Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:50
Servicemen and women around the world have joined the nation in marking two minutes’ silence on Armistice Day.

Servicemen and women around the world have joined the nation in marking two minutes’ silence on Armistice Day.

 

11 November 2015 Ministry of Defence

 

Servicemen and women around the world have joined the nation in marking two minutes’ silence at 11.00 on Armistice Day

 

Armistice Day marks the moment - at the eleventh hour of the eleventh day of the eleventh month - when the First World War Armistice was signed more than 90 years ago in a railway carriage stationed in the Forest of Compiègne in Northern France.

 

Government Ministers and Defence Chiefs joined members of the Armed Forces, the public and Civil Servants for a service hosted by the Western Front Association at the Cenotaph in Whitehall.

 

Similar services were held across the nation and the world, from local ceremonies in the UK to events at bases and operational establishments including Cyprus, Germany, the Falkland Islands and the Middle East.

 

The National Memorial Arboretum also marked Armistice Day with an outdoor Service of Remembrance at the Armed Forces Memorial, which will now close for up to one year for refurbishment work. The event was attended by Her Royal Highness The Princess Royal, members of the Armed Forces and political representatives.

 

Members of the Armed Forces have taken part in numerous Remembrance activities in the last few weeks.

 

Many have joined The Royal British Legion’s annual Poppy Appeal, donating their time and effort to sell poppies across the UK in aid of the charity. A handful of Cadets and personnel from the Royal Navy, Army and Royal Air Force also recorded a series of war poems and letters at Westminster tube station, which were played across the London Underground on Remembrance Sunday and are being played again today as part of the poetry on the Underground initiative.

 

Last Sunday Servicemen and women across the globe came together, including more than 650 troops, on Whitehall as Her Majesty The Queen led the nation in the Act of Remembrance.

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:50
British Army in Cyprus - photo UK MoD

British Army in Cyprus - photo UK MoD

 

09/11/2015 Par valeursactuelles.com

 

Immigration. Arrivés il y a près d’un mois sur une base militaire britannique à Chypre, plus d’une centaine de migrants sont menacés d’expulsion s’ils ne déposent pas de demande d’asile auprès de l’Etat chypriote.

 

« Les bases militaires ne sont pas une porte d’entrée vers la Grande Bretagne », a affirmé Sean Tully, porte-parole des forces britanniques à Chypre. Une réponse sans équivoque aux 115 migrants venus de Palestine de Syrie et du Liban qui avaient rejoint, fin octobre, la base militaire britannique d’Akrotiri, au sud de l’île. Ces derniers avaient ensuite été déplacés vers une autre base près de Larnaca précise le Figaro.

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 08:40
Crash en Egypte : pourquoi le "probable" attentat de l'Etat islamique change tout

 

10 novembre 2015 JDD

 

Le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev, a admis mardi la possibilité qu'un "acte terroriste" ait été à l'origine du crash le 31 octobre d'un avion russe en Egypte. Le Britannique David Cameron a, lui, estimé "plus que probable" la piste de l'attentat. Un développement particulièrement inquiétant quatorze ans après les attentats du 11-Septembre.

 

Lire l’article

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 18:30
GB: un avion de touristes allant à Charm el-Cheikh est passé près d'un missile en août

 

07 novembre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Londres - Un avion Thomson Airways transportant 189 touristes de Londres à la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh est passé, en août dernier, à moins de 300 mètres d'un missile peu avant son atterrissage, ont révélé samedi les médias britanniques.

 

Un porte-parole du gouvernement britannique a confirmé cet incident, affirmant, dans un communiqué, qu'il ne s'agissait pas d'une attaque ciblée mais qu'il était lié à un exercice de routine de l'armée égyptienne.

 

Nous avions enquêté sur l'incident à l'époque des faits et avions conclu qu'il ne s'agissait pas d'une attaque ciblée mais que c'était très probablement lié à des exercices de routine menés par l'armée égyptienne dans la région à l'époque, a indiqué ce porte-parole du gouvernement.

 

Selon une source citée par le Daily Mail, à l'origine de l'information, le copilote était aux commandes au moment des faits mais le pilote était dans le cockpit et a vu le missile venir en direction de l'avion.

 

Il a ordonné que l'avion tourne à gauche pour éviter le missile qui se trouvait à environ 1.000 pieds (300 mètres) de distance, ajoute cette source non identifiée.

 

La compagnie aérienne a également confirmé cet événement, ajoutant que l'enquête menée par le ministère britannique des Transports (DfT) avait à l'époque jugé sûr les vols à destination de la station balnéaire égyptienne.

 

Thomson Airways peut confirmer que l'équipage du vol TOM 476 a fait état d'un événement le 23 août, a indiqué un porte-parole de la compagnie.

 

Après avoir atterri à Charm el-Cheikh, une évaluation initiale a été menée et l'événement a été immédiatement signalé au ministère britannique des Transports (DfT) conformément au protocole établi, a-t-il ajouté.

 

Le DfT a mené une enquête complète en liaison avec d'autres experts du gouvernement britannique, selon la même source.

 

Après étude des détails de ce cas, l'enquête a conclu qu'il n'y avait pas de motif de préoccupation et qu'il était sûr de poursuivre les vols à destination de Charm el-Cheikh, conclut-il.

 

Les pilotes ont effectué des mesures d'évitement et sont parvenus à poser en toute sécurité l'avion, précise la presse britannique, ajoutant que les passagers n'ont pas été informés de l'incident.

 

Mercredi, Londres avait suspendu tous les vols au départ de Charm el-Cheikh et à destination du Royaume-Uni, le Premier ministre David Cameron mettant en avant des inquiétudes sur la sécurité de ces vols après des informations des services de renseignement faisant état de la probabilité qu'un engin explosif ait été à l'origine de l'accident.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:50
Xtract®2. Photograph: TSG Associates.

Xtract®2. Photograph: TSG Associates.

 

5 November 2015 Ministry of Defence, Defence Equipment and Support and Philip Dunne MP

 

Stretchers that weigh just 1.5kgs are amongst some of the innovations from Northern Powerhouse companies that have been praised by the MOD.

 

Speaking at the Northern Defence Industries (NDI) annual conference, Defence Minister Philip Dunne highlighted the invaluable and innovative work being carried out by Small and Medium-sized Enterprises (SME’s) across the UK’s Defence industry.

 

As part of his key note speech, the Defence Minister revealed that £1.4 million has been invested this year in 7,500 Xtract®2 stretchers from Yorkshire based TSG associates. Designed by Gulf-war veteran Colin Smart and his company, the stretchers weigh just 1.5kg, compared to the weight of a standard stretcher of around 10kgs, and are capable of carrying three times the weight of an average soldier.

 

Xtract®2 Photo TSG Associates

Xtract®2 Photo TSG Associates

Following his speech to the NDI, Mr Dunne paid a visit to Merseyside-based ship engine specialist James Troop & Co to review progress of a £2million deal to replace the generator sets on seven Royal Navy Mine Hunters.

 

With the generators now in place on all seven ships James Troop will focus on training naval personnel on engine maintenance as well as providing on-going technical and spare parts support.

 

Defence Minister Philip Dunne said:

    We recognise that the UK’s defence contractors, whatever their size, are a vital source of innovation in our supply chain, and in the last year, the MOD has done business with over 5,400 Small and Medium Enterprises, worth over £800 million.

    By harnessing this expertise, whether from a veteran with front line experience or from one of the UK shipping industry’s oldest companies, we are securing highly skilled UK jobs and ensuring our Armed Forces have the very best possible equipment available.

 

The MOD and the Government have recently reiterated our commitment to SMEs. We launched the Defence Growth Partnership (DGP) Innovation Challenge in March this year, while also setting up Supply Chain Champions, giving companies an easier “in” to the defence industry. They have also appointed an SME champion to be a voice for innovative SMEs across the country and are encouraging Prime contractors to open up their supply chains, to help bring innovative design and technology into the defence sector.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:50
Meet The Military Medics Training To Respond In A Crisis

 

5 nov. 2015 by Forces TV

 

Being in the UK's Medical Emergency Response Team - or MERT - is one of the toughest jobs for a military medic.

In Afghanistan, they flew thousands of missions, collecting wounded troops from the battlefield and flying them to hospital in the back of a Chinook.

Forces TV has been given exclusive access to the course which trains the emergency medics of the future.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:35
Op HERRICK (Afghanistan) Aircraft Statistics

 

Date: by
 

Defence Statistics and the Air Warfare Centre released a statistics bulletin covering Aircraft sorties, hours and weapons released for Operation HERRICK, Afghanistan.

It makes for some fascinating reading but it is worth repeating pointing to Page 16 before starting, the section on making like for like comparisons or drawing conclusions from bare data.

So, click here to read, but skip to Page 16 first.

Read more

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 19:30
British forces have continued to conduct air operations to assist the Iraqi government in its fight against ISIL.

 

5 November 2015 Ministry of Defence

 

ISIL terrorists in Iraq have been struck repeatedly by Royal Air Force air strikes conducted over the past week in support of the Iraqi forces fighting on the ground.

 

Tornado GR4s from RAF Akrotiri, supported by a Voyager air-to-air refuelling tanker, provided close air support to Iraqi troops operating near Bayji on Thursday 29 October. A number of ISIL terrorists were observed manoeuvring towards an Iraqi position, and our aircraft successfully attacked three groups with Paveway IV guided bombs. Later that day, another GR4 flight conducted a strike on a fortified terrorist position near Tal Afar in the north-west of the country, hitting three targets with Paveways.

 

On Friday 30 October, a pair of GR4s again provided close air support to the Iraqi army, on this occasion near the occupied city of Ramadi. Two Paveways successfully disrupted an attempted terrorist attack on an Iraqi unit. The ISIL terrorists then opened fire on the Iraqis with two light anti-aircraft cannons. Despite difficult weather conditions, the highly capable GR4s were able to target the gun positions using a second pair of Paveway IVs, and both terrorist guns were knocked out and the threat to them removed.

 

On Sunday 1 November, an RAF Reaper used a Hellfire missile to destroy a group of terrorists in close combat with Iraqi troops, while a second Reaper, operating over Anbar province, worked in close cooperation with coalition fast jets to assist Iraqi operations to isolate the ISIL terrorists in and around Ramadi. The Reaper provided surveillance support to six coalition air strikes on terrorists manoeuvring in the area, and conducted four highly accurate strikes of its own using Hellfire missiles on groups of extremists as they attempted to reposition themselves against the advancing Iraqi forces. In north-west Iraq, Tornado GR4s were meanwhile supporting Kurdish peshmerga near Sinjar: three Paveway attacks destroyed an armed pick-up truck, a weapons cache, and a sniper position.

 

The following day, Monday 2 November, a Reaper conducted three successful strikes with two Hellfire missiles and a GBU-12 guided bomb against ISIL terrorist positions in western Iraq, including an anti-aircraft gun which the Reaper had located.

 

On Tuesday 3 November, a GR4 patrol again provided support to the Kurdish forces near Sinjar. A Brimstone missile destroyed a terrorist weapons cache, and a Paveway destroyed a mortar position on the top of a building.

On the ground, the coalition effort to train and equip the Iraqi security forces continues apace, with British military instructors playing a significant role, in particular leading the training programme on how to counter the threat from improvised terrorist explosive devices and booby-traps. RAF Sentinel surveillance aircraft play an important part in the coalition’s collection of intelligence on ISIL positions and movements, while Hercules transports provide the essential logistic support to the headquarters and training teams deployed in Iraq and neighbouring partner nations.

 

see all updates

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:30
Crash/Sinaï: Cameron va appeler Poutine pour expliquer ses craintes d'une bombe

 

05 novembre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Londres - Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé jeudi qu'il allait appeler le président russe Vladimir Poutine pour discuter avec lui de la forte possibilité que le crash d'un avion russe dans le Sinaï en Egypte soit dû à un attentat.

 

M. Cameron a indiqué qu'il allait discuter de tout cela avec le président Poutine et lui expliquer pourquoi nous avons pris ces mesures de suspension des vols entre le Royaume-Uni et Charm el-Cheikh, lors d'une intervention sur la BBC.

 

Le Premier ministre a souligné que ces mesures avaient été prises avant même de connaitre les résultats de l'enquête menée en Egypte en raison de renseignements et d'informations que nous avons reçues qui nous ont fait craindre qu'il était plus que probable qu'il s'agisse d'une bombe terroriste.

 

Le Kremlin a pour sa part qualifié jeudi de spéculations les différentes hypothèses émises autour du crash de l'Airbus A321 dans le désert du Sinaï qui a fait 224 morts samedi.

 

Je pense que nous avons eu raison d'arrêter les vols de nos avions depuis Charm el Cheikh, et de suspendre le retour des gens jusqu'à ce que nous ayons sécurisé l'endroit, a estimé M. Cameron.

 

Il doit également évoquer la situation ce jeudi avec le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, en visite officielle de trois jours à Londres.

 

Le Royaume-Uni prépare le rapatriement de ses quelque 20.000 touristes de Charm el-Cheikh et a envoyé sur place une équipe comprenant notamment des militaires. Washington a également exprimé ses craintes qu'une bombe soit à l'origine du crash de l'avion russe.

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:50
Royal Air Force on Exercise Trident Juncture 2015


5 nov. 2015 by Royal Air Force

 

Royal Air Force squadrons have been participating in the largest NATO exercise since 2002. They formed part of the 36,000 military personnel and 140 aircraft working together on Exercise Trident Juncture 2015 in Spain, Italy and Portugal.

 

Read more RAF Squadrons on Exercise Trident Juncture

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:55
Lors de l'expédition de Suez, les militaires du 2e RPC progressent vers Port-Saïd, appuyés par les blindés anglais. Photo Le Barbenchon SCA-ECPAD

Lors de l'expédition de Suez, les militaires du 2e RPC progressent vers Port-Saïd, appuyés par les blindés anglais. Photo Le Barbenchon SCA-ECPAD


05.11.2015 source SHD

 

5 novembre 1757 : bataille de Rosbach (Allemagne). Le prince de Soubise à la tête d’une armée franco-impériale est complètement défait par l’armée prussienne de Frédéric II. Les Prussiens, inférieurs en nombre, ont tendu un piège dans lequel les français donnent sans méfiance. Longtemps, cette défaite reste pour la France, synonyme de désastre déshonorant car le vent de panique qui a soufflé dans les rangs français a poussé beaucoup d’unités à se replier sans combattre.

 

5 novembre 1854 : bataille d’Inkerman. (Crimée). Après l'échec de Balaklava (25 octobre 1854), le général russe Menchikov ordonne une deuxième tentative de rupture du siège de Sébastopol par une attaque massive (36 000 hommes) des arrières anglais sur le plateau d'Inkerman. La surprise alliée est totale mais le manque de coordination du commandement russe s’ajoutant à la résistance héroïque du petit contingent britannique donne suffisamment de temps aux Français pour amener des renforts. Les généraux Bourbaki et Bosquet inversent le sort des armes et  transforment l'échec russe en déroute. L'armée russe perd 10 000 hommes, les Anglais 3 000 et les Français 800, principalement dans un assaut suicidaire de la brigade Lourmel sur le bastion de la Quarantaine. Cette victoire commune est toujours célébrée dans la mémoire de l'armée britannique, beaucoup moins chez les Français.

 

5 novembre 1956 : opération sur Suez (Egypte). Le président Nasser a nationalisé en Juillet le canal de Suez dont les intérêts étaient principalement franco-britanniques. Lors des accords secrets de Sèvres (24 oct), les gouvernements français (Guy Mollet), britannique (Anthony Eden) et Israélien (Ben Gourion) décident d’intervenir militairement : la France pour sanctionner le soutien au FLN algérien, la Grande-Bretagne pour reprendre le contrôle du canal, Israël pour mieux  contrôler sa frontière Sud et le golfe d’Akaba. Les Israéliens ont lancé une offensive blindée dans tout le Sinaï (29 oct) que les franco-britanniques déclarent vouloir arrêter en menant une opération aéroportée sur Port Said. L’opération est tactiquement une belle réussite, tous les objectifs assignés étant atteints, cependant les menaces soviétiques et protestations américaines obligent le trio à faire machine arrière et mettent en évidence que l’Europe a définitivement cédé le leadership mondial aux deux grands. Au même moment, les russes en profitent pour mater la révolte à Budapest, sans réaction à l’Ouest.

Note RP Defense:

voir Opération Franco-Israélo-Britannique du Sinaï (29 octobre – 5 novembre 1956)

voir Lors de l’expédition de Suez, parachutage d’hommes et de matériel dans la région de Port-Saïd.

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:50
Fallingbostel farewell parade. Dominic King, photo UK MOD

Fallingbostel farewell parade. Dominic King, photo UK MOD

 

5 November 2015 Ministry of Defence and Defence Infrastructure Organisation

 

The final Field Army units will return from Germany in 2019.

 

The final units, including those from 20 Armoured Infantry Brigade, currently based around Paderborn and Sennelager in Germany, will return to their new home on Salisbury Plain, Wiltshire in the final phase of the Army Basing Programme.

In line with commitments made in the 2010 Strategic Defence and Security Review, the Army Basing Programme has already successfully relocated around 74% of personnel from Germany since 2010, with over 5,000 Service personnel, plus their families, having returned to the UK this summer. All of the Unit moves planned for 2016 and 2017 will go ahead as planned.

The timing of the move has been confirmed ahead of the 2015 Strategic Defence and Security Review to provide certainty to Army and civilian personnel, and their families, allowing them to plan for the future.

Major General Alastair Dickinson CBE, Director of Army Basing and Infrastructure said:

By confirming the timetable to bring the final units back from Germany to their new home on Salisbury Plain in 2019, we are providing our Service personnel and their families with greater certainty to allow them to plan for their futures. It also allows us to finalise our plans with Wiltshire Council and industry partners who will deliver the supporting infrastructure in the UK.

In Germany we will continue to deliver the high quality of services and facilities that our personnel and their families need so they are well supported until they move.

This is a significant milestone in delivering the Army’s structure as set out in the last SDSR.

While fewer personnel will remain in Germany after 2019, Germany will remain one of our most valued NATO and European partners, and we will continue to intensify and deepen our security and defence relationship with them.

Both the Army and the Defence Infrastructure Organisation (DIO) will continue to work with Wiltshire Council, local and industry partners, to make sure that the accommodation, infrastructure and services needed by our Service personnel and their families are in place. In Germany, work will continue with the Federal Authorities to hand-back the German estate.

Colin Wood MBE, Defence Infrastructure Organisation Chief Operating Officer said:

Our priority is to provide a better estate for our Armed Forces and this will allow us to finalise our plans for brand new living and working accommodation for troops and their families.

The MOD is investing more than £800 million in infrastructure in and around the Salisbury Plain area. This will boost the local economy and provide some 1,000 brand new homes for Service families, thousands of new bed spaces for single soldiers and the construction, conversion or refurbishment of more than 250 other buildings such as offices, garages, workshops and Mess facilities.

Baroness Scott of Bybrook OBE, Leader of Wiltshire Council said:

Since the Army Basing Programme was first announced, we have been working closely with the Army, the DIO and partner organisations to ensure the necessary community infrastructure including improvements to schools, roads and leisure is in place. The confirmation of when Service personnel will arrive provides a clear timetable to put in place these plans which we have been sharing with local communities.

We look forward to welcoming service personnel and their families and, as well as providing the infrastructure needed, we will also do all we can to help them to be part of the local community as they make their home in Wiltshire.

The Units that will move from Germany in 2016 are 5 RIFLES to Bulford, 6 Regiment Royal Logistic Corps to Dishforth and elements of 1 Regiment Royal Logistic Corps to Bicester. The Units moving in 2017 are 102 and 105 Military Working Dog Squadrons to North Luffenham.

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:50
Specialist Engine Facilities for Typhoon Jets at RAF Lossiemouth

 

Nov 2, 2015 ASDNews Source : Ministry of Defence (United Kingdom)

 

The Defence Infrastructure Organisation has awarded contracts worth a combined GBP15 million for 2 new projects at RAF Lossiemouth to support the station's Typhoon aircraft.

 

RAF Lossiemouth is an RAF fast jet main operating base and is home to squadrons operating both the Typhoon and Tornado jets. The station is also the Quick Reaction Alert (Interceptor) North base, meaning that it provides crews and jets to intercept unidentified aircraft in UK airspace.

The contract for an Installed Engine Test Facility, at a value of just over £9 milion, has been awarded to Henry Brothers. This building will house aircraft undergoing testing following the repair or replacement of an engine. The enclosed facility will be very specialised, featuring technology to keep the aircraft in place while the engine is running and an instant fire suppression system. It will also include soundproofing technology to reduce engine noise to a safe level and deaden sound waves which could otherwise damage the aircraft.

Read more

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:45
UK and Zambia sign defence cooperation MoU

 

02 November 2015 by British High Commission

 

The UK and Zambia have signed a Memorandum of Understanding about the provision of UK military training and support to the Zambian Armed Forces.

 

The Acting British High Commissioner, Sean Melbourne, and Ms Rose Salukatula, Permanent Secretary at the Ministry of Defence, signed the MoU in Lusaka on 28 October, the British High Commission in Lusaka reports.

 

“I am delighted to sign this MOU today on behalf of the UK Government. This will help underpin our bilateral defence relationship and enhance cooperation in several areas,” Melbourne said. “In particular, the UK Government will support Zambia’s valuable peacekeeping efforts in the Central African Republic ahead of the deployment of the second Zambian battalion next year”.

 

The acting High Commissioner also thanked the Zambian government for accrediting Colonel Ian Mills as the United Kingdom’s Defence Attaché to Zambia at a ceremony presided over by the Deputy Minister of Defence Christopher Mulenga in Lusaka on 6 October 2015.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 19:45
Egypt's Sisi says Britain, other NATO members must do more in Libya

 

04 November 2015 defenceWeb (Reuters)

 

.Britain and other NATO members involved in toppling Muammar Gaddafi must do more to help prevent the spread of Islamist extremism in Libya, Egyptian President Abdel Fattah al-Sisi told the Daily Telegraph newspaper ahead of a visit to London.

 

Britain took part in 2011 air strikes in Libya, which is now caught up in a conflict between two rival governments and their armed factions, leaving a security vacuum that has allowed Islamic State militants to gain ground.

 

"It was a mission that was not completely accomplished ... Libya was left without the leadership when it needed our help most. Now we have the situation where the will of the Libyan people is being held hostage by militant groups," Sisi, who is due to begin a visit to Britain on Wednesday, told the paper.

 

"We need to stop the flow of funds and weapons and foreign fighters to the extremists. All the members of NATO, including Britain, who took part in the mission to overthrow Gaddafi need to give their help."

 

Sisi said more also needed to be done to tackle the spread of Islamic State militants in Iraq and Syria.

 

"The map of extremism and instability is expanding and not retreating. We need to reassess our priorities," he said.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:55
Somme 2016 : une adresse dédiée pour les inscriptions

 

03/11/2015 CNE C. Thomassin  -  DICOD

 

La cérémonie franco-britannique de la bataille de la Somme aura lieu le 1er juillet 2016 à Thiepval, marquant le premier jour de l’offensive alliée de 1916 dans ce département. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, a annoncé la mise en place d’une adresse dédiée pour le public français désireux de participer à la cérémonie.

 

Organisée conjointement par les gouvernements français et britannique, avec le concours de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC) et de la Royal British Legion (RBL), la cérémonie franco-britannique de la bataille de la Somme se déroulera le 1er juillet 2016 en présence des plus hautes autorités civiles et militaires. Environ 10 000 invités français, britanniques et en provenance des pays du Commonwealth, sont attendus.

 

Le secrétaire d’État à la Culture, John Whittingdale, responsable de l’organisation du centenaire de la Première Guerre mondiale au Royaume-Uni, a lancé officiellement lundi 28 septembre 2015 le tirage au sort qui permet au gouvernement britannique d’allouer les places aux familles du royaume désireuses d’assister aux cérémonies de la bataille de la Somme.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 12:50
Compte tenu de l'évolution récente en Europe orientale, les investissements dans les véhicules blindés devraient demeurer une priorité absolue des gouvernements

 

LONDRES, November 3, 2015 /PRNewswire/

 

La 15e Conférence internationale annuelle consacrée aux véhicules blindés a eu lieu en janvier dernier au stade Twickenham (Royaume-Uni). Organisé par Defence IQ, ce rassemblement a été l'occasion de discuter des défis relatifs aux capacités, au savoir-faire et à la gestion de projets auxquels est confrontée la communauté mondiale des véhicules blindés, ainsi que d'interagir avec ses clients et la chaîne logistique pour faire avancer les programmes de modernisation et de développement.

À cette occasion, la problématique de l'Europe orientale a été soulignée dans les discours inauguraux donnés par Philip Dunne, ministre britannique de la Défense chargé de l'équipement, du soutien et de la technologie et par le lieutenant- général Michael Williamson, Premier sous-secrétaire d'État adjoint de l'armée pour l'acquisition, la logistique et la technologie, ministère américain de la Défense.

Philip Dunne a également fait remarquer que « dans le contexte actuel de confrontation à une myriade de menaces, nos forces armées seront appelées à toujours répondre présent. La nécessité impérieuse de maintenir une flotte de bataille est une tâche aussi difficile que jamais ». Philip Dunne a aussi annoncé en exclusivité la signature d'un contrat d'une valeur de 30 millions de livres avec la division européenne Systèmes terrestres de General Dynamics visant l'entretien et le soutien technique des véhicules blindés Mastiff et Ridgeback.

Le débat du secteur G5 a été un autre moment fort de la conférence de cette année et a réuni des dirigeants issus des principaux équipementiers, notamment Nexter Systems, Textron Systems, BAE Systems Hägglunds, Milspray et Ruag. Les discussions ont porté sur divers sujets, dont les tendances actuelles en matière de conception et leur concrétisation lors de programmes futurs, l'utilisation des moteurs hybrides et les directives actuelles concernant les exigences des forces armées et des gouvernements.  

Outre des personnalités politiques et militaires, la conférence comptait également sur la participation d'universitaires et de dirigeants techniques qui ont présenté leurs recherches permettant de mieux comprendre les avancées et les évolutions futures dans le domaine . Le professeur Bryn James, responsable des Sciences des blindages et de la protection chez DSTL, a indiqué que malgré le souhait des fabricants et des utilisateurs finals d'obtenir « l'unobtainium », il est persuadé que les technologies de pointe deviennent de plus en plus accessibles à l'heure actuelle. « Nous ne demandons plus l'impossible », ce qui fait que « dans les deux ou trois prochaines années, nous pourrions très bien assister à l'introduction du blindage électrique et des systèmes de protection active ». Ces technologies sont au stade de recherche-développement depuis des années et leur utilisation opérationnelle pourrait bientôt devenir une réalité. Il a également souligné l'importance de la robustesse et des blindages ainsi que la nécessité de les réparer sur le théâtre des opérations. Morgan Advanced Materials a également présenté ses récentes avancées en balistique, alors que IBD Deisenroth Engineering a fait part de ses recherches de pointe, notamment la phase initiale de développement des blindages au graphène. DSM Dyneema a pour sa part présenté dans les détails ses blindages en polyéthylène très appréciés et ses projets.

 

Voici la liste des intervenants de prestige à l'International Armoured Vehicles 2015 :

  • Major-général Robert Talbot-Rice, Responsables des programmes de véhicules blindés, DE&S
  • Brigadier général Charles Beaudouin, directeur de la STAT (Section technique de l'Armée de Terre française)
  • Lieutenant- colonel Piotr Kosinski, Spécialiste principal Inspection des forces terrestres, commandant général des forces armées polonaises
  • Brigadier général Harold Lucho Avendano, comité technique d'évaluation (CETO), armée péruvienne
  • Colonel German Schell O'Kuinghttons, armée chilienne
  • Major- général Payenda Mohammad Nazim, Inspecteur général, ministère afghan de la Défense
  • Brigadier général Enam Nazar, Commandant de la force de frappe mobile blindée, armée nationale afghane

Nous tenons également à féliciter les lauréats des International Armoured Vehicles XV Awards remis par les partenaires média du secteur :

  • Textron Systems COMMANDO® pour la meilleure plateforme véhicule
  • Morgan CAMAC® pour sa technologie de protection du personnel
  • Identificateur des menaces de Microflown AVISA pour le produit international le plus novateur

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 12:50
photo UK MoD

photo UK MoD

 

03/11/2015 Tribune conjointe du Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et de son homologue britannique Michael Fallon

 

Il y a 5 ans, le 2 novembre 2010, nos deux pays ont signé deux traités à Lancaster House : un traité sur la défense et la sécurité et un autre sur la coopération nucléaire. Cela constituait un engagement historique visant à construire un partenariat de long terme dans le domaine de la défense et de la sécurité, reflétant notre histoire, nos intérêts, nos valeurs et responsabilités partagés, ainsi qu’une analyse convergente des menaces auxquelles nous sommes confrontés ; ils représentent un gage sans précédent de notre confiance mutuelle. Demain nous nous rencontrons de nouveau pour souligner cet engagement et continuer à faire face ensemble aux défis sécuritaires que nous partageons.

 

La coopération franco-britannique de défense n’est pas nouvelle. Depuis plus d’un siècle nos forces armées ont combattu côte à côte. En 2016, nous commémorerons le courage et le sacrifice de tous ceux qui, il y a un siècle, ont servi ensemble la défense de nos pays durant la Bataille de la Somme. Depuis 1945, nos deux pays ont consacré une part substantielle de leur richesse nationale à la défense, reflétant nos responsabilités en tant que membres permanents du conseil de sécurité des Nations unies, désireux et capables de déployer et maintenir des forces armées à travers le monde entier.

 

Depuis la Déclaration du Président Jacques Chirac et du Premier ministre John Major lors de leur rencontre à Chequers en octobre 1995, nous avons reconnu l’importante convergence de nos intérêts vitaux. La somme de nos deux budgets de défense représente près de la moitié des dépenses totales de tous les Etats membres de l’Union européenne en matière de défense et une part plus large encore en matière de recherche et développement de défense.

Nous avons atteint d’importants objectifs ces 5 dernières années. Nous avons démontré que la France et le Royaume-Uni ont les capacités militaires nécessaires et la volonté politique de les utiliser dans tout le spectre des missions de gestion de crise. Nos forces armées ont lutté ensemble contre les Talibans en Afghanistan et au large de la Corne de l’Afrique ; elles sont restées engagées côte à côte contre Daech, en Méditerranée et au sein de la mission de l’UE de formation et de conseil au Mali (EUTM Mali). Ensemble, nous sommes engagés dans des missions de police du ciel de l’OTAN. Le Royaume-Uni a fourni des moyens de transport aérien stratégique et de surveillance aux opérations françaises au Mali et en République centrafricaine. Réciproquement, la France a soutenu le détachement britannique d’avions Tornado déployé dans sa lutte contre Boko Haram. Dans un même esprit de coopération, la base de Lossiemouth de la Royal Air Force en Ecosse a accueilli des avions français de patrouille maritime Atlantique 2.

 

Depuis 2010, nous avons travaillé régulièrement à consolider notre capacité à nous déployer et à mener des opérations conjointement et sur très court préavis via la Force expéditionnaire commune interarmées (CJEF) jusqu’à 10.000 hommes. Cette Force doit obtenir sa certification finale le printemps prochain, comme prévu, lors de l’exercice GRIFFIN STRIKE. Par ailleurs, nous comptons désormais quelque 50 officiers insérés au sein de nos forces armées respectives. Les officiers français ont été déployés dans le cadre d’opérations britanniques et des officiers britanniques dans le cadre d’opérations françaises.

 

Notre coopération en matière industrielle et d’armement s’est développée sans interruption ces cinq dernières années. Elle s’est concentrée sur des domaines clés tels que la coopération de long terme sur les missiles de nouvelle génération, le projet de système de combat aérien du futur, lancé au Sommet de Brize Norton en janvier 2014, ou le projet de guerre de mines navales. Cela comprend un travail conjoint pour accroître notre efficience commune grâce à une plus grande interdépendance. Nous avons franchi une étape supplémentaire en ce sens en signant à Paris, en septembre dernier, un accord intergouvernemental qui permettra de créer au sein de MBDA plusieurs centres d’excellence en France et au Royaume-Uni consacrés aux systèmes communs missiliers.

 

Dans le secteur nucléaire qui, plus que tout autre domaine, reflète la profondeur de nos liens et de notre confiance mutuelle, nous avons développé des outils communs afin d’assurer la sûreté et la fiabilité des armes qui représentent l’ultima ratio pour protéger nos intérêts vitaux. Cela inclut la construction d’une installation conjointe radiographique et hydrodynamique à Valduc en Bourgogne où les équipements britanniques seront inaugurés en 2016.

 

Ces succès nous encouragent à approfondir, élargir et pérenniser notre coopération dans le cadre des accords de Lancaster House. Demain marquera notre neuvième rencontre de l’année, preuve de notre engagement sans précédent au niveau ministériel. Nos équipes travaillent désormais sur un très large spectre, allant de l’analyse stratégique à la sécurité du continent africain et la réforme de l’OTAN, en passant par la lutte contre la prolifération et la politique nucléaire. Il y a seulement quelques semaines, nous avons lancé ensemble la première conférence sur la cyber-défense à Paris. A la suite des attaques contre Charlie Hebdo, nous travaillons ensemble à la manière dont les armées peuvent contribuer à la sécurité intérieure. Nous sommes déterminés à entretenir cette dynamique positive en 2016 et au-delà.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 12:30
photo UK Gov

photo UK Gov

 

Nov 1, 2015 Spacewar.com (AFP)

 

Dubai - Construction work has begun in Bahrain to build Britain's first permanent military base in the Middle East since 1971, amid security threats in the region, Bahrain's state media reported Sunday.

 

"The ground-breaking ceremony for the establishment of the marine facilities headquarters in the kingdom of Bahrain" was launched on Saturday, the official BNA news agency.

 

The ceremony was attended by British Foreign Secretary Philip Hammond and Bahraini Foreign Minister Sheikh Khalid al-Khalifa, it said.

 

Hammond tweeted on Saturday that "work starts today on new @RoyalNavy base at Mina Salman #Bahrain," and said the new base "is a symbol of UK's enduring commitment to Gulf security".

 

The new base is part of a deal reached last year between the two countries to increase cooperation in tackling security threats in the Middle East.

 

Bahrain -- which is part of a US-led coalition that has been carrying out air strikes on the Islamic State group in Iraq and Syria -- is already home to the US Navy's Fifth Fleet.

 

Britain is part of the US-led coalition but takes part only in air strikes on Iraq, with its warplanes taking off from the Royal Air Force base at Akrotiri in Cyprus, where it also has a second garrison.

 

The new base in Bahrain "will enable Britain to send more and larger ships to reinforce stability in the Gulf," British Defence Secretary Michael Fallon said last year.

 

Sheikh Khalid, quoted by BNA, said the construction of the new base was expected to "strengthen the partnership between the two countries and enable the forces to carry out their duties effectively".

 

Construction of the base will cost £ 15 million ($23 million, 19 million euros) and, according to Bahrain's Al-Wasat newspaper it should be completed next year.

 

Britain withdrew from bases in the Gulf in 1971, in a move that led to the independence of Bahrain and Qatar and the creation of the United Arab Emirates.

 

Currently Britain uses US facilites in Bahrain's Mina Salman Port.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 12:20
M109A7 Paladin Self-Propelled Howitzer photo BAE Systems

M109A7 Paladin Self-Propelled Howitzer photo BAE Systems

 

Nov 2, 2015 by Richard Tomkins. (UPI)

 

BAE Systems is continuing low-rate initial production of the M109A7 Paladin Self-Propelled Howitzer under the second option of a U.S Army contract.

 

An additional 30 sets of the weapon system -- one of which will include an M992A3 tracked ammunition carrier -- will be produced under the option, which is worth $245.3 million.

 

"The success of this program is directly attributable to the partnership between the Army and BAE Systems," said Adam Zarfoss, director of Artillery and Bradley programs at BAE Systems. "We've worked as a team to bring this much needed enhanced combat capability to the soldier to address immediate needs while providing a platform that can support future growth as requirements evolve."

 

The M109A7 Paladin Self Propelled Howitzer, or SPH, is an upgrade of the M109A6 Paladin. It uses the main armament and cab structure of the M109A6, but replaces the vehicle's chassis structure with a new design to allow for the integration of Bradley common drive-train and suspension components.

 

Technology developments from the Crusader and Non-Line-of-Sight Cannon programs are also included in the upgraded Paladin. Among them: a 600 volt on-board power generation, distribution and management system, coupled with high-voltage gun drive and projectile ramming systems.

 

BAE Systems said that with delivery of the 30 Paladin sets under the second contract option, the company would have produced 66 systems to the Army, which intends to procure a total of 580 vehicle sets.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 11:55
photo R. PEllegrino - ECPAD

photo R. PEllegrino - ECPAD

 

04/11/2015 DICOD

 

Le colloque « Droit et opérations extérieures »  s’est tenu les 2 et 3 novembre 2015 à Balard (Paris 15e). Organisé par le secrétariat général pour l’administration (SGA) - direction des affaires juridiques -, cet événement avait pour objectif de faire le point sur les questions juridiques complexes que soulèvent les opérations extérieures d’aujourd’hui : le cadre juridique, l’usage de la force, l’articulation réponse militaire/réponse judiciaire, la conciliation entre le droit international humanitaire et les droits de l’homme, la qualification du terroriste.

 

Comment prendre en compte la dimension judiciaire dans la planification et la conduite des opérations ? L’ennemi d’aujourd’hui est-il un combattant à neutraliser ou un criminel à juger ? Dans l’accomplissement de sa mission, le militaire est-il un justiciable comme un autre ? Pour répondre à ces questions, la direction des affaires juridiques (SGA/DAJ) a réuni lundi 2 et mardi 3 novembre à Balard (Paris 15e), lors d’un colloque baptisé « Droit et opérations extérieures », de nombreux experts venus apporter leurs connaissances sur ces questions juridiques soulevées par les opérations extérieures.

 

Après l’ouverture du colloque par Jean-Paul Bodin, secrétaire général pour l’administration, le général d'armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, et le général de corps d’armée Didier Castres, sous-chef « opérations » à l’État-major des armées, le public a pu assister à des tables rondes et échanger avec des experts du monde du droit (juriste, avocat, magistrat…) mais également des militaires, un ambassadeur et des hauts responsables ministériels. Parmi eux : Frances Nash, directrice des affaires juridiques du ministère de la Défense britannique, Charles A. Allen, directeur adjoint des affaires juridiques du ministère de la Défense américain, Claire Landais, directrice des affaires juridiques du ministère de la Défense ou encore François Molins, procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris.

 

En clôture du colloque, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré être convaincu qu’au sein du ministère un « juste équilibre » avait été trouvé « entre les nécessités de la manifestation de la vérité, de la poursuite des infractions d’une part, et la protection du combattant agissant pour le succès de la mission militaire confiée aux armées d’autre part ». Soulignant les spécificités du militaire en opérations extérieures et le fait qu’il bénéficie à ce titre d’un régime de protection statutaire bien précis, il a néanmoins jugé « nécessaire » certaines améliorations notamment en ce qui concerne le processus d’indemnisation, la prise en compte du syndrome post-traumatique et le droit des pensions militaires d’invalidité.

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 11:50
photo British Army

photo British Army

 

04.11.2015 par Aerobuzz.fr

 

Le ministère britannique de la défense confirme qu’un drone Watchkeeper s’est écrasé, à l’atterrissage, le 2 novembre 2015, lors d’un vol d’entrainement. L’accident s’est déroulé sur le terrain militaire de Boscombe Down (Grande-Bretagne) où sont basés 8 Watchkeeper.

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 22:50
photo UK MoD

photo UK MoD

 

3 November 2015 Ministry of Defence and The Rt Hon Michael Fallon MP

 

Defence Secretary Michael Fallon has today unveiled a new agreement with France that will help pave the way for the next generations of missiles.

 

As Jean-Yves Le Drian, French Minister for Defence, visits London to reaffirm Anglo-French relations, this agreement allows for the sharing of certain technologies to aid the development of future generations of missiles developed by missile contractor MBDA. This includes the helicopter-launched anti-ship weapon, termed Sea Venom and other future national and joint programmes to meet British and French military requirements over the next decade and beyond.

 

This new Intergovernmental Agreement builds on increasing collaboration in this area since 2010. It will allow closer working and information sharing on MBDA’s missile technologies while providing the necessary legal assurance to both governments on issues such as the protection of national data and security of supply.

 

Defence Secretary Michael Fallon said: “ Our defence relationship with France continues to thrive. The joint development of next generation missiles is just the latest example of this. Sharing knowledge and information more deeply will help us develop better weapons more efficiently and keep both of our countries safe.”

 

It follows work carried out by both countries with MBDA to create Centres of Excellence, consolidating their specialist design and engineering skills. Four of these centres are being established at first, for Weapon Controllers and Test Equipment in France, and for Datalinks and Actuators in the UK; another four, on complex warheads: guidance and navigation systems; algorithms; and software will follow.

 

Signed in 2010, the Lancaster House agreement was brought into existence to solidify the relationship between the two allies and provide greater defence cooperation.

 

During a ceremony at Lancaster House to mark the milestone of the Lancaster House Agreement, French Defence Minister Monsieur le Drian presented medals to four British military personnel.

 

Flight Lieutenant Andrew Barber has received the Croix de le Valeur Militaire, which is equivalent to the UK’s Mention in Despatches. Meanwhile, Wing Commander Stephen Tomkins, Lieutenant Commander Ian Sloan and Major Anthony Coe will receive the recognition of Medaille de la Defense Nationale gold, silver and bronze respectively for their service to the French Armed Forces.

 

Secretary of State for Defence Michael Fallon added: “ I am proud that members of the UK Armed Forces have been recognised for their work with one of our closest allies. These exchange programmes support our relationship with France, allowing our Armed Forces to learn from each other and work together to keep our countries safe.”

 

Further to this, both Defence Ministers re-affirmed the close relationship between the UK and France - highlighted by the fact that both British and French exchange officers have deployed as an integral part of each other’s operational units in combat operations. The Defence Ministers also reviewed:

- The importance of the major exercise Griffin Strike in April 2016, involving a large number of French and British personnel and the considerable programme of mutual development undertaken by our Armed Forces over the last five years;

- The work undertaken by both countries to ensure the safety and reliability of our nuclear weapons and the completion of the British facilities at Valduc in Burgundy in 2016 will demonstrate the success of our cooperation in this area;

- Consideration of further areas of cooperation – potentially including counter-terrorism, Special Forces, and cyber security – and deeper policy coordination in pursuit of our common goals.

photo UK MoD

photo UK MoD

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 17:50
photo Richard Seymour Thales UK

photo Richard Seymour Thales UK

 

Nov 3, 2015 defence-blog.com

 

An unmanned UK Army spyplane has crashed landed at MOD Boscombe Down. The Ministry of Defence confirmed that the Watchkeeper drone — one of eight currently being tested from the base — suffered extensive damage last night. The £1.2billion fleet of drones is under testing and it is expected to come into operation in 2017. Nobody was injured in the incident and an investigation has been launched.

Read more

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 17:50
Le gouvernement Cameron présente un projet de loi sur le renseignement

 

03.11.2015 45eNord.ca (AFP)

 

Le gouvernement britannique présente mercredi un projet de loi sur le renseignement destiné à actualiser les techniques d’interception des communications, déjà rebaptisé « Charte des fouineurs » par ses détracteurs.

 

Ce texte devrait à terme octroyer de nouveaux pouvoirs aux agences de renseignement britanniques pour obtenir les données personnelles d’internautes, et notamment celles provenant de plateformes populaires comme Facebook ou WhatsApp.

« Il s’agira d’un des plus importants textes de loi de cette législature, parce qu’il va résolument au coeur du devoir du gouvernement de protéger les Britanniques », a déclaré mardi le Premier ministre David Cameron.

Ce nouveau dispositif intervient dans un contexte d’inquiétude au Royaume-Uni face à la menace d’attaques de groupes comme l’organisation Etat islamique (EI), qui utilisent massivement internet et les réseaux sociaux, notamment pour tenter de recruter des jihadistes.

Baptisé « Loi sur les pouvoirs d’enquête », le texte permettrait au renseignement britannique d’intercepter les communications, de voir qui a échangé avec qui et quand, mais sans avoir toutefois accès dans un premier temps au contenu.

Les opérateurs internet devraient conserver les échanges ainsi que l’activité sur les réseaux sociaux pendant un an, et les autorités pourraient se voir contraintes d’obtenir un mandat d’un juge pour accéder à ces données dans le détail et lire les messages. Actuellement, ces mandats sont délivrés par le ministère de l’Intérieur.

Selon les médias britanniques, le gouvernement pourrait aussi interdire les techniques de chiffrement impénétrables.

Avant même la présentation du projet de loi, les organisations de défense des libertés individuelles ont exprimé leur préoccupation quant aux éventuels abus que pourraient entraîner ces nouvelles prérogatives.

Ainsi pour l’organisation Liberty, le débat parlementaire à venir et les garde-fous qui seront, ou non, instaurés seront « cruciaux pour le respect de la vie privée » des Britanniques.

Face aux critiques, l’exécutif s’est engagé à mettre en place une série de mesures pour « prévenir un usage abusif », avec, entre autres, la création d’une « nouvelle infraction » en cas d’excès de la part des autorités publiques.

« Les informations sur les communications constituent parfois la seule manière d’identifier des criminels », a souligné un responsable du gouvernement.

« Mais il est important que les gens comprennent que ces informations sont utilisées seulement d’une manière nécessaire, proportionnée et en rendant des comptes. C’est pourquoi le projet de loi comporte des garde-fous renforcés », a-t-il assuré.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories