Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 16:55
Leclerc en mode Scorpion!

 

12 mars, 2015 Pierre Brassart (FOB)

 

La Direction générale de l’armement (DGA) vient de notifier à la société Nexter Systems le marché de rénovation du char Leclerc. Cette commande constitue la troisième opération lancée par le ministère de la Défense dans le cadre du programme SCORPION destiné à moderniser les forces de contact de l’armée de terre. D’un montant d’environ 330 MEUR, le contrat prévoit la livraison à partir de 2020 de 200 chars « Leclerc Rénové » et de 18 dépanneurs de char « DCL Rénové »,

 

Les travaux de rénovation prévus permettront au Leclerc d’exploiter au mieux sa puissance de feu et sa mobilité au sein des futurs Groupements tactiques interarmes (GTIA) de type « SCORPION ». Grâce au développement d’interfaces spécifiques pour le nouveau système de radio tactique CONTACT et le Système d’information et de commandement SCORPION (SICS) il pourra collaborer efficacement en réseau avec toutes les composantes des futurs GTIA « SCORPION ». Par ailleurs, la mise à niveau de sa protection à travers le développement de kits de blindage spécifiques permettra au char Leclerc de mieux faire face à l’évolution des menaces, en particulier de types engins explosifs improvisés.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 16:55
Expérimentation du programme SCORPION

 

12/03/2015 Armée de Terre  - Economie et technologie

 

Le centre de simulation JANUS, des écoles militaires de Saumur (Maine-et-Loire) sert de base à l’expérimentation de la doctrine du programme SCORPION, évolution majeure de l’armée de Terre.

 

Le SICS (système d’information de combat scorpion) est un nouvel outil de commandement destiné à donner un avantage décisif à tous les combattants. Le principe est notamment d’améliorer la vitesse de la circulation de l’information et sa pertinence. Ce programme a aussi pour ambition de moderniser les principaux équipements des unités terrestres en les adaptant aux nouveaux concepts tactiques.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 12:56
Eurosatory 2014 : JT n° 4 - Jeudi 19 juin


 19/06/2014 Ministère de la Défense

 

Le journal télévisé en direct du salon Eurosatory 2014 est diffusé tous les jours à 14h du lundi 16 au vendredi 20 juin. Retrouvez l'édition du jeudi 19 juin en rediffusion.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 07:55
Bull présente ses solutions d'aide à la décision sur le terrain d'opération au salon Eurosatory

 

Paris, le 19  Juin  2014 - ZoneBourse

 

A l' occasion du salon Eurosatory qui aura lieu du 16 au 20 juin 2014 à Paris Villepinte, Bull présentera ses solutions d'aide à la décision sur le terrain d'opération.

 

Bull présentera la solution SICS (Système d'Information de Combat de Scorpion), réalisée pour la Direction générale de l'armement (DGA), dans le cadre d'un contrat notifié en avril 2013 pour équiper l'ensemble des unités de l'armée de Terre, dès 2016.

 

Cette solution centralise les informations du champ de bataille et fluidifie le processus opérationnel de la chaine de commandement sur un seul système d'information interopérable. Le SICS permet la mise en réseau de l'ensemble des ressources afin de faire communiquer les systèmes d'acquisition (capteurs) avec les systèmes d'armes.

 

Le SICS offre une interopérabilité native avec les systèmes des échelons supérieurs, des autres armées et des forces alliées. Le recours à des technologies ouvertes permet de réduire le coût de possession des SIO (systèmes d'information opérationnels) tactiques et de s'adapter aux besoins futurs.

 

Le salon Eurosatory est le lieu de rencontre des experts de la Défense terrestre et aéroterrestre, prolongé d'une composante sécurité s'inscrivant dans le même continuum technologique. Cet évènement qui regroupe 1432 exposants provenant de 43 pays accueille plus de 50 000 visiteurs, dont 150 délégations officielles.

 

Retrouvez Bull et SICS à Eurosatory sur le stand F147 (H5) de la Direction Générale de l'Armement (DGA). Bull sera également présent à Eurosatory avec sa filiale Elexo, spécialiste de la distribution de produits de haute technologie, notamment dans le domaine de l'informatique durcie, sur les stands de ses partenaires Durabook (stand K552, H5) et Beltronic Industrie (stand LK486, H5).

 

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.

 

Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Partager cet article

Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 10:44
Eurosatory 2014 - SCORPION SICS

 

 

17.06.2014 ministère de la défense

 

Présentation du programme SCORPION SICS

Partager cet article

Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 06:59
Scorpion source EMAT PP BPSA OP SCORPION

Scorpion source EMAT PP BPSA OP SCORPION

 

19/04/2013 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

La direction générale de l'armement (DGA) a notifié un contrat d'une quarantaine de millions d'euros portant sur les systèmes d'information et de combat de Scorpion d'une quarantaine de millions à Bull. Au détriment de Cassidian, qui perd un marché lucratif.

 

C'est un contrat qui a pas mal agité le petit monde de la défense ces trois derniers mois. Surtout pour Bull c'est un petit contrat - une quarantaine de millions d'euros - qui peut rapporter gros à l'avenir. De quoi parle-t-on ? Selon des sources concordantes, la direction générale de l'armement (DGA) a fini par notifier dans la courant de la semaine du 1er avril un contrat portant sur la fourniture d'un nouveau système d'information et de combat de Scorpion (SICS) destinés aux régiments de l'armée de terre (SIR, système d'information régimentaire) au petit groupe de la défense, qui monte face aux géants que sont Cassidian (groupe EADS) et Thales dans les systèmes de communications, comme l'avait annoncé en février La Tribune.

 

Cassidian, mauvais perdant

 

En février, le contrat avait été signé par la DGA, mais pas encore notifié. Un contrat que Cassidian lorgnait avec beaucoup d'envie. La filiale d'EADS était même considérée comme la favorite puisqu'elle était régulièrement choisie par la DGA pour ce type d'équipement pour l'armée de terre. Et ce depuis Matra Systèmes et information (MSI), l'ancêtre de Cassidian. Mais patratas, Bull a remporté la mise après deux ans de négociations avec le ministère de la Défense. Mauvais perdant, Cassidian a déposé dans la foulée un recours auprès du tribunal de administratif contre la DGA, accusée d'avoir mal géré cet appel d'offre. La filiale d'EADS a fini par perdre face au ministère, qui d'ailleurs remporte quasiment tous ce type de litiges. Du coup, attendue fin février, la notification du contrat par la DGA à Bull, qui était toutefois dans ses petits souliers, est intervenue avec un décalage d'un mois.

 

Une très bonne nouvelle pour Bull

 

Pour Bull, c'est donc une très bonne nouvelle à deux titres. D'abord, le groupe présidé par Philippe Vannier, qui a réalisé 1,28 milliard d'euros de chiffre d'affaires, s'impose comme un challenger fiable face aux deux géants EADS et Thales. Ensuite, ce contrat gagné sera peut-être une manne pour cette grosse PME comme il l'avait été dans le passé pour Cassidian, qui avait été régulièrement choisi lors de procédures de gré à gré pour des contrats de modernisation et de support des systèmes d'information qu'il fournissait. Ce qui lui permettait d'entretenir entre 80 et 100 millions d'euros d'activité par an sur ces systèmes. Dans deux ans, ce sera donc au tour de Bull d'en profiter.

 

A terme, Bull pourrait également raffler l'ensemble des systèmes d'information tactique (SIT), à l'image de celui du programme FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons INtégrés) réalisé par Sagem (groupe Safran). Le SICS réalisera ainsi une intégration inédite des composantes interarmes dans un ensemble global et numérisé : Fantassins FELIN, canon CAESAR, char Leclerc, hélicoptères Tigre, VBCI, VBMR, EBRC, drones... Tous verront les mêmes choses au même moment.

 

Un changement de stratégie à la DGA

 

« Cette décision marque un véritable changement de stratégie au ministère de la Défense », précise-t-on à La Tribune. Fin janvier, la DGA avait choisi CS Communication et Systèmes qui s'était vu notifier par la DGA un contrat de maîtrise d'œuvre de la conception, du développement et de l'intégration du système d'information (COMPAS) de la SIMMAD (Structure Intégrée du MCO des Matériels Aéronautiques du Ministère de la Défense). Cette fois-là c'est Thales qui avait perdu. CS Communications et Systèmes qui avait gagné ce contrat d'un montant global de 32 millions d'euros, avait choisi Sopra et SQLI comme sous-traitants pour leurs expertises dans le domaine des systèmes d'information.

 

Scorpion pas encore mort

 

C'est aussi une bonne nouvelle pour l'armée de terre, qui poursuit ainsi la rationalisation de ses systèmes d'informations. Car le coeur du programme réside en l'intégration de tous les systèmes d'information existant actuellement en un seul. Scorpion deviendra à terme le système des systèmes d'information permettant à tous les éléments du GTIA (Groupements Tactiques Interarmes) de dialoguer selon un même langage et une même procédure. Le SICS permettra donc de rationaliser et d'optimiser l'interconnexion avec les échelons hiérarchiques et tactiques supérieurs, notamment dans le cadre d'une coalition. Le SICS mettra ainsi en réseau toutes les plates-formes d'information. Avec le SICS, l'armée de Terre entre véritablement dans l'ère du champ de bataille infocentrée, c'est-à-dire un champ de bataille où la maîtrise de l'information conditionne la rapidité et la supériorité des armements.

 

Pour autant, le programme Scorpion, dont certains pensent qu'il pourrait être sacrifié sur l'autel de la contrainte budgétaire, n'est pas encore sauvé en dépit du contrat notifié à Bull. A la DGA, on confirme que l'on souhaite garder ce programme structurant pour l'armée de Terre. C'est « une marche en avant », tout comme l'a été FELIN, assure-t-on à la DGA.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories