Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 08:20
The ALFS integrated dipping sonar system enables the MH-60R to accomplish assigned undersea warfare missions. (Photo credit Lockheed Martin)

The ALFS integrated dipping sonar system enables the MH-60R to accomplish assigned undersea warfare missions. (Photo credit Lockheed Martin)


06.11.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

Bon an, mal an Raytheon Company et Thales Underwater Systems, Brest, produisent une vingtaine de sonars de type AN/AQS-22 Airborne Low Frequency Sonar (ALFS). Les deux firmes sont associés pour la production de ce sonar qui équipe les hélicoptères MH-60R de l'US Navy.

La dernière commande en date porte sur 22 sonars (20 pour l'US Navy et 2 pour la marine saoudienne). 59% du marché sera réalisé à Brest par TUS. Montant de ce marché: 65,8 millions de dollars.

 

L'avis du Pentagone:

"Raytheon Co., Integrated Defense Systems, Portsmouth, Rhode Island, is being awarded a $65,801,757 modification to a previously awarded firm-fixed-price contract (N00019-13-C-0012) for the procurement of 22 MH-60R full-rate production Lot XIII Airborne Low Frequency Sonar systems for the Navy (20), and the government of Saudi Arabia (2), including associated program management support. Work will be performed in Brest, France (59 percent); Portsmouth, Rhode Island (37 percent); and Johnstown, Pennsylvania (4 percent), and is expected to be completed in September 2018. Fiscal 2015 aircraft procurement (Navy) and foreign military sales funds in the amount of $65,801,757 are being obligated at time of award, none of which will expire at the end of the current fiscal year. This modification combines purchases for the Navy ($59,819,779; 91 percent), and the government of Saudi Arabia ($5,981,978; 9 percent) under the Foreign Military Sales program. The Naval Air Systems Command, Patuxent River, Maryland, is the contracting activity."

Repost 0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 08:50
MULTISTATISME : Une évolution prometteuse en matière de lutte sous la mer

 

12/09/2014 Marine nationale

 

La Royal Navy et la Marine nationale, avec le soutien de la Délégation générale à l’armement et de Thalès Underwater systems, ont une nouvelle fois prouvé leur interopérabilité au début du mois de septembre lors d’essais de «coopération multistatique» conduits à la mer entre la FREMM Aquitaine et le HMS Richmond.

 

Les premiers résultats et les détections obtenues sur un SNA français sont encourageants. Le multistatisme consiste à exploiter les émissions sonar d’une seule unité à partir d’une ou plusieurs autres unités silencieuses (voir schéma).  Utilisé comme un moyen complémentaire pour chasser les sous-marins, il offrirait le double avantage tactique de permettre à une unité réceptrice de détecter, pister et engager un contact en toute discrétion et de perturber le sous-marin dans son élaboration du dispositif de surface en lui déniant de l’information acoustique.

 

Il est vraisemblable qu’il faille compter à l’avenir sur cette capacité prometteuse qui semble intéresser un nombre croissant de nations.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories