Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 08:20
Flight Ready: Next generation threat system

 

9 déc. 2014 NAVAIRSYSCOM

 

Train like you fight; fight like you train. The Next Generation Threat System is a highly advanced virtual training system offering Navy and Air Force pilots the ability to train in a mission setting. Learn how the Naval Air Warfare Center Aircraft Division is using constructive environments to enhance warfighter training and help aircrew prepare for combat.

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 08:20
L'US Navy reçoit son premier drone Fire Scout opérationnel

 

05/12/2014 par Duncan Macrae – Air & Cosmos

 

Un peu plus d’un an après le premier vol du MQ-8C de Northrop Grumman, l’US Navy a reçu un premier exemplaire de l’hélicoptère dronisé dans sa version opérationnelle.

 

Les premiers essais en mer sont prévus cet hiver à partir du destroyer USS Jason Dunham. Le programme d’essais sera poursuivi jusqu’à l’été 2015. Le MQ-8C devrait être prêt pour une entrée en service à la fin de l’année prochaine, avec un retard de 12 mois sur l’objectif annoncé jusqu’alors.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 21:20
Laser Weapon System (LaWS) demonstration aboard USS Ponce

 

9 déc. 2014 US Navy

 

Laser Weapon System (LaWS) Operational demonstration aboard USS Ponce (AFS(I) 15). (U.S. Navy video/Released)

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 12:20
USS New Orleans Leaves BAE Shipyards

 

Dec 8, 2014 ASDNews Source : US Navy

 

Amphibious transport dock ship USS New Orleans (LPD 18) departed BAE Systems Shipyard for Naval Base San Diego after a five-month planned maintenance availability (PMA), Dec. 3.

The "Big Easy" spent the summer and fall undergoing an extensive maintenance period, receiving more than $16 million in repairs and upgrades to equipment and systems throughout the ship.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 12:30
Chammal : échanges entre les marins français et américains engagés au sein de la Task Force 50

 

04/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Depuis l’intégration de la frégate anti-aérienne (FAA) Jean Bart au sein de la Task Force 50, les interactions entre marins américains et français sont autant d’occasions de renforcer les liens et ainsi mieux opérer dans le cadre de la coalition formée pour soutenir les forces irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech.

 

Alors qu’un officier de liaison français se trouve à bord du porte-avions USS Carl Vinson, un détachement de marins de l’US Navy est embarqué à bord du Jean Bart de façon permanente afin de renforcer l’interopérabilité avec les états-majors et les unités de la TF50.

 

Les marins américains font pleinement partie de l’équipage. A ce titre, le premier-maître Antony J. « Fighter Controller » (officier en charge du contrôle d’avions de chasse) sur le porte-avions américain, « apprécie grandement [son] travail au sein de l’équipe du central opérations du Jean Bart ainsi que l’excellente ambiance qui caractérise le bâtiment ». De même, le lieutenant de vaisseau Brian M, qui n’en est pas à son premier embarquement comme officier de liaison sur des bâtiments de la coalition, insiste pour sa part sur le « grand professionnalisme des équipes françaises ainsi que sur l’accueil très chaleureux » qui lui a été fait. Parfaitement intégrés à l’activité du JeanBart, les marins de l’US Navy ont rapidement adopté le « French Navy way of life ».

 

Plus largement, chaque opportunité d’échange de personnel entre bâtiments de la coalition est saisie, comme dernièrement entre le destroyer USS Sterett et le Jean Bart. Les marins américains et français qui coopèrent au quotidien peuvent ainsi se rencontrer et découvrir des bâtiments certes distincts, mais opérant selon des procédures communes, fruits de longues années d’entraînement et d’opérations conduites ensemble, notamment dans le cadre de l’OTAN.

 

Ces visites favorisent les échanges directs entre marins que la langue et la culture séparent mais que les valeurs et le sens de l’engagement rapprochent indéniablement.

 

Lancée le 19 septembre 2014 sous contrôle du contre-amiral Beaussant, commandant la zone océan Indien (Alindien), l’opération interarmées Chammal vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 08:20
Office of Naval Research Receives Achievement Award for F-35 Innovations

 

4 déc. 2014 All Hands Update December 4, 2014 #2


The Office of Naval Research, or ONR, received the DOD's Joint Defense Manufacturing Technology Achievement Award December 2nd at the Defense Manufacturing Conference in San Diego.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 08:20
Crew Interviews from F-35C Sea Trials


4 déc. 2014 Lockheed Martin

 

Hear from the U.S. Navy pilots and maintainers that were aboard the USS Nimitz for the F-35C sea trials in November 2014. Learn more: http://www.f35.com/nimitz

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 08:20
The Keel of the USNS Brunswick Laid (HL04)


4 déc. 2014 All Hands Update December 4, 2014 #1


Headlines for Thursday, December 4, 2014: The Keel of the USNS Brunswick Laid and Navy Doctors Test New Way to Stop Skin Transplant Rejection

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 07:35
USS Fort Worth Departs San Diego for Deployment (Nov. 17)


3 déc. 2014 Lockheed Martin

 

On Nov. 17, the U.S. Navy deployed its third Littoral Combat Ship (LCS), USS Fort Worth, on a 16-month journey to Southeast Asia. While deployed, the ship will visit ports, collaborate with international navies and expand LCS capabilities. USS Fort Worth, which has traveled more than 40,000 nautical miles already, is the second ship built by the Lockheed Martin-led industry team. The ship was delivered to the Navy in 2012, two months ahead of schedule.

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 17:35
CTF-75 Receives Riverine Command Boats


2 déc. 2014 All Hands Update December 2, 2014 #3


The Navy increased its capabilities in the 7th Fleet Area of Operations by adding two riverine command boats to the waterfront November 24th.

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:30
USS Carl Vinson launches aircraft on Thanksgiving


27 nov. 2014  US Navy

 

ARABIAN GULF (Nov. 27, 2014) U.S. Navy aircraft launch from the flight deck of the Nimitz-class aircraft carrier USS Carl Vinson (CVN 70) as the ship conducts operations in the U.S. 5th Fleet area of responsibility supporting Operation Inherent Resolve. The Carl Vinson Carrier Strike Group is deployed to the area supporting maritime security operations, strike operations in Iraq and Syria as directed, and theater security cooperation efforts in the U.S. 5th Fleet area of responsibility. (U.S. Navy video by Mass Communication Specialist 2nd Class James Guthrie/Released)

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:20
F-35C Sea Trials Success


26 nov. 2014 Lockheed Martin

 

The F-35C successfully completed its first phase of sea trials three days early aboard the USS Nimitz. The cadre of F-35C test pilots logged a total of 39.2 flight hours as they conducted 33 flights featuring 124 catapults, 124 arrestments and 222 touch and go landings.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 17:20
In COD (Carrier Onboard Delivery) We Trust

 

24 nov. 2014 US Navy

 

Celebrating 50 years of service to our country

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:30
USNS Amelia Earhart (T-AKE 6)

USNS Amelia Earhart (T-AKE 6)

 

Dubai (Emirats arabes unis), 20 nov 2014 Marine & Océans  (AFP)

 

Deux navires de ravitaillement de l'US Navy sont entrés en collision jeudi dans le Golfe d'Aden, sans faire de blessé et ne provoquant que de légers dégâts, a annoncé la marine de guerre américaine dans un communiqué.

 

L'USNS Amelia Earhart et l'USNS Walter S. Diehl sont entrés en collision lors d'une opération de ravitaillement, a précisé l'US Navy.

 

Il n'y a eu que des dégâts mineurs et les deux navires ont pu continuer à naviguer par leurs propres moyens, selon la même source.

 

Les navires de ravitaillement de l'US Navy opèrent dans le Golfe, en mer Rouge et en mer d'Oman en soutien à la cinquième flotte américaine basée à Bahreïn.

USNS Walter S. Diehl (T-AO 193)

USNS Walter S. Diehl (T-AO 193)

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 11:30
Chammal : le Jean Bart assure la fonction horizon reference unit ou HRU

 

18 Novembre 2014 Sources : État-major des armées

 

En plus des fonctions de chef de la défense aérienne de la Task force 50, la frégate Jean Bart, intégrée au sein du groupe aéronaval américain « carrier strike group 1 », se voit régulièrement attribuer les fonctions de horizon reference unit (HRU).

 

Ainsi, après la tombée de la nuit, peu avant le retour des avions partis en missions, le Jean Bart vient « chasser » un poste situé à 3000 m à l’arrière du porte-avions.

 

À cette fin, la frégate doit manœuvrer le plus finement possible pour se positionner précisément derrière l’USS Carl Vinson, dans l’axe de la piste et servir de référence aux pilotes de chasse ainsi qu’aux officiers d’appontage du porte-avions.

 

L’appontage est une manœuvre particulièrement délicate et, de ce fait, les officiers d’appontage ont besoin d’une HRU pour se donner un horizon de référence et guider avec dextérité les aéronefs sur le pont en toute sécurité.

 

Complexe, cette fonction de HRU nécessite de manœuvrer à vitesse élevée à faible distance du porte-avions ; elle requiert également de l’anticipation et toute l’attention des équipes de navigation. Une coordination sans faille est donc nécessaire entre le porte-avions et l’escorteur.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Depuis le 5 octobre, suite au renforcement du dispositif, les forces françaises s’appuient sur neuf avions Rafale, un avion de ravitaillement C135 et un avion de patrouille maritime Atlantique 2. La frégate anti-aérienne Jean Bart participe, en coordination avec nos alliés, au contrôle aérien de l’ensemble des moyens présents sur zone.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 06:30
Chammal : Premier bilan de l’intégration du Jean Bart à la TF 50

 

18/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Après deux semaines passées au sein de la Task Force50, le commandant de la frégate antiaérienne Jean Bart, accompagné du commandant adjoint opérations, s'est rendu sur le porte-avions USS Carl Vinson afin de partager avec l'état major du Carrier Strike Group 1 (CSG 1) les premiers enseignements de cette période d’intégration.

 

Fort de son expérience récente dans le golfe arabo-persique, le Jean Bart s’est rapidement montré au niveau attendu pour assumer pleinement toutes les fonctions d'un escorteur de la TF 50au même titre que les autres bâtiments américains.

 

L’amiral Grady, commandant la TF 50, a été marqué en particulier par la capacité du Jean Bart à compléter l’image tactique de la force en reportant un certain nombre de « primo détections », notamment au-dessus du territoire irakien, grâce à ses senseurs performants.

 

Cette visite à bord du porte-avions a été l’occasion également de visualiser in situ les outils dont dispose l'état major pour planifier et conduire les opérations sur le théâtre du Levant.

 

Ce premier bilan positif souligne la capacité du Jean Bart à travailler en souplesse au profit du CSG 1. Le Jean Bart assure maintenant, comme les autres escorteurs américains, les fonctions de :

    Sector air defence commander (SADC) : contrôle d’une zone de défense aérienne au profit du CAOC (centre inter-alliés des opérations aériennes) situé au Qatar ;

    Air missile defence commander (AMDC) : défense aérienne du porte avions américain.

 

En outre, le Panther, hélicoptère embarqué sur le Jean Bart, contribue, aux côtés des MH-60 américains, à assurer la permanence des missions de surveillance maritime de la zone sanctuaire autour du porte-avions. Enfin, l'interopérabilité des moyens français s'exprime également dans le soutien de l'homme amené par l’aumônier du Jean Bart, qui, temporairement seul prêtre catholique de la TF 50, a été envoyé sur trois bâtiments américains pour y célébrer la messe.

 

Soutien indéniable au dispositif de la coalition, le Jean Bart apporte une plus grande flexibilité à la TF 50.

 

Par sa présence au sein d’un CSG américain, le Jean Bart manifeste la volonté de la France à jouer un rôle de premier plan dans cette zone, notamment en vue de l’intégration éventuelle d’autres unités française aux côtés des américains, en soutien au gouvernement irakien.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Depuis le 5 octobre, suite au renforcement du dispositif, les forces françaises s’appuient sur neuf avions Rafale, un avion de ravitaillement C135 et un avion de patrouille maritime Atlantique 2.

Chammal : Premier bilan de l’intégration du Jean Bart à la TF 50

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:21
USS George H.W. Bush (CVN 77) homecoming from Norfolk, Va. Part 2.

 

15 nov. 2014 US Navy

 

NORFOLK, Va. (Nov. 15, 2014) After completing a nine-month deployment in the U.S. 5th and 6th Fleet Areas of Operations (AOR), the ships and squadrons of the George H.W. Bush Carrier Strike Group (GHWB CSG) returned to their homeports in Norfolk, Va., Whidbey Island, Wash. and Mayport, Fla., Nov 15.

The GHWB CSG is comprised of the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77), Carrier Air Wing 8 (CVW-8), Destroyer Squadron 22 (CDS 22), the guided-missile cruiser USS Philippine Sea (CG 58), and the guided-missile destroyers USS Truxtun (DDG 103) and USS Roosevelt (DDG 80). The Strike Group, which deployed on 15 February, steamed a total of 73,400 nautical miles throughout two different AORs in support of Operation Enduring Freedom (OEF), Operation Inherent Resolve (OIR) as well as Maritime Security Operations (MSO) and Theater Security Cooperation (TSC) efforts while working with joint, coalition and allied forces. (U.S. Navy video/Released)

For More information, visit: http://www.navy.mil/submit/display.as...

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 17:20
USS George H.W. Bush (CVN 77) homecoming from Norfolk, Va. Part 1.

 

15 nov. 2014 US Navy

 

NORFOLK, Va. (Nov. 15, 2014) After completing a nine-month deployment in the U.S. 5th and 6th Fleet Areas of Operations (AOR), the ships and squadrons of the George H.W. Bush Carrier Strike Group (GHWB CSG) returned to their homeports in Norfolk, Va., Whidbey Island, Wash. and Mayport, Fla., Nov 15.

The GHWB CSG is comprised of the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77), Carrier Air Wing 8 (CVW-8), Destroyer Squadron 22 (CDS 22), the guided-missile cruiser USS Philippine Sea (CG 58), and the guided-missile destroyers USS Truxtun (DDG 103) and USS Roosevelt (DDG 80). The Strike Group, which deployed on 15 February, steamed a total of 73,400 nautical miles throughout two different AORs in support of Operation Enduring Freedom (OEF), Operation Inherent Resolve (OIR) as well as Maritime Security Operations (MSO) and Theater Security Cooperation (TSC) efforts while working with joint, coalition and allied forces. (U.S. Navy video/Released)

For More information, visit: http://www.navy.mil/submit/display.as...

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 13:20
F-35C Lightning II Conducts First Night Flight Ops During Developmental Testing aboard USS Nimitz


14 nov. 2014 US navy

 

PACIFIC OCEAN (Nov. 13, 2014) F-35C Lightning II carrier variant Joint Strike Fighters conduct night flight deck operations aboard the aircraft carrier USS Nimitz (CVN 68) off the coast of San Diego. These milestones are part of initial at-sea Developmental Testing I (DT-I) for the F-35C, which commenced Nov. 3 and is expected to last two weeks. The F-35C is the carrier variant (CV) of the F-35 Lightning II Joint Strike Fighter designed for the U.S. Navy as a first-day-of-war, survivable strike fighter complement to the F/A-18E/F Super Hornet. (U.S. Navy video/Released)

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 22:30
Des plongeurs-démineurs français participent à IMCMEX

Des plongeurs-démineurs français et américains utilisent un robot MK II Talon et sa console de contrôle au cours de l’exercice IMCMEX.

 

16 novembre 2014. Portail des Sous-Marins

 

Des plongeurs-démineurs de la marine nationale ont travaillé pendant 15 jours aux côtés de leurs homologues américains et danois à Manama (Bahreïn), dans le cadre de l’exercice IMCMEX (International Mine Countermeasures Exercise).

 

L’exercice IMCMEX est le plus important exercice naval international, avec la participation de plus d’un quart des marines du monde, 38 navires et 6.500 marins venant du monde entier. Il s’est déroulé du 27 octobre au 13 novembre dans le golfe Persique et en mer Rouge.

 

L’objectif de l’exercice est de promouvoir la sécurité maritime et la libre circulation du commerce au travers d’opérations de lutte contre les mines, de sécurité maritimes et de protection des infrastructures maritimes.

 

« Il est très important de travailler avec nos partenaires internationaux pour apprendre les capacités des uns et des autres, renforcer les liens et accroitre l’interopérabilité, » explique le Lt. j.g. Ryan Bresson, un plongeur-démineur américain.

 

Dans le cadre de l’exercice, les plongeurs-démineurs français, américains et danois ont répondu à de nombreuses menaces simulées, en mer comme sur terre, dont des engins explosifs improvisés, des mines magnétiques posées par des plongeurs et des attaques suicides. Ils ont aussi participé à des exercices de tir, d’accidents de plongée. Ils ont mis en pratiques des techniques de recherche sous-marines, utilisé des robots de déminage et détruit des explosifs à distance.

 

Référence : US Navy

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 18:20
Un sous-marin nucléaire américain bloqué à quai depuis 5 mois pour une « petite » fuite

 

16 novembre 2014. Portail des Sous-Marins

 

Lorsque le sous-marin nucléaire d’attaque américain Jefferson City a quitté le 9 avril dernier son port-base de San Diego, les 150 membres d’équipage s’attendaient à passer 6 mois de patrouille dans le Pacifique ouest et au-delà. Pourtant, le sous-marin est bloqué depuis la mi-juin à Guam, mis à l’écart par une petite fuite qui s’est révélée difficile à localiser et encore plus dure à réparer.

 

« Le sous-marin USS Jefferson City a une très petite fuite d’eau sur une vanne située sur un des systèmes du réacteur du sous-marin, » explique le Cmdr. Brook DeWalt, porte-parole de la force sous-marine de la flotte du Pacifique à Pearl Harbor.

 

« Comme la fuite est très petite, une recherche complète, avec des instruments très sensibles a été nécessaire pour identifier sa localisation, » indique le Cmdr. DeWalt. « Une fois localisée, ils ont eu besoin de temps supplémentaire pour examiner les possibilités de réparation. »

 

Bien que l’eau provienne des systèmes de réfrigération du réacteur, les risques de radioactivité sont « négligeables », a assuré le Cmdr. DeWalt. « L’eau ne contient que des traces infimes de radioactivité et est récupérée à bord du sous-marin. »

 

La quantité d’eau récupérée, a-t-il ajouté, est « probablement de quelques litres par jour », et est traitée de la façon habituelle. « Les systèmes du sous-marin sont plus que capables de traiter cette quantité d’eau et de la conserver à bord, » a expliqué le Cmdr. DeWalt.

 

Le Jefferson City est arrivé à Guam le 21 juin afin de réparer des problèmes d’étanchéité sur les presse-étoupes de ligne d’arbre et des systèmes d’eau de mer auxiliaires, a indiqué DeWalt. Une fuite d’eau de mer était aussi apparente, se manifestant par une condensation accrue. L’équipage pensait au départ qu’il s’agissait d’une fuite sur un tuyau de refroidissement.

 

L’équipage du Jefferson City ne s’attendait qu’à une courte escale, mais la fuite s’est révélée beaucoup plus difficile à localiser que prévu.

 

« Trouver la fuite n’a pas été une chose facile, » explique DeWalt. « Il a fallu utiliser des équipements spécialisés très sensibles. Cela a pris beaucoup de temps. »

 

Au mois de juillet, il est devenu clair que le sous-marin ne pourrait pas accomplir les objectifs opérationnels de la mission. « La mission a été adaptée pour faire face à leurs problèmes de maintenance, » explique DeWalt.

 

« Après avoir trouvé la fuite, il a fallu décider que faire ensuite : réparer le sous-marin à Guam, à San Diego ou à Pearl Habour. Les moyens et le personnel se trouvaient à Pearl Harbour, sans qu’il y ait besoin de les y envoyer. »

 

Il était déjà prévu que le Jefferson City entre, à l’été 2015, en période de maintenance lourde pour 22 mois. La Navy a décidé d’avancer la période de réparation et de la combiner avec la réparation de la vanne. Mais la disponibilité des cales sèches a été un problème.

 

Pour compliquer la situation, le sous-marin devait temporairement changer de port-base administratif pour Pearl Harbor pendant les presque 2 ans de maintenance lourde, afin de permettre aux familles des membres d’équipage de déménager. Tous ces arrangements ont dû être avancés eux aussi.

 

Les préparatifs sont presque terminés, et le Jefferson City devrait quitter Guam sous peu, arrivant à Pearl Harbour avant la fin novembre.

 

Référence : Defense News (Etats-Unis)

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 08:20
F-35C Leaves The Nest

 

11/14/2014 Strategy Page

 

The F-35C completes catapults and arrestments aboard the USS Nimitz during Developmental Testing I (DT-I), which is the first of three at-sea test phases planned for the U.S. Navy's F-35C carrier variant. Lockheed-Martin Photo

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 12:20
239th Anniversary of the Navy Chaplain Corps


12 nov. 2014 US Navy

 

Nov. 28, 2014 marks the 239th anniversary of the Navy Chaplain Corps. To learn more about how Navy chaplains support our Sailors, Marines, Coast Guardsmen and their families, visit: http://www.chaplain.navy.mil or http://chaplaincorps.navylive.dodlive...

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 08:20
Catching Lightning F-35C


7 nov. 2014 US Navy

 

The F-35 combines advanced stealth technology with fighter speed and agility, fused targeting, cutting-edge avionics, advanced jamming, network-enabled operations and advanced sustainment delivering a lethal combination of fighter capabilities to the fleet.

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 12:20
F-35C Lightning II Conducts Developmental Testing aboard USS Nimitz

 

6 nov. 2014 US Navy

 

PACIFIC OCEAN (Nov. 4, 2014) F-35C Lightning II carrier variant Joint Strike Fighters launch from the aircraft carrier USS Nimitz (CVN 68) off the coast of San Diego. The launches and recoveries are part of initial at-sea Developmental Testing I (DT-I) for the F-35C, which commenced Nov. 3 and is expected to last two weeks. The F-35C is the carrier variant (CV) of the F-35 Lightning II Joint Strike Fighter designed for the U.S. Navy as a first-day-of-war, survivable strike fighter complement to the F/A-18E/F Super Hornet. (U.S. Navy video/Released)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories