés. Les rebelles syriens bénéficient d'un soutien étranger. Damas affirme que des milliers de mercenaires étrangers, y compris des commandos de groupes terroristes, combattent dans les rangs de l'opposition armée.

Paris et Londres ont à plusieurs reprises annoncé leur volonté d'armer l'insurrection syrienne.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 16:50
Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 12:43
Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 21:41
Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:04
Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 15:26
Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 12:29
Partager cet article
Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 21:31
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories