Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 11:55
Un FÉLIN chez les paras

13 févr. 2014 Armée de Terre

 

Les paras de la 4e compagnie du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine s'entraînent avec le nouvel équipement FÉLIN.

Partager cet article

Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 08:54
photo ONERA

photo ONERA

 

12.02.2014 ONERA

 

Pour la première fois en Europe, un laboratoire peut opérer de multiples capteurs optiques et radars simultanément sur un site en le survolant depuis un avion. Et croiser ces données grâce à ses capacités informatiques dédiées. De quoi faire évoluer l'analyse urbanistique, la surveillance de grandes infrastructures ou même la prospection pétrolière.
LIMA, laboratoire d'imagerie aéroportée "tout en un"

Partager cet article

Repost0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 16:55
La maquette JVN est un formidable outil pédagogique

La maquette JVN est un formidable outil pédagogique

 

 

07/02/2014 Armée de l'air-  Economie et technologie

 

Le 28 janvier 2014, le général Richard Reboul, commandant le centre d’expériences aériennes militaires (CEAM), et le colonel Emmanuel Vialle, commandant la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, ont inauguré la salle JVN (jumelles de vision nocturne).

 

Fruit d’une innovation et d’un travail d’équipe, la salle abrite une maquette d’une surface d’environ 10 m2 dédiée à  la formation théorique aux JVN.

 

Le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air a pu se rendre compte lui-même de la portée du projet. En compagnie du capitaine Élie-Rodolphe El-Khourge, initiateur du projet, le CEMAA a exprimé sa surprise face au réalisme de la maquette. Il a pu assister à une démonstration type de celle qu’auront les futurs stagiaires dans le cadre de leur formation théorique JVN. Satisfait de ce projet, il a terminé sa visite en déclarant : «Je suis toujours aussi fier de constater les excellentes compétences du personnel de l’armée de l’air.»

 

« Ambitieux », « réaliste », « opérationnel » : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le projet mais les plus importants d’entre tous sont « économique » et « innovant ». Le caractère innovant et l’excellence de ce projet lui ont permis d’être sélectionné par la mission d’innovation participative du ministère de la Défense dans le cadre du prix de l’audace 2014. Il a été retenu en tant que finaliste dans la catégorie « armée de l’air », et le résultat final est attendu le 28 mai prochain.

Inauguration de la salle JVN

Inauguration de la salle JVN

Vision sur le terrain de nuit à travers des JVN

Vision sur le terrain de nuit à travers des JVN

Vision de la maquette depuis les JVN

Vision de la maquette depuis les JVN

Partager cet article

Repost0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 12:55
Sagem modernise l’optronique des frégates de lutte anti-aérienne de la Marine nationale

 

New Delhi, salon Defexpo India, le 7 février 2014 Safran

 

La Direction générale de l’armement (DGA) vient de notifier à Sagem (Safran) la modernisation des systèmes optroniques des quatre frégates de lutte anti-aérienne classes Horizon et Cassard de la Marine nationale. Au titre de ce programme, les bâtiments seront dotés du système EOMS-NG (Electro-Optical Multifunction System - Nouvelle Génération).

 

Développé et produit par Sagem, l’EOMS-NG est un système optronique à haute performance de troisième génération qui assure les fonctions de veille infrarouge panoramique, de reconnaissance, d’identification et de poursuite. De jour comme de nuit, EOMS-NG opère en haute mer, comme en zone littorale, contre tout type de menaces (surface, aérienne, missiles), conventionnelles comme asymétriques. Les systèmes EOMS-NG seront exploités sur des consoles Sagem dans le central opérations et en passerelle de défense à vue.

 

Ce programme prévoit le maintien en condition opérationnelle sur trois ans des systèmes livrés, des équipements de rechange et un outil de simulation pour la formation des opérateurs au Centre d’Instruction Naval de Saint-Mandrier.

 

Les EOMS-NG seront produits par l’établissement de Sagem de Dijon pour une livraison entre l’été 2014 et fin 2015, chacune des quatre frégates recevant un système.

 

Sagem affiche plus de 40 ans d’expérience dans les systèmes optroniques pour bâtiments de surface et sous-marins. L’EOMS-NG équipe les frégates classe Floréal, l’OPV Adroit de DCNS et les corvettes Baynunah des Emirats arabes unis. Version de veille infrarouge de l’EOMS-NG, VAMPIR-NG équipe les frégates ANZAC (Australie et Nouvelle Zélande), les porte-aéronefs et destroyers antiaériens AWD de l’Australie.

****

 

Sagem, société de haute technologie du groupe Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international du groupe Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité.

Pour plus d’informations : www.sagem.com

Partager cet article

Repost0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 21:55
Un pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG) sous un Rafale

Un pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG) sous un Rafale

 

06/02/2014 Economie et technologie

 

La direction générale de l'armement (DGA) a notifié le 30 décembre 2013 pour un montant de 119 M€ les travaux de développement du pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG) dont la qualification est attendue mi-2018 en cohérence avec celle du nouveau standard F3-R du Rafale.

 

Développé par Thales Optronique, ce nouvel équipement vise à disposer des moyens adaptés pour la recherche et l’identification de cibles de petite taille et permettant des frappes air-sol de grande précision.

 

Ce programme, prévu au titre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, permet de soutenir la filière optronique française. La LPM prévoit la commande de 20 PDL NG dont 16 seront livrés en 2018-2019.

Partager cet article

Repost0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 20:20
Vision Systems International développe le casque pour les pilotes des F-35 (Photo: VSI)

Vision Systems International développe le casque pour les pilotes des F-35 (Photo: VSI)

 

4 février 2014 par Nicolas Laffont – 45eNord.ca

 

Après bien des problèmes, c’est cette année que les pilotes de F-35 vont débuter les essais d’intégration du viseur de casque modifié sur l’avion de Lockheed Martin. Le modèle qui va être essayé, intègre les modifications au système d’affichage de la génération précédente.

 

«J’ai vraiment confiance que nous sommes sur la bonne voie, nous avons le bon plan pour ces correctifs mis en place», a déclaré le lieutenant-colonel Matthew Kelly, responsable gouvernemenal des vols d’essais au centre intégré de formation du F-35 à la Naval Air Station de Patuxent River, Maryland.

Comme rien n’est simple dans le programme F-35, la version du viseur de casque testée jusqu’à maintenant, avait démontré de nombreux problèmes de mise au point. En effet, l’acuité de vision nocturne du viseur de casque (HMDS) avec imagerie au silicium avait montré des signes de faiblesse, lorsque la lumière était faible et rendait presque impossible un usage de nuit.

Notre journaliste Nicolas Laffont avec un casque de F-35, à l’usine de production de Lockheed Martin, à Fort-Worth, en juin 2012. (Archives/Lockheed Martin)

L’autre problème décelé concernait une instabilité latente (informations qui vibrent) additionné d’une lenteur d’affichage des paramètres sur la visière.

Lockheed Martin avait ainsi mandaté BAE Systems en septembre 2011 pour développer un autre casque et minimiser ainsi les risques d’échec. Mais en octobre 2013, l’entreprise de défense américaine faisait machine arrière et décidait de tout miser sur le casque de Rockwell Collins et Elbit Systems of America, en réalisant au passage une économie de 45 millions $.

Il fallait cependant que les problèmes soit corrigés, et le nouveau système développé par Rockwell Collins et Elbit Systems of America dispose désormais de nouveaux algorithmes de filtrage qui permettent de supprimer les vibrations. De plus, de nouveaux capteurs de pixel actif (EBAPS) doivent apporter une qualité visuelle de nuit cette fois-ci équivalente à des jumelles nocturnes traditionnelles.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 18:30
Photo Assaf Shilo - Israel Sun

Photo Assaf Shilo - Israel Sun

 

31.01.2014 Romain Guillot - journal-aviation.com

 

Le système de protection antimissile israélien C-MUSIC est discrètement entré en service fin janvier sur un Boeing 737-800 de la compagnie El Al. Produit par l’industriel israélien Elbit, le système avait été installé sur l’appareil en juin, mais n’avait pas été activé.

 

C-MUSIC (Commercial Multi-Spectral Infrared Countermeasure) comprend un détecteur couplé à une tourelle DIRCM (Directional Infrared Counter Measures) qui aveugle les têtes chercheuses des missiles de type MANPADS, le tout logé dans un carénage ventral. Le système pèse 160 kg.

 

Le système C-MUSIC a été choisi par le gouvernement israélien pour protéger l’intégralité de la flotte d’avions commerciaux du pays suite à la tentative d’attentat survenu sur un Boeing 757-300 de la compagnie Arkia en 2002 à Mombasa (Kenya). Deux missiles air-sol de type SA-7 avaient, fort heureusement, raté de peu l’appareil quelques secondes après son décollage. Tous les appareils de plus de 100 places opérés par les compagnies israéliennes El Al, Arkia et Israir seront ainsi équipés.

 

La division Elop d’Elbit commercialise également depuis quelques mois un système similaire baptisé Mini-MUSIC et destiné à la protection des hélicoptères.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 17:50
Rheinmetall to supply Vario-Ray laser light modules to UK infantry forces

The Laser Light Module Mk3 mounted on an SA80 A2 assault rifle. Photo Andrew Linnett.

 

31 January 2014 army-technology.com

 

Rheinmetall Defence has been awarded a framework contract for supply of its Vario-Ray laser light modules (LLM) to the UK Ministry of Defence (MoD).

 

Under the terms of the €33m competitively awarded contract, the company will supply tens of thousands of the innovative devices, including more than 7,000 modules in the first batch, for use by UK infantry forces.

 

The contract forms part of the MoD's comprehensive programme to modernise the UK infantry.

 

Officially dubbed the Laser-Light Module Mark 3 by the UK armed forces, the Vario-Ray can be mounted on small arms to enable soldiers to detect, identify and mark targets during day and night operations.

"The contract forms part of the MoD's comprehensive programme to modernise the UK infantry."

 

Powered by two 3V CR123A lithium batteries, the device features a powerful white light lamp, a red light laser marker, infra-red pointer, an electrically focusable infrared illuminator and an optional target identification friend/foe IR laser. It can be attached to small arms using a Mil-Std 1913 rail.

 

All light sources are infinitely variable, and can be selected using a nine-phase turn-switch, and switched on by means of three push-buttons present on the module or the push-buttons on the trigger cable accessory.

 

A successor of the combat-proven LLM-01, already widely used by the UK military, the 244g device meets MIL-STD-810G requirements for harsh environmental conditions, and forms part of Germany's new Gladius expanded future soldier system.

 

Deliveries under the contract are scheduled to take place over the next few years.

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 12:50
A soldier using the head-mounted night-vision system [Picture: Andrew Linnett, Crown copyright]

A soldier using the head-mounted night-vision system [Picture: Andrew Linnett, Crown copyright]

 

17 January 2014 Ministry of Defence and Defence Equipment and Support

 

British troops are to benefit from up to £53 million of new equipment to help them identify targets more clearly.

 

MOD has invested in new night-vision and laser equipment that will enable soldiers to spot potential threats earlier and better protect themselves against the enemy during day and night operations.

A state-of-the-art laser light that can illuminate targets from up to 800 metres away will be provided to all infantry soldiers. Weighing just 244 grams, it fits onto the SA80 rifle to give more accurate firing in low-light conditions.

And more than 15,000 new lightweight, ergonomic binoculars have been ordered to be used alongside the upgraded laser lights. Designed to be easier to hold, the new models are 50% lighter but still offer excellent magnification to give better situational awareness.

Laser Light Module Mk3 mounted on an SA80 A2
The Laser Light Module Mk3, mounted on an SA80 A2, illuminates targets up to 800 metres away and will be provided to all infantry soldiers [Picture: Andrew Linnett, Crown copyright]

MOD has also invested in more than 4,000 additional head-mounted night-vision systems specifically for the Army Reserve. They allow soldiers to operate in poor light or in dark tunnels and buildings and better identify both threats and other personnel.

Minister for Defence Equipment, Support and Technology Philip Dunne visited the Infantry Trials Development Unit in Warminster, Wiltshire, yesterday (16 January) to see the new kit being put through its paces. He said:

The multi-million-pound investment makes clear MOD’s commitment to equipping our armed forces, including reservists, with world-class battle-winning technology.

These binoculars, laser-aimers and night-vision goggles will improve situational awareness and reduce collateral damage across the battlefield.

Binoculars
The new binoculars weigh half as much as the previous standard issue and will lighten the load troops have to carry [Picture: Andrew Linnett, Crown copyright]

Lance Corporal Herbline Biscette of 2nd Battalion The Royal Regiment of Scotland tested the equipment before it was delivered to forces while working for the Infantry Trials Development Unit.

He explained that the new kit will help soldiers to stay accurate and heighten awareness in difficult, low-light conditions:

Being able to mark our targets from so far away means that we can prepare for the situations ahead and do the job with confidence.

This kit also gets tested virtually to destruction; it gets dropped from height, submerged, blasted with sand, left out in minus 20 degrees – all conditions that we might have to face when using it, so we know that it won’t let us down.

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 17:02
La DGA lance le développement du PDL-NG

 

 

10/01/2014 DGA

 

La direction générale de l'armement (DGA) a notifié le 30 décembre 2013 pour un montant de 119 M€ les travaux de développement du pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG) dont la qualification est attendue mi-2018 en cohérence avec celle du nouveau standard F3-R du Rafale.

 

Développé par Thales Optronique, ce nouvel équipement vise à disposer des moyens adaptés pour la recherche et l’identification de cibles de petite taille et permettant des frappes air-sol de grande précision.

 

Ce programme, prévu au titre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, permet de soutenir la filière optronique française. La LPM prévoit la commande de 20 PDL NG dont 16 seront livrés en 2018-2019.

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 08:25
Le Brésil, nouvel eldorado de l’optronique

6 janvier 2014 par Optro & Défense

 

Le Brésil devrait devenir selon les projections des experts la quatrième économie mondiale d’ici 2030. Avec une superficie équivalente à celle de l’Europe entière et 17 000 kilomètres de frontière, le pays compte 380 000 militaires qu’il faut équiper selon les orientations définies par la Política de Defesa Nacional issue du Livro Branco de Defesa Nacional. C’est dans ce contexte que le pays établit des partenariat internationaux divers, sans privilégier une Nation en particulier.

Ainsi dans le domaine de l’optronique, deux acteurs ont récemment dirigé leurs efforts vers le Bresil : l’européen Airbus Defense & Space et l’israelien ELOP (Elbit) . Ils rejoignent en cela Sagem (groupe Safran) qui a engagé la même démarche six mois plus tôt avec le rachat d’Optovac ltda, dont on a parlé ici en détail.

Optovac Ltda, filiale au Bresil de Sagem groupe Safran

 

Optronbras pour Airbus Defense & Space (Cassidian Optronics)

L’ex-Carl Zeiss Optronics GmbH fait preuve de vitalité depuis qu’il a été intégré à EADS Cassidian, lui-même réorganisé au sein d’Airbus Defense & Space. L’entreprise a annoncé en novembre dernier ouvrir une filiale au Brésil afin de s’y créer un débouché pour le marché d’avenir que représentent les appareils optiques et optroniques. Sous la direction de Hans-Peter Jungbauer, Optronbras Ltda entend jouer à Belo Horizonte le rôle de premier interlocuteur des clients brésiliens en mettant en place des compétences technologiques dans le pays même.

optronbras ltda, filiale de Cassidian optronics de Airbus Defense & Space

M. Jungbauer déclare : « Le Brésil est un des plus grands marchés en croissance au monde. Une présence locale est la condition de base pour une participation aux projets publics, qu’il s’agisse de la surveillance aux frontières, de la protection des richesses naturelles ou des programmes de modernisation des forces armées. Le gouvernement brésilien est intéressé au premier chef par une coopération à long terme avec les entreprises technologiques étrangères. Pour les programmes actuels de protection des frontières et des côtes, il est en effet indispensable de mettre en place la technologie et d’en poursuivre le développement au Brésil même. »

Optronbras érigera donc ses propres structures d’ingénierie et de fabrication pour une création de valeur locale. Des capacités technologiques y seront développées, des emplois directs créés. Les possibilités locales en matière de service après-vente permettront de plus rapidement moderniser et remettre les systèmes à disposition pour les tâches à exécuter.

Airbus Defense and Space logo

« La création d’une filiale que l’on dote non seulement d’un savoir-faire pour le service technique après-vente, mais qui assurera aussi la fabrication de caméras thermiques non réfroidies, affiche très clairement notre ferme volonté d’établir un partenariat de longue durée. En outre, le Brésil constitue pour nous un excellent site de base pour le développement du marché sud-américain », souligne de son côté Ralf Klädtke, gérant de Cassidian Optronics.

 

AEL Sistemas SA pour ELOP (Elbit)

Un accord de transfert de technologie a été signé le 16 octobre dernier entre Elbit Systems Electro-Optics (ELOP) et AEL Sistemas SA, sa filiale brésilienne à Porto Alegre achetée en 2001. Cette dernière produira, suite au contrat attribué fin avril 2013, des équipements optroniques destinés au système SISFRON de surveillance et de sécurisation des frontières au profit de Savis Tecnologia e Sistemas S.A, elle-même filiale de l’avionneur brésilien Embraer S.A avec lequel ELBIT a fondé un partenariat stratégique pour le Brésil.

AEL sistemas filialse Brésil elop (elbit)

Inclus dans le contrat, ce transfert de technologie amène Elbit Systems à investir au Brésil en termes d’actifs, d’infrastructure et de savoir-faire en optronique. Mr. Bezhalel (Butzi) Machlis, Elbit Systems’ President and CEO, commentait à l’époque : « Nous considérons comme importante cette récompense qui marque une avancée pour nos activités électro-optiques au Brésil, un marché significatif pour des Systèmes Elbit. [...] Ceci est encore une occasion supplémentaire pour nos filiales brésiliennes de fournir nos technologies de pointe, cette fois dans le domaine de l’observation, au Brésil, un pays qui mérite les technologies d’avant-garde dans chacun des domaines d’opération. »

Sources :
- communiqué de presse du 20 novembre 2013 d’Airbus Défense & Space
- communiqué de presse du 29 avril 2013 d’ELOP

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 16:55
photo Alexandre Paringaux

photo Alexandre Paringaux


18.12.2013 Sagem DS
 

Grâce à la complémentarité de ses différentes expertises technologiques, Sagem (Safran) propose une large gamme de solutions optroniques haut de gamme à ses clients. Explications de Jean-Christophe Mugler, directeur commercial et marketing de Sagem, Division Optronics & Defense.

 

Comment expliquez-vous le leadership de Sagem sur le marché de l’optronique ?


Rappelons d’abord ce qu’est l’optronique : il s’agit de la synthèse de l’optique et de tout ce qui relève de la détection, du traitement des images et de leur stabilisation. Sagem dispose aujourd’hui d’une maîtrise des capteurs optiques couvrant l’ensemble des différentes bandes spectrales, du visible jusqu’à l’infrarouge. En parallèle, Sagem a développé un savoir-faire en matière de traitement et de stabilisation des images. Cette double expertise nous permet de concevoir des applications optroniques destinées à des industries de pointe, comme le spatial, l’aéronautique, la défense, la sécurité…
Notre appartenance à Safran représente également un atout de taille. Lors du salon Milipol 2013, où était présentée notre gamme d’équipements optroniques portables, nous avons pu valoriser les synergies entre Sagem et Morpho (Safran). Dans le domaine commercial, puisque nous avons des clients communs dans les forces de police et les forces spéciales, mais aussi technologique, comme le traitement d’images où nos deux sociétés possèdent des expertises complémentaires. Les compétences de Morpho en reconnaissance faciale se combinent en effet très bien avec celles que nous avons développées sur la fusion de bandes spectrales*.

 

Quelle est votre stratégie sur ce marché ?


Les acteurs y sont nombreux, mais très peu sont positionnés sur le haut de gamme. Notre stratégie consiste à proposer des produits à haute valeur ajoutée, mais dans des volumes de production qui permettent de garder des coûts attractifs. Nous avons aussi réussi à tirer le meilleur parti de la combinaison de l’optronique avec la stabilisation par capteurs inertiels, autre expertise de Sagem, ce qui représente un atout concurrentiel précieux. Enfin, nous intégrons nos solutions optroniques à des offres de service plus vastes : des systèmes de fantassins modernisés, de drones ou d’aéro-surveillance…
Et si nos clients exigent bien sûr des produits performants, ils attendent également un soutien, un accompagnement à long terme. Cette proximité repose sur les partenariats noués avec des industriels locaux, capables d’apporter des solutions de maintenance et de service au plus près des besoins de nos clients.

Les boules gyrostabilisées pour hélicoptères sont produites dans l’usine Sagem de Dijon | © Daniel Linares

 

Quel est le profil de vos clients ?


Sur le marché de l’optronique, nous comptons environ 500 clients dont l’armée américaine, les ministères de la Défense allemand, britannique... Nous vendons ainsi, chaque année, plusieurs milliers de caméras thermiques pour véhicules blindés, mais aussi des boules gyrostabilisées pour hélicoptères, des jumelles infrarouges destinées à équiper les fantassins des forces spéciales, ou encore des équipements de veille marine, notamment des périscopes de sous-marins. À noter enfin que l’export représente 75 % de notre activité !


* Opération qui consiste à fusionner plusieurs images issues de différentes bandes spectrales.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 12:55
L’Onera au Forum Innovation de la DGA

21.11.2013 - Défense

 

A l’occasion de la seconde édition du Forum Innovation de la DGA (direction générale de l’armement), l’Onera a présenté une partie de ses activités optiques, dont l’imagerie laser et la détection infrarouge.

 

Organisée le 21 novembre 2013 sur le campus de l’école polytechnique à Palaiseau, ce forum a pour objectif majeur de favoriser les échanges entre PME/ETI, laboratoires, universitaires, maîtres d’œuvre industriels autour de projets innovants soutenus par la défense.

 

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 17:25
EADS: Cassidian Optronics GmbH crée une filiale au Brésil.

 

20/11/2013 lexpress.fr (Cercle Finance)

 

Cassidian Optronics ouvre une filiale au Brésil afin de s'y créer un débouché pour le marché d'avenir que représentent les appareils optiques et optroniques. 

 

Sous la direction de Hans-Peter Jungbauer, gérant, Optronbras Ltda à Belo Horizonte entend jouer le rôle de premier interlocuteur des clients brésiliens en mettant en place des compétences technologiques dans le pays même.

 

Forte de ses quelque 800 collaborateurs, la société Cassidian Optronics GmbH développe et fabrique des produits optiques et optroniques sur ses sites allemands d'Oberkochen et Wetzlar et à Irene en Afrique du Sud. 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 12:40
Strategic Cooperation Expands French-Russian Collaboration on AFV Systems

 

November 7, 2013 defense-update.com

 

The Russian armored vehicle manufacturer Ural Vagon Zavod (UVZ) Corporation and French company SAGEM Defense Securite (a member of SAFRAN Group) have signed a strategic partnership agreement in the presence of Prime Minister of the Russian Federation Dmitry Medvedev and Prime Minister of France Jean-Marc Ayrault. According to a joint statement, the two companies have agreed to establish a long-term strategic partnership concerning usage of optronic equipment and other high-tech products produced by SAGEM Defense Securite for UVZ armoured vehicles and artillery systems. The agreement was signed within the confines of Memorandum of Agreement dated July 27,2012.

 

“Russia is a strategic partner that we plan to work with in quite a few fields. The agreement we were happy to sign today will ensure mutually beneficial cooperation conditions. This is not about our company selling the goods produced in France but about setting up a joint venture that will manufacture a competitive product and will use it to break into the global markets. First of all, we’ll carry out a detailed analysis of all the most favorable and expedient collaboration opportunities. Then, we’ll decide on the projects that we’ll concentrate on,” said Philippe Petitcolin Sagem Defense Securite CEO.

 

Safran Group has been cooperating with the Russian industry in the field of engine-building for about two decades: the company worked with Saturn Scientific Production Association to create Engine SaM 146 for Sukhoi SuperJet 100 and set up a JV for the production of inertial navigation systems for combat air force and helicopters on the Russian soil that is the country’s first such JV in the field of military technological collaboration. The two parties are positive that Uralvagonzavod and Sagem Defense Securite’s cooperation will be mutually beneficial.

 

Turret and gun control systems, sights, navigation systems and thermal imaging equipment are among the systems produced by Sagem that have already been integrated or considered for use with Russian tanks and artillery systems, both for export and domestic use.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 16:35
Elbit to Supply Advanced HMD Systems for Korean Utility Helicopter

Oct 16, 2013 ASDNews Source : Elbit Systems Ltd.

 

Elbit Systems Ltd. announced today that it was awarded a follow-on contract to supply advanced Helmet Mounted Display (HMD) systems for the Republic of Korea Army's SURION helicopter. The contract, which is in an amount that is not material to Elbit Systems, will be performed over a four-year period.

 

Elbit Systems will supply the HMD systems to Korea Aerospace Industries Ltd. (KAI), the original manufacture of the SURION helicopter. This contract award follows an initial contract that was signed with KAI in 2009 as part of the Korean Helicopter Program (KHP) and in which Elbit Systems and KAI completed and demonstrated a successful integration of Elbit Systems' HMD on the SURION.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 07:55
Sofradir et l’Onera signent un Partenariat de Recherche et Innovation

10.10.2013 - ONERA

 

Objectif : concevoir les nouvelles générations de détecteurs infra-rouges et déboucher sur des produits ayant des performances accrues en termes de détection et de fonctionnalités.

 

Cet accord vise à développer les technologies d’imagerie thermique de demain. En définissant et en développant ensemble les nouvelles générations de détecteurs, l’Onera et Sofradir pourront plus rapidement proposer aux fabricants de systèmes optroniques des produits à usage multifonctionnel. Sans optique externe ou avec une optique simplifiée, ces futurs produits seront plus compacts, avec des performances accrues, et dotés de nouvelles capacités de détection (imagerie haute-résolution, hyperspectrale, 3D).

 

Le Partenariat de Recherche et Innovation (PRI) est un nouveau mode de coopération proposé par l’Onera aux industriels (grands groupes, ETI ou PME). Formalisé début 2013, il permet grâce à un engagement contractuel sur une durée de 3 à 5 ans en cohérence avec les enjeux de la recherche de valoriser les travaux amont réalisés par l’Onera et d’accélérer leur transfert vers l’industrie. « Cet accord témoigne de l’intérêt de l’industrie pour les recherches menées par l’Onera. De plus, cet engagement sur une longue durée ouvre la voie à la promotion d’avancées technologiques majeures», explique Thierry Michal, Directeur Technique Général de l’Onera et Président par intérim.

 

Voir le Communiqué de presse ONERA - Sofradir complet

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 12:55
Sofradir, Onera to seek new thermal imaging tech

Sofradir is teaming with France's Onera research organization to seek innovations in thermal imaging technology.

 

Oct. 8, 2013 - By ANDREW CHUTER  - Defense News

 

LONDON — Sofradir has tied up a five-year partnership deal with France’s state-owned Onera research organization to develop new thermal imaging technologies.

 

The deal, known as a partner research innovation (PRI) agreement, will see the two concerns develop thermal imaging technologies for next-generation infrared detectors.

 

A key part of the arrangement is aimed at accelerating the transfer of know-how from the state-owned aerospace and defense research organization into the marketplace through the link with Sofradir, a technology company based in Chatenay-Malabry, France.

 

The two sides have collaborated previously, but this is the first time they have signed a PRI agreement, a new type of French public-private contract that enables Onera to transfer technology and expertise to industry.

 

In a statement, the partners said their combined strengths in aerospace and defense research and industrial expertise will “facilitate the paradigm shift necessary for innovation uptake in thermal imaging.”

 

Potential innovations likely to be pursued include more compact multipurpose thermal imaging products with simplified or no external optics, as well as new thermal capabilities, such as high-resolution and hyperspectral imagery.

 

Philippe Bensussan, the chairmen and CEO of Sofradir, said the collaboration would “break down the technological barriers in infrared by exploring new possibilities in optical integration and other techniques. ... We have high expectation about what these advantages will bring to our customers who design optronics systems for defense, space and commercial applications.”

 

Sofradir is jointly owned by France’s Thales and Sagem groups. Last year, it reinforced its position as Europe’s leading infrared detector supplier when it announced the takeover of the infrared businesses of its two shareholders.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:55
Sagem et Uralvagonzavod produiront des véhicules de combat

NIJNI TAGUIL, 25 septembre - RIA Novosti

 

Le holding russe Uralvagonzavod et le groupe français Sagem créeront conjointement des véhicules de combat, a annoncé mercredi à Nijni Taguil Oleg Sienko, directeur général du holding russe.

 

"Nous avons retenu une base à Nijni Novgorod où nous fabriquerons nos produits. Nous avons avancé avec Sagem dans le domaine de la coproduction", a indiqué M.Sienko lors du Salon d'armements international Russian Arms Expo-2013.

 

Selon lui, les sociétés russe et française coopèrent sur les dispositifs terrestres, les viseurs et les systèmes de surveillance.

 

"A mon avis, nous créerons le premier lot de véhicules de combat en 2013", a ajouté le responsable.

 

Uralvagonzavod et la société française ont également progressé dans la modernisation et la commercialisation de matériels.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 21:40
Modern Optoelectronics at Russia Arms Expo-2013

Ural Optical and Mechanical Plant will present a line of optoelectronic systems

 

25.09.2013 Rostec.ru

 

The Ural Optical and Mechanical Plant (UOMP) will demonstrate the advanced optical-radar station 13SM-1 and an optical-radar station designed for modern combat aircraft.

The 13SM-1, designed for MiG-29, and the optical-radar station for the Su-27 will be presented. Both systems are designed from an entirely modern point of view.

These systems differ from their predecessors primarily in their functionality–for example, by forming an image in two spectral ranges. Compared to previous stations, this significantly increases the possibilities for detection and identification.

New tactical and technological characteristics also allow for tracking of several air and ground targets simultaneously, and multi-channel capture and tracking provides for accurate targeting even during episodes of natural and man-made interference.

Ural Optical and Mechanical Plant, a leading manufacturer of optical-electronic platforms for various purposes, will present an upgraded, around-the-clock GOES-337M search-and-surveillance system for Mi-17 airplanes.

The system consists of two television cameras (monochrome and color), a thermal camera, and an eye-safe laser rangefinder. GOES-337M allows for around-the-clock visibility and search capabilities in any weather condition. Its detection and identification capabilities can be used in various situations, such as unguided weapons and air attacks and for conducting helicopter landings on unprepared sites.

Ural Optical and Mechanical Plant will also introduce visitors at the exhibition to civilian optical surveillance systems (SOSS) that can produce high-quality, stable images for all recording needs at any time of the day and even in low-visibility conditions. SOSS can be attached to air, sea, and land carriers, as well as to a stationary observation point. Civil optical surveillance systems are broad in scope: they can be used by emergency services in search and rescue missions; for monitoring power, oil, and gas lines; controlling traffic; and in other scenarios.

One of the most promising of these systems is the SOSS (SON) 730, the simplest of the “long-range” civil optical surveillance systems. With a weight of 25 kg, it can detect objects at a distance of up to 10 km. Upon request, the SOSS 730 can be equipped with additional functions, such as automatic capture and object tracking.

The civil optical surveillance system SOSS (SON) 820 is distinguished by its small size and weight. It can be mounted on unmanned aerial aircraft and helicopters, as well as aeronautic systems. The weight of this system is less than 5 kg.

The SOSS (SON)-M-02 is a next-generation system of civil optical surveillance. It differs from previous versions in a number of important ways. Its product design is based on the principle of modularity, which allows for a rapid change of information channels directly in the field.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:35
Rockwell Collins selected by Australian Army to provide 'eyes and ears' for soldiers

 

 

Sep 24, 2013 ASDNews Source : Rockwell Collins

 

    Patrol Persistent Surveillance System combines sound, vibration and imaging sensors for enhanced situational awareness

 

The constant monitoring of threats against military bases, forward observation posts and other secure facilities can be time-intensive and dangerous. To solve this problem for the Australian Defence Forces, Rockwell Collins developed and recently delivered the Patrol Persistent Surveillance System (PPSS).

 

Read more

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:55
Sword (JIM LR) photo G. Belan - FOB

Sword (JIM LR) photo G. Belan - FOB

13.09.2013 par Guillaume Belan (FOB)
 

Le Sword de Sagem

Outre le drone Patroller, présenté sur le stand de l’entreprise française au salon britannique de la défense, Sagem a dévoilé à Londres une évolution de sa jumelle multifonctions JIM LR (sur la JIM LR, relire l’article de FOB ici). Baptisé Sword, la JIM LR se dote d’une capacité de détection acoustique de tir, grâce à l’ajout du système Pearl de Metravib-Alcoem (relire l’article de FOB sur le Pearl ici). Outre l’intégration mécanique de la boule de détection sur la JIM LR, Sagem a également réalisé une intégration logicielle afin d’afficher les données de localisation dans la lunette. Depuis l’Afghanistan, la détection acoustique de tir est devenu un incontournable, faisant les beaux jours de la PME française, qui a vendu son système partout dans le monde. Les évolutions sur la portabilité lui permettent aujourd’hui d’être intégrée sur divers systèmes d’armes. Sagem avait réfléchi sur le sujet dans le cadre du programme Felin et étudié une solution de détection installée sur le casques du fantassin (le casque devenant un véritable capteur acoustique), mais les difficultés techniques et humaines se sont avérées trop importantes. Sagem propose également le système de détection acoustique de tir « Deloc » sur le toureleau téléopéré WASP, en service dans l’armée française sur le PVP.  Pour la JIM LR, tout en conservant ses capacités d’observation, l’ajout du Pearl lui permet de devenir un véritable centre de détection multi-capteurs.

(crédits photo: G Belan)

 
DSEI : du nouveau sur les jumelles multifonctions
 

Thales lance la Sophie Lite

L’ autre grand industriel spécialisé dans les jumelle multi-fonctions, c’est Thales, qui a dévoilé sur ce marché une nouveauté durant le salon DSEI. La jumelle optronique Sophie, bien connue et vendue à de nombreux pays, perd du poids et de l’encombrement.  Elle passe de 3 à 1,6 kg, pour des capacités qui ne sont pas revues à la baisse (imagerie thermale/TV/IR/compas/GPS/telemetrie), elle gagne même un pointer laser et une interface flexible pour d’autres applications (ports USB…).

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 11:50
Selex ES and Ultra CCS chosen for British Army Warrior situational awareness

Sep 12, 2013 ASDNews Source : Selex ES

 

Selex ES, a Finmeccanica company, and partner Ultra Electronics Command & Control Systems have been awarded a contract by prime contractor Lockheed Martin UK – Ampthill for the supply of driver’s and local situational awareness cameras for the Demonstration phase of the British Army’s Warrior vehicle upgrades.

 

As part of the £1 billion Warrior Capability Sustainment Programme (WCSP) to upgrade the Warrior vehicle, the new driver’s and local situational awareness cameras will provide the Warrior’s crew with an under armour capability to see 360 degrees around the vehicle and drive by indirect view under both day and night conditions.

 

The camera solution consists of a combination of the Selex ES Driver’s Night Vision System 4 (DNVS4) sensor and the Ultra CCS HUBE cameras fitted around the vehicle. The capability of the DNVS4 ensures that the vehicle can be safely and effectively manoeuvred during both day and night while the small and robust HUBE cameras provide full 360 degree peripheral coverage, improving the situational awareness of the driver and crew. Ongoing production programmes associated with both products has enabled Selex ES and Ultra CCS to meet the tight schedule requirements associated with the Demonstration phase.

 

Compliance of the Selex ES DNVS4 with the UK’s Generic Vehicle Architecture (GVA) ensures that the solution is future proofed against any further capability enhancements that may be required for the vehicle through its life.

 

Initially, the camera solution will be supplied for up to 13 Warrior vehicles. Following a successful Demonstration phase, a manufacturing contract is expected in 2016 which will see the camera system fitted to several hundred Warrior vehicles.

 

“Selex ES has previously provided night vision and vehicle situational awareness cameras for a majority of British Army vehicles including Viking, Challenger II, Mastiff, Ridgback, Wolfhound and Warthog”, said Mike Gilbert, SVP Optronics UK at Selex ES, adding: “Building on this heritage, our collaboration with Ultra CCS brings the best of both companies together to provide an exceptional visual capability for the Warrior crews”.

 

”Ultra CCS is proud to be involved on the Warrior Programme”, said Mike Williams, Managing Director at Ultra CCS. “The collaboration between Selex ES and Ultra CCS is a great example of two British companies working together and using their combined knowledge and experience to provide the optimum camera solution”.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 11:20
Night Vision Sprial Enhanced Night Vision Goggle (SENVG)

Night Vision Sprial Enhanced Night Vision Goggle (SENVG)

Sep 12, 2013 ASDNews Source : Exelis

 

The U.S. Army has awarded Exelis (NYSE: XLS) Foreign Military Sales orders totaling $9 million to supply Canada with night vision devices and image intensifier tubes. Night vision goggles and the associated image intensifier tubes that comprise them are both high-performance, lightweight and reliable devices that provide significantly enhanced low light resolution for target recognition and identification.

 

“Exelis remains committed to serving our international customers with unmatched Generation 3 night vision technology that allows for improved mission success,” said Nick Bobay, president of the Exelis Night Vision & Tactical Communications Systems division. “This order further enhances our long-standing relationship with Canada as a night vision customer.”

 

These rugged devices can be hand-held, head- and helmet-mounted, or combined with a separate camera, depending upon product type and operational environment. The Exelis Generation 3 system provides the world’s highest-performing image intensifier tubes, which improve image resolution under low-light conditions.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 11:20
Raytheon, Falck Schmidt unveil remotely operated long-range surveillance system

Sep 12, 2013 ASDNews Source : Raytheon Corporation

 

    Mast-mounted FLIR improves soldier safety

 

Raytheon Company (NYSE: RTN) and Falck Schmidt Defence Systems are debuting a remotely operated, mast-mounted, long-range reconnaissance and surveillance (LRRS) forward looking infrared (FLIR) system. The new system, displayed at the DSEI trade show, provides greater situational awareness while enhancing soldier safety by allowing the operator to stay under cover.

 

"Raytheon's FLIR sensor allows warfighters to detect targets outside the direct-fire range, 24 hours a day, so they can identify and locate targets before they become threats," said Jeff Miller, vice president of Combat and Sensing Systems for Raytheon Missile Systems.

 

LRRS sensors can be integrated on wheeled or armored combat vehicles and towers.

 

"We have already demonstrated this system to the Danish land forces, and we plan to introduce it soon in the U.S. at the AUSA trade show," said Steen Garnaes, chief sales officer for Falck Schmidt Defence Systems. "Retrofitting and integrating the latest technologies on armored vehicles improves their performance and increases soldier survivability."

 

About LRRS

LRRS sensors provide U.S. and international allied military forces with increased situational awareness.

 

    Warfighters have the ability to see in the dark.

    Operations can be carried out in any kind of weather or battlefield obscurant conditions.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories