Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 07:20
Le Canada a exploré la possibilité d’intégrer «pleinement» ses forces avec les États-Unis


30.09.2015 par Nicolas Laffont - 45eNord.ca
 

La relation, déjà étroite, entre le Canada et les États-Unis aurait pu être encore plus proche, à en croire des informations dévoilées par CBC. Un plan pour «pleinement» intégrer les Forces armées canadiennes avec les forces américaines a en effet été préparé et discuté jusqu’au plus haut niveau de la hiérarchie militaire.

 

Ainsi, l’initiative CANUS FI (forces intégrées Canada-Etats-Unis) visait à créer une force militaire intégrée binationale avec les États-Unis, en vertu de laquelle les forces aériennes, maritimes, terrestres et des opérations spéciales seraient déployées conjointement sous commandement unifié à l’extérieur du Canada.

Selon des informations fournies par le ministère de la Défense nationale, la présentation du programme conjoint Canada-États-Unis pour l’intégration des forces militaires a été conduit aux plus hauts niveaux, avec le chef d’état-major de la Défense de l’époque, le général Tom Lawson et le chef d’état-major américain, le général Martin Dempsey, lors de réunions qui ont eu lieu à «plusieurs reprises».

Les discussions du plan sont contenus dans une note d’information d’octobre 2013 préparée par l’État-major interarmées stratégique et obtenue grâce à l’accès à l’information par CBC.

Ce sont trois concepts différents qui ont au final été examinés:

  • améliorer l’interopérabilité militaire et la coopération
  • créer une force intégrée des unités nationales spécialement désignées pour se déployer à l’étranger
  • «intégrer pleinement les forces»

Une intégration complète des deux forces militaires posent de véritables questions sur le contrôle des troupes et notamment sur la question de l’utilisation de la force, des règles d’engagement et de l’interprétation du droit international qui sont variables entre les deux pays.

En fin de compte, «le général Lawson a indiqué que le Canada n’était pas prêt à déployer des forces terrestres entièrement intégrés».

Les efforts militaires pour l’intégration ont donc cessé et se sont recentrés sur l’amélioration de l’interopérabilité entre les forces.

Les armées canadiennes et américaines travaillent régulièrement en étroite collaboration pour améliorer l’interopérabilité à travers une série d’activités coordonnées de formation collectives combinées. «Ces exercices et des activités de formation sont conçus pour améliorer notre capacité à travailler avec les forces américaines au sein de l’ONU, de l’OTAN, dans un cadre multinational ou binational sur toute la gamme des opérations», a indiqué une porte-parole de la Défense nationale dans un courriel envoyé à 45eNord.ca.

Le Canada a intégré ses forces avec les États-Unis à quelques reprises pour des missions très spécifiques et des soldats des deux pays participent régulièrement à des exercices au Canada et aux États-Unis.

Un des meilleurs exemples d’intégration réussie est le Commandement nord-américain de la défense aérospatiale (NORAD). L’accord du NORAD a permis aux Forces canadiennes et américaines de travailler en étroite collaboration pour défendre l’Amérique du Nord au cours des 57 dernières années. Le commandement central est installé au Colorado, tandis que deux commandements régionaux sont installés en Alaska et au Manitoba. Dans chacun de ses commandements, des officiers canadiens et américains y travaillent.

Partager cet article

Repost0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 11:20
Le lieutenant-général Jonathan Vance - photo MDN

Le lieutenant-général Jonathan Vance - photo MDN

 

27 avril 2015 La Presse Canadienne

 

Un ancien commandant en situation de combat qui a mené des opérations au pays et outre-mer occupera le plus haut poste militaire du Canada.

 

Le premier ministre Stephen Harper et le ministre de la Défense Jason Kenney ont déclaré que le Lieutenant-général Jonathan Vance serait le prochain chef d'état-major de la Défense, remplaçant le général Tom Lawson qui va bientôt prendre sa retraite.

 

M. Vance a mené à deux reprises la force opérationnelle de l'armée à Kandahar durant la guerre en Afghanistan.

 

M. Lawson, un ancien pilote, a annoncé plus tôt cette année qu'il allait se retirer après deux ans et demi en poste.

 

Le lieutenant-colonel Vance est actuellement le commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, et a été le visage de briefings publics très remarqués sur les missions de combat contre le groupe armé État islamique.

 

Il a aussi occupé d'autres postes-clés incluants directeur de l'état-major interarmées stratégique au Quartier général de la Défense nationale ainsi que chef d'état-major (Stratégie terrestre) dans l'Armée canadienne.

Partager cet article

Repost0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 17:20
Gen. Tom Lawson, Chief of the Defence Staff

Gen. Tom Lawson, Chief of the Defence Staff

 

March 4, 2015 David Pugliese

 

As Defence Watch readers know, Chief of the Defence Staff Gen. Tom Lawson is ready to move on.

 

Lawson says he is ready to retire at the end of his three-year commitment, which ends in October. (He officially became CDS in late October, 2012). Lawson says he is ready to stay at the job until the government names a new CDS.

 

But some at National Defence headquarters say that should be coming sooner, rather than later. They argue that for planning purposes it would make sense if the new CDS was named by late May. That way, a new chief of the defence staff and his team would have the (supposedly) quiet days of summer to orient themselves to the top job.

 

I looked into the news archives and found that Lawson was named to the CDS post Aug. 27, 2012 but not officially sworn in until Oct. 29, 2012.

 

The question? Do you think the government will name a new Chief of the Defence Staff by the end of May?

Partager cet article

Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:20
50 ans de chefs d’état-major de la Défense. (45eNord.ca/MDN)

50 ans de chefs d’état-major de la Défense. (45eNord.ca/MDN)

 

01 Août 2014 Général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense - 45eNord.ca

 

 «Le vendredi 1er août marque le 50e anniversaire de la création du poste de chef d’état-major de la Défense.

 

La plupart d’entre nous ont peine à s’imaginer ce que les Forces étaient avant création du poste de CEMD, à l’époque où les chefs de la Marine, de l’Armée et de la Force aérienne se disputaient le temps du ministre de la Défense nationale et où le gouvernement n’avait pas de conseiller principal pour les questions militaires.

 

C’est le rôle que mes 17 prédécesseurs ont joué depuis un demi-siècle. Ils ont été chargés d’assumer ce rôle et de veiller à ce que les Forces armées canadiennes soient prêtes à répondre à l’appel lorsque le Canada a besoin de nous. Je ne peux qu’éprouver un sentiment d’humilité lorsque je pense à tout ce qu’ont pu réaliser mes prédécesseurs, avec les forces qu’ils ont dirigées.

 

De la guerre froide à la Bosnie, de la guerre du Golfe à celle d’Afghanistan, des opérations de recherche et sauvetage aux opérations de soutien en cas de catastrophe naturelle, les Forces armées canadiennes ont toujours été prêtes lorsque les Canadiens ont eu besoin d’elles.

 

Au cours de ces années, nous avons continué à évoluer et à nous adapter aux changements qui sont survenus sur la scène internationale. Et ce travail se poursuit, comme en témoignent notamment la récente mise sur pied du Commandement des opérations interarmées du Canada et les initiatives de renouvellement de la Défense, qui ont permis de gagner en efficience. Nous appliquons les leçons que nous avons apprises en Afghanistan et en Libye et nous veillons à rester souples et promptes à réagir.

 

Comme nos liens avec les générations précédentes militaires sont renforcés par le rétablissement des titres, grades et insignes historiques, nous pouvons jeter un regard fier sur un héritage de grandes réalisations, d’excellence opérationnelle et de capacité à intervenir rapidement, héritage que nous nous employons à perpétuer.

 

Notre institution repose sur cet héritage, que mes prédécesseurs ont bâti au cours des 50 dernières années. C’est ce qui lie les Forces canadiennes d’aujourd’hui à tous ceux qui nous ont précédés et à ceux qui marcheront dans nos pas.

 

Nous continuerons à évoluer et à trouver de meilleures façons de faire les choses. Nous intégrerons du nouveau matériel lorsqu’il sera disponible et nous adapterons nos procédures au besoin. Nous le ferons pour que notre engagement à être prêt lorsque le Canada aura besoin de nous demeure à toute épreuve, comme il l’a été dans le passé.

 

C’est notre héritage et c’est notre responsabilité : lorsque notre pays aura besoin de nous, nous serons prêts.»

 

Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense

Partager cet article

Repost0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 11:35
Le chef d’état-major du Canada, Tom Lawson, a rencontré son homologue japonais

Le général Shigeru Iwasaki (à droite), le chef d’état-major du conseil d’état-major interarmées des forces d’autodéfense du Japon, visite le général Tom Lawson (à gauche), chef d’état-major, le 4 avril 2014, au Quartier général de la Défense nationale, 101, promenade du Colonel-By, Ottawa (caporal Heather Tiffney/Unité de soutien des Forces canadiennes)

 

5 avril 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense (CEMD), a reçu à Ottawa vendredi 4 avril son homologue japonais, le général Shigeru Iwasaki, chef d’état-major, État-major interarmées de la Force japonaise d’autodéfense (FJA), pour «discuter d’enjeux de haut niveau relativement à la paix et à la sécurité sur la scène internationale».

 

Cette rencontre constitue la première visite du général Iwasaki au Canada à titre de chef d’état-major de l’État-major interarmées de la FJA, dit le communiqué de la Défense canadienne sur cette rencontre.

Les généraux Lawson et Iwasaki se sont rencontrés précédemment dans le cadre du Sommet sur la sécurité en Asie, qui s’est tenu à Singapour en mai dernier.

Lors de leur rencontre à Ottawa, ils ont notamment discuté de la coopération en matière de sécurité maritime, la formation pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU, l’aide humanitaire et les interventions en cas de catastrophe.

Le chef d’état-major du Canada et son homologue reconnaissent l’importance d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes de coopération et d’échange en matière de défense entre les deux forces militaires, souligne aussi le communiqué de la Défense canadienne.

«En tant que nation du Pacifique, le Canada a une relation étroite avec le Japon sur une base de principes et d’intérêts communs. Des rencontres comme celle-ci nous permettent de renforcer notre relation en matière de défense, favoriser la compréhension et la confiance entre nos deux pays», a déclaré le général Tom Lawson.

De plus, sur le front économique  lancée en mars 2012, des négociations sur la signature d’un accord de partenariat  se poursuivent entre le Canada et le Japon.  La cinquième série de négociations a eu lieu à Tokyo pendant la semaine du 24 mars 2014 et des progrès importants dans de nombreux domaines ont été réalisés selon le ministère canadien des Affaires étrangères.

Le Japon entretient aussi d’étroites relations économiques et militaires avec son principal allié, les États-Unis, officialisées par le traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les États-Unis et le Japon de 1960.

Il a aussi signé un pacte de sécurité avec l’Australie en mars 2007 et avec l’Inde en octobre 2008.

Le Japon est de plus en plus présent dans les «affaires du monde».

Après sa défaite lors de la Deuxième Guerre mondiale,le Japon avait adopté une Constitution pacifiste qui lui interdisait de déclarer la guerre ou d’utiliser sa force militaire comme moyen de règlement des différends internationaux.

Puis, à l’époque de la Guerre froide, le Japon s’est doté d’une armée non officielle nommée «Force d’autodéfense», composée d’une force terrestre, maritime et aérienne.

Et avec la guerre d’Irak en 2003, la Constitution japonaise a été aménagée pour pouvoir déployer des troupes hors de son territoire dans le cadre d’opérations à caractère strictement non militaire (reconstruction, aide humanitaire…) et, aujourd’hui, le Japon participe aussi aux missions de maintien de la paix sous mandat de l’ONU.

Le Japon joue maintenant un rôle diplomatique de plus en plus en rapport avec sa puissance économique.

Changement majeur et entorse au pacifisme officiel inscrit dans la Constitution, l’ex «Empire du soleil levant», de retour aux affaires du monde, a officiellement mis fin la semaine dernière à cinquante ans d’auto-interdiction d’exporter des armes et entend dorénavant occuper de plus en plus une place dans le monde en rapport avec sa puissance économique.

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 18:35
Ministère de la Défense nationale : Les 100 derniers jours en Afghanistan

 15 octobre 2010 - District de Panjwayi, Afghanistan

Un char de combat principal Leopard 2A6M du Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) et qui fait partie du groupement tactique du 1er Bataillon, The Royal Canadian Regiment, assure la surveillance lors d’opérations récentes dans les districts instables de Panjwayi et de Zhari, dans la province de Kandahar. La taille imposante et la puissance de feu du char de combat principal Leopard 2A6M le rendent un outil impressionnant et un moyen de dissuasion important contre les insurgés.

Photo : Caporal Shilo Adamson, Caméra de combat des Forces canadiennes, © 2010 DND-MDN Canada

 
 
22 décembre 2013 DND-MDN Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 22 déc. 2013) - Aujourd'hui marque le début des 100 derniers jours de la mission militaire canadienne en Afghanistan. Après plus de 12 ans, le plus important déploiement de membres des Forces armées canadiennes depuis la Seconde Guerre mondiale prendra fin le 31 mars 2014.

 

"Les Canadiens devraient être fiers de leurs extraordinaires contributions en Afghanistan, a déclaré l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. En appui au gouvernement afghan, à nos partenaires pangouvernementaux et à nos alliés internationaux, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes ont des effets positifs sur la vie du peuple afghan tout en contribuant à la paix et à la sécurité internationales."

 

"Les membres des Forces armées canadiennes quitteront l'Afghanistan convaincus qu'ils ont aidé les Afghans à reprendre leur pays des mains des terroristes, et qu'ils les ont secondés alors que les Afghans assuraient leur propre sécurité, a commenté le général Tom Lawson, chef d'état-major de la Défense. Il reste à écrire le dernier chapitre de notre mission en Afghanistan, et l'écriture de ce passage ne relève de nous. Cette tâche incombe plutôt aux Afghans eux-mêmes. C'est avec fierté que nous nous remémorerons nos contributions et réalisations, que nous avons par ailleurs chèrement payées. Nous pouvons partir la tête haute."

 

Le Canada est fier de son rôle dans le cadre de la démarche internationale visant à faire de l'Afghanistan un pays plus sécuritaire et plus stable, bien gouverné, et prospère. Misant sur les gains des 12 dernières années et consolidant ceux-ci, le Canada continuera de jouer un rôle important en appuyant les efforts ayant pour objectif de bâtir un avenir meilleur au bénéfice de tous les Afghans. A cette fin, le Canada s'engage à verser, de 2015 à 2017, 330 millions de dollars pour aider à soutenir les forces de sécurité nationale afghanes ainsi que 227 millions de dollars pour l'aide au développement.

 

La mission militaire tirant à sa fin, le ministère de la Défense nationale dévoilera 100 photographies immortalisant des moments vécus en Afghanistan. Une photographie sera dévoilée chaque jour à 14 h HNE pendant les 100 derniers jours de la mission, et ce, à compter du dimanche 22 décembre 2013, sur le compte Twitter : @CFOperations et sur Flickr : http://www.flickr.com/photos/cfoperations/sets/72157638824476296">www.flickr.com/photos/cfoperations/sets/72157638824476296

 

Les photos et les vidéos de l'opération ATTENTION (l'actuelle mission du Canada en Afghanistan) sont disponibles dans le site de la Caméra de combat : http://www.combatcamera.forces.gc.ca/site/gallery-fra.asp?value=OPATTENTION">photos et vidéos de l'opération ATTENTION.

 

Renseignements sur la mission du Canada en Afghanistan : http://www.afghanistan.gc.ca/">engagement du Canada en Afghanistan.

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 08:20
Combien de navires aura notre marine?, Tom Lawson aussi aimerait le savoir!

Le NCSM Preserver ravitaillant la frégate américaine USS Ingraham en mer d’Arabie en novembre 2001dans le cadre de l’opération Apollo, la participation militaire canadienne dansla campagne internationale contre le terrorisme (Photo: caporal Brian Walsh, CombatCam)

 

24/11/2013 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Combien de navires aura finalement le Canada avec le budget alloué à la Stratégie d’approvisionnement en matière de construction navale? Le chef d’État major lui aussi a bien hâte de le savoir!

En octobre, on avait la confirmation les navires de soutien interarmées de la Marine royale canadienne passeront avant le brise-glace de la Garde côtière.

Les navires de soutien présentement en service, les NCSM Protecteur et Preserver ont 50 ans bien sonnés et, devant l’impossibilité de mener les deux projets de front, il fallait choisir.

Le chef d’État major du Canada, le Général Tom Lawson, a bien hâte maintenant de voir combien de navires nous aurons finalement.

La Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN) étant probablement sous-financé, d’autres choix difficiles devront être fait à l’avenir, mais le chef d’État major canadien, le général Tom Lawson, accepte la situation avec philosophie et s’en explique aujourd’hui dans une entrevue au journal néo-écossais «Chonicle Herald».

À lire dans le «Chonicle Herald» >>

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories