Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:50
Photo A.MANZANO - Marine Nationale

Photo A.MANZANO - Marine Nationale

 

08.07.2014 Marine Nationale
 
Ce matin, le BPC Mistral et la Frégate La Fayette sont arrivés à Ponta Delgada pour une escale de trois jours dans l'archipel portugais des Açores.
 
Galerie photos
Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 16:50
La frégate Jean Bart s’entraîne avec les forces armées portugaises

 

 

17/06/2014 Sources : Marine nationale

 

Le 16 juin 2104, la frégate anti-aérienne Jean Bart a mené une série d’entraînements mettant en oeuvre d’importants moyens de la marine et de l’armée de l’air portugaise au large de Lisbonne.

 

Depuis l’embouchure du Tage, le bâtiment français a mené des manœuvres avec la frégate portugaise AlvaresCabral et le pétrolier-ravitailleur Berio. Les trois bâtiments se sont ensuite entraînés à la lutte anti-sous-marine grâce à la participation du sous-marin portugais Arpao.

 

L’exercice s’est achevé par un entraînement de lutte anti-aérienne contre des chasseurs F16 de l’escadron 201 portugais. Ces exercices de bon niveau ont permis de renforcer l’interopérabilité des forces de deux pays. Ils concluent un déploiement Atlantique riche pendant lequel le Jean Bart a participé, entre autres, à la protection des cérémonies du D-Day.

Partager cet article
Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 18:50
Au Portugal, les militaires manifestent contre les restrictions budgétaires

Les protestataires ont notamment dénoncé "les coupes budgétaires dangereuses" qui ont "selon eux" un impact "très négatif" sur leur capacité à remplir leur mission

 

14/02/2014 latribune.fr 

 

Partout ou presque en Europe, les gouvernements diminuent les budgets de la Défense alors que l'Asie se réarme de façon massive. Au Portugal, environ 200 militaires se sont rassemblés afin de protester contre les restrictions budgétaires imposées aux forces armées dans le cadre de la politique de rigueur menée par le gouvernement.

 

 

Cela pourrait donner des idées... en France ou ailleurs. Environ 200 militaires portugais se sont rassemblés jeudi à Lisbonne afin de protester contre les restrictions budgétaires imposées aux forces armées dans le cadre de la politique de rigueur menée par le gouvernement. Les trois associations représentatives des personnels militaires avaient lancé ensemble un appel à manifester en fin de journée pour exprimer "le sentiment d'indignation croissante que ressentent la plupart des militaires" face aux mesures inscrites au budget de l'Etat pour 2014.

 

Les protestataires ont notamment dénoncé les réductions salariales appliquées à la fonction publique, jugées "injustes et dramatiques", et "les coupes budgétaires dangereuses" qui ont "selon eux" un impact "très négatif" sur la motivation des militaires et leur capacité à remplir leur mission. "Les militaires sont dans la rue car l'heure est arrivée de mettre fin à ces politiques qui provoquent la détresse de tous les Portugais, pas seulement des militaires", a témoigné Rogério dos Santos, un fusilier marin à la retraite qui manifestait sous la pluie dans le centre de Lisbonne.

 

Au tour des forces de l'ordre ?

 

Sous assistance internationale depuis 2011, le Portugal s'est engagé à mettre en oeuvre un programme d'économies drastique afin d'assainir ses finances publiques. La politique de rigueur défendue par le gouvernement de centre droit est farouchement critiquée par les syndicats, qui peinent toutefois à accroître la mobilisation malgré les manifestations et les grèves organisées régulièrement.

 

Après les militaires jeudi, les forces de l'ordre organiseront une manifestation nationale le 6 mars prochain à Lisbonne.

Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 17:50
Ferrostaal: tous les accusés du procès des sous-marins acquittés au Portugal

 

14 fév 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

LISBONNE -  Les dix accusés d'un procès pour escroquerie lié à l'achat par le Portugal de deux sous-marins au consortium allemand Ferrostaal en 2004, parmi lesquels figuraient trois Allemands, ont été acquittés vendredi par la justice portugaise.

 

Les sept hommes d'affaires portugais et les trois Allemands, dont deux anciens cadres de l'entreprise allemande, avaient été inculpés en mai 2009 pour escroquerie aggravée, faux et usage de faux.

 

Selon l'acte d'accusation, ils étaient soupçonnés d'avoir présenté des fausses factures pour justifier les investissements que le consortium allemand devait faire au Portugal dans le cadre des contreparties prévues par le contrat d'achat des sous-marins.

 

Les juges du tribunal de Lisbonne ont considéré que le parquet n'avait pas prouvé que ces factures étaient fausses, ont-ils expliqué lors de la lecture du verdict. Le ministère public a aussitôt fait part de son intention de faire appel de cette décision.

 

Tous les accusés avaient clamé leur innocence.

 

L'affaire avait rebondi en Allemagne, où Ferrostaal a été condamné fin 2011 à payer 140 millions d'euros d'amende pour ne pas avoir empêché des faits de corruption en Grèce et au Portugal.

 

Un tribunal de Munich (sud) a estimé que Ferrostaal avait manqué à ses obligations de contrôle interne, ce qui avait permis le paiement de pots-de-vin pour obtenir des contrats de construction de sous-marins.

 

L'achat des deux sous-marins par le Portugal avait été décidé par l'actuel vice-Premier ministre portugais Paulo Portas, à l'époque ministre de la Défense du gouvernement dirigé par José Manuel Barroso, qui est aujourd'hui président de la Commission européenne.

 

Ferrostaal, anciennement détenu par le fabricant de poids lourds MAN et le fonds souverain d'Abu Dhabi, est passé fin 2011 aux mains d'un fonds allemand, MPC.

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 17:50
Exercise “Hot Blade 14” in Extensive Preparation

 

Ovar, Portugal - 24 January, 2014 European Defence Agency

 

During the second half of July 2014, the Ovar Air Base in northern Portugal will host the third sequel of the successful series of Hot Blade exercises, powered by the Helicopter Exercise Programme (HEP).

 

The Main Planning Conference (15-17 January in Ovar) proved an increased interest in participation in Hot Blade 14 by the HEP member states.  A total of 30 helicopters, four fast jets, three transport aircraft and one Intelligence, Surveillance and Reconnaissance platform have been committed by Austria, Belgium, Germany, Netherlands, Portugal, Sweden and United Kingdom. Moreover, beside the participation of Portuguese ground forces, which have supported the  last two Hot Blade exercises, Netherlands, Germany and United Kingdom are intending to send more than 450 troops to be part of the joint missions. Due to such a high number of ground troops participating, an integrated mission planning process will be introduced for the first time to enable seamless coordination and integration of the ground forces into the individual scenarios for the benefit of common exercise success.

As in the last year, the crews will be supervised and supported by the experienced mentors – instructors/graduates from the European Helicopter Tactics Instructor Course, which will be executed in March and May this year for the second time. In total the several hundred sorties and almost 1000 flying hours planned, promise a continuation of the unique multinational helicopter training opportunity provided by the Helicopter Exercise Programme.

 

More information:

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 08:50
AR4 Light Ray unmanned air system  - photo Tekever Group

AR4 Light Ray unmanned air system - photo Tekever Group

 

Nov. 21, 2013 by Craig Hoyle – FG

 

Dubai - Multinational collaboration was the key to Tekever’s pitch at the Dubai air show, with the Portuguese company’s new UK unit inviting discussion with Gulf-based industry.

 

“We’re looking for a local partner for production and support,” says business development director Robert Whitehouse, who showcased the firm’s AR4 Light Ray unmanned air system on the UK Trade & Investment stand.

 

Now used by the Portuguese police, the hand-launched design has a 2h flight endurance and an operating range of 10.8nm (20km). “It’s a very intuitive system, and can be controlled from an iPad, PC laptop or Android phone,” says Whitehouse. Applications range from traffic and infrastructure monitoring to supporting disaster relief activities, with its 5kg (11lb) maximum take-off weight including a payload of 2kg.

 

"Attendance at the Dubai air show is central to Tekever's strategy in developing its presence and partnerships in the United Arab Emirates and Middle East," the company says. "The engagement opportunity will allow new relationships to be formed between Tekever and local partners."

 

Whitehouse says this ambition has been met, with strong local interest having been shown in the Evolution-version AR4 Light Ray UAS positioned on the stand. “People have asked us to come back and fly,” he says, identifying one potential customer as being in the UAE.

 

Should it reach a local agreement, Whitehouse says Tekever would seek to maintain responsibility for the system's datalink and flight control software, with an in-country partner to produce the air vehicles and deliver in-service support.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 18:45
Circaete 2013 : exercice de défense aérienne sur les deux rives de la Méditerranée

Circaete - Interception Rafale

 

05/11/2013 Actus Air

 

Jeudi 31 octobre 2013, base aérienne de Villacoublay, 8h45. Un Falcon 2000 de l’escadron de transport d’entraînement et de calibration (ETEC) s’élance pour une mission de près de sept heures, dans le cadre de l’exercice Circaete 2013.

 

Lors de ce vol d’un genre particulier, le Falcon 2000 a survolé une partie des espaces aériens de France, d’Espagne, du Portugal, du Maroc et d’Algérie, escorté par près d’une dizaine d’avions de chasse : Rafale et Mirage 2000 français, F18 espagnols, F16 portugais, Mirage F1 et F5 marocains, MIG 29 et SU 30 algériens.

 

Selon le scénario établi cette année par la France, le Falcon 2000 simulait une menace aérienne non-militaire que chaque nation devait intercepter au-dessus de son propre territoire. L’objectif était, pour chacun des participants, de s’exercer aux processus de coordination des postures permanentes de sécurité (PPS) dans les espaces nationaux respectifs, ainsi qu’aux procédures d’interception des aéronefs.

 

Cette année encore, les polices du ciel du groupe «5+5 Défense», ainsi que les structures de commandement et de contrôle (Command and Control – C2, notamment le centre national des opérations aériennes de Lyon Mont-Verdun pour la France) ont pu s’entraîner ensemble et dialoguer, dans des conditions réelles et selon un tempo opérationnel.

 

Circaete 2013 est le 7e exercice annuel de sûreté aérienne de l’initiative «5+5 Défense». Lancé en 2004, ce groupe réunit dix nations du bassin méditerranéen occidental : cinq pays de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie), ainsi que cinq pays de la rive Nord (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal).

 

En près de dix ans, le groupe «5+5 Défense» est devenu un forum efficace de coopération multilatérale de Défense en Méditerranée occidentale.

 

La PPS, véritable outil interministériel de lutte contre le terrorisme

 

La posture permanente de sureté s’inscrit dans un vaste dispositif interministériel de lutte contre le terrorisme. En permanence, l’armée de l’air est responsable de la défense du territoire contre toute menace aérienne. Aujourd’hui, la surveillance du ciel français, ainsi que la capacité d’intervention s’appuient sur l’activation permanente d’un dispositif de l’armée de l’air modulaire, flexible et réactif qui, outre de nombreux aéronefs (avions de chasse et hélicoptères), mobilise 24 heures sur 24 quelques 740 personnes prêtes à faire face à toute menace aérienne. Environ 220 personnes supplémentaires sont également en astreinte pour les renforcer si besoin. Au total, ce sont donc près de 1000 personnes qui contribuent à cette mission régalienne.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 12:50
Romanian Air Force to acquire 12 used F-16 aircraft from Portugal

An F-16 fighter aircraft of the Portuguese Air Force. Photo Mike Freer - Touchdown-aviation.

 

15 October 2013 airforce-technology.com

 

The Romanian Air Force has signed an agreement with the Portuguese Government for the acquisition of 12 second-hand Lockheed Martin-built F-16 Fighting Falcon mid-life upgrade (MLU) aircraft.

 

The acquisition, which follows comprehensive technical and financial negotiations, has also been approved by the US Congress, according to a Portuguese Ministry of Defence's (MoD) statement.

 

Even though the agreement details remain undisclosed, the estimated €186.2m contract covers nine surplus Portuguese fighters and three former US Air Force (USAF) aircraft, IHS Jane reports.

 

Other responsibilities include modifications and upgrades to the aircraft for the next four years, the supply of additional engines, logistics support and the training of nine Romanian pilots and 79 maintenance personnel, to ensure safe operation of the aircraft.

 

The first aircraft delivery is planned for 2016, to enable Romania to achieve initial operational capability (IOC) in 2017, with the assistance and support of both Portuguese and US air forces, the MoD statement notes.

"The first aircraft delivery is planned for 2016, to enable Romania to achieve initial operational capability in 2017."

 

Primarily intended to replace the Romanian Air Force's existing 49 Soviet Era-built MiG-21 Lancer fighter fleet, the aircraft will also increase the country's interoperability with Nato forces, and its contribution to these forces.

 

The Romanian Ministry of National Defence (MND) was reportedly considering the purchase of 15 used F-16s from the Netherlands in early June 2012, but the proposal was cancelled amidst budgetary constraints.

 

Powered by a single Pratt & Whitney F-100-GE-129 turbofan engine, the F-16 was initially designed as an air superiority day fighter, but later evolved into a successful all-weather multirole aircraft for precise delivery of ordnance during non-visual bombing conditions.

 

The aircraft is in service with the air forces of Israel, Egypt, New Zealand, South Korea, Chile, Poland, UAE, Bahrain, Greece, Singapore and the US.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 10:50
Défense : la Roumanie s'offre des avions de combat américains

11/10/2013 Michel .Cabirol – LaTribune.fr ( avec agences)

 

Bucarest a choisi de s'acheter des F-16 portugais d'occasion. Une claque pour l'Eurofighter et surtout pour le Gripen de Saab.

 

Après un an de négociations, le gouvernement portugais a annoncé vendredi la conclusion d'un accord avec la Roumanie pour lui vendre 12 avions de combat américains F-16 d'occasion. Une opération qui rapportera 78 millions d'euros au Portugal. "Les gouvernements du Portugal et de la Roumanie ont scellé un accord pour la vente de 12 appareils F-16 MLU destinés à équiper l'Armée de l'air roumaine", a indiqué le ministère portugais de la Défense dans un communiqué.

Avant de livrer la douzaine d'avions à partir de 2016, le Portugal s'est engagé à dépenser 108 millions d'euros pour les moderniser et les adapter aux besoins de la Roumanie, qui lui versera 186 millions, a précisé le ministre de la Défense, José Pedro Aguiar Branco. L'accord prévoit notamment que le Portugal achète aux Etats-Unis trois F-16 non-équipés et comprend la formation de neuf pilotes et 79 techniciens.

 

Une vente négociée depuis plusieurs mois

Cette vente intervient dans un contexte de fortes restrictions budgétaires au sein des forces armées portugaises, qui disposaient jusqu'ici de 39 avions de combat. En échange d'un plan de sauvetage financier accordé en mai 2011 par l'Union européenne et le FMI, le Portugal s'est engagé à mettre en oeuvre un exigeant programme de rigueur et de réformes pour assainir ses finances publiques.

Les Roumains, qui avaient lancé en 2007 une demande d'information (RFI) pour un projet d'acquisition de 48 appareils, avaient trois autres solutions pour remplacer leurs vieux MiG-21. Lockheed Martin proposait 24 F-16 C/D dans le cadre d'une initiative internationale pooling and sharing (union et partage) concernant trois pays (Roumanie, Hongrie et Croatie). Le consortium Eurofighter (BAE Systems, EADS et l'italien Finmeccanica) concourait avec des Eurofighter (tranche 1) d'occasion de l'armée de l'air italienne. Mais le coup est surtout rude pour Saab.

 

Saab perd un prospect important

La décision de Bucarest est un coup dur pour le Gripen de Saab. Le patron du commerce international du constructeur suédois, Eddy de la Motte, qui était le responsable de la campagne du Gripen en Inde (MMRCA), avait annoncé en septembre 2012 sur le blog de Saab Gripen International, l'objectif de vendre au moins 300 Gripen au cours des dix prochaines années. Si cet objectif est atteint, Saab aura 10 % du marché atteignable (marché ouvert), avait-il précisé. Et parmi ces 300 appareils, figuraient le prospect de 48 avions de combat des forces aériennes roumaines...

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 17:50
SACT visits Portugal

13 September 2013 Ms Claudia Gonnelli, PAO Intern - Nato

 

NATO's Supreme Allied Commander Transformation (SACT), French Air Force General Jean-Paul Paloméros visited Portugal, September 11th-12th, to emphasise the importance of aligning Allied Command Transformation's (ACT) and Portugal’s transformational efforts.

 

The visit included an office call with Portugal's Minister of Defence, Dr. José Pedro Aguiar Branco and with the Portuguese Chief of Defence, Air Force General Luis Araújo.

 

After receiving a briefing on the Portuguese Armed Forces, discussions between General Paloméros and the Portuguese officials focussed on ‘Smart Defence’ and the ‘Connected Forces Initiative’ (CFI). A ‘high visibility exercise’ that Portugal will host – in conjunction with Spain and Italy – in 2015 was also touched upon.

 

SACT thanked the Portuguese authorities for their cooperation in the relocation of Naval Striking and Support Forces NATO (STRIKFORNATO) from Naples Italy to Oeiras, Portugal. STRIKFORNATO’s main mission is to provide a rapidly deployable Joint but predominantly Maritime headquarters to plan, command and control maritime operations across the full spectrum of ‘Alliance Fundamental Security Tasks’, including maritime ‘Expanded Task Force’ operations and maritime-heavy ‘Smaller Joint Operations’ within the Euro-Atlantic region or at what is called strategic reach. By signing a Memorandum of Understanding in 2012, Portugal became the 11th member nation joining STRIKFORNATO.

 

The future relocation of the ‘NATO Communications and Information Systems School’ (NCISS) from Latina, Italy, to Oeiras, Portugal, was also discussed. The School’s primary mission is to provide cost-effective, highly developed formal training to personnel (military and civilian) from NATO as well as Non-NATO Nations for efficient operation and maintenance of NATO Communication and Information Systems (CIS).

 

Portugal is one of NATO’s founding members and hosts one of Allied Command Transformation (ACT)’s command elements: the Joint Analysis and Lessons Learned Centre (JALLC), in Monsanto. The JALLC acts as the focal point in NATO for collection of lesson learned and for analysis of operations, exercises and training.

 

During his visit, General Paloméros also paid tribute to Portuguese soldiers, by laying a wreath at the Memorial to Portuguese Veterans at Belem, Lisbon, Portugal.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 17:50
Le sous-marin portugais NRP "Tridente" rejoint la force SNMG 2 de l’OTAN

9 septembre 2013, Portail des Sous-Marins

 

Le sous-marin classique portugais NRP "Tridente" a rejoint une des forces permanentes de l’OTAN, la SNMG 2 (Standing NATO Maritime Group 2) au sein de laquelle il participera à l’opération "Active Endeavour".

 

Le sous-marin sera de retour à Lisbonne au début du mois d’octobre. L’opération "Active Endeavour" a pour objectif de lutter contre les activités liées au terrorisme en Méditerranée.

 

Outre le Tridente, la SNMG 2 est composée de la frégate espagnole Blas de Lezo, le navire-amiral, la frégate turque Salihreis et la frégate allemande Saschen.

 

Référence : Info Defensa (Espagne)

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 17:50
L'entretien de 113 Puma français confié à Sabena Technics et OGMA Industria Aeronautica de Portugal

09.09.2013 par P. CHAPLEAU Lignes de Défense

 

La SIMMAD a attribué trois contrats d'entretien des "113 hélicoptères Puma de l'Etat". L'avis est consultable au BOAMP en cliquant ici.

 

Selon le lot attribué, le titulaire interviendra (lot 1) en métropole pour des visites périodiques et/ou des grandes visites ; et/ou (lot 2) en Guyane française pour des visites périodiques ; et/ou (lot 3) à Djibouti pour des visites périodiques. Le marché ne prend en compte ni les prestations de maintenance Nti3 sur les OAE, ni les prestations de maintenance Nti3 des moteurs.

 

Péripéties. Le lot 1 d'une valeur de 21,6 millions d'euros a été attribué le 1er août à Sabena Technics (installé à Dinard), au terme d'un parcours chaotique (demande d'annulation de la procédure par Aéromecanic, avis du Conseil d'Etat en mars... puis avis de juillet).

Les deux autres, d'une valeur respective de 3,8 et 5,6 millions d'euros, à OGMA Industria Aeronautica de Portugal (cliquer ici pour accéder au site web de cette société). OGMA effectue depuis 2005 l'entretien des Puma de l'armée de Terre (voir ici la page consacrée à cette activité) et des C130 français.

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 11:45
RMN Hassan II - PH Farmaroc

RMN Hassan II - PH Farmaroc

4 septembre 2013, Portail des Sous-Marins

 

La frégate légère classe Floréal, de la marine royale, la RMN Hassan II, s’est rendue lundi 2 septembre au chantier naval portugais Alfeite, pour un entretien de routine qui durera 6 semaines.

 

Référence : Slate Afrique

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:50
Le Portugal va revendre des F-16 à la Roumanie

28 août 2013 par info-aviation

 

Le Portugal négocie l’achat supplémentaire de F-16 Fighting Falcon avec Lockheed Martin pour les transférer à la Roumanie.

 

L’Agence d’approvisionnement militaire portugaise (DGAIED) va acheter trois chasseurs F-16 à Lockheed Martin dans le cadre du programme américaine EDA (Excess Defense Articles). Les avions seront modernisés au Portugal à la norme F-16 Mid-Life Update (MLU) par l’Armée de l’Air portugaise avec l’aide de l’OGMA-Industria Aeronautica de Portugal, une société locale détenue conjointement par Empresa Portuguesa de Defesa (EMPORDEF) et Embraer du Brésil.

Une fois modernisés, ces avions rejoindront neuf autres F-16MLU portugais qui seront revendus à la Force aérienne roumaine, soit 12 avions F-16 au total. Le contrat est estimé à 186.2 millions d’euros.

Il doit encore être finalisé avec les autorités roumaines mais il prévoit d’inclure la livraison de 12 avions, des moteurs supplémentaires (avec la révision), le soutien logistique, le soutien technique durant 2 ans, et la formation des pilotes roumains et des techniciens de maintenance.

La Roumanie devrait consacrer des fonds supplémentaires à l’acquisition d’armes pour les F-16, de capteurs aéroportés, et d’équipement de soutien au sol. Les F-16MLU devront progressivement remplacer une partie de la flotte de MiG-21 Lancer de l’armée roumaine. Depuis 2010, la Roumanie souhaite s’équiper de F-16, mais le pays a dû renoncer à plusieurs reprises faute d’un financement qui représente 1% de son PIB. L’achat des F-16 portugais d’occasions, mais modernisés, est sans doute une solution plus économique.

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 07:50
HMS Bulwark deployed on Cougar 13 [Picture: Leading Airman (Photographer) Arron Hoare, Crown copyright]

HMS Bulwark deployed on Cougar 13 [Picture: Leading Airman (Photographer) Arron Hoare, Crown copyright]

27 August 2013 Ministry of Defence

 

Marines from the UK and Portugal have taken part in a training exercise on HMS Bulwark to share knowledge of amphibious operations.

 

The 38 Portuguese marines received a demonstration of the equipment used by the ship’s Royal Marines assault squadron as she sailed from Lisbon, including the ‘rapid beach profiling system’ used by the Amphibious Beach Unit (Light).

The marines were also given an insight into the work of 3 Commando Brigade on HMS Bulwark. The training session culminated in a troop beach assault by 2 landing craft.

Lieutenant Mario Vilaca of the Portuguese Navy said of the training session:

It has been a very fruitful day because this has been a great opportunity to improve our amphibious knowledge.

The exercise formed part of Cougar 13, an annual deployment to the Mediterranean and Gulf region.

A troop beach assault
The troop beach assault carried out by both British and Portuguese marines [Picture: Leading Airman (Photographer) Arron Hoare, Crown copyright]

Lieutenant Colonel Richard Maltby, the officer in command of 4 Assault Squadron Royal Marines, said:

It was clear that the Portuguese marines, drawn from several different units, thoroughly enjoyed the day and gained a good understanding of the tactics, techniques and procedures that both 4 Assault Squadron Royal Marines and HMS Bulwark employ when landing embarked military forces on a beach.

It is hoped that we can work with the Portuguese marines at some point in the future to better understand their amphibious capability and equipment and exchange ideas about developing joint procedures.

In the meantime, we look forward to the rest of Cougar 13 and the further exchange opportunities with other nations’ amphibious forces.

HMS Bulwark is the flagship of the Response Force Task Group (RFTG), commanded by Commodore Paddy McAlpine.

The RFTG is the United Kingdom’s high readiness maritime force, made up of ships, submarines, aircraft and a landing force of Royal Marines, which is at 5 days’ notice to act in response to any contingency tasking including humanitarian disaster relief or international military intervention.

Cougar 13 allows the UK’s maritime assets to exercise with multinational forces in the Gulf region, enhancing interoperability by working with partner forces to promote the UK’s interests overseas and demonstrating the government’s long-term commitment to security in the Middle East.

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 11:50
Hot Blade 2013: another fruitful training week for European helicopter crews
Ovar, Portugal | Jul 26, 2013 European Defence Agency
 

The second week of Hot Blade 2013 Helicopter Exercise is now close to its conclusion. This week offered some new and challenging missions testing the capabilities of the involved military and allowing European helicopters crews to train and qualify in complex scenarios, similar to real operations theatres, as well as to improve the interoperability among the participating Nations.

 

Formation flight session

To fly in formation was on one of the possibilities that the HB13 provided to its participants during this week of exercise. Formation flight means the disciplined flight of two or more aircraft under the command of a flight “Leader”. All the other aircraft involved are called "wings."

There are several possible formations and the 751 Squadron, EH-101 Merlin already had the opportunity to flight in formation with the Dutch and the Austrians in this edition of HB13. The Austrian OH-58 KIOWA and the Dutch CH-47D CHINNOOK joined the Portuguese EH-101 Merlin and put into practice the theory gained.

The military use this kind of flight for mutual support training and for capabilities sharing. It is a type of flight that increases the capabilities of the aircraft involved: greater security and the possibility of more cargo and personnel transport.

Furthermore, the flight formation can significantly increase the overall aerodynamic efficiency. It can also reduce drag, increasing the flight range. This fulfills one of the objectives of HB13: to increase the participating forces interoperability.

 

Aviation aficionados 1st visit

 Tuesday 23 July was the day dedicated to aviation enthusiasts, either professionals or amateurs. There were sixty people who assured their place at Ovar Air Base with a prior registration. The objective was to capture the aircraft best moments and images.

These aviation experts had the opportunity to go through several observation points which were set up for this purpose, a privileged access to all air operations.

At the end of the day, a closing briefing took place where an overall opinion about the day was collected. The enthusiasts said they had enjoyed each moment and the exercise had surpassed their expectations.

 

EDA’s HTP Project Manager interview

The EDA Helicopter Training Programme Project Manager Andrew Gray explains the importance of the exercise and the reasons that led to the success of Hot Blade in Portugal.
Watch the interview here.

 

More information

Visit EDA's HB13 webpage.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 11:50
Hot Blade 2013: Preparing Together for Operations
Ovar, Portugal | Jul 17, 2013 European Defence Agency
 

Starting today, Portugal hosts the multinational helicopter exercise HOT BLADE 2013 (HB13) at Ovar Military Airfield, near Porto. More than 700 military personnel, 26 helicopters and seven fixed wing aircraft from Austria, Belgium, Germany, the Netherlands and Portugal participate in the exercise, which lasts until 31 July 2013. HB13 is part of the European Defence Agency's Helicopter Training Programme.

 

HB13 allows European helicopter crews to practice operations in a hot, high and dusty environment, simulating the challenge and the dynamic conditions that participating forces encounter if they deploy to current theatres of operation.
Besides the focus on flying in challenging environmental conditions, the exercise is developed to train joint interoperability tasks including Air Assault (AA), Special Operations Aviation (SOA), Combat Service Support (CSS), Close Air Support (CAS) including Urban CAS and Emergency CAS, Convoy/helicopter escorts, Reconnaissance and Security (R&S) operations, Combat Search and Rescue (CSAR), Personnel Recovery (PR), Military/Non Military extractions (NEO Ops), Medical Evacuation (MEDEVAC) and Casualty Evacuation (CASEVAC).
The exercise is developed on a building block approach design, starting with cross-training activities on small COMAO missions, in order to build a mutual understanding of each participant’s equipment and standard operational procedures. As the exercises progresses the complexity and numbers of assets in each COMAO missions increase. Crews from all nations will use for the first time standing operating procedures.
 

Helicopter Training Programme

HB13 builds on EDA’s Helicopter Training Programme which is consisting of the HEP (Helicopter Exercise Programme), HTC (Helicopter Tactics Course), EHTIC (European Helicopter Tactics Instructors Course), OELC (Operational English Language Course), DisSim CCD (Distributed Simulation Capability Concept Demonstrator) and the Basic Helicopter Flying Training (BHFT) projects/programmes.
The exercise programme has so far delivered five multinational exercises with 123 helicopters, 227 crews and over 5,000 personnel participating. Over 50% crews that have attended these exercises later subsequently deployed to Afghanistan. In November 2012, defence ministers of thirteen nations signed a ten years programme arrangement for the Helicopter Exercise Programme. This commitment is a concrete indication that training together is an integral part of European capability and interoperability.

“HB13 is the 6th EDA helicopter exercise, but it is also the first in many ways. It is the first exercise in a 10-year programme agreed by thirteen countries, it is the first exercise where we are flying to commonly agreed procedures, and most excitingly for me, it is the first exercise where we have been able to introduce instructors – who themselves are graduates from the first European Helicopter Tactics Instructors Course. These instructors drawn from Germany, Sweden and UK are the ‘best of the best’ and I am looking forward to seeing them mentor some of the less experienced crews, as they meet the planning and flying challenges of the exercise”, said Wing Commander Andy Gray, in charge of EDA’s Helicopter Training Programme.

For further information, visit our HB13 web page.

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 21:45
Le Portugal souhaite une coopération solide et inclusive avec l'Angola dans le domaine de la défense

11/07/13 AngolaPress

 

Benguela (Angola) - L'Angola et le Portugal peuvent développer une relation solide, l'élever au plus haut niveau et explorer les différentes voies de coopération dans le domaine de la défense, a déclaré, jeudi, à Benguela, le ministre de la Défense du Portugal, José Pedro Aguiar Branco.

 

Dans l'accomplissement de son programme de travail dans cette région, le ministre portugais de la Défense a inspecté plusieurs projets liés à la Commission Technique Militaire (MTC), en phase d'exécution dans l'Académie Militaire et l'École Militaire Aéronautique de la Force Aérienne Nationale, dans la ville de Lobito.

 

"La coopération dans le domaine de la défense a toujours été complète et véritable entre les forces armées, à l'instar des projets de coopération technique militaire, qui contribuent à la formation des Forces Armées Angolaises (FAA), ce qui affermit plus les relations dans le chapitre militaire ", a indiqué le responsable, qui termine, le même jour, son séjour de 48 heures à Benguela".

 

Il a garanti que les autorités portugaises allaient continuer à renforcer cette relation de coopération et à l'étendre à des nouveaux niveaux, contribuant ainsi à la signature de deux mémorandums d'entente, l'un relatif à l'Inspection Générale de la Défense et l'autre lié au secteur de la Santé Militaire.

 

"C'est un programme ambitieux de coopération", a expliqué José Pedro Aguiar Branco, qui a également visité les installations du Port de Lobito, le considérant comme un tampon en Afrique centrale et australe.

 

En ce qui concerne la formation de cadres militaires, il l'a qualifiée d'essentielle dans la relation entre les respectives forces armées, fait qui  mènera au lancement d'un programme d'enseignement au Portugal.

 

"Nous sommes sûrs qu'elle constiturera un levier essentiel pour renforcer les liens de confiance et d'amitié qui nous unit", a-t-il dit.

 

"De cette façon nous devons poursuivre le soutien de différents domaines de l'enseignement militaire en Angola, pour laquelle nous exprimons notre entière disponibilité d'appuyer les secteurs de l'École Supérieure de Guerre, aidant dans sa transformation en une institution de référence régionale, dans le chapitre de la formation militaire", a conclu le ministre portugais.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 10:55
Le Primauguet franchit les passes de Brest

Le Primauguet franchit les passes de Brest

14/05/2013 Sources  Marine nationale

 

Du 13 au 23 mai 2013, la France conduit auprès de six autres nations, l’entraînement tactique multinational bisannuel de lutte anti-sous-marine Spontex  sur la façade atlantique. Spontex 2013 est particulièrement consacré à la lutte anti-sous-marine en zone littorale et en eaux peu profondes.

Le Primauguet en grande rade de Brest. Le sous-marin portugais, Arpao, en rade de brest, s'apprète à  franchir les passes

Le Primauguet en grande rade de Brest. Le sous-marin portugais, Arpao, en rade de brest, s'apprète à franchir les passes

Ainsi, la France, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, la Pologne, le Royaume-Uni et le Portugal réunissent dix bâtiments de surface, deux sous-marins, deux avions de patrouille maritime et des hélicoptères, pour un entraînement de haut niveau dont l’objectif est d’améliorer l’interopérabilité des alliés en les mettant dans les conditions de leur potentiel emploi au sein d’une task force multinationale

 

Spontex met également en œuvre toute la chaîne de commandement et de contrôle  tactique dans un contexte multinational, en déployant un état-major d’une trentaine de personnes à bord du TCD Siroco, majoritairement issues de la Force aéromaritime de réaction rapide, pour conduire les opérations

 

Les moyens français participant à Spontex 13

 

    Transport de chalands de débarquement Siroco

    Frégate anti-sous-marine Primauguet

    Aviso Commandant L’Herminier

    Sous-marin nucléaire d’attaque

    Deux avions de patrouille maritime Atlantique 2

    Un état-major embarqué de trente personnes, essentiellement armé par la force aéromaritime de réaction rapide (FRMARFOR).

Le Kosciusco devant les passes de Brest

Le Kosciusco devant les passes de Brest

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 06:50

http://defesaglobal.files.wordpress.com/2011/06/dscf6095b.jpg

 

June 27, 2011 by DEFESA Global

 

Since June 20, the Portuguese Army is conducting in the north of the country a training exercise with the aim of training the EUROFOR based EUBG 2/2011 high readiness military contingent.

 

The live exercise designed DRAGÃO/PADRELA 11 include the participation until June 29 of 1374 troops from Portugal, France, Spain and Italy in an geographic area comprising Vila Real and Vila Pouca de Aguiar cities.

 

From July 01, EUBG 2/2011 will be in standby for a period of six month. If necessary, the force of 1792 soldiers (740 Portuguese, 432 elements from Spain, 177 French troops and 443 Italians) could be projected anywhere in the world. EUBG 2/2011 HQ is located near Paris, France.

 

The French Army contingent is participating with several wheeled vehicles including the TRM 10000 tractor truck, GBC 180 heavy trucks, Scania trucks based fuel tankers, P4 light utility vehicles and as well as two PVP light armoured vehicles and VLRA TPK 4.25 light truck equipped with MISTRAL air defence system.

 

The Portuguese Air Force has participated in the exercise with the AW101 Merlin medium tactical transport helicopter and support equipment and maintenance personnel as well as a TACP team.

 

A newly received shelter based secured/encrypted communications system is being used by the Portuguese troops during the exercise. Due to sensitive issues, no additional information has been provided regarding this specific equipment.

 

 

 

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 11:40

http://defesaglobal.files.wordpress.com/2011/06/sam_0398b.jpg

 

21.06.2011 By VMSB – DEFESA Global

 

At the Paris Air Show 2011 event being held near Paris, France, two Portuguese companies are displaying small and lightweight unmanned aircraft systems.

 

Tekever ASDS Lda presents the AR4 Light Ray. The system is designed to provide intelligence, surveillance and reconnaissance support to ground military units when in operations. The man-portable fixed wing unmanned aircraft system provides real time day and night imagery. It can perform surveillance, reconnaissance, target acquisition, communications tasks. The system could be as well used as a communications relay node. A ground based mobile ruggedized command and control terminal is used to operate the unmanned system.

 

AR4 Light Ray has a wingspan of 1, 80 meters, a length of 1,40 meters, a range of up to 20 km, a top speed of 55 km/h, a payload of 5 kg and an autonomy of 2 hours or 3 hours with extra powerpack.

 

UAVision-Engenharia de Sistemas Lda has displayed the U4-400 and the U6-200 small rotary unmanned aircraft systems.

 

The U4-400 platform can be used in several applications such as control of pests and diseases in agricultural crops, prevention and monitoring of forest fires, inspections of bridges and power lines, support search operation in case of disasters and as well as urban day/night surveillance.

 

A single U4-400 has been delivered to the Angolan police and additional units could be ordered.

 

The U6-200 development is to be completed in six months. This system will be mainly operated in the broadcasting industry.

 

http://defesaglobal.files.wordpress.com/2011/06/sam_0393b.jpg

 

http://defesaglobal.files.wordpress.com/2011/06/sam_0618b.jpg

Partager cet article
Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 19:30
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 16:50
La Force de gendarmerie européenne officiellement instituée

Gendarmes se préparant avant leur départ en Afghanistan, en 2009. Dans le cadre de la FGE, 150 gendarmes français forment et encadrent la police nationale afghane sur le terrain.

 

13/07/2010 par Samantha Lille

 

Le projet de loi autorisant la ratification du traité, entre l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal, portant création de la Force de gendarmerie européenne (FGE) a été adopté le 12 juillet 2010 par l’Assemblée nationale.

 

Le concept de la Force de gendarmerie européenne (FGE ou EUROGENDFOR) proposé par la France a été scellé le 17 septembre 2004, par une déclaration d’intention signée à Noordwijk (Pays-Bas). Le projet s’est ensuite concrétisé le 18 octobre 2007 par la signature d’un traité.

 

Outre les pays fondateurs représentés par la gendarmerie nationale française, la garde civile espagnole, les carabiniers italiens, la maréchaussée royale des Pays-Bas et la garde nationale républicaine portugaise, la FGE compte depuis décembre 2008, la gendarmerie roumaine parmi ses membres.

 

Opérationnel depuis 2006, ce nouvel instrument de gestion de crise a vocation à servir prioritairement la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union européenne. Elle peut également être mise à la disposition de l’ONU, de l’OTAN, de l’OSCE ou d’une coalition internationale. Elle vise à combler le manque opérationnel constaté entre le moment où des forces armées entrent sur un théâtre d’opérations et le moment où des forces de police peuvent y remplir normalement leur mission.

La FGE dispose d’un état-major permanent basé à Vicenza en Italie. Elle peut déployer une force de réaction rapide de 800 hommes sous un délai de 30 jours et peut compter jusqu’à 2 300 personnes en comptant les états tiers contributeurs.

 

C’est dans le cadre de cette force que 150 gendarmes français sont déployés en Afghanistan. Placés sous le commandement de la force internationale d’assistance et de sécurité ( FIAS) de l’OTAN, ils forment et encadrent la police nationale afghane.

 

La FGE est actuellement dirigé par le colonel portugais Jorge Esteves.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories