Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 11:20
photo USAF

photo USAF

 

15.09.2015 sputniknews.com

 

Les Etats-Unis sont en train de développer un nouvel avion de reconnaissance afin de remplacer l'U-2 en service depuis plus de 50 ans.

 

La division Skunk Works du groupe américain Lockheed Martin a présenté le projet d'un avion de reconnaissance capable de remplacer aussi bien l'U-2 Dragon Lady que le drone Global Hawk, rapportent les médias occidentaux.

 

Le nouvel avion doit être développé d'ici 2025. D'après le magazine Ainonline, les Etats-Unis pourraient avoir besoin de ce type d'appareil au cours des trois prochaines années.

 

Le Lockheed U-2 est un avion-espion en service dans l'US Air Force depuis plus de 50 ans. Il est capable de voler pendant 12 heures à plus de 21.000 mètres d'altitude. Sa vitesse  maximale est supérieure à 800 km/h.

 

Un de ces appareils a été abattu le 1er mai 1960 alors qu'il effectuait un vol de reconnaissance au-dessus de l'Union soviétique. Cet épisode a alors entraîné une détérioration des relations entre Moscou et Washington.

 

Développé par Teledyne Ryan Aeronautical (filiale de Northrop Grumman), le Global Hawk est un drone de reconnaissance américain conçu pour des missions stratégiques. L'appareil a effectué son premier vol le 28 février 1998 depuis une base aérienne en Californie. Il est capable de voler pendant 30 heures à 18.000 mètres d'altitude.

Partager cet article

Repost0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:20
ARES : Future camionnette volante de l’armée américaine ?

Images  DARPA

 

19.03.2014 Romain Guillot journal-aviation.com

 

Succédant au projet Transformer (TX) dévoilé en 2009, le projet ARES (Aerial Reconfigurable Embedded System) de l’agence américaine DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) va bientôt se concrétiser.

 

La DARPA a en effet annoncé le mois dernier que le programme était désormais lancé et qu’il avait gagné en maturité, atteignant sa troisième et dernière phase de conception (Phase 3). Un premier prototype va être construit pour un vol attendu en 2015.

 

Développé en coopération avec la division Skunk Works de Lockheed Martin et Piasecki Aircraft Corporation, ce drone est destiné à effectuer des missions de transport, notamment pour assurer la logistique des lignes de front. Il s’agit d’un appareil pouvant décoller et atterrir verticalement (VTOL) grâce à deux soufflantes carénées orientables.

 

À la différence des premiers travaux concernant le projet TX, ARES ne ressemble plus du tout à un Hummer volant. Il est désormais composé de deux parties : un module porteur, complètement autonome, qui comprend la voilure, la motorisation, les systèmes et le carburant, et un module de transport, complètement détachable et adapté en fonction des besoins de la mission. Ce dernier module pourra par exemple se décliner en compartiment de transport de matériel ou de vivres, en logement d’évacuation pour blessés (CASEVAC) ou en système de reconnaissance et de renseignement.

 

Pour la DARPA, ARES permettra ainsi de s’affranchir des contraintes du terrain (relief, menaces) par opposition au traditionnel transport par voie terrestre, tout en évitant de mobiliser des hélicoptères avec leur équipage. Le drone deviendrait ainsi un moyen de transport plus économique, tout en divisant par deux la surface d’atterrissage requise.

 

L’un des objectifs du programme est de pouvoir transporter une charge pouvant atteindre 3000 livres (1,4 t), soit plus de 40% de sa masse maximale au décollage. ARES sera dans un premier temps entièrement autonome, ne nécessitant aucune intervention humaine pour assurer les missions. La DARPA précise cependant que le drone pourra aussi, mais dans un second temps, être piloté dans certaines phases de vol grâce à des applications sur mobile ou sur des tablettes durcies.

 

Ce projet s’ajoute au programme X-VTOL dévoilé en février 2013 et qui plante le décor sur de futurs concepts d’aéronefs alliant voilure tournante et voilure fixe.

ARES : Future camionnette volante de l’armée américaine ?

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 08:20
SR-72 : Lockheed Martin dévoile un drone hypersonique

 

16.11.13 humanoides.fr

 

Lockheed Martin a dévoilé début novembre le SR-72, un projet de drone militaire hypersonique. Capable d’atteindre la vitesse vertigineuse de Mach 6, ce nouvel appareil est secrètement préparé par le bureau d’études Skunk Works.

 

Après le drone UCAV Sea Ghost présenté en avril dernier, Lockheed Martin a l’intention de relever un défi technologique inédit : concevoir un drone de reconnaissance qui volera tellement vite, qu’aucun système radar n’aura le temps de le détecter. La furtivité par la vitesse…

 

Six fois la vitesse du son

 

Le système de propulsion sera le principal défi de ce projet. Lockheed Martin en collaboration avec Aerojet Rocketdyne a prévu d’équiper le SR-72 d’un turboréacteur pour monter de 0 à 3000 km/h, associé à un statoréacteur qui prendra le relais jusqu’à Mach 6, soit 7350 km/h. Ce système de cycle combiné atteignant cette vitesse n’existe pas encore, mais la DARPA, la NASA et l’US Air Force ont déjà mené des recherches similaires pour l’avion supersonique des années 70 à 90, le mythique Blackbird SR-71.

 

SR-72 : Lockheed Martin dévoile un drone hypersonique

Lockheed Martin envisage le calendrier suivant : construire un démonstrateur de taille réduite, une vingtaine de mètres, d’ici 2018, avant d’envisager la construction du véritable appareil qui aurait une longueur d’environ 30 mètres. Lockheed Martin table sur une mise en service du SR-72 pas avant 2030.

 

L’engin sans pilote pourra être armé et embarquer des missiles de croisière dits High Speed Strike Weapon (HSSW), pour frapper n’importe quel point du globe en moins d’une heure.

SR-72 : Lockheed Martin dévoile un drone hypersonique

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 18:20
Lockheed Martin dévoile le SR-72, successeur sans pilote du Blackbird

 

05.11.2013 Helen Chachaty et Romain Guillot - journal-aviation.com

 

Dans un communiqué publié suite à un article d’Aviation Week, Lockheed Martin a dévoilé le 1er novembre son dernier projet en date : le SR-72, un démonstrateur de drone hypersonique, présenté comme « l’héritier du Blackbird » par Aviationweek.

 

Le projet, secrètement développé par le bureau d’études Skunk Works, serait capable, aux dires de l’avionneur américain, de voler jusqu’à Mach 6, soit deux fois la vitesse du SR-71 Blackbird. Le drone biréacteurs supersonique serait destiné aux missions de surveillance, de reconnaissance et de renseignement, avec une capacité d’emport d’armement, et notamment des missiles hypersoniques.

 

Brad Leland, directeur de programme « hypersonique » chez Lockheed Martin, a déclaré dans le communiqué : « La vitesse est le prochain enjeu dans le domaine de l’aviation pour contrer les menaces émergentes des prochaines décennies », comme le confirme le titre du communiqué de l’avionneur : « Speed is the new stealth ».

 

Le SR-72 combinera deux motorisations partageant les mêmes entrées d’air et les mêmes tuyères d’éjection pour réduire la trainée de l’appareil. Un réacteur conventionnel permettra à l’appareil de décoller puis d’atteindre une vitesse proche de Mach 3. Un statoréacteur bimode (pouvant fonctionner comme un superstatoréacteur à des vitesses hypersoniques) prendra ensuite le relais jusqu’à Mach 6 (voir schéma ci-dessous).

 

Lockheed Martin annonce par ailleurs que le système pourrait être opérationnel à partir de 2030, tandis qu’Aviation Week parle d’un démonstrateur dès 2018.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories