Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 12:50
Merkel met en garde contre un conflit entre pays des Balkans

Illegal immigration city hubs and routes  - Credits Europol

 

03.11.2015 Romandie.com (ats)

 

Angela Merkel met en garde contre de possibles affrontements armés entre pays des Balkans, par où transitent la plupart des réfugiés, dans l'hypothèse où l'Allemagne fermerait sa frontière avec l'Autriche. La crise migratoire continue d'alimenter le débat outre-Rhin.

Il y a déjà dans les pays de l'ouest des Balkans des tensions et "je ne veux pas qu'on en arrive à des affrontements militaires là-bas", a déclaré lundi soir Mme Merkel lors d'un rassemblement de la CDU, son parti, à Darmstadt, dans l'ouest de l'Allemagne, selon des propos rapportés mardi par des médias allemands.

De nombreux experts ont mis en garde sur le fait que, si l'Allemagne, principale destination des migrants fuyant notamment la guerre en Syrie, venait à fermer sa frontière avec l'Autriche, les pays des Balkans par lesquels transitent migrants et réfugiés en feraient de même.

L'Union européenne a annoncé fin octobre la création de 100'000 places d'accueil pour les réfugiés en Grèce et dans les Balkans afin de juguler la crise migratoire alors que des tensions ont déjà surgi entre la Slovénie, la Croatie, la Serbie et la Hongrie ces derniers mois autour du transit de dizaines de milliers de migrants.

 

"Zones de transit"

Sur le front intérieur, la question des réfugiés continue de diviser la coalition conservateurs/sociaux-démocrates au pouvoir en Allemagne. Dimanche, les deux courants ont échoué à s'entendre lors d'une réunion. Les conservateurs bavarois de la CSU réclament que l'Allemagne accepte moins de réfugiés sur son territoire alors qu'elle en attend entre 800'000 et un million cette année.

Un nouveau round de négociations est prévu jeudi, notamment autour de la création, voulue par les conservateurs, de "zones de transit" à la frontière germano-autrichienne pour accélérer l'examen des dossiers et les expulsions. Mais cette idée est rejetée en l'état par le parti social-démocrate SPD (gauche).

Si cette nouvelle réunion ne devait donner aucun résultat, "nous continuerons à négocier", a souligné Angela Merkel. "Ce n'est pas la première fois que nous devrons convaincre les sociaux-démocrates de la justesse de certaines choses", a-t-elle ajouté.

Repost 0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 17:50
EDA Chief Executive visits Republic of Serbia

 

Belgrade - 26 November, 2014 European Defence Agency

 

EDA Chief Executive Claude-France Arnould travelled to Belgrade on 24 November to discuss cooperation opportunities with the Republic of Serbia.

 

At the invitation of Mr. Zoran Đordević, State Secretary, she attended high-level meetings with a number of defence officials including Mr. Bratislav Gasic, Defence Minister, as well as the State Secretary and a number of other officials from the Serbian Ministry of Defence.

 

Claude-France Arnould received briefings on the Republic of Serbia’s engagement in Common Security and Defence Policy (CSDP) missions, as well as on the operational, technological and industrial capabilities of the country.

 

One of the main objectives of this visit was to assess the implementation of the administrative arrangement signed in December 2013 by the European Defence Agency and the Republic of Serbia. Both parties identified tangible cooperation opportunities in a number of fields, including Counter-Improvised explosive devices (C-IED) initiatives, protection against chemical, biological, radiological and nuclear (CBRN) threats, medical support and unmanned ground systems. Serbia also expressed its interest in benefitting from the Agency’s support to better understand European Union policies on topics such as security of supply, research & technology and defence procurement.

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 07:40
Serbie/déminage: les Russes ont sécurisé 12.000 m² cette année

 

 

MOSCOU, 7 avril - RIA Novosti

 

Les démineurs russes ont sécurisé un terrain de plus de 12.000 m² en Serbie depuis le début de l'année, a annoncé lundi à Moscou le porte-parole du ministère russe des Situations d'urgence Alexandre Drobychevski.

 

"Nous avons examiné un terrain de 12.152 m² et neutralisé 5 engins explosifs depuis le début des travaux", a indiqué M.Drobychevski.

 

Les spécialistes russes sont à pied d'œuvre près de la ville serbe de Paracin. Le groupe comprend 37 artificiers du 294e Centre russe des travaux à risque "Leader" et du 179e Centre russe des secouristes.

 

Le ministère russe des Situations d'urgence mène des opérations de déminage humanitaire en Serbie depuis les bombardements de l'OTAN de 1999. Les artificiers russes y trouvent également des munitions de la Seconde Guerre mondiale.

 

En 2008, les sapeurs russes ont déminé un aérodrome non loin de Nis, neutralisant plus de 450 bombes découvertes après les bombardements l'OTAN de 1999, qui ont finalement débouché sur la proclamation unilatérale de l'indépendance de la province serbe du Kosovo.

 

En 1999, les forces de l'Alliance ont procédé à des bombardements de la Yougoslavie sans le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU, prenant la défense des Albanais du Kosovo. L'aviation de l'OTAN a notamment largué des bombes à fragmentation interdites par la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. Les frappes aériennes, qui ont duré 78 jours, ont fait de 2.500 à 3.500 morts dont 89 enfants et 12.500 blessés parmi les civils, ainsi que 1.031 morts et plus de 5.000 blessés parmi les militaires et policiers serbes, selon différentes sources.

Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 19:50
Les "Mères de Srebrenica" réclament justice aux Pays-Bas

 

07.04.2014 Romandie.com (ats)

 

Les veuves et mères des victimes du massacre de Srebrenica, en 1995, ont accusé lundi les Pays-Bas d'être civilement responsables de la mort de leurs proches. Elles ont assuré devant le tribunal de La Haye que les soldats néerlandais présents sur place auraient dû les protéger.

 

"Ils n'ont pas empêché le meurtre de milliers de civils", a déclaré Marco Gerritsen, avocat des plaignantes, lors de sa plaidoirie. Il a reproché à l'Etat néerlandais de se retrancher derrière l'excuse selon laquelle les soldats néerlandais ne pouvaient utiliser leurs armes que pour se défendre.

 

"La légitime défense a une définition plus large que ce que l'Etat veut l'admettre (...), la protection des civils est un principe qui devait passer avant tout", a-t-il dénoncé.

 

Son collègue Simon van der Sluijs a de son côté assuré que, suivant les ordres émanant de La Haye, "le Dutchbat a considéré sa sécurité comme la priorité, en dépit des instructions de l'ONU".

 

Reconnaissance de responsabilité

 

L'enclave de Srebrenica était placée sous la protection de l'ONU lors de sa prise par les forces serbes de Bosnie en juillet 1995. Mais, faiblement armés et peu nombreux, les Casques bleus néerlandais n'avaient pas résisté. Les forces serbes de Bosnie sous le commandement du général Ratko Mladic avaient alors tué près de 8000 hommes et garçons musulmans.

 

Une dizaine de "Mères de Srebrenica" étaient présentes dans la salle d'audience. Cette association, qui représente les mères et veuves des victimes, avait saisi en 2007 la justice néerlandaise, estimant que la responsabilité de l'ONU et de l'Etat néerlandais dans la mort de leurs proches était engagée.

 

"Les Mères de Srebrenica veulent avant tout que la responsabilité des Pays-Bas soit reconnue, et ensuite, une indemnisation, même si cette dernière est d'importance mineure à leurs yeux", a assuré à l'AFP un des avocats des plaignantes, Semir Guzin.

 

Immunité pour l'ONU

 

La justice néerlandaise avait refusé de poursuivre l'ONU en raison de son immunité statutaire, décision confirmée ensuite jusque par la Cour européenne des droits de l'Homme en juin 2013. La procédure contre l'Etat néerlandais avait été mise en suspens le temps qu'une décision sur l'ONU soit prise.

Repost 0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 17:50
La Serbie a commémoré les 15 ans des bombardements de l'Otan

 

24 mars 2014 Romandie.com (AFP)

 

BELGRADE - La Serbie a commémoré par de nombreuses cérémonies lundi les 15 ans du début des bombardements de son territoire par l'Otan lancés pour la contraindre de cesser la répression contre les indépendantistes et les civils albanais du Kosovo.

 

Un peuple qui oublie ses victimes et son histoire est condamné à revivre cette histoire. La Serbie aujourd'hui mène une politique pacifique pour résoudre ses problèmes, a déclaré le Premier ministre serbe Ivica Dacic.

 

M. Dacic a déposé une gerbe de fleurs aux défenseurs de la Serbie devant le mont Strazevica près de Belgrade, où se trouve un centre souterrain de commandement de l'armée qui a été pris pour cible à d'innombrables reprises par l'aviation de l'Otan.

 

Le Premier ministre a qualifié d'innocentes toutes les victimes serbes du conflit, militaires, policières ou civiles, l'intervention de l'Otan n'ayant pas reçu l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

Dans le jardin d'un des bâtiments de la Radio télévision serbe (RTS) à Belgrade, un parc a été inauguré à la mémoire de seize personnes tuées dans le bombardement de l'immeuble de télévision nationale serbe.

 

Une messe à la mémoire de toutes les victimes des frappes de l'Otan a été célébrée à Belgrade dans l'église de Saint Marc.

 

Dans les écoles à travers le pays, un cours d'histoire a été consacré à l'anniversaire du début de l'agression contre la Serbie.

 

D'autres dirigeants, dont le président Tomislav Nikolic déposeront des gerbes de fleurs sur plusieurs sites qui ont été été bombardés durant cette campagne de frappes aériennes qui a duré 78 jours.

 

L'Otan a déclenché son opération le 24 mars 1999 après le refus du président serbe Slobodan Milosevic de mettre un terme à la répression contre la guérilla indépendantiste et les civils kosovars.

 

L'intervention s'est terminée en juin par le retrait des forces serbes du Kosovo, qui a alors été placé sous l'administration de l'ONU.

 

Selon les chiffres officiels de Belgrade, quelque 2.500 civils Serbes ont été tués et 12.500 blessés durant les onze semaines de bombardements. L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch estime le nombre de civils tués à quelque 500.

 

En 2006, la Serbie a adhéré au Partenariat pour la paix, un programme de coopération militaire proposé par l'Otan aux pays de l'Europe de l'est, tout a précisant qu'elle ne comptait pas rejoindre le bloc.

 

A Pristina, le premier ministre kosovar Hashim Thaçi a qualifié de grand jour pour la république du Kosovo la date du début des bombardements de l'Otan.

 

Ce jour marquant le début des frappes de l'Otan contre la Serbie (...) est le jour du début d'une grande victoire pour la république du Kosovo, un jour historique pour notre peuple, a déclaré M. Thaçi.

 

Quinze ans plus tard, la Serbie et le Kosovo marchent côte à côte sur la voie européenne, après avoir conclu en avril 2013 un accord historique sur la normalisation de leurs relations, sous les auspices de Bruxelles.

 

Même si la Serbie refuse farouchement de reconnaître l'indépendance que son ancienne province méridionale a unilatéralement proclamée en 2008, sa volonté d'améliorer les relations avec ce territoire peuplé majoritairement d'Albanais lui a permis d'ouvrir en janvier les négociations d'adhésion à l'UE.

 

Le Kosovo a pour sa part lancé les négociations sur la conclusion d'un accord d'association et de stabilisation, la toute première étape dans le rapprochement avec l'UE.

 

L'indépendance du Kosovo a été reconnue à ce jour par une centaine de pays, dont les les États-Unis et 23 des 28 membres de l'UE.

Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 18:50
Kosovo : patrouille conjointe avec l’armée Serbe

 

03/02/2014 Sources : EMA

 

Le 29 janvier 2014, l’Escadron d’Eclairage et d’Investigation du 12e régiment de cuirassiers a effectué une patrouille conjointe avec l’armée serbe.

 

Deux « sync-patrols » ont été organisées depuis la présence du mandat 43 de l’opération Trident au Kosovo. Aux côtés de l’armée serbe, les militaires patrouillent le long de la ligne administrative (ABL : administrative borderline) séparant le Kosovo et la Serbie et se déploient sur des points d’observation.

 

La patrouille réalisée le 29 janvier était en outre la dernière du mandat 43. Partis en VBL et en P4 de Camp Cabra (au nord du Kosovo), l’EEI a poursuivi sa patrouille à pieds dans des chemins de montage. Aucun incident n’a été signalé, l’observation tactique n’a pas révélé de tension particulière entre Serbes et Kosovars.

 

Dans le cadre de son mandat de la KFOR, le contingent français participe au maintien d’un environnement sûr et sécurisé au profit de l’ensemble de la population du Kosovo, en coopération avec la Mission des Nations unies au Kosovo (MINUK) et la mission de l’Union européenne (EULEX). Environ 320 militaires français sont engagés dans l’opération TRIDENT, nom de la participation française à la KFOR, avec une unité de manœuvre (l’EEI) et un élément de soutien national (ESN).

Kosovo : patrouille conjointe avec l’armée Serbe
Repost 0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 17:45
FFDj : soutien au déploiement de l’EPE serbe en Atalante

 

25/12/2013 Sources : EMA

 

Le  26 novembre 2013, un Antonov 26 de la République de Serbie a atterri sur l'aéroport de Djibouti avec, à son bord, du matériel destiné à une douzaine de soldats serbes en détachement, engagés pour une durée initiale de 4 mois dans le cadre de l’opération de lutte contre la piraterie maritime de l’Union européenne Atalante.

 

L’avion a été pris en charge par les militaires des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) dans le cadre de leur soutien apporté à l’opération Atalante : accueil et déchargement de l'avion, stockage des matériels et des équipements (armement, munitions, matériel médical et médicaments), hébergement et alimentation au profit des militaires serbes.

 

Le 02 décembre 2013, l’équipe de protection embarquée (EPE) autonome serbe a relevé une unité lituanienne embarquée depuis l’été dernier à bord du cargo Caroline Scan, affrété par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Il s’agit de la première participation d’une équipe de militaires serbes à l'opération interarmées et interalliés Atalante. Pour les quatre prochains mois, elle sera chargée d’assurer la protection de l’équipage du Caroline Scan et de son chargement.

 

A  l’occasion de cet embarquement, le général de brigade Llija Todorov, commandant de la brigade spéciale, et le général de brigade aérienne Rode commandant les FFDj ont pu échanger sur l’investissement militaire bilatéral franco-serbe dans le cadre de l’opération Atalante.  A ce titre, depuis deux ans, la coopération franco-serbe a permis d’appuyer la formation et l’intégration de l’EPE au sein de la mission européenne avec par exemple la réalisation de formations spécifiques.

 

Depuis le début de l’opération Atalante, en accord avec l’arrangement local signé entre l’Union Européenne et les FFDj, en date du 31 mars 2009, l’ensemble des unités et directions des FFDj apportent un soutien opérationnel et logistique dans de nombreux domaines (technique, administratif, médical, du transport ou de la sécurité,…). Les résultats de l'opération Atalante sont significatifs : alors qu’on dénombrait une quarantaine d’actes de piraterie en 2008, ce chiffre est progressivement descendu d’année en année, tombant à zéro en 2013.

 

Dans le cadre des accords de défense entre la République de Djibouti et la France, les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) constituent depuis 2011 la base opérationnelle avancée française sur la côte Est de l’Afrique. Les FFDj participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante, ainsi qu’à la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie.

FFDj : soutien au déploiement de l’EPE serbe en AtalanteFFDj : soutien au déploiement de l’EPE serbe en Atalante
Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 18:50
Signing of EDA-Serbia Administrative Arrangement
 

Brussels - 13 December, 2013 European Defence Agency

 

Catherine Ashton, High Representative of the Union for Foreign Affairs and Security Policy and Head of the European Defence Agency (EDA), and Nebojša Rodić, Serbian Minister of Defence, signed today an Administrative Arrangement between the EDA and the Serbian Ministry of Defence. 

The conclusion of the Administrative Arrangement follows a mandate provided by the EDA Steering Board. The EU Council approved the Administrative Arrangement in May 2013.
The Administrative Arrangement formalises the relationship between EDA and Serbia, enabling Serbia’s potential participation in EDA’s projects and programmes. Cooperative areas remain to be further defined, but Research & Technology and training are examples of possible cooperative areas.

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 12:40
Russie-Serbie: élargir la coopération militaire (Choïgou)

 

BELGRADE, 13 novembre - RIA Novosti

 

La Russie et la Serbie ont convenu d'intensifier les contacts entre leurs états- majors généraux, ainsi que la coopération entre différents éléments de leurs forces armées, a annoncé mercredi le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou.

 

"Nous avons convenu de renforcer les contacts entre nos états-majors généraux. Nous envisageons également d'élargir notre coopération interarmes", a déclaré le ministre à l'issue d'une rencontre avec son homologue serbe Nebojsa Rodic.

 

M. Choïgou a précisé qu'il s'agissait des forces terrestres et aériennes, ainsi que des troupes de DCA. Selon le ministre russe, les deux pays ont également beaucoup à faire pour renforcer leur coopération en matière de production d'armements.

 

"Au cours des 15 à 20 dernières années, cette coopération a chuté à un niveau terriblement bas", a constaté le général Choïgou. La relancer "est précisément ce que nous devons faire dans les plus brefs délais", a-t-il souligné.

Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 16:30
Declaration by the HR on behalf of the EU on the alignment of certain third countries with Council Decision 2013/255/CFSP concerning restrictive measures against Syria

Declaration by the High Representative on behalf of the European Union on the alignment of certain third countries with Council Decision 2013/255/CFSP concerning restrictive measures against Syria

 

Brussels, 24 June 201311533/13 (OR. en) PRESSE 292

 

On 31 May 2013, the Council adopted Decision 2013/255/CFSP (1) concerning restrictive measures against Syria. The Decision applies until 1 June 2014.

 

The Decision concerns restrictive measures against Syria with regard to:

– export and import restrictions with the exception of arms and related material and equipment which might be used for internal repression;

– restrictions on financing of certain enterprises;

– restrictions on infrastructure projects;

– restrictions of financial support for trade;

– financial sector;

– transport sector;

– restrictions on admission;

– freezing of funds and economic resources.

 

With regard to the possible export of arms to Syria Member States committed to proceed in their national policies in agreement with the Council Declaration adopted on 27 May 2013.

The Candidate Countries Montenegro*, Iceland+ and Serbia*, the Country of the Stabilisation and Association Process and potential candidate Albania, and the EFTA countries Liechtenstein and Norway, members of the European Economic Area , as well as the Republic of Moldova and Georgia, align themselves with this Decision.

They will ensure that their national policies conform to this Council Decision.

The European Union takes note of this commitment and welcomes it.

 

(1) Published on 1.6. 2013 in the Official Journal of the European Union no. L 147, p. 14.

* Montenegro and Serbia continue to be part of the Stabilisation and Association Process

+ Iceland continues to be a member of the EFTA and of the European Economic Area
 

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/en/cfsp/137589.pdf

(original version - EN)

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 16:40
Russie-Serbie: un accord de coopération militaire en gestation

MOSCOU, 23 mai - RIA Novosti

 

La Russie et la Serbie pourraient signer dès cette année un accord de coopération militaire et technique, a déclaré jeudi le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou, lors d'une rencontre avec son homologue serbe Aleksandar Vucic.

 

Cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la conférence internationale sur la sécurité européenne qui se déroule à Moscou.

 

"Je suis ravi que vous ayez trouvé du temps pour discuter des questions actuelles de la sécurité en Europe. Nous avons une longue histoire commune, nous avons vécu beaucoup de choses ensemble. Je tiens à examiner avec vous les délais de préparation d'accords sur la coopération militaire et technique. Il s'agit de deux accords distincts. J'espère que nous pourrons les signer dès cette année", a déclaré M. Choïgou en s'adressant à son interlocuteur serbe.

 

M. Vucic a pour sa part souligné qu'il attachait une grande importance à la préparation de ces documents, surtout à la clause portant sur la protection de la propriété intellectuelle.

 

Pour le ministre serbe, l'acquisition de matériel de guerre russe est en premier lieu une question politique.

 

"Nous sommes prêts à tout faire pour renforcer nos forces aériennes et nos troupes de DCA. Nous sommes également prêts à développer notre coopération avec la Russie dans la formation d'officiers et la médecine militaire", a indiqué le ministre serbe de la Défense.

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 11:40
La Serbie va acheter des MiG-29

8 mai 2013 par Daniel Favre – Info-Aviation

 

La Serbie envisage d’acheter plusieurs MiG-29M/M2 Fulcrum à la Russie. Les pilotes serbes sont déjà en formation au pilotage de l’avion, a déclaré le vice-premier ministre et ministre de la Défense Aleksandar Vučić, le 6 mai.

 

La Serbie aimerait acheter lesMiG-29 à crédit, ajoutant que le coût final de l’opération dépendra des systèmes d’armes installés ainsi que le volume des pièces de rechange devant être achetées.

 

Les parties discuteront des détails de l’accord lors de la visite du président serbe Tomislav Nikolic en Russie le 21 mai, suivie de la visite du ministre de la défense Aleksandar Vučić le 23-24 mai.

 

Le nouvel accord pourrait aussi prévoir la modernisation de l’usine aéronautique Moma Stanojlovic en Serbie, qui est amenée à devenir un centre régional de maintenance pour les avions MiG, dont beaucoup sont en service dans les pays voisins, a commenté le ministre serbe.

 

Le pays espère acheter un total de six MiG-29M/M2 et deux stations radar à la Russie. L’affaire pourrait être conclue avant la fin de 2013.

 

La Serbie étudie la possibilité d’acheter des MiG-29 depuis 2010.  À l’époque, le général Ranko Živak avait déclaré que la Serbie avait besoin d’au moins 12 ou 14 chasseurs polyvalents pour remplacer les quatre MiG-29 soviétiques qui, comme plusieurs dizaines de MiG-21 sont obsolètes, et équipent jusqu’à présent l’armée de l’Air serbe.

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 18:40
La Russie signera un accord de coopération militaire avec la Serbie

 

MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti

 

La Russie et la Serbie signeront très prochainement à Belgrade un accord de coopération militaire, a annoncé mercredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou lors d'une rencontre avec le premier ministre serbe Ivica Dacic à Moscou.

 

Selon M.Choïgou, une délégation militaire russe se rendra à Belgrade pour signer un accord entre les ministères russe et serbe de la Défense. Le ministre serbe de la Défense Ljubisa Dikovic est pour sa part attendu à Moscou en mai.

 

"Toutes les manifestations tenues en 2012 confirment l'intention des deux pays de poursuivre la coopération militaire", a indiqué M.Choïgou.

 

Et de citer la participation d'une délégation militaire serbe aux festivités consacrées au 100e anniversaire de l'Armée de l'air russe ainsi que les exhibitions du groupe de voltige aérienne russe Striji (Martinets) à l'occasion du centenaire de l'Armée de l'air serbe en août 2012.

 

M.Dacic a pour sa part déclaré que M.Choïgou était un grand ami de la Serbie qui avait soutenu le peuple serbe pendant la guerre et les bombardements. Il a rappelé que M.Choïgou, ex-ministre russe des Situations d'urgence, avait beaucoup contribué à la création d'un centre de sauvetage russo-serbe à Nis (Serbie).

 

"J'espère que Sergueï Choïgou œuvrera pour le renforcement des liens entre les armées serbe et russe", a conclu M.Dacic.

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 07:40
Moscou et Belgrade signeront une dizaine d'accords intergouvernementaux

 

BELGRADE, 9 avril - RIA Novosti

 

La Russie et la Serbie signeront une dizaine d'accords intergouvernementaux au cours de la visite du premier ministre serbe Ivica Dacic en Russie programmée pour les 10 et 11 avril, a annoncé mardi à Belgrade le service de presse du gouvernement serbe.

 

Les accords porteront notamment sur l'octroi d'un crédit russe de 400 millions de dollars destiné à soutenir le budget serbe, sur la coopération militaire, la reconnaissance réciproque des diplômes et des grades scientifiques, la coopération dans les transports ferroviaires et la protection des monuments militaires.

 

La Russie et la Serbie adopteront en outre le plan de développement d'un centre humanitaire serbo-russe pour 2013-2015.

 

Le ministère serbe du Commerce et des Télécommunications signera un mémorandum de coopération économique avec l'administration de la région russe de Kalouga.

 

Le Département des douanes de Serbie et le Service fédéral russe des douanes (FTS) signeront un mémorandum sur l'échange des statistiques concernant le commerce extérieur.

 

M.Dacic rencontrera mercredi son homologue russe Dmitri Medvedev et le président russe Vladimir Poutine.

 

La délégation serbe mènera des négociations avec le premier vice-président du conseil d'administration de la banque russe VTB Vassili Titov.

 

Les entretiens russo-serbes seront consacrés à la coopération économique, d'investissement, humanitaire et autre, ainsi qu'au règlement du problème du Kosovo. Belgrade proposera d'élargir le régime de libre échange russo-serbe aux voitures, au tabac, au sucre et aux fromages.

 

La délégation serbe comprendra le ministre du Travail, de l'Emploi et des Politiques sociales Jovan Krkobabic, le ministre des Finances et de l'Economie Mladjan Dinkic, le ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt Goran Knezevic et le ministre des Ressources naturelles, des Mines et de l'Aménagement Milan Bacevic.

Repost 0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 13:50

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Flag_of_Serbia.svg/800px-Flag_of_Serbia.svg.png

 

MOSCOU, 29 novembre - RIA Novosti

 

La Russie et la Serbie pourraient coopérer afin de moderniser certaines armes, a déclaré jeudi le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine à l'issue d'une visite à Belgrade.

 

"Nous avons étudié avec nos experts les possibilités visant à fabriquer des armements sur le territoire serbe et nous avons conclu que certaines armes et matériel militaire construits en Serbie pourraient être compétitifs", a indiqué le vice-premier ministre sur le site du gouvernement russe.

 

Selon le responsable, la première étape de la coopération consistera à moderniser le matériel militaire russe destiné tant à la Russie qu'à des pays tiers.

 

"Il s'agit avant tout d'un large éventail de munitions", a précisé le vice-premier ministre, ajoutant que l'on pourrait parler plus concrètement de coopération militaire une fois que la Russie et la Serbie auraient signé un accord de partenariat stratégique.

 

Lors de sa visite, M.Rogozine a discuté des perspectives de la coopération bilatérale avec le président serbe Tomislav Nicolic, le chef du gouvernement Ivica Dacic et le ministre de la Défense Alexandar Vucic.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories