Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 12:25
Rdv en terre inconnue pour les troupes de montagne


23/01/2016 Armée de Terre

 

Sur la dernière terre inconnue du globe flotte le drapeau bleu, blanc, rouge. Un exploit sportif et mental réalisé par des funambules des crêtes, les 6 alpinistes du groupe militaire de haute montagne.

 

Nous vous proposons de revivre à leurs côtés l’enfer blanc, la cordillère de Darwin jusqu’alors jamais explorée, balayée par des tempêtes violentes de vent. Dans cette contrée hostile à l’homme, avec -25° la nuit, bravant les crevasses et les avalanches, ces as des cimes ont risqué leur vie et dépassé leurs limites.

Le film « Sur le fil de Darwin » retrace la première traversée de la chaîne de montagnes de Darwin en Terre de Feu chilienne réalisée fin 2011. Cette traversée peut se résumer en l’addition d’une traversée polaire et d’une expédition en Himalaya, le tout dans les tempêtes du Cap Horn. Pendant 30 jours en totale autonomie, le GMHM a avancé à l’aveugle dans cette chaîne de 150 km de long, en grande partie inexplorée. Les difficultés techniques, météorologiques, le terrain extrêmement difficile, l'incertitude, les secours quasi impossibles font de cette aventure un moment particulier.

Les militaires du GMHM, appartenant à la 27e brigade d'infanterie de montagne, ont traversé un des derniers endroits du globe ayant encore résisté à tous les explorateurs. Toutes les compétences, la détermination et la volonté de ces six soldats de montagne auront été nécessaires pour surmonter les difficultés techniques, physiques et météorologiques de cet endroit sauvage et inhospitalier dans les 50es hurlant, à quelques encablures du Cap Horn.

Cet exploit sportif est directement mis au service de l’institution, le GMHM transmettant ses savoir-faire ainsi acquis aux troupes de montagne projetées sur les théâtres d’opérations extérieures.

Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 21:55
La trame des compétences - armée de Terre EMHM

La trame des compétences - armée de Terre EMHM


20 janvier 2016 EMHM - Armée de Terre

 

Organisation du commandement et de la formation en montagne dans les troupes spécialisées montagne

 

L’accident dramatique survenu le 18 janvier au 2e régiment étranger de Génie a mis en évidence la méconnaissance par le grand public de la pratique de la montagne au sein des Armées. Dans le cadre des missions spécifiques confiées et d’une pratique collective avec des détachements parfois importants, elles disposent d’un dispositif de formation permettant d’armé une trame de compétences, et d’une procédure adaptée, la chaine fonctionnelle.

 

La formation montagne militaire vise à donner une véritable capacité opérationnelle dans les terrains et les conditions climatiques difficiles, en particulier les zones montagneuses, en donnant aux chefs la capacité d’exercer leur commandement avec une réelle autonomie de décision et à la troupe les capacités techniques d’évoluer et in fine de combattre dans ce milieu. La finalité opérationnelle implique que la formation ainsi que la pratique de la montagne soient organisées différemment de ce qui existe dans le milieu civil. Toutefois, toutes les formations sont conçues et mises e œuvre par des experts militaires, guides de haute montagne, qui ont été formés par l’école nationale de ski et d’alpinisme (ENSA).

 

Pour atteindre cet objectif opérationnel, une trame de compétence ainsi qu’une chaine fonctionnelle ont été définies.

Les compétences sont obtenues après une longue formation qui s’appuie d’une part sur des stages suivi à l’école militaire de haute montagne et d’autre part sur des périodes d’acquisition d’expérience individuelles et collectives, en été comme en hiver. Cette formation vise à donner progressivement de l’expérience et de l’autonomie.

• Instruction et formation

Il existe cinq niveaux de prérogatives et de responsabilités en fonction des stages suivis :

Niveau initial

Le niveau initial, acquis au sein des unités spécialisées montagne, qui est sanctionné par le brevet d’alpiniste et de skieur militaire (BASM). La formation d’adaptation montagne initiale (FAMI), d’une durée totale de 6 semaines, vise à délivrer les capacités individuelles à stationner, se déplacer et utiliser ses armes au sein d’un détachement engagé en montagne.

Niveau complémentaire

Le niveau complémentaire, acquis au sein des unités spécialisées montagne, qui est sanctionné par le brevet de chef d’équipe de haute montagne (BCEHM). La formation d’adaptation montagne complémentaire (FAMC), d’une durée totale de 6 semaines, vise à délivrer les capacités à conduire une cordée ou une équipe au sein d’un détachement engagé en montagne et à tenir les fonctions d’aide moniteur dans les domaines de la formation reçue.

Niveau de qualification

Le niveau de qualification, acquis à l’école militaire de haute montagne (EMHM), qui est sanctionné par le brevet de qualification des troupes de montagne (BQTM). La formation de qualification, d’une durée totale de 12 semaines, s’inscrit dans une démarche d’autonomie progressive, dans le domaine technique comme dans celui du commandement en montagne. Elle vise à délivrer les capacités de seconder le chef de détachement dans toutes ses tâches et de diriger certaines activités d’instruction montagne. Ce niveau constitue le prérequis pour accéder au niveau de perfectionnement.

Niveau de perfectionnement

Le niveau de perfectionnement, acquis à l’EMHM, qui est sanctionné par le brevet de chef de détachement de haute montagne (BCDHM) soumis à recyclage. La formation de perfectionnement, d’une durée totale de 12 semaines, vise à donner la capacité à un cadre d’assumer en autonomie le commandement en haute montagne d’un détachement correspondant à sa fonction ou à son grade, ou d’un niveau supérieur en présence du chef organique, ainsi que la direction des séances d’instruction et d’entrainement montagne. Recyclé tous les 5 ans, ce niveau constitue le cœur de la formation montagne car il conditionne la capacité des unités spécialisées montagne à s’instruire, à s’entrainer et à s’engager dans ce milieu spécifique.

Niveau de l’expertise

Le niveau d’expertise qui se compose de la formation de moniteur guide militaire (MGM), soumise à recyclage, dispensée par l’EMHM et des formations d’Etat et professionnelles d’éducateur sportif option alpinisme (guide de haute montagne), de ski alpin (moniteur du ski), de ski nordique de fond, d’escalade et de parapente. Celles-ci sont externalisées auprès d’organismes dépendant du ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, hormis leur préparation qui s’effectue à l’EMHM. Ces formations d’expertise, qui permettent de disposer de conseillers montagne pour le commandement et de formateurs dans les domaines considérés, sont un élément essentiel de la sécurité des activités.

• Chaîne fonctionnelle de contrôle des activités à caractère montagne

Dans toutes les unités de l’armée de terre, la pratique de la montagne est règlementée par une procédure, la chaine fonctionnelle. Toute activité de montagne initiée par le chef du détachement est formalisée par une « fiche d’activité à caractère montagne ». Elle est soumise à l’approbation des experts de la cellule de sécurité montagne de l’unité (Guide de Haute Montagne, ou moniteur guide militaire) qui valident et donnent les conseils techniques nécessaires. Le chef de corps en dernier lieu ordonne l’activité qui peut alors être conduite sur le terrain.

Au cours de la conduite de course, le chef du détachement s’appuie sur la trame de compétence à sa disposition : les cadres et militaires du rang titulaires des brevets de qualification (BQTM) et du chef d’équipe de haute montagne (BCEHM). Il dirige le déplacement en menant les réflexions nécessaires, prend les décisions adaptées et donne les ordres à ces subordonnés qualifiés.

 

La chaîne fonctionnelle - armée de Terre EMHM

La chaîne fonctionnelle - armée de Terre EMHM

La chaîne fonctionnelle ainsi constituée assure la conception, la décision, la préparation, la conduite, le suivi, la surveillance et l’exploitation de toute activité montagne.

Outre l’organisation de la formation qui alterne des stages et de l’acquisition d’expérience continue en unités, il existe une organisation du suivi, du conseil et du contrôle des activités montagne (carnets alpins individuels, programmation et cahiers d’ordres, fiches d’activité montagne, informations et rappels sur la sécurité…). De la même manière le matériel utilisé est adapté, normé et parfaitement suivi.
Par ailleurs, les activités militaires en montagne sont encadrées par des textes règlementaires :
Pour la formation la référence est l’Instruction Ministérielle n°273/DEF/RH-AT/PMF/DS de 2015 relative aux actions de formation d’adaptation de l’interdomaine montagne.
Pour l’organisation des activités, la référence est le règlement sur la pratique de la montagne dans l’armée de Terre qui a été actualisée en octobre 2015.

Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 18:55
Lors de ce déplacement, le ministre s’est entretenu avec les légionnaires du 2e REG - Armée de terre

Lors de ce déplacement, le ministre s’est entretenu avec les légionnaires du 2e REG - Armée de terre

 

20/01/2016 Ministère de la Défense

 

Mardi 19 janvier, Jean-Yves Le Drian s’est rendu en Savoie pour se recueillir sur la dépouille des cinq légionnaires décédés en service, emportés par une avalanche dans la région de Valfréjus. Il a aussi rencontré rescapés et sauveteurs de cet accident survenu lors d’un entraînement militaire.

 

«  C'est l'ensemble de la Défense, et au-delà toute la Nation, qui est touchée lorsque plusieurs des siens se retrouvent ainsi frappés dans le cadre de leur mission. » Par ces mots, le ministre de la Défense a rendu hommage aux cinq légionnaires du 2erégiment étranger de génie de de Saint-Christol (Vaucluse) emportés par une avalanche alors qu’ils s’entraînaient en ski de randonnée pour leur préparation opérationnelle. Le ministre s'est ainsi recueilli à la morgue de Saint-Jean-de-Maurienne avec le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser. Il s’est ensuite rendu à Grenoble pour rencontrer cinq légionnaires blessés dont les jours ne sont pas en danger. Le ministre, qui a qualifiée sa visite de pleine d’émotions, a ajouté que  «l’entraînement militaire comprend nécessairement des risques, surtout dans un milieu comme la montagne qui peut être hostile ».

Jean-Yves Le Drian accueillit par les militaires de la 27e BIM - Armée de terre

Jean-Yves Le Drian accueillit par les militaires de la 27e BIM - Armée de terre

Repost 0
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 18:55
Le colonel Hilaire Courau a procédé à la remise de l’insigne d’argent de l’EMHM - photo V. Romand Armée de Terre -EMHM

Le colonel Hilaire Courau a procédé à la remise de l’insigne d’argent de l’EMHM - photo V. Romand Armée de Terre -EMHM

 

5 janvier 2016 EMHM - Armée de Terre

 

Jeudi 31 décembre à 9 heures 30, une cérémonie militaire d’hommage a été organisée à la mémoire de l’adjudant Philippe JEAN, instructeur à la Direction des stages de l’École militaire de haute montagne, décédé accidentellement le 26 décembre au cours d’un saut de wingsuit depuis le site du Brévent.

 

C’est sous un ciel gris que l’EMHM au grand complet s’est réunie autour de la famille de l’Adj JEAN sur la place d’armes Honoré Bonnet, au quartier lieutenant-colonel Pourchier. De nombreuses délégations extérieures avaient aussi souhaité être présentes, ainsi qu’un public nombreux, constitué à la fois de personnalités civiles, d’anciens ou d’amis de l’EMHM, et de la communauté des pratiquants du paralpinisme. Au cours de la lecture de son éloge funèbre, dont un extrait figure ci-après, le colonel Hilaire Courau, chef de corps, a procédé à la remise de l’insigne d’argent de l’EMHM. 

A l’issue de la cérémonie, la grande famille de l’EMHM a formé une haie jusqu’à la sortie du quartier pour saluer le départ du cortège funéraire.

 
L’adjudant Philippe JEAN photo EMHM

L’adjudant Philippe JEAN photo EMHM

Parmi les multiples témoignages reçus de soutien, d’amitié, de communion dans la douleur, l’un eux m’a particulièrement touché. A la façon du poète, il disait à peu près ceci :

Heureux qui comme Icare a fait un beau voyage !
Heureux qui comme Icare a vu ce paysage !
Et puis s’est envolé après maintes enjambées
Au-dessus des vertes vallées.
Qu’elle est belle la liberté, la liberté !

PUR ! C’est un mot qui revenait souvent dans ton vocabulaire. Pur dans ta passion, dans ton énergie infatigable, dans ton enthousiasme à transmettre, faisant de toi un formateur exceptionnel, un instructeur au sens pédagogique inné.

Pur dans ton humour, dans ta pratique de l’autodérision, dans ton sourire si communicatif, dans ton ardeur, je dirais presque dans ton exaltation à vivre intensément chaque instant.

Philippe, tu étais tout petit par la taille, mais si grand par l’intensité de ta présence, par ta joie de vivre, par ta vivacité d’esprit. Tu nous laisses le souvenir limpide d’un « artiste », fait à la fois de créativité hyperactive, d’innovation, de recherche de l’esthétique dans ta pratique de la musique comme dans celle des sports de montagne.

Même si tu en parlais peu, tu as traversé dans ta vie bien des turbulences et des vents rabattants. Incontestablement, ton engagement dans l’armée t’a apporté la structure dont tu avais besoin pour canaliser ton énergie. Mais au-delà de l’armée de Terre, ta mutation à l’EMHM en 2014 a constitué un accomplissement car cette affectation te permettait s’associer deux besoins en apparence paradoxaux : ton besoin de structuration, mais aussi ta passion de la montagne, ta soif d’absolu. Mais finalement, ce paradoxe, c’était ton style, le style de l’EMHM, fait à la fois de décontraction et d’une grande rigueur dans l’action.

Une fois de plus, cet accident met en exergue la gravité et le caractère sacré du geste technique dans la pratique des activités de montagne, comme au combat. Cette disparition survenue au lendemain de la fête de Noël nous permet aussi de donner du relief et de la profondeur à nos relations familiales, au lien professionnel si particulier entre frères d’armes, entre compagnons de cordée.

Philippe, ta vie a été comme une étoile filante : si brillante, si rapide, si pure dans un ciel d’hiver en montagne. Ton dernier vol ne finira pas.
Adieu

Colonel Hilaire Courau, chef de corps de l’EMHM

Repost 0
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 17:55
photo EMHM - Armée de Terre

photo EMHM - Armée de Terre

 

28/12/2015 Armée de Terre

 

La communauté des Troupes de montagne est à nouveau endeuillée par un accident dramatique. En effet, le 26 décembre vers 16h30, l’adjudant Philippe JEAN, instructeur à l’école militaire de haute montagne, est décédé accidentellement au cours d’un saut de « base jump » depuis le site du Brévent à Chamonix, alors qu’il tentait la répétition d’un nouvel itinéraire dans le secteur du Nant Favre.

 

Considéré par ses pairs comme très expérimenté dans ce sport qu’il pratiquait avec passion à titre privé, l'adjudant avait à son actif plus de 850 sauts et connaissait parfaitement le site sur lequel il évoluait. Cette activité était conduite alors qu’il était en permissions.

 

Formateur enthousiaste aux qualités pédagogiques hors pair, il avait été affecté à l’EMHM en novembre 2014 après avoir servi comme expert formation montagne au 7e régiment du matériel, unité de soutien logistique spécialisée montagne. Entré en service en 1995, iI avait au cours de sa carrière participé à de nombreuses opérations extérieures, principalement en Afrique.

 

Passionné de montagne, grimpeur, alpiniste et skieur confirmé, il était titulaire du brevet de chef de détachement depuis 2009. Il était engagé avec ardeur dans le cursus de formation de moniteur guide militaire.

 

L’ensemble de l’armée de Terre s’associe à la douleur de ses camarades, familles et proches et leur présente ses plus sincères condoléances.

 

voir

Repost 0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 11:55
photo EMHM / Armée de Terre

photo EMHM / Armée de Terre

 

13/10/2015 armée de Terre

 

Les 18 et 19 septembre, dans la cour du château de Vincennes, s’est déroulée la 45e journée Bleu-Jonquille, cérémonie traditionnelle rassemblant les différentes unités de chasseurs de l’armée de Terre. L’occasion pour le détachement de l’Ecole militaire de haute montagne (EMHM) d’étrenner son tout nouveau fanion. Mais que représentent ces fanions et comment sont-ils homologués ?

 

Conçu au 18 siècle pour l’établissement des camps et pour marquer les cantonnements d’unités, le fanion devient sous l’Empire un simple instrument d’alignement dans les rangs des troupes. De nos jours, le fanion de tradition est devenu la marque collective des unités non dotées d’un drapeau. Ainsi, les différentes compagnies de l’armée de Terre sont dotées d’un fanion qui leur est propre, tandis que les régiments possèdent leurs drapeaux ou étendards.

 

Il y a presque trois ans, quelle ne fut pas la surprise du commandant de l’EMHM de découvrir que son fanion traditionnel n’était pas conforme à la réglementation en vigueur dans l’armée de Terre. En effet, c’est l’état-major des armées qui définit aujourd’hui les règles d’attribution et le droit de port d’un fanion tandis que le Service historique de la Défense (SHD) l’homologue par un numéro et définit les dimensions, ornementations, inscriptions et couleurs.

 

Suite à cette découverte, une longue procédure menée par l’EMHM débute auprès de sa brigade d’affectation, la 27e brigade d’infanterie de montagne, et se poursuit jusqu’au ministère de la Défense. Une homologation qui aboutit finalement en mars 2014. Réalisé et livré par la chaîne de soutien, le fanion tant attendu est enfin présenté les 18 et 19 septembre derniers, lors des 45e journées Bleu-Jonquille, à Vincennes.

 

Ce nouveau fanion répond désormais pleinement aux normes relatives au patrimoine de tradition des unités de l’armée de Terre. Il entre ainsi dans la grande famille des chasseurs et de ses traditions. Prochainement, son baptême montagnard aura pour cadre un sommet prestigieux du massif du Mont Blanc, à la hauteur de l’honneur qu’il mérite.

Repost 0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 11:55
photo 7e BCA

photo 7e BCA

 

22.09.2015 par 7e BCA

 

A l’occasion du 170e anniversaire des combats de SIDI-BRAHIM, les 45e journées Bleu-Jonquille, fête nationale des Chasseurs ont eu lieu les 18 et 19 septembre 2015 à Paris et Vincennes avec la passation du Drapeau entre le 27e BCA et 7e BCA.
Les commémorations ont débuté avec la traditionnelle cérémonie des combats de SIDI- BRAHIM dans la cour du château de VINCENNES, aux ordres du général WATTECAMPS.
A cette occasion, le 7e BCA a eu l’honneur de recevoir le Drapeau des chasseurs des mains du 27e BCA, et ce, pour l’année entière, sous les yeux de la Fédération Nationale des Anciens Chasseurs (FNAC), du 13e BCA, du 16e Bataillon de Chasseurs, de l’Ecole Militaire de Haute Montagne, du 2e Régiment de Hussards et de l’Ecole d’Infanterie.
Chasseurs, hussards, amicalistes, élus et autorités civiles et militaires ont ensuite partagé un verre dans la cour du château de VINCENNES qui abrite le Tombeau des Braves.

La commémoration s’est ensuite déroulée sous l’Arc de Triomphe avec le ravivage de la Flamme en présence du général de corps d’armée LE RAY, d’une compagnie d’Honneur du 7e BCA, des amicalistes, et des chefs de corps accompagnés de leur fanion.

Les combats de SIDI-BRAHIM évoquent le courage et l'abnégation de ces hommes qui ont donné leur vie pour la France. Les « chasseurs » se distinguèrent le 23 septembre en 1845 en Algérie, où une poignée d'hommes a résisté plusieurs jours face aux 6000 cavaliers d'Abd El Kader, refusant de se rendre.

 

Reportage photos

Repost 0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 15:55
D!CI'MMERSION: épisode 37, au coeur du 4e Régiment de Chasseurs de Gap

 

par Valentin Doyen - dici.fr

 

Découvrir une passion, comprendre un métier, vivre une profession, avec Valentin Doyen et Irénée Rostan.

Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 16:55
photo 27e BIM - Armée de Terre

photo 27e BIM - Armée de Terre

 

29/06/2015 Armée de Terre

 

Comme chaque année, les troupes de montagne se sont retrouvées autour de leur saint patron, Saint Bernard, lors d’une cérémonie présidée par le général de corps d'armée Arnaud Sainte-Claire Deville, commandant les forces terrestres. Cette année, la fête fut marquée par l'adieu aux armes du lieutenant-colonel Laurent Catelain, blessé de guerre.

 

A l’occasion de cette cérémonie, 19 médailles ont été décernées, dont 8 croix de la valeur militaire, essentiellement obtenues au cours de l’opération Sangaris. La cérémonie fut suivie du traditionnel déjeûner de la Saint Bernard, au cours duquel la "famille" des troupes de montagne a pu se retrouver autour de ses chefs d'hier et d'aujourd'hui.

 

Le dimanche 28 juin 2015 clôturera cette fête de la Saint Bernard par une journée dédiée à la solidarité et au soutien des blessés de l’armée de Terre,  avec la rencontre devenue habituelle des soldats de montagne et de leurs concitoyens, au stade historique du rugby Grenoblois.

 

Note RP Defense : voir reportage photos 27e BIM

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 09:55
Crédits : EMHM - Armée de Terre

Crédits : EMHM - Armée de Terre


15.06.2015 source SHD
 

15 juin : Saint Bernard de Menthon. Saint-patron des troupes de montagne.

Note RP Defense :

voir Musée des Troupes de Montagne

voir 27e brigade d'infanterie de montagne

 

15 juin 1389 : bataille de Kosovo Polje (Kosovo). En 1365, Mourad Ier déplace sa capitale en Europe (à Adrianople). En 1386, les Ottomans occupent la ville serbe de Nis. Trois ans plus tard, le prince serbe Lazar rassemble une partie des princes chrétiens et marche sur Mourad. La rencontre a lieu sur le « champ des merles » (Kosovo Polje) et s'achève par une défaite des chrétiens. Lazar et Mourad meurent au combat. Cette bataille est restée dans l'histoire des slaves du Sud comme un événement majeur. Aujourd'hui, la date et le lieu de la bataille sont d'autant plus célébrés par les Serbes que Kosovo Polje est situé en République du Kosovo. Depuis début 2008, le Kosovo est un Etat indépendant. (cf. Image)

 

15 juin 1809 : combat de Maria (Espagne). Le général Suchet bat un corps anglo-espagnol et le poursuit jusqu'à Belchite.

 

15 juin 1895 : création de l’AOF. Par décret gouvernemental l’Afrique Occidentale Française est créée. Le gouverneur de Dakar a désormais en charge le regroupement des colonies et possessions suivantes : Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire, Dahomey et Soudan.

 

15 juin 1940 : les Allemands à Verdun. Alors que la Wehrmacht est entrée la veille (14 juin) à Paris, Verdun est déclarée ville ouverte dès le 11 par le général Hering. Les panzers de Guderian entrent dans la ville restée inviolée en 1916.

 

15 juin 1943 : premier vol du premier bombardier à réaction au monde (Allemagne). L'Arado 234 effectue son premier vol test au-dessus de Munster.

 

 15 juin 1945 : Création de l’Ecole militaire de haute montagne (Chamonix). Initialement créée en 1932, l’EHM rejoint en 1939 le 199ème bataillon de chasseurs de haute montagne. Elle est officiellement reconstituée en 1945. Véritable Institution dans le monde de la montagne et  pôle d’excellence pour la formation des cadres militaires français et étrangers, l’EMHM est la plus ancienne école au monde de ce type. Depuis 70 ans, 50 000 stagiaires ont été formés dont 1800 étrangers (28 nationalités) à Chamonix. La pratique de la montagne est exigeante et dangereuse, c’est pourquoi la conduite de détachements militaires dans un tel environnement fait l’objet d’une attention particulière dans ce haut lieu de la formation. La réputation de l’EMHM est internationale et entretenue notamment par les exploits sportifs régulièrement accomplis par l’élite des cadres de l’école, au sein du GMHM (groupe militaire de haute montagne).

suivre l' EMHM sur Twitter

Repost 0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 13:55
Centenaire RICM en photos

 

13/01/2015 Camille Pégol - Armée de Terre

 

Pour célébrer un siècle d’existence, le régiment d’infanterie chars de marine (RICM) édite un album retraçant son histoire : 100 portraits pour un centenaire.

 

Anecdotes, témoignages et récits poignants nous permettent de traverser les grands conflits qui ont marqué la France et fait la renommée du RICM. Ils sont militaires du rang, sous-officiers et officiers. Ils ont contribué avec courage, force et détermination à rendre l'image du RICM plus belle et ses exploits plus nobles. Hommage à tous les hommes qui ont servi sous son drapeau, Cent portraits pour un centenaire rappelle que ce régiment est une unité prestigieuse avant tout grâce à ses marsouins.

 

Titre : 100 portraits pour un centenaire

Auteur : Collectif – RICM Poitiers

Éditions Lavauzelle

Repost 0
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 08:50
La France sur le podium au championnat militaire international d’escalade 2014

 

26/11/2014 Armée de Terre

 

96 militaires de sept nationalités différentes se sont retrouvés à l’École militaire de haute montagne (EMHM) à Chamonix, les 19 et 20 novembre, pour participer au championnat international d’escalade.

 

Parmi les nations invitées figuraient notamment le Liban et la Géorgie, dont la formation aux techniques de montagne est réalisée par des instructeurs français. L’armée de Terre, experte dans le domaine, présentait 38 concurrents provenant de 13 unités différentes. Au cours de ces deux jours de compétition, les meilleurs spécialistes de la discipline se sont affrontés sur trois épreuves (bloc, vitesse et difficulté) et ont offert un beau spectacle au public venu en nombre. Au classement final, la France s’est classée troisième, derrière la Slovénie et l’Italie.

Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 13:55
La 27e BIM dompte le mur

 

19/11/2014 Victor Poulain - Armée de Terre

 

Le challenge militaire d’escalade de la 27e brigade d’infanterie de montagne a eu lieu les 12 et 13 novembre au gymnase de l’École nationale du ski et de l’alpinisme, à Chamonix.

 

Organisé par l’École militaire de haute montagne, il a rassemblé près de 150 militaires issus de l’ensemble de la 27e BIM et des corps rattachés à la spécialité montagne.

 

Cette compétition constitue la première étape du challenge sportif des troupes de montagne, le Trophée Gentiane, qui comprend également une épreuve de ski et un trail. Le 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA) a pris une option sur la victoire finale puisqu’il a remporté la troisième édition de ce challenge.

Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:55
Portes ouvertes des troupes de montagne de Varces les 4 et 5 octobre

 

03/10/2014 Victor Poulain - Armée de Terre

 

Le 7e bataillon de chasseurs alpins et le 93e régiment d’artillerie de montagne organisent les journées portes ouvertes des troupes de montagne de Varces, les 4 et 5 octobre.

 

Un week-end ouvert à tous, placé sous le signe de l’échange. Les militaires seront présents pour répondre à toutes les questions des curieux et passionnés et témoigner de leurs expériences. Des baptêmes en hélicoptère et des démonstrations militaires seront également au programme de ces deux journées.

Portes ouvertes des troupes de montagne de Varces les 4 et 5 octobre
Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 16:50
Exercice franco-italien en haute montagne


19 sept. 2014 Armée de Terre

 

Soldats de montagne italiens et chasseurs alpins français ont échangé leurs savoir-faire au cours d’un exercice en milieu montagnard. Deux semaines à Chamonix au cours desquelles le 13e bataillon de chasseurs alpins a pu enrichir et partager son expérience en vue de la création d’une future brigade de montagne binationale.

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:55
Chasseur un jour, chasseur toujours !


30/06/2014 SIRPAT

 

Émotion, solidarité et solennité au cours des cérémonies d’hommage à leur patron, Saint Bernard, en présence du chef d’état-major de l’armée de Terre, Bertrand Ract Madoux

 

Saint Bernard, patron des troupes de montagne, était un homme des montagnes alpines, attentif à la sécurité des voyageurs traversant les Alpes au Xe siècle. Il établit des hospices tenus par des chanoines réguliers et se chargeait de la distribution des aumônes aux pèlerins comme aux pauvres. Un montagnard au grand cœur qui pratiqua tout au long de sa vie l’amour de la montagne et du prochain. Un saint qu’ont choisi dans les années 90 les troupes de montagne et qui incarne les valeurs de ces troupes de montagne !

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories