Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 10:55
Solidarité Défense prépare le Noël de nos soldats !

 

26.10.2016 Ingrid LAMRI - Présidente de l'ANAJ-IHEDN

 

Chers amis,

Notre partenaire
Solidarité Défense prépare le Noël de nos soldats, venez l'aider !

Tous les ans, Solidarité Défense confectionne environ 12 000 colis de Noël destinés aux militaires en OPEX. Ils y mettent également des dessins d’enfants de toutes les écoles de France. Les armées acheminent ensuite ces colis sur les théâtres d’opération.

Confectionner ces colis prend du temps, aussi nous vous invitons à vous manifester si vous avez une heure ou une journée à consacrer sur Paris à cette belle initiative.


Pour participer à cette initiative, merci de renseigner le formulaire suivant : RENDEZ-VOUS ICI !


En espérant vous voir nombreux à vous investir auprès de Solidarité Défense ! 

 
Repost 0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 11:50
Capture d'écran de Facebook

Capture d'écran de Facebook

 

28 décembre 2015 RTL.be

 

Après la police, c’est au tour des pompiers d’afficher leur soutien au militaire qui a été suspendu suite à une photo publiée sur les réseaux sociaux. Ce soutien massif de la population et de différents corps pourrait influencer la Défense dans sa prise de décision quant au sort du militaire.

 

Après la police dimanche, ce sont les pompiers qui soutiennent ce lundi le militaire qui a été suspendu pour avoir fait ses courses de Noël pendant son service. Des hommes du feu ont posé, à leur tour, une photo d'eux avec un sac de shopping à la main.

 

"Aux fêtes de Nouvel An, les militaires pourraient être attablés en terrasse en train de boire des bières"

L'engouement autour de ce militaire ne faiblit donc pas. Du côté de la CGSP, on indique que le fait de faire des achats pendant son service est une faute et qu’il était donc difficile de ne pas sanctionner. "L’armée est assez mal prise dans le sens où, si la Défense ne réagit pas, ça veut dire que peut-être qu’aux fêtes de Nouvel An, les militaires pourraient être attablés en terrasse en train de boire des bières avec leurs armes de services en opération", explique Patrick Dessy, secrétaire permanent du syndicat socialiste, au micro d’Alfonza Salamone pour Bel RTL.

 

"Le soutien à ce militaire est assez important et fait qu’aujourd’hui, l’armée doit revoir sa position"

Il fallait donc sanctionner, les syndicats sont d'accord sur le sujet. Mais ce qui n'avait pas été prévu, c'est le soutien massif de la population et d'autres corps comme ceux de la police et des pompiers. Mais alors, que peut faire l'armée ? "Le soutien à ce militaire est assez important et fait qu’aujourd’hui, l’armée doit revoir sa position", répond M. Dessy.

La balle est donc maintenant dans le camp du ministre qui doit décider du maintien ou pas de la sanction, mais ce ne sera pas avant 2016 car l'armée est congé jusqu'au Nouvel An.

Repost 0
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 12:55
Képi blanc N° 738 (2011)

Képi blanc N° 738 (2011)

 

22 décembre 2015 par Général Bruno DARY, ancien commandant de la Légion étrangère, ancien Gouverneur militaire de Paris

 

Noël est la fête légionnaire par excellence. Très vite après sa création en 1831, la Légion étrangère adopta Noël. Elle le fit avec d’autant plus de facilité qu’elle était composée essentiellement d’hommes venus de toute l’Europe et pour qui, même lorsqu’on était un « paria », Noël constituait une fête traditionnelle, à défaut d’être religieuse.

 

Voici comment, à Fez, le 2e étranger fêtait Noël en 1912 : « La veillée de Noël se passait autour d’une crèche vivante, comme c’était alors la tradition. Les draps, les chèches, les ceintures bleues constituaient l’essentiel des déguisements de la sainte Famille et des bergers ; une poupée représentait l’enfant Jésus et parfois un bourricot ajoutait au réalisme du tableau. À minuit, les officiers venaient dans les chambres et la veillée commençait alors autour de la crèche avec ses chants, ses chœurs allemands, russes, espagnols. » Depuis lors, le déroulement de la fête a peu évolué.
Au cours de la Grande Guerre, une dimension supplémentaire fut ajoutée avec la réalisation de spectacles, de jeux ou de sketches. Peu à peu, les crèches vivantes laissèrent la place à des crèches confectionnées par les légionnaires. Après la guerre d’Algérie apparaîtra le concours de crèches avec attribution de prix par un jury.

 

La fête de l’enfance, la fête de la famille et celle de l’espérance 

Si la Légion s’est appropriée Noël, si cette fête s’est inscrite rapidement et naturellement dans ses traditions, c’est parce que l’on retrouve des fondements religieux, historiques ou culturels, communs à la fois à Noël et à la Légion étrangère : la nativité n’est-elle pas en effet la fête de l’enfance, la fête de la famille et celle de l’espérance ?

 

Pour la tradition chrétienne, Noël marque la venue au monde d’un enfant, promis et attendu pour sauver les hommes et en qui les chrétiens voient Dieu incarné. Le nouveau-né, comme l’enfant, est donc naturellement placé au cœur de cette fête. Au sein de la Légion : même principe. Les légionnaires sont au cœur de la fête, surtout les plus jeunes et les nouveaux arrivants. Ce sont eux qui reçoivent les cadeaux, ce sont eux qui conçoivent et réalisent la crèche, ce sont eux, encore, qui montent les sketches. C’est pour eux que les cadres restent toute la nuit, si bien que durant ces festivités, il n’y a plus ni cadres, ni légionnaires, mais seulement des compagnons d’armes.

 

Le monde entier a retenu de Noël l’image de la sainte Famille. Noël, dans la tradition chrétienne, est devenu ainsi la fête de la famille. Cette fête de la famille a largement dépassé la chrétienté, puisque toute famille, de par le monde, a le souci de se réunir à cette occasion. La Légion se présentant comme un refuge et une famille d’accueil pour tous ses hommes venus du monde entier, il paraissait naturel qu’elle intégrât cette fête à son patrimoine. Le légionnaire a fui ou quitté un métier, une patrie, des amis, une fiancée, et seule la chaleur d’une famille peut remplacer un tel vide dans le cœur et l’esprit d’un homme, surtout la nuit de Noël.

Enfin, cet enfant, né d’une vierge, était annoncé et attendu comme le sauveur du peuple d’Israël ; il devait apporter le salut aux hommes de bonne volonté, il était donc un signe d’espérance. Là encore, ce symbole d’espérance a trouvé naturellement sa place au sein de la communauté légionnaire, car la plupart des candidats arrivent en situation d’échec professionnel, affectif ou psychologique ; ils viennent chercher, consciemment ou non, quelque chose d’autre, qu’ils ont souvent du mal à exprimer. La Légion, où ils s’engagent généreusement, incarne à leurs yeux une nouvelle chance, un rayon d’espoir, voire une espérance.

Noël dans le cœur des hommes de bonne volonté. Noël, au cœur de la Légion étrangère.

 

 

 

Repost 1
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:55
Les colis de Noël : un signe d’espérance

Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire :« C’est le moment de témoigner notre soutien et de montrer que nous n’avons pas peur. » - photo  Rym. S  DICOD

 

19/11/2015 EV C. M.  - DICOD

 

Les 16 et 17 novembre, l’association Solidarité Défense et bon nombre de bénévoles ont procédé à la traditionnelle confection des colis de Noël, destinés aux soldats actuellement projetés sur les théâtres d’opérations extérieures. Après les attentats qui ont frappé Paris, le 13 novembre dernier, les autorités politiques et militaires ont souhaité montrer par leur présence leur soutien à cette initiative, symbole du lien Armée-Nation.

 

photo  Rym. S  DICOD

photo Rym. S DICOD

 

« Je souhaite montrer par cet événement que vous incarnez la France d’aujourd’hui, debout, qui ne se laisse pas atteindre par la frappe dont nous avons été victimes. » C’est par ces mots que s’est adressé le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, aux nombreux bénévoles qui se sont réunis, lundi 16 novembre, aux Invalides, pour la confection des traditionnels colis de Noël destinés aux soldats projetés sur les théâtres d’opérations extérieures. « Cette journée est un signe d’espérance, a souligné le chef d’état-major des armées. Avec la force de mes convictions, je souhaite vous dire que nous pouvons être fiers de nos armées et de notre Nation qui ne se laissera pas abattre. On saura surmonter ces moments difficiles, notamment avec des petits gestes comme aujourd’hui. »

 

Rendez-vous annuel avant chaque fête de Noël, la confection des colis destinés aux soldats qui passeront les fêtes de fin d’année en opérations extérieures s’est déroulée les 16 et 17 novembre derniers, à l’Hôtel des Invalides. Près de 11 000 paquets ont été préparés par l’association Solidarité Défense et une soixantaine de bénévoles et sympathisants issus de différentes associations ou entreprises proches de la défense (ANFEM, UNOR, ONAC, IGESA, UNEO, etc). Ces colis comprennent notamment les vœux du président de la République et du président de Solidarité Défense, des cadeaux, des friandises et un dessin d’enfant d’une classe de primaire.

 

Les autorités civiles et militaires étaient présentes auprès des bénévoles afin de leur manifester leur reconnaissance. « Notre présence aujourd’hui souligne encore plus la solidarité pour les forces armées, mais également pour toutes celles mobilisées depuis ce week-end, a déclaré Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire. C’est le moment de témoigner notre soutien et de montrer que nous n’avons pas peur. »

Repost 0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 08:55
photo ECPAD

photo ECPAD

 

18/11/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 16 novembre, après avoir été au contact des militaires déployés en renfort sur Paris à la suite des attentats du vendredi 13, le CEMA s’est rendu aux Invalides pour rencontrer les bénévoles de l’association « Solidarité Défense » et ses partenaires, qui préparaient les Colis de Noël destinés aux soldats engagés en opérations.

 

Cette rencontre symbolisait tout autant le lien qui existe entre l’armée et sa nation – comme en témoignent les dessins réalisés par les élèves de 500 écoles primaires, que celui qui unit les forces engagées en OPEX pour la « défense de l’avant » à celles qui le sont sur le territoire national pour protéger nos concitoyens.

 

photo ECPAD

photo ECPAD

C’est entouré de ces bénévoles et de professeurs des écoles que le général Pierre de Villiers a observé une minute de silence en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre. « Je souhaite montrer par cet évènement que vous incarnez la France d’aujourd’hui, debout, qui ne se laisse pas atteindre par la frappe dont nous avons été victimes ».

 

Repères

 

Solidarité Défense

Créée il y a dix ans et présidée par l’amiral Lanxade, qui a occupé les fonctions de CEMA de 1991 à 1995, cette association accompagne tout au long de l’année les militaires blessés, ainsi que de nombreuses familles endeuillées par la mort d’un proche sur les théâtres d’opérations extérieures ou en service commandé. Les bénévoles qui la compose, collectent dessins et messages d’écoliers de la France entière pour le soutien de nos soldats à Noël.

 

Les colis de Noël aux soldats

Chaque colis est composé d’une lettre du président de la République, de dessins d’élèves d’écoles primaires, d’une carte de vœux, d’une tasse et de friandises. Ce sont ainsi près de 11 000 colis qui sont envoyés à nos militaires en mission opérationnelle en fin d’année. Ils sont invités à répondre aux écoles qui leur ont adressé un dessin ou un message.

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 07:56
Colis de Noël pour les soldats français en opérations extérieures


source ANAJ-IHEDN
 

L’ANAJ-IHEDN a le plaisir d’être partenaire de Solidarité Défense pour participer à l’opération :

Colis de Noël pour les soldats français en opérations extérieures

 

Lundi 16 novembre 2015 - 9h00 à 17h00 / Hôtel des Invalides Paris
 

« Ceux qui nous défendent ont parfois besoin de nous ! » Telle est la devise de l’association Solidarité Défense qui organise l’envoi de colis de Noël pour les militaires français en opérations extérieures (Opex). Chaque année depuis 1995, Solidarité Défense offre un colis de Noël à tous les soldats éloignés de leurs familles.

L’objectif de l’association est de témoigner du soutien de la société civile à son armée à travers un colis symbolique remis à nos 8500 militaires actuellement déployés en opérations extérieures. Ce colis  se compose d’un petit sac portable à dos multi-usages comportant :
– une lettre de voeux signée du Président de la République
– une carte de voeux de Solidarité Défense
– des documents de différentes associations concernées par le lien Armées-Nation
– 2 ou 3 dessins d’enfants (30.000 collectés dans près de 600 écoles et collèges) avec une carte de correspondance réponse permettant aux soldats de remercier l’auteur des dessins via son école, instituant ainsi un lien concret entre l’armée et la jeunesse
– quelques petits cadeaux (powerbank, bonbons, un jeu de cartes, un bloc-note repositionnable, un stylo, etc.).

Cette année un colis sera également remis aux 3800 militaires déployés en région parisienne dans le cadre de l’opération « Sentinelle ». Ces militaires, venant de toute la France, passent les 3 semaines encadrant les fêtes loin de leur famille.

Partenaire de l’édition 2015, l’ANAJ-IHEDN se propose d’y associer plusieurs jeunes pour participer à l’élaboration des colis, le lundi 16 novembres aux Invalides, aux côtés de bénévoles, militaires et civils de la Défense, lycéens d’Ile-de-France ou membres d’associations. Si vous souhaitez contribuer à l’opération, merci de vous inscrire :

sinscrire

En partenariat avec

LOGO ASD 17 04 2012

Repost 0
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 17:55
Noël 2014: les légionnaires du 2e REG et leurs crèches

 

25-12-2014 2e REG Réf : 566 | 1000

 

Le 21 décembre 2014, le 2e REG a ouvert ses portes au public afin qu'il vienne découvrir ou redécouvrir les crèches créées de toute pièce par les légionnaires du plateau de Vaucluse. Un prix a été décerné aux plus belles réalisations.

 

Comme chaque année, les sapeurs légionnaires du 2°REG ont créé les traditionnelles crèches de Noël au sein de leurs compagnies. Pas moins de 11 crèches étaient montées cette année pour le plus grand plaisir des nombreux visiteurs qui ont pu les admirer lors de la journée portes ouvertes du dimanche 21 décembre. Le lendemain, un jury constitué du maire d'Apt, du maire de Sault, de cadres et leurs épouses ainsi que du plus jeune légionnaire du régiment a décerné un certain nombre de prix aux compagnies ayant réalisé les meilleurs crèches.

 

Témoignage de l'ingéniosité des légionnaires et de la convivialité de Noël à la famille Légion, ces crèches sont un moyen, pour les légionnaires, de se réunir autour d'un objectif commun.

 

Résultats des élections:

Prix du Public (dimanche 21 décembre): La crèche dans les tranchées - 2e Compagnie

1er Prix du jury : la crèche dans les tranchées - 2e compagnie

2e prix du jury : Noël à Saint-Christol - Compagnie d'appui

3e prix du jury: Légion étrangère: la force d'une armée, la cohésion d'une famille - Compagnie de commandement et de logistique

Prix "1ère classe d'honneur Lafaye": Légion étrangère: la force d'une armée, la cohésion d'une famille - Compagnie de commandement et de logistique

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 17:55
Le CEMAT fête Noël

16 déc. 2014 Armée de Terre

Le 10 décembre, le général d’armée Jean-Pierre Bosser chef d’état-major de l’armée de Terre a accueilli à l’Hôtel national des Invalides, pour son arbre de Noël, 80 enfants dont l’un des parents sera engagé en opération lors des fêtes de fin d’année.

Repost 0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 19:55
Solidarité Défense : des colis de Noël pour les soldats en opérations

 

17/11/2014 Ministère de la Défense

 

Chaque année, l’association Solidarité Défense offre un colis de Noël à tous les soldats éloignés de leurs familles. Pour cette édition 2014, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a rendu visite lundi 17 novembre aux Invalides aux bénévoles qui confectionnent les colis.

 

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, est venu rendre visite lundi 17 novembre aux Invalides aux bénévoles de l'opération « Colis de Noël aux soldats ». Ces colis comprennent notamment les vœux du président de la République et ceux de l’association Solidarité Défense, des cadeaux, des friandises et un dessin d’enfant d’une classe primaire.

 

Solidarité Défense : des colis de Noël pour les soldats en opérations

C’est dans la salle des Colonnes, à l’Hôtel national des Invalides, que sont confectionnés les colis postaux par des bénévoles, militaires et civils de la Défense, lycéens d’Ile-de-France ou membres d’associations. Les paquets partiront vers les zones d'opérations ou de stationnements des militaires (Tchad, Mali, République centrafricaine…) pour leur être remis le jour de Noël alors qu’ils sont éloignés de leurs familles durant les fêtes de fin d'année.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories