Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 16:55
Renforcer la sécurité des transports terrestres face à la menace terroriste

 

13 janvier 2016 n° 291 (2015-2016) – Senat.fr

 

Rapport d'information de MM. Alain FOUCHÉ et François BONHOMME, fait au nom de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable et de la commission des lois

 

La tentative d'attentat du Thalys du 21 août 2015 illustre l'actualité et la gravité de la menace terroriste, dramatiquement confirmée depuis par les attentats du 13 novembre dernier. Dans ce contexte, la vulnérabilité structurelle des gares et des stations de métro est évidente : ces lieux ouverts et accessibles par de multiples moyens de transport concentrent des flux importants de personnes. Ces deux caractéristiques en font des cibles privilégiées pour les terroristes, tout comme elles rendent leur protection difficile. L'étendue des réseaux ferrés et guidés rend par ailleurs compliquée la protection de toutes les installations et ouvrages d'art sensibles qui s'y trouvent.

Après avoir entendu de nombreux acteurs intervenant dans ce domaine (forces de l'ordre, services internes de sécurité, opérateurs de transport, experts étrangers, etc.), les rapporteurs Alain Fouché et François Bonhomme ont dressé un bilan des dispositifs permettant la protection de ces espaces, qui fait apparaître plusieurs pistes d'amélioration. À partir de ce constat, ils formulent 15 propositions concrètes pour renforcer effectivement la sécurité des transports terrestres, à un coût raisonnable et dans le respect de l'économie de ces modes de transport, caractérisés par leur grande accessibilité et des flux importants de voyageurs.

 

Repost 0
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

17/12/2015 armée de Terre

 

Quel est le point commun entre le comité contre le terrorisme de l’ONU, les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan, la Fondation Saint-Cyr et la SNCF ? La gestion de la menace terroriste sur le territoire national. Pour la contrecarrer, un centre d’expertise a été mis en place.

 

Ce projet s’inscrit dans la volonté des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan (ESCC) de développer des programmes de recherche autour du thème défense-sécurité. Initié en octobre 2013, ce partenariat s’est concrétisé en mai dernier par la signature d’un texte commun avec l'ONU. En septembre 2015, la SNCF a rejoint les rangs. Et c’est donc après deux années d'effort que le centre de lutte contre le terrorisme a été officiellement lancé mi-décembre.

 

Résolument orienté vers des travaux de réflexion à vocation opérationnelle, le centre vise à fédérer les idées sur différents aspects (juridiques, sociologiques, etc.). Cette synergie se décline de manière concrète : des cycles de formation « analyse et gestion des  risques » au profit des personnels français (publics et privés), des fonctionnaires internationaux et des entreprises sont d’ores et déjà prévus. A moyen terme, ce centre a également vocation à s’inscrire dans le cycle formation continue des écoles St-Cyr Coëtquidan, de nouer des partenariats institutionnels et académiques avec des centres de recherche ou des universités disposant de compétences similaires ou complémentaires, et d’élargir ses travaux à toute question relative à lutte contre le terrorisme.

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

Prochainement déployés dans le cadre de l'opération #SENTINELLE, le 1er Régiment de Tirailleurs (1er Tir) reçoit pendant deux jours une quinzaine d’agents de sureté ferroviaire.

Au programme : déplacement en patrouille, TIOR (technique d'intervention opérationnelle rapprochée), TAC (technique d'intervention de "Suge", spécifique à la police ferroviaire) et simulateur de tir.

L’objectif de cette activité commune consiste à développer la connaissance mutuelle des modes opératoires de chacun.

C’est en s’appuyant sur l’échange des compétences et sur le partage d’expérience que le duo 1er Tir / SNCF vivra ces prochaines 48h.

 

Reportage photos

Repost 0
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 10:55
Mesure concrète pour les cartes familles SNCF

 

10/07/2015 Armée de Terre

 

Le 2 juillet 2015, le ministre de la Défense, monsieur Jean-Yves Le Drian, et le président du directoire de la SNCF, Guillaume Pepy, ont signé une convention dans le but de renforcer le partenariat entre les deux institutions, au profit des militaires engagés dans les opérations extérieures et intérieures.

 

Cette décision fait suite à un commentaire laissé en avril 2015 sur l'article "Sur tous les fronts" du blog  interne du chef d'état-major de l'armée de Terre, (CEMAT), le général d'armée Jean-Pierre Bosser, demandant qu'un effort soit réalisé pour les familles des militaires engagés en opérations intérieures comme Sentinelle.

 

Une demande rapidement prise en compte, puisque c'est dans une des grandes salles du prestigieux Hôtel de Brienne qu'une assemblée de militaires et de journalistes a assisté à la signature du partenariat. Ce dernier vient donc s’ajouter au « quart de place », dont bénéficiait l’ensemble des militaires. Désormais, les familles des soldats engagés dans les missions de protection et de sécurité intérieure sur notre sol pourront, à leur tour, bénéficier de tarifs préférentiels sur l’ensemble des lignes de la SNCF.

 

Présents aux côtés de Guillaume Pepy et Jean-Yves Le Drian, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, le général Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, ainsi que le ministre des Transports, Alain Vidalis, ont également rendu hommage à neuf soldats qui se sont distingués par des « actes de bravoure et de sang-froid » dans des gares.

 

Les militaires sont issus de différents régiments : 27e BCA d’Annecy, 2e REP de Calvi et 1er RS de Valence. Ces hommes ont reçu la Médaille d’honneur des Chemins de fer.

 

Découvrez la cérémonie en vidéo :

Repost 0
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 11:55
Nouveau partenariat entre la SNCF et le ministère de la Défense

Entourant Guillaume Pepy, Alain Vidalis, Jean-Yves Le Drian et le général Pierre de Villiers, sept des neuf soldats qui ont reçu la Médaille d’honneur des Chemins de fer. - photo R. Pellegrino

 

03/07/2015 Noëmie Beillon - DICoD

 

Jeudi 2 juillet 2015, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et le président du directoire de la SNCF, Guillaume Pepy, ont signé une convention dans le but de renforcer le partenariat entre le ministère et la SNCF au profit des militaires engagés dans l’opération Sentinelle.

 

Dans une des grandes salles du prestigieux Hôtel de Brienne, une assemblée de militaires et de journalistes a assisté à la signature d’un partenariat spécifique entre le ministère de la Défense et la SNCF jeudi 2 juillet. Ce dernier vient s’ajouter au « quart de place », dont bénéficiait l’ensemble des militaires. Désormais, les familles des militaires engagés dans les missions de protection et de sécurité intérieure sur notre sol pourront à leur tour bénéficier de tarifs préférentiels sur l’ensemble des lignes de la SNCF.

 

Présents aux côtés de Guillaume Pepy et Jean-Yves Le Drian, le général Pierre de Villiers, chef d’État-Major des armées, le général Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, ainsi que le ministre des Transports, Alain Vidalis, ont rendu hommage à neuf soldats qui se sont distingués par des « actes de bravoure et de sang-froid » dans des gares. Les militaires sont issus de différents régiments : 27e bataillon de chasseurs alpins d’Annecy, 2e régiment étranger parachutiste de Calvi et 1er régiment de spahis de Valence.

 

Ces hommes ont reçu, des mains d’Alain Vidalis, la Médaille d’honneur des Chemins de fer. Habituellement destinée aux cheminots, cette récompense salue le courage des militaires engagés depuis janvier 2015 sur l’opération Sentinelle, et auparavant sur le plan Vigipirate. Un bel hommage pour le ministre de la Défense : « Je suis fier de servir mon pays. Je suis surtout fier de conduire un ministère où se distinguent tant d’hommes et de femmes engagés au quotidien, sur le terrain, pour la protection de leurs concitoyens et la sécurité de la Nation, souvent au péril de leur vie. »

Repost 0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 16:55
photo MinDefFr

photo MinDefFr

 

30/06/2015 Ministère de la Défense

 

Partenariat entre le ministère de la Défense et le groupe SNCF et remise de la Médaille d’honneur des Chemins de fer à 9 militaires engagés dans le cadre de l’opération Sentinelle

 

Jeudi 2 juillet 2015, à 19h00, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, accueillera Guillaume Pepy, président du directoire de SNCF, à l’Hôtel de Brienne pour saluer et renforcer le partenariat du ministère avec la SNCF, au profit des militaires engagés dans l’opération Sentinelle.

 

À cette occasion, le ministre de la Défense et le président du directoire de SNCF signeront une convention de partenariat spécifique au bénéfice des familles de militaires engagés dans les missions de protection et de sécurité intérieure sur notre sol. 7 000 militaires sont en effet mobilisés sur le territoire national dans le cadre de l’opération Sentinelle.

 

Ils remettront également la Médaille d’honneur des Chemins de fer à neuf soldats, d’active et de réserve, issus de trois régiments différents, en récompense de trois actions d’éclat réalisées dans le cadre du plan Vigipirate et de l’opération Sentinelle

Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 07:56
La composante voie ferrée du génie

 

10/06/2015 Armée de Terre

 

Héritière de la brigade du génie, la composante voie ferrée du génie est conservée au sein du 19e régiment du génie, au sein de la 51e compagnie d’aide au déploiement lourd.

 

Cette composante est répartie en deux missions bien distinctes : la conduite de train et la construction. D’une manière générale, le travail de ces sapeurs s’effectue de jour comme de nuit, pour effectuer des travaux de type SNCF (construction de quai à embout, aiguillages simples ou complexes, pose de voie ferrée) en France comme à l’étranger.

 

Elle permet de construire et d’améliorer les 2 000 km de voie ferrée existant dans le réseau militaire actuellement en service. Ses militaires restent avant tout des soldats qui participent aux missions dévolues à l’armée de Terre, à l’instar de l’opération SENTINELLE.

 

Découvrez les missions de cette composante et ses réalisations.

Repost 0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 17:55
Réserviste opérationnel - Parole de jeunes (4/6)

 

23/03/2015 DICOD

 

#RéservisteMoiAussi - Vendredi 27 mars 2015, la journée nationale du réserviste (#JNR) mettra particulièrement à l’honneur les jeunes de 15 à 30 ans. Qu’ils soient lycéens, étudiants ou jeunes adultes récemment entrés dans la vie active, ils ont choisi de consacrer une partie de leur temps à la Défense du pays en s’engageant dans la réserve militaire. Doublement citoyen, car à la fois civil et militaire, le réserviste opérationnel accomplit des missions variées tant sur le territoire national qu’à l'étranger.

 

Témoignage d’Alexandre Delaplace, 24 ans, informaticien à la SNCF.

Repost 0
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 07:55
Opération Serval - Toulon le 20 janvier 2013 AMX 10RC BPC Dixmude

Opération Serval - Toulon le 20 janvier 2013 AMX 10RC BPC Dixmude

11/07/2013 Par lefigaro.fr (AFP)

 

Fret SNCF, la branche transport de marchandises de la compagnie publique, a signé un contrat de quatre ans avec le ministère de la Défense, pour prendre en charge l'ensemble de son trafic ferroviaire, selon la SNCF.

 

Ce contrat renouvelé court "de juillet 2013 à juin 2017" et "concerne plus de 105 sites militaires", précise la SNCF. Dans le cadre de l'accord, Fret SNCF transportera le matériel du ministère de la Défense mais aussi des militaires, grâce à la mise à disposition de 18 voitures Corail rénovées. Les armées pourront également s'appuyer sur des trafics de proximité entre sites militaires et auront recours à des wagons porte-conteneurs.

 

La coopération a déjà commencé, note la SNCF dans son communiqué. La compagnie ferroviaire a mobilisé 200 wagons pour transporter divers matériels des armées en vue du défilé du 14 juillet.

 

Fret SNCF appartient à SNCF Geodis, la branche logistique et transports de marchandises de la SNCF.

Repost 0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 21:55
L’armée signe pour quatre ans avec Fret SNCF

11/07 Par Jean Michel Gradt – LesEchos.fr

 

Le ministère de la Défense a passé avec Fret SNCF un nouveau contrat de quatre ans. Il porte sur l’ensemble des trafics ferroviaires du ministère et plus de 105 sites militaires.

 

L’armée rempile avec la SNCF. Le ministère de la Défense a en effet conclu avec Fret SNCF (en charge des solutions de transport ferroviaire au sein de SNCF Geodis) un nouveau contrat de quatre ans – de juillet 2013 à juin 2017 – qui porte sur l’ensemble de ses trafics ferroviaires. Selon les termes de ce contrat - dont le montant n’a pas été dévoilé, Fret SNCF transportera le matériel (dans des trains complets) mais aussi des militaires, grâce à la mise à disposition de 18 voitures Corail rénovées. Pour renforcer la flexibilité de son offre, Fret SNCF assurera également des prestations « modulables ».

 

« Les armées ont prévu notamment de s’appuyer sur l’offre wagon isolé (Multi-lots Multi-clients) de Fret SNCF lorsque les trafics ne nécessitent pas de trains dédiés mais aussi sur les prestations de logistique combinée comme le transbordement de conteneurs entre wagons et camions », explique son communiqué. Enfin, des trafics de proximité entre les sites militaires (plus de 105 sites au total) et la mise à disposition de wagons porte-conteneurs complètent l’offre.

 

Trois exigences

 

Les convois ferroviaires sont partie intégrante de la logistique des armées, qu’il s’agisse d’activités opérationnelles régulières ou d’acheminements exceptionnels. Dans tous les cas, ils présentent des contraintes sensibles. C’est pourquoi l’offre de Fret SNCF repose en priorité sur le respect des trois exigences suivantes : la réactivité, démontrée lors de l’engagement dans l’opération Serval; l’adaptabilité, qui passe par la modularité de l’offre et l’optimisation du dispositif de transbordement des matériels militaires. Et enfin, une exigence de confort, via l’amélioration des conditions de transport des matériels et des militaires qui les accompagnent.

 

Une volonté qui a déjà trouvé à s’employer. La compagnie ferroviaire a en effet mobilisé 200 wagons pour transporter divers matériels des armées en vue du défilé du 14 juillet.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories