Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 08:35
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

12/11/2015 Sources : Marine nationale

 

Les relations entre forces sous-marines françaises et malaisiennes se sont concrétisées une fois de plus du 12 au 24 octobre par l’organisation du deuxième séminaire de commandement (« COURCO ») malaisien à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) français.

 

Le principe : le CCR Razib, ancien commandant du sous-marin Scorpène Tun Razak (un des deux de ce type que la France a livrés à la Malaisie) et actuel officier entraîneur de l’escadrille malaisienne évaluait deux futurs commandants, les LT CDR Dzul et Redhuan, grâce au concours apporté par les forces sous-marines françaises. Deux semaines de COURCO partagées entre des conférences et du simulateur tactique à terre puis cinq jours d’entraînement intensif au large de Toulon à bord du SNA Rubis.

 

Passée la barrière de la langue (toutes les procédures se sont déroulées en anglais), les sous-mariniers français ont donné leur maximum pour mettre les stagiaires malaisiens dans les meilleures conditions de succès. Les reconnaissances et attaques à la torpille de bâtiments de surface se sont succédées à un rythme soutenu. Les opérations littorales de recueil de renseignement ont également permis à l’officier entraîneur d’évaluer ses deux officiers dans des conditions complexes les poussant dans leurs retranchements.

photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

Les LT CDR Dzul et Redhuan ont eu l’opportunité de démontrer l’étendue d’un savoir-faire sous-marinier patiemment acquis en France depuis que la force sous-marine malaisienne a entrepris de se doter de deux sous-marins Scorpène. Les heures de navigation égrenées à bord du sous-marin Ouessant au large de Brest puis à bord du Tunku Abdul Rahman et du Tun Razak ont été manifestement bénéfiques car elles ont permis à ces deux officiers, présents dès le début de l’aventure, de devenir de futurs commandants sûrs et aguerris.

 

Basés à Kota Kinabalu, les deux sous-marins de type Scorpène naviguent chacun près de cent jours par an. Les deux premiers commandants avaient été formés en France au lancement du programme. Entre 2014 et 2015, les forces sous-marines françaises auront, via l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque, prêté leur concours pour la sélection des quatre commandants suivants, preuve de la force du lien de confiance qui unit nos deux forces sous-marines.

Partager cet article

Repost0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 07:55
Le sous-marin de sauvetage Nemo posé sur le SNA Rubis en rade de Toulon. (Photo Marine nationale)

Le sous-marin de sauvetage Nemo posé sur le SNA Rubis en rade de Toulon. (Photo Marine nationale)

 

27/04/2015 LeMarin.fr

 

Pour la première fois, les marins d’un sous-marin nucléaire d’attaque français ont été évacués à l’aide du sous-marin de sauvetage de l’Otan Nemo. L’entraînement a validé la procédure de transfert. Cela s’est passé à l’occasion del’ exercice Soleil du sud, du 20 au 24 avril en rade de Toulon.

 

Suite de l’article

Le Nemo a été mis à l'eau à partir du bâtiment de soutien Jason. (Photo Marine nationale)

Le Nemo a été mis à l'eau à partir du bâtiment de soutien Jason. (Photo Marine nationale)

Partager cet article

Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 21:55
Les 5ème et 6ème SNA de type Suffren s’appelleront Rubis et Casabianca

 

26/03/2015 Sources : Marine nationale

 

Le 25 mars 2015, sur proposition de l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major de la Marine, monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense a décidé de nommer Rubis et Casabianca les 5ème et 6ème SNA de type Suffren.

 

Ce choix permet ainsi de perpétuer le souvenir d’unités qui se sont historiquement illustrées au cours de notre histoire récente, et dont la mémoire revêt une importance particulière pour les marins en général et les sous-mariniers en particulier.

 

Le Casabianca restera dans l'histoire pour son évasion du port de Toulon sous les ordres du commandant l'Herminier, lors de l'attaque allemande de 1942, et pour ses nombreuses missions aux côtés des alliés.

 

Le Rubis, quant à lui, a eu le plus long palmarès des Forces Navales Françaises Libres (FNFL). Cité 3 fois, il fut le premier bâtiment de combat nommé Compagnon de la Libération et à être décoré de la Croix de Guerre 39-45.

 

Les futurs SNA constitueront une composante essentielle des forces sous-marines pour les 50 années à venir. Le programme Barracuda prévoit la réalisation de 6 SNA pour remplacer les SNA de type Rubis. Par rapport aux SNA actuellement en service, le SNA de type Suffren apportera une meilleure invulnérabilité, notamment dans le domaine acoustique.

 

Pour l’action sous la mer, la capitalisation des savoir-faire acquis lors de la réalisation des sous-marins type Triomphant permet d’escompter des performances en détection sous-marine et en discrétion acoustique du niveau des meilleurs des sous-marins étrangers. Le SNA de type Suffren emportera la future torpille lourde.

 

Pour l’action au-dessus de la surface, les systèmes de transmission et d’acquisition du renseignement en font un bâtiment apte à travailler soit seul, soit de façon parfaitement intégrée dans une force navale. Pour l’action vers la terre, le sous-marin mettra en œuvre le missile de croisière naval (MdCN) et améliorera les capacités d’opérations spéciales en surface et en plongée. Le 1er SNA Suffren devrait être livré en 2018.

Partager cet article

Repost0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:55
Treuillage des officiers élèves de la mission Jeanne d'Arc 2014

17.03.2014 Marine Nationale

 

Le 16 mars 2014, au large du Portugal, manoeuvre de transfert de personnel entre le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral et le Sous-marin d'Attaque (SNA) Rubis durant laquelle un Alouette 3 de la Flotille 22S treuille les officiers élèves dans le cadre de la mission Jeanne d'Arc 2014.

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories