Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 17:25
TCD Siroco - photo Marine nationale

TCD Siroco - photo Marine nationale

 

December 25, 2015: Strategy Page

 

Brazil is buying a French Foudre class LPD amphibious ship for $85 million. The 12,000 ton Siroco has been in service for 17 years and could, with some refurbishment, serve another two decades or more. The Siroco will be renamed Bahia. The 168 meter (521 feet) long ship has a crew of 160 and carries up to 70 vehicles. The well deck contains eight landing craft and there is a hangar that carries up to four helicopters. There are accommodations for 450 troops (or double that for short voyages). The Siroco can also be used as a command ship. Siroco was decommissioned in July 2015 and is thus ready for service. Brazilian sailors are already being trained on how to operate the Siroco, using French training manuals that have been translated into Portuguese. .

 

Two of these Foudre class ships were built in the 1990s and the first one was sold to Chile in 2011. France has since introduced a new class of amphibious ships, the Mistrals, to replace the two Foudre class ships. Three Mistrals are in service and two more were sold to Egypt.

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 12:45
Corymbe : Fin de formation à la mer sur le Siroco pour les élèves africains de l’ENVR

 

24/03/2015 Sources : État-major des armées

 

Depuis le 17 mars, les élèves de l’Ecole Nationale à Vocation Régionale (ENVR) de Guinée Equatoriale suivent un module de formation à la mer à bord du navire de transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco, déployé dans le cadre de la mission Corymbe.

 

Ainsi depuis neuf jours, les 71 élèves de quatorze nationalités africaines différentes ont embarqué sur le TCD  Siroco  pour une période de formation à la mer rythmée par le quart (au PC Sécurité, en salle des machines, en passerelle, en couronne de veille), et par les cours théoriques dispensés à bord par l’équipage du bâtiment et les formateurs de l’école.

 

L’embarquement des élèves poursuivait le double objectif d’améliorer le niveau des marins militaires du golfe de Guinée et de favoriser la coopération entre les marines africaines, en les intégrant en tant qu’équipage à une formation commune. Cette instruction a tout d’abord mené le Siroco à proximité de l’île Annobon, puis sur l’île de Bioko.

 

Après la traditionnelle cérémonie de remise de diplômes qui a eu lieu sur le pont d’envol du bâtiment français, les élèves africains ont rejoint l’ENVR, et le TCD Siroco a repris sa patrouille dans le cadre de la mission Corymbe.

 

La mission Corymbe, assurée depuis 1990, est l'une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée ; elle y assure la présence d’au moins un bâtiment de la Marine nationale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays côtiers. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces prépositionnées dans la région.

Corymbe : Fin de formation à la mer sur le Siroco pour les élèves africains de l’ENVR
Repost 0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 17:45
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

23/03/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 17 mars 2015, le Transport de Chalands de Débarquement (TCD)  Siroco déployé dans le cadre de la mission  Corymbe, a réalisé une journée d’exercices conjoints avec la frégate portugaise  Bartolomeu Dias, au large des îles de Sao Tomé-et-Principe.

 

Ces exercices avaient pour but d’entretenir la qualification opérationnelle du navire portugais, et de renforcer l’interopérabilité des deux marines française et portugaise.

 

Un exercice de visite organisé par le Siroco au profit des équipes de visite portugaises a d’abord été réalisé. Les deux chalands de transport de matériel (CTM) embarqués sur le navire français ont simulé des situations de crise susceptibles d’être rencontrées en réel, comme un bâtiment piraté avec prise d’otages.

 

Après des échanges de personnel entre les deux unités, l’après-midi a été occupée par des manœuvres aviation réalisées sur le Bartolomeu Dias par l’hélicoptère Alouette IIIdu Siroco. Grâce aux procédures OTAN et aux nombreux entrainements communs des marines européennes, cet exercice s’est parfaitement déroulé.

 

Cette journée aura également montré aux élèves africains de l’Ecole Militaire Navale de Bata, actuellement embarqués sur le Siroco(lien brève ENVR), l’importance de la coopération multinationale et l’intérêt que porte l’Union Européenne à la situation dans le Golfe de Guinée.

 

La mission Corymbe, assurée depuis 1990, est l'une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée ; elle y assure la présence quasi-permanente d’au moins un bâtiment de la Marine nationale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays côtiers. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces pré-positionnées dans la région.

photo Marine Nationalephoto Marine Nationale
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

Repost 0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 17:45
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

11/03/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 6 au 7 mars 2015, dans le cadre du déploiement des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI), le détachement d’intervention lagunaire (DIL) a appuyé la flottille amphibie du transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco dans le cadre d’une mission de reconnaissance de « plageage » à Abidjan.

 

L’objectif de cette mission était la validation des sites propices à un débarquement, c’est-à-dire une reconnaissance des plages et de leur cartographie. Cette opération permettra à la flottille amphibie de produire un document de synthèse sur la modélisation des plages et leur variabilité en vue d’éventuelles évacuations de ressortissant (REVAC).

 

Armé par le 3èmerégiment de génie de Charleville-Mézières, le DIL réalise des patrouilles quotidiennes sur la lagune d’Ebrié, au cœur d’Abidjan, et en connait toutes les menaces : hauts fonds, bancs de sable, jacinthes flottantes et îlots de déchets. Le DIL a guidé le chaland de transport de matériel (CTM) du Siroco pour cette mission, ce qui a permis à l’échelon naval de plage de reconnaitre les accès de la zone, ainsi que de baliser et conduire une reconnaissance nautique et cartographique de la zone de débarquement. Les sapeurs du DIL ont sécurisé la zone de plongée où la flottille amphibie réalisait ses relevés.

 

Effectuée avec le soutien des marins du Siroco et de la flottille amphibie, actuellement en mission Corymbe, cette opération de reconnaissance a permis d’actualiser les données des plans d’évacuation qui seraient mis en œuvre en cas de catastrophe naturelle ou de de dégradation sensible de la situation sécuritaire.

 

Les FFCI, créées le 1erjanvier 2015, assurent la protection des ressortissants français et aident à entretenir la coopération militaire régionale, notamment bilatérale avec les Forces de la République de Côte d’Ivoire. Elles sont en mesure d’appuyer les partenaires de la région, notamment l’ONUCI. Elles constituent le point d’appui principal de nos forces de présence sur la façade ouest-africaine, et sont un réservoir de force rapidement projetable en cas de crise dans la région.

photos Marine Nationalephotos Marine Nationale

photos Marine Nationale

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 13:45
Corymbe : Le TCD Siroco en exercice avec la marine sénégalaise

 

23/02/2015 Sources : EMA

 

Le 16 février 2015, au large de Dakar, le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco, actuellement déployé dans le cadre de la mission Corymbe, a participé à un exercice SAR (search and rescue) avec la marine sénégalaise pour entrainer l’équipage du patrouilleur RPB 33 Ferlo.

 

A 13h20, le Siroco a contacté le CCO (Centre de Coordination des Opérations) de Dakar pour signaler un homme à la mer. Le CCO a immédiatement ordonné l’intervention des éléments français au Sénégal pour un déploiement rapide des moyens nécessaires à la recherche et au sauvetage du naufragé. L’avion de surveillance Falcon 50M, qui arme actuellement le dispositif des éléments français au Sénégal (EFS), et son équipage ont alors décollé depuis Dakar pour effectuer une recherche en mer puis guider le patrouilleur Ferlo. L’équipe médicale du Siroco avait été préalablement déposée à bord du Ferlo par treuillage par l’hélicoptère Alouette III de l’escadrille 22S, embarqué sur le Siroco.. Cette équipe médicale était présente sur le patrouilleur acquis en 2013, dans le cadre d’une instruction effectuée au profit des marins sénégalais.

 

Depuis 1996, les forces françaises prépositionnées aux Sénégal fournissent un appui régional dans le domaine SAR (SEARCH and RESCUE) à notre partenaire sénégalais et à ceux des pays voisins. Dans le cadre des accords de partenariat de défense qui le lient nos deux pays, les EFS participent à la surveillance des pêches dans la zone économique exclusive du Sénégal.

La mission Corymbe, assurée depuis 1990, est l'une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée ; elle y assure la présence permanente d’au moins un bâtiment de la Marine nationale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays côtiers. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces prépositionnées dans la région.

Repost 0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 17:45
Opération Corymbe : Le Siroco prend le commandement du Task Group 451.03

 

16/02/2015 Sources : Marine nationale

 

Le dimanche 8 février, à Mindelo (Cap-Vert), le Transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco a officiellement commencé son déploiement – le dixième en moins de vingt ans de service actif ! – en mission Corymbe, dont il prend le 128e mandat. Il sera accompagné par l’aviso Commandant Bouan dont le rôle sera en particulier de l’escorter dans les zones les plus sensibles.

 

Opération Corymbe : Le Siroco prend le commandement du Task Group 451.03

Il y a retrouvé le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre qui achevait  trois mois de mission. Les commandants des deux bâtiments ont effectué la passation de suite, au cours de laquelle le Siroco a embarqué de nombreux équipements nécessaires aux missions qu’il pourrait être amené à réaliser dans le Golfe de Guinée : coopération avec les marines de la région, lutte contre les narcotrafics et la piraterie, évacuation de ressortissants…

 

Le Siroco avait appareillé de Toulon le 27 janvier et avait fait escale à Lisbonne du 31 janvier au 3 février, escale destinée à la visite du bâtiment par de très hautes autorités portugaises afin de montrer les différentes fonctions opérationnelles et l'intérêt d'un navire amphibie.

 

À Mindelo était aussi présent l’aviso Lieutenant de Vaisseau Lavallée, qui sera sous peu relevé par l’aviso Commandant Bouan. Le Bouan sera alors sous le commandant tactique du Siroco, formant avec lui le Task Group 451.03.

 

Ce déploiement Corymbe sera la dernière grande mission opérationnelle du TCD sous le pavillon français : son retrait du service actif est prévu pour l’été 2015.

 

La mission Corymbe, assurée depuis 1990, est l'une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée. Elle est destinée à compléter le dispositif pré positionné en Afrique occidentale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays de la région. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces pré positionnées dans la région.

Repost 0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 12:45
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

09/02/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 15 novembre 2014 au 8 février 2015, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre a été engagé dans le golfe de Guinée dans le cadre de l’opération Corymbe. Il est relevé ce 8 février par le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco.

 

Au cours de ce déploiement, le Tonnerre a conduit de nombreux exercices avec les marines riveraines du golfe de Guinée, notamment celles du Gabon, du Nigéria, du Bénin, du Cameroun, du Togo et du Ghana, au cours de l’exercice NEMO. Cet exercice naval annuel consistait à évaluer la coopération et l’inter-opérabilité (procédures, transmissions) des différents acteurs de la sous-région.

 

En Côte d’Ivoire, le Tonnerre a également effectué plusieurs exercices tactiques, tant avec les forces armées ivoiriennes (hélitreuillage depuis le BPC sur un patrouilleur ivoirien) qu’avec les forces françaises en Côte d’Ivoire. En effet, la flottille amphibie embarquée à bord du BPC, avec ses chalands de débarquement et un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR), a participé à plusieurs entraînements de débarquement/rembarquement.

 

La première mission du BPC Tonnerre fut toutefois celle d’acheminer depuis la France, le matériel nécessaire à l’installation du centre de traitement des soignants (CTS) à Conakry en Guinée.

 

Durant sa mission, le BPC Tonnerre a été escorté par deux avisos : l’Enseigne de vaisseau Jacoubet puis le Lieutenant de Vaisseau Lavallée. Ce dernier poursuivra sa mission avec le TCD Siroco.

 

En place depuis 1990, la mission Corymbe est l’une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée. Elle est destinée à compléter le dispositif prépositionné en Afrique occidentale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays de la région. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces prépositionnées.

Corymbe : le BPC Tonnerre relevé par le TCD SirocoCorymbe : le BPC Tonnerre relevé par le TCD SirocoCorymbe : le BPC Tonnerre relevé par le TCD Siroco
Corymbe : le BPC Tonnerre relevé par le TCD Siroco
Repost 0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 08:25
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

4 février 2015 Portail des Sous-Marins

 

La Direction Générale du Matériel de la Marine (DGMM) brésilienne a reçu en janvier le rapport d’évaluation rédigé par son équipe concernant le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco de la marine nationale. Selon cette analyse, le navire est en bon état général et l’équipe recommande son achat.

 

Le Siroco sera envoyé d’ici peu dans le golfe de Guinée. Il devrait être désarmé en juin prochain.

 

Le prix demandé par la France est d’environ 80 millions €. Le navire devra subir une période d’entretien, qui pourrait durer de 30 à 90 jours, selon le niveau d’entretien.

 

Ce qui est actuellement en négociation est de savoir si le cout de cette période d’entretien est déjà compris dans le prix demandé, ou si DCNS facturera un montant supplémentaire pour effectuer cette période d’entretien.

 

Au cas où la vente serait conclue, un équipage brésilien serait choisi pour la réception du navire, accompagner la période d’entretien, afin de se familiariser avec le navire et ses systèmes.

 

Référence : Poder Naval (Brésil)

Repost 0
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 08:50
Le TCD Siroco en escale à Lisbonne

 

5 février 2015 par TCD Siroco

 

C’est sous un splendide lever de Soleil que le Siroco a remonté l’estuaire du Tage, ce 31 janvier, pour accoster au port de Lisbonne. Les 4 jours d’escale furent principalement tournés vers la visite du bâtiment par de très hautes autorités portugaises pour montrer les différentes fonctions opérationnelles et l’intérêt d’un navire amphibie. Les moments de relâche ont aussi permis à nos marins de découvrir les splendeurs de la capitale, comme la vieille ville avec ses rue étroites pavées, la tour de Belem ou encore le tramway de la ligne 28, de faire du sport le long des rives du Tage ou en s’entrainant au rugby et au football, et d’assister pour certains privilégiés à un match du Benfica. Le soir du 2 janvier, pour clôturer des journées intenses de travail bilatéral, la mission militaire a offert avec le soutien du bord un coquetèle pour réunir autour de l’ambassadeur de France au Portugal la communauté française à Lisbonne et l’ensemble des officiers généraux de la marine et de l’état-major des armées portugais. Enfin nous avons appareillé le 3 au soir, direction l’Afrique et l’aventure… !

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 12:30
La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »

 

09/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 5 décembre, après son escorte du transport de chaland et de débarquement (TCD) Siroco, la frégate légère furtive (FLF) Guépratte a de nouveau traversé le canal de Suez dans le sens Nord-Sud, afin de rejoindre la Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom (OEF).

 

Du 25 novembre au 4 décembre, la FLF Guépratte a escorté le TCD Siroco depuis la Méditerranée orientale jusqu’à Aqaba, en Jordanie, et de retour en Méditerranée afin que ce dernier puisse y livrer en toute sécurité le matériel nécessaire au déploiement des Mirage 2000 D nouvellement intégrés au dispositif Chammal.

 

Le Siroco et le Guépratte se sont rejoints au large des côtes égyptiennes, et ont effectué un ravitaillement à la mer afin de répondre aux besoins logistiques du Guépratte, déjà présent en Méditerranée orientale depuis plusieurs semaines.

 

Le convoi a ainsi entamé sa route vers le canal de Suez, puis autour de la péninsule du Sinaï, pour enfin accoster à Aqaba deux jours plus tard, où le Siroco a débarqué sa cargaison au profit du détachement chasse de l’opération Chammal.

 

Apres une escorte retour du Siroco en Méditerranée, la FLF Guépratte a repris la direction de la Mer Rouge où elle a intégré la TF 150 le 5 décembre.

 

Au sein de l’opération Enduring Freedom, la TF150 a pour mission principale le combat contre les trafics illicites en Mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en océan Indien et autour de la corne de l’Afrique. Ces trafics, qui financent le terrorisme mondial, sont en effet source d’instabilité dans ces régions traversées par les plus importantes routes commerciales au monde. La présence du Guépratte permettra également la collecte de renseignements, afin d’améliorer sa connaissance des différentes activités dans ces zones sensibles, tout en promouvant la coopération régionale avec les forces des Etats riverains.

 

L’hélicoptère Panther du détachement de la flottille 36F embarqué à bord de la frégate permet d’étendre le champ d’action et de collecte de renseignements, et facilite les approches délicates des navires suspects.

 

L'opération Enduring freedom, mise en place par les Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001, rassemble une coalition de nations dont la mission est de lutter contre le terrorisme et le trafic d’armes.

La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »
Repost 0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 18:30
Chammal : arrivée des trois premiers Mirage 2000D en Jordanie

 

29 nov. 2014 defense.gouv.fr

 

Le 28 novembre 2014, trois Mirage 2000D basés à Nancy-Ochey ont rejoint la Jordanie pour s’intégrer au dispositif militaire français engagé dans l’opération Chammal. Dans le même temps, le transport de chaland et de débarquement (TCD) Siroco a accosté à Aqaba, en Jordanie, afin de livrer le matériel nécessaire à l’entretien dans la durée de ces avions.

Repost 0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 22:30
Le TCD Siroco va quitter Toulon pour porter le fer contre Daesh

 

16 novembre 2014. Portail des Sous-Marins

 

Selon des sources militaires et civiles concordantes, le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco devrait appareiller dans les prochaines heures de son port d’attache de Toulon afin de gagner au plus vite la péninsule arabo-persique. Le navire-filleul de la Ville de Marseille aurait reçu pour mission de transporter le matériel nécessaire à l’effort de guerre français dans le cadre de l’opération Chammal ; opération menée à la demande du gouvernement irakien, en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, afin d’apporter un soutien aérien aux forces armées irakiennes en lutte contre le groupe terroriste Daesh.

 

Référence : La Provence

Repost 0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 12:55
Un char AMX 10RC embarque à bord du BPC Tonnerre à Toulon, le 10 octobre 2014. photo C.LUU Marine Nationale

Un char AMX 10RC embarque à bord du BPC Tonnerre à Toulon, le 10 octobre 2014. photo C.LUU Marine Nationale

 

12.10.2014 par Marine Nationale

 

A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 26 octobre 2014, un entraînement opérationnel de grande ampleur visant à mettre en œuvre une opération amphibie dans un contexte expéditionnaire se déroulera en Méditerranée occidentale et dans le Var. Les bâtiments étaient en préparation opérationnelle tout le week-end !

 

Voir reportage photos

Repost 0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 16:45
Retour de mission Atalante du TCD Siroco

 

 

23/04/2014 Marine Nationale

 

Parti en novembre dernier en mission en océan Indien, le TCD Siroco et ses 230 marins ont retrouvé leur port base de Toulon jeudi 17 avril. De décembre 2013 à avril 2014, la France avait pris le commandement de l’opération navale européenne de lutte contre la piraterie Atalante. Neuf nationalités et plus de trente personnes composaient l’état-major de la Task force 465, dirigé par le CA Hervé Bléjean à bord du TCD.

 

Le souvenir le plus marquant de cette mission qui aura fait parcourir à ses marins l’équivalent d’un tour du monde ? Sans hésiter, « la libération d’un boutre indien dont l’équipage était retenu en otage par des pirates somaliens en janvier dernier », affirme le CV Jean-Marc le Quilliec, le commandant du Siroco. Ces derniers ont été remis aux autorités des Seychelles où ils seront jugés dans le courant de l’année.  « Les marins indiens ont réalisé une haie d’honneur sur le ponton de leur navire au moment où nous les avons quitté, c’était un moment très émouvant ».

 

D’autres temps fort ont emmaillé cette mission : l’assistance à un pêcheur vietnamien qui n’a du sa survie qu’à l’assistance médicale prodiguée par le Siroco en lien avec la frégate allemande Hessen ; la formation de garde-côtes mauriciens à bord du TCD ; la tenue à bord de « Key Leader Engagements » dans le cadre de la mission de l’Union européenne chargée du renforcement des capacités maritimes régionales dans la corne de l’Afrique et l’océan indien occidental (EUCAP Nestor). A noter également, l’exercice naval franco-chinois Golden Stars, qui a permis d’atteindre un niveau d’interopérabilité rarement atteint avec la marine chinoise.

 

Les marins du Siroco, qui ont prouvé leur professionnalisme et leur endurance au cours de ces cinq mois de mission vont désormais goûter à un repos bien mérité en famille avant de reprendre une période d’entraînement opérationnel.

Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 18:45
photos EMA / Marine Nationale

photos EMA / Marine Nationale

 

18/03/2014 Sources : EMA

 

Le 13 mars 2014, au large de la corne de l’Afrique, le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco de la Force Atalante a ravitaillé, à la mer, une frégate de la marine grecque.

 

Le TCD Siroco, navire amiral de la flotte Atalante, plus connu pour sa capacité à transporter des troupes et du matériel, peut effectuer des manœuvres de ravitaillement à la mer au profit d’unité de surface. C’est cette capacité, la moins connue du TCD, qui a été engagée au profit de la frégate grecque Psara, récemment intégrée à la force navale européenne de lutte contre la piraterie.

 

A l’issue de cette phase marquée par le ravitaillement d’environ 220 m3 (220 000 L) de carburant et d’un échange de membre d’équipage, les deux navires ont repris leurs activités de contre-piraterie. Pour le Siroco il s’agissait en l’occurrence de la visite d’un boutre repéré au cours du vol de surveillance maritime opéré par l’Alouette III de la 35F embarquée à bord.

 

Le  Siroco a rejoint l’opération Atalante de lutte contre la piraterie, au large de la corne de l’Afrique depuis le 6 décembre 2013. Il constitue le navire amiral à partir duquel le contre-amiral Hervé Bléjean exerce, avec son Etat-major embarqué, le commandement de cette opération européenne. Il s’agit du troisième commandement français de la force navale Atalante depuis sa création en décembre 2008.

 

L’opération Atalante a pour mission d’escorter les navires du Programme alimentaire mondial (PAM), de participer à la sécurité du trafic maritime et de contribuer à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie au large des côtes somaliennes.

 

La France est un acteur majeur et historique participant à l’opération Atalante depuis ses débuts avec le déploiement régulier de bâtiments de la marine nationale. Le dispositif peut être renforcé ponctuellement d’un avion de patrouille maritime.

Piraterie : Ravitaillement d’un navire de la force Atalante dans le golfe d’AdenPiraterie : Ravitaillement d’un navire de la force Atalante dans le golfe d’Aden
Piraterie : Ravitaillement d’un navire de la force Atalante dans le golfe d’Aden
Piraterie : Ravitaillement d’un navire de la force Atalante dans le golfe d’AdenPiraterie : Ravitaillement d’un navire de la force Atalante dans le golfe d’Aden
Repost 0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 08:45
Piraterie : un pétrolier américain ravitaille 4 bâtiments de la force Atalante

 

27/01/2014 Sources : EMA

 

Le 21 janvier 2013, quatre bâtiments de la force navale européenne Atalante, dont le bâtiment amiral, le transport de chalands de débarquement Siroco, ont été ravitaillés au large de la corne de l’Afrique par le pétrolier-ravitailleur américain USNS Joshua Humphreys

 

Avant de procéder au ravitaillement en gasoil du TCD Siroco, le pétrolier-ravitailleur américain Joshua Humphreys avait effectué le double ravitaillement du patrouilleur de haute mer espagnol Tornadoet de la frégate allemande Hessen, tous deux engagés aux côtés du Sirocoau sein de la force navale européenne.

 

La veille, la frégate italienne Libecioavait été ravitaillée par ce même pétrolier-ravitailleur. Au bilan, plus de 1100 mètres cubes de gasoil et une soixantaine de mètres cubes de carburant aviation ont été délivrés en 4 heures trente de manœuvres. Le contre-amiral Hervé Bléjean, commandant de la force navale européenne, a salué l’importance d’un tel soutien : la coopération  internationale dans cette zone ouest de l’océan Indien est une réalité, c’est même l’une des clés de la réussite de notre mission contre la piraterie. De même, voir aujourd’hui trois navires de la force rassemblés en un même lieu est un moment unique. La bonne répartition des moyens navals d’Atalante, en coordination avec les autres forces internationales opérant dans le Golfe d’Aden et le bassin somalien, offre peu d’occasion au navire amiral Siroco de croiser plusieurs autres navires Atalante simultanément. »

 

Dans le cadre d’accords militaires entre les pays de l’OTAN, et sans être engagés dans la même opération, les bâtiments de l’Alliance ont la possibilité de ravitailler ou d’être ravitaillés en mer entre eux. Cette manœuvre a démontré une nouvelle fois l’interopérabilité des bâtiments de l’OTAN.

 

Le  Siroco a rejoint l’opération Atalante de lutte contre la piraterie, au large de la corne de l’Afrique depuis le 6 décembre 2013 avec à son bord l’Etat-major de la Force placé sous lecommandement du contre-amiral Hervé Bléjean. Il s’agit du troisième commandement français de la force navale Atalante depuis sa création en décembre 2008.

 

L’opération Atalante a pour mission d’escorter les navires du Programme alimentaire mondial (PAM), de participer à la sécurité du trafic maritime et de contribuer à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie au large des côtes somaliennes.

 

La France est un acteur majeur et historique participant à l’opération Atalante depuis ses débuts avec le déploiement régulier de bâtiments de la marine nationale. Le dispositif peut

Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 12:45
Piraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennes

 

20/12/2013 Sources : EMA

 

Le 15 décembre 2013, au large de Berbera, port principal du Somaliland, le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco, déployé dans le cadre de l’opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante, a accueilli à son bord, la première rencontre entre Monsieur Abdirahman Abdillahi Ismail Zeylai, vice-président du Somaliland, et Etienne de Poncins, chef de la mission civile de l’Union Européenne pour le renforcement des capacités maritime en Afrique de l’Est et Océan Indien  (EUCAP Nestor).

 

Cette rencontre, organisée conjointement par les missions européennes Atalante et EUCAP Nestor, s’inscrit dans le cadre de l’approche globale menée par l’Union Européenne afin de soutenir les pays de la Corne de l’Afrique dans le renforcement de leurs capacités maritimes.

 

 Cette réunion était organisée à bord du Siroco,bâtiment de commandement de la TF 465 depuis le 06 décembre 2013.

 

A bord du Siroco, le contre-amiral Bléjean, commandant la force navale européenne, a accueilli la délégation Somalilandaise. Il leur a présenté les capacités militaires engagées par l’Union Européenne dans le cadre de l’opération Atalante ainsi que la stratégie mise en œuvre pour lutter contre la piraterie dans cette région de la corne d’Afrique.

 

Lors des échanges qui ont suivis, Monsieur de Poncins, a confirmé un renforcement de la coopération avec le Somaliland dans le cadre de la mission EUCAP Nestor. Il se traduira par le développement des actions menées  dans les domaines de la surveillance des approches maritimes et des moyens locaux de lutte contre la piraterie. A ce titre, monsieur de Poncins a notamment confirmé l’installation prochaine d’un bureau de la mission EUCAP Nestor à Hargeysa, capitale du Somaliland. Afin d’améliorer leur capacité à sécuriser leurs approches maritimes, les autorités locales ont également exprimé leur intérêt pour un renforcement  de leurs interactions avec la force Atalante.

 

A l’issue de cette journée, M. de Poncins, chef de la mission EUCAP Nestor a remercié l’ensemble des acteurs qui ont permis la réalisation de cette rencontre.

 

Il s’agissait de la troisième action organisée conjointement par les missions européennes Atalante et EUCAP Nestor auprès des autorités régionales et la première menée sous commandement français de la force Atalante.

 

Lancée par l’Union européenne en 2012, la mission civile EUCAP Nestor a pour but d’assister et de conseiller l’ensemble des pays de la région sur des problématiques juridiques, stratégiques et opérationnelles en matière de piraterie.

 

Depuis le 6 décembre 2013, la France a le commandement de la Task Force (TF) 465, force maritime européenne engagée dans l'opération de lutte contre la piraterie Atalante. La France participe à l’opération Atalante avec le déploiement quasi-permanent d’au moins une frégate de la marine nationale. Le dispositif peut être renforcé ponctuellement par un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL 2), de surveillance maritime Falcon 50, ou par un avion de commandement et de détection E3F.

Piraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennesPiraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennes
Piraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennesPiraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennesPiraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennes
Piraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennesPiraterie : rencontre entre les autorités du Somaliland et les missions européennes
Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 08:55
Mission ATALANTA : le TCD Siroco se prépare

 

28 novembre 2013 Par TCD Siroco

 

Après des permissions d’été bien méritées, l’équipage du TCD Siroco, reposé et en partie renouvelé suite aux mutations, a entrepris de redonner du potentiel à son bâtiment. Aux côtés de la société DCNS et du Service Logistique de la marine, les marins ont œuvré pendant près de trois mois. En partie repeint et réparé, le Siroco était prêt et pleinement opérationnel fin octobre pour entamer la nouvelle mission qui l’attend : un déploiement de cinq mois en océan Indien dans le cadre de l’opération européenne ATALANTA de lutte contre la piraterie. Cette mission revêt de plus un caractère spécial puisque l’Etat-Major tactique, sous commandement français, sera embarqué sur le Siroco.

 

Pour finir de préparer l’équipage à cette mission, un entraînement autonome à la mer s’est déroulé du 4 au 7 novembre. Plusieurs hélicoptères sont notamment venus faire des manœuvres sur le pont d’envol, des exercices de lutte contre les incendies, les voies d’eaux ou encore de sauvetage de naufragés ont rythmé la vie du bord.

 

Mise en oeuvre des hélicoptères sur le pont d'envol

Mise en oeuvre des hélicoptères sur le pont d'envol

Fort de ses acquis, et après une semaine logistique intense, le Siroco a appareillé définitivement le 18 novembre du port de Toulon, pour entamer son transit vers l’océan Indien. Il continue son entraînement pour être pleinement prêt à mener sa mission.

Entrainement hélico

Entrainement hélico

Lors de son transit en Méditerranée, le TCD a fait une halte à La Sude, en Crête (Grèce) où est basé un centre d’excellence OTAN d’entraînement à la lutte contre la piraterie. L’équipe de visite du Siroco a ainsi pu parfaire sa préparation dans des conditions similaires à celles qui l’attendent en océan Indien. En parallèle, le Siroco a eu l’honneur d’accueillir l’ambassadeur de France en Grèce.

 

Honneurs rendus à l'ambassadeur de France en Grèce

Honneurs rendus à l'ambassadeur de France en Grèce

Le dernier jour de l’escale, l’état-major prenant de la force ATALANTA a embarqué sur le Siroco pour conduire un entraînement progressif qui lui permettra d’être pleinement opérationnel lors de la relève à la prochaine escale, Djibouti.

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:55
De SPONTEX 13 à SKREO 13 : un mois d’entraînement en Atlantique pour le Siroco

2 juin 2013 Par TCD Siroco

 

Le Siroco a participé pendant le mois de mai 2013 à deux exercices en océan Atlantique. Spontex 13 fut ainsi l’occasion pour l’équipage du Siroco de s’entraîner dans le domaine de la lutte anti-sous-marine avec la présence d’un état-major de force navale à bord.

Outre les nombreux exercices où le Siroco constituait une unité précieuse protégée par les escorteurs face à une menace sous-marine constante, des entraînements à la lutte asymétrique (contre des menaces de type embarcation rapide ou avions) au cours d’une mission d’évacuation de ressortissants ont permis au TCD de parfaire ses capacités d’autodéfense dans une opération amphibie.

Artilleur à la 12,7 face à une menace terroriste

Siroco sous menace aérienne

Un ravitaillement à la mer avec le pétrolier allemand Frankfurt am Maina clôturé cet exercice le 22 mai. Puis, le Siroco est allé mouiller devant Morgat, en baie de Douarnenez, avec les cinq autres bâtiments français et allemands. Ce groupe d’unités de surface a constitué la Force navale franco-allemande, sous le commandement du contre-amiral Jean-Baptiste Dupuis. Cette activation coïncidait avec la commémoration du cinquantième anniversaire de la signature du traité de l’Elysée, qui réconciliait la France et l’Allemagne.

RAM avec le FRAM

Le 23 mai, l’amiral Rogel, chef d’état-major de la marine, son homologue allemand, le major général des armées allemand et des parlementaires des deux pays sont venus à bord du Siroco pour découvrir comment les deux marines travaillent ensemble dans des exercices de haut niveau. Des présentations pour ravitaillement à la mer, une navigation en formation et un exercice de lutte anti-aérienne leur ont permis de constater l’excellence des relations entre la marine Nationale et la Bundesmarine.

FNFA en formation

Cette journée s’est terminée par le sauvetage d’un plaisancier britannique tombé à la mer à quelques nautiques de la force. Il a été récupéré sain et sauf par la frégate allemande Bremen et déposé à Brest.

En soirée le Siroco accostait au port militaire de Brest pour commencer le chargement logistique en vue de l’exercice suivant, SKREO 2013.

Cet exercice fut l’occasion de mettre en œuvre les capacités des forces avancées, essentielles dans une opération amphibie. Avec le Siroco au cœur du dispositif, les commandos marine ont ainsi pu mener des incursions à terre et préparer la plage et le chenal d’accès en coopération avec les marins du groupement de plongeurs démineurs (GPD) de la Méditerranée. Cette phase critique, conduite avec le soutien d’un Caracal détaché par l’armée de l’Air et la participation de plongeurs du Génie ainsi que d’observateurs des Emirats Arabes Unis, a permis au détachement du RICM de débarquer à proximité de Vannes dans une zone sécurisée pour mener leur opération en profondeur.

CTM 13 - vhl RICM

Caracal

Après de nombreux débarquements et réembarquements, nos membres d’équipage temporaires nous ont quitté les 28 et 29 mai en baie de Quiberon, après la visite du contre-amiral Olivier Coupry, commandant la force des fusiliers marins et commandos, mais aussi ancien commandant du Siroco En cinq semaines de déploiement le Siroco a atteint ses objectifs. Le succès des deux exercices SPONTEX, marqué par la commémoration des 50 ans de la réconciliation franco-allemande et SKREO 2013, événement fondateur par l’ampleur des forces avancées déployées, donnent au Siroco, la fierté d’avoir accompli la mission. Il cingle désormais vers Toulon.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories