Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 11:54
 « Réserve inversée », une convention signée avec COFELY INEO

 

08/10/2014 Armée de l'air

 

Vendredi 3 octobre 2014, une convention a été signée entre la société COFELY INEO et la direction des ressources humaines de l’armée de l’air (DRHAA).

 

Deux officiers supérieurs de l'armée de l'air seront bientôt immergés au sein de cette société à raison d’une semaine par semestre pendant trois ans.

 

Il s’agit de l’un des premiers partenariats avec une entreprise extérieure à la Défense. Il a été baptisé « réserve inversée » en raison des périodes d’immersion en entreprise qui s’apparentent aux périodes de réserve instaurées dans les unités militaires.

 

Ces officiers participeront à la vie de l’entreprise et seront totalement intégrés à ses activités. Un tuteur leur sera assigné afin de faciliter leur immersion, leur permettre d’apporter une expertise au sein de l’entreprise et de les former aux spécificités du domaine d’activité concerné.

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 11:55
ORSEM 2014

 

28 août 2014 Armée de Terre

 

Vendredi 22 août 2014 s’est déroulée, dans la cour de l’École militaire à Paris, la cérémonie de remise de diplôme aux officiers de réserve spécialistes d’état-major (ORSEM), de la promotion Colonel Pflimlin. Ces officiers, comme les quelque 20 000 hommes et femmes qui composent la réserve opérationnelle, sont des acteurs à part entière de la Défense. Comme chaque année, le cours des ORSEM a accueilli, durant les trois semaines de formation, des officiers des armées alliées.

Partager cet article

Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:40
Russie: les réservistes mobilisés pour des exercices de grande envergure (Défense)

 

MOSCOU, 1er août – RIA Novosti

 

Le ministère russe de la Défense a mobilisé les réservistes dans le cadre d'exercices militaires qui se dérouleront dans tout le pays entre août et octobre, indique vendredi le ministère dans un communiqué.

 

"La formation concernant les principales spécialités militaires aura lieu pendant deux mois directement dans les garnisons et unités militaires", lit-on dans le communiqué.

 

Les exercices visent à familiariser les réservistes avec l'usage et l'entretien des nouveaux modèles d'armement et d'équipement. Parmi les spécialités concernées figurent les communications, les missiles, l'artillerie et la logistique. L'infanterie motorisée et les forces côtières de la marine sont également concernées, indique le ministère.

 

Les réservistes recevront une compensation financière. Ils seront en outre nourris, soignés, et dédommagés de leurs frais de voyage.

 

Le ministère rappelle que ces exercices ont été prévus en novembre 2013, au moment de la conception du plan de préparation des Forces armées russes pour l'année 2014.

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:50
David Cameron opens the Edinburgh Detachment of the Royal Marines Reserve

 

09.07.2014 Royal Navy

 

Lt Col Richard Parvin (RM), the Commanding Officer of RMR Scotland, talks about the opening of the RMR Edinburgh detachment and what the superb new facilities will mean to the Royal Marines Reserve.

 

He also talks about the importance of the visit by David Cameron and the vital role of the Royal Marines Reserve.

 

You can find more info, news and pictures from RMR Scotland on their web page:

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
photo Tsahal

photo Tsahal

 

TEL AVIV, 8 juillet - RIA Novosti

 

L'armée israélienne a reçu l'autorisation d'appeler sous les drapeaux 40.000 réservistes pour participer à l'opération dans la bande de Gaza, a déclaré lundi à RIA Novosti uns source au sein de la direction politique d'Israël.

 

"Pour le moment, il ne s'agit que d'une autorisation obtenue par l'armée. Ce n'est pas évident qu'un tel nombre - 40.000 réservistes - sera nécessaire. Tout dépendra de l'évolution de la situation", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sous couvert de l'anonymat.

 

L'opération dénommée Bordure Protectrice (Protected edge) lancée par Israël dans la bande de Gaza se limite pour le moment à des frappes à distance, mais les militaires ont reçu l'ordre d'"être prêts à aller jusqu'au bout", dont l'invasion de la bande de Gaza par l'armée de terre.

 

La dernière opération terrestre des troupes israéliennes à Gaza remonte à l'hiver 2008-2009. Cette opération a alors fait plus de 1.000 morts palestiniens.

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:55
Étudiants en informatique : devenez réserviste dans la cyber-défense

 

1 Juillet 2014 Delphine Dauvergne - letudiant.fr

 

L’armée crée une équipe de réservistes spécialisés en cas de cyber-attaque de la France. Les écoles d’informatique vont être sollicitées pour associer leurs étudiants au dispositif. Une expérience unique, bien utile pour le pays et pour le CV…

 

Étudiants en informatique, vous aurez bientôt la possibilité de devenir réserviste en cyber-défense. "En cas de crise majeure, la main d'œuvre compétente en cyber-défense ou en informatique serait à son poste dans les entreprises, au sein des structures de l'État ou de service public. Mais la seule ressource supplémentaire potentiellement disponible immédiatement se trouve dans les écoles d'informatique ou de télécommunications", explique le contre-amiral Arnaud Coustillière, officier général cyber-défense.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:55
Griffon - Un exercice sans réserve !

 

01.07.2014 par Armée de Terre

 

Action et cohésion au cours de l'exercice tactique annuel d'entraînement du dispositif Guépard Réserve de la brigade de renseignement. Dans le Bois de la Dame, près de Metz, pendant 30 heures, les réservistes ont été confrontés à plus de 30 incidents. Leur mission ? mise en place du dispositif de sécurité d'un sommet international dans un contexte particulièrement tendu. Dans des conditions réalistes, l'unité a dû protéger une installation de transmission vitale face à des risques de sabotage. La réserve se doit d'être toujours opérationnelle et entraînée afin d'être projetée en cas d'urgence. L'exercice Griffon vécu dans des conditions réalistes, à suivre en images.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:55
Portrait Réserve - le LCL (R) Jean GUYON

 

01.07.2014 par Armée de Terre

 

Le LCL (R) Jean GUYON (50 ans), a effectué son service national comme aspirant au 503e régiment de chars de combat. Il termine en août 1989 et rentre dans la réserve en septembre de la même année. En 1997 il rejoint le 2e RH (à SOURDAIN région parisienne) comme commandant d'unité du 5e escadrons de réserve, il est maintenant officier traitant et effectue un quinzaine de jours de réserve par an., dans le civil il est proviseur adjoint dans l'enseignement privé et habite Versailles.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 12:55
Réseau cyberdéfense : première rencontre annuelle à l'Ecole militaire

 

27/06/2014 Sarah Jeuffé - Economie et technologie

 

Mercredi 25 juin 2014, les membres du réseau cyberdéfense de la réserve citoyenne (RCC) se sont retrouvés pour leur première rencontre annuelle à l’École militaire.

 

Ouverte par les hauts responsables de la communauté nationale de cyberdéfense, la première journée annuelle de la réserve citoyenne de cyberdéfense (RCC) rassemblait mercredi 25 juin les réservistes et membres du réseau cyberdéfense. Près de 70 personnes étaient présentes pour cette journée dont le but était de réunir les membres et de discuter des projets en cours et à initier.

 

La RCC, créé en juillet 2012, est un cercle de confiance regroupant des professionnels travaillant dans le domaine de la cybersécurité. Sa création résulte d’un double constat : la nécessité d’appuyer les acteurs de la communauté nationale de cyberdéfense dans leurs actions à travers un réseau transverse d’experts techniques et non techniques du domaine et de constituer des relais vers la société civile contribuant ainsi à la sensibilisation indispensable à une posture nationale de cyberdéfense robuste.

 

Elle associe ainsi plusieurs organismes étatiques tels que l’Etat-Major des armées (EMA), l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), la Direction générale de l’armement (DGA)… tous représentés durant cette journée. Composée de 150 membres, ses actions s’inscrivent dans le cadre de la loi de programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et dans le pacte Défense Cyber.

 

Durant cette journée, les chargés de mission ont, dans un premier temps, présenté leurs actions en cours. La deuxième partie de la rencontre était tournée vers l’échange autour de plusieurs projets proposés et présentés par les réservistes citoyens (RC). Une intervention du commandant (RC) Thierry Rouquet, a notamment engagé le débat sur le thème de « Cyber Sécurité : hisser les acteurs français au niveau de la compétition mondiale ».  Cette journée aura été riche en débats et en rencontres, et nécessaire pour que la RCC puisse continuer à inscrire son action en totale adéquation avec les besoins de communauté nationale de cyberdéfense et en soutien de celle-ci.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:50
David Atkinson - Reservist - video by BAE Systems

 

24.06.2014 BAE Systems

 

David is the Military Air & Information Lead for integrating the F-35 with the Queen Elizabeth-class aircraft carriers. In the Territorial Army he's currently Vice-President of the Army Officer Selection Board and Assistant Director (Reserves) for the Land Directorate.

Partager cet article

Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 17:55
Exercice Lynx de la 7e Brigade Blindée

Exercice Lynx / Crédits : 7e BB

 

05/06/2014 J. SEVERIN - Armée de Terre

 

Du 27 mai au 1er juin 2014, la 7e brigade blindée (7e BB), de Besançon, a conduit l’exercice LYNX, dans la région de Vouglans (Jura).

 

Dans le cadre du dispositif « Guépard réserve territoire national », l’exercice LYNX avait pour objectif de  vérifier la capacité de la 7eBB à engager, avec un court préavis, une compagnie Proterre, exclusivement composée de réservistes.

 

C’est ainsi que 60 d’entre eux, issus de six régiments (35eRI, 152e RI, 1er RCH, 1er RA, 54eRA, 19e RG), ont été déployés autour du site hydroélectrique de Vouglans, afin d’en assurer la protection. Leurs savoir-faire ont été testés à travers différents exercices comme réagir lors d’une tentative d’intrusion ou encore sécuriser un périmètre à la suite d’une fuite accidentelle de chlore.

 

L’occasion de certifier la capacité opérationnelle de cette unité de circonstance et de confirmer l’engagement et la motivation des réservistes.

Partager cet article

Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 16:50
 photo Richard Harvey

photo Richard Harvey

Lord Dannatt said events in Syria and Ukraine showed how the strategic landscape had changed since the Government's 2010 defence review

 

08 Apr 2014 By Ben Farmer, Defence Correspondent

 

A former head of the Army has said Britain must have another 5,000 regulars to show it takes its defence responsibilities seriously.

 

The Government should roll back Armed Forces cuts and recruit another 5,000 regular soldiers, sailors and airmen, a former head of the Army has said.

 

Lord Dannatt said new threats from Vladimir Putin and the civil war in Syria had left the Coalition’s cost-cutting defence reforms outdated.

 

He said there were also “genuine concerns” over whether the Army could meet its plan to train and recruit 30,000 reservists to make up for the loss of 20,000 regulars by 2020.

 

He told the House of Lords: “I believe there’s an increasingly strong case to uplift the manning of our regular Armed Forces by some 5,000 posts."

 

Read full article

Partager cet article

Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 07:40
Ukraine: 19.000 réservistes de l'armée mobilisés

 

KIEV, 2 avril - RIA Novosti

 

19.000 réservistes de l'armée ont été mobilisés en Ukraine, a annoncé mercredi à Kiev Andreï Paroubiy, nommé secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense d'Ukraine après le changement de pouvoir dans ce pays le 22 février.

"A l'heure actuelle, l'armée ukrainienne a rappelé sous ses drapeaux 19.000 réservistes dans le cadre de la mobilisation", a indiqué M.Paroubiy.

La Rada suprême (parlement ukrainien) a décrété une mobilisation partielle de l'armée et de la Garde nationale le 17 mars, au lendemain du référendum en Crimée marqué par un vote massif en faveur de l'adhésion de cette république à la Russie. Il est prévu de mobiliser 20.000 hommes pour l'armée et 20.000 hommes pour la Garde nationale nouvellement créée sur la base des Troupes de l'Intérieur.

Un changement de pouvoir ayant toutes les caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Moscou conteste la légitimité des nouvelles autorités du pays.

La république autonome de Crimée a refusé de reconnaître les nouvelles autorités ukrainiennes. Elle a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et sa réunification avec la Russie au terme d'un référendum tenu le 16 mars, lors duquel 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision. La Russie et la Crimée ont signé le 18 mars dernier le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:50
Reservists of Royal Wessex Yeomanry train with Challenger 2 and Chinook

28 mars 2014 British Army

 

Reserve soldiers of the Royal Wessex Yeomanry recently trained with Challenger 2 main battle tanks and RAF Chinook helicopters on Salisbury Plain for Exercise Spring Warrior.

For the first time in more than a decade the unit teamed up with the RAF. Their joint mission with air crew from 27 Squadron RAF Odiham was co-ordinate the delivery by air of personnel and their Wolf Scout Land Rovers.

Driver Trooper Marcus Cribb talks about his role as a Reservist working with Challenger 2 and how being a Reservist fits in with his civilian life.

Find out more: http://www.army.mod.uk/news/26133.aspx

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 13:55
Saint-Cyr : les élèves-officiers du 4e bataillon honorent un officier de réserve de la Grande Guerre

 

13.12.2013 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord. - Défense Globale

 

Jeudi 12 décembre, sur la cour Rivoli, les élèves-officiers du 4e bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr ont choisi de donner le nom de leur promotion au chef de bataillon Charles Delvert, officier de réserve qui s'illustra pendant la Grande Guerre et historien. Voici une très belle photo (de la communication des écoles de Saint-Cyr) de la cérémonie de baptême de la promotion, sous la présidence du général Antoine Windeck, commandant les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et la base de défense de Vannes-Coëtquidan.

 

Saint-Cyr : les élèves-officiers du 4e bataillon honorent un officier de réserve de la Grande Guerre

Avant le baptême de promotion a eu lieu la remise des galons d’aspirant aux 110 élèves-officiers polytechniciens, 11 ingénieurs en études et techniques d’armement, 10 ingénieurs militaires d’infrastructure, aux 4 élèves-officiers du corps technique et administratif du service des essences des armées et aux 29 élèves officiers sous contrat de la filière spécialistes.

Ensuite, l’ensemble des élèves-officiers du 4e bataillon, dont les 48 officiers sous contrat de la filière encadrement, ainsi que les stagiaires IEP et ESSEC et les commissaires-élèves en formation de milieu Terre en scolarité au premier bataillon de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr  ont reçu leur sabre des mains de leur parrain.

Cette année près de 500 élèves officiers recevront au 4e bataillon une formation d’un à cinq mois. En dépit de leur diversité ils se rassemblent derrière une même devise : l'audace de servir. Ils constituent chaque année une même promotion, qui porte le nom de Chef de bataillon Charles Delvert  pour l'année 2013-2014.

Charles Delvert fut blessé quatre fois pendant la Première Guerre mondiale. Il fut ensuite un historien reconnu et publia après-guerre ses Carnets d'un fantassin, rédigés au jour le jour au front.

Commandé par le lieutenant-colonel  Jean-Michel Antoine, le 4e bataillon, école des stages cours, dispense une formation  majoritairement axée autour des piliers humain et militaire.

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 23:50
Reservists Training to be Challenger Tank Crew

 

18.11.2013 UK MoD

 

Army Reservists of the The Royal Wessex Yeomanry (RWxY), the South West's Army Reserve Cavalry Regiment taking part in Challenger 2 main battle tank live firing exercise.

As their civilian colleagues drove to work through the morning rush hour on Monday 18th November, 40 Army Reservists from the West Country climbed aboard Challenger 2 Main Battle Tanks to experience live firings first hand as they trained to become tank crews.


-------------------------------------------------------
© Crown Copyright 2013
Photographer: Sgt Russ Nolan RLC
Image 45156297.jpg from www.defenceimages.mod.uk

Reservists Training to be Challenger Tank CrewReservists Training to be Challenger Tank Crew
Reservists Training to be Challenger Tank Crew

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 19:50
Army reservists conduct live firing exercise

A white-hot round is fired from a Challenger 2 tank's gun [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

 

21 November 2013 Ministry of Defence and Defence Infrastructure Organisation

 

Reservists of the Royal Wessex Yeomanry have trained alongside former regular soldiers in a live firing exercise on Lulworth Ranges, Dorset.

 

Normally based at squadrons in Bovington, Salisbury, Cirencester, Barnstaple and Paignton, the reservists spent their weekend being rigorously tested at Five Tips Range – one of the premier firing ranges in western Europe – to make sure they are ready to become reserve crewmen on the Challenger 2 main battle tank, and to carry out important support roles such as medics in the future British Army.

By this time next year, the Royal Wessex Yeomanry will formally become the only armoured reinforcement unit in Britain and will be working towards fully integrating with the British Army’s 3 regular armoured units: the Queen’s Royal Hussars, the King’s Royal Hussars and the Royal Tank Regiment.

As a result, the Royal Wessex Yeomanry will also become one of only a handful of reserve units to be a part of the British Army’s reaction forces; ready to deploy anywhere around the world to protect Britain’s interests and national security.

 
Army reservists conduct live firing exercise
A Challenger 2 main battle tank races across the Five Tips Range, near Lulworth in Dorset [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

This challenging and exciting new role was bestowed upon the Royal Wessex Yeomanry following the publication of the government white paper ‘Reserves in the Future Force 2020’ earlier this summer, detailing the future structure of the British Army and how it will operate. It also outlined the creation of a well-trained, well-funded, well-equipped and fully integrated reserve force.

In all, 4 tanks were involved in the exercise, each one crewed entirely by reservists and commanded by a former regular soldier. Everyone in the crew from the commander to the gunner, loader and driver were continuously tested by regular soldiers from one of the units that the Royal Wessex Yeomanry will be paired with in the future.

The teams worked together in the cramped and intense atmosphere inside the hull of the Challenger 2 tank to fire the weapon’s main armaments, the 120-millimetre (mm) gun and the 7.62mm coaxial machine gun – engaging and destroying multiple targets whilst travelling at more than 25 miles per hour across difficult terrain.

 
Army reservists conduct live firing exercise
A reservist passes an armour-piercing round through the hatch of a Challenger 2 main battle tank [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

Commanding Officer of the Royal Wessex Yeomanry, Lieutenant Colonel Chris MacGregor, said:

The capability of a tank comes through its crew. It’s not the individuals inside it. So, one of the things they’ll be practising is that interaction and integration and, in many ways, what you’ll find inside a Challenger tank is the microcosm of all the changes we’re making to the Army in that we have integrated crewmen.

In some of the tanks there may be a regular, and you’ve got reservists who are normally a civilian in some other occupation, and they are having to come together to work in absolutely harmonised ways to get the effects that you’ve seen today to reach that military capability.

 
Army reservists conduct live firing exercise
Army reservists take aim with a Challenger 2 main battle tank [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

One of the Challenger 2 tank gunners was Lance Corporal Rob Stiff, a senior IT project manager. Lance Corporal Stiff is a former regular soldier with 7 years in the infantry with the Royal Gloucestershire, Berkshire and Wiltshire Regiment behind him.

Now Lance Corporal Stiff is a reservist serving with C Squadron, Royal Wessex Yeomanry. On returning to the military as a reserve he said:

I missed the camaraderie, I missed the guys and I missed doing something that fulfilled me completely. The Army always gave me that. I didn’t leave the Army because I’d fallen out of love with it; I wanted to start a new career before I was too old, and this gives me that fix.

I get to be with guys and girls of the completely same mindset. We’re all here for the same reason; good banter, good laugh, work hard, play hard, and we’ve got a really worthwhile role now in the Army going forwards.

Army reservists conduct live firing exercise
The shape of a Challenger 2 main battle tank emerges from the smoke and mist on the Five Tips Range, near Lulworth in Dorset [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

Months of hard graft over countless weekends have been put in by the reservists in sophisticated simulators to earn the prerequisite qualifications to enable them to operate to the best of their ability inside the Challenger 2 tank.

The Army Reserve aims to recruit up to its full manning of 30,000 trained soldiers, with up to an additional 8,000 soldiers in training, to provide an integrated and trained Army by 2018.

Army reservists conduct live firing exercise

British Army reservists stand atop a Challenger 2 main battle tank [Picture: Sergeant Russ Nolan, Crown copyright]

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 12:50
Army reserves train on Salisbury Plain

A Challenger 2 engages an enemy position using laser sights – a pyrotechnic element adds realism to the visual simulation  (photo  Richard Watt, UK MoD)

 

1 October 2013 Ministry of Defence

 

Army reserve soldiers from the Royal Wessex Yeomanry are this week training with Challenger 2 tanks on Salisbury Plain.

 

More than 100 soldiers are training to become crewmen on the armoured vehicles and this is the first time in several years that the unit has had the opportunity to train with Challenger 2 on Salisbury Plain.

The reservists are spending a week on the Plain taking part in Exercise Wessex Dragon, which is their annual training camp.

The exercise is also an opportunity for the unit to use and train on its new fleet of Wolf Scout Land Rover vehicles which were recently delivered to the unit’s squadrons as part of the government’s ongoing £1.2 billion investment to revitalise the Army Reserve.

Trooper Elliot Metcalfe said:

The training stands today have been very good and very informative on all different aspects of the Challenger 2, and I have enjoyed using the laser technology system which is fitted to our weapons so we can simulate firing and hitting a target.

Troops work on extracting a casualty from a tank
Troops work on extracting a casualty from a tank [Picture: Richard Watt, Crown copyright]

Captain Damien Thursby said:

Since the Future Reserves 2020 announcement we are actually getting to see the tanks more and having more opportunities for all the guys to get out on exercise with regular units, which is great.

Corporal Nathan Howard said:

The is the first time we have been able to take the tanks out as a troop working under our own steam and it is very beneficial learning to live with our tanks out here for 3 or 4 days.

These reserve personnel are preparing to fulfil a vital role in the future British Army as, by this time next year, the Royal Wessex Yeomanry will formally become the only armoured reinforcement unit in Britain.

Troops being briefed before an exercise
Troops being briefed before an exercise [Picture: Richard Watt, Crown copyright]

The regiment will be working towards fully integrating with the British Army’s 3 regular armoured units, the Queen’s Royal Hussars, the King’s Royal Hussars and the Royal Tank Regiment, who will be based together in Tidworth, Wiltshire.

As a result, the Royal Wessex Yeomanry will be one of only a handful of reserve units to be part of the British Army’s reactive forces which are held at a state of higher readiness and are prepared to deploy anywhere around the world to protect Britain’s interests and national security.

This challenging and exciting new role for the Royal Wessex Yeomanry was bestowed upon them following the recent publication of the white paper ‘Reserves in the Future Force 2020’. This document detailed the restructure of the British Army and the creation of a new, well-trained, well-funded, well-equipped and fully integrated Reserve Force.

In order to successfully fulfil this enhanced new role, the Royal Wessex Yeomanry will work closely with the aforementioned regular regiments and, from now on, will train alongside them in preparation for any possible future deployment.

Lieutenant Colonel Chris MacGregor said:

Integration is absolutely vital so we have borrowed for this training 8 tanks from one of our paired regular units, the King’s Royal Hussars, and a crew from the 1st Royal Tank Regiment, which is another. We also have instructors from these units permanently based with us.

There is a desire on the part of regular forces to invest in their reservists and likewise the reservists want the best capability they can get and that comes through great training and opportunities like this.

The UK Reserve Forces play a vital part in our nation’s defence. Find out how you can get involved and what is on offer for Reserve

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 07:50
Reserves head up new cyber unit

29 September 2013 Ministry of Defence

 

The Defence Secretary has announced that Britain will build a dedicated capability to counter-attack in cyberspace and, if necessary, to strike in cyberspace.

 

As part of MOD’s full-spectrum military capability, Philip Hammond has announced that the department is set to recruit hundreds of computer experts as cyber reservists to help defend the UK’s national security, working at the cutting-edge of the nation’s cyber defences.

Mr Hammond confirmed the creation of a new Joint Cyber Reserve which will see reservists working alongside regular forces to protect critical computer networks and safeguard vital data. He said:

In response to the growing cyber threat, we are developing a full-spectrum military cyber capability, including a strike capability, to enhance the UK’s range of military capabilities. Increasingly, our defence budget is being invested in high-end capabilities such as cyber and intelligence and surveillance assets to ensure we can keep the country safe.

The Cyber Reserves will be an essential part of ensuring we defend our national security in cyberspace. This is an exciting opportunity for internet experts in industry to put their skills to good use for the nation, protecting our vital computer systems and capabilities.

Recruitment

The creation of the Joint Cyber Reserve will represent a significant increase in the number of reservists employed in cyber and information assurance, and members of the Joint Cyber Reserve will provide support to the Joint Cyber Unit (Corsham), the Joint Cyber Unit (Cheltenham) and other information assurance units across Defence.

Recruiting for the Joint Cyber Reserve will commence in October and target 3 sectors: regular personnel leaving the Armed Forces, current and former reservists with the necessary skills, and individuals with no previous military experience, but with the technical knowledge, skills, experience and aptitude to work in this highly-specialised area.

All personnel applying to join will be subject to a security clearance process.

Note RP Defense : pour la France, lire Cyberdéfense et Réserve Citoyenne

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:55
photo Simon Ghesquiere - Marine Nationale

photo Simon Ghesquiere - Marine Nationale

18.09.2013 par P. CHAPLEAU Lignes de Défense
 

 

Les réservistes de la Marine du Grand Ouest ont leur site comme je l'avais annoncé avant l'été: Marins du Ponant.

 

Ils organisent entre septembre et décembre plusieurs conférences dont voici la liste:

 

Morlaix – le 24 septembre à la mairie de Morlaix de 18h30 à 21h.
1ère conférence: CC Karine Foll – « La Marine Nationale et ses évolutions capacitaires ».
2ème conférence: CV(r) Hervé HAMELIN – « La BAN de Landivisiau : approche opérationnelle et territoriale ».

 

St Malo – le 24 octobre à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime de 18h30 à 21h.
1ère conférence: CC Karine Foll – « La Marine Nationale et ses évolutions capacitaires ».
2ème conférence: CC (R) Eric Le Bec – « La guerre de course et la piraterie ».

 

Le Mans – le 30 octobre (lieu en cours de définition) de 18h30 à 21h.
1ère conférence: CC Karine Foll – « La Marine Nationale et ses évolutions capacitaires ».
2ème conférence: EV1 (R) Cédric LAVENU – « La marine française dans la seconde guerre mondiale : de la flotte de guerre à l’instrument politique ».

 

Vannes – le 18 novembre au 3e RIMA de 18h30 à 21h.
1ère conférence: CC Karine Foll – « La Marine Nationale et ses évolutions capacitaires ».
2ème conférence: CF (R) Paul-Louis PAOLI – « Le Commandant CHARCOT, une carrière militaire atypique ».

 

Rennes – le 18 décembre (lieu en cours de définition) de 18h30 à 21h.
1ère conférence: CC Karine Foll – « La Marine Nationale et ses évolutions capacitaires ».
2ème conférence: François ANDRÉ (député PS) – « Éclairage sur le livre blanc et la LPM 2014 – 2019 ».

 

 

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:55

2 juil. 2013  Armée de Terre

 

le 27 juin 2013 s'est déroulé la cérémonie de création du Bataillon de réserve Ile de France - 24 régiment d'infanterie à Vincennes. Présidée par le chef
d'état-major de l'armée de terre cette cérémonie marque le début d'une aventure pour tous ses personnels volontaires et déterminés à remplir des missions opérationnelles dans un avenir proche.

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 10:55
Création du bataillon de réserve Ile-de-France

28/06/2013 GMP Armée de terre

 

Jeudi 27 juin 2013, s’est tenue la cérémonie officielle de création du bataillon de réserve Ile de France. Ce bataillon a entamé sa montée en puissance depuis maintenant 10 mois. Il a été créé pour répondre au besoin du Gouverneur militaire de Paris de disposer d’une réserve opérationnelle d’hommes et de femmes capables d’être mobilisés et déployés, sur court préavis, pour répondre à des missions de sécurisation, de soutien logistique ou d’appui en zone Ile de France.

 

La décision de créer cette unité est intervenue en juillet 2012. Le bataillon a commencé sa montée en puissance à l’automne avec l’objectif de mettre sur pied cette année son état-major ainsi que sa première unité élémentaire. Il a atteint cet objectif au printemps et va pouvoir se consacrer à la montée en puissance d’une seconde unité élémentaire à compter du mois de septembre prochain.

 

Le 12 juin 2013, le général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), a décidé de confier les traditions du 24erégiment d’infanterie* à cette unité. C’est son drapeau qu’il remettra donc jeudi 27 juin 2013 à 18h00 au lieutenant-colonel Gérald Orlik, premier chef de corps du bataillon.

 

L’état-major et la première unité sont installés au fort neuf de Vincennes. La seconde unité élémentaire montera en puissance sur le camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye. A terme, deux autres unités verront le jour au camp des matelots à Versailles et à l’Ecole militaire à Paris. Il est envisagé par ailleurs la mise sur pied d’une unité élémentaire « air » à Villacoublay, pour donner un caractère interarmées au bataillon de réserve.

 

Le bataillon de réserve Ile de France - 24erégiment d’infanterie est la première unité composée uniquement de réservistes à être mise sur pied. Elle s’appuie, pour son recrutement, à la fois sur les cadres et militaires du rang de réserve demeurant en Ile de France et ayant appartenu aux unités d’intervention de réserve des régiments qui ont quitté le territoire francilien, et sur un recrutement important de jeunes gens n’ayant aucune formation militaire. Le défi à relever est donc avant tout de structurer l’unité autour d’un noyau de réservistes expérimentés, en créant l’âme du bataillon et de former ensuite les jeunes recrues.

 

L’armée de Terre a, depuis 2011, mené des études afin de donner à la réserve opérationnelle, une capacité d’intervention accrue et rapide sur le territoire national au profit de la population. Dans ce cadre, le dispositif du Guépard Réserve qui s’ajoute aux autres postures opérationnelles des unités de réserve (notamment Vigipirate), permet de disposer d’environ 1000 hommes. La création de ce bataillon participe ainsi à une meilleure réactivité de la réserve.

 

* Le 24e régiment d’infanterie, dont l’origine remonte à 1656, date de création du régiment royal, devint en 1775, régiment de Brie, dont les couleurs et la croix seront reprises par l’insigne du Régiment. La nef parisienne symbolise l’implantation historique et les missions du régiment dont le sort est lié à la capitale. S’étant illustré dans l’armée de Turenne, en Amérique, il se couvre de gloire à la bataille de Hondschoote, puis dans les campagnes de l’Empire. Il fait une très belle guerre 14/18 et prend une part importante en 1940, lors de la campagne de France, qui vaudront à son drapeau de recevoir la croix de guerre 14/18 avec 2 palmes et une étoile et celle de 39/45 avec une palme. Dans les plis de son drapeau, sont mentionnés 8 noms de batailles : Valmy 1792, Hondschoote 1793, Gènes 1800, Iéna 1806, Friedland 1807, Les Deux Morins 1914, Artois 1915, l’Aisne 1918. Le 24e régiment d’infanterie était le régiment de tradition de la défense de Paris, qu’il incarnera jusqu’à sa dissolution en 1997.

Partager cet article

Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 13:55
Création du bataillon de réserve Île-de-France – 24e Régiment d’Infanterie, 27 Juin 2013

26.06.2013 SIRPA Terre - Gouverneur militaire de Paris

 

La création d’un bataillon de réserve opérationnelle en Île-de-France offrira une capacité supplémentaire de gestion de crise. Le jeudi 27 juin, une cérémonie officialisera la naissance de cette nouvelle unité au service de la collectivité.

 

Afin de répondre aux besoins spécifiques en région Ile-de-France, les femmes et les hommes de la réserve opérationnelle représentent le complément indispensable de l’armée de Terre d’active, concourant par leurs actions à l’exécution des différentes missions assignées aux forces armées (interventions lors de crises, Vigipirate, manifestations militaires, etc.) dont elle fait partie intégrante.

 

Le jeudi 27 juin à 18h00, une cérémonie officialisera la création du bataillon de réserve Îlede- France - 24e régiment d’infanterie au Fort neuf de Vincennes, marquant ainsi de façon concrète la montée en puissance de la réserve opérationnelle au sein de l’armée de Terre.

 

La prise d’armes sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’Etatmajor de l’armée de Terre (CEMAT), qui remettra au premier chef de corps de cette unité le drapeau du 24e régiment d’infanterie, dont les traditions seront confiées au bataillon.

 

La cérémonie de jeudi marquera la création officielle du bataillon de réserve île de France, qui a entamé sa montée en puissance depuis maintenant 10 mois. Ce bataillon a été créé pour pallier au manque d’unités militaires opérationnelles en île de France et pour répondre au besoin du Gouverneur militaire de Paris / Officier général de Zone de défense et de sécurité de disposer d’une réserve d’hommes et de femmes capables d’être mobilisés et déployés, sur court préavis pour répondre à des missions de sécurisation, de soutien logistique ou d’appui en zone île de France.

 

La décision de créer cette unité est intervenue en juillet 2012. Le bataillon a commencé sa montée en puissance à l’automne avec pour objectif de mettre sur pied cette année son état-major ainsi que sa première unité élémentaire. Il a atteint cet objectif au printemps et va pouvoir se consacrer à la montée en puissance d’une seconde unité élémentaire à compter de septembre prochain.

 

Le 12 juin dernier, le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état major de l’armée de Terre a décidé de confier les traditions du 24ème régiment d’infanterie à cette unité. C’est son drapeau que le CEMAT remettra donc jeudi 27 juin à 18h00 au lieutenant-colonel Gérald ORLIK, premier chef de corps du bataillon. L’état-major et la première unité sont installés au fort neuf de Vincennes. La seconde unité élémentaire montera en puissance sur le camp des Loges à Saint germain en Laye. A terme, deux autres unités verront le jour au camp des matelots à Versailles et à l’Ecole militaire à Paris.

 

Le 24ème régiment d’infanterie, dont l’origine remonte à 1656, date de création du régiment royal devint en 1775, le régiment de Brie, dont les couleurs et la croix seront reprises par l’insigne du Régiment. La nef parisienne symbolise l’implantation historique et les missions du régiment dont le sort est lié à la capitale. S’étant illustré dans l’armée de Turenne, puis en Amérique, il se couvre de gloire à la bataille de Hondschoote, puis dans les campagnes de l’Empire. Il fait une très belle guerre 14/18 et prend une part importante en 1940 à la campagne de France, qui vaudront à son drapeau de recevoir la croix de guerre 14/18 avec 2 palmes et une étoile et celle de 39/45 avec une palme. Dans les plis de son drapeau sont mentionnés 8 noms de batailles : Valmy 1792, Hondschoote 1793, Gènes 1800, Iéna 1806, Friedland 1807, Les Deux Morins 1914, Artois 1915, l’Aisne 1918. Le 24ème RI est le régiment de tradition de la défense de Paris, qu’il incarnera jusqu’à sa dissolution en 1997.

 

Le bataillon de réserve île de France -24ème régiment d’infanterie est la première unité composée uniquement de personnel de réserve à être mise sur pied. Elle s’appuie, pour son recrutement à la fois sur les cadres et militaires du rang de réserve demeurant en île de France et ayant appartenu aux unités d’intervention de réserve des régiments qui ont quitté le territoire francilien, comme sur un recrutement important de jeunes gens et de jeunes femmes n’ayant aucune formation militaire. Le défi à relever est donc avant tout de structurer l’unité autour d’un noyau de réservistes expérimentés, en créant l’âme du bataillon et de former les jeunes recrues.

Création du bataillon de réserve Île-de-France – 24e Régiment d’Infanterie, 27 Juin 2013

Note RP Defense : historique du 24e RI

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories