Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 11:40
Le Kazakhstan produira les blindés russes Terminator

BMPT Terminator

 

EKATERINBOURG, 10 avril - RIA Novosti

 

Une coentreprise russo-kazakhe lancera la production de véhicules blindés de soutien des chars (BMPT) Terminator au Kazakhstan en 2015, a annoncé jeudi à Ekaterinbourg Konstantin Biriouline, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS).

 

"Nous sommes mis d'accord de produire ces véhicules au Kazakhstan. Nous verrons les premiers véhicules l'an prochain", a indiqué M.Biriouline devant les journalistes.

 

Le holding public russe Uralvagonzavod, fondateur de la coentreprise russo-kazakhe, livrera des pièces détachées à l'usine située au Kazakhstan.

Selon les médias, le ministère kazakh de la Défense a signé en 2012 un mémorandum avec la Russie sur l'achat de neuf BMPT Terminator lors du 2e Salon international d'armement KADEX à Astana.

 

Construit sur la base du châssis du char T-72, le véhicule blindé Terminator est doté de deux canons automatiques 2A42 de 30 mm, de deux dispositifs de lancement de missiles antichar supersoniques Ataka-T, de deux lance-grenades automatiques AG-17D et d'une mitrailleuse de 7,62 mm. Le véhicule est capable de traquer et détruire trois cibles à la fois sur 360 degrés.

Partager cet article

Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 11:50
Volvo suspends Russia tank project over Ukraine 'uncertainty'

 

April 07, 2014 Spacewar.com (AFP)

 

Stockholm - Volvo on Monday said it had suspended a project to build an armoured infantry fighting vehicle with a Russian company due to uncertainty over the Ukraine crisis.

 

Renault Trucks Defense, which is owned by the Swedish truck manufacturer, in February 2013 signed an agreement to develop a combat vehicle with Russia's state-owned Uralvagonzavod.

 

But the project has been reconsidered due to concerns the Swedish government would veto the deal as the West seeks to isolate Moscow over its annexation of Crimea.

 

The vehicle, named Atom, would use a Volvo motor and so would require approval from Stockholm.

 

"As we see many uncertain factors around a possible collaboration, we have suspended our cooperation agreement until further notice," Volvo spokesperson Karin Wik told AFP, without giving further details.

 

The agreement was meant to last until March 2015, she added.

 

Sweden is not part of NATO, whose members have yet to block weapons sales to Moscow over its intervention in Ukraine but have suspended military cooperation.

 

Sweden has been outspoken against Russia's annexation of Crimea.

 

Swedish daily Dagens Industri wrote last week that Stockholm's "policy is clear: Swedish companies shouldn't furnish the Russian military or defence industry with military equipment that risks being used against Swedish troops."

 

Last September a mock-up of the Atom was shown at a Russian arms fair, according to several specialist publications.

Partager cet article

Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 07:55
Photo N. Eshel

Photo N. Eshel

Au salon « Russia Arms Expo 2013 » Renault Trucks Défense et le russe Uralvagonzavod (UVZ) avait dévoilé une maquette à l’échelle 1 d’un tout nouveau concept de véhicule blindé baptisé Atom 8x8 - RTD / UVZ
 

02/04 Par Arielle Goncalves – LesEchos.fr

 

Renaut Trucks défense est confronté à une absence de livraisons en France pendant cinq ans. Son projet de blindé russe pourrait être compromis par la crise ukrainienne.

 

« Le groupe va devoir faire face à un trou de cinq ans dans ses livraisons». En charge du marketing et des coopérations industrielles de l’activité défense du groupe Volvo, Marc Chassillan, ne s’en cache pas : la loi de programmation militaire ne fait pas les affaires de Renault Truck Defense (RTD). Si le groupe est bien en lice pour plusieurs gros programmes de renouvellement de matériels terrestres, les contrats qui devraient en découler ne devrait pas se concrétiser avant 2019. Comment d’ici là atteindre l’objectif de 700 millions de chiffre d’affaires pour 2015 annoncé en 2012 ? Et qui, assure Marc Chassillan, reste maintenu. Pour le fabricant d’arment terrestre, récemment réorganisé en groupe multimarques (Renaut trucks, Acmat et Panhard) deux pistes s’imposent : développer plus avant son activité « maintien en conditions opérationnelles » (MCO) et ses ventes à l’export.

L’activité de maintenance des véhicules militaires déjà en service (MCO) représente aujourd’hui « environ un tiers » du chiffre d’affaires France de RTD, lequel pèse pour « une grosse moitié de son activité », confie Marc Chassillan, sans plus de précision sur les chiffres. « Un socle  vital » que le groupe « souhaite faire prospérer en se tenant à l’affût de toute nouvelle décision d’externalisation » émanant de l’armée. Et ce d’autant plus « que les 1.600 VBL (blindés légers) actuellement utilisés par l’armée française sont en mauvais état », constate le groupe qui, pour l’armée française, prend déjà soin de 4.000 véhicules VAB (véhicules de l’avant blindé) ainsi que des pièces de rechange de 8.500 camions sur son site de Fourchambault (Nièvre).

 

Dans ambitions en pologne, un projet russe qui « marque le pas »

Pour l’heure cependant, dans ce domaine comme sur la plupart des dossiers chauds qui le préoccupe, le groupe reste suspendu aux décisions de l’Etat. Ainsi, le groupe, sollicité dans le cadre de l’appel d’offre restreint lancé dans le cadre du programme Scorpion de modernisation de l’armée de terre, prétend être dans le flou en ce qui concerne le calendrier et l’évolution de « cette sollicitation sans délai ». Même « manque de visibilité » concernant le contenu et l’évolution du contrat d’armement en cours de négociation entre Paris et Beyrouth, alors que selon nos informations, des VBL de Renault Trucks Défense figureraient dans la liste des matériels retenus par le Liban et l’Arabie Saoudite, son soutien financier.

Renault Trucks Defense se veut, en revanche, un peu plus précis sur ses ambitions en Pologne, un pays qui contrairement à la plupart des Etats européens a décidé d’augmenter son budget militaire. Nous sommes intéressés par deux à trois programmes lancés par Varsovie, et portant sur des véhicules de reconnaissance et des blindés, reconnaît-il.

En Russie cependant, son projet de développement d’un blindé avec l’entreprise publique Uralvagonzavod (UVZ) pourrait faire les frais de la crise ukrainienne. « Le projet marque le pas puisque la situation politique est celle que vous connaissez, mais ça ne veut pas dire que ça s’arrête », a indiqué Marc Chassillan, après la publication ce mercredi par le quotidien économique suédois Dagens Industri d’informations selon lesquelles le gouvernement suédois pourrait opposer un veto à ce projet.« Si le gouvernement suédois dit: on ne fournit pas le moteur, nous nous plierons aux décisions du gouvernement », a rajouté Marc Chassillan. Pour mémoire, RTD avait signé avec UVZ au salon Idex de l’armement à Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis) en février 2013 ce qu’UVZ avait alors présenté comme un « accord de coopération », sans plus de détails. En septembre, diverses publications et sites spécialisés dans l’armement avaient montré une maquette d’un blindé 8x8 conçu par les deux entreprises et qui devait être motorisé par le groupe de défense suédois, l’Atom, présentée au salon de l’armement Russia Arms Expo de Nijni Taguil.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 19:55
Sanctions: Volvo pourrait revoir ses projets en Russie

 

MOSCOU, 12 mars - RIA Novosti

 

Le constructeur suédois Volvo Group pourrait revoir ses projets de coopération avec le holding public russe Uralvagonzavod, producteur de blindés, en cas d'adoption de sanctions internationales contre Moscou, a rapporté mardi le Wall Street Journal.

 

Selon le journal, Renault Trucks Défense, filiale française du Volvo Group spécialisée dans les véhicules militaires, mène des négociations avec Uralvagonzavod sur la livraison de moteurs et autres pièces pour le futur blindé de transport de troupes russe censé remplacer le BTR-80.

 

Volvo, qui a déjà obtenu l'autorisation du gouvernement français de coopérer avec Uralvagonzavod, attend les éventuelles sanctions d'organisations internationales contre la Russie en réaction aux événements en Ukraine et notamment en Crimée.

 

"Si nous décidons de conclure une entente, nous devons d'abord nous assurer qu'elle répond aux normes du droit français, suédois et américain", a indiqué Karin Wik, porte-parole de Volvo Group citée par le Wall Street Journal.

 

Le directeur général d'Uralvagonzavod Oleg Sienko a annoncé en septembre dernier que l'usine russe menait des négociations avec Renault Trucks Défense sur la production conjointe du blindé de transport de troupes doté d'un canon de 57 mm. Selon lui, la société française devrait fournir les moteurs, transmissions et les systèmes de contrôle de tir français pour le futur véhicule.

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 19:40
ource-armyrecognition-com

ource-armyrecognition-com

 

MOSCOU, 20 novembre - RIA Novosti

 

La Russie lancera la production des chars lourds Armata d'ici 2016, a annoncé mercredi à Moscou Viatcheslav Khalitov, directeur général adjoint du groupe de recherche et de production Uralvagonzavod de Nijni Taguil.

 

"Nous passons à l'étape suivante des travaux de conception et des essais qui sera achevée en 2015. La production en série commencera d'ici 2016", a indiqué M.Khalitov devant les journalistes.

 

Selon lui, Uralvagonzavod fabrique trois prototypes sur la base du châssis lourd Armata. La société a décidé de lancer la production en série des chars Armata avant la fin des travaux de conception et des essais.

 

Uralvagonzavod réalise en outre un contrat sur la modernisation de chars T-72B/B1 pour l'armée russe.

 

"Nous avons un bon contrat de trois ans. Cela a permis aux usines du secteur des blindés d'adopter un calendrier bien équilibré. Nous remercions le ministère russe de la Défense qui a opté pour les contrats à long terme", a noté M.Khalitov.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 11:40
Russia’s Prime Minister Gets Sneak Preview of Top Secret Tank

NIZHNY TAGIL, September 26 (RIA Novosti)

 

Russia’s Prime Minister Dmitry Medvedev and a select group of senior officials got a sneak peek at a secret prototype of the country’s new-generation battle tank in a closed viewing at an arms show in the Urals region on Thursday.

 

The new tank, dubbed Armata, is expected to join the military in 2015 and become the core of Russia’s army. The Defense Ministry has said that the Russian army will get 2,300 Armatas by 2020.

 

Although the new tank remains top secret, its manufacturer Uralvagonzavod has said that its design incorporates elements seen in other projects, including Object 195 and Black Eagle.

 

It will also reportedly feature a remotely controlled gun and fully automated loading, as well as a separate crew compartment made from composite materials and protected by multilayered armor.

 

Russian experts believe that the appearance of the remotely controlled gun would eventually lead to the development of a fully robotic tank which could be deployed to spearhead an offensive.

 

The Armata is designed as a modular universal combat platform that could be used as the basis for a variety of combat vehicles, including fire support, mine clearing, heavy flame throwing, and bridge laying vehicles, local media reported citing defense ministry officials.

 

Igor Korotchenko, a Russian military expert associated with the Defense Ministry, said this week that over the period 2009-2012, Russia had 52.7 percent of the global market for new main battle tanks, calculated by the units exported (806) or 31 percent if calculated by value ($2.58 billion).

 

Korotchenko, who heads the Moscow-based Center for Analysis of Global Arms Trade, forecasted that global tank exports could reach 1,552 units over the next three years, with an estimated value of $8.98 billion. However he also said that Russia’s expected share of this market could shrink, by comparison with the preceding 3-year period, to 48.8 percent in unit terms.

 

Updated with modified lead

Russia’s Prime Minister Gets Sneak Preview of Top Secret Tank

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:55
Sagem et Uralvagonzavod produiront des véhicules de combat

NIJNI TAGUIL, 25 septembre - RIA Novosti

 

Le holding russe Uralvagonzavod et le groupe français Sagem créeront conjointement des véhicules de combat, a annoncé mercredi à Nijni Taguil Oleg Sienko, directeur général du holding russe.

 

"Nous avons retenu une base à Nijni Novgorod où nous fabriquerons nos produits. Nous avons avancé avec Sagem dans le domaine de la coproduction", a indiqué M.Sienko lors du Salon d'armements international Russian Arms Expo-2013.

 

Selon lui, les sociétés russe et française coopèrent sur les dispositifs terrestres, les viseurs et les systèmes de surveillance.

 

"A mon avis, nous créerons le premier lot de véhicules de combat en 2013", a ajouté le responsable.

 

Uralvagonzavod et la société française ont également progressé dans la modernisation et la commercialisation de matériels.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 21:40
The Peruvian Army has Highly Praised the T-90S

The combat capabilities of the Russian tank were demonstrated to the Peruvian army

 

25.09.2013 Rostec.ru

 

The Commander of the Army of Peru, Rikardo Monkada Novoa, examined the potential of the T-90S tanks, constructed by the research and production corporation Uralvagonzavod.

 

The senior military leadership of the South American republic was shown both daytime and nighttime fighting capabilities of the T-90S, as well as its accuracy at different ranges with all kinds of weapons in low visibility conditions and mountainous terrain, according to the press service of Uralvagonzavod.

The crew of the combat vehicle excelled in all of the tasks, demonstrating the high potential of the Russian tank producer Uralvagonzavod. At the end of the presentation, a Peruvian mechanic and tank operator, who has operated T-55 tanks in the Peruvian Army, was invited to test-drive the T-90S. After a five-minute briefing, he was able to drive as if an expert.

The Russian company contended that its experiment proved that the modern T-90 tank is lightweight and easy to manage, like its predecessor, the T-55, first developed by Uralvagonzavod 40 years ago. “Both high-ranking officers of the Peruvian army and tank experts appreciated the capabilities of the T-90S,” according to reports.

Rosoboronexport presented the armored T-90S tank at the SITDEF International Exhibition of Defense Technology, held May 15-19 in Peru. The T-90 is the most modern tank in service in the Russian army. Over the past ten years, it has become one of the best-selling tanks in the world. Over 1,000 T-90S tanks have been exported during that period.

The T-90S shoots 7 times a minute, with an effective range of 2,500 meters. It can fire Reflex (AT-11 Snier) missiles with laser sights and targeting from a range of 75 to 5,000 meters. With a weight of 17 kg, its missiles can pierce armor with a thickness of 900mm.

The tank is 6.86 meters long (9.36 m with its barrel), 3.78 meters wide, and 2.2 meters tall. It weighs 46.5 tons. Its maximum speed is 60 km/h. Its three-person crew is made up of a commander, gunner, and driver.

In an effort to modernize its armed forces, the Peruvian army plans to purchase 120 tanks, which will replace the obsolete T-55 tanks, built from 1973-78.

Rosoboronexport is a state company with the exclusive right to sell the full range of arms and other military equipment produced by the Russian military industry on the world market. The state corporation Rostechnology owns 100% of shares of Rosobornexport.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 18:25
BMPT-72 tank support fighting vehicle  - Terminator-2 (Uralvagonzavod)

BMPT-72 tank support fighting vehicle - Terminator-2 (Uralvagonzavod)

NIZHNY TAGIL, September 25 (RIA Novosti)

 

Russia’s Uralvagonzavod defense manufacturer on Wednesday unveiled the BMPT-72 tank support fighting vehicle, dubbed the “Terminator-2,” at the Russia Arms Expo 2013 in Nizhny Tagil.

 

The BMPT-72 is an extensive modernization of the world-famous T-72 main battle tank, also produced by Uralvagonzavod. Compared with its predecessor – the BMPT – the BMPT-72 has an improved fire control system and better turret weapon station protection.

 

“The key advantage that the BMPT-72 gives to all the counties that operate T-72 tanks is that they can promptly and at minimal cost upgrade their armies to an ultra-modern level, and enhance capacity, mobility, protection and armament without purchasing new high-cost machines,” Uralvgonzavod said in press release prior to the Nizhny Tagil show.

 

The BMPT-72 is armed with two 30-mm cannons, two 30-mm grenade launchers, four launchers for 130-mm Ataka-T anti-tank guided missiles, a 7.62-mm machine gun, and two 81-mm smoke grenade launchers.

 

Russian Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin said Wednesday that the idea to build new heavily armed tank support vehicles emerged on the basis of experience acquired by the Russian military during the First Chechen War in North Caucasus, especially during the urban fighting in Grozny in 1995 when Russian troops lost a large number of combat vehicles to “guerrilla warfare” tactics used by Chechen separatists.

 

Rogozin, who oversees the Russian defense and space industries, said future versions of the BMPT would most likely be based on the platform of Russia’s highly anticipated new main battle tank: the Armata.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:40
RTD et UVZ lancent leur nouveau blindé 8x8 ATOM

24.09.2013 red-stars.org

 

Le russe Uralvagonzavod (UVZ) et le français Renault Trucks Défense (RTD) vont lancer demain au salon « Russia Arms Expo 2013 » de Nizhny Tagil une maquette à l’échelle 1 d’un tout nouveau concept de véhicule blindé 8x8 que Redstars vous dévoile en exclusivité.

 

Désigné ATOM, ce véhicule se veut le successeur des BTR-80 et BTR-80A de l’armée russe dont plus de 2000 exemplaires sont encore en service. Sans compter les nombreuses possibilités export, le BTR-80 ayant été vendu à au moins 35 pays dans le monde. Le BTR-82, actuellement en production, n’est en effet qu’une ultime modernisation du BTR-80 arrivé en fin de vie.

 

L’ATOM 8x8 sera un à plusieurs crans au-dessus dans tous les domaines (emport, mobilité, protection, armement) afin de répondre aux besoins actuels et futurs des nouvelles brigades médianes russes. Pour mémoire, les brigades lourdes russes seront en parallèle rééquipées en blindés lourds à chenilles Armata et Kurganets-25 (UVZ) tandis que les brigades légères recevront vraisemblablement des blindés 6x6 Typhoon (KamAZ ou Ural) et 4x4 TIGR (VPK).

 

Le poids en ordre de combat de l’ATOM 8x8 est de 32 tonnes, soit plus du double par rapport au BTR-82A de 15,4 tonnes. Ce qui autorisera une charge utile bien supérieure ainsi qu’une meilleure évolutivité. Il permettra donc de dériver toute une famille de véhicules en plus d’un véhicule de combat d’infanterie et d’un transport de troupes : mortier automoteur, anti-aérien, engin du génie, PC, ambulance, sécurité intérieure. On peut également imaginer à terme des porteurs de systèmes variés (anti-chars, guerre électronique, etc.).

 

Même à 32 tonnes, l’ATOM 8x8 restera très mobile en tout-terrain grâce à toute l’expertise de Renault Trucks Défense en véhicules haute mobilité. RTD a en effet développé l’excellente driveline du VBCI 8x8 qui a largement fait ses preuves au combat avec l’armée française sur des théâtres aussi variés qu’exigeants : Afghanistan, Liban, Mali… Plus récemment, RTD a lancé le blindé médian 6x6 VAB Mk3 qui dispose également d’une excellente mobilité tout-terrain ainsi que d’une capacité amphibie. Cette dernière capacité sera préservée en option sur l’ATOM 8x8, la Russie restant une fervente utilisatrice de l’amphibie. L’ATOM 8x8 sera capable de franchir une fosse de 2 mètres, une marche de 0,7 mètres, une pente de 60% ou un dévers de 30%. RTD a pioché dans sa banque d’organes un moteur diesel de plus de 600 hp couplé à une transmission automatique pour déplacer la bête. Les suspensions sont indépendantes pour franchir des obstacles à haute vitesse. L’ATOM sera en outre aérotransportable par les deux avions de transport tactique et stratégique russes : les Il-76 et An-124.

 

Côté blindage, l’expérience d’UVZ dans les chars lourds comme le T-90 est sans doute mise à profit pour obtenir un haut niveau de protection, tant balistique que contre les mines et IEDs, qui faisait défaut au BTR. Une protection balistique de niveau 5 OTAN (i.e. contre les munitions de 25 mm et les éclats d’obus d’artillerie de 155 mm), est annoncée. La protection mines / IED se ferait sous forme de kits de surprotection autour de la caisse en acier. L’ATOM 8x8 pourra également recevoir une protection active ou passive contre les RPG et opérer en environnement NBC.

 

Pour l’armement, toute la gamme russe sera mise à profit sur le châssis de l’ATOM 8x8. Le véhicule de combat d’infanterie à 3+7 hommes recevra une toute nouvelle tourelle télé-opérée de 57 mm en cours de développement. Ce qui en ferait le VCI 8x8 le mieux armé au monde si l’on exclut le projet de 8x8 émirien avec la tourelle de 100 mm du BMP-3 qui n’a pas encore abouti. Le véhicule de transport de troupes à 2+10 hommes recevrait un tourelleau télé-opéré en 12,7 mm. S’y ajouterait également une version mortier automoteur de 120 mm pour remplacer les 2S31 Vena ! Une architecture électronique ouverte est prévue pour gérer les différentes configurations et évolutions ainsi que pour faire entrer les brigades médianes russes dans l’ère de la numérisation. Peut-être s’agit-il de la solution "BattleNet Inside" développée par RTD.

 

L’ATOM 8x8 est un nouvel exemple de coopération franco-russe réussie après le Bâtiment de Projection et de Commandement BPC (DCNS) dans le domaine naval ou les équipements (Sagem et Thales) dans le domaine aéronautique. Il entre par contre en concurrence avec les projets d’autres industriels comme VPK avec son Boomerang 8x8. La Russie avait également testé le 8x8 VBC Freccia de l’italien Iveco ; à la fois en versions VCI et char léger (Centauro). Souhaitons bonne chance à l’ATOM sur ce marché prometteur !

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:25
T-90C To Conquer Peru

24.09.2013 Uralvagonzavod - army-guide.com

 

On September 19 a firing range in Peru saw demonstration of the T-90C tank of the Uralvagonzavod produce for Gen. Ricardo Moncada Novoa, Commander-in-Chief Land Forces and 300 officers.

 

The command authorities of the South American republic were shown the T-90C tank combat and running capabilities by day and at night as well as accuracy of fire with all types of weapons at different ranges from a halt and on the move under conditions of limited visibility and mountainous terrain.

 

The combat vehicle crew completed all missions successfully having demonstrated high potential of the Russian tank manufactured by Uralvagonzavod.

 

After the major demonstration one of the Peruvian drivers of the T-55s being in service with the Peruvian Army was offered to “take a drive” of the T-90C tank. After a 5-min briefing, he made a run showing a good skill level and brought the tank to a halt by the Commander-in-Chief. The experiment is a proof that the advanced T-90C tank is as resoponsive and simple as its predecessor T-55 produced by Uralvagonzavod 40 years ago.

 

Senior officers of the Peruvian Army appreciated the T-90C tank capabilities and the skill of the tank crew members.

Partager cet article

Repost0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 18:33
Russian Military May Receive New Tank for Testing in 2013

MOSCOW, August 8 (RIA Novosti)

 

The Russian military may receive a prototype of a new main battle tank (MBT) for field testing almost a year earlier than scheduled, First Deputy Defense Minister Alexander Sukhorukov said on Wednesday.

 

The tank, dubbed Armata, is being developed by tank manufacturer Uralvagonzavod in Russia’s Urals region. The Defense Ministry earlier said the field testing of the MBT was expected to start in 2014.

 

“Uralvagonzavod tells us they will supply a first prototype under the Armata project for testing 10 months ahead of schedule,” Sukhorukov said.

 

The first deliveries of the tank to the Russian Armed Forces are scheduled for 2015. A total of 2,300 MBTs are expected to be supplied by 2020.

 

The design of the Armata incorporates work from other projects, including Object 195 and Black Eagle.

 

The tank will reportedly feature a remotely controlled gun, fully automated loading and separate crew compartment made from composite materials and protected by multi-layered armor.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories