Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 08:55
JIM Compact (Jumelle Infrarouge Multifonction)  - photo Bruno RANVIER / Safran E&D

JIM Compact (Jumelle Infrarouge Multifonction) - photo Bruno RANVIER / Safran E&D

 

Milipol, 21 Novembre 2017 - CP Safran Electronics & Defense

 

Dévoilée à Eurosatory en 2016, la JIM Compact (Jumelle Infrarouge Multifonction) de Safran Electronics & Defense équipe désormais les forces armées de 7 pays de l’OTAN. Jumelle multifonction de dernière génération, la JIM Compact a été reconnue comme la solution la mieux adaptée aux missions des forces spéciales. Elle répond aux besoins stratégiques de renseignement, d’observation et de ciblage des forces (ISTAR : Intelligence, Surveillance, Target Acquisition & Reconnaissance).

Légère (moins de 2kg batterie incluse), de longue portée et dotée d’une connectivité avancée sur le champ de bataille, la JIM Compact répond aux attentes les plus exigeantes des utilisateurs comme la taille, le poids et l’autonomie (SWaP : Size, Weight and Power). Grâce à son ergonomie intuitive, à son capteur à bas niveau de lumière qui s’ajoute aux capteurs jours et infrarouge refroidis déjà présents sur la JIM LR (Jumelle Infrarouge Multifonction Long Range) et à la visualisation des pointeurs et désignateurs lasers (See-Spot), la JIM Compact offre à ce jour le meilleur rapport poids/performance du marché.

La JIM Compact tire parti du succès de la famille JIM, dont près de 10 000 exemplaires sont en service ou en commande dans une quarantaine de pays.

 

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l’Aéronautique, de l’Espace et de la Défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie près de 58 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros en 2016. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Safran Electronics & Defense est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. La société équipe notamment plus de 500 navires, 7 000 véhicules blindés et 10 000 avions à travers le monde.

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 17:55
Une nouvelle solution connectée pour les véhicules des forces de sécurité

 

20.11.2017 MILIPOL PARIS COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

A l’occasion du salon Milipol Paris, Thales et Gruau annoncent un partenariat pour développer une nouvelle solution de connectivité pour les véhicules de patrouille de futur, un véritable coffre de toit connecté, afin d’accompagner la transformation digitale des forces de sécurité intérieure.

 

Pour répondre aux besoins quotidiens et aux contraintes des forces de sécurité intérieure, Thales et Gruau s’associent pour proposer un coffre de toit connecté en lieu et place de la rampe traditionnelle transposable sur les véhicules de nouvelle génération. De nouvelles fonctionnalités permettront aux patrouilles d’accéder à des applications métiers et des bases de données à distance, de partager des documents (photos, vidéos), grâce à une connectivité haut-débit sécurisée et une capacité de traitement des données et vidéos en local et en central.

Le coffre de toit, renforcé, intègre l’ensemble des moyens techniques actuels du véhicule (radio, signalisation et capacité de lecture automatisée de plaques d’immatriculation) ainsi que des fonctionnalités innovantes (hébergement local d’application, traitement vidéo, caméra 360° avec visionnage nocturne, alarme de proximité, drone) et une connectivité haut débit sécurisée.

Grâce à l’intégration de l’ensemble des équipements techniques dans le coffre de toit, les forces de sécurité bénéficient d’un meilleur aménagement des véhicules de patrouille et d’un espace intérieur allégé Pour une meilleure ergonomie et une meilleure sécurité. Avec son système d’installation « plug and play », le coffre de toit se démarque par sa rapidité d’installation et garantit, pour les forces de sécurité, une transformation minimale et simplifiée des véhicules ainsi qu’une optimisation économique.

Pour aller plus loin et accompagner davantage les forces de sécurité dans l’utilisation de la solution, le coffre de toit est proposé avec un ensemble de services allant du maintien en condition opérationnelle à la gestion capacitaire du système et de la flotte au travers d’engagements de performances mesurés.

Les forces de sécurité verront leurs missions quotidiennes facilitées, la disponibilité des moyens améliorée, et l’ergonomie et la sécurité à bord renforcée. Ainsi, le coffre de toit de Thales et Gruau accompagne la transformation digitale des métiers de la sécurité et s’adapte pleinement aux contraintes opérationnelles et économiques actuelles.

 

A propos de Gruau

Le Groupe Gruau, leader européen de la Carrosserie sur Véhicule Utilitaire, est partenaire de la Sécurité Intérieure depuis 2003. Il imagine depuis près de 130 ans des solutions globales innovantes de transport. Multi-spécialiste, multimarque, multi-site, le Groupe Gruau, propose une gamme de plus de 20 produits : transport de personnes, véhicules de distribution (fourgons et isothermes), utilitaires pour le BTP (bennes, plateaux, cabines approfondies…), véhicules de sécurité (Police, Gendarmerie), ambulances et véhicules d’urgence, véhicules funéraires, …. Le Groupe Gruau emploie 1500 collaborateurs, transforme plus de 52 000 véhicules par an sur 20 sites (13 en France, 2 en Pologne, 1 en Espagne, 1 en Algérie, 1 aux États-Unis et 2 en Italie) et réalise un chiffre d’affaires de 275M€. Pour plus d’informations : www.gruau.com

 

A propos de Thales

Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité. Fort de 64 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 14,9 milliards d’euros. Avec plus de 25 000 ingénieurs et chercheurs, Thales offre une capacité unique pour créer et déployer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d’agir au plus près de ses clients partout dans le monde.

www.thalesgroup.com

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:55
Salon MILIPOL 2013 - by SITTA


13/12/2013 20:45 SITTA

 

Grenade d’entrainement HG 1 (Cyalume - États-Unis)

 

La firme américaine mondialement connue pour ses bâtons luminescents présentait la grenade d’entrainement réutilisable HG1,similaire en forme et en dimensions à la grenade américaine M-67.

Constituée de deux demi-coques ajourées vissables l’une à l’autre pour protéger une mini-charge de talc, la grenade ne possède pas de bouchon allumeur pyrotechnique, ce dernier étant remplacé par une pile qui assure le fonctionnement du système (une pile permet une cinquantaine de fonctionnements). La manipulation du bouchon allumeur reste cependant réaliste. La grenade peut être réglée avec un retard de 3 secondes, 5 secondes ou entre 3 et 5 secondes.

Cyalume HG 1 (Etats-Unis)

L’explosion génère une signature visuelle d’une surface de 9 m2 et une signature sonore de 120 dB.

A l’issue de son fonctionnement, la grenade génère des flashes lumineux (LED) et un son caractéristique pour une récupération plus facile.

Cette munition est compatible avec le système d’entrainement MILES.

.

Grenades DML et DMPL (SAPL –France)

 

La firme SAPL, reconnue pour la production d’équipements destinés aux forces de l’ordre, présentait les grenades à main à létalité réduite DML et DMPL. Ces grenades permettent aux forces de l’ordre en situation critique de déstabiliser et de repousser les agresseurs sans provoquer de blessures.

-            La grenade DML génère un signal sonore de 160 Db accompagné d’un nuage de micro gouttelettes de gaz CS. Elle peut être tirée à une plus grande distance au moyen d’une interface par un fusil en calibre 12.

SAPL DML (France)

-          La grenade multi-effets DMPL génère la projection de 9 billes en caoutchouc avec une énergie cinétique de 80 joules, un nuage de micro gouttelettes de gaz CS et un signal sonore de 160 Db.

SAPL DMPL (France)

.

Fusil en calibre 12  SensIED SF K1 (SENSIED-Suisse)

 

Le SensIED SF K1 est une arme polyvalente. Ce fusil à l’origine conçu pour la lutte contre les EEI (Engins Explosifs Improvisés) peut maintenant être employé dans d’autres utilisations spécifiques : ouverture de portes, combat urbain, convoyage de fonds, etc... A noter la précision exceptionnelle pour une arme de cette taille lors de tirs avec des munitions de bonne qualité.

Sensied S&F 1 (Suisse)

L’arme,basée sur une carcasse FABARM modifiée,fonctionne par réarmement manuel. Sa manipulation est aisée et fluide. Le fusil est pourvu d’une crosse squelette en matière synthétique repliable sur le côté droit. La boite de culasse dispose de rails Picatinny prévus pour recevoir un système de visée diurne ou un pointeur laser. L’arme est disponible en trois configurations :

-          La version standard, le Sensied K 1, d’une longueur totale de 745 mm. L’arme possède trois rails Picatinny et une capacité de 4 cartouches.

-          La version « ouverture de portes », le Sensied SF K 1 d’une longueur totale de 820 mm, intègre trois rails Picatinny et une capacité de 5 cartouches. Le canon est pourvu d’un cache flammes pour faciliter l’emploi de munitions spécifiques « ouverture de portes ».

-         La version sécurité, le Sensied K 1 Security, d’une longueur totale de 860 mm. Le fusil à une capacité de 5 cartouches. Le canon est pourvu d’un manchon spécifique antichoc.

Sensied S&F 1 (Suisse)

.

Drone de détection XAVER AID 400 (CAMERO-Israël)

 

La firme Camero présentait pour la première fois le Xaver AID (Airbone Imaging Drone). Cet UAV permet d’obtenir des renseignements sur la présence de personnes dans un bâtiment en survolant la zone. Une caméra optique diurne est montée en complément d’un détecteur de présence. Une caméra thermique peut être montée en option.

Camero XAVER AID 400 (Israel)

D’un diamètre de 170 cm pour une masse de 5 kilogrammes, sa vitesse est de 40 km/h et il peut voler pendant environ 20 minutes. Son altitude de vol maximale est de 500 mètres et il peut se poser dans un espace inférieur à 2 m².

L’utilisateur dispose d’un écran lui permettant de visualiser une présence humaine dans un bâtiment et de déterminer à quel étage se trouve la cible. Ce système est à ce jour unique au monde.

.

Lance- grenades Hydra (Rheinmetall – Allemagne)

 

Le lance-grenades HYDRA est une arme originale dans sa conception. Alors que pour ce type de système, l’utilisation de barillet (Exemple MGL sud africain) est la plus usitée, la firme  allemande a choisi un système d’alimentation par boitier chargeur.

Le lance-grenades peut tirer des munitions de 40 mm à basse et à moyenne Vélocité. Avec ces dernières, la portée pratique sera de 700 mètres. L’Hydra fonctionne en mode semi-automatique ou par rafales de trois. L’arme dispose de rails Picatinny au Stanag 2324 permettant le montage rapide d’accessoires tel le système de conduite de tir FCU Multi Ray.

HYDRA (Allemagne)

Il existe plusieurs versions de chargeurs avec une capacité de 3, 6 ou 10 grenades. Les dimensions de l’arme sont de 850 x 250 x 60 mm, pour une masse à vide de 4 Kg.

Une version « présérie » devrait être présentée lors du salon EUROSATORY 2014.

.

Pistolet TM-9 (TARA-Montenegro)

 

Pour la première fois lors du salon MILIPOL 2013, la firme Monténégrine TARA présentait deux armes dont le pistolet semi-automatique TM-9.

Cette arme de conception moderne (carcasse polymère) intègre un rail Picatinny pour le montage d’accessoires comme le module STREAMLIGHT TLR 2. Le dos de la poignée pistolet dispose de trois inserts de différentes tailles qui permettent une prise en main optimale quelque soit la dimension de la main. Un chasse goupille est intégré dans la poignée pistolet ; il aide au démontage de l’arme. Le TM-9 est livré avec deux chargeurs de 17 cartouches, un kit de nettoyage et une trousse de transport. Un poussoir de chargeur peut être monté à droite ou à gauche en fonction du tireur.

TARA TM 9 (Montenegro)

La société TARA garantie son arme pour 50.000 coups en mettant en avant les traitements de surface appliquées à l’arme et la qualité des matériaux utilisés.

L’arme mesure 187 mm de long pour 113 mm de canon et pèse 750 grammes à vide.

TARA TM 9 (Montenegro)

.

Mitrailleuse MINIMI Mk 3 (FN Herstal-Belgique)

 

La mitrailleuse MINIMI Mk 3 est une évolution de la MINIMI en 5,56 x 45 mm et en 7,62 x 51 mm. Elle existe avec canon standard ou en version « Para ». Cette version se base notamment sur des modifications relevant du retour d’expériences :

-          une crosse rétractable équipée d’un appui-joue réglable en longueur et en hauteur avec amortisseur intégré,

-          un nouveau levier d’armement avec une sécurité,

-          des cliquets de retenue de bande et un système de retenue de couvercle qui permet la fermeture du couvercle d’alimentation avec ou sans canon,

-          une nouvelle poignée garde-main qui permet d’avoir le bipied replié même lorsqu’un accessoire est monté sous le rail inférieur. L’arme est également équipée de rails picatinny latéraux

Minimi MK 3 (Belgique)

La MINIMI Mk 3 est équipée d’un rail Picatinny monté sur le couvercle d’alimentation qui permet le montage rapide d’un système de visée diurne ou nocturne.

Les MINIMI 5,56 et 7,62 en service peuvent être réévaluées(ou revalorisées) en version Mk 3 au moyen de kits de modernisation.

Minimi MK 3 (Belgique)

.

MTS 116 R  (KBP-Russie)

 

La firme russe KBP présentait une version plus puissante de son fusil de tireur d’élite MTS 116 R.  Les données techniques de l’arme ne sont pas encore disponibles. Cette arme est chambrée pour la puissante cartouche 338 LAPUA MAGNUM, ce qui permet de réaliser des tirs précis sur des cibles placées à plus de 1200 mètres.

MTS 116 R (Russie)

La crosse et le fût réalisé dans la même pièce de bois ont été remplacés par une pièce réalisé en fibre synthétique plus rigide et plus légère. Un appui-joue intégré dans la crosse est réglable en hauteur en fonction de la lunette de visée et de la morphologie du tireur. La crosse est pourvue d’une plaque de couche en caoutchouc pour un tir plus confortable.

Le fusil est équipé de deux rails Picatinny successifs pour le montage de la lunette diurne et devant pour le montage d’un système de visée de type clip-on. Le canon est pourvu d’un imposant cache flamme cylindrique à trois ouvertures. Un bipied repliable est fixé à l’extrémité du fût. Dans cette configuration, l’arme est plutôt destinée aux forces de police.

MTS 116 R (Russie)

.

MINI HECATE 2 (PGM-France)

 

La firme française PGM présentait pour la première fois le fusil de tireur d’élite MINI HECATE 2. PGM est déjà connue pour ses armes en service dans plusieurs armées et unités d’intervention dont le GIGN.

Cette arme performante est chambrée pour la cartouche 338 LAPUA MAGNUM, ce qui permet de réaliser des tirs précis sur des cibles placées à plus de 1200 mètres.

La silhouette de l’arme reste traditionnelle à la marque avec un châssis poutre. La crosse repliable sur le côté droit de l’arme dispose d’un appui joue réglable en hauteur et d’un mono-pod réglable en hauteur. La plaque de couche est réglable en longueur et en hauteur en fonction de la morphologie du tireur. La crosse intègre une clef permettant de démonter la tête de culasse de l’arme.

PGM Mini Hecate 2 (France)

 Le fusil est équipé d’un rail Picatinny sur la boite de culasse et sert au montage d’un système de visée optique. Le MINI HECATE 2 a la possibilité de modifier le positionnement de son bipied en fonction du terrain. Le canon fluté dispose d’un cache-flammes de grande taille qui permet de réduire de 50% le recul. Il est possible de monter un modérateur de son en fonction des missions.

L’arme est alimentée par un chargeur de 5 cartouches. Le fusil a une longueur de 1240 mm et 990 mm crosse repliée pour un canon de 690 mm de long. Le MINI HECATE 2 pèse 6,9 Kg.

PGM Mini Hecate 2 (France)

.

Conduite de tir FCU MULTI RAY (RHEINMETALL – Allemagne)

 

La conduite de tir pour lance-grenades OERLIKON CONTRAVES FCU-Multi-Ray a été présentée pour la première fois lors du salon Milipol 2013 à Villepinte (France).
Le module peut être monté sur lanceur de type UBGL ou Stand-alone, sur le dessus ou le coté en le fixant sur rail Picatinny.

Cette conduite de tir offre l'intérêt supplémentaire de pouvoir tirer des grenades de type Airburst par transmissions sans fil.

FCU Multi Ray (Allemagne)

Pour effectuer ses fonctions,la conduite de tir le module intègre une foultitude de modules : un télémètre laser,  un inclinomètre,  un thermomètre / baromètre,  un ordinateur balistique intégrant les données de plus de 1000 munitions,  un illuminateur laser IR,  un pointeur laser IR,  un pointeur laser visible, un système de programmation pour les munitions de type ABM,  un système d'identification Friend or Foe.

De même, le système dispose d’un module de visée mécanique rapide pour le tir tendu à une distance de 50/100 m pour une munition BV et 100/200 m pour une munition MV.
Après que le télémètre laser ait calculé la distance de la cible, l'ordinateur balistique calcule la correction et la transmet au servomoteur du vérin sur lequel est monté le système de visée optique et délivre l'inclinaison nécessaire pour le tir, le devers étant contrôlé par le module.

Il est aussi possible de monter ce système sur des armes antichars comme leCARL GUSTAV ou le SMAW.

FCU Multi Ray (Allemagne)

.

Lunette thermique Granit 12 (Scientific Production Center of Anti Terrorist and Forensic Equipment – Russie)

 

La firme russe Scientific Production Center of Anti Terrorist and Forensic Equipment présentait pour la première fois en France ses productions, parmi lesquelles la lunette thermique GRANIT 12. Cette lunette thermique se monte rapidement grâce au rail Picatinnydont elle est équipée. Son module thermique non refroidi lui confère légèreté (seulement 820 grammes) et dimension réduite (206 mm). Elle peut facilement être montée sur des armes de type M 4ou AK 103.

Granit 12 (Russie)

La GRANIT 12 détecte un homme à près de 1200 mètres. Ses 3 piles AA lui assurent, selon les conditions climatiques, une autonomie allant jusqu’à 3 heures. L’écran en noir et blanc fatigue moins l’utilisateur. Le réticule peut être modifié à la demande du client.

Stand SPEKTR-AT (Russie)

.

Fusil ARX-160 A3 (Beretta – Italie)

 

Le fusil BERETTA ARX-160 maintenant en service au sein de l’armée italienne et dans d’autres pays, a été présenté dans sa nouvelle version conçue à la suite des différents retours d’expérience. L’arme est disponible en quatre longueurs de canons (16, 14, 11 et 9,5 pouces)

Beretta ARX 160 A3 (Italie)

Plusieurs modifications intéressantes ont ainsi été apportées :

-           la crosse repliable sur le côté droit de l'arme est réglable en longueur et a été renforcée, 

-           le sélecteur de tir a été modifié avec une rotation de 90° au lieu des 20° sur les  versions précédentes. 

-           le levier de retour de la culasse est transféré de la partie basse de l'arcade de pontet, 

-          le fut est pourvu de nouvelles ouïes de refroidissement plus importantes permettant ainsi résister au tir de 8 chargeurs en continu, 

-          un tenon de baïonnette est placé sous le canon au lieu d’au dessus, 

-          l'arme dispose de nouveaux systèmes de visée mécanique rabattables,

-          Le rail Picatinny supérieur est réalisé en une seule pièce pour une meilleure rigidité,

-          la poignée pistolet est plus ergonomique pour une meilleure préhension.

Beretta ARX 160 A3 (Italie)

.

Robot AUNAV.NEXT (Proytecsa – Espagne)

 

La société espagnole Proytecsa présentait son nouveau robot EOD-IED-NRBC AUNAV.NEXT. Ce matériel répond parfaitement, selon les producteurs, aux demandes des forces spécialisées dans les opérations de lutte contre le terrorisme. Sa particularité est d'être dotée de deux bras articulés et synchronisés permettant ainsi une manœuvrabilité et une précision élevées. Les bras sont montés sur des tourelleaux pouvant tourner sur 360° et sont équipés d'une caméra.

AUNAV NEXT (Espagne)

Le robot est également équipé d'un système de navigation qui lui permet de se déplacer seul jusqu'au point d'intervention et d'en revenir dans le cas d'une rupture de connexion radio avec son contrôleur. Sa mobilité est augmentée par un train roulant à roues couplé à des chenilles. S'il devait évoluer sur un terrain meuble, des roues de type "Quad" peuvent être ajoutées. D'un poids total de 500kg, son autonomie est d'environ 5 heures. Grâce à ses bras,  (2,03 m et 1,37m dépliés) il peut tirer jusqu'à 500 kg et lever jusqu'à 200 kg bras replié. Il peut être équipé de disrupteurs à eau, de caméras thermiques, de rayon X, d’un fusil et d’outils divers, le rendant ainsi polyvalent. Son maniement s'effectue via un centre de contrôle portable et un gamepad  jusqu'à 700 m en zone urbaine par radio ou fibre optique et jusqu'à 3000 m en terrain ouvert dégagé.

AUNAV NEXT (Espagne)

Zibar Zcom (Bombardier Recreational Products  Inc-UK)

 

La société BRP Inc présentait le nouveau véhicule léger Zcom de la firme israélienne ZIBAR. Cet engin a été conçu pour être transporté dans les hélicoptères V22, Ch47 et Ch53. D'une longueur de 4 m, sa plage arrière peut être rentrée le réduisant ainsi à 3,40 m. idem pour sa hauteur de 1, 60 m qui passe à 1, 30 m grâce à un arceau repliable. Une seule personne suffit à effectuer ses opérations en moins de 30 secondes.

ZIBAR ZCOM (Israel)

Ce véhicule de 85 chevaux pour un poids de 800 kg peut emporter jusqu'à 6 hommes pour des missions de patrouilles, surveillances aux frontières, … Il peut aussi passer de 2x4 en 4x4 et inversement en fonction du terrain ou il évolue. Avec son réservoir de 45 litres, il présente une autonomie d'environ 360 km. Il peut être équipé d'armement fixé latéralement ainsi que de transmissions impliquant alors un ajout de batteries supplémentaires.

ZIBAR ZCOM (Israel)

.

Irobot 110 Firstlook et 510 Packbot (Irobot-Etats-Unis)

 

La société Irobot est réputée dans le domaine des véhicules terrestres sans pilote (Unmanned Ground Vehicules : UGV). Environ 5 000 de ses robots sont déployés dans de nombreux pays et sur les théâtres d'opération. Leurs missions variées (déminage, recherche, reconnaissance, …) ont ainsi permis de préserver de nombreuses vies grâce à leur fiabilité et leur niveau opérationnel. Sur le stand, deux robots en particulier attiraient l'attention :

L’Irobot 110Firstlook est un petit robot de reconnaissance tactique. Il a été conçu à des fins de missions de reconnaissance et de repérage en milieu très dangereux. Ce petit robot (25,4 cm de long, 22,9 cm de large 10,2 cm de haut), d'un poids faible (2,3 kg) présente une forte résistance aux chocs permettant ainsi de le lancer. Le constructeur annonce une résistance à une chute de 5 m. Il est équipé de 4 caméras et présente une autonomie d'environ 6 h à une distance maximum de 200 m du poste de contrôle.

Irobot 110 Firstlook (Etats-Unis)

Le Irobot510 Packbot est un robot très répandu, conçu pour des missions de détection et neutralisation d'engins explosifs, recherche, intervention en zone contaminée (Fukushima par exemple), …D'un poids modeste (11 kg environ), il est très mobile (jusqu'à 10 km/h) et peut  gravir une pente jusqu'à 60% de dénivelé. Son bras en 4 parties déployables est doté d'une pince et de 2 caméras. Il peut opérer en tout temps, est contrôlé par un PC et un gamepad et peut se redresser tout seul en cas de renversement. Son autonomie est d'environ 4 h.

Irobot Packbot 510 (Etats-Unis)

 

Trellchem EVO type VP1 (Ansell-Belgique) 

 

La société Ansell présentait la tenue Trellchem EVO type VP1. Cette tenue de décontamination est déjà en service. Elle est certifiée « normes européennes et américaines » et offre une protection contre les agents chimiques, sous forme de gaz ou liquides. Son étanchéité au niveau des coutures est assurée par 3 couches de constituants superposés. Au niveau des gants, la combinaison est dotée d'une sorte de verrou assurant ainsi la liaison avec la combinaison. Les membres inférieurs sont entièrement contenus jusqu'aux pieds. La capuche est dotée d'une très large visière panoramique donnant ainsi un large champ de vision. Dans le dos, il est possible de placer à l'intérieur de la combinaison un système autonome de respiration composé de bouteilles d'air. Cette combinaison est en caoutchouc encollé et la visière en PVC haute résistance. Avec le système autonome, elle se maintient en surpression et peut résister aux agents chimiques plus de 8 heures.

Trellchem EVO Type VP 1 (Belgique)

.

Le masque de protection NRBC GSRe (Scott Safety-UK)

 

La société Scott Safety présentait son masque à gaz GSRe, dernière génération de protection respiratoire NRBC. Cet appareil est doté d'un deuxième masque d'étanchéité à l'intérieur. De plus, il est aussi équipé d'un filtre situé dans le compartiment intérieur qui dispense le porteur de retenir son souffle lors du changement de cartouche en atmosphère contaminée.

SCOTT GSRe (Grande Bretagne)

Grâce à des adaptateurs interchangeables en quelques secondes, il peut être équipé de deux cartouches spécifiques à ce masque, mais également d’une cartouche NRBC Din 40 ou d’un système d'oxygène autonome. Enfin, en plus des traditionnels équipements adaptables (lunettes de vues, pipettes d'hydratation, …), ce masque peut recevoir un micro amplificateur qui vient se fixer sur le devant du masque afin de faciliter la communication entre les personnels.

SCOTT GSRe (Grande Bretagne)

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 08:55
The CAT-Surveyor - Picture: Subsea Tech

The CAT-Surveyor - Picture: Subsea Tech

 

02 December 2013 navyrecognition.com

 

Subsea Tech, a designer, manufacturer and supplier of marine and underwater intervention and instrumentation systems unveiled at Milipol 2013 (the International Exhibition of Internal State Security which was held in Paris from November 19 – 22, 2013) the CAT-Surveyor, an Unmanned Surface Vessel (USV) designed for inland and harbor waters reconnaissance.

 

Subsea Tech, a designer, manufacturer and supplier of marine and underwater intervention and instrumentation systems unveiled at Milipol 2013 (the International Exhibition of Internal State Security which was held in Paris from November 19 – 22, 2013) the CAT-Surveyor, an Unmanned Surface Vessel (USV) designed for inland and harbor waters reconnaissance.

 

The CAT-Surveyor is a catamaran type USV, with tele-operated or automatic navigation mode, allowing hydrographic data acquisition or underwater port and inland waters surveillance.

This USV has the unique capability of deploying a mini-ROV such as Subsea Tech’s “Observer” which comes with high definition cameras and optional imaging sonar for turbid waters.

With its open architecture and high-speed PC to PC communication the system allows to easily integrate and deploy mission-specific tools such as video cameras, side scan sonars, multibeam sonars, acoustic cameras, sediment sounders, magnetometers, physico-chemical sensors.

Its payload is 80 kg and its endurance is twelve hours.

The onshore pilot station allows visualizing and real-time controlling of all embedded software features through a Wifi link.

 

Subsea Tech, a designer, manufacturer and supplier of marine and underwater intervention and instrumentation systems unveiled at Milipol 2013 (the International Exhibition of Internal State Security which was held in Paris from November 19 – 22, 2013) the CAT-Surveyor, an Unmanned Surface Vessel (USV) designed for inland and harbor waters reconnaissance.

 

The CAT-Surveyor USV - Picture: Subsea Tech

The CAT-Surveyor USV - Picture: Subsea Tech

 

 

The CAT-Surveyor is the solution for security forces seeking a semi-autonomous above and under water surveillance and reconnaissance system.

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 17:30
 Prochain RDV : Milipol Qatar 2014

source milipol.com
 

En novembre 2014, Milipol Qatar, le salon mondial de la sécurité intérieure des Etats, ouvrira ses portes pour 3 jours de rencontres, de découvertes et de débats autour de la sécurité publique et industrielle.

 

Milipol Qatar 2014 : La vitrine des innovations en sécurité intérieure

Grâce à un plan de développement ambitieux, le Qatar et l’un des  principaux pays qui s’intéresse à l’offre des produits des exposants de Milipol. Durant l’édition 2012, Le Ministère de l’Intérieur du Qatar a annoncé la signature de plusieurs contrats d’une valeur de 53 millions d’euros. Les différents projets pour le développement du pays ont généré de nouveaux besoins en termes de sécurité dans les domaines du tourisme, de la gestion de foules, du transport ainsi que les équipements de la Police Nationale.

 

La coupe du monde 2022 :

En vue de la préparation de la coupe du monde 2022 qui sera organisée pour la première fois dans un pays arabe, Le Qatar prévoit la construction de 12 stades à la pointe de l’innovation pour accueillir cette compétition mondiale, chacun de ces stades aura une capacité de 43 000 à 86 000 sièges.

 

Le réseau ferroviaire :

Dans le domaine du transport, plusieurs projets verront le jour, parmi lesquels, une voie ferrée de 212 km et 89 stations desservant Doha et les villes limitrophes, ainsi qu’une seconde voie de 490 km qui concernera les voyages de plus grande distance et le transport de marchandises. Ajoutez à cela les 10 km de lignes de métro et ses 19 stations desservant « West bay ». « Lusail City » s’équipera aussi d’un réseau ferroviaire de 28 km et 36 stations.

Tous ces projets se concrétiseront entre 2016 et 2022 et seront opérationnels avec l’avènement de la coupe du monde, une attention toute particulière sera accordée à la sécurité des passagers, aux contrôles d’accès, la vidéo surveillance, la disponibilité des secours, les infrastructures de protection etc.

 

Le transport aérien et maritime :

Autre projet important, le nouvel aéroport de Doha qui sera le plus grand dans le monde avec une capacité de plus de 90 millions de passagers par an.
 Le Qatar compte aussi construire un nouveau port commercial d’ici 2030, avec une capacité annuel de plus de 6 millions de contenaires. Là aussi, se présenteront de nouveaux besoins en termes de sécurité des infrastructures et la surveillance et l’inspection des contenaires.
 Dans le domaine maritime, le Qatar prévoit aussi la construction d’une nouvelle base navale, qui sera située près du nouveau port de Doha. Cette base servira de siège aux Forces Spéciales de la QENF. Avec une surface de 4.5 km², la base navale aura une capacité de 40 navires appartenant à la QENF et à des navires de passage et sera dotée de sa propre piste d’atterrissage pour hélicoptère.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 12:50
L’équipement du fantassin du futur ? - JJ.Chatard DiCoD

L’équipement du fantassin du futur ? - JJ.Chatard DiCoD

 

22/11/2013 JJ.Chatard/DiCoD

 

La 18e édition du salon Milipol vient d’ouvrir ses portes le 19 novembre à Paris-Nord Villepinte pour quatre jours. Ce rendez-vous mondial de la sécurité intérieure des États est un lieu privilégié de rencontre pour les acteurs de la sécurité et de la défense

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 13:55
Le Mât optronique téléscopique de Sagem, le Most (crédits: Sagem)

Le Mât optronique téléscopique de Sagem, le Most (crédits: Sagem)

 

22 novembre, 2013 FOB

 

Le groupe Safran, présent au salon Milipol essentiellement via son activité Morpho, présentait cependant une nouveauté militaire. Sagem a dévoilé sa solution de mât télescopique optronique, baptisé Most (Mât Optronique de Surveillance Terrestre) pour une surveillance panoramique à 360° et identification de cibles. Piloté depuis l’intérieur du véhicule, le Most est un mât déployable (jusquʼà plus de 8 mètres) fixé soit au sol ou sur un véhicule. Le Most accueille une lunette JIM LR (lire ici) ou un viseur CM3, ces derniers restant cependant débarquables. Lʼénergie du mât est directement puisée sur les batteries du véhicule qui le reçoit ou un groupe électrogène en station fixe. A l’intérieur, lʼopérateur dirige le Most grâce à un ordinateur portable durci, et reçoit en temps réel lʼimagerie (fusion des voies jour et thermique) sur son écran, où il peut également suivre ses cibles (tracking). Le Most a été développé pour des missions de surveillance de frontières, de protection de zones, d’appui-renseignement (désignation de cible) voire en appui au combat urbain. Il peut être combiné au système de détecteur audio de départ de coup de Metravib, afin de rallier automatiquement la source d’un tir.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 12:55
Milipol : présentation au Ministre de l’Intérieur du système I2C de lutte contre la criminalité en mer

 

20/11/2013 DCNS

 

A l’occasion du salon Milipol à Paris – salon mondial de la sécurité intérieure des Etats, le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a assisté à une démonstration du projet de système de surveillance maritime I2C*. Ce programme innovant doit permettre de détecter et d’identifier en temps réel les activités illégales et criminelles menées en mer.

 

Développé par DCNS et ses partenaires, ce progamme est mené dans le cadre d’un projet de R&D soutenu par l’Union Européenne. Il permet d’analyser de manière dynamique les trajectoires et activités des navires, d’interroger les bases de données et de lever automatiquement des alertes en fonction de règles établies en concertation avec les autorités opérationnelles.

 

Des spécialistes de DCNS ont accueilli le Ministre de l’Intérieur sur le stand de la Communauté Européenne sur lequel DCNS bénéficie d’un espace de présentation. Ils ont ainsi pu expliquer quelles sont les performances de cet outil qui apporte un véritable complément au système actuel, en permettant d’assurer une veille permanente des activités de près de 50 000 navires de la zone économique exclusive (ZEE).

 

*I2C : se prononce “eye to see” et signifie “Integrated System for Interoperable Sensors & Information sources for Common abnormal vessel behaviour detection & Collaborative identification of threat”

 

Pour en savoir plus sur les expérimentations : Surveillance maritime : DCNS lance une grande campagne d’expérimentation au large des côtes toulonnaises

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 11:55
Nexter Robotics, NBC-Sys et Euro-Shelter présents aux salons Milipol et MIDEST

source Nexter Goup

 

A l’occasion de la 18e édition du salon de la Sécurité Intérieure des Etats (Milipol Paris), Nexter Robotics et NBC-Sys présentent sur leur stand (R038) une possible association entre les mini-robots de reconnaissance NERVA et les détecteurs NRBC qui permettrait notamment de limiter l’exposition des personnels sur le terrain.

Présentée pour la première fois à Milipol, la gamme NERVA y est également mise en valeur de façon innovante au travers d’un parcours thématique et dynamique. DSC 0080Reprenant diverses situations opérationnelles auxquelles les NERVA peuvent être confrontés (Ascension de pentes raides, détection de menaces NRBC, chutes, évolutions dans un environnement à luminosité réduite, immersion dans l’eau), ce parcours vise à mettre en avant de manière ludique la résistance, la polyvalence mais aussi la simplicité d’utilisation des mini-robots de Nexter Robotics. La protection face aux menaces NRBC avec notamment la présence du masque à gaz SIRANO de NBC-Sys, est également à l’honneur sur ce stand commun.

 

 Juste en face du salon MDSC 0085ilipol, au hall 6 du Parc des Expositions, les visiteurs pourront également se rendre au salon MIDEST où Euro-Shelter présente sa nouvelle maquette de « concept-train » réalisée entièrement en panneaux sandwich. L’utilisation originale de ce matériau, alliant rigidité et légèreté, a d’ailleurs permis à Euro-Shelter de remporter le prix de l’innovation du salon dans la catégorie « Bureau d’Etude ».

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 08:55
Sécurité : la filière se met en ordre de marche

 

21/11 Alain Ruello, Les Echos

 

Le premier comité de pilotage installe ce matin trois groupes de travail.

Avec l'aide de l'Etat, les industriels veulent cibler cinq pays prioritaires à l'export.

 

Création du Conseil des industries de confiance et de sécurité (le CICS) début octobre, premier comité stratégique à Matignon le 23 du même mois et, ce matin, premier comité de pilotage Etat-Industrie, en marge du Salon Milipol : la toute nouvelle filière des fournisseurs d'équipements et de solutions de sécurité s'organise à marche forcée.

 

La séance présidée par Jean-Marc Ayrault il y a un mois et à laquelle ont participé sept ministres a arrêté les objectifs stratégiques. Dotés de cette feuille de route, les représentants de l'administration, du CICS et de quelques grands opérateurs d'infrastructures vont installer ce matin les trois groupes de travail chargés de les mettre en oeuvre : expression du besoin, politique industrielle et recherche.

 

Programme d'investissements d'avenir, Agence nationale de la recherche, ministères de la Défense ou du Redressement productif : « La première tâche de chaque groupe de travail sera de recenser où est l'argent », explique Hervé Guillou, le président du CICS. Il s'agit évidemment de mieux concentrer les moyens sur les technologies prioritaires, à même de faire la différence à l'international.

 

Chasser en meute

 

Dans son discours d'inauguration de Minipol, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a beaucoup insisté sur la nécessité pour l'Etat d'améliorer le dialogue entre tous les acteurs de la sécurité, notamment en période de baisse de budgets. Evoquant trois domaines - radio numérique, vidéo et protection des forces - dont il attend des avancées, il a par ailleurs promis le soutien de ses équipes auprès des industriels à l'export. Pour mieux conquérir les marchés internationaux, Hervé Guillou estime qu'il faut se concentrer dans un premier temps sur un nombre très restreint de pays. « J'en ai proposé cinq », indique-t-il. Sa deuxième préconisation a souvent été mise en avant en d'autres occasions : chasser en meute, comme savent très bien le faire les Allemands. Quand ils répondent à des appels d'offres de BTP ou de TGV, Vinci ou Alstom par exemple devraient embarquer avec eux des spécialistes français de la sécurité.

 

Les chiffres

10 milliards d'euros : C'est le chiffre d'affaires du secteur des industries de confiance et de sécurité.

50.000 emplois : Les effectifs estimés des entreprises membres du Conseil des industries de confiance et de sécurité (CICS).

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 17:55
PEARL, système de détection acoustique permettant la localisation de coups de feu est présenté au salon Milipol - photo JJ Chatard/DICOD

PEARL, système de détection acoustique permettant la localisation de coups de feu est présenté au salon Milipol - photo JJ Chatard/DICOD

 

21/11/2013 Economie et technologie

 

La 18e édition du salon Milipol vient d’ouvrir ses portes le 19 novembre à Paris-Nord Villepinte pour quatre jours. Ce rendez-vous mondial de la sécurité intérieure des États est un lieu privilégié de rencontre pour les acteurs de la sécurité et de la défense.

 

Du 19 au 22 novembre se tient la 18e édition du salon Milipol au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Événement mondial de la sécurité intérieure des États organisé sous l’égide du ministère français de l’Intérieur, il réunit l’ensemble des acteurs internationaux du secteur qui présentent leurs solutions, services et savoir-faire aux professionnels : sécurité physique, sécurité informatique, gestion des catastrophes, lutte antiterroriste, surveillance, intelligence économique, sécurité des transports, contrôle des frontières, paiements sécurisés... Plus de 900 exposants y présentent ainsi leurs dernières innovations. Plus de 27 000 visiteurs sont attendus pour cette édition 2013.

 

Un nouveau système qui localise les coups de feu

 

Parmi les dernières innovations présentées sur ce salon, le système PEARL (Personal Equipment Add-on for Reactive Localization), développé par la société lyonnaise ACOEM-Metravib. PEARL est un système de détection acoustique qui permet la localisation de coups de feu. Grâce à des micros ultra-sensibles, il est capable de localiser très précisément l'origine du tir et de déterminer le calibre utilisé. Monté sur des fusils d’assaut ou sur des jumelles, ce système peut être utilisé dans de nombreuses missions : reconnaissance, protection des installations, opérations de riposte, protection des convois, patrouilles et manœuvres classiques… Le système PEARL équipe déjà les jumelles thermiques Sophie GDS de THALES, ainsi que les lunettes d’arme Sword de chez SAGEM qui pourraient équiper les troupes françaises.

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 08:50
The World-Famous FN MINIMI will be Showcased at the 2013 MILIPOL Exhibition

 

November 19, 2013 by FN HERSTAL - army-technology.com

 

Belgium-based small arms manufacturer FN Herstal unveils the next generation FN MINIMI® light machine gun in both 5.56mm and 7.62mm calibers during the MILIPOL exhibition in Paris (19 - 22 November 2013).

 

The modifications introduced on the FN MINIMI® Mk3 result from feedback provided by users engaged in current operating theatres. Indeed, the demands of users have evolved over the past 10 to 15 years due to changes in the way the FN MINIMI® machine gun is used in combat (increased use of accessories, evolutions in the soldier's equipment, and changes in tactics such as shooting from all positions).

 

The new FN MINIMI® Mk3 offers the users improved ergonomics and improved mobility while retaining the same core mechanism as the previous versions, for a limited impact on logistics.Main changes are:

 

    An ergonomic buttstock adjustable in length (5 positions) to allow compensation for body armor and load bearing equipment. The buttstock is adjustable for cheek rest height as well. The user can have his eye correctly aligned with the iron sights, or optical sights, while keeping his cheek properly positioned on the buttstock. It also integrates a folding shoulder rest and a hydraulic buffer that stabilizes the rate of fire and reduces felt recoil

    A new handguard/bipod assembly that provides a comfortable handguard and three forward MIL-STD 1913 Picatinny® accessory rails.The adjustable-height (three positions) bipod, when folded back, integrates into the shape of the handguard even with an accessory on the lower rail

    An ergonomically-shaped cocking handle that gives the user a better grip with the strong or weak hand

    An improved feed tray with belt retaining pawls that hold the belt correctly in position during the loading procedure, which is most useful

    when the user is in the standing position

    An optional heatshield that greatly reduces the risk of inadvertently touching the barrel

    The convertibility of the FN MINIMI® 7.62 to fire 5.56x45mm

    ammunition.

 

Customers with 5.56mm or 7.62mm FN MINIMI® machine guns already in service are not left behind. FN Herstal offers them a customised upgrade programme to upgrade partially or completely their weapons: adapted to their exact needs and easily carried out by the armorer on site using the supporting documentation provided with the conversion kits. FN Herstal's technical experts are also available to help the customer make the right choice among the various conversion kits or accompany him during the converting operations.

 

The new FN MINIMI® Mk3 machine gun in 5.56mm and 7.62mm calibers, as well as the various conversion kits, will be on show on FN Herstal's booth during the MILIPOL exhibition in Paris (Belgian Pavilion, hall 5, booth no. M217).

 

Since its creation in 1889, Belgium-based Company FN HERSTAL has designed, developed and manufactured small caliber firearms and associated products based on state-of-the-art technologies, imposing itself over the decades as a leading supplier of light and portable weapons, integrated weapon systems and ammunition to military, law enforcement and special forces operators worldwide.

 

The recent years were no different with FN Herstal launching a number of newly developed products, such as the FN SCAR® family, including a 5.56 or 7.62 assault rifle, a 40mm grenade launcher and a precision rifle, the FN FCU™ fire control unit for 40mm LV/MV grenades and the FN SmartCore® shot counter. On the integrated weapon systems side of the business, the development of the deFNder® RWS line was undoubtedly a significant step in meeting evolutions in customer demands.

 

For additional information on FN Herstal's products, visit www.fnherstal.com.

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 08:55
Renault unveils new tactical command vehicle

 

VILLEPINTE, France, Nov. 19 (UPI)

 

Renault Trucks Defense and Thales have unveiled a new version of the MIDS tactical command post vehicle for use in public order and internal security missions.

 

The 4x4 or 4x2 armored vehicle, which can carry as many as 12 people, features a suite of communications and command systems, including satellite communications for real-time, centralized communications. It also has three workstations, incorporates perimeter video-surveillance sub-systems, a miniature unmanned aerial vehicle and an observation camera.

 

Armament includes 5.56 and 7.62mm weapon systems and a smoke grenade launcher.

 

"The vehicle is very mobile and well protected, allowing the crew to monitor an event and/or crisis continuously in complete safety," Renault Trucks Defense said. "The Battlenet Inside network seamlessly integrates all the systems to bring real-time on-screen information to the vehicle's driver and commander."

 

Renault said the vehicle's armoring provides protection from 7.62mm ammunition.

 

Renault Defense Trucks and Thales presented the modernized truck at the Milipol exhibition in Paris.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:50
Le radar de sécurité Spexer 500 de CASSIDIAN offre des capacités de surveillance optimisées pour la protection d’infrastructures critiques

18/11/2013 zonebourse.com

 

Cassidian, la division de défense d'EADS, met sur le marché un nouveau radar à balayage électronique qui offre des perspectives nouvelles en matière de surveillance et de protection des installations industrielles et militaires critiques. Ce nouveau système, qui répond à la désignation de Spexer 500, a été introduit sur le salon parisien Milipol en sa qualité de membre de la famille des radars de sécurité Spexer de Cassidian.

« Notre nouveau radar repose sur la technologie ultra-moderne de la formation de faisceau numérique. Il permet même de détecter individuellement des piétons très précocement et ce, par tout type de temps », explique Elmar Compans, responsable de l'unité « Sensors & Electronic Warfare » chez Cassidian. « Le Spexer 500 accorde un délai de réaction plus important aux forces de police et de sécurité pour contrecarrer les intrusions. »

Spexer 500 est optimisé pour la surveillance d'infrastructures critiques que sont par exemple les exploitations pétrolières, les centrales électriques, les aéroports ou les camps militaires. Avec une plage de détection de 0,1 à 9 kilomètres et un taux d'actualisation extrêmement élevé de moins d'1,5 seconde pour un secteur de 120°, ce radar est à même de détecter à un stade très précoce les mouvements suspects au sol et dans les airs. Grâce à la haute résolution doppler, il est capable de cela même pour des objets très petits et lents.

Le faible taux de fausses alertes de ce radar et ses modes de surveillance flexibles, qui lui permettent par exemple d'ignorer certaines zones ou de les privilégier, lui confèrent des capacités de surveillance et une acuité accrues de perception de la situation. En raison de son faible poids et sa consommation d'énergie réduite, le Spexer 500 peut être utilisé comme système mobile fixé sur un trépied ou bien embarqué à bord d'un véhicule pour surveiller par exemple des points sélectionnés critiques.

L'appareil fait partie de la famille des radars de sécurité Spexer de Cassidian qui inclut différents capteurs, chacun ayant été optimisé pour répondre à des applications spécifiques dans le domaine de la surveillance des frontières et des côtes, d'infrastructures et de périmètres donnés. Dans la lignée, l'entreprise produit notamment le Spexer 2000, modèle conçu pour la surveillance des frontières, tandis qu'une version militaire du système a été développée pour l'armée de Terre allemande.

 

A propos de CASSIDIAN

Cassidian, la division de défense d'EADS, est un leader mondial en matière de solutions de défense et de sécurité. L'entreprise fournit des systèmes de défense sophistiqués pour l'ensemble de la chaîne fonctionnelle : des capteurs aux avions de combat et drones en passant par les systèmes de commandement. Dans le domaine de la sécurité, Cassidian équipe ses clients dans le monde entier en systèmes de surveillance des frontières ainsi qu'en solutions de cyber-sécurité et de communication sécurisée. En 2012, Cassidian a réalisé un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros avec un effectif de quelque 23 000 employés.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 18:40
GAZ-2330 Tigr Photo Ltd Entreprise Militaro-Industriel

GAZ-2330 Tigr Photo Ltd Entreprise Militaro-Industriel

 

MOSCOU, 19 novembre - RIA Novosti

 

L'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) présentera le blindé GAZ-2330 Tigr et la vedette de patrouille Mangust au 18e Salon mondial de la sécurité intérieure des Etats Milipol qui s'est ouvert mardi à Paris, a annoncé le service de presse de l'agence.

 

"Nous présenterons des matériels pour les forces spéciales (le blindé Tigre, le blindé BTR-80A, la vedette Mangouste) et des équipements permettant de créer des systèmes de contrôle des frontières terrestres et maritimes et de protéger des sites importants", a indiqué lundi Rosoboronexport dans un communiqué.

 

L'agence a l'intention de mener des négociations avec les équipementiers d'aéronautique et de défense européens, entre autres avec Nexter Group, Safran et Thales, sur la coproduction, l'échange de technologies et l'organisation de l'assemblage de certains composants optoélectroniques et de caméras thermiques.

 

"Rien que l'agence Rosoboronexport présentera plus de 70 matériels et équipements pour unités spéciales", a précisé Valeri Varlamov, chef du département de sécurité de Rosoboronexport, qui conduit la délégation de l'agence à Paris.

 

Organisé tous les deux ans depuis 1984, le Salon mondial de la sécurité intérieure des Etats Milipol a réuni cette année 913 exposants d'une cinquantaine de pays, notamment 12 sociétés russes à Paris Nord Villepinte. La 18e édition du salon se tiendra du 18 au 22 novembre. Selon ses organisateurs, elle accueillera 30.000 visiteurs.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 15:55
Prévention et Gestion des Risques Majeurs à Milipol Paris 2013

Prévention et Gestion des Risques Majeurs à Milipol Paris 2013

par Rémi THUAU , Préfet, Président des salons MILIPOL
 

La 18ème édition du salon MILIPOL PARIS aura lieu du 19 au 22 novembre 2013 à Paris Nord Villepinte.

 

Le salon poursuit ainsi à chaque édition son développement pour le plus grand bénéfice des entreprises et des services étatiques en charge de la sécurité des personnes et des biens.

 

Pour cette nouvelle édition MILIPOL PARIS renoue avec ses dates traditionnelles en novembre et s’installe au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte. Site moderne,  ce dernier réunit toutes les infrastructures et les services pour optimiser le salon, la participation des exposants et l’accueil des visiteurs.

 
Le salon bénéficie du soutien constant du Ministère Français de l’intérieur. Le stand Police / Gendarmerie / Sécurité Civile permettra de découvrir les technologies et les innovations utilisées par ces services. D’autres Ministères et institutions qui concourent à la sécurité seront également présents : la Douane française, Europol…

 

MILIPOL PARIS 2013 développera son espace dédié aux Risques Majeurs : technologiques, naturels ou autres, et ce, afin de répondre aux besoins de prévention et de lutte contre les catastrophes dont sont victimes de nombreux pays.

 

Après leur succès en 2011, les Rendez-vous d’Affaires qui ont permis d'optimiser les rencontres entres exposants et donneurs d’ordre seront renouvelés.
La fidélité de nos exposants français et internationaux, l’importance des délégations officielles venues du monde entier et le nombre croissant de nos visiteurs attestent la place que le salon a prise sur le marché mondial de la sécurité.

 

Grâce au salon MILIPOL PARIS, les services de sécurité des États et des collectivités publiques ainsi que les entreprises pourront découvrir des produits et services bénéficiant du plus haut niveau d’innovation technologique et adaptés à leurs besoins. La très grande diversité des équipements et matériels exposés sont le reflet de la multiplicité des métiers de la sécurité, de l’antiterrorisme à la police technique et scientifique en passant par la sécurité civile ou la sécurité routière.

 

MILIPOL PARIS est le premier salon de la sécurité au monde. Son équipe vous donne rendez-vous en novembre 2013.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 07:40

milipol12

 

October 14 – 2012 ameinfo.com

 

Milipol Qatar, the region's most influential trade exhibition dedicated to internal State security -wrapped up three days of showcasing the state-of-the-art in security products and services from hundreds of international exhibitors.

 

The Doha Exhibition Centre was the venue for the ninth edition of the biannual event which ran from October 8 to 10, organised jointly by Qatar's Ministry of Interior and the France-based security event experts Milipol. The exhibition was inaugurated by H.E. Minister of State for Interior Affairs of Qatar, Sheikh Abdullah Bin Nasser Bin Khalifa Al Thani.

 

5,820 visitors (up 5.5% on the 2010 figure) from 66 countries attended Milipol Qatar 2012 and witnessed firsthand the 'cutting edge' of today's internal security industry as presented by an eclectic roster of 'blue chip' multi-national and innovative SMEs that are shaping internal security policy in the Gulf and beyond.

 

244 exhibiting companies (up 10% on the 2010 figure) from 37 countries were joined by a record number of delegates and media representatives. The former were making the deals which made Milipol Qatar 2012 the most successful edition of the event to date, while the latter were spreading the news worldwide about what makes this event the most influential of its kind in the Middle East. Media representation at Milipol Qatar 2012 came from all over the Gulf, the Levant countries, and from Europe.

 

On the first day of the exhibition the sizeable French delegation honoured His Excellency Sheikh Abdullah Bin Nasser Bin Khalifa Al-Thani, The Minister of State for Internal Affairs, as he received the 'Medal of the French National Gendarmerie' from the Director General of the Gendarmerie, Major General Jacques Mignaux. Sheikh Abdullah is the first senior official in the GCC to receive such a medal, as recognition for his achievements in conjunction with the French Gendarmerie.

 

The exhibitors utilised a total 5,403 square metres of floor space at the Doha Exhibition Centre - an increase of 19% on the area used for the 2010 edition. As anticipated, business was brisk throughout the event.

 

The first day witnessed Qatar's Itqan Holding sign lucrative deals with Bertin Technologies and CEIS (both of France).

 

On day two, Itqan Holding was in action again, tying up a deal with the French firm Safran Morpho, which specialises in security and identity checking equipment. Meanwhile, Qatar's Ministry of Interior also inked agreements with ten companies (among them Cassidian, the pan-GCC IT specialists Gulf Business Machines, Safran Morpho, and Itqan Holding).

 

On the final day, Qatar's Internal Security Force signed a multi-million euros contract with Renault Trucks for the supply of heavy vehicles vital to the security of the State of Qatar and the Qatar Ministry of Interior signed a QR122m deal with Nuctech from China. Indeed, the Ministry of Interior alone signed deals worth QR262m over the course of the exhibition.

 

The curtain finally came down on Milipol Qatar 2012 with a closing ceremony at 7pm but business is still going on behind the scenes: many other deals are still being negotiated to be signed later.

 

Milipol's Director of Security Events, Michael Weatherseed, said of the event: "We were confident that Milipol Qatar 2012 would be the biggest and most popular edition of this influential security event to date and that proved to be the case. The event has been a superb success with new products launched, and 'world firsts' displayed in cyber security, border security, crowd control, sensitive site protection, law enforcement and so on. Milipol continues to provide the perfect showcase for companies to exhibit the 'state-of-the-art' in terms of internal security products and services, and this has led directly to the amount of business we saw done over the course of the event; the deals mentioned above are merely a fraction of the total business concluded and being prepared."

 

"Internal and state security is a burgeoning market and Milipol is helping companies tap into the opportunities created. The international nature of the internal security market means that in order for customers' needs and expectations to be achieved, Milipol Qatar needed to become more international, and we've seen this in 2012 with the massive number of different countries exhibiting here, and the number of different nationalities of our visitors," Michael added.

 

"Security problems will always need new solutions and that is why you'll find Milipol Qatar right on the cutting edge of internal security technology. So while we say 'farewell' to Milipol Qatar 2012 and its exhibitors, delegates, honoured guests and visitors, we are already looking ahead to doing it all again in 2014 - and bigger and better once more!"

 

GCC-based representation at Milipol Qatar 2012 was very strong indeed overall, with big numbers of regional companies descending on Doha. From KSA, the Saudi Chemical Company; from Bahrain, Impact Canine Solutions and Janada, and from the UAE, Elements Business Media FZ, Tawazun Holding, Adasi, Burkan, Remaya, Caracal International, Tawazun Advance Defence Systems, Caracal Light Ammunition, Nimr Automotive, Motorola Solutions, Morse Middle East, Stratign FZco, Al Hamra Trading, Advanced Middle East Systems, Safa Telecom, and Al Majdal Trading.

 

Jordanian representation came from the KADDB Investment Group; from Kuwait, the Al Hadaf Company, and from Oman, the Oman Textile Mills Company.

 

The local presence was augmented by exhibitors from Europe, America, and Asia through a representation of big names in the field such as Cassidian, Thales, Motorola, NEC, Rheinmetall AG, Alsetex (SAE), Finnmeccanica, IBM as well as a large number of innovative SMEs.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 16:55
Milipol Qatar : la sécurité intérieure, un secteur porteur dans les pays du Golfe

 

30.09.2012 france-moyenorient.com

 

Près de 40 entreprises françaises présents au Milipol Qatar

 

Depuis 1996 le salon Milipol Qatar, organisé par le Ministère de l’Intérieur de l’État du Qatar, accueille, tous les deux ans, les professionnels du marché de la sécurité intérieure des États du Moyen et Proche-Orient ainsi que de l’Asie. Point d’entrée de la sécurité au Moyen-Orient, le Milipol Qatar a accueillit lors de son édition 2010 près de 5000 visiteurs professionnels et plus de 200 exposants internationaux. L’édition 2012 qui aura lieu du 8 au 10 octobre devrait battre des records d’affluences.

 

Le marché de la sécurité regroupe à la fois des applications pour l’antiterrorisme, la biométrie, la vidéo-surveillance et bien évidemment la surveillance humaine. Organisé une année sur deux à Paris et à Doha, plus d’une quarantaine d’entreprise françaises seront présentes pour ce salon où le marché de la sécurité est devenu un business très juteux dans ces régions très surveillées. Durant l’été 2012

les cyber-attaques se multiplient contre les grandes compagnies du Golfe

 

 

Le Qatar a un programme d’infrastructure énorme en plein développement en ce moment et l’économie est en plein essor. Jusqu’à 75 milliards de dollars seront consacrés aux infrastructures nouvelles, des équipements publics, des installations sportives - la Coupe du Monde 2022, bien sûr - les communications et les transports, les sites stratégiques industriels, les sites pétroliers et gaziers. Tous ces éléments ont des exigences liées à la sécurité. Selon une étude d’Aprodex, la demande mondiale en matière de sécurité devrait augmenter de 7,4% par an jusqu’en 2014. Ce marché, " boosté " par l’anti-terrorisme et la lutte contre la criminalité est une aubaine pour les PME créatives ainsi que pour les industriels de la défense qui cherchent à trouver de nouveaux relais de croissance pour compenser la réduction des dépenses militaires en France.

 

Près de 40 entreprises françaises présents au Milipol Qatar

 

Pour conquérir des marchés internationaux notamment ceux du Moyen-Orient et du Maghreb, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon a créé sous l’impulsion des entreprises comme Metravib, Centralp Automatismes, Environne’tech, Ouvry SAS, Sorhea et Sunaero le premier Cluster Défense, Sûreté et Sécurité, le réseau EDEN( (European Defense Economic Network).

 

Parmi les entreprises françaises participant à Milipol Qatar 2012 : Alsetex, Arthus Bertrand, Bertin Technologies, Bull-Amesys, Canberra, CEA, Cegelec, Cilas, DCI, Technologies Egidium, Evolis, Gicat, et le Groupe Marck.

 

Alsetex, filiale du groupe familial français Lacroix Etienne, est spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes à létalité réduite pour les forces de sécurité.

 

De la broderie militaire et des drapeaux de cérémonie, Arthus Bertrand a progressivement étendu ses activités dans la conception et la fabrication de badges militaires et civiles, décorations, médailles officielles, les commandes et les mérites de nombreux et articles promotionnels.

 

Bertin Technologies est l’un des plus grands spécialistes français dans le domaine de l’innovation pour la défense et la sécurité intérieure, la sécurité industrielle et de l’environnement.

 

Bull-Amesys est la seule société européenne basée sur la technologie de l’information. La ligne de sécurité des solutions d’affaires offre une gamme complète de solutions pour la cyber-sécurité, TIC et de l’électronique pour les systèmes critiques et la guerre électronique et l’intelligence.

 

Canberra, une société du groupe Areva est le leader mondial en mesures nucléaires. CEA, un acteur de premier plan dans la recherche industrielle, a développé des technologies innovantes pour la sécurité mondiale.

 

En tant que fournisseur de premier plan de solutions et services technologiques, Cegelec conçoit, installe et maintient des systèmes ou sous-systèmes pour les infrastructures, l’industrie et le secteur du bâtiment.  

 

Cilas est engagé dans le développement de l’expertise en technologies laser et optiques et de l’industrialisation et la commercialisation d’une large gamme de produits et systèmes.

 

Les autres participants français sont Coges-Eurosatory 2014, Logic Instrument, Losberger RDS, MATIASAT Systeme, MATISEC, Metravib, Mirion Technologies, Morpho, Nautiraid / Squale, défense NBC de GIE, NBC-Sys, Nexter Systems, Panhard, Paul Boye Technologies, Proengin , Saphymo, Selp sécurisé, SERBE, SGO, Sita Remeditation, Sorhea, Sysnav, Teleflow SAS, Utilis SAS, Concepts V8, et Wolf sécurité internationale.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 06:25

http://www.asdnews.com/data_news/ID38937_600.jpg

 

Oct 18, 2011 ASDNews Source : Rheinmetall AG

 

A multifaceted partner for multifaceted operations

 

In contemporary peacekeeping and peace-enforcement operations, where asymmetric threats are omnipresent, it can be hard to draw a hard and fast distinction between internal and external security. The duties of armed forces and internal security agencies often overlap, meaning that both require a multifaceted array of equipment and capabilities.

 

At Milipol 2011, the prestigious Paris tradeshow for military and law enforcement agencies, leading system supplier Rheinmetall Defence of Germany will be on hand from 18 to 21 October at Stand 1H-092, displaying an extensive range of products for police forces, security services and the armed forces, with the accent on the Group's numerous capabilities categories.

 

Reconnaissance

 

The newly established division Rheinmetall Electro-Optics, consisting of the companies Vinghog, Vingtech, Rheinmetall Soldier Electronics, I.L.E.E. and some units of Rheinmetall Defence Electornics, is presenting (among other things) night observation devices for many different applications - ranging from GN night vision goggles and the KN night vision visor to KDN night vision binoculars.

 

Weapons and weapon-related systems

 

Further, Rheinmetall Electro-Optics is presenting its tried-and-tested laser light modules, among them the brand-new Vario Ray (LLM-VR) and the LLM01, already in service with many armed forces and law enforcement organizations. The LLM01 has also been mounted on the German Bundeswehr's newest infantry weapon, the Designated Marksman Rifle G28 by Heckler & Koch.

 

Also on display are the Group's FeLVis fire control unit for 40mm low-velocity ammunition and the ZEFF dismounted soldier identification device (DSID).

 

Another Rheinmetall Electro-Optics product on show is the Vingmate advanced sight and fire control system. Besides the aiming device and fire control unit, it consists of a combined tripod and softmount, capable of receiving various 40mm automatic grenade launchers or .50 calibre heavy machine guns. Because the fire control unit can store up to ten ballistic firing tables, the effector of the Vingmate system can be quickly changed without having to readjust the weapon being used. The Canadian armed forces have procured a variant of the Vingmate system to serve as a close area support weapon, or CASW.

 

Moreover, at Milipol Rheinmetall also provides proof of its leading position in the field of 40mm ammunition, with an extensive array of 40mm x 46 (low velocity/LV and medium velocity/MV) and 40 mm x 53 high velocity (HV) rounds. These range from training and non-lethal cartridges to highly effective service ammunition.

 

At its Test Centre in Unterlus, the company recently conducted an impressive demonstration of its 40mm x 46 MV und 40mm x 53 HV time-delay airburst cartridges on behalf of the international ground forces community. Rheinmetall is developing the Cerberus grenade launcher and the Hydra automatic grenade launcher, specially designed for firing medium-velocity ammunition. Both weapon systems feature hydraulic shock absorbers that reduce the resulting recoil to the level of low velocity ammuntion.

 

Rheinmetall has also developed a quick-mounting digital aiming device for the Fly-K mortar, a system successfully deployed by the French armed forces in Afghanistan. The device measures the incline and elevation angle of the tube, while showing the range of the cartridges on a display. Light, compact, quiet and with a very low operational signature, this indirect fire weapon can of course also be used without an aiming device to engage targets at distances of up to 800 metres.

 

In the ordnance field, Rheinmetall is displaying its new generation flash-bang grenade, which features bottom-top venting (BTV) technology. Its new chamber system is designed for different decibel levels: 180 dB for military applications and 170 dB for law enforcement operations. For added flexibility, the new generation can be used either with a conventional flash-bang charge or with a newly developed perchlorate-free one, which also produces less smoke.

 

Rheinmetall has also improved the performance of the classic Spirco rapid smoke/obscurant grenade. In addition, its new red phosphorous smoke/obscurant grenade, known as ISIS (standing for "Infrared Smoke Instantaneous Spread"), creates a smokescreen in the space of a second that is impenetrable to optical, night vision and infrared devices.

 

Designed for illumination and signalling, the Group's handheld Mithras rockets make it possible to engage hostile forces around the clock. They feature ranges of 300, 600 and 1,000 metres, and come in normal and IR versions. The British armed forces have already introduced this innovative signalling rocket.

 

Mobility

 

The Rheinmetall MAN Military Vehicles division makes numerous vehicles that substantially enhance the mobility and operational effectiveness of miltary and law enforcement units. For example, the German Military Police use a water cannon version of the Yak protected command and mission-specific vehicle.

 

A joint development of Rheinmetall and Krauss-Maffei Wegmann, the Armoured Multi Purpose Vehicle, or AMPV, is currently undergoing Bundeswehr trials.

 

Finally, the robust all-terrain vehicles of the HX/SX family and the TGM model series assure first-class mobility. Scale models of the Yak, AMPV and TGM are all on display at the Rheinmetall stand.

 

Protection

 

Rheinmetall is also a many-sided partner in the field of ballistic protection. On show at Milipol is the VERhA-product range by Rheinmetall Verseidag Protection Systems, consisting of high-performance, lightweight materials which are installed in special vehicles, helicopters and ships to protect their occupants. Inserts for bullet-resistant vests can also be inspected at the company's stand. In addition, Rheinmetall Chempro is presenting its practical Mobile Modular Protection System, or MMS. Whether it is used for reinforcing mobile checkpoints, for hardening shelters in forward operating bases or protecting portholes and machine gun positions on board ships, the MMS assures maximum flexibility in all climate zones, meeting the need for swiftly deployable protection in accordance with STANAG 4569, even in difficult terrain.

 

Rheinmetall's major presence at Milipol 2011 underscores yet again the Group's multifaceted role as a leading supplier of systems and equipment for the world's armed forces and law enforcement agencies.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories