Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 16:50
La Roumanie reçoit ses derniers PVP mais pense à l’avenir

 

2 juin, 2015 Pierre Brassart (FOB)

 

Du 18 au 21 mai, Panhard Général Défense a reçu une délégation du Ministère de la Défense Roumain qui venait réceptionner le dernier lot de 6 PVP destinés à l’Armée roumaine. Le ministère de la Défense roumain a acquis en 2012 16 véhicules, et cette visite avait pour but la réception du dernier lot de 6 PVP.

 

La version LAORV spécifique à l’armée Roumaine apporte de nombreux nouveaux développements. Outre sa protection balistique niveau 2 STANAG, il est équipé d’une protection anti-mine niveau 2A STANAG. L’utilisation opérationnelle du véhicule est possible dans des zones climatiques de -32°C à +50°C. Les véhicules étant ensuite équipés par la société Roumaine CSR pour remplir des missions de contrôle de zones et périmètres, ils sont prêts à s’inscrire dans une projection internationale sous l’égide des Nations Unies ou de l’OTAN. Les PVP roumains sont armés de mitrailleuses 7,62mm Cugir Mitraliera md.66 qui sont la version roumaine de la PKM russe.

 

La Roumanie est le 4ème client du PVP après évidemment la France (plus de 1200 véhicules en service depuis 2008), le Chili (15 véhicules), le Togo (6 véhicules).

 

La force terrestre roumaine a encore un long chemin à faire. Devenue membre de l’OTAN en 2004, son armée est encore en grande partie celle d’un pays du pacte de Varsovie. Ses chars de combat sont des T-55 améliorés localement, ses VCI sont des BMP-1 construits sous-license (modernisés toutefois avec l’adjonction d’une tourelle israélienne OWS-25R emportant un canon de 25mm et deux missiles antichars Spike ou AT-3), ses véhicules à roues des BTR-60, 70 et 80, des BRDM-2… Son matériel moderne est celui qu’elle a acheté, loué ou reçu pour son déploiement en Afghanistan, à savoir une trentaine de Piranha IIIC, des HMMWV et des MRAP. Plusieurs VAMTAC espagnols (pour ses Forces Spéciales) et une trentaine d’automoteurs anti-aériens Guepard ont également été achetés par Bucarest.

 

En première ligne face à la situation explosive en Ukraine, la Roumanie a décidé de prendre des mesures en augmentant son budget militaire de 1,4% de son PIB en 2014 à 1,7% en 2015. Pour ce faire, Bucarest a du négocier avec l’Union européenne et le FMI afin de modifier le planning de réduction de son déficit budgétaire. Certains prédisent que la Roumanie atteindra les 2% du PIB prévu par l’OTAN en 2017. Elle aura bien besoin de cet argent pour moderniser son armée qui en a bien besoin.

Les PVP sont armées d’une mitrailleuse de 7,62mm PKM (d’origine roumaine)

Les PVP sont armées d’une mitrailleuse de 7,62mm PKM (d’origine roumaine)

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 16:55
photo Jérome Soucheres

photo Jérome Soucheres

 

source 1e BM

 

L’exercice « Marne » de la première brigade mécanisée s’est déroulé du 31 mars au 18 avril 2014 entre Charleville-Mézières (08) et Châlons-en-Champagne (51).


Rassemblant près de 1200 militaires provenant essentiellement de la 1re brigade mécanisée, mais aussi de la 1re brigade logistique, du 2e régiment de dragons et des 1er et 3e régiment d’hélicoptères de combat et près de 350 véhicules de différents types (VBCI, VAB, AMX 10 RC, PVP, VBL, CAESAR, PFM, PUMA, GAZELLE, etc.…), cet exercice a permis de conduire les ANTARES des trois régiments de mêlée (1er Régiment de Spahis, 1er Régiment d’infanterie et 1er Régiment de tirailleurs) et de mettre en situation les deux régiments d’appui (1er Régiment d’Artillerie de Marine et 3e Régiment du Génie) dans un environnement complet, réaliste et déployé.


Trois groupements tactiques interarmes (GTIA) identiques, composés d’un État-Major Tactique, de trois sous groupements interarmes (SGTIA), d’un TC2 et de renforcements, ont ainsi pu manœuvrer en terrain libre et sur le camp de Mourmelon.


Le scénario joué durant quatre jours se composait d’un déploiement en terrain libre la première journée, d’un desserrement, d’un franchissement de l’Aisne en milieu naturel sur 2 ponts du 3e RG puis d’une reconnaissance offensive en terrain libre la deuxième journée, de réductions de résistances isolées sur le camp de Mourmelon la troisième journée et enfin d’un contrôle de zone avec incident NBC la quatrième journée.


Trois principes fondamentaux ont été retenus pour la construction de cet exercice :
La liberté d’action : cet exercice en terrain libre s’est déroulé grâce au PSP (parc soutien permanent) des régiments de la brigade renforcé des PEB (porte engin blindé) de la 1re BL.
La concentration des efforts : trois ANTARES ont été réalisés durant trois semaines consécutives.


L’économie des moyens : l’utilisation d’un parc unique centralisé a permis de diviser par 2 le coût de l’exercice, en réduisant au strict minimum les mouvements de mise en place et en bénéficiant de l’appui d’un peloton PEB. Les 75 heures de potentiel utilisées par engin blindé n’ont été que des heures tactiquement productives.


Cet exercice majeur de l’année 2014 pour la 1re brigade mécanisée, marque la fin d’un processus cohérent de la préparation opérationnelle décentralisée (POD) commencé en mars par les exercices de simulation MASCARA et SIMULNEB.

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 12:55
SPRAT - 100% français

22.11.2013 Armée de Terre

 

700 chevaux sous le capot. Une Porsche ? Une Lamborghini ? Non, le SPRAT ! Ce véhicule militaire 100% français est unique au monde. Aussi à l'aise sur les pavés des Champs Elysées le 14 juillet que dans la boue des campagnes Alsaciennes. Moins de 5 minutes pour déployer un pont d'assaut de 24 mètres. Déconseillé pour les créneaux... mais indispensable à l'armée de Terre.*

 

Reportage photos de I. Héliès/Armée de Terre

Partager cet article

Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 08:55

PVP bold-alligator-10 photo Ministere de la Defense FR

 

28.02.2013 par Guillaume Belan (FOB)

 

Les restrictions budgétaires laissaient  penser que la troisième et dernière tranche de 100 PVP (Petit Véhicule Protégé) pour l’armée française était passée à la trappe. Surprise, cette dernière tranche a été partiellement commandée par DGA (Direction Générale de l’Armement) au mois de décembre dernier. Le constructeur de blindés légers Panhard (racheté il y a quelques mois par le groupe Renault Trucks Défense) a reçu une notification pour 50 de ces véhicules.

 

Un soutien de la DGA qui est le bienvenu; les chaînes de production de Marolles-en-Hurepoix s’étant sérieusement ralenties. Les dernières livraisons de PVP pour l’armée française s’étant achevées à l’automne 2012. Avec ce dernier lot de 50 véhicules, l’armée de terre disposera au total de 1183 PVP. A noter que les derniers véhicules livrés sont au standard Mk3, offrant une protection anti-mines améliorée. La dernière centaine de véhicules livrée est par ailleurs équipés du tourelleau WASP (Weapon Under Armor for Self Protection). Téléopéré pour une meilleure protection de l’équipage, le WASP met en œuvre une mitrailleuse de 7,62 mm couplée à une lunette d’observation et de visée infrarouge issue du système FELIN de Sagem.

 

Le PVP a également fait ses débuts sur le marché export avec une commande pour le Chili, la Roumanie et le Togo. Le groupe RTD serait en discussion avancée sur un prospect de vente au Moyen Orient.

 

Le PVP est dorénavant éprouvé aux opérations : Afghanistan, Géorgie (Gendarmerie), Liban, et Mali. Sur ce dernier théâtre, le PVP serait déployé dans le cadre d’une BRB (Batterie de Reconnaissance de Brigade), un détachement multi-capteurs. Le véhicule est dans ce cadre muni de divers équipement de reconnaissance, dédiés à la guerre électronique (écoute et localisation) ainsi que transporteur de DRAC (Drone de Reconnaissance Au Contact d’EADS).

Partager cet article

Repost0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 18:54

CRAB photo RP Defense

 

11.06.2012 Panhard- army-guide.com

 

Panhard General Defence, leader in the area of light armoured vehicles - under 15 tons, will display the whole range of products, combat vehicles, liaison vehicles and support vehicles, as well as its range of remote-controlled weapon systems.

 

A couple of new items in the area of combat - the Sphinx and the CRAB - will renew the selections of land forces, as much in the area of employment doctrine as in the area of technology.

 

Le CRAB, an applicant to the Scorpion VBAE (Commitment support armoured vehicle) program, includes a couple of technologies mastered by Panhard: the survival cell and the integration of a remote-controlled weapon system; it enables to achieve a low-profile and light-weight CRAB, while providing an outstanding protection level for this weight category. It will be possible to airlift a troop of three vehicles in combat configuration in an A400M; and this vehicle has a significant firepower provided by its weapon system.

 

The SPHINX, an applicant to the Scorpion EBRC (Combat Reconnaissance Armoured Buggy) program, links a concept of highly-mobile armoured platform - thanks to a weight/power ratio higher than 30 hp/t - to a turret fitted with a Lockheed Martin CTA 40 gun. It will dramatically reduce costs thanks to a very attractive LCC (Life Cycle Cost).

 

The HORNET remote-controlled cupola, developed with Sagem according to an industrial scheme that had been used to develop the WASP, can be fit either with a 12.7-mm machine-gun or a 40-mm grenade-launcher. Its design enables to have a reduced overall height, and it is possible to set numerous optional assets onto a frame which is independent from the mount. The choice of Sagem optronics, and VA (Value Analysis) carried out on the main mechanisms have enabled to decrease the price that is much lower than current prices on the market.

 

Moreover, Panhard will also display the families of vehicles - coming from the VBL and PVP - that are already well established in the French Army, and also widely disseminated at export.

 

The two thousand and three hundred VBLs manufactured to date, used in operations under all latitudes have been offered in twenty-five different versions, for a wide array of missions: combat, security, recce, surveillance, and intervention missions, for national defence and homeland security. Panhard keeps selling the VBL in the new Mk2 version, re-engined with a140-hp power train. The VBL Mk2 has already been manufactured for Kuwait.

 

The PVP, the PVP HD or Gavial Plus, and the PVP XL cover the five-to-twelve-ton vehicles to offer an appropriate price and targeted achievements. With its (Stanag 4569) protection level 2 and a one-ton payload weighs 5.5 tons only. The PVP HD and its seven tons, competes with nine-ton armoured vehicles. The PVP XL (STANAG-level 4 for mine and ballistic protection, and a three-ton payload) competes with fourteen-ton vehicles whereas it only weighs twelve tons.

Partager cet article

Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 09:21
Un millier de petits véhicules protégés en service

12/06/2012 DGA Actualité

 

La direction générale de l’armement (DGA) a livré début juin 2012 son 993e petit véhicule protégé (PVP) à l’armée de Terre. 1 133 PVP avaient été commandés à la société Panhard General Defense.

 

Le PVP est un véhicule 4x4 moderne, équipant les cellules de commandement des unités d’artillerie et de génie, ainsi que certaines unités spécifiques de l’infanterie parachutiste et alpine, de la circulation et du renseignement. Aérotransportable, blindé et très mobile, il peut transporter jusqu’à 4 passagers. Il dispose d’une mitrailleuse de 7,62mm qui, pour certains emplois, est installée sur un tourelleau téléopéré de l’intérieur du véhicule. Le PVP a été déployé en Géorgie, au Liban et en Afghanistan.

 

Les PVP sont produits sur les 2 sites industriels de Marolles-en-Hurepoix (Essonne) et Saint-Germain-Laval (Loire). Le programme PVP représente environ un million d’heures de travail pour Panhard et ses sous-traitants.

Partager cet article

Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 07:59

ar

http://www.meretmarine.com/objets/500/25748.jpg

Des VBCI à Toulon

crédits : MARINE NATIONALE - EMMANUEL RATHELOT

 

14/06/2012 MER et MARINE

 

Faisant partie des moyens terrestres projetables par les bâtiments amphibies de la Marine nationale, les Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI) et les Petits véhicules protégés (PVP) continuent de remplacer les anciens matériels de l'armée de Terre. A l'occasion du salon Eurosatory, qui s'est déroulé cette semaine la Direction générale de l'armement a annoncé avoir livré, le 12 juin, le 400ème VBCI. Produit par un groupement d'entreprises constitué de Nexter Systems et Renault Trucks Defens, ce véhicule a été commandé à 630 exemplaires par la DGA. Alors que le premier VBCI est sorti de l'usine Nexter de Roanne (Loire) en 2008, le dernier exemplaire doit être livré en 2015.
Doté de 8 roues motrices, ce blindé de 30 tonnes en charge, capable d'atteindre 100 km/h, remplace les AMX-10. Il existe en version poste de commandement (VPC) et en version de combat d'infanterie (VCI). La version VCI, commandée à 520 exemplaires, est équipée d'une tourelle de 25 mm et peut embarquer 11 soldats. Aérotransportable dans le futur avion A400M, il peut également embarquer sur les bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la Marine nationale, avec mise en oeuvre, pour les opérations amphibies, via des engins de débarquement de type EDAR ou CTM, déployés depuis le radier des BPC.


Engins de débarquement et BPC (© : MARINE NATIONALE)


PVP à bord du BPC Mistral (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Il en est de même pour le PVP, destiné à remplacer les P4, avec la particularité, par rapport à ses aînés, d'offrir une protection aux personnels transporté grâce sa cabine fermée et blindée. En tout, 1133 PVP ont été commandés à Panhard General Defense, la réalisation de ces véhicules 4x4 étant répartie sur les sites de Marolles-en-Hurepoix (Essonne) et Saint-Germain-Laval (Loire). Le 993ème exemplaire a été livré début juin à l'armée de Terre. Les PVP équipent les cellules de commandement des unités d'artillerie et de génie, ainsi que certaines unités spécifiques de l'infanterie parachutiste et alpine, de la circulation et du renseignement. Pouvant transporter jusqu'à 4 passagers, ils disposent d'une mitrailleuse de 7,62mm qui peut être installée sur un tourelleau télé-opéré de l'intérieur du véhicule.
Le PVP, comme le VBCI, ont déjà été déployés sur plusieurs théâtres d'opérations, comme le Liban et l'Afghanistan. Dans le domaine des nouveaux équipements terrestres amenés à embarquer sur les BPC de la marine, on notera que l'armée de Terre attend toujours le lancement du programme Scorpion, dont l'un des enjeux est le remplacement des Véhicules de l'avant blindés (VAB) par les futurs Véhicules blindés multi-rôles (VBMR).
___________________________________________

- Voir le webdocumentaire de la DGA sur le VBCI


VAB débarqué par un EDAR (© : ECPAD)

Partager cet article

Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:52
Panhard propose son PVP en Inde (FOB)

11.05.2012 par Guillaume Belan (FOB)

 

L’Inde vient d’émettre deux RFI (Request for Information), étape préalable à un appel d’offre formalisé, pour des blindés légers. Avec plus de 20 000 km de frontières (dont 15 000 terrestres), le nombre de véhicules concernés est à la mesure du pays et de ses ambitions régionales. Au total, le besoin de l’armée de terre indienne concerne 2800 blindés légers (2000 + 800), qui doivent se décliner en plusieurs versions (véhicules protégés de liaison, patrouille, transport, observation artillerie, porteurs de systèmes d’armes…). Aujourd’hui l’armée de terre indienne est encore équippée au « format guerre froide », à savoir uniquement de véhicules lourdement blindés (chars de combat et BMP) mais aucun blindé moyen ou léger.

 

Le constructeur français de blindés légers français Panhard s’est associé au producteur indien de camion Ashok Leyland pour offrir son PVP (Petit Véhicule Protégé), en service dans l’armée française. Ashok est l’un des principaux constructeurs de camions civils indiens (2 milliards de chiffre d’affaires) et fournit déjà l’armée indienne des camions de transport. Au terme du partenariat avec le français de Marolles-en-Hurepoix, Ashok Leyland sera en charge de l’adaptation du PVP au besoin indien (volant à droite, intégration d’équipements spécifiques…) ainsi que de la production, qui serait assurée en Inde.

 

Panhard se retrouve face à peu de concurrents internationaux, l’offre de blindés légers dans la gamme des 5 tonnes dont une de charge utiles étant rare, mais à de nombreux locaux (Tata, Mahindra…). A l’instar de nombreux industriels civils indiens, Ashok Leyland tente de percer sur un marché militaire qui offre des perspectives très alléchantes. Outre Panhard sur le segment des véhicules blindés légers, l’indien s’est associé à l’allemand KMW (Krauss-Maffei Wegmann) pour répondre aux besoins de l’armée pour des blindés lourds.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:00
PLF 2012 : le budget de défense en croissance

30 septembre 2011 par J H l- DSI n°74, octobre 2011

 

Selon le projet de loi de finance 2012, le budget de défense va connaître une croissance à 31,72 milliards d’euros (39,37 milliards avec les pensions, soit 1,9 % du PIB), soit 550 millions d’euros de plus qu’en 2011. Boosté par des recettes exceptionnelles qui n’ont manifestement pas toutes été versées à la défense (elles se montent à 1,09 milliard), le budget comprend toujours un poste « équipement » de 16,5 milliards d’euros (16 en 2011).

 

Ce montant, toutefois, doit être relativisé, dès lors qu’il comprend les infrastructures mais aussi le Maintien en Condition Opérationnelle (MCO). Concrètement, l’équipement stricto sensu et hors dissuasion représente 7,8 milliards d’euros. La dissuasion (y compris ses infrastructures, études, etc.) représente 3,4 milliards. Le MCO passe à 3 milliards, en augmentation. Plus largement, la masse salariale hors-pension passe de 11,7 milliards en 2011 à 11,6 en 2012.

 

Concrètement, seront reçus en 2012 : 1 C-160 Gabriel rénové, 7 nacelles de reconnaissance Areos, 11 Rafale, 2 Falcon 2000 LX, 5 CN235, 228 AASM, 2 systèmes SAMP/T et 61 missiles Aster, 10 missiles MICA, 15 Mistral rénovés, 3 EC725 Caracal, 8 NH90, 4 Cougar rénovés, 6 Tigre, 4 036 FELIN, 100 VBCI, 38 VHM, 16 Exocet MM40 bloc 3, 1 frégate FREMM, 1 BPC, 1 500 Ensembles de parachutage du combattant (EPC), 200 véhicules Petits véhicules protégés (PVP); 3 Système de Pose Rapide de Travure (SPRAT), 12 réseaux navals RIFAN étape 2, 51 stations ASTRID phase 2, 11 stations navales et 1 téléport TELCOMARSAT, 17 kits de numérisation SI Terre, 10 stations sol et navales SYRACUSE III.

 

Sont au programme pour 2012, pour la dissuasion, la commande d’une tranche de production du missile balistique M51.2 ; le lancement de la réalisation du programme TRANSOUM relatif aux transmissions stratégiques ; la poursuite de la rénovation des C135. En matière de commandement et maîtrise de l’information, sont programmés la poursuite de la réalisation de deux satellites optiques à très haute résolution MUSIS ; la poursuite de la numérisation des forces et la modernisation de leurs moyens d’information et de communication avec les commandes de 19 réseaux navals RIFAN étape 2 et de 8 systèmes de drones tactiques SDTI ; la réalisation de travaux de développement pour le programme CONTACT (réseau de radiocommunication tactique) ; le lancement des travaux de développement du Système d’information des armées (SIA).

 

En matière de combat, sont prévus le lancement de la rénovation des avions de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2), la préparation du prochain arrêt majeur du porte-avions Charles-de-Gaulle et du développement du missile Antinavire Léger (ANL). La projection devrait compter sur 2 avions Falcon 2000 LX, la rénovation de 5 Cougar ; 1 500 EPC ; 34 NH90 ; 100 PVP. En matière de sauvegarde/protection, sont au programme 1 Bâtiment de Soutien et d’Assistance Hauturiers (BSAH) ; 3 systèmes de Détection et d’identification d’agents Biologiques (DETECBIO) ; 3 patrouilleurs de type Supply Ship.

 

Consulter le budget 2012 de la défense : mindef_VF[1]

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 06:40

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c9/PVP_%28Petit_v%C3%A9hicule_prot%C3%A9g%C3%A9%29_%281%29.JPG/800px-PVP_%28Petit_v%C3%A9hicule_prot%C3%A9g%C3%A9%29_%281%29.JPG

 

8 Sep 2011 By PIERRE TRAN DefenseNews

 

PARIS - The Direction Générale de l'Armement (DGA) has ordered a further 200 small armored vehicles from Panhard, boosting a previous contract for 933 units, the procurement office said in Sept. 8 statement.

 

"The Direction Générale de l'Armement (DGA) ordered from Panhard General Defense Sept. 6, 2011, 200 PVP for the Army," the procurement office said.

 

The PVP is the Petit Véhicule Protegé, an armored four-wheel-drive vehicle that can be fitted with a 7.62mm machine gun on a remote-operated turret.

 

The new batch of vehicles will be delivered in 2012. The last of the 933 units ordered in 2004 will be produced in December of this year, the DGA said.

 

No financial details were available.

 

The PVP has been deployed in Lebanon and Afghanistan.

 

Production of the PVP at two Panhard sites has so far generated 1 million hours of work, the DGA said.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 16:30

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/dga/1_programmes/le-petit-vehicule-protege-pvp-credit-stat/266082-1-fre-FR/le-petit-vehicule-protege-pvp-credit-stat.jpg

source defense.gouv.fr

 

08/09/2011 Direction générale de l'armement

 

La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé à Panhard General Defense, le 6 septembre 2011, 200 PVP destinés à l’armée de terre. Cette commande s’ajoute au marché initial de 933 PVP passé en 2004 et dont le dernier exemplaire sera produit en décembre 2011. Ces 200 PVP supplémentaires seront livrés en 2012.

 

Le PVP est un véhicule 4x4 moderne, équipant les cellules de commandement des unités d’artillerie et de génie, ainsi que certaines unités spécifiques de l’infanterie parachutiste et alpine, de la circulation et du renseignement. Aérotransportable, blindé et très mobile, il peut transporter jusqu’à 4 passagers. Il dispose d’une mitrailleuse de 7,62 mm qui, pour certains emplois, est installée sur un tourelleau téléopéré de l’intérieur du véhicule. Le PVP est déployé au Liban depuis fin 2009 et en Afghanistan depuis début 2010.

 

Les PVP sont produits sur les 2 sites industriels de Marolles-en-Hurepoix (Essonne) et Saint-Germain-Laval (Loire). Le programme PVP a représenté jusqu’à présent un total d’environ un million d’heures de travail pour Panhard et ses sous-traitants.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories