Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:55
Le MPCV gagne une mission anti-char avec le missile MMP. Photo RP Defense

Le MPCV gagne une mission anti-char avec le missile MMP. Photo RP Defense

 

19 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

Le MPCV (Multi Purpose Combat Vehicle) de MBDA est déjà en production dans sa version défense anti-aérienne (avec missiles Mistral et mitrailleuse de 12,7mm), les premières livraisons ayant eu lieu l’an passé. Depuis 2012, MBDA travaille également à l’étude d’une version anti-char du MPCV qui serait équipé de quatre MMP (Missile à Moyenne Portée), et c’est ce véhicule qui est présenté jusqu’à demain sur le salon Eurosatory. Les missiles sont emportés par paniers de deux munitions de part et d’autre de la tourelle téléopérée, une mitrailleuse lourde complétant la puissance de feu. MBDA travaille également à l’intégration du MMP sur la tourelle biplace T40M de Nexter Systems, dont l’armement principal est le canon de CT40 en calibre 40mm et à munition télescopée.

 

MMP - photo RP Defense

MMP - photo RP Defense


MBDA revient de loin avec le MMP, successeur désigné du Milan et dont le développement a été lancé sur fonds propres en se basant sur les spécifications de l’armée de Terre. En décembre dernier, la DGA donnait officiellement le coup d’envoi du programme avec à la clef un contrat pour le développement et la production de 2850 missiles et 400 postes de tir. Le missile, dit « de cinquième génération » avance avec de nombreux atouts en poche par rapport à la concurrence. A tel point que le MMP est décrit comme un missile « sympa » par les connaisseurs du dossier, MBDA regorgeant d’ailleurs de missiles sympas (la palme revenant en la matière à l’ASMP-A doté d’une tête nucléaire estimée à 300 kilotonnes). La grande qualité  annoncée du MMP est d’être suffisamment modulaire et numérisé pour ouvrir la voie à de nombreuses déclinaisons et applications possibles. Parmi les caractéristiques les plus remarquables de cette munition, on notera aussi l’emploi d’une voie infrarouge non refroidie (utilisation facilité, silence de fonctionnement…) associée à une caméra TV, d’un autodirecteur avec accrochage et ralliement automatique sur la visée du poste de tir, d’une centrale inertielle et d’un guidage par fibre optique avec homme dans la boucle permettant de faire varier la trajectoire. Citons enfin et surtout la capacité de tir en espace confiné, avec toujours une portée maximale d’environ 4000m.

Partager cet article

Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 18:55
photo MBDA

photo MBDA

 

Salon Eurosatory, Paris-Nord Villepinte, Ie 17 juin 2014 Sagem (Safran)

 

Leader européen des systèmes de navigation embarqués, Sagem (Safran) vient de signer avec son partenaire MBDA un nouveau contrat portant sur la fourniture de centrales de navigation SIGMA 20 pour l’équipement des systèmes de combat MPCV(1) destinés au marché export.

Equipement de navigation et de pointage à haute précision, le navigateur SIGMA 20 fait appel à une technologie de rupture en matière de senseurs inertiels, le Gyroscope Résonnant Hémisphérique, ou GRH. Cette technologie brevetée Sagem permet d’offrir des solutions de navigation très compétitives et d’une grande fiabilité.

Se caractérisant par une intégration aisée aux plates-formes de combat, les centrales de navigation Sigma de Sagem sont insensibles au brouillage et permettent l’engagement d’un système d’armes en l’absence de signal GPS, y compris dans les environnements les plus sévères.

En production dans l’établissement de Sagem à Montluçon depuis 2013, la nouvelle centrale de navigation SIGMA 20 vient renforcer le catalogue Sagem de systèmes de navigation et de pointage pour l’artillerie sol-air.

Sur la base de cœurs inertiels à gyrolaser ou de GRH, les centrales de navigation Sigma équipent plus de 40 systèmes d’armes différents dans le monde.

Sagem maîtrise l’ensemble des technologies inertielles (mécanique, laser, fibre optique, vibrant), couvrant tout le spectre des applications de navigation terrestres. Seule société au monde à proposer une gamme complète de systèmes de navigation civils et militaires en France et à l’international, Sagem affiche plus de 60 ans d’expertise et de savoir-faire.

 

A Eurosatory 2014, la centrale Sigma 20 est intégrée aux postes de tir du système MPCV exposé sur le stand de MBDA et sur le stand de Sagem (Hall 2 - F80).

 

(1) Sous maîtrise d’œuvre MBDA, le MPCV ou Multipurpose Combat Vehicle est un système de combat armé de canon ou de missiles pouvant être décliné en version sol-air à courte portée lorsqu’il est équipé de missiles Mistral ou en version combat terrestre, lorsqu’il est équipé de missiles MMP.

****

Sagem, société de haute technologie de Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international de Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité.
Pour plus d’informations : www.sagem.com

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 18:55
Les premiers MPCV de MBDA en sortie de l'usine de Bourges.

Les premiers MPCV de MBDA en sortie de l'usine de Bourges.

 

19 novembre, 2013 ForcesOperations-Blog.com

 

Le contrat avait été signé en novembre 2011 et les premiers véhicules sont à présent terminés, prêts à être livrés. Les MPCV (Multi Purpose Combat Vehicle) sortis d’usine à Bourges ne sont en fait que la tête de série d’une commande plus large dont l’essentiel sera assemblée directement dans le pays client. MBDA ne le cite pas mais il s’agirait selon notre confrère Defense Update de la Garde Nationale d’Arabie Saoudite, qui avait commandé 68 porteurs en 2011 au groupe Lohr.

 

Le MPCV a été développé en coopération avec Rheinmetall Defence Electronics (RDE) avec comme première application la défense sol-air rapprochée. Le véhicule emporte une tourelle motorisée et stabilisée, équipée de capteurs optroniques, d’un canon automatique et de quatre missiles Mistral 2 prêts au tir, complétés par quatre autres missiles stockés à bord du véhicule pour recomplétement. Le missile Mistral est un best-seller de MBDA, ayant été produit à plus de 17000 exemplaires dans ses différentes versions et vendu à 28 pays différents.

 

« Financé sur fonds propres, le MPCV a été développé en quatre ans rappelait Antoine Bouvier, PDG de MBDA à l’occasion de la sortie du véhicule. Puis il a fallu moins de trois ans après la signature du premier contrat pour intégrer les systèmes sur un véhicule choisi par le client final, livrer l’ensemble à la date convenue et mettre en œuvre un transfert de technologie au terme duquel le client pourra maintenir ses matériels en condition opérationnelle de manière totalement autonome. »

 

MBDA livre ses premiers MPCV en configuration sol-air.

Cette première version étant désormais en production, MBDA s’apprête maintenant à développer une version du MPCV équipé du MMP (Missile Moyenne Portée) pour le combat terrestre, également en cours de développement chez le missilier.

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 18:55
Mistral fired from a prototype MPCV platform based on Renault Sherpa. Photo: MBDA

Mistral fired from a prototype MPCV platform based on Renault Sherpa. Photo: MBDA

 

November 17, 2013 defense-update.com

 

MBDA has completed the integration and factory acceptance test of the first Multi-Purpose Combat Vehicle (MPCV) vehicles designed to operate the Mistral surface to air missile. Built for export, these vehicles represent the first production batch. In the next few days, they will be shipped for delivery to the customer country before the end of the year, as announced at the contract signing in February 2011. The customer is believed to be the Saudi-Arabian National Guard (SANG), which ordered 68 MPCV air defense vehicles from French company Lohr in 2011.

 

The MPCV, developed by MBDA in cooperation with Rheinmetall Defence Electronics (RDE) of Germany, has been designed to meet emerging requirements for a highly mobile weapon system which can be adapted for different missions, either air defence or land combat, depending on the type of missiles it operates. The first development, which is now being delivered, is aimed at air defence and comprises a motorized and stabilized turret that includes electro-optical sensors, a small caliber gun and four, ready-to-fire Mistral missiles with four more missiles stored in the vehicle for re-loading. Additional versions dedicated to land combat are planned for development. The MPCV (Multi-Purpose Combat Vehicle) is based on the German-produced Mercedes Unimog 5000 chassis, a high-mobility 4×4 armored vehicle offered by SOFRAME (of the French Lohr group). The deal also includes 264 Aravis armored vehicles, produced by Nexter and 15 ambulances, all to be provided by Lohr.

 

This automatic system in its air defence configuration was validated by several Mistral missile firings, including the engagement in only a few seconds, of two targets approaching simultaneously from two different directions. The success of this test demonstrated MPCV’s ability to counter a saturating attack. With this first version in full production, MBDA is now ready to move ahead with a land combat version of the MPCV. This will deploy the totally new MMP surface attack missile which is currently being developed by MBDA.

 

According to Antoine Bouvier, CEO of MBDA the development of the MPCV took four years and was fully funded by the company. “It then took less than three years after the signing of the first contract to integrate the systems on a vehicle chosen by the end customer, deliver at the agreed date and implement a technology transfer under which the customer will be able, in complete autonomy, to keep its equipment in operational condition.” Parallel to the delivery of factory-finished systems MBDA is completing the installation of a final assembly line in the customer country where the remaining vehicles will undergo final integration, using MBDA provided MPCV kits.

 

Mistral is a short-range (6 km class) surface-to-air missile capable of intercepting a wide variety of aerial targets including those with even a low infrared signature. It is characterised by an outstanding success rate (96% from more than 4,500 live firings), a high effectiveness against manoeuvring targets, and has demonstrated its capabilities against fixed-wing aircraft, nap-of- the-earth helicopters, unmanned aerial vehicles, cruise missiles as well as moving land vehicles and Fast Inshore Attack Craft at sea. Mistral, in its land, naval and airborne applications, has been selected by 40 armed forces of 28 countries. More than 17,000 missiles have been produced. Saudi-Arabia is believed to have acquired 600 missiles prior to the MPCV acquisition.

 

MBDA has completed the integration and factory acceptance of the first MPCV vehicles in surface-to-air configuration. Photo: MBDA

MBDA has completed the integration and factory acceptance of the first MPCV vehicles in surface-to-air configuration. Photo: MBDA

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories