Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 12:50
EDA initiates a project on lightweight land vehicles

 

Brussels - 18 December, 2015 European Defence Agency
 

Italy, the Netherlands, Portugal and Spain and Germany as the lead nation have initiated a new project under the auspices of the European Defence Agency (EDA) the aim of which is to investigate opportunities and challenges of lightweight constructions for Armoured Multi-Purpose Vehicles (the L-AMPV project).

 

Governmental experts from participating Member States and ten industrial and research entities involved in the project execution (coordinator KMW, Airborne, Camattini Meccanica, CEIIA, IABG, IVECO, Scania Netherland, Tecnalia, TNO and UROVESA) convened for a kick off meeting held at the European Defence Agency on 16 December 2015. 

The L-AMPV project is addressing a problem identified by military users referring to Armoured Multi-Purpose Vehicles currently in-service being far too heavy; this reduces off-road mobility and/or leaves insufficient room for additional equipment or protection enhancements. 

Consequently, the project aims at (i) delivering detailed information (material, weight, size and price) of vehicle components/parts currently used; (ii) determining the items which contribute most weight and (iii) recommending how to reduce the weight of these parts taking into account the need for the solution to last throughout the life-cycle of the system.

The overall objective of this Research and Technology (R&T) project is firstly to investigate opportunities and challenges of lightweight constructions for Armoured Multi-Purpose Vehicles, including new construction techniques for the vehicle parts, in order to define a proposal for a technology demonstrator, which could be the basis for a follow-on project.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:50
NATO Special Operations Forces in Exercise Trident Juncture 2015.


3 nov. 2015 by NATO


Over 1,000 Special Operations Forces personnel, from 10 countries, take part in Trident Juncture 2015. They train in high-intensity fighting conditions, testing their interoperability for all possible missions.

There are 5 SOF Task Groups, led by: Spain, Portugal, the United States, the Netherlands and the Czech Republic.
Special Forces aren't only from land forces. Special Forces come from the maritime, the marines, the sailors, the air, every soldier together, it’s a kind of joint unique capability and they have the mission in general to conduct very challenging operations to create dominance in a certain area where it is very tense. They’re real warriors to take on a duty if called upon by the nations.

Repost 0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 16:50
Patroller carries out Portugal homeland security tests

 

26 October, 2015 By Beth Stevenson - FG

 

London  - In an effort to further test the integration of unmanned air vehicles (UAVs) in European airspace, European Commission testing saw the SAGEM Patroller carry out flight trials in homeland security scenarios in Portugal.

 

Through the Commission’s airborne information for emergency situation awareness and monitoring – or Airbeam – project, the Patroller operated in civil airspace from the Beja air base in Portugal from 5-8 October, using homeland security scenarios as defined by the Portuguese national guard and air force. The aim of the project is to develop a management system for large-scale crises using UAVs, balloons and satellites, and these operational demonstrations serve to validate that system. “The Patroller played a full role in all of these events, which provided full-scale simulations of homeland security missions,” SAGEM says. This included the surveillance of high-value sites as well as missions entailing population risk management. “In fact, the drone’s capabilities turned out to have a very practical, and unexpected purpose, since during one of its flights the Patroller detected a fire in the country at a range of more than 20km,” SAGEM added. “The information on this situation that it transmitted in real time helped coordinate the response teams.”

Read more

Repost 0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 12:50
Photo: Cplc Jonathan Barrette, CF Combat Camera / Caméra de combat des FC

Photo: Cplc Jonathan Barrette, CF Combat Camera / Caméra de combat des FC

 

29.10.2015 Aviation royale canadienne

 

Depuis son arrivée en 1960, l'aéronef Hercules a été un appareil très polyvalent au sein de l'ARC. Il continue de jouer un rôle important dans les opérations domestiques et outremers et est présentement utilisé à l'exercice JOINTEX 15 au Portugal, qui fait partie de l'exercice Trident Juncture 15 de l'OTAN.

 

Reportage photos

 

Pour de plus amples informations au sujet de JOINTEX 15, visitez : http://bit.ly/1M72Ac6

Repost 0
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 12:50
photo EMA / NATO

photo EMA / NATO

 

23/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 21 octobre au 6 novembre 2015 se tient, l’exercice annuel de certification de la National Response Force (NRF) de l’OTAN baptisé Trident Juncture 2015. Avec 36 000 hommes et 30 nations engagés, il s’agit du plus important exercice interarmées réalisé par l’Alliance depuis 2002 et du premier entraînement élaboré dans la perspective d’une rénovation de la capacité d’action rapide de l’OTAN.

 

Trident Juncture 2015 se déroule sur trois sites : Espagne, Italie, Portugal. Il est commandé depuis l’état-major de Brunssum (Pays-Bas) dont il vise à certifier la capacité d’alerte opérationnelle NRF complète pour 2016.

 

Malgré un engagement opérationnel très soutenu de ses forces sur les théâtres d’opération extérieurs et sur le territoire national, la France participe à cet exercice qu’elle considère comme indispensable à l’entretien et au perfectionnement de notre capacité d’engagement en interalliés. Ainsi les forces françaises mobilisent 3 Mirage 2000-5, un détachement Sol-Air, un détachement TOC APOD, la frégate légère furtive Surcouf, le bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme et le chasseur de mines tripartite Sagittaire. La France est également attendue par ses partenaires pour l’expertise détenue dans les domaines clefs du soutien logistique opérationnel. A ce titre, les forces françaises dirigeront une unité multinationale de soutien pétrolier armée par le service des essences des armées (SEA) et œuvreront à la constitution d’une capacité d’ouverture de théâtre.

 

A travers cet exercice, qui contribue également aux mesures d’assurance de l’OTAN sur son flanc Est, la France confirme son plein engagement au sein de l’Alliance et son adhésion aux objectifs relevant de l’adaptation stratégique de l’OTAN.

Repère : La France dans l’OTAN

Dans le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013, la France réaffirme son engagement fort dans l’Alliance Atlantique, composante essentielle de sa stratégie de défense et de sécurité.

Complémentaire de l’action conduite dans le cadre de l’Union européenne, l’OTAN est essentielle à la sécurité collective. Elle est, en effet, la seule alliance militaire en mesure de mener des opérations couvrant l’ensemble du spectre de la défense collective aux opérations de stabilisation, sur court préavis, dans la zone euratlantique et à sa périphérie. Entretenir cette capacité d’engagement multinationale est essentielle au même titre que les entraînements qui y contribuent.

La France participe également activement au processus d’adaptation stratégique et de transformation engagé par l’Alliance depuis les sommets de Chicago en 2012 et de Newport en 2014.

Le commandement suprême allié pour la transformation de l’OTAN est ainsi, depuis 2009, assuré par la France.

Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 11:55
Sagem : le drone Patroller démontre ses performances au Portugal au profit de la sécurité territoriale dans le cadre du projet européen AIRBEAM

 

Boulogne-Billancourt, le 19 octobre 2015 Sagem

 

Le système de drone Patroller (1) de Sagem (Safran) vient de participer avec succès, du 5 au 8 octobre, à un scénario de sécurité territoriale au titre du programme européen AIRBEAM. Utilisé comme moyen principal de surveillance d'un dispositif de protection et d'intervention, le Patroller était rattaché à une cellule de coordination et de conduite de moyens d'intervention. 

 

Projet de la Commission Européenne au titre du programme FP7/Sécurité (2), AIRBEAM vise à développer un système de gestion de crises de grande ampleur (catastrophe naturelle ou industrielle par exemple) et de le valider par des démonstrations opérationnelles. A cette fin, AIRBEAM s'appuie sur la mise en oeuvre de plusieurs plates-formes de renseignement (drones, ballons, satellites), les informations étant exploitées en temps réel par une cellule de coordination.

 

Opérant dans l'espace aérien civil à partir de la base aérienne de Beja (Portugal), le système Patroller a été mis en oeuvre par Sagem dans le cadre de scénarios réalistes de sécurité territoriale définis par la Garde Nationale Républicaine (GNR) et l'Armée de l'Air portugaise (FAP).

 

Le Patroller a été partie prenante de l'ensemble des évènements, simulant, en grandeur nature des missions de sécurité intérieure (intrusion, convoyage et surveillance de sites sensibles, etc.) et de gestions de risques pour la population (incendie, accident, contamination,…). Cette capacité a même été mise à contribution de manière imprévue puisqu'au cours de l'un des vols, le Patroller a détecté un feu de campagne à plus de 20 km. Les informations sur la situation au sol retransmises en temps réel ont contribué à la coordination des interventions.

 

Avec la réussite de son déploiement dans le cadre du scénario opérationnel d'AIRBEAM, le Patroller franchit une nouvelle étape, qui fait suite à la démonstration de sa capacité à s'insérer dans les espaces aériens civils effectuée à Toulouse en novembre 2014. Cette expérimentation avait été menée avec succès dans le cadre des essais en vol du projet ODREA cofinancé par le programme SESAR*.

 

Par la performance de sa chaîne image, le Patroller apporte un très haut niveau de résolution pour l'identification et la localisation précise des menaces et des risques. Le système a également démontré sa capacité de projection à court préavis sur zone d'opérations, sa souplesse d'emploi et son haut niveau de sécurité.

 

(1) Développé en France par Sagem, le Patroller est un système de drones tactiques de longue endurance conforme aux standards d'interopérabilité de l'OTAN. Son architecture ouverte rend possible un large spectre de missions militaires et de sécurité intérieure. Grâce à sa conception modulaire, il peut emporter jusqu'à 250kg de charge utile multi-capteurs, en cellule ou en nacelles, pour des vols de plus de 20 heures, jusqu'à une altitude de 20 000 ft. Aérotransportable en conteneur standard, il peut se déployer sur une zone d'intérêt  avec un  très bref préavis et décoller à partir d'un terrain sommaire. Sagem a démontré en vol sur le Patroller l'exploitation simultanée de charges utiles embarquées : boule optronique, radar, système de guerre électronique, détecteur de balises de détresse et récepteur AIS (Automatic Indentification System).

La conception du Patroller s'appuie sur dix années d'expériences opérationnelles acquises par Sagem avec le système Sperwer dans des missions d'appui des opérations en Afghanistan.

 

(2) FP7 Sécurité est un programme financé par la Commission Européenne destiné à soutenir la recherche et l'innovation technologique en vue de constituer des capacités futures dans les domaines de la sécurité territoriale, la gestion de crise, la protection contre les nouvelles menaces, ou la protection des infrastructures critiques.  

 

(*) SESAR (Single European Sky ATM Research) est un programme européen civil visant à moderniser les systèmes de gestion du trafic aérien. Ce programme est financé par la Commission européenne et le RTE-T, le Réseau de transport transeuropéen. ODREA (Operational Demonstration of RPAS in European Airspace) est un programme de démonstration d'un système de drone dans l'espace aérien européen.

Repost 0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 16:45
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

 

16/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Depuis le 5 septembre 2015, un Falcon 50 de la Marine nationale participe aux opérations de recherche d’un avion disparu en mer au large de Dakar (Sénégal).

 

Au moment de sa disparition le 5 septembre 2015, à 19h08, l’avion qui transportait sept personnes dont une femme de nationalité française, se situait à  une centaine de kilomètres à l’Ouest de Dakar. Il appartient à la compagnie Sénégal Air, et effectuait une mission d’évacuation sanitaire entre Ouagadougou (Burkina Faso) et Dakar. Une demi-heure après sa disparition, la cellule « opérations » des éléments français au Sénégal (EFS) a été avertie, et a fait décoller le Falcon50 pour une mission SAR (Search And Rescue – recherche et sauvetage), au profit du centre de coordination et de sauvetage  (CCS) de Dakar.

 

Suite de l’article

Repost 0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 16:50
photo Patrice Donot Marine Nationale

photo Patrice Donot Marine Nationale

 

02/07/2015 Marine Nationale

 

Le lundi 29 juin 2015, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Bernard Rogel, a reçu le CEMM portugais, l’amiral Luis Manuel Fragoso qui participait la semaine précédente à ses côtés au séminaire des États riverains du Golfe de Guinée organisé par la Marine à Brest.

 

La relation entre les deux marines s’inscrit dans le cadre d’un accord sur la sécurité et la sûreté maritimes. Des échanges réguliers sont conduits au travers d’entrainements et d’exercices communs. La coopération se développe aussi bien dans les domaines amphibies que dans une approche commune de l’action de l’État en mer.

 

Leur communauté de vue sur le plan maritime se révèlera sans doute particulièrement utile pour relever en commun les défis à venir en mer, tout particulièrement dans le golfe de Guinée, où la sécurisation des voies de communication maritimes dans cette région est devenue une préoccupation majeure du Portugal et de la France depuis plusieurs mois.

Repost 0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
EDA Chief Executive attends EATT 15 training in Portugal

 

Beja, Portugal - 25 June, 2015 by European Defence Agency

 

EDA Chief Executive Jorge Domecq travelled to Portugal yesterday to attend a Distinguished Visitors Day held during this year’s edition of the European Air Transport Training (EATT), a multinational training event gathering 15 military transport aircraft from 11 different European nations: Belgium, Germany, Finland, France, Italy, Lithuania, the Netherlands, Portugal, Romania, Sweden and the United Kingdom.

 

Initiated by EDA, run by the European Air Transport Command and hosted by Portugal, EATT 15 takes place in Beja from 14 to 26 June. The EATT series of events aims to pool resources and share knowledge in order to develop comprehensive airlift training opportunities in Europe. Activities are based on national requirements and are designed to make the best use of multinational training opportunities.

Exercises organised under the framework of the European Air Transport Fleet (EATF) keep proving their value over the years, with an increasing number of Member States and aircraft types taking part – for instance, we have six of the eight European military air transport aircraft types participating in EATT 15”, Jorge Domecq stressed during the DV Day. “Since 2011, more than 70 crews have benefitted from the training delivered during EATF live-flying events, effectively increasing interoperability between European armed forces”, he added.

I also wish to underline the good cooperation between EDA, the European Air Transport Command as well as host nations – Portugal in this case – who all work very hard to enhance airlift capabilities in Europe and to make these events possible”, EDA Chief Executive Jorge Domecq stated.

The EATT series of training events form part of a wider ecosystem of EATF events that all converge towards the same objective of increasing the European Union’s airlift capabilities. In 2015, two editions of the European Advanced Airlift Tactics Training Course, or EAATTC, have already taken place in Bulgaria and France, with a third one planned for September in Spain. In the meantime, four European Advanced Tactical Instructor Courses (EATIC) will be organised in Italy this year.

 

More information

Repost 0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 07:50
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

23/06/2015 Armée de Terre

 

Les soldats de la 11e brigade parachutiste (11e BP), prennent actuellement part à l'exercice européen d'entraînement des avions de transport dans le domaine tactique (EATT 2015) au Portugal. Ils sont ainsi invités par les parachutistes portugais du 2e bataillon du Régimento Infantaria 10 de San Jacinto.

 

Le vendredi 19 juin 2015, après avoir échangé leurs voiles et sauté ensemble sur San Jacinto, les parachutistes français et portugais se sont vus remettre les brevets parachutistes portugais et français, première étape d'une série d'exercices tactiques qui se déroulent actuellement dans le ciel de San Jacinto.

Repost 0
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 09:45
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

 

20/06/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 14 juin 2015, au large de la Côte d’Ivoire, l’aviso Commandant l’Herminier, déployé en mission Corymbe, a effectué une journée d’exercice avec le patrouilleur portugais Figueira da Foz déployé dans le golfe de Guinée.

 

Aux toutes premières heures du jour, les deux bâtiments se sont retrouvés à une centaine de nautiques au large des côtes ivoiriennes pour débuter leurs entraînements. La première partie de la matinée fut consacrée au tir sur cibles flottantes. L’équipage du Commandant l’Herminier, après avoir largué les cibles, a commencé l’exercice en ouvrant le feu à l’aide de sa tourelle de 100 mm. Les marins du Figueira da Foz ont ensuite engagé les cibles avec leur canon de 30 mm. Il s’agissait pour les artilleurs portugais de leur premier tir sur cible depuis l’entrée en service actif de leur bâtiment, il y a un an et demi. En fin de matinée, les deux navires ont effectué des manœuvres de présentation au ravitaillement à la mer. Ces évolutions nécessitent une très grande précision de la part des chefs de quart afin que les deux bateaux maintiennent le même cap et la même vitesse.

 

En milieu de journée, des transferts croisés ont permis à trois marins de chaque bâtiment d’être accueillis par l’équipage de l’autre nation. Le « pacha » du Commandant l’Herminier a ainsi pu rencontrer son homologue à bord du Figueira da Fozet échanger avec lui son appréciation de situation sur cette zone et ses caractéristiques.

 

L’après-midi, l’équipe de visite du Commandant l’Herminier a effectué un exercice à bord du Figueira da Foz qui jouait le rôle d’un bâtiment suspecté de trafic de drogue. Cet entraînement, conclu par un repli d’urgence, a permis aux deux équipages de partager leurs et leurs procédures pour cette opération dont la mise en œuvre est toujours délicate. A l’issue de cette journée, le Commandant l’Herminier a repris sa route vers Mindelo, au Cap-Vert.

 

En place depuis 1990, la mission Corymbe est un déploiement naval quasi-permanent, en mesure de soutenir les forces armées françaises dans le golfe de Guinée, zone d’intérêt stratégique pour la France. Le dispositif est armé par un bâtiment de la Marine nationale, ponctuellement renforcé par des moyens terrestres et aéromobiles embarqués, et peut soutenir à tout moment tout type d’opérations dans la région. De plus, cette présence quasi-permanente permet de coopérer avec les marines régionales amies, et ainsi de participer à leur montée en puissance et au développement de capacités africaines autonomes.

photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 07:50
Discussions on European defence in Portugal

 

Lisbon - 19 March, 2015 European Defence Agency

 

Jorge Domecq, Chief Executive of the European Defence Agency and José Pedro Aguiar-Branco, Minister of Defence of Portugal met today to discuss preparations of the European Council on defence issues in June 2015 as well as the implementation of the EU Maritime Security Strategy Action Plan.

 

The Portuguese Minister of Defence stressed the importance of the European Defence Agency, especially in the context of EU’s financial constraints. José Pedro Aguiar-Branco underlined the importance of R&T programmes as a way of developing defence and dual-use technologies. He also mentioned the importance of supporting the role of small and medium enterprises, since they are the backbone of the European Technological and Industrial Base. Finally, he underlined the need to work towards the full implementation of the December 2013 European Council conclusions in accordance with the agreed roadmap.

 

“The European Defence Agency witnessed Portugal’s hospitality and commitment to European defence corporation during the last three editions of Hot Blade which is part of our successful Helicopter Exercise Programme. To date, 174 helicopters, 329 crews and over 12.000 personnel have participated in seven live exercises organised as part of this programme. Portugal will also host the European Air Transport Training in June this year. By training together, our armed forces can be best prepared for their deployment in multinational operations”, Jorge Domecq said at the meeting in Lisbon.

 

During the visit, Jorge Domecq also met with the National Armaments Director, the Chief of Defence and other senior officials of the Portuguese Ministry of Defence. Additionally, he held discussions at the European Maritime Security Agency (EMSA) and the Portuguese defence industry organisation.

 

The main topics addressed during the meetings were the preparation of the Heads of State and Government discussion on defence in June 2015, the implementation of the EU Maritime Security Strategy Action Plan as well as support to defence industry with particular emphasis on small and medium sized enterprises.

 

Jorge Domecq’s meetings in Lisbon are part of a tour to all EDA Member States following his appointment as EDA Chief Executive and ahead of the European Council in June.

Repost 0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 08:50
Think Multinational – Train Together

 

12 February - LTC Ballinger- EATC

 

This week around 80 subject matter experts from the 11 nations participating in EATT 15 met at the EATC in Eindhoven to define the training objectives for the largest Air Transport exercise in Europe.

 

From 14 - 26 June 2015, the Air Transport community will meet in Beja (Portugal) to run its yearly European Air Transport Training.

 

Based on the training requirements and training objectives fixed by the participants, the experts from the EATC will build an exercise scenario including Intel, Air- and Ground threats, Aeromedical Evacuation, Personnel- and Material drop as well as Combined Air Terminal Operations.

 

The training will start with academics and basic Familiarization Flights but will rapidly evolve to more complex Multiship Missions and Combined Air Operations (COMAO).

 

Participation:

 

In total, aircraft and crews from 12 countries will take part in the training.

Participating nations are:

    Belgium (1x C-130H)

    Germany (1x C-160D)

    Finland (1x C-295)

    France (1x C-130H, 1x CN-235)

    Italy (1x C-130J)

    Lituania (1x C-27J)

    the Netherlands (1x C-130H)

    Portugal (1x C-130H, 1x C-295)

    Romania (1x C-27J)

    Sweden (2x C-130H)

    the United Kingdom (1x C-130J)

 

Organization:

EATT is an EDA initiative under the umbrella of the EATF and supported by the Host Nation, by EATC, AATTC, EAG and JAPCC

Repost 0
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 08:50
Le TCD Siroco en escale à Lisbonne

 

5 février 2015 par TCD Siroco

 

C’est sous un splendide lever de Soleil que le Siroco a remonté l’estuaire du Tage, ce 31 janvier, pour accoster au port de Lisbonne. Les 4 jours d’escale furent principalement tournés vers la visite du bâtiment par de très hautes autorités portugaises pour montrer les différentes fonctions opérationnelles et l’intérêt d’un navire amphibie. Les moments de relâche ont aussi permis à nos marins de découvrir les splendeurs de la capitale, comme la vieille ville avec ses rue étroites pavées, la tour de Belem ou encore le tramway de la ligne 28, de faire du sport le long des rives du Tage ou en s’entrainant au rugby et au football, et d’assister pour certains privilégiés à un match du Benfica. Le soir du 2 janvier, pour clôturer des journées intenses de travail bilatéral, la mission militaire a offert avec le soutien du bord un coquetèle pour réunir autour de l’ambassadeur de France au Portugal la communauté française à Lisbonne et l’ensemble des officiers généraux de la marine et de l’état-major des armées portugais. Enfin nous avons appareillé le 3 au soir, direction l’Afrique et l’aventure… !

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 12:50
Le Pentagone annonce une diminution de la présence américaine en Europe

 

8 janvier 2015 par Nicolas Laffont – 45eNord.ca

 

Le Pentagone a annoncé jeudi des plans pour consolider l’infrastructure militaire américaine en Europe et ainsi sauver plus de 500 millions $ par an «tout en maintenant la capacité et les engagements».

 

Toute activité devrait notamment cesser sur la base aérienne de Mildenhall au Royaume-Uni, tandis que le pays accueillera en revanche le premier déploiement du chasseur F-35 en Europe, sur la base voisine de Lakenheath.

«La réorganisation du réseau d’infrastructures militaires se traduira par une diminution légère du niveau de nos forces en Europe», a indiqué le département de la Défense dans un communiqué.

Selon John Conger, secrétaire adjoint intérimaire à la défense pour l’énergie, les installations et l’environnement, «approximativement 1.200 positions de soutien civiles et militaires américaines seront éliminées, et 6.000 personnels américains de plus seront relocalisés en Europe.»

Les responsables américains ont souligné qu’en aucun cas ces mouvements n’affaiblissaient le dispositif américain face à la Russie.

Les orientations budgétaires votées par le Congrès américain prévoient un renforcement de la présence des Américains et de leurs alliés en Europe de l’Est, et d’aider l’Ukraine, la Géorgie et la Moldavie à renforcer leurs capacités, rappelle le communiqué du département de la Défense.

Au total, 15 sites militaires américains vont être rendus aux pays hôtes.

Selon des responsables militaires, la plupart des forces retirées du Royaume-Uni, du Portugal et d’autres sites en Europe seront redéployées en Allemagne et en Italie.

La présence militaire américaine au Royaume-Uni diminuera d’environ 2.000 personnes à l’issue de ces mouvements.

Les mesures annoncées jeudi prévoient également le départ de 500 militaires américains de la base de Lajes, sur l’archipel portugais des Açores.

Des sites seront aussi fermés en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Sur les 67.000 soldats américains stationnés en Europe, 40.800 sont actuellement en Allemagne, 10.700 en Italie et 8.700 au Royaume-Uni.

 

Note RP Defense: lire Statement from EUCOM Commander on European Infrastructure Consolidation Announcement

Repost 0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 18:50
Europe: le Pentagone réduit le nombre de ses bases à des fins d'économie

 

WASHINGTON, 8 janvier – RIA Novosti

 

Le Pentagone entend réorganiser ses forces en Europe, ce qui lui permettra une économie annuelle d'un demi-milliard d'euros, rapporte jeudi le département américain de la Défense.

 

Confronté à des contraintes budgétaires, le Pentagone se propose notamment de retirer ses militaires stationnées dans une base aérienne en Grande-Bretagne et restituer 14 autres sites à leurs pays respectifs en Europe.

 

Il s'agit avant tout d'une réduction des effectifs militaires et civils au Royaume-Uni et au Portugal. La perte nette en termes d'effectifs américains sur le sol britannique sera ainsi de 2.000 hommes et affectera le plus l'armée de terre et les forces aériennes.

 

Selon les spécialistes, ce processus de restructuration s'étendrait sur plusieurs années.

Repost 0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 17:50
Coopération franco-portugaise : le Dixmude en entraînement avec la marine portugaise

 

27 Octobre 2014 Sources :  Marine nationale  

 

Le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude a quitté Toulon le 29 septembre 2014. Après avoir fait escale à Lorient, Zeebrugge et Brest pour participer aux commémorations du centenaire de la bataille de Dixmude, l’équipage a profité d’une dernière étape à Lisbonne pour mener un entraînement amphibie baptisé Resposta Comum avec les fusiliers portugais.

 

Le 24 octobre, un groupe amphibie composé de cent quatre fusiliers, dix commandos, douze Zodiacs et douze véhicules (dont deux véhicules de débarquement amphibie) est embarqué à bord du BPC, peu avant son appareillage de Lisbonne.

 

À 14h, alors que le Dixmude est positionné au large des côtes de Setubal, les opérations débutent par la mise à l’eau des douze Zodiacs. Les chalands de débarquement sont déradiés tour à tour, chargés de véhicules blindés et de troupes, et les débarquent sur les côtes portugaises. Dix véhicules et cent trente-neuf militaires rejoignent ainsi rapidement la terre ferme.

 

 

Coopération franco-portugaise : le Dixmude en entraînement avec la marine portugaise

 

Parallèlement à ces opérations amphibies, des hélicoptères Lynx et Merlin, des forces armées portugaises, effectuaient des appontages et manœuvres d’aérocordage et de treuillage sur le pont d’envol.

 

De nombreuses autorités, notamment son Excellence monsieur l’ambassadeur de France, le général  Pina Monteiro, chef d’état-major des armées portugaise et l’amiral Macieira Fragoso, chef d’état-major de la marine portugaise, ont assisté aux manœuvres et ont visité le bord.

 

Cet entraînement, enchaînant toutes les phases élémentaires d’une opération amphibie, a donné l’occasion aux forces françaises et portugaises de travailler de concert. Il a également permis de confirmer l’interopérabilité entre les deux pays, tout en favorisant une préparation opérationnelle commune dans un cadre réaliste.

Repost 0
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 07:50
Air strength at the heart of eastern defence

 

7 oct. 2014 NATO

 

New NATO Secretary General visits fighter pilots from Canada, Germany, the Netherlands, Poland, Portugal and the United States, as well as the AWACS aircraft and crew at Łask Air Base in Poland

Repost 0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:45
Seaborder - 2013 photo Spain Mod

Seaborder - 2013 photo Spain Mod

 

19 septembre 2014 leconomiste.com

 

L’exercice de sécurité maritime "Seaborder-2014", organisé dans le cadre de l'"Initiative  5+5 Défense", aura  lieu le 25 septembre prochain au large de la ville de Malaga (sud de  l'Espagne), avec la participation du Maroc, a-t-on appris auprès du ministère  espagnol de la Défense .

 

Le lancement de ces manœuvres, qui verront la participation des forces  navales et aériennes de l'Espagne, du Maroc, du Portugal, de l'Algérie, de Malte et de la  Mauritanie sera  présidé, au port de Malaga, par le ministre espagnol de la Défense, Pedro  Morenés.

 

Créée en 2004, l'Initiative 5+5 Défense, qui regroupe cinq pays européens  (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et les pays du Maghreb (Maroc,  Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie) s'articule autour de quatre  champs de coopération que sont la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la  contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe  majeure et la formation.

Repost 0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 11:50
Nato members agree to strengthen cooperation in munitions sector

 

9 September 2014 airforce-technology.com

 

A letter of intent (LOI) has been signed by six Nato member countries at the recently concluded Nato Wales Summit, to help develop innovative methods for increasing the availability of munitions to the alliance.

 

Signed by the Czech Republic, Denmark, Greece, Norway, Portugal and Spain, the agreement will focus on multinational approaches toward air-to-ground precision-guided munitions (PGMs).

 

Led by Denmark, the project is also expected to establish an overall framework for strengthening international cooperation within the munitions sector.

 

Specifically, the project aims to address the lessons learned from recent operations where countries ran out of stocks of guided munitions and could not quickly or easily use the stocks of other air forces.

 

Danish National Armaments director lieutenant general Per Pugholm Olsen said: "Danish experiences from the air operation over Libya in 2011 showed us that national munitions stockpiles are not always sufficient ... and they cannot easily be re-supplied within the short timeframe needed during operations.

 

"Therefore we must pursue innovative and more flexible approaches towards provision of munitions in general and specifically air-to-ground precision-guided munitions."

 

As part of the agreement, the signatories would consider a wide spectrum of multinational arrangements in the field of PGMs, including mutual loan arrangements, common warehousing, multinational procurement and the creation of multinational stocks of weapons, with an aim to ensure a more effective and efficient contribution to future operations by European states.

 

The project is actively supported by the US in a bid to address the export control issues for US-type PGMs.

 

The multinational effort demonstrates the success of the smart defence initiative and also represents an example of allies working together using scarce resources more efficiently by promoting the joint acquisition of important capabilities.

Repost 0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:50
A109 en vol au-dessus du paysage portugais Photo Ritchie Sedeyn

A109 en vol au-dessus du paysage portugais Photo Ritchie Sedeyn

 

29.07.2014 Karen Bral – Mil.be

 

L’exercice international d’hélicoptères Hot Blade était organisé dans la ville portugaise d’Ovar du 16 au 30 juillet. Pour le pilote et capitaine Vincent Valkenberg, il s’agissait de bien plus que cela.

 

« Le climat portugais nous permet de nous entraîner dans un environnement chaud, poussiéreux et à haute altitude », explique le capitaine Vincent « Valky » Valkenberg. « Ce n’est pas évident de se poser dans une telle situation. Dans ces régions sablonneuses, il y a énormément de poussières et nous devons pratiquement atterrir à l’aveuglette. Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons faire en Belgique. »

 

Le fait que les armées européennes s’entraînent de manière régulière et conjointe est connu, mais au niveau opérationnel, la collaboration est également une réalité. « Au Mali, nous avons travaillé avec les Français dans le cadre de l’opération Serval », explique Vincent. « Le climat était chaud et les lieux désertiques. Un exercice comme Hot Blade a donc du sens. »

 

Durant la manœuvre, les pilotes A109 ont principalement escorté des hélicoptères de transport. « Nous surveillons l’espace aérien pendant que nos collègues acheminent les troupes au sol », précise le pilote. « S’ils tombent sous le feu, nous sommes prêts à intervenir. C’est pourquoi, nous décollons toujours avec un tireur à bord. De plus, nous pouvons également protéger les troupes au sol en territoire ennemi. »

 

« Des exercices comme Hot Blade sont précieux pour nous », conclut Valky. « Il n’y a pas de meilleure préparation que de s’entraîner dans des conditions difficiles avec des scénarios complexes mais réalistes. »

Vidéo : Wim Cochet

Repost 0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 12:50
Hot Blade 2014 meets all training objectives

 

31 July 2014 - European Defence Agency

 

Hot Blade 2014, the seventh helicopter exercise organised by the European Defence Agency, was formally closed on 30 July in Ovar airbase, Portugal. All training aims were met and the event was praised by senior national representatives.

 

At exercise close, a total of 827 hours had been flown on 362 aircraft sorties. Twenty-five helicopters from six different nations took part in Hot Blade 2014 from 16-30 July. “All training aims were met with the assistance of a small team of highly qualified tactics instructors coming from the sister HTIC programme”, Andy Gray, EDA Helicopters Programme Manager, points out.

The largest helicopter exercise organised this year in Europe, Hot Blade 2014 has allowed participating crews to qualify as COMAO (Combined Air Operations) lead and conduct joint and combined air assault missions (with Portuguese, German and Dutch ground troops operating together in mixed units), while at the same time providing individual training with nations qualifying their pilots in dust landings, night vision operations and fighter evasion.

 

Positive feedback.

Expressed in a “hot wash-up” meeting, the immediate feedback from the exercise was extremely positive. Senior national representatives confirmed that the experience of working together with other nations and practicing large-scale joint and combined missions just could not have been achieved by working alone. They agreed that these exercises are truly enhancing the helicopter capability within Europe.

“Over the last three years, the professionalism, enthusiasm and friendliness of our hosts has allowed the exercise to develop and grow”, adds Andy Gray, reflecting on Portugal’s major contribution to the success of EDA's Helicopter Exercise Programme. Next year’s event, called “Italian Blade”, will take place in June 2015 in Viterbo airbase, about 80 kilometres north of Rome.

 

Background

The European Defence Agency’s efforts in the field of helicopter capabilities also include the Helicopters Tactics Course (HTC), the Helicopter Tactics Instructor Course (HTIC), the OELC (Operational English Language Course) and the Basic Helicopter Flying Training (BHFT) initiative.

The first EDA-supported multinational helicopter exercise took place in Gap (France) in March 2009. It has since been followed by six subsequent exercises of various scope and size, held in Belgium, Italy, Portugal and Spain. The Helicopter Exercise Programme arrangement has been signed by twelve Member States in November 2012 for a period of ten years. Future editions are expected to take place in Italy and Finland.

 

More Information

Repost 0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:50
La marine portugaise accueille le chef d’état-major de la Marine à Lisbonne

 

21/07/2014 Actu Marine

 

L’amiral Bernard Rogel s’est rendu au Portugal du 16 au 18 juillet à l’invitation de son homologue, l’amiral Luis Manuel Fragoso.

 

Accueilli sur la base navale de Lisbonne, il a embarqué à bord de la frégate Dom Francisco Almeida, avant de se faire présenter l’unité des fusiliers-marins portugais. Les entretiens menés au palais d’Alfeite et les visites du centre de commandement maritime des opérations et de l’institut hydrographique ont été autant d’occasions pour approfondir à haut niveau les sujets de coopération bilatérale entre nos deux marines.

 

Cette coopération se traduit notamment par des campagnes de mesures communes avec le SHOM et des participations franco-portugaises régulières à des exercices multilatéraux (Spontex, etc.) qui permettent de renforcer notre interopérabilité réciproque. De nombreux embarquements croisés réalisés à bord de sous-marins et une organisation de l’action de l’Etat en mer très proche facilitent également les échanges.

 

Cette communauté de vue maritime et navale se révèlera sans doute particulièrement utile pour relever en commun les défis à venir en mer, tout particulièrement dans le golfe de Guinée, où la sécurisation des voies de communication maritimes dans cette région est devenue une préoccupation majeure du Portugal et de la France depuis plusieurs mois.

La marine portugaise accueille le chef d’état-major de la Marine à Lisbonne
Repost 0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 10:50
Exercise Hot Blade 2014 kicks off in Portugal

 

16.07.2014 European Defence Agency

For the third year in a row, Portugal is hosting the Hot Blade helicopter exercise in Ovar airbase, near Porto. Supported by the European Defence Agency, this event is attended by 25 helicopters and about 3.000 military personnel for two weeks of intense cooperative training between the six participating Member States.

 

Organised as part of the European Defence Agency’s Helicopter Exercise Programme (HEP), Hot Blade 2014 is hosted by the Portuguese Air Force for the third time since 2012. Ovar airbase, located 40 kilometers south of Porto, is now home of 25 helicopters and their crews for the two weeks of the exercise, with a total of 3.000 military personnel directly involved in the event.

Six European countries have brought their rotary-wing aircraft to Ovar for the event: Austria, Belgium, Germany, the Netherlands, Portugal and the United Kingdom. Observers from Italy, Sweden, Hungary, Brazil and NATO Special Operation Forces Headquarters (NSHQ) will also attend.
 

Training together.

The aim of Hot Blade 2014 is to increase interoperability between participating Member States while at the same time allowing crews to train in a hot, high and dusty environment similar to the one they might encounter on the battlefield. Multiple sorties will be flown each day with increasingly complex tactical scenarios and missions, ranging from special operations aviation to close air support or medical evacuation.

Hot Blade 2014 is the seventh exercise supported by EDA under the umbrella of the Helicopter Exercise Programme. The fact that these events are now integrated into the nations’ training syllabus is a testimony to their success and relevance for European operators. The Agency is conducting similar efforts in the field of tactical air transport and air-to-air refueling, respectively with the EATT (European Air Transport Training) and EART (European Air Refueling Training) series of exercises. 
 
 

Background.

The European Defence Agency’s Helicopter Exercise Programme is part of the wider Helicopter Training Programme (HTP) initiative. This also includes the Helicopters Tactics Course (HTC), the Helicopter Tactics Instructor Course (HTIC), the OELC (Operational English Language Course), the DisSim CCD (Distributed Simulation Capability Concept Demonstrator) and the Basic Helicopter Flying Training (BHFT) initiative. These projects are managed by EDA’s Cooperation, Planning & Support Directorate, in which a new dedicated Education & Training unit has recently been established.

The first EDA-supported multinational helicopter exercise took place in Gap (France) in March 2009. It has since been followed by six subsequent exercises of various scope and size, held in Belgium, Italy, Portugal and Spain.

 

More information.

Repost 0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:50
One week to go until Exercise Hot Blade 2014


09.07.2014 European Defence Agency
 

The multinational helicopter exercise supported by the European Defence Agency will kick off on July 16th at Ovar airbase, Portugal. It will gather about 3.000 military personnel and more than twenty rotary-wing aircraft from six different countries in “hot, high and dusty” training conditions.

 

Located just 40 kilometers south of Porto, the military airbase in Ovar will soon beat to the rhythm of European rotors. Only a week from today, on July 16th, participants from six different countries will gather for two weeks in the Portuguese airfield for the seventh exercise supported by the European Defence Agency under the umbrella of the Helicopter Exercise Programme (HEP): Hot Blade 2014.

 

Multi-role training

Six Member States will join the event with their aircraft and crews. The exercise will not only involve light, medium and heavy transport helicopters, but also tactical transport aircraft; Intelligence, Surveillance and Reconnaissance (ISR) assets in the form of a P-3C Orion maritime patrol aircraft; and up to ten F-16 fighter aircraft from the Portuguese Air Force.

Aimed at increasing interoperability among participants, the exercise will also facilitate the training of crews in an environment similar to that of a possible theatre of operations. Increasingly complex missions will be flown, with tactical scenarios ranging from Special Operations Aviation or Urban Close Air Support to Combat Search & Rescue and Medical Evacuation.

 

More information

Hot Blade 2014 Factsheet

EDA's Helicopter Initiatives

Pictures of Hot Blade 2013

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories