Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:50
Übernahme des A400M in Sevilla


18 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E33001

 

Im spanischen Sevilla ist der erste deutsche Airbus A400M offiziell abgenommen worden. Zuvor hatten Spezialisten der Wehrtechnischen Dienststelle 61 und der Beschaffungsbehörde der Bundeswehr das Transportflugzeug beim Hersteller Airbus Defence & Space in Andalusien mehrere Wochen lang noch einmal genau unter die Lupe genommen. Vor der Übernahme durch die Bundeswehr musste sichergestellt sein, dass alle vertraglichen Verpflichtungen eingehalten wurden und alles am Flugzeug ordnungsgemäß funktioniert.

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 12:20
Photos By: Cpl. Jeraco Jenkins USMC

Photos By: Cpl. Jeraco Jenkins USMC


09.12.2014 Jean-Dominique Merchet
 

64 Marines américains sont venus, du 1er au 5 décembre, s'entraîner au «contrôle de foules» avec les gendarmes à Saint-Astier, le centre de formation spécialisé dans le maintien de l'ordre. Ces Marines du 2ème régiment de Camp Lejeune sont affectés, pour six mois, à une nouvelle unité de l'USMC, la Special Purpose Marine Air-Ground Task Force for Crisis Response (SPMAGTF-CR), basée à Moron en Espagne. Cette unité, créée à la suite de l'attaque de l'ambassade américaine de Tripoli en semtembre 2012, a pour mission le renforcement, dans l'urgence, de la protection des ambassades américaines en Afrique et l'évacuation des ressortissants en cas de crise. Elle est mise à la disposition de l'US Africa Command et dispose de ses propres moyens aériens, notamment des MV-22 Osprey.

Avec les gendarmes de Saint-Astier, les Marines ont bénéficié d'un retour d'expérience sur la République centrafricaine et d'une formation au contrôle de foules. Les techniques de renforcement d'ambassades et d'évacuation de ressortissants ont été abordées.

Le SPMAGTF-CR était déjà venu s'entraîner avec la Légion étrangère, en juillet dernier.

 

Note RP Defense : voir U.S. Marines, French Gendarmes conduct crowd and riot control training

Des Marines s'entraînent avec les gendarmes de Saint-Astier
Des Marines s'entraînent avec les gendarmes de Saint-Astier
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:50
Mise à l’honneur de la relation franco-espagnole

 

12/12/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Le général d’armées Pierre de Villiers, chef d’Etat-major des armées (CEMA), a reçu son homologue espagnol, l’amiral Fernando Garcia Sanchez, les 10 et 11 décembre 2014 à Paris. Au cours de cette rencontre, le CEMA a tenu à souligner l’excellence de la coopération en opération avec l’Espagne.

 

Plus que jamais, les coopérations interalliées jouent un rôle central dans la conduite des opérations extérieures : mesures de réassurance en Ukraine, lutte contre la menace terroriste dans la bande sahélo-saharienne (BSS) et au Levant, action de sécurisation en république Centrafricaine (RCA), lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée.  A ce titre, que ce soit dans un cadre bilatéral ou multilatéral, l’Espagne fait partie de nos partenaires majeurs en opération.

 

Tenant à témoigner de sa reconnaissance ainsi que celle de la France, le général de Villiers a remis la médaille de commandeur de la légion d’Honneur au général Garcia Sanchez. A cette occasion, il a salué l’ancienneté et la solidité de la relation entre nos armées, et s’est félicité de la constance de l’engagement des forces espagnoles aux côtés des militaires français.

 

Présent au Liban depuis 2006 au titre de la force intérimaire des Nations Unis au Liban (FINUL), l’Espagne a été, dès janvier 2012, le premier pays déployé au Mali en appui de la force Serval. Toujours présentes dans la région sahélo-saharienne où elles soutiennent actuellement la force Barkhane et la MINUSMA, les forces espagnoles sont également engagées dans l’opération EUTM Mali. Ainsi, le 14 octobre 2014, lors d’une cérémonie de transfert d’autorité sur la base de Koulikouro, le général Garcia-Vaquero a succédé au général Marc Rudkiewicz à la tête d’EUTM. Sensible aux enjeux sécuritaires liés à la menace terroriste, les forces espagnoles soutiennent également la lutte contre Daech au sein de la coalition. Enfin, avec un soutien aérien apporté à la force Sangaris et l’équivalent d’une compagnie engagée dans le cadre de la mission européenne EUFOR RCA, les forces espagnoles sont présentes à nos côtés en république Centrafricaine.

 

Réunis le lendemain pour une séquence de travail au centre de planification et de conduite des opérations (CPCO), les deux CEMA ont pu faire un point de situation opérationnel et décliner, ensemble, les perspectives de leur coopération opérationnelle et capacitaire.

Mise à l’honneur de la relation franco-espagnoleMise à l’honneur de la relation franco-espagnole
Mise à l’honneur de la relation franco-espagnoleMise à l’honneur de la relation franco-espagnole
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 08:45
Sénégal : Les ministres de la Défense français et espagnol en visite aux EFS



27/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 23 au 24 octobre 2014, le ministre de la Défense, monsieur Jean-Yves Le Drian, a fait escale à Dakar avant de se rendre au Mali.

 

Arrivé le 23 octobre dans la soirée, accompagné de l’ambassadeur de France au Sénégal et du général de brigade Louis Duhau, commandant les éléments français au Sénégal (EFS), le ministre a accueilli, le 24 octobre en début de matinée, son homologue, monsieur Pedro Morenes-Eulate à l’escale aérienne des EFS sur l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

Après un bref entretien, en vue de préparer leurs rendez-vous communs chez le ministre de la Défense sénégalais, monsieur Augustin Tine et chez le président de la République du Sénégal, monsieur Macky Sall, les deux ministres ont entamé leur visite sur l’escale aéronautique, visite qui comprenait notamment des présentations du détachement Falcon 50 de la marine nationale et du détachement aérien espagnol MARFIL (mission espagnole de soutien à Barkhane).

La visite s’est achevée par une adresse des deux ministres aux personnels des EFS et aux personnels de la mission MARFIL. Monsieur Jean-Yves Le Drian a souligné la qualité du partenariat entre la France et l’Espagne, notamment dans le cadre de l’opération Serval. Monsieur Pedro Morenes-Eulate a quant à lui souligné l’excellent soutien fourni quotidiennement par les EFS à la mission MARFIL.

Après leurs entretiens avec les autorités sénégalaises, les deux ministres ont rejoint Bamako où ils ont présidé la cérémonie de passation de commandement de la mission européenne d’entraînement au Mali (EUTM) entre un général français et un général espagnol.

Depuis 2011, les EFS constituent un « pôle opérationnel de coopération à vocation régionale » en Afrique de l’Ouest. A ce titre, ils conduisent des actions bilatérales et régionales de coopération militaire opérationnelle visant à accompagner les États africains dans le renforcement de leur sécurité collective. Majoritairement tournés vers la coopération militaire opérationnelle en Afrique de l’Ouest, les EFS ont par ailleurs la capacité d’accueillir, de soutenir et de commander une force projetée, comme cela a été le cas lors du lancement de l’opération Serval en janvier 2013.

Sénégal : Les ministres de la Défense français et espagnol en visite aux EFSSénégal : Les ministres de la Défense français et espagnol en visite aux EFS
Sénégal : Les ministres de la Défense français et espagnol en visite aux EFS
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 17:45
Barkhane : cérémonie de transfert d’autorité de l’EUTM au Mali

 

27/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 24 octobre 2014, s’est déroulée la cérémonie marquant le transfert d’autorité de la mission de formation de l’Union Européenne au Mali (EUTM Mali– European Union Training Mission in Mali) entre le général français Marc Rudkiewicz et le général espagnol Alfonso Garcia-Vaquero Pradal, à l’Ecole de Maintien de la Paix « Alioune Blondin Béye », à Bamako.

 

Cette cérémonie était marquée par la présence des ministres de la Défense malien, espagnol et français, MM. Bah N’daw, Pedro Morenes Eulate et Jean-Yves Le Drian. Le général Rudkiewicz, commandant la brigade franco-allemande (BFA) dont l’état-major est basé à Mülheim en Allemagne, était à la tête de la mission depuis le 1eravril 2014.

 

Lancée en février 2013, EUTM Mali aide à former et à réorganiser les forces armées maliennes. Elle vise à contribuer à améliorer leurs capacités militaires, dans le but de leur permettre de rétablir l'intégrité territoriale du pays, sous le contrôle des autorités civiles. Son mandat court actuellement jusqu'au 18 mai 2016.

 

La mission compte un effectif de 560 militaires européens répartis entre l’état-major de la mission à Bamako et le camp d'entraînement de Koulikoro. Plus de vingt nations participent à cette mission. Environ 60 militaires français, issus de la 1rebrigade logistique et de la brigade du renseignement, y servent actuellement.

Barkhane : cérémonie de transfert d’autorité de l’EUTM au MaliBarkhane : cérémonie de transfert d’autorité de l’EUTM au Mali
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:45
CEMA : Le MGA représente le CEMA au « 5+5 Défense »

 

24/10/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Les 20 et 21 octobre 2014, le général d’armée aérienne Gratien Maire, major général des armées (MGA), s’est rendu à Séville où il représentait le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), dans le cadre de la réunion annuelle des chefs d’état-major de l’Initiative dite du « 5+5 ».

 

Lancée en décembre 2004, l’Initiative « 5+5 » associe cinq Etats de la rive Nord de la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et cinq Etats de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie). Cette enceinte de coopération multilatérale porte sur plusieurs domaines dont celui de la Défense. Quatre axes sont privilégiés : la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe majeure et la formation.

 

Les autorités militaires ont pu faire le point sur leur perception de l’environnement stratégique et évoquer les enjeux actuels de sécurité régionale. A cette occasion, le général Maire a présenté la vision française du volet militaire du « 5+5 Défense » et proposé des orientations dans les différents champs de coopération. Le MGA a également pu faire le point avec ses partenaires sur l’engagement français dans la bande sahélo-saharienne et sur le dispositif mis en œuvre dans le cadre de l’opération Barkhane.

 

Parallèlement à ces rencontres annuelles des CEMA, le volet Défense de l’Initiative « 5+5 » prévoit l’organisation d’exercices dont l’objectif est d’entraîner tout ou partie des pays partenaires, selon l’un des axes de coopération précédemment énoncés. Ainsi, du 4 au 13 décembre 2013 a eu lieu l’exercice Amitié 5+5 sur le camp de Fondouk Jedid, en Tunisie.  Cet exercice associant la Tunisie et la France, visait à développer l’interopérabilité des procédures permettant la planification et la conduite de l’engagement conjoint des forces armées franco-tunisiennes et des organismes de protection civile.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 11:45
Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

 

13 octobre 2014 - lematin.ma

 

Le Maroc a été, pour la première fois, l'un des invités du défilé militaire organisé, dimanche dernier à Madrid, à l'occasion de la célébration de la Fête nationale de l'Espagne.

 

«Comme membre de l'Initiative 5+5 Défense qui fête son 10e anniversaire, le Maroc a participé à ce défilé par un porte-drapeau, un sous-officier supérieur du bataillon du quartier général de l'état-major des Forces armées royales», ont déclaré à MAP Madrid des sources militaires espagnoles et marocaines. Outre le Maroc, ont pris part à cette cérémonie des militaires des pays membres de l'Initiative 5+5 Défense qui regroupe également la Mauritanie, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, le Portugal, l'Italie, la France, Malte et l'Espagne qui en assure la présidente tournante, ont précisé les mêmes sources.

 

Ce groupe de coopération multilatérale de sécurité et de défense en Méditerranée occidentale a été créé en 2004 dans l'objectif de renforcer la coopération entre les Etats membres à travers la promotion de l'action commune et des compétences entre leurs forces armées respectives et l'échange d'expériences et d'expertises.

 

La parade militaire, la première sous le règne du Roi Felipe VI, a été marquée par le défilé de quelque 3.000 militaires de différents unités et corps des forces armées et de la garde civile. Un total de 52 aéronefs espagnols et étrangers, de même que 43 véhicules militaires ont été mobilisés lors de ce défilé.

 

La cérémonie s'est déroulée en présence des Princesses Leonor et Sofia, du chef du gouvernement Mariano Rajoy, d'autres membres de l'Exécutif, de hautes autorités civiles et militaires, ainsi que de chefs de gouvernements autonomes.

 

Chaque année, l'Espagne célèbre sa fête nationale, le Jour de l'Hispanité le 12 octobre. Cette fête célèbre les peuples qui utilisent la langue espagnole, langue qui est parlée dans plus de vingt pays et territoires (principalement en Amérique Centrale et du Sud).

 

Le 12 octobre rappelle également la découverte du Nouveau Monde (l'Amérique) par Christophe Colomb en 1492.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 17:30
lucha contra el yihadismo - Un enemigo común y sin fronteras

 

Oct 2014 by Ministerio de Defensa Revista Española de Defensa

 

La comunidad internacional, sin excepciones, se implica en la lucha contra el yihadismo con medidas que abarcan acciones militares, humanitarias y policiales.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
Photos Jürgen Braekevelt MIL.be

Photos Jürgen Braekevelt MIL.be

 

19.09.2014 by Virginie Flawinne – MIL.be

 

Le premier cours de transport aérien tactique à l’échelle européenne va enfin voir le jour. L’European Advanced Airlift Tactical Training Course (EAATTC) sera organisé à Saragosse, en Espagne, du 22 septembre au 3 octobre 2014. Créé par l’European Air Transport Command (EATC), le cours a été élaboré par des instructeurs belges, allemands, espagnols, français, italiens et néerlandais.

 

Avec ce nouveau cours, l’Europe dispose enfin de ressources pour former le personnel du transport aérien tactique selon les normes OTAN. Auparavant, ceux qui voulaient suivre une telle formation et valider leurs compétences devaient se rendre dans le Missouri (USA), où s’organise l’AATTC, référence mondiale victime de son succès. Loin d’entrer en concurrence avec ce dernier, l’organisation de ce cours permettra de former plus de personnel.

 

Un stage de (re)qualification du personnel de transport tactique avait été organisé par la Défense belge à Toulouse en avril-mai 2014. L’Airlift Block Training (ABT-14) avait en effet invité la France à participer aux entraînements des équipages C-130. Avec l’EAATTC, il s’agit du premier cours d’ampleur réellement multinationale en Europe. Sa concrétisation débouche sur une organisation et des syllabus musclés. Le but est d’améliorer l’interopérabilité et la faculté de survie du personnel d’avions de transport en environnement hostile. Au terme de ce stage, tous les participants sont censés acquérir (ou recouvrer) le statut combat-ready.

 

Il existait déjà un cours européen permettant aux différentes nations de s’entraîner ensemble : l’EATT (European Air Transport Training). L’EAATTC se veut être une version améliorée et plus ambitieuse, axée sur la tactique, qui s’organisera quatre fois par an, toujours à Saragosse. Sans porter atteinte à la population locale, ce cours permettra au transport aérien militaire européen d’évoluer vers une excellence opérationnelle.

Bientôt invincible le transport aérien en Europe ?
Bientôt invincible le transport aérien en Europe ?
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 16:50
Spanish Minex : Déploiement de la force de guerre des mines française

 

23/09/2014 Sources : Marine nationale

 

Du 11 au 22 septembre 2014, un groupe de guerre des mines français a été intégré au sein d’une Task Force multinationale sous commandement espagnol dans le cadre de l’entraînement Spanish Minex au large de Carthagène.

 

Des munitions historiques sont retrouvées chaque année au large de nos côtes. Cette menace pour la sécurité maritime mondiale est prise au sérieux par les pays de l’OTAN qui équipent leurs marines de bâtiments spécialisés dans la lutte contre les mines. Dans le but d’améliorer la coopération des unités et des états-majors de guerre des mines de l’Alliance, l’Espagne organise chaque année un entrainement dédié, Spanish Minex.

 

En suivant un scénario de crise réaliste, il met à rude épreuve les marins des différentes nations impliquées. Cette année, pour l’édition 2014, ce sont 8 bâtiments qui s’entrainent au sein d’une coalition. Au-delà des ravitaillements à la mer et des exercices de tir, l’objectif recherché cette année était de sécuriser les approches maritimes avant une évacuation de ressortissants. Côté français, 4 chasseurs de mines étaient impliqués, la Croix du Sud, le Céphée, l’Orion et l’Eridan ainsi qu’un état-major issu principalement de la force aéromaritime de réaction rapide (FRMARFOR) embarqué sur le BCR Var.

 

Malgré des conditions assez difficiles pour la détection des mines en raison de la présence importante de posidonies dans les fonds de la zone d’exercice, les spécialistes de ce domaine d’excellence français sont satisfaits de ces quelques jours d’entrainement intensif, comme le souligne le capitaine de vaisseau Olieric, commandant du dispositif français : « Spanish Minex-14 fut une excellente occasion d’entrainement pour l'état-major et les équipages des bâtiments français. Pour les chasseurs de mines, évoluer sous une menace asymétrique particulièrement incisive et dans un environnement interallié n'est pas fréquent. Les équipages s'en sont pourtant très bien sortis et ont même obtenu de beaux résultats ! ».

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 10:50
New EDA-designed air transport training course to launch next week

 

Brussels - 17 September, 2014 European Defence Agency

 

Eight aircraft, eight crews and more than 170 military personnel will gather next week in Zaragoza, Spain, for a true European first. From 21 September to 3 October, the European Advanced Airlift Tactics Training Course (EAATTC) will be joined by seven Member States and hosted by the Spanish Air Force.

 

Initiated by the European Defence Agency in close cooperation with the European Air Transport Command (EATC), this first-of-its-kind initiative is a perfect example of pooling and sharing. Its aim is to provide air transport crews with academic as well as flying training tactics and procedures through three main courses: single-ship, multiple-ships, and night-vision goggles (NVG). A dedicated tactics techniques and procedures manual will form the basis of this syllabus. The EATC is an important contributor to the EAATTC initiative, providing major support to the course in terms of human resources while also leading the cadre of instructors that will deliver the syllabus to the students.

This course was designed by the EDA as a European alternative to the American AATTC initiative, a rendezvous that has been attended for decades by airlift crews from the US and allied nations. However, European Member States are now seeking different ways to provide their crews with this much-needed training. EAATTC is the perfect answer to that rising challenge, with European air forces now able to benefit from a high-level training closer to their home bases, thus saving the cost of a return trip across the Atlantic. At the end of EAATTC 14, an initial class of students will be the very first to graduate from this European-led course.

 

Background

EAATTC is one of the tangible outputs of the wider European Air Transport Fleet (EATF) partnership, launched in 2011 and now gathering 19 Member States plus NO (AT, BE, BG, CZ, DE, EL, ES, FI, FR, IT, LT, LU, NL, PL, PT, RO, SK, SE and HU). The initiative aims to achieve a higher level of interoperability between airlift crews from different nations and to increase harmonisation of advanced tactical training. Other activities undertaken as part of EATF include the European Air Transport Training (EATT) series of events as well as the European Air Transport Symposium, both organised once a year by the European Defence Agency; the further development and management of the diplomatic clearances technical arrangement; and the development of a common maintenance and training project for operators of the C-27J Spartan transport aircraft.

 

List of EAATTC14 participating Member States

  • Belgium: 1 x C-130 Hercules
  • Czech Republic: 1 x C295
  • Germany: 1 x C160 Transall
  • Spain : 1 x C-130 Hercules, 1x C295
  • France: 1 x C160 Transall
  • Italy : 1 x C-27J Spartan
  • The Netherlands: 1 x C-130 Hercules
 

More information

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:45
Seaborder - 2013 photo Spain Mod

Seaborder - 2013 photo Spain Mod

 

19 septembre 2014 leconomiste.com

 

L’exercice de sécurité maritime "Seaborder-2014", organisé dans le cadre de l'"Initiative  5+5 Défense", aura  lieu le 25 septembre prochain au large de la ville de Malaga (sud de  l'Espagne), avec la participation du Maroc, a-t-on appris auprès du ministère  espagnol de la Défense .

 

Le lancement de ces manœuvres, qui verront la participation des forces  navales et aériennes de l'Espagne, du Maroc, du Portugal, de l'Algérie, de Malte et de la  Mauritanie sera  présidé, au port de Malaga, par le ministre espagnol de la Défense, Pedro  Morenés.

 

Créée en 2004, l'Initiative 5+5 Défense, qui regroupe cinq pays européens  (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et les pays du Maghreb (Maroc,  Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie) s'articule autour de quatre  champs de coopération que sont la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la  contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe  majeure et la formation.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 20:50
Entraînement de guerre de mines Spanish Minex

 

19/09/2014 Sources : Marine nationale

 

Depuis le 10 septembre et jusqu’au 22 septembre, le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var participe à la session 2014 de l’entraînement Spanish Minex, au large de Carthagène (Espagne). Basé sur un scénario qui se veut le plus réaliste possible, l’objectif de cet entraînement est le déminage d’une zone maritime en vue d’une évacuation de ressortissant, domaine dans lequel la France est reconnue.

 

Bâtiment de commandement, le Var accueille à son bord l’état-major de la guerre des mines français, basé à Brest sous le commandement du capitaine de vaisseau Jean-Christophe Olièric. Son rôle est d’assurer la coordination opérationnelle et logistique des chasseurs de mines français déployés dans la zone d’opérations.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:30
L'Espagne déploiera des missiles Patriot en Turquie

 

MADRID, 18 septembre - RIA Novosti

 

L'Espagne s'apprête à déployer en Turquie une batterie de missiles anti-aériens Patriot accompagnée de 130 militaires, a annoncé mercredi le ministre espagnol de la Défense Pedro Morenes.

 

Selon le ministre, cette mesure s'inscrit dans le cadre de l'opération de l'Otan visant à protéger les civils résidant à la frontière entre la Turquie, l'Irak et la Syrie contre les éventuelles attaques aériennes et les frappes de missiles balistiques.

 

Les Patriot espagnols seront implantés en janvier prochain dans la région d'Adana (sud-ouest de la Turquie), a-t-il fait savoir.

 

Toujours d'après M.Morenes, le déploiement des missiles et l'envoi de soldats qui remplaceront le contingent néerlandais en place ne sont pas liés à la formation de la coalition internationale chargée de combattre les djihadistes de l'Etat islamique (EI), qui se sont emparés de vastes territoires en Irak et la Syrie.

 

Auparavant, l'Espagne a déclaré que son armée ne participerait pas directement aux bombardements des positions de l'EI.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 11:50
Nato members agree to strengthen cooperation in munitions sector

 

9 September 2014 airforce-technology.com

 

A letter of intent (LOI) has been signed by six Nato member countries at the recently concluded Nato Wales Summit, to help develop innovative methods for increasing the availability of munitions to the alliance.

 

Signed by the Czech Republic, Denmark, Greece, Norway, Portugal and Spain, the agreement will focus on multinational approaches toward air-to-ground precision-guided munitions (PGMs).

 

Led by Denmark, the project is also expected to establish an overall framework for strengthening international cooperation within the munitions sector.

 

Specifically, the project aims to address the lessons learned from recent operations where countries ran out of stocks of guided munitions and could not quickly or easily use the stocks of other air forces.

 

Danish National Armaments director lieutenant general Per Pugholm Olsen said: "Danish experiences from the air operation over Libya in 2011 showed us that national munitions stockpiles are not always sufficient ... and they cannot easily be re-supplied within the short timeframe needed during operations.

 

"Therefore we must pursue innovative and more flexible approaches towards provision of munitions in general and specifically air-to-ground precision-guided munitions."

 

As part of the agreement, the signatories would consider a wide spectrum of multinational arrangements in the field of PGMs, including mutual loan arrangements, common warehousing, multinational procurement and the creation of multinational stocks of weapons, with an aim to ensure a more effective and efficient contribution to future operations by European states.

 

The project is actively supported by the US in a bid to address the export control issues for US-type PGMs.

 

The multinational effort demonstrates the success of the smart defence initiative and also represents an example of allies working together using scarce resources more efficiently by promoting the joint acquisition of important capabilities.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 16:45
Spain and Morocco break up suspected jihadist recruitment network

 

14 August 2014 defenceWeb (Reuters)

 

Spanish police detain an Islamist militant.Moroccan police, working in collaboration with Spanish authorities, have broken up a network suspected of recruiting fighters for the Iraqi-Syrian jihadist group Islamic State, and arrested nine people, Spain said on Thursday.

All those arrested were Moroccan citizens, some with strong ties to Spain, and they were suspected of running operations out of the cities of Fnideq, Tetouan and Fez, the Spanish Interior Ministry said in a statement. It said plans for attacks within Morocco has also been found.

"The dismantled network was dedicated to the recruitment, financial support and dispatch of jihadists for the terrorist organisation 'Islamic State'," it said.

 

Read more

 

 

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:50
La C.A du 1 REG à l'assaut de l'Espagne

 

24-07-2014 source 1e REG - Réf : 386 | 444

 

Pendant une semaine, du 7 au 14 juin 2014 la Compagnie d'appui du 1 REG est partie en Espagne pour réaliser une exercice de grande ampleur en contre déminage.

 

« Interdict » un exercice OTAN de grande ampleur.

 

L’Exercice « Interdict », n’est pas seulement un exercice de contre-IED bilatéral Franco-Espagnol. Sur le camp étaient présent un multitude de nationalités. Espagnols, Français, mais aussi, Américains, Polonais, Emirats Arabes Unis, etc.

Qu’ils soient organisateurs, acteurs ou simplement observateurs, chacun est venu dans l’espoir de pouvoir échanger sur les différentes techniques de déminage, d’ouvertures d’itinéraires et de gestion des incidents etc. L’exercice devait être le plus réaliste possible, c’est ainsi que sur la base d’un Retex[1] les organisateurs Espagnols avaient calqué la carte du Mali sur celle de leurs pays.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 07:35
DND to Spend P15 B for Two Ships, P2.5 B for Ammunition

Navantia ship model during ADAS 2014 exhibition (photo : Roy Kabanlit)

 

11 Aug 2014 Defense Studies

MANILA, Philippines - The defense department will spend P2.5 billion for the ammunition of the two frigates it will acquire for the Philippine Navy.

Defense Assistant Secretary Patrick Velez said security officials have decided to separate the purchase of ammunition from the frigate acquisition project, citing international arms restrictions.

“There will be two (projects). The acquisition of armaments will be treated as a separate project,” Velez told The STAR in a recent interview.

“You cannot combine the offensive portion and the actual building of the ship. The ammunition will require about P2.5 billion,” he added.

Velez said they could not award the project to shipyards that do not manufacture missiles.

Before it was divided into two, the frigate acquisition project had an approved budget of P18 billion. About P2.5 billion of the outlay was allotted for the ships’ armaments.

Now that the project has been divided into two lots, the budget for the two ships stands at P15.5 billion.

Sources told The STAR defense department might consider negotiated procurement for the ammunition to ensure that the armaments are compatible with the ships to be acquired.

Defense officials are about to finish the technical discussions for the project and will hold the bidding for the project within the year.

A total of six companies are qualified to submit bids for the project. They are Navantia Sepi (RTR Ventures) of Spain, South Korean firms STX Offshore & Shipbuilding, Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co. Ltd. and Hyundai Heavy Industries, Inc.; Indian firm Garden Reach Shipbuilders & Engineers Ltd. and French company STX France SA.

The frigate acquisition project is among the big-ticket items in the Armed Forces Modernization Program.

The ships can be used to boost the Philippines’ security presence in the West Philippine Sea, repatriate migrant workers and respond to calamities.

The two ships to be acquired for the Navy are expected to complement the BRP Gregorio del Pilar and the BRP Ramon Alcaraz, the two vessels purchased from the United States.

(PhilStar)

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 07:30
Air Transportation: The Prince Of The Desert

 

August 8, 2014: Strategy Page

 

Egypt has ordered another eight C295 transport aircraft from the Spanish manufacturer. This will increase the Egyptian C295 fleet to 20 aircraft. Egypt began ordering this twin engine turboprop, 23 ton aircraft in 2010. The C295 can carry six tons for up to 2,200 kilometers. Top speed is 570 kilometers an hour and max payload is nine tons or 71 troops. Egypt received its first C295 in 2011 and already has six in service. Egypt likes the C295 because it is easy to maintain, stands up well to daily operation over long periods and copes with hot and dusty conditions. All this was confirmed by the first ones Egypt received, which were immediately put to work and performed satisfactorily.

 

So far over 150 C295s have been ordered by 19 countries. The C295 entered service in 2001. Egypt uses them for military and humanitarian missions, as do most nations that purchase the aircraft.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 11:30
Liban : Visite du général Chapa, commandant le secteur Est de la FINUL

 

30/07/2014 Sources : EMA

 

Le 17 juillet 2014, le général espagnol Chapa, commandant le secteur Est de la Force Intérimaire des Nations-Unies au Liban (FINUL), s’est rendu sur le camp français de Dayr Kifa, auprès de la Force Commander Reserve (FCR).

 

Le général Chapa a rencontré les éléments français mandat XXI de la FCR, déployés depuis le mois de mars à Dayr Kifa, dans le cadre de l’opération Daman. A cette occasion, les militaires du contingent français lui ont présenté les capacités militaires de la force, et les moyens uniques dont dispose la FCR au sein de la FINUL. Cette visite a permis de renforcer la connaissance mutuelle de la FCR et du secteur Est, mais également d’entretenir la coordination des actions dans le cas où la FCR devrait intervenir au profit des bataillons du secteur.

 

Forte de près de 900 militaires, la FCR est stationnée à Dayr Kifa, à environ 100 kilomètres au sud de Beyrouth. Elle est l’élément d’intervention d’urgence de la FINUL, en mesure de se déployer sur court préavis, sur ordre direct du Force Commander. Elle peut intervenir dans toute la zone d’opération de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Réserve d’intervention opérationnelle, la FCR travaille en collaboration et coordination étroites avec les forces armées libanaises (FAL), tant lors de patrouilles communes que lors d’entraînements conjoints, et conduit également de nombreuses actions auprès de la population au sud du Liban.

 

La France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL. Les militaires français y sont déployés dans le cadre de l’opération DAMAN, et agissent au sein de la « Force Commander Reserve » (FCR). Ce détachement confère au Force Commander des capacités de surveillance terrestre et aérienne, de dissuasion et de réaction. Robuste, souple, réactive, elle constitue une véritable force décisive au service de la paix au Sud Liban. Parallèlement, la FCR entretient une coopération étroite avec les forces armées libanaises, tant lors de patrouilles communes que lors d’entraînements conjoints.

Liban : Visite du général Chapa, commandant le secteur Est de la FINUL
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:50
Le BCR Marne avec la frégate espagnole Cristobal Colon et la frégate Canadienne Régina

Le BCR Marne avec la frégate espagnole Cristobal Colon et la frégate Canadienne Régina

 

15/07/2014 Marine nationale

 

Après un appareillage de Toulon le 10 juin 2014 et un déploiement opérationnel de plus d’un mois, le Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) Marne met le cap vers son port base, Toulon.

 

Durant cette période, une mission intense avec 18 ravitaillements effectués dont 2 doubles et plus de 3500 m3 de gazole délivrés.

 

Ce déploiement au sein du Standing NATO Maritime Group 2 (SNMG2), force maritime de l’OTAN, a rendu cette mission extrêmement enrichissante. Le niveau d’intégration élevé a permis de confirmer et renforcer l’interopérabilité du bâtiment, en travaillant au sein d’une force navale interallié, avec notamment des bâtiments américains, canadiens, espagnols, danois et anglais.

 

Le bâtiment a également  effectué trois relâches opérationnelles à Limassol (Chypre), La Sude (Crête) et La Valette  (Malte).

 

À cette occasion, la Marne a également participé au rayonnement de la France en accueillant à La Valette lors d’un déjeuner officiel, son excellence Monsieur Michel Vandepoorter, ambassadeur de France à Malte.

 

Des visites ont également été proposées à la communauté française résident à  Malte, permettant de renforcer les liens armées nations malgré les centaines de kilomètres nous séparant du territoire métropolitain.

 

Au bilan une mission riche en expériences et un équipage fier d’avoir pu accomplir pleinement sa mission de soutien de façon exemplaire dans un environnement exigeant.

 

Chiffres clés :

3500m3 de gazole délivrés à des bâtiments de 6 nationalités différentes

18 ravitaillements à la mer dont 2 doubles

1 ravitaillement en moyenne par jour de mer.

3 relâches opérationnelles

 

Fin de déploiement opérationnel pour le BCR MarneFin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Fin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Fin de déploiement opérationnel pour le BCR MarneFin de déploiement opérationnel pour le BCR Marne
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 10:50
First paratrooping trials of the A400M - photo Airbus DS

First paratrooping trials of the A400M - photo Airbus DS

 

14 juillet, 2014 Frédéric Lert

 

Pendant que l’Allemagne fait du sport et que la France défile, Airbus annonce avoir réalisé une première série de tests de parachutages par les portes latérales sur son A400M. Des parachutistes espagnols (Airbus Military est basée à Seville, dans le sud de la péninsule) ont participé à ces essais qui se sont tenus en France et en Espagne. Le programme d’essais s’est étalé sur onze vols, le dernier permettant le largage de vingt soldats, dix par chaque porte latérale depuis une hauteur d’environ 450m. L’A400M peut recevoir jusqu’à 116 parachutistes équipés, soit deux fois plus qu’un Transall.

Et pendant ce temps [l'A400M]… (màj)Et pendant ce temps [l'A400M]… (màj)Et pendant ce temps [l'A400M]… (màj)
Et pendant ce temps [l'A400M]… (màj)Et pendant ce temps [l'A400M]… (màj)
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 07:50
Se sentant menacée par le Maroc, l’Espagne augmente son budget de la défense

 

16 juin 2014 - Par: Jalil Laaboudi - bladi.net

 

L’Espagne compte revoir à la hausse son budget défense au cours des cinq prochaines années, en raison de ses différends avec le Maroc autour des territoires marocains occupés par Madrid, notamment ceux de Sebta et Melilla révèle un rapport de Strategic Defence Intelligence, cité par le quotidien Al Massae.

 

La péninsule ibérique augmente son budget défense à l’horizon 2019, non seulement à cause de ses désaccords avec Rabat quant aux territoires marocains encore occupés par l’Espagne, mais aussi en raison des menaces sécuritaires représentées par des groupuscules terroristes.

 

Le budget de la défense espagnole estimée à 8 milliards de dollars en 2014, devrait enregistrer une croissance de l’ordre de 1,76% par an. Le pays portera ses dépenses en armement à 8,2 milliards de dollars d’ici 2019. Ce budget sera plafonné ainsi à une moyenne de 0,51% du PIB.

 

Le rapport intitulé "L’avenir du marché de la défense espagnol", nous apprend que Madrid devrait acquérir au cours de cette période notamment l’avion de transport militaire A400M S-80. L’Espagne veut aussi acheter le chasseur bombardier Eurofighter Typhoon, des hélicoptères d’assaut "Tigre" (franco-allemands), et des chars de combat allemands "Leopard".

 

Le sous-marin d’attaque à propulsion de type S-80, produit par Navantia, Société espagnole de construction navale, des équipements de cybersécurité et des drones, figurent également dans le programme d’armement espagnol au cours des cinq prochaines années.

 

Les prospections pétrolières menées par les deux pays au large de l’Atlantique, ont poussé l’Espagne à renforcer sa présence militaire dans les Iles Canaries en 2013, de peur qu’un conflit éclate avec le Maroc, en cas de découverte de pétrole dans la zone non délimitée entre les deux pays.

 

Le projet du Maroc d’acheter le sous-marin russe à la pointe de la technologie AMUR 1650, pour renforcer sa présence dans les eaux du détroit de Gibraltar et de la mer d’Alboran, dérangerait également au plus haut niveau l’Espagne.

 

L’état major de la marine espagnole observe avec inquiétude la base navale de Ksar Sghir, située près du port Tanger Med. Les trois corvettes de type Sigma commandées par le Maroc, en plus de la frégate de la classe FREMM, expliqueraient également la crainte de l’armée espagnole.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 11:50
Spanish assets to join EATC assigned fleet

Spanish assets to join EATC assigned fleet

 

3 July – Norbert Thomas – EATC

 

Spain is now officially the sixth member state of the EATC. It was up to the Spanish Air Chief, General del Aire Javier García Arnaiz, to subscribe the official document within the MATraC meeting at Eindhoven Air Base. The Multinational Air Transport Committee represents all EATC Participating Nation’s Air Chiefs, welcoming officially the new participant Spain right before the EATCs Change of Command ceremony, where the EATC command  went over from French Major General Pascal Valentin to German Major General Christian Badia.


Six nations - one command
Spains accession will enhance EATCs assigned fleet especially with tactical AT-aircraft and air-to-air refuelling (AAR) capabilities. The same time Spain gets access to more than a dozen aircraft types of the other EATC Participating Nations. More than this, Spain now officially incorporates the EATC as additional Air Transport Command, becoming part of the Spanish chain of command – although this new command is abroad.  
184 posts count for the EATC currently, while it grew up from about 170 posts while achieving Final Operational Capability (FOC) last year. The increase is because of Spains accession to the EATC – while the same time the amount of other nation’s posts decreased to allow Spain manning 30 posts within EATC premises.

 

Transfer of Authority in sight
Now it is up to Spain to introduce EATCs workflow into its own national home bases, from where - so far national acting - Spanish aircraft will soon take over multinational EATC prepared missions. This will take some effort: e.g. will all future air transport planning now be settled around EATCs MEAT software, which allows EATC to monitor any important aircraft figures within the national Spanish home bases – but essential to have an immediate access to information about aircraft and crews available. EATC and the Spanish Air Force appointed the transfer of authority over the additional Spanish aircraft latest by the end of this year, giving Spanish comrades enough time to cope with the EATC procedures. The Spanish enhancement contains aircraft of    
a.)    the 31st Wing in Zaragoza, comprising seven C-130 Hercules  (Tactical Air Transport) and 5 KC-130 Hercules (Tanker),
b.)    the 35th Wing in Getafe with its 13 CASA C-295 (Tactical Air Transport) and
c.)    the  47th Group at Torrejon by using its three Boeing 707 (Tanker, Strategic Air Transport).
This new development foreseen, one can easy see that - with the Transfer of Authority (ToA) of the Spanish aircraft by the end of this year - the EATC reshapes the military air transport world in Europe: its assigned national airbases operate from the Baltic Sea in the North and touch Africa in its South - nearly 180 aircraft to mirror a remarkable fleet.

 

Spanish Airchief amongst

Air Chiefs at the ceremony (from the left: General Van de Voorde (BEL), General Arnaiz (ESP), General Müllner (DEU), General Soullet (FRA)

Partager cet article
Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:45
Visite du ministre espagnol de la Défense

 

23 juin 2014 par eutmmali.eu

 

Le ministre espagnol de la Défense, Pedro Morenés Eulate, est arrivé lundi, 16 juin 2014, au Mali, dans le cadre d’une tournée qui l’a amené dans plusieurs pays africains, où sont déployées  les troupes espagnoles.

 

Le ministre de la Défense, accompagné par le chef de la Défense (JEMAD), l’amiral Fernando Garcia Sanchez, et d’une délégation composée d’autorités militaires, est arrivé  vers 11.00 heure locale à l’aéroport international Bamako-Sénou. Il a été accueilli par l’ambassadeur d’Espagne au Mali, Jose Maria Matres Manso, et par le chef de la mission EUTM Mali, le général Marc Rudkiewicz, accompagné de son adjoint, le colonel espagnol José Luis Molina Pineda de las Infantas. Par la suite, le ministre a rencontré le Président de la République du Mali, Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Les membres de la délégation espagnole se sont aussi rendus au camp d’entrainement de la mission EUTM à Koulikoro, où ils ont déjeuné avec les militaires  espagnols déployés sur place. A son retour à Bamako, le ministre a été reçu par son homologue malien, le colonel-major (R) Bah N’Daw.

 

L’Espagne est fortement impliquée dans l’EUTM, avec près de 120 de militaires travaillant au quartier général de la mission et au camp d’entrainement à Koulikoro, où ils remplissent des fonctions de formateurs dans différents domaines comme l’appui feu et les opérations commando. Ils participent également au niveau de la protection de la force.

 

Avec le contingent espagnol de Koulikoro

Avec le contingent espagnol de Koulikoro

 

Visit of the Spanish Minister of Defense

 

The Spanish Minister of Defense, Pedro Morenés Eulate, arrived on Monday 16 June 2014 in Mali as part of a tour that took him to several African countries where Spanish troops are deployed.

 

The Minister of Defense, accompanied by the Chief of Defense (JEMAD), Admiral Fernando Garcia Sanchez and a delegation of military authorities, landed at 11.00 local time at Bamako-Sénou International Airport. The minister was received by the Ambassador of Spain in Mali, José Maria Manso Matres, and the Mission Commander  of EUTM Mali, General Marc Rudkiewicz who was accompanied by his deputy, the Spanish Colonel José Luis Molina Pineda de las Infantas. Subsequently, the Minister met the President of the Republic of Mali, Ibrahim Boubacar Keita.

 

Members of the Spanish delegation also visited the EUTM  training camp in Koulikoro, where they had lunch with the Spanish soldiers deployed there. On his return to Bamako, the Minister was received by his Malian counterpart, Colonel-Major (ret)  Bah N’Daw.

 

Spain is strongly involved in the EUTM with nearly 120 military personnel working at both the headquarters of the mission in Bamako as well as at its training camp in Koulikoro, where they fulfill instructor functions in various fields such as fire support and commando operations. They also participate in the force protection.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories