Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 17:30
photo Marine nationale

photo Marine nationale

 

15 janvier 2016 par FREMM Aquitaine – Marine nationale

 

Après avoir passé dans le sens est-ouest le détroit d’Ormuz début janvier 2016, la FREMM “Aquitaine” a fait escale à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis du 7 au 10 janvier afin d’effectuer la relève opérationnelle de  la FASM “Lamotte Picquet”, déployée depuis déjà plusieurs semaines dans le golfe arabo-persique.

 

Après cette escale à Abu Dhabi, ville incroyable où se côtoient les gratte-ciel les plus extravagants, la FREMM “Aquitaine” a immédiatement repris la mer, cap à l’est, en direction du détroit d’Ormuz afin de participer à GASWEX 2016.

 

GASWEX 2016 est l’acronyme de Gulf Anti Submarine Warfare Exercise, exercice international qui se déroule dans le Golfe d’Oman et qui rassemble des bâtiments de surface et des aéronefs français, britanniques et américains. L’objectif est de renforcer notre interopérabilité dans la détection et la lutte anti-sous-marine dans une zone où l’environnement est très particulier, bien différent de l’Atlantique, qui est notre zone d’entraînement habituelle.

 

Entraînement à la détection et à l’attaque de sous-marins, protection de convoi en transit face à une menace sous-marine … : tous les thèmes tactiques ont montré que les bâtiments et les aéronefs, quelle que soit leur nationalité, savent travailler ensemble et parviennent rapidement à constituer une force internationale de lutte anti-sous-marine.

 

Pour couvrir l’évènement, l'”Aquitaine” a embarqué deux journalistes de l’émission “Thalassa”.

 

L'”Aquitaine” quitte désormais le golfe d’Oman afin de rejoindre les bâtiments de la Task Force 50 déployés dans le golfe arabo-persique et de prendre part directement à l’opération “Arromanches 2″.

 

Sous le commandement du contre-amiral Français René-Jean Crignola, la Task Force 50 comprend le porte-avions “Charles de Gaulle” et ses avions “Rafale” et “Super Etendard Modernisés”, la frégate de défense aérienne “Chevalier Paul”, les FREMM “Aquitaine” et “Provence”, le bâtiment de commandement et de ravitaillement “Marne”, la frégate belge “Léopold Ier”, la frégate allemande “Augsburg”, les destroyers britanniques “HMS Defender” et “Saint Alban”. Tous sont en première ligne de la lutte contre l’organisation terroriste “Daesch” en Irak et en Syrie.

photo Marine nationale

photo Marine nationale

Repost 0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 20:35
Le BCR Var appareille pour l’océan Indien

 

10 Mars 2015 Source : Marine nationale

 

Le 7 mars 2015, après plusieurs mois d’intenses préparatifs, le Var a quitté Toulon, son port base, pour un déploiement de cinq mois en océan Indien.

 

Bâtiment de ravitaillement, le BCR Var est aussi un bâtiment de commandement avec une capacité d’accueil d’un état-major embarqué. Cette aptitude sera au cœur du déploiement puisque deux états-majors vont se succéder à bord.

 

Fin mars l’état-major de guerre des mines embarquera à Bahreïn pour conduire un exercice multinational dans le golfe Arabo-Persique.

 

Début avril il laissera la place à un état-major plus conséquent. En effet, le 6 avril la France prendra pour quatre mois le commandement tactique de la Task Force 150 (TF 150) dont la finalité est la lutte contre le terrorisme et la sécurité des espaces maritimes dans l’océan Indien.

 

Cette prise de commandement de la TF 150 intervient dans un contexte géopolitique et stratégique tendu.

 

Le Var  devrait retrouver son port base début août.

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 12:30
La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »

 

09/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 5 décembre, après son escorte du transport de chaland et de débarquement (TCD) Siroco, la frégate légère furtive (FLF) Guépratte a de nouveau traversé le canal de Suez dans le sens Nord-Sud, afin de rejoindre la Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom (OEF).

 

Du 25 novembre au 4 décembre, la FLF Guépratte a escorté le TCD Siroco depuis la Méditerranée orientale jusqu’à Aqaba, en Jordanie, et de retour en Méditerranée afin que ce dernier puisse y livrer en toute sécurité le matériel nécessaire au déploiement des Mirage 2000 D nouvellement intégrés au dispositif Chammal.

 

Le Siroco et le Guépratte se sont rejoints au large des côtes égyptiennes, et ont effectué un ravitaillement à la mer afin de répondre aux besoins logistiques du Guépratte, déjà présent en Méditerranée orientale depuis plusieurs semaines.

 

Le convoi a ainsi entamé sa route vers le canal de Suez, puis autour de la péninsule du Sinaï, pour enfin accoster à Aqaba deux jours plus tard, où le Siroco a débarqué sa cargaison au profit du détachement chasse de l’opération Chammal.

 

Apres une escorte retour du Siroco en Méditerranée, la FLF Guépratte a repris la direction de la Mer Rouge où elle a intégré la TF 150 le 5 décembre.

 

Au sein de l’opération Enduring Freedom, la TF150 a pour mission principale le combat contre les trafics illicites en Mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en océan Indien et autour de la corne de l’Afrique. Ces trafics, qui financent le terrorisme mondial, sont en effet source d’instabilité dans ces régions traversées par les plus importantes routes commerciales au monde. La présence du Guépratte permettra également la collecte de renseignements, afin d’améliorer sa connaissance des différentes activités dans ces zones sensibles, tout en promouvant la coopération régionale avec les forces des Etats riverains.

 

L’hélicoptère Panther du détachement de la flottille 36F embarqué à bord de la frégate permet d’étendre le champ d’action et de collecte de renseignements, et facilite les approches délicates des navires suspects.

 

L'opération Enduring freedom, mise en place par les Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001, rassemble une coalition de nations dont la mission est de lutter contre le terrorisme et le trafic d’armes.

La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »
Repost 0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 06:30
Chammal : La frégate Jean Bart intègre la Task Force 50

 

29/10/2014 Sources : EMA

 

Le Jean Bart, qui a récemment rallié le golfe arabo-persique, a intégré aujourd’hui, mardi 28 octobre, la Task Force 50 (TF 50) constituée autour du porte-avions USS Carl Vinson (Carrier Strike Group 1).

 

Afin que cette intégration soit la plus rapide et la plus aboutie possible, le commandant du Jean Bart et son état-major opérations s’étaient rendus, il y a quelques jours, à bord du porte-avions américain pour rencontrer leurs principaux interlocuteurs.

 

Après avoir rallié le porte-avions depuis Bahreïn sur l’un des deux vols quotidiens de Greyhound, les officiers français ont été accueillis par le commandant du Carl Vinson, le commandant des escorteurs (COMDESRON) et par le contre amiral Grady, commandant la TF 50.

 

Le déjeuner avec l’amiral et les réunions de travail ont permis de planifier dans le détail un processus rapide d’intégration de la frégate. Ces premiers contacts, extrêmement chaleureux, ont permis de souligner la volonté très forte des américains de travailler de façon poussée avec des moyens français.

 

Le Jean Bart avait déjà assumé les fonctions de commandant de zone de défense aérienne et de commandant de la défense aérienne au profit du porte-avions USS G.H.W. Bush au printemps dernier.

 

A l’issue de ces discussions, la visite du porte-avions et les retrouvailles fortuites avec deux officiers américains précédemment en poste sur le Charles De Gaulle et à CECMED(1), ont permis de constater, s’il en était besoin, la parfaite similitude des méthodes de travail françaises et américaines pour la mise en œuvre d’un groupe aérien embarqué.

 

Sous le commandement tactique de l’amiral commandant le TF 50, le Jean Bart assurera les fonctions de :

- commandant d’une zone de défense aérienne au profit du centre de coordination des opérations aériennes (CAOC) d’Al Udeid, situé au Qatar ;

- commandant de la défense aérienne du groupe du porte-avions américain.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammalvise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Cette opération s’appuie sur neuf avions Rafale, un avion de ravitaillement C135, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et la frégate Jean Bart.

 

(1) Commandant en chef pour la méditerranée (basé à Toulon)

Repost 0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:30
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden

 

19/08/2014 Sources : EMA

 

Le 12 août 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet, actuellement engagée dans l’opération EnduringFreedom(OEF) au sein de la TaskForce150, a effectué une visite de contrôle sur un bâtiment de commerce.

 

Lors d’un vol de surveillance maritime, l’hélicoptère embarqué Panther avait repéré, au large des côtes yéménites, un boutre suspecté de trafic illicite. Après avoir suivi sa piste durant la nuit, le Courbet a initié une approche au matin en demandant au bâtiment de s’identifier. Celui tardant à hisser son pavillon, et donnant des éléments incohérents, l’équipage de la frégate a donc décidé d’effectuer une visite à bord du boutre, sous la protection de l’hélicoptère.

 

Après avoir sécurisé le bâtiment, l’équipe de visite a contrôlé les documents d’identification du navire, et des quatorze membres d’équipage, conformément au mandant de leur mission au sein de l’OEF. La nationalité du bâtiment ne pouvant être établie avec certitude, il a été décidé d’inspecter sommairement la cargaison, et de contrôler les outils de navigation et de communication.

 

Les recherches ayant prouvé qu’il n’y avait rien d’illicite, la visite a pris fin dans l’après-midi. Le Courbet a ensuite repris sa patrouille vers le golfe d’Oman.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure la permanence de la France dans la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden et le golfe Persique.

Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Repost 0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 12:35
OEF : la frégate Courbet rejoint l'opération Enduring Freedom

 

08/08/2014 Sources : EMA

 

Le 3 août 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet a rejoint la Task Force150, volet maritime de l’opération de contre-terrorisme Enduring Freedom (OEF).

 

Alors qu’elle naviguait vers le canal de Suez, la frégate Courbet a été déroutée dans la nuit du 29 au 30 juillet pour être engagée dans l’évacuation de ressortissants européens souhaitant quitter la Libye.

 

Tripoli connaissant de violents affrontements entre troupes rivales, les autorités européennes ont demandé à leurs expatriés de quitter le territoire. Du fait du blocage des voies aériennes et routières en direction de la Tunisie voisine, les armées, sur demande du ministère des affaires étrangères et du développement international (MINAEDI), ont décidé de dépêcher deux frégates pour évacuer les ressortissants de la capitale libyenne.

 

Via les embarcations du Courbet, et de la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm, ainsi que celles du détachement commando marine, une cinquantaine de citoyens européens ont pu quitter le sol libyen. Une fois au large, tous les ressortissants ont pris place à bord du Montcalm pour faire route vers Toulon, où ils ont été pris en charge par les équipes du MINAEDI.

 

La frégate a ensuite repris la mer vers sa zone de patrouille et a franchi, dans la nuit du 2 au 3 août, le canal de Suez.

 

En entrant en mer Rouge, le bâtiment a intégré le dispositif de présence multinational mis en place suite aux résolutions 1368 et 1373 du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU), adoptées au lendemain des évènements meurtriers du 11 septembre 2001.

 

Le Courbet aura ainsi pour tâche de poursuivre l’effort de sécurisation de cette zone d’intérêt stratégique majeur.

 

La TF 150 opère sur une vaste zone allant de la mer Rouge au golfe d’Oman en passant par le Golfe d’Aden et la mer d’Arabie. La France y déploie régulièrement ses bâtiments aux côtés de la coalition, assurant ainsi une présence engagée dans la lutte contre la piraterie et les trafics liés au terrorisme.

Repost 0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:30
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom

25/09/2013 Sources : EMA

 

Depuis le 20 septembre 2013, la frégate type La Fayette (FLF) Aconit est engagée au sein de la Task Force 150 (TF150), la force navale de l’opération de contre-terrorisme Enduring freedom.

 

Avant de franchir le canal de Suez, la frégate Aconit a mené des entraînements avec des bâtiments de l’US Navy.

 

Le 19 septembre 2013, les hélicoptères embarqués français et américain ont effectué des exercices d’appontage. L’hélicoptère Panther du détachement 36F de l’Aconit s’est posé sur la frégate américaine USS Gravely qui a elle-même envoyé son hélicoptère Sea Hawk sur la frégate française. Ce type d’exercice permet de renforcer l’interopérabilité entre les deux marines et d’entraîner les pilotes à apponter en toute circonstance sur un bâtiment allié. En fin de matinée, les commandants en second de l’USS Stout et de l’USS Gravely se sont rendus sur l’Aconit où ils ont été reçus par son commandant. Au cours de la journée, deux officiers supérieurs américains ont embarqué à bord de l’Aconit, afin de découvrir la frégate et partager leurs savoir-faire.

 

L’USS Gravely et la frégate Aconit ont également mené plusieurs exercices ainsi qu’un ravitaillement à la mer auprès du pétrolier-ravitailleur USNS Leroy Gruman.

 

Dorénavant, la frégate Aconit et son équipage participe au volet maritime d’Enduring Freedom dans l’océan Indien. Depuis 2001, la France est engagée dans cette opération qui vise à suivre les mouvements maritimes dans une zone allant de la corne d’Afrique au golfe arabo-persique pour lutter contre le terrorisme et ses réseaux de soutien.

 

Les bâtiments français engagés dans cette opération conduisent également des entraînements et des manœuvres avec nos partenaires et alliés présents dans la zone pour renforcer l’interopérabilité de nos forces.

OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
OEF : la FLF Aconit rejoint l’opération Enduring Freedom
Repost 0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 05:45
TF 150 : la Somme coopère avec la marine djiboutienne

05/07/2013 Sources : EMA

 

Depuis début mai, l’enseigne de vaisseau djiboutien Saad Boulahed a embarqué  sur le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme, lors d’une escale à Djibouti. A bord, cet officier a apporté pendant plus de deux mois son soutien à l’état-major de la TF 150 et au BCR Somme, dans le cadre de l’opération Enduring Freedom (OEF).

 

Il y a assuré la fonction d’interprète grâce à sa maîtrise du français, de la langue arabe, du somali et de l’anglais. Il a ainsi apporté sa collaboration dans divers entrainements, notamment lors d’une phase de coopération avec la marine yéménite (lien vers brève) et dans différentes opérations.

 

L’équipe de visite du BCR Somme a ainsi pu profiter, à l’occasion de plusieurs friendly approaches, des capacités de traducteur de l’officier djiboutien. Ces opérations de contrôle permettent à la fois d’expliquer et de promouvoir les missions de la CTF 150 auprès de la communauté maritime, de recueillir des informations sur le trafic local, et si nécessaire, d’apporter un soutien matériel aux équipages en difficulté (eau ou soutien médical notamment).

 

Il a également été intégré durant deux jours à bord de la frégate australienne HMSA Newcastle. Il y a assuré la fonction d’interprète lors de deux friendly approaches, conduites par l’équipe de visite de la frégate, sur deux boutres suspects.

 

TF 150 : la Somme coopère avec la marine djiboutienne

Actuellement, quatre bâtiments français sont engagés dans OEF, le BCR Somme et le patrouilleur d’expérimentation Adroit, ainsi que les deux bâtiments qui composent la mission Jeanne d’Arc, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre et la frégate anti-sous-marine (FASM) Georges Leygues. L’action de la TF 150 s’inscrit dans le cadre des résolutions du conseil de sécurité de l’ONU prises au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Elle entretient une connaissance très précise des mouvements maritimes dans sa zone d’opération, ce qui lui permet de dissuader et de lutter contre le terrorisme et ses réseaux de soutien, principalement les trafics d’armes et de drogue dans le nord de l’océan Indien, de la mer Rouge au détroit d’Ormuz. Cette zone qui couvre les façades maritimes de la corne de l’Afrique et du Moyen-Orient ainsi qu’une partie de l’océan Indien représente un intérêt majeur et voit la majorité du trafic maritime mondial y transiter. La présence permanente de bâtiments de la coalition contribue ainsi à la libre navigation des personnes et des biens.

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 07:55
Le Maj Gen Omar et le CV Martinet

Le Maj Gen Omar et le CV Martinet

11/06/2013 Sources : EMA

 

Les 3 au 4 juin 2013, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme et la frégate de surveillance (FS) Nivôse, respectivement engagés dans le volet maritime de l’opération Enduring Freedomde l’OTAN (OEF /TF 150) et dans l’opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante (TF 465), étaient simultanément en escale à Dar Es Salaam, en Tanzanie.

 

Ces deux escales ont été effectuées dans le cadre de la coopération régionale qu’entretiennent les deux bâtiments pour lutter contre le terrorisme (TF 150)  et la piraterie(TF 465).

 

Le 3 juin, à son arrivée à Dar Es Salaam, le commandant de la TF 150, le capitaine de vaisseau Martinet, a rencontré le major général Omar, commandant de la marine tanzanienne. Cette visite fut l’occasion d’aborder les différents objectifs de la TF 150, dont la France exerce le commandement depuis le 14 avril 2013, et de rappeler l’importance de la coordination entre la coalition et les Etats riverains de la zone.

 

En escale en Tanzanie depuis le 1er juin, l’équipage du Nivôse a mené le 3 juin une action de formation au profit d’une douzaine de garde-côtes tanzaniens. Cette formation s’est déroulée dans le cadre du programme LMCB, Local Maritime Capability Building, de l’opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante. Elle s’inscrivait dans la continuité de celle effectuée par la frégate Guépratte les 30 et 31 mai derniers.

OEF / piraterie : TF150 et TF465 en Tanzanie

Au cours de cette formation pratique et dynamique, les militaires tanzaniens ont pu découvrir les méthodes employées par les équipes de visite. Ils ont pu s’approprier les techniques d’investigation d’un navire. Guidés par les marins du Nivôse, ils se sont en particulier entraînés aux palpations de sécurité, à la prise en compte d’une arme sur un membre d’équipage, ainsi qu’à la progression tactique à bord d’un bâtiment visité. Organisée par l’officier de liaison de la force navale européenne EUNAVFOR au Kenya et en Tanzanie, cette formation contribue au développement des capacités d’intervention des marines régionales engagées au service de la sécurité maritime de la corne de l’Afrique.

 

Lors de cette escale simultanée, les marins des deux bâtiments ainsi que l’état-major embarqué de la TF 150 ont pu échanger sur leurs missions et rencontrer les différents acteurs diplomatiques et militaires tanzaniens.

OEF / piraterie : TF150 et TF465 en Tanzanie

La France engage actuellement deux bâtiments dans chacune de ces opérations. Le BCR Somme et la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm participent au volet maritime d’OEF. L’action de la TF 150 s’inscrit dans le cadre des résolutions du conseil de sécurité de l’ONU prises au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Elle entretient une connaissance très précise des mouvements maritimes dans sa zone d’opération, ce qui lui permet de dissuader et de lutter contre le terrorisme et ses réseaux de soutien, principalement les trafics d’armes et de drogue dans le nord de l’océan Indien, de la mer Rouge au détroit d’Ormuz. Cette zone qui couvre les façades maritimes de la Corne de l’Afrique et du Moyen-Orient ainsi qu’une partie de l’océan Indien représente un intérêt majeur et voit la majorité du trafic maritime mondial transiter. La présence permanente de bâtiments de la coalition contribue ainsi à la libre navigation des personnes et des biens.

 

Dans le cadre d’Atalante, les frégates Guépratte et Nivôse participent à cette opération qui a pour mission d’escorter les navires du Programme alimentaire mondial (PAM), de participer à la sécurité du trafic maritime et de contribuer à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie au large des côtes somaliennes. La France participe à l’opération Atalante avec le déploiement permanent d’au moins une frégate de la Marine nationale. Le dispositif peut être renforcé ponctuellement par un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL 2), de surveillance maritime Falcon 50, ou par un avion de commandement et de détection E3F.

 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories