Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 17:28

Ratnik-future-soldier-uniforms.jpg

 

MOSCOW, September 29 (RIA Novosti)

 

Russian military equipment sets Ratnik, nicknamed “future soldier uniforms,” performed well in recent tests, paving the way for their implementation, a senior army official said on Saturday.

 

Ratnik (“Warrior”) comprises more than 40 components, including firearms, body armor, optic, communication and navigation devices, life support and power supply systems and even knee and elbow pads, said the commander of the Ground Forces, Vladimir Chirkin.

 


The equipment can be used by regular infantry, rocket launcher operators, machine gunners, drivers and scouts, Chirkin said on Ekho Moskvy radio.

 

The equipment sets are light and come in summer and winter variants, Chirkin added, without elaborating on the weight.


Ratnik was tested during recent Caucasus-2012 command post exercise, the officer said. Tests are also ongoing at Alabino testing grounds outside Moscow.

 

The “wonderful sets” may “soon” be introduced in the military, Chirkin said. He gave no timeframe.

 

Russia planned to buy a limited number of FELIN infantry combat systems from France in 2011, but later opted to produce its own equipment. Development and implementation are expected to be finished by 2015, a government official said last December.

 

The military also tested the Zarya (“Dawn”) troop command system during the Caucasus-2012 exercise, Chirkin said. The system needs improving, but will likely be finished in the next few years, he said.

 

Russia-future-soldier-uniforms.jpg

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 16:55

174395472

 

MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti

 

La Russie et le Tadjikistan signeront un accord sur la présence de la base militaire russe sur le sol tadjik au premier semestre de 2013, a annoncé samedi à Moscou le commandant en chef de l'Armée de terre russe Vladimir Tchirkine.

 

"Nous menons des discussions sur les modalités de la présence de notre base au Tadjikistan. La Russie insiste pour que l'accord soit signé pour une période de 49 ans. Il y a des différends à ce sujet. Pour autant que je sache, les parties ont jusqu'à fin mars pour mener des consultations, se mettre d'accord et formuler les modalités dictées par des idées et arguments raisonnables. A mon avis, les chefs d'Etat signeront un accord sur la présence de notre base au premier semestre de 2013", a indiqué le général Tchirkine dans une interview à la radio "Echo de Moscou".

 

Le Tadjikistan demande une trop grande aide matérielle russe, selon le général. "Il s'agit d'une centaine de millions de dollars par an", a-t-il précisé.

 

Le Tadjikistan héberge la 201e base militaire russe. Il s'agit de la plus importante base russe à l'étranger, ses effectifs se chiffrant à près de 7.000 hommes. Les négociations sur la présence de cette base sur le territoire tadjik se déroulent depuis 2008, les troupes russes devant se retirer en 2014 selon les accords existants. Pour le moment, la Russie ne paye pas de loyer pour la base, fournissant des armements modernes et des matériels militaires et spéciaux au Tadjikistan (ce qui n'est pas officiellement considéré comme un loyer).

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 16:50

United Nations.svg

 

NEW YORK (Nations unies), 29 septembre - RIA Novosti

 

Le département des opérations de maintien de la paix de l'ONU et l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC: Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Russie, Tadjikistan) ont signé vendredi un mémorandum de coopération dans le cadre de la 67e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

 

Les parties se sont engagées à œuvrer ensemble pour la prévention et le règlement des conflits, pour le rétablissement de la paix, y compris en encourageant les pays membres de l'OTSC à contribuer aux missions de maintien de la paix de l'ONU.

 

L'ONU et l'OTSC organiseront régulièrement des consultations et échangeront des informations, des recommandations et de l'expérience dans la tenue des opérations de paix et coopéreront dans la formation des soldats de la paix.

 

Le secrétaire général de l'OTSC Nikolaï Bordiouja et le sous-secrétaire général de l'ONU pour les opérations de paix Hervé Ladsous ont apposé leurs signatures en bas du document.

 

Ce document "permettra de rendre plus efficaces les efforts conjoints appelés à garantir la sécurité et la stabilité", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la tribune de l'Assemblée générale.

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 16:44

Centauro B1 (photo Oto Melara)

Char à roues Centauro

 

MOSCOU, 28 septembre - RIA Novosti

 

L'armée russe sera bientôt dotée de chars à roues de fabrication nationale, a annoncé vendredi, dans une interview à RIA Novosti, le commandant en chef de l'Armée de terre russe Vladimir Tchirkine.

 

"Plusieurs pays utilisent des chars à roues. Il n'est pas exclu que de tels matériels de fabrication nationale soient prochainement mis en dotation pour les Forces armées russes", a indiqué le général Tchirkine.

 

Les blindés à roues ont une durée de vie plus longue et utilisent moins de carburant que les blindés à chenilles. "D'ailleurs, il ne s'agit pas de remplacer tous les blindés à chenilles russes par les blindés à roues en raison du climat et de la géographie de la Russie", a souligné le commandant.

 

Un représentant de la société italienne Oto Melara a antérieurement déclaré à RIA Novosti que la Russie pourrait acquérir une licence de production de chars à roues Centauro. Selon lui, quatre chars de ce type passeront des tests sur le polygone d'Alabino, dans la région de Moscou, avant la fin de 2012.

 

Selon des experts militaires interrogés par RIA Novosti, l'armée russe testera des Centauro pour prendre connaissance de matériels de guerre étrangers, mais il est peu probable que la Russie lance la production sous licence de ces véhicules.

 

Les chars Centauro sont utilisés par les forces armées italiennes, espagnoles, omanaises et égyptiennes.

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 16:40

stpeter

 

29 septembre 2012 Par Rédacteur en chef. PORTAIL DES SOUS-MARINS

 

Tout en effectuant des essais à la mer au sein de la flotte russe du Nord, le sous-marin tête de la série Lada, le St Petersburg effectue aussi des missions de combat, indique Alexander Buzakov, directeur général des chantiers de l’Amirauté.

 

« Sa mission est d’accomplir des actions de combat au sein de la Flotte du Nord. Le préfixe “expérimental” signifie que certains systèmes embarqués ont besoin d’améliorations. Aujourd’hui nous pouvons dire avec confiance que le chantier a respecté toutes les exigences. Nous espérons que le sous-marin quitte Baltiysk pour rejoindre la flotte du Nord à la fin septembre, » a déclaré Buzakov.

 

Référence : RusNavy (Russie)

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 14:07

Bouclier missile source Ria Novisti

 

MOSCOU, 28 septembre - RIA Novosti

 

La Russie et les Etats-Unis peuvent encore s'entendre sur le bouclier antimissile, mais le temps presse, a déclaré vendredi devant les journalistes à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

 

"Il y a encore du temps pour s'entendre, mais ce temps n'est pas illimité, et avec le début de la troisième phase et ensuite de la quatrième phase (…) de la mise en place (par les Etats-Unis, ndlr) de leur système de défense antimissile global, la situation pourra changer pour nous", a indiqué le diplomate.

 

Pour Moscou, l'essentiel est que les moyens antimissiles mis au point par les Etats-Unis ne menacent pas l'arsenal russe de dissuasion et ne détruisent pas l'équilibre des forces formé depuis des décennies. La Russie insiste sur des garanties que le bouclier US ne visera pas ses forces nucléaires, ainsi que sur des critères militaires et techniques permettant de contrôler le respect de ces garanties.

 

Le développement du système de défense antimissile américain, notamment son déploiement en Europe, constitue une pierre d'achoppement des relations russo-américaines. Washington refuse de garantir que le nouveau système ne visera pas l'arsenal nucléaire russe. Moscou menace de déployer des missiles sol-air Iskander dans la région de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, et de prendre d'autres mesures militaires et politiques.

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 12:45

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f2/Coat_of_Arms_of_the_Russian_Federation.svg/479px-Coat_of_Arms_of_the_Russian_Federation.svg.png

 

MOSCOU, 28 septembre - RIA Novosti

 

La Russie et la Biélorussie organiseront ensemble des exercices stratégiques baptisés Occident-2013, a annoncé vendredi, dans une interview à RIA Novosti, le commandant en chef de l'armée de terre russe Vladimir Tchirkine.

 

"Les exercices stratégiques conjoints russo-biélorusses Occident-2013 est une manifestation importante prévue par le calendrier de formation des organes de commandement militaire et des troupes", a indiqué le général Tchirkine.

 

Les prochaines manœuvres d'envergure auront la même portée que les exercices d'état-major stratégiques Caucase-2012 et les manœuvres stratégiques Centre-2011, Est-2010 et Occident 2009, selon le commandant.

 

Le commandement principal de l'armée de terre russe prévoit en outre d'organiser beaucoup d'autres exercices d'état-major uni- et multilatéraux appelés à améliorer l'interaction des commandements structurels, ainsi que des manœuvres tactiques et de brigade.

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 12:30

LRM-Tornado.jpg

 

MOSCOU, 28 septembre - RIA Novosti

 

Les nouveaux lance-roquettes multiples russes Tornado-G et Tornado-S seront livrés à l'armée d'ici 2015, a annoncé vendredi, dans une interview à RIA Novosti, le commandant en chef de l'Armée de terre russe Vladimir Tchirkine.

 

"Nos efforts principaux seront consacrés à l'achat d'armes modernes jusqu'à 2015. Les lance-roquettes multiples Tornado-G et Tornado-S seront mis en dotation pour les unités d'artillerie après la fin des tests d'homologation", a indiqué le général Tchirkine.

 

Le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov a antérieurement annoncé que son ministère avait signé un contrat avec les "Usines de Motovilikha" de Perm sur la production de plus de 60 véhicules lance-roquettes Tornado.

 

Le système Tornado est conçu sur la base du lance-roquettes multiples russe Grad. Doté d'un système de guidage par satellite, il a une portée de 40 km et peut effectuer des frappes contre des blindés, des batteries d'artillerie et des postes de commandement. Selon le ministère russe de la Défense, le Tornado-G est trois fois plus efficace que ses prédécesseurs, le Grad et le Smertch.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:17

The Gabala radar station

 

MOSCOW, September 28 (RIA Novosti)

 

Russia will likely extend its lease on the Gabala radar complex in Azerbaijan for up to three years on the current terms, a source close to the negotiations told RIA Novosti on Friday.

 

Media reports in spring this year said Baku wanted to raise rents on the radar complex, a key link in Russia’s air defenses, to $300 million a year from the current $7 million a year.

 

A source close to Russia’s military command had complained recently to RIA Novosti that Azerbaijan was taking “an unconstructive approach” in the negotiations.

 

“Now the talk is about extending the [lease] agreement for two-three year under the current terms, including financial terms,” the source said.

 

The Soviet Union built the Gabala Radar Station in 1985. It is currently operated by the Russian Aerospace Defense Forces.

 

The complex, designed to detect missile launches as far away as the Indian Ocean, covers India and the entire Middle East.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:55

Russia Weapon Maker

 

28 septembre 2012 Guysen International news

 

Les exercices internationaux de lutte contre le terrorisme nucléaire ont commencé jeudi à Moscou, a annoncé le Service de sécurité fédéral russe (FSB).

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 07:35

Carte Azerbaidjan

 

27 sept 2012 APA

 

Bakou - APA. Ministre de la Défense azerbaïdjanais Safar Abiyev a reçu le 27 septembre mercredi l’Ambassadeur de France en Azerbaïdjan Pascale Meunier.

 

Comme rapporte APA citant le service de presse du ministère de la Défense, lors de la réunion ont été discutés la situation militaro-politique dans la région et le conflit du Haut-Karabakh.

 

L’ambassadeur français a présenté l’attaché militaire de son pays nommé en Azerbaïdjan au ministre de la Défense de la République d’Azerbaïdjan.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 07:20

Armenianarmya.jpg

 

jeudi 27 septembre 2012, Stéphane - armenews.com

 

Extrait de la revue de presse de l’Ambassade de France en Arménie en date du 20 septembre 2012

 

En présence du Président Sarkissian, des Ministres arménien et russe de la Défense, du Secrétaire général de l’OTSC, du corps diplomatique accrédité en Arménie, des observateurs de l’OTAN, des journalistes et d’autres personnalités, les quelque 2000 soldats représentant les pays membres de l’OTSC, l’Arménie, la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan, ont simulé, le dernier jour des manœuvres militaires, une opération contre des « groupes armés illégaux » envahissant un Etat membre de l’OTSC. Les troupes de l’OTSC étaient équipées de chars, de véhicules blindés, de systèmes d’artillerie, d’hélicoptères de combat et d’avions de tir. Les drones de production arménienne faisaient aussi partie de l’arsenal. Les quotidiens citent Nikolaï Bordyuzha, Secrétaire général de l’OTSC, se félicitant que les manœuvres aient atteint l’objectif fixé. Il s’est notamment félicité que les forces armées et les troupes des services de sécurité nationale, des Ministères de l’Intérieur et des Situations d’urgence aient collaboré de conserve lors des exercices. Les quotidiens rejoignent les évaluations des experts quant au niveau élevé de l’organisation de cet exercice.

 

Par ailleurs, les quotidiens rendent compte de la visite du Ministre russe de la Défense, Anatoly Serdioukov, qui s’est entretenu avec le Président Sarkissian et son homologue Seyran Ohanian au sujet de la coopération militaire entre les deux pays et de la sécurité régionale. Le Ministre russe a déclaré que les relations russo-arméniennes étaient actuellement « au plus haut niveau » et qu’elles revêtaient une importance stratégique pour les deux pays. Il a dit avoir discuté avec ses interlocuteurs arméniens de questions liées à la base militaire russe 102 située à Gumri et de sa réorganisation en cours dans le cadre d’une réforme des forces armées de la Russie. Les quotidiens rappellent que la Russie avait annoncé une augmentation, voire une multiplication par deux, du nombre de ses soldats installés à Gumri (actuellement 5000 environ).

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 07:10

GLONASS source Ria Novisti

 

MOSCOU, 27 septembre - RIA Novosti

 

L'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) portera le nombre des satellites russes en orbite de 71 à 188 d'ici 2030, a annoncé jeudi à Moscou le directeur de Roskosmos Vladimir Popovkine.

 

La Russie comptera 53 satellites de télécommunications d'ici 2020 et 77 d'ici 2030. Le nombre des satellites de télédétection atteindra 27 en 2020 et 34 en 2030, a indiqué M.Popovkine devant des étudiants d'université techniques.

 

La constellation russe des satellites de navigation comprendra 30 engins d'ici 2020 et plus de 36 d'ici 2030. Le système russe GLONASS doit atteindre une parité avec le GPS américain, selon lui.

 

"On ne nous attend ni en Europe ni en Amérique qui possèdent leurs propres constellations de satellites. Les marchés émergents, avant tout le continent africain, puis l'Amérique du Sud et l'Asie, sont le seul débouché possible. Nous y avons des liens et bénéficions d'une certaine influence politique depuis l'époque de l'Union soviétique", a noté le directeur de l'agence.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:38

Bulava launch - Photo Northern Fleet press service

 

VOTKINSK, 27 septembre - RIA Novosti

 

L'usine de Votkinsk produit en série le missile balistique intercontinental embarqué Boulava depuis quatre ans, a annoncé jeudi à Votkinsk l'ingénieur en chef et directeur technique de l'usine Roudolf Kouzine.

 

"Nous produisons Boulava en série depuis quatre ans", a indiqué M.Kouzine devant les journalistes.

 

Il a rappelé que les essais en vol du missile avaient été achevés en 2011, ce qui avait même été annoncé par le président russe de l'époque Dmitri Medvedev. Toutefois, le missile n'a toujours pas été livré à la Marine russe. D'habitude, les nouvelles armes ne sont pas produites en série, mais en lots d'essai jusqu'à leur mise en dotation.

 

Le commandant en chef de la Marine, l'amiral Vladimir Vyssotski a déclaré à maintes reprises que le missile Boulava serait livré à l'armé en même temps que son vecteur, le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki (projet 955 Boreï), en 2012.


Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) doit devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Le Boulava est un missile à trois étages à propergol solide destiné à équiper les sous-marins. D'une portée de 8.000 km, il peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt et à trajectoire indépendante.

 

Les porteurs du missile Boulava sont le sous-marin stratégique modernisé Dmitri Donskoï (projet 941 UM Akoula, "Typhoon" selon le code OTAN) et les sous-marins du projet 955 Boreï - Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski, Vladimir Monomakh et d'autres encore. Au total, la Russie compte produire huit sous-marins nucléaires du projet 955 d'ici 2020

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 17:56

Chasseur-polyvalent-Su-30.jpg

 

September 27, 2012 rferl.org

 

Russian media reports say Moscow plans to sell Belarus old Sukhoi Su-30 military planes formerly used by India.

 

The "Vedomosti" newspaper, which initially reported the details of the deal, quoted a source in the Russian Defense Ministry as saying that the Belarusian Air Force could purchase 18 former Indian fighters.

 

According to the newspaper, India returned the planes to Russia after using them for about a decade.

 

In accordance with an agreement signed in 2007, Russia will provide India with more sophisticated planes -- the Su-30K -- instead.

 

Last week, Belarusian President Alyaksandr Lukashenka said he asked his Russian counterpart, Vladimir Putin, for support for Belarusian Air Force when they met earlier this month.

 

"We will have modern planes in the near future," Lukashenka said.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 17:36

An-70-Vladimir-Karnozov source info-aviation.com

An-70 propfan tactical transport aircraft

 

GOSTOMEL (Ukraine), September 27 (RIA Novosti)

 

An upgraded Antonov An-70 propfan tactical transport aircraft carried out a test flight on Thursday after a two-year delay, the company's president Dmytro Kyva announced.

 

He said the 32-minute flight at Ukraine's Aviasvit-XXI international airshow had been a success, and called this "the main event of the airshow."

 

Test flights were suspended for two years as the An-70 underwent vital modernization work following a number of technical malfunctions in previous flights.

 

The Ukrainian-designed An-70, built jointly with Russia, has had a long-running and troubled gestation period, with one prototype crashing in a collision in the 1990s, and a second crashing in 2001 in an accident during take-off in Omsk. It also had a history of problems related to its propfan engines.

 

Kyva said that the company had received orders for two planes from Ukraine’s Defense Ministry, and that they would also supply them to Russia.

 

Russia withdrew from the project in 2006, and Russian Air Force commander Vladimir Mikhailov was quoted as saying that it had no need for the aircraft and would prefer the modernized Il-76, but later rejoined the program.

 

The Russian military is on record as planning to purchase at least 60 An-70s by 2020.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 17:05

Bouclier missile source Ria Novisti

 

MOSCOW, September 27 (RIA Novosti)

 

A compromise with Moscow on U.S. missile defense system in Europe is possible despite the current deadlock, NATO Deputy Secretary General Alexander Vershbow said on Thursday.

 

Several prominent Russian researchers and military experts have recently supported NATO’s claims that the alliance’s plans are not targeting Russia, Vershbow said.

 

Proposals put forth by these experts and researchers would help Moscow and Brussels find common ground on the matter, Vershbow said at a Russia-NATO conference in Moscow.

 

The United States plans to deploy elements of its missile defense shield in Eastern Europe by 2020, allegedly to prevent threats from rogue states running their own missile programs such as Iran.

 

But Moscow said its own missiles also fall under the shield, which threatens the strategic parity between Russia and NATO. Negotiations on the missile shield were stalled in recent months, as the alliance began the program’s implementation and Russia threatened to deploy its own ballistic missiles on European Union’s border.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 16:51

Kh-101-102--Russian-Federation-.jpg

 

Sept. 27, 2012 nti.org

 

Russia is readying for service new cruise missiles designed to carry nuclear or nonatomic warheads, RIA Novosti reported on Wednesday.

 

The conventionally tipped Raduga Kh-101 should become operational next year, the newspaper Izvestia quoted a Russian air force insider as saying. Its designed maximum flight distance of 6,000 miles would provide the service's long-range aviation branch for the first time with an extended-distance missile able to hit targets with high accuracy.

 

The Kh-102, a nuclear-ready version of the missile, is also due to begin operations.

 

Both forms of the cruise missile would be significantly larger and carry more massive payloads than the existing Kh-555 missile, meaning they could only be loaded onto the hulking Tu95MS and Tu-160 bomber aircraft. The Kh-555 will remain loaded onto the smaller Tu-22M3 aircraft.

 

Meanwhile, the Russian Baltic Fleet conducted a flight trial of a short-range Tochka ballistic missile in the Kaliningrad region, Interfax reported on Wednesday.

 

"The missile flew along a ballistic trajectory and hit the simulated enemy command post. Strike accuracy was 97 percent. Burst area was about 7 hectares," according to a release from the Western Military District.

 

The Tochka has a flight range of about 75 miles, according to previous reporting. The missile can be loaded with conventional, nuclear or chemical warheads for use against aircraft facilities, ammunition storage sites and other locations. It is believed to have been used during the conflict in Chechnya.

 

Russia has previously threatened to deploy short-range Iskander ballistic missiles in the Kaliningrad if no compromise can be reached with NATO and the United States regarding their plans for a European missile shield. Moscow says it worries the system ultimately poses a threat to its long-range nuclear force, while the military alliance says the shield is intended to counter missile strikes from the Middle East.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 07:40

Sukhoi T-50 (PAK-FA) source Ria Novisti

 

MOSCOU, 26 septembre - RIA Novosti

 

Le chasseur russe de 5e génération Sukhoi T-50 (PAK-FA) sera livré à l'armée en 2016 et non en 2015 comme annoncé initialement, a annoncé mercredi à Moscou le commandant de l'Armée de l'air russe Victor Bondarev.

 

"Selon le programme d'équipement des Forces armées, l'avion PAK-FA doit être livré à l'armée de l'air en 2016, mais il doit d'abord subir des tests au Centre d'essai en vol du ministère russe de la Défense situé à Akhtoubinsk, dans la région d'Astrakhan. A mon avis, nous lancerons les tests en 2014 ou 2015", a indiqué le général Bondarev.

 

Le vice-ministre russe de la Défense en charge de l'aviation Alexandre Zeline a annoncé en août dernier que l'armée serait dotée de 60 chasseurs de 5e génération à partir de 2015.

 

Trois prototypes de l'avion T-50 (PAK-FA) participent actuellement aux tests. Les essais d'un quatrième appareil de ce type doivent débuter en 2012.

 

Doté d'un radar unique à balayage électronique actif, le T-50 doit posséder toutes les performances d'un avion de 5e génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. Il s'agit d'un appareil tactique alliant les caractéristiques d'un avion de frappe et d'un chasseur classique. L'avion est conçu pour remplacer les MIG-29 et les Su-27 en service dans l'armée russe. Le T-50 est développé en Russie depuis les années 1990.

 

Le premier décollage du chasseur T-50 remonte au 29 janvier 2010. L'avion a été présenté pour la première fois au public le 17 août 2011, lors du Salon aérospatial MAKS-2011 à Joukovski, dans la région de Moscou.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 17:41

Russia Weapon Maker

 

MOSCOU, 26 septembre - RIA Novosti

 

L'Agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport a vendu à l'étranger des équipements militaires pour quelque sept milliards de dollars sur les neufs premiers mois de l'année 2012, a annoncé mercredi aux journalistes le chef du holding russe de hautes technologies Rostekhnologii Sergueï Tchemezov.

 

Actuellement, les exportations d'armes et de matériel de défense s'élèvent à sept milliards de dollars. Elles devraient atteindre les 11 milliards cette année, a fait savoir M.Tchemezov.

 

Rosoboronexport fait partie du holding Rostekhnologii.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:35

MiG-31 source2 Ria Novisti

 

MOSCOW, September 25 (RIA Novosti)

 

The Russian Defense Ministry is to base MiG-31 long-range interceptors at the Rogachyovo Arctic base on the island of Novaya Zemlya by the end of the year to defend against attack from the north, Izvestia reported on Tuesday quoting military sources.

 

"The MiG-31 squadron will be the main element of Russia's developing anti-missile defense system - the MiG-31 is capable of intercepting not only strike aircraft, but also cruise missiles with nuclear warheads from the Barents Sea to the shores of the Laptev Sea," the source said.

 

Military analyst Anatoly Tsyganok says the MiG-31BM has a range of 900 miles (1,450 km) on internal fuel, which can be extended to 3,355 miles (5,400 km) with air-to-air refuelling.

 

Although Russia does not have complete ground-based radar coverage across its northern areas, he explained, the two-seat MiG-31 can intercept targets up to 124 miles (200 km) away thanks to its advanced radar and long-range missiles.

 

The MiG-31, the fastest fighter-interceptor in service anywhere in the world, has recently been the subject of a comprehensive upgrade to MiG-31BM standard.

 

The modernized version boasts upgraded avionics and digital data-links, a new multimode radar, color multifunction cockpit displays, and a more powerful fire-control system. It can simultaneously track up to 10 targets.

 

Earlier this year, the Air Force said it was testing a new advanced air-to-air missile, which aviation analysts told RIA Novosti was likely to be the K-37M (also known as RVV-BD or AA-X-13 to NATO). This could be deployed on the MiG-31BM, significantly enhancing its long-range interception performance against cruise missiles.

 

An Air Force representative said there will be no problem basing the advanced supersonic MiGs on the frozen island, as the airfield has a good runway and a full range of facilities for those based and living there, including their families.

 

Russia has based the 63 Fighter Squadron equipped with Sukhoi Su-27 fighters at Rogachyovo since 1993.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 13:19

http://en.rian.ru/images/16858/41/168584137.jpg

 

MOSCOW, September 26 (RIA Novosti)

 

The Russian Army's infantry is testing a future high-tech soldier equipment system and plans to stage exercises with the equipment as part of state trials, Defense Ministry infantry spokesman Lt. Col. Nikolai Donyushkin said on Wednesday.

 

"Soldiers have started intensive trials of elements of the equipment, including for riflemen, scouts, mechanic-drivers, as part of military trials exercises. We also intend to carry out unit trials based on these systems," he said.

 

The equipment, being tested by the 27th motor rifle brigade at the Alabino firing range near Moscow, contains around 40 different elements, Donyushkin said.

 

"The system has protection against environmental threats from weapons of mass destruction and non-lethal weapons, command and information systems, communciations, sensors, navigation systems, life support systems, protective eye-wear, sound-protection, thermal wear, water filtration, and body armor," he said

 

 

An army commission will study the results of the tests and pick out the best elements for further testing, he said.

 

In December 2011, then-First Deputy Defense Minister Vladimir Popovkin said Russia was in talks with France over purchase of an evaluation batch of its FELIN future infantry system. High Command chief General Nikolai Makarov later said Russia would produce its own Soldier Military Equipment (BES) program.

 

Many other nations have similar future infantry equipment programs in progress, including the U.S. Land Warrior, Germany's IdZ, Britain's FIST, Spain's COMFUT, Sweden's IMESS and France's FELIN.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 13:17

Russia Weapon Maker

 

26/09 Par Claude Fouquet – LesEchos.fr

 

En dépit de la perte de certains marchés en Afrique du Nord notamment, Moscou espère vendre pour quelques 11 milliards de dollars d'armements cette année. A fin septembre ces ventes atteignaient déjà 7 milliards de dollars selon l'agence russe d'exportation d'armements.

 

La Russie espère pouvoir atteindre cette année un niveau record de ventes d'armes. Selon un responsable de Rosoboronexport (l'Agence russe d'exportation d'armements) les exportations d'armes et de matériel de défense pourraient en effet atteindre 11 milliards de dollar. Bien plus que les 9,7 milliards enregistrés en 2011.

 

D'ores et déjà, sur les neufs premiers mois de l'année, la Russie aurait vendu pour quelques sept milliards de dollars d'armes et de matériel de défense selon l'agence Ria Novosti qui cite Sergueï Tchemezov, le patron du holding Rostekhnologii dont fait partie l'agence russe d'exportation d'armements. Soit une hausse d'un peu plus de 13 % par rapport à la même période de 2011.

 

Pertes de marchés en Afrique

 

Une performance qui si elle se réalise tendra à montrer que Moscou a réussit cette année à compenser en partie les manques à gagner liés à la perte de certains marchés clés, notamment en Afrique. A commencer par celui de la Libye avec la chute du colonel Khadafi ou bien encore de certains autres pays d'Afrique du nord. Et ce en privilégiant certains marchés tels que celui du Vietnam (qui pourrait devenir le troisième importateur d'armement russe dans les prochaines années alors qu'il n'est que cinquième actuellement) ou bien encore l'Inde dont plus des deux tiers des importations d'armements viennent de Russie. Moscou espère d'ailleurs être bien placé dans l'appel d'offres de New Delhi pour l'achat de six sous-marins à propulsion classique.

 

Flou avec la Syrie

 

La situation reste par contre plus floue en ce qui concerne les livraisons à la Syrie. A l'occasion du dernier salon aéronautique de Farnborough le chef adjoint de la Coopération militaire technique de la Fédération russe, Vyacheslav Dzirkaln a expliqué que «  jusqu'à ce que la situation soit stabilisée, il n'y aura pas d'expédition de nouvelles armes» à destination de Damas. Mais dans le même temps, le directeur de l'Agence des exportations d'armement a rappelé que Moscou souhaitait honorer ses anciens contrats avec le régime syrien.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 12:38

Kalashnikov assault rifle source Ria novisti

 

September 25, 2012: Strategy Page

 

Since September 11, 2001 a growing number of accessories have been developed for military rifles and machine-guns. Most of this stuff was designed for American and NATO assault rifles. But now this gear is appearing redesigned to fit AK-47s and other Russian or Chinese designed weapons.

 

Most of these accessories would not have appeared were it not for the development of the "Picatinny Rail." This is a standard for a metal rail, with crosswise grooves, that make mounting accessories (scopes, lights, and so on) easy to do. Just snap them on, or tighten a few screws. The Picatinny Rail is a development of the Weaver Rail, which has been around since the 1930s. Items built to attach to a Weaver Rail can be attached to a Picatinny Rail, but not vice versa. Anyone who handles an assault rifle or light machine-gun knows all about the Picatinny Rail, and can't imagine going into combat using a rifle without rails.

 

Some countries and entrepreneurs have simply had created Picatinny Rail that can easily be attached to Russian or Chinese made assault rifles and machine-guns. In many countries the security forces and many criminal organizations prefer AK-47 type weapons, but still want all the cool accessories. Thus the Picatinny Rail has become a common accessory itself. But manufacturers have found there is also a large market for accessories, like folding stocks, flash suppressors and forearms grips that do not use a Picatinny Rail. These other accessories are finding a ready market all over the world. Since AK-47s are so cheap (because of all the Cold War surplus dropped on the market in the 1990s), it's not unusual to see gunmen holding tricked out AK-47s were the accessories cost far more than the rifle they are mounted on.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 12:19

Tu-160M source Ria Novisti

 

The large size of the weapon means it can only be carried by Russia's biggest bombers, the Tupolev Tu-95MS and Tu-160 (on the picture)

 

MOSCOW, September 26 (RIA Novosti)

 

The Russian Air Force will accept into service in 2013 the new Raduga Kh-101 cruise missile, capable of delivering precision strikes with a conventional warhead at long-distance, an Air Force source told Izvestia on Wednesday.

 

The new missile, currently being flight-tested, will be able to hit targets with an accuracy of just 30 feet (10 meters) at ranges of up to 6,000 miles (10,000 km), giving Long-Range Aviation its first precision-strike long-range weapon, the paper says.

 

The Russian Air Force's bombers currently deploy the Kh-555 conventionally-armed cruise missile, which only has an accuracy of 75-90 feet (25-30 meters) accuracy.

 

The subsonic Kh-101 navigates primarily by using Russia's GLONASS satellite navigation system, but also has a backup intertial guidance mechanism which can take over if its SATNAV is jammed. It will also be capable of hitting small moving targets like vehicles, the paper said.

 

The new missile delivers a bigger payload - 880 pounds (400 kg) than its Kh-555 predecessor (440 pounds), and over a much longer range. A nuclear-armed variant, Kh-102, will also enter service.

 

The long-range capability is essential as Russia no longer has bases abroad and therefore cannot provide distant fighter escort for its bomber fleet, Alexander Konovalov of the Strategic Evaluation Institute told the paper.

 

The large size of the weapon means it can only be carried by Russia's biggest bombers, the Tupolev Tu-95MS and Tu-160, and not the Tu-22M3, which will continue in service with the Kh-555, the source told Izvestia.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories