Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 11:55
1917 : Les chars français sortent des tranchées

 

 

Dans le cadre des commémorations de la première Guerre Mondiale, le musée des blindés de Saumur, en association avec le ministère de la Défense, lance un projet de rénovation des chars français qui ont participé au conflit.

 

L’objectif est de remettre en état de marche les premiers chars développés en France, dont 3 exemplaires sont encore en notre possession puis de les faire participer à différentes cérémonies en 2017 et 2018. En effet, 2017 marquera le centenaire du premier combat des blindés français à Berry-au-Bac.  Vous pouvez prendre part à ce projet de rénovation !

 

Vous souhaitez raviver le souvenir de ceux qui ont défendu la France et leur rendre hommage ?  Participer à une entreprise de rénovation technique et SOUTENEZ CE PROJET en faisant UN DON (dons déductibles des impôts).

 

 

1917 : Les chars français sortent des tranchées
Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 11:55
photo Hubert de M.

photo Hubert de M.

 

source ot-saumur.fr

 

SAUMUR - Accompagné d'un guide-conférencier de la ville, découvrez Saumur, cité équestre et militaire, chaque mercredi du 8 juillet au 26 août 2015 à 15h.

 

La prestigieuse Ecole de Cavalerie de Saumur a été créée il y a 250 ans par le Duc de Choiseul, ministre de la guerre de Louis XV.

La visite permet de découvrir les bâtiments historiques (casernes du 18e siècle, manèges et écuries du 19e siècle), et d’appréhender l’usage de ces lieux aujourd’hui et la place qu’occupe l’armée à Saumur.

 

Informations pratiques

 

Mercredi 8 juillet 2015 à 15h.
Rendez-vous devant le monument aux Morts de l’École de Cavalerie, place du Chardonnet à Saumur.

Tarifs
Plein : 5 €
Réduit (enfant de 7 à 16 ans, étudiants, demandeurs d’emploi) : 2 €
Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.

Durée
1h30

Les Écoles militaires de Saumur étant toujours en activité, il est nécessaire de se munir d’une pièce d’identité.

Autres dates
Tous les mercredis à 15h du 8 juillet au 26 août 2015.

Renseignements et réservations
OFFICE DE TOURISME DU SAUMUROIS
CS 54032 - 8 bis quai Carnot
49415 SAUMUR CEDEX
Tél.02 41 40 20 60 - Fax.02 41 40 20 69
courriel

SERVICE VILLE D'ART ET D'HISTOIRE
Direction de la Culture et du Patrimoine Historique
49400 SAUMUR
Tél. 02 41 83 30 31
courriel

Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 11:55
Le Festival de musiques militaires de Saumur, c'est du 3 au 5 juillet

2

07.06.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Du 3 au 5 juillet 2015, le Festival des Musiques Militaires de Saumur accueille dans les installations de l’Ecole Nationale d’Equitation une programmation musicale unique en France.

 

Cette année, ce sont sept formations que le Festival aura le plaisir d’accueillir : la Musique de la Légion Etrangère, le Bagad de Lann-Bihoué, le Mexique, la Grèce, la Géorgie, la Pologne et la Suisse.

 

Au programme de cette année (sous réserve): 
• Vendredi 3 juillet: concerts d’ouverture à Saumur et dans le Saumurois.

• Samedi 4 juillet: 16h30, montée des couleurs; 20h30, show international des musiques militaires dans le Grand Manège de l'Ecole Nationale d'Equitation à Saint-Hilaire-Saint-Florent.

• Dimanche 5 juillet: 10h30, défilé des Musiques dans le Centre Ville de Saumur suivi d’une présentation des différentes formations , place de la république à Saumur. 15h, show international des musiques militaires dans le Grand Manège de l'Ecole Nationale d'Equitation à Saint-Hilaire-Saint-Florent. 20h, concert non stop gratuit. Place de la République à Saumur.

 

Pour réserver, c'est ici.

Repost 0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 07:56
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

12/05/2015 Economie et technologie

 

Le centre interarmées de défense NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) a organisé son 1er forum «100 ans de la défense NRBC» dans les locaux des écoles militaires de Saumur. Du 5 au 7 mai 2015, les débats animés tournaient autour des questions de l’évolution du NRBC depuis un 1 siècle, l’histoire et les prospectives, etc.

 

Ce forum s’est déroulé sous la présidence du général Klotz, adjoint au sous-chef plans programmes de l’Etat-major des armées , en partenariat avec le groupement d’intérêt économique NBC.

Repost 0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 17:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

12/05/2015 Armée de Terre

 

Créé en 2006, le trinôme académique des Ecoles militaires de Saumur est né de la rencontre entre les ministères de la Défense et de l’Education nationale, et de l’Institut des hautes études de Défense nationale.

 

L’objectif de ce trinôme est d’aider les enseignants à faire passer des messages sur la notion de collectivité, du sens du devoir, ou encore du sacrifice pour la nation. Pour cela, des conférences et sorties scolaires sur de hauts lieux de mémoire sont organisées dans les collèges et lycées, afin de renforcer le lien entre l’armée et la nation.

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:56
Visite au sein des forces à Saumur

 

10/02/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 5 février 2015, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), s’est rendu au sein d’une des écoles de l’armée de terre à Saumur, ainsi que sur le camp de Fontevraud où est implanté le 2e régiment de dragons (2e RD).

 

Le CEMA est tout d’abord allé à la rencontre des capitaines de la spécialité « combat éclairage », actuellement en stage au sein du cours des futurs commandants d’unité (CFCU), puis auprès de leurs aînés (+3 années d’ancienneté) qui suivent la scolarité du diplôme d’état-major (DEM). Les premiers se verront confier prochainement le commandement des unités élémentaires qui, demain, seront engagées au combat. Les autres, cette première grande responsabilité révolue, sont formés à l’élaboration et à la conduite de la manœuvre interarmes en vue de leur future affectation en états-majors tactiques.

 

Profitant de ce contact avec les « jeunes chefs », le général de Villiers a rappelé qu’il comptait sur eux pour développer au sein de leurs unités, l’entraînement et l’instruction, gages « d’une armée qui gagne et qui protège ».

 

A Fontevraud, le général de Villiers a retrouvé les soldats en service au sein d’un des plus anciens régiments de France : le 2e RD. Si ce régiment tire ses traditions de la cavalerie, il est aujourd’hui spécialisé dans la défense nucléaire, biologique et chimique (NRBC). Le CEMA a souligné le professionnalisme et la maîtrise des savoir-faire de haute technicité  de ce régiment dont les capacités sont « enviées par nos Alliés ».

Visite au sein des forces à SaumurVisite au sein des forces à Saumur

REPERES

Visite au sein des forces à Saumur

 

Plus ancien régiment de la cavalerie française, le 2e Régiment de Dragons est devenu le régiment de défense NRBC (nucléaire radiologique biologique et chimique) de l’armée de Terre le 1erjuillet 2005.

C’est dans cette unité que sont concentrés aujourd’hui les moyens spécialisés de la défense NRBC.

Ce régiment compte 860 soldats. Certains d’entre eux ont récemment été déployés en Guinée-Conakry. Les spécialistes du 2e RD servent ainsi au sein du centre de traitement pour les soignants (CTS) dans le cadre de l’opération Tamarin de lutte contre le virus Ebola en Guinée Conakry.

Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:55
La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés

 

03/10/2014 Sources : Marine nationale

 

Une cinquantaine de marins de la frégate de lutte anti-sous-marine Latouche-Tréville, en escale à Nantes du 26 au 30 septembre, se sont rendus à Saumur les 27 et 28. Ils ont célébré, en présence du Maire de la ville, les vingt-cinq ans de parrainage de leur bâtiment par cette dernière. La délégation de marins a également participé aux cérémonies officialisant le jumelage de la frégate avec les Écoles militaires de Saumur. Une série de festivités qu'est venue clore une réception officielle à bord de la frégate le 29 soir.

 

Voilà un quart de siècle que les équipages successifs du Latouche-Tréville et les saumurois s'enrichissent mutuellement. « Un bel anniversaire », pour reprendre les mots du capitaine de vaisseau Matthieu Drevon, commandant de la frégate, qui a été célébré, presque jour pour jour, tout au long de la journée du 27.

 

Chaleureusement accueillis par la ville de Saumur, les marins du Latouche-Tréville ont pris part à de nombreuses activités destinées à fêter un quart de siècle de parrainage dans la convivialité. Après s'être initiés à la boule de fort, jeu traditionnel pratiqué dans leur ville marraine, ils ont été reçus à la Mairie. Pour sceller l'évènement, une plaque commémorative a été dévoilée par le Maire, en leur présence, sur le quai éponyme « Frégate Latouche-Tréville ». Enfin, le lendemain, les marins ont été invités à vendanger les vignes du château, autre temps fort de la vie de Saumur. Les liens forts qui unissent l’équipage aux saumurois ont également trouvé un développement avec l'officialisation d’un jumelage entre le Latouche-Tréville et les Écoles militaires de Saumur au cours d’une cérémonie solennelle dans la cours d’Austerlitz de l’école de cavalerie.

 

« Je suis heureux que notre duo devienne un trio, a déclaré le Maire de la ville, Monsieur Jean-Michel Marchand. Depuis 25 ans, les relations entre la frégate et la ville sont très fortes. Elles s’inscrivent dans notre volonté de resserrer les liens entre la nation et ses armées », a-t-il poursuivi. Au-delà du rapprochement entre la ville de Saumur et la Marine, ce jumelage, voulu par les chefs d'état-major de la Marine et de l’Armée de Terre, s'inscrit dans un effort constant pour renforcer la connaissance mutuelle entre l'armée de Terre et la Marine. « Une proximité qui est d'autant plus importante que nos forces sont de plus en plus souvent déployées dans le cadre d'opérations interarmées », explique le capitaine de vaisseau Matthieu Drevon. L'opération Serval, à laquelle des régiments de cavalerie et le Latouche Tréville ont participé, l'a récemment démontré.

 

Gageons maintenant que ce jumelage permettra de développer un esprit d'équipage commun aux Écoles militaires de Saumur et au Latouche-Tréville. La force du lien qui unit le navire à sa ville marraine depuis 25 ans sera pour cela un atout important. L'embarquement d'élèves et d'instructeurs des écoles saumuroises ou l'envoi de délégations lors des moments forts vécus par les unités permettront de faire vivre ce lien fraternel qui les unit désormais. Rendez-vous en 2018 pour fêter les noces de perle !

La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés
La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés
Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 09:55
30 ans de chars

 

01.09.2014 par Pierre Bayle - Pensées sur la planète

 

Introuvable en librairie car édité à compte d’auteur, le gros volume du Capitaine (ER) Jean-Pierre Tributsch est unique : en 592 pages abondamment illustrées, cet adjoint du Colonel Michel Aubry, qui créa le musée des blindés de Saumur, raconte en détail les « 30 années de recherches et récupérations – 1965-1995 » qui ont abouti à la constitution d’une collection unique au monde car un grand nombre de chars et d’engins blindés sont en parfait état de marche.

Né en France pendant la première guerre mondiale, le char s’est développé en quelques décennies pour devenir l’acteur majeur des batailles du 20e siècle, en une guerre opposant industriels, stratèges et utilisateurs opérationnels de chaque pays, avec des échanges et des emprunts fréquents à l'autre camp.

 

Suite de l'article

Repost 0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 11:56
Crédits : ADC JC Thorel

Crédits : ADC JC Thorel

 

23/07/2014 J. SEVERIN - Actu Terre

 

Les 19 et 20 juillet derniers était organisé à Saumur le 165e carrousel, devenu traditionnel depuis sa première représentation donnée à l’époque en l’honneur de la duchesse de Berry, épouse de Charles X.

 

Près de 2 000 personnes sont venues assister à ce spectacle. Durant la représentation, les tableaux équestres se sont enchaînés, et ont ensuite laissé place aux chars.

 

Cette année, les écoles militaires (école de cavalerie, école d’état-major, centre d’étude et d’enseignement du renseignement de l’armée de Terre et centre interarmées de défense nucléaire biologique et chimique) ont souhaité se focaliser sur le Débarquement, un moyen de rendre hommage aux anciens.

 

Le Carrousel de Saumur

Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 13:55
Le Carrousel de Saumur

Le Carrousel de Saumur / Crédits : armée de Terre

 

18/07/2014 SIRPAT - Armée de Terre

 

La Ville de Saumur organise, en partenariat avec l’institut français du cheval et de l’équitation et les écoles militaires de Saumur, le Carrousel de Saumur, les 19 et 20 juillet 2014.

 

A cette occasion, le Carrousel de Saumur présentera non seulement des écuyers du célèbre Cadre Noir de Saumur, mais aussi, exceptionnellement cette année, un détachement de la garde d’honneur polonaise à cheval ainsi qu’une troupe de hussards austro-hongrois. La seconde partie du spectacle sera consacrée à la présentation dynamique de chars et véhicules du musée des blindés, sur le thème des « débarquements de 1944 en Normandie et en Provence ».

 

La représentation du dimanche 20 juillet sera présidée par le général d’armée Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre, natif de Saumur, qui saluera une dernière fois tous les étendards des régiments de cavalerie.

 

Dès 14 heures, vous pourrez découvrir le village Défense, avec la présentation du matériel, et à 15 heures, le début du Carrousel.

Le Carrousel de Saumur
Repost 0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 21:55
Cne Hervouet, Eleve Officier à Saint-Cyr

Cne Hervouet, Eleve Officier à Saint-Cyr

 

16.07.2014 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

Le capitaine Yves Hervouet commandait l'escadron de char schaffee M24 à Dien Bien Phu (10 tanks arrivés en pièces détachés). Cet officier du 1er RCC (régiment de chasseurs à cheval) était avant de rejoindre l'Indochine l'aide de Camp du Maréchal Juin. Il fut capturé à la chute du camp retranché et décédera en captivité. Il avait déjà donné son nom à une promotion des EOR / EAABC de Saumur en avril 1993.

 

Coëtquidan: le capitaine Hervouet, parrain de la promotion entrante de l'ESM

Par ailleurs, le parrain de la promotion entrante de l'EMIA est le général Jean-Louis Delayen, un marsouin né en 1921 et mort en 2002. Il a commandé le 2e RIMa.

Général Jean-Louis DELAYEN - source Amicale 2e RIMa

Général Jean-Louis DELAYEN - source Amicale 2e RIMa

Repost 0
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 17:55
Commémoration du 22 juin à la Ferme des Cadets à Dampierre-sur-Loire

 

10 juin 2014 saumur-kiosque.com

 

Comme chaque année les habitants de Dampierre-sur-Loire sont invités à se regrouper le samedi 22 juin 2014 à 11h devant la stèle de la « ferme d’Aunis » pour un moment de Mémoire du combat que les « Cadets de Saumur » ont mené à cet endroit pour l’honneur de la France le 20 juin 1940. Au préalable une messe sera célébrée à 9h30 en l’église Saint-Pierre de Dampierre-sur-Loire.


Suite à l’offensive allemande de mai 1940, l’ennemi progressant vers la Seine, le Général Weygand, ordonna de mettre en défense toutes les rivières susceptibles de barrer au Sud la route de l’invasion. C'est ainsi que le principe de la Défense de la Loire fut décidé. A l’Ecole de Cavalerie, commandée par le Colonel Michon, fut attribué le secteur allant du confluent de la Vienne et de la Loire (à l’est, au-delà de Montsoreau), jusqu'au Thoureil, soit un front de 4Okm.


Bien que le Maréchal Pétain donna l'ordre de cesser les combats, le Colonel Michon estima que le prestige et l’honneur de l’Ecole de Cavalerie lui commandaient, malgré cet ordre, de se battre à Saumur pour tenter de s’opposer (même avec de faibles moyens), à la traversée de la Loire par les Allemands dans ce secteur.

550 Elèves Aspirants de Réserve de la cavalerie et 240 EAR du Train, formés à Saumur depuis seulement mai 1940 furent déployés en 27 brigades sur différents points stratégiques, dont la ferme d’Aunis.

Le 20 juin vers midi, les premières troupes allemandes légères s'implantent sur le coteau. En face, la ferme d'Aunis tient bon, alors qu'elle est pilonnée par les obus, qu'elle flambe en partie et qu'elle est harcelée par des avions. Le secteur est renforcé par l'arrivée de deux compagnies d'EAR d'infanterie de Saint-Maixent, qui livrent un véritable combat, passant à la contre-attaque au sud de la ferme et avançant de 150 mètres. Cependant, les Allemands, menacés un temps, ont pu apporter des armes antichars, qui anéantissent plusieurs blindés et décapitent le Lieutenant Pitiot, le chef du peloton, sur son char.


Le Lieutenant Gand commandant la 13ème brigade et appartenant à l’escadron du Capitaine St Blanquat, fut lui aussi tué dans ces combats, ainsi que 17 EAR. Les combattants ne purent continuer leur action, et se replièrent vers Distré.

Pendant trois jours, environ 2 000 hommes dont les 790 Elèves Aspirants de Réserve ont tenu en échec trois divisions allemandes, sans soutien aérien, sans espoir, mais pas sans panache !

A ces combattants imberbes qu'ils surnommèrent eux-mêmes "Kadetten" (les Cadets), les cavaliers allemands, soldats de tradition, rendirent les honneurs et la liberté en hommage à leur courage. Ce nom leur resta par la suite.

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 16:55
Crédits Armée de Terre

Crédits Armée de Terre

 

26/03/2014 J. SEVERIN - Armée de Terre

 

L’École militaire de Saumur a organisé en son sein le forum SIMOPS consacré aux outils de simulation opérationnelle.

 

Simulation aux tirs, à l’aviation… de nombreux outils étaient présentés lors de ce forum. Pourquoi ? Parce que la simulation est une étape cruciale dans l’entraînement des militaires, notamment lors de leurs préparations pour les opérations sur les théâtres extérieurs. Il s’agit du premier pas du soldat vers le terrain, il est donc indispensable de rendre ces outils les plus réalistes possible. Le forum a également permis aux concepteurs et aux utilisateurs d’échanger sur les futures améliorations qui seront apportées aux machines.

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 16:55
L’ECPAD, partenaire de « Saumur En Uniformes »

27.06.2013 ECPAD

 

Les samedi 29 et dimanche 30 juin 2013, l’ECPAD participera à la manifestation « Saumur en uniformes », grand rassemblement de reconstitution militaire organisé par l’association Histoire & Patrimoine militaire.

Le temps d’un week-end, l’immense place du Chardonnet à Saumur, lieu mythique de la Cavalerie française, accueillera sur une surface de plus de 6 hectares près de 500 “reconstitueurs” qui proposeront au public des animations reconstituant la vie des soldats de la Grande Armée, les Poilus de la Grande Guerre, les Gi’s de 1944, les paras français de Diên Biên Phu et même les Marines du Vietnam.

Plus de 30 associations viendront de l’Europe entière pour présenter plus de 200 ans d’histoire militaire de l’Empire à nos jours. Des camps seront reconstitués comme à l’époque et offriront au public des animations de la vie des soldats. Plus d’une centaine de véhicules et de blindés seront également déployés en statique et en dynamique pour donner encore plus de vie aux reconstitutions de batailles. Des effets pyrotechniques permettront aux chars de tirer en toute sécurité, rendant le spectacle encore plus réaliste.

Le but de cette manifestation est de faire découvrir deux siècles d’histoire militaire qui ont façonné l’Europe d’aujourd’hui. Les équipes de l’ECPAD ont été mobilisées sur place pour réaliser un film autour de cet événement exceptionnel. Un DVD sera ensuite produit et commercialisé pour que chacun garde une trace de cette manifestation ou pour que ceux qui ne pourront y assister puissent prendre la mesure de cette manifestation sans précédent.

LE DETAIL DU PROGRAMME

Samedi 29 juin 2013

-          Différentes fanfares militaires seront présentes tout au long du week-end en faisant une aubade sur la grande carrière.

-          10 h 00 : Ouverture au public ; parcours autour de la place du Chardonnet où seront installés les différents camps militaires, suivant un ordre chronologique (du 1er Empire à la guerre d’Algérie). Les visiteurs pourront également observer différents véhicules militaires disposés en statique tout le long du parcours.

-          10 h 00 : Ouverture du salon aux antiquités militaires dans le bâtiment Kellermann.

-          11 h 30 : Spectacle sur la grande carrière : Présentation et combats des troupes à pied et cheval du 1er Empire.

-          14 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats de la Grande Guerre avec un char FT17.

-          15 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats des cadets de Saumur en juin 1940 avec un Char R35 et un Panzer II.

-          15 h 00 : Grande vente aux enchères au Musée de la Cavalerie organisée par Aiolfi & Partners spécialisé dans l’antiquité militaire.

-          16 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats Front de l’Est avec un char soviétique T34 et un char allemand Panther.

-          17 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Présentation des différents groupes de reconstitution.

-          18 h 00 : Fermeture du salon aux antiquités militaires.

-          21 h 00 : Fermeture au public du camp.

 

Dimanche 30 juin 2013

-          10 h 00 : Ouverture du camp et du salon aux antiquités militaires au public.

-          10 h 30 : Défilé dans la ville de Saumur des différents groupes de reconstitution et des véhicules militaires en partenariat avec le festival des musiques militaires.

-          11 h 30 : Spectacle sur la grande carrière : Présentation des différents groupes de reconstitution avec quelques démonstrations de tir.

-          14 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats de la Grande Guerre avec un char FT17.

-          15 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats des cadets de Saumur en juin 1940 avec un Char R35 et un Panzer II.

-          16 h 00 : Spectacle sur la grande carrière : Combats de la bataille de Normandie avec un char allemand Panther et un Tank Destroyer américain.

-          14 h 00/16 h 00 : Projection du film «Le Sacrifice», conférence sur la guerre d’Indochine avec le colonel Jacques Allaire, ancien lieutenant à Dien Bien Phu.

-            18h00 : Fermeture du salon aux antiquités militaires et du camp au public.

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 16:25

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/breves/forum-du-renseignement-de-l-armee-de-terre/1390441-1-fre-FR/forum-du-renseignement-de-l-armee-de-terre.jpg

 

03/10/2011 Armée de Terre

 

Organisé aux écoles militaires de Saumur, le 7e  forum du renseignement de l’armée de Terre se tiendra du 4 au 6 octobre 2011.

 

Rendez-vous annuel de la communauté renseignement, cette manifestation s’ouvre cette année encore aux autres armées et à la gendarmerie. Plus de 150 participants sont attendus pour ce forum, placé sous l’autorité du général de corps d’armée Bertrand Clément-Bollée. Plusieurs industriels y présenteront du matériel et des programmes en cours : Elexo, St Frères, MBDA, Gore, Inéo, Thalès, EADS, Euriware.

 

Les tables rondes aborderont la planification de la recherche multi capteurs, la complémentarité technique des différents types de capteurs ou la robotisation des capteurs.

 

Au programme également, exposés et présentations de matériel de certaines unités renseignement de l’armée de Terre.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories