Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 08:55
Vigipirate : 850 militaires désormais engagés en Ile de France (actualisé)

 

08/01/2015 21:31 Sources : Etat-major des armées

 

Le jeudi 8 janvier 2015, 250 militaires supplémentaires ont été engagés aux côtés des 600 militaires déjà déployés en région Ile de France dans le cadre du plan Vigipirate, plan dont le niveau d’alerte a été élevé hier par le Premier ministre.

 

150 militaires du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1erRCP) en provenance de Pamiers (Ariège) et 100 autres, du 8régiment parachutiste d’infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres sont arrivés en région parisienne ce jeudi 8 janvier 2015.

250 militaires supplémentaires sont en mesure de rejoindre l’Ile de France, en fonction des besoins.

 

Historique du déploiement :

Mercredi 7 janvier : dispositif permanent engagé en île de France. Effectif déployé: 450 militaires

Mercredi 7 janvier : dans la soirée, mise en place d’un renfort de 150 militaires en provenance du 21eRIMa (Fréjus), du 41eRT (Douai) et du 48eRT (Agen). Effectif déployé : 600 militaires.

Jeudi 8 janvier : mise en place d’un renfort de 250 militaires :

  • 2 unités élémentaires en provenance du 1er RCP (Pamiers) et du 8e RPIMa (Castres).
  • Activation d’un 3e état-major tactique destiné à commander les moyens engagés en renfort
  • Effectif déployé : 850 militaires.

 

 

La défense du territoire national est une priorité des armées françaises. Chaque jour, hors situation d’exception, près de 2500 militaires sont directement engagés dans cette mission :

  • près de 1 000 au titre du plan Vigipirate,
  • 1 500 pour les missions permanentes de protection, en métropole et outre-mer (surveillance de l’espace aérien et des approches maritimes, lutte contre les trafics, protection de sites sensibles, etc.).

Pour remplir ces missions, l’armée s’appuie à la fois sur des dispositifs permanents et sur une capacité de réaction afin de pouvoir agir sous bref préavis.

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 16:42
Attentat à Paris : renfort de l’effectif militaire déployé en Ile de France (actualisé)

 

08/01/2015 15:05 Sources : Etat-major des armées

 

Depuis le mercredi 7 janvier, 600 militaires sont déployés en région Ile de France dans le cadre du plan Vigipirate, plan dont le niveau d’alerte a été élevé hier par le Premier ministre. Des renforts supplémentaires sont acheminés ce jeudi 8 janvier 2015 en région parisienne.

 

150 militaires du 1er régiment de chasseurs parachutistes sont ainsi arrivés ce matin en provenance de Pamiers (Ariège) et 100 autres, du 8ème régiment parachutiste d’infanterie de marine arriveront de Castres en fin d’après-midi.

 

Ces détachements intégreront demain matin le dispositif de protection renforcé, portant alors à 850 le nombre de militaires présents aux côtés des forces de l’ordre pour assurer la protection des citoyens et la surveillance de nombreux sites en Ile de France.

 

En fonction des besoins, 250 militaires supplémentaires seront en mesure de rejoindre l’Ile de France dans la journée du vendredi 9 janvier.

 

La défense de la France et la protection des Français ont toujours été la priorité des armées françaises. La protection des citoyens sur le territoire français ne se limite pas au plan Vigipirate. Chaque jour, environ 2 500 militaires sont engagés dans la protection du territoire : près de 1 000 au titre du plan Vigipirate, 1 500 autres pour les missions permanentes de protection, en métropole et outre-mer (surveillance de l’espace aérien et des approches maritimes, lutte contre les trafics, protection de sites sensibles, etc.). Dans ce cadre, l’armée s’appuie à la fois sur des dispositifs permanents et sur une capacité de réaction afin de pouvoir agir sous bref préavis.

Attentat à Paris : renfort de l’effectif militaire déployé en Ile de France (actualisé)
Attentat à Paris : renfort de l’effectif militaire déployé en Ile de France (actualisé)
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 12:56
Un acte de guerre

 

7 janvier 2015 Par Olivier Kempf

 

Il est toujours délicat de commenter à chaud un événement grave comme l'attentat qui a eu lieu aujourd'hui contre le journal Charlie Hebdo. Toutefois, la gravité de l'événement et la portée probable qu'il aura incitent à s'y risquer, au vu des éléments connus à l'heure où j'écris (21h30). D'un mot, il s'agit d'un acte de guerre.

 

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 08:55
Attentat à Paris : renfort de l’effectif militaire déployé à Paris

 

07/01/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Suite à la décision d’élévation du niveau d’alerte Vigipirate par le Premier ministre en région Île de France, les armées ont renforcé, dans l’après-midi, le volume de leurs patrouilles dans Paris et son agglomération de près de 200 militaires supplémentaires. Ces militaires viennent compléter le dispositif qui était déjà engagé. Ils seront encore renforcés dans la soirée de 150 militaires supplémentaires, portant dès demain l’effectif déployé dans Paris à 600 militaires.

 

La défense de la France et la protection des français a toujours été la priorité des armées françaises. La protection des Français sur le territoire français ne se limite pas au plan Vigipirate. Chaque jour, environ 2500 militaires sont engagés dans la protection du territoire : près de 1000 au titre du plan Vigipirate, 1500 autres pour les activités de protection du territoire, en métropole et outre-mer (surveillance de l’espace aérien et des approches maritimes, lutte contre les trafics, protection de sites sensibles, etc.). Dans ce cadre, l’armée s’appuie à la fois sur des dispositifs permanents et sur une capacité de réaction afin de pouvoir agir sous bref préavis.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 07:55
Attentat à « Charlie Hebdo » : que sait-on des deux suspects recherchés ?

Les photos des deux suspects publiés dans l'appel à témoins de la police.

 

08.01.2015 Par Matthieu Suc Le Monde.fr

 

C'est une cellule « familiale » qui est recherchée par la police dans le cadre de l'attentat terroriste perpétré à Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier. Les deux principaux suspects sont deux frères : Saïd et Chérif Kouachi, respectivement âgés de 34 et 32 ans.

 

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 17:55
Vigipirate relevé au niveau "alerte attentat"


 07/01/2015 Ministère de la Défense

 

Communiqué de presse du Premier ministre

 

Le Premier ministre a décidé de relever le plan Vigipirate au niveau « alerte attentat », niveau le plus élevé, sur l’ensemble de la Région Ile-de-France.
Les organes de presse, les grands magasins, les lieux de culte ainsi que les transports vont faire l’objet immédiatement d’une protection renforcée.
Toutes les forces disponibles sont mobilisées et des renforts civils et militaires seront déployés dans le cadre du plan Vigipirate.
L’ensemble des préfets, sur tout le territoire, ont consignes de renforcer la vigilance et de mobiliser les forces placées sous leur autorité.
Tous les moyens sont mis en oeuvre pour identifier, traquer et interpeller les auteurs.

 

>>> Téléchargez le communiqué de presse du 7 janvier 2015 -Vigipirate (PDF, 167,1ko)

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 12:55
Fêtes de fin d’année: les aviateurs engagés sur le territoire

 

24/12/2014 Asp. Julie Beck - Armée de l'air

 

En cette période de fêtes, des centaines d’aviateurs veillent. Qu’ils soient fusiliers commandos, pilotes, mécaniciens, armuriers ou pompiers, ils sont nombreux à opérer pendant les fêtes. Zoom sur quelques un de leurs engagements.

 

Permanence opérationnelle: 24h/24 et 7 jours sur 7

 

Mission phare de l’armée de l’air confiée au commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), la posture permanente de sûreté aérienne (PPS) est assurée toute l’année. Au total, près d’un millier d’aviateurs sont engagés 24h/24, 365 jours par an, pour faire respecter la souveraineté nationale dans l’espace aérien français et défendre le territoire contre toute menace aérienne.

Le lieutenant Nicolas G, pilote à l’escadron de chasse 1/2 «Cigognes» sur la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains assure cette mission pendant le réveillon. «Je suis prêt à décoller en quelques minutes aux commandes d’un Mirage 2000-5 depuis Lorient. Je suis d’alerte pour surveiller et intervenir dans le nord-ouest de la France, sous les ordres du centre national des opérations aériennes à Lyon. Je suis entouré par un second pilote et six mécaniciens. Nous avons des rôles bien définis. Certes j’ai une pensée pour ma famille, mais la priorité c’est la mission», témoigne le lieutenant.

 

Plan Vigipirate: surveillance et dissuasion du terrorisme

 
Fêtes de fin d’année: les aviateurs engagés sur le territoire

Pendant les fêtes de fin d’année, plus d’une centaine d’aviateurs sont déployés au sol dans les aéroports de Paris (Orly), de Bordeaux et de Toulouse. En application du plan Vigipirate, ils sont intégrés au dispositif de protection anti-terroriste. L’adjudant-chef Laurence O. de la base aérienne de Lyon Mont-Verdun, est détachée à l’aéroport d’Orly. «Cette année, je passe le réveillon en tant que chef de vigie. Mon rôle est de coordonner les rotations des patrouilles sur le site d’Orly. Je suis également amenée à donner des directives aux patrouilles, s’ils découvrent quelque chose de suspect par exemple. » Durant toute la journée, les aviateurs patrouillent dans l'aérogare, souvent en équipe mixte aux côtés du personnel de la police aux frontières (PAF), véritable appui judiciaire à l'action de Vigipirate. Leur mission quotidienne est de surveiller et de renseigner pour rassurer les voyageurs et dissuader les éventuelles menaces terroristes. «Notre mission est d’autant plus importante en cette période, car il y a davantage de voyageurs dans les aéroports et les gares, témoigne l’aviatrice. Auparavant, j’avais déjà passé les fêtes de fin d’année en opération extérieure (OPEX). Même si nous sommes loin de nos familles, nous sommes tous dans la même situation. L’ambiance est différente mais il y a une très forte cohésion.»

 

La base aérienne, outil de combat: sur le pied de guerre en permanence

 

Sur toutes les bases aériennes de France et d’outre-mer, des aviateurs sont de permanence. Pompiers, contrôleurs, mécaniciens, mais aussi cuisiniers ou encore personnel des centrales électriques, ils passeront le réveillon entre collègues. Le capitaine Nicolas P, affecté depuis un an sur la base aérienne 106 de Bordeaux sera de permanence commandement. Commandant en second d’une unité de 90 personnes régulièrement déployée en OPEX pour répondre aux besoins des forces aériennes, il nous livre ses impressions pour sa première permanence le jour du Nouvel an: «Mon rôle sera d’assurer la permanence de l’ensemble de la base aérienne de Bordeaux. Je vais représenter le commandement base et devrais réagir à toutes les sollicitations comme pour une demande urgente provenant d’OPEX, une ouverture de la plateforme aéronautique… Passer ma soirée de Nouvel an en permanence sera une première, j’ai déjà pris ces fonctions, mais jamais à cette période de l’année. Nous célèbrerons donc la nouvelle année entre collègues. J’ai également une pensée particulière pour tous les aviateurs de mon unité, qui sont actuellement déployés en opération extérieure.»

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 12:55
Au cœur d’une patrouille Vigipirate de nuit

 

23/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Lundi 22 décembre à 22h, en gare Montparnasse, le général Pierre de Villiers était auprès des militaires engagés à Paris dans le cadre du Plan Vigipirate. Il en a profité pour suivre une patrouille armée par le 48e régiment de transmissions d’Agen.

 

Près de 1 000 militaires des trois armées, dont 500 en Ile de France, sont déployés en permanence sur le territoire français dans le cadre du plan Vigipirate, en complément des forces de gendarmerie et de police. Ils assurent essentiellement des missions de surveillance et participent à la lutte antiterroriste.

 

A Paris, les missions qui leur sont confiées par la préfecture de police sont réévaluées régulièrement en fonction de l'appréciation de la menace. Depuis le 18 décembre, à la demande du Premier ministre, le dispositif est renforcé en raison de la sensibilité particulière de la période des fêtes de fin d’année.

 

A l’approche de Noël, le CEMA a souhaité aller à la rencontre de ceux qui sont engagés en mission intérieure pour protéger les français. En effet, l’engagement des armées françaises dans la protection du territoire ne se limite pas aux opérations extérieures : en complément des 8500 militaires déployés à travers le monde dans « une défense de l’avant », 2500 autres sont engagés chaque jour en France dans la protection du territoire national. Le CEMA s’est rendu ensuite en Afrique pour passer Noël, sur le terrain, auprès des militaires de l’opération Sangaris en République centrafricaine et de l’opération Barkhane dans la bande sahélo-saharienne (BSS).

Au cœur d’une patrouille Vigipirate de nuit
Au cœur d’une patrouille Vigipirate de nuitAu cœur d’une patrouille Vigipirate de nuit
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 07:55
VIGIPIRATE – Adaptation de la posture sur le territoire national pour la période des fêtes de fin d’année

 

18 décembre 2014 SGDSN

 

Face à une menace qui reste d’actualité et en raison de la sensibilité particulière de la période des fêtes de fin d’année, le Gouvernement a renforcé ponctuellement le dispositif Vigipirate depuis le 18 décembre 2014.

 

http://www.risques.gouv.fr

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 12:55
La lutte contre le terrorisme

 

4 novembre 2014 - gouvernement.fr

 

Le projet de loi, définitivement adopté le 4 novembre 2014 par le Parlement, vise à renforcer les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme. Les événements récents ont mis en lumière certains manques de notre législation qu’il importait de combler afin de mieux prévenir et mieux réprimer de tels actes.

 

Suite du dossier

 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 12:55
Nouveau Vigipirate : plus simple, plus explicite, plus efficace

 

18/02/2014 Asp. Camille Martin  - DICOD

 

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé le 13 février la mise en place d’un nouveau plan Vigipirate qui entrera en vigueur le 20. Plus simple et plus explicite, ce nouveau code renforce la protection de la population face à la menace terroriste.

 

Un nouveau logo, seulement deux niveaux d’alerte et une meilleure communication envers le public : le nouveau plan Vigipirate annoncé le 13 février 2014 par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, entrera en vigueur jeudi 20 février. Ce modèle novateur a pour objectif de développer et maintenir une vigilance permanente et de permettre une réaction rapide et coordonnée en cas de menace. Concrètement, ce code est à la fois plus simple et plus explicite.

 

Plus simple. Le système de couleur est supprimé et le nouveau plan distingue deux niveaux de mobilisation. Un niveau « vigilance » qui correspond à la posture permanente de sécurité et se traduit par la mise en œuvre de moyens adaptés, visant à garantir la sécurité de tous, comme l’interdiction de stationner devant certains édifices ouverts au public ou encore le contrôle des bagages dans les aéroports. Face à une augmentation ponctuelle de la menace, la posture « vigilance » peut-être renforcée par des mesures plus contraignantes, temporaires et ciblées géographiquement (restriction de la circulation, contrôle d’accès, etc). Le second niveau, niveau « alerte attentat », s’applique lorsque des projets d’actions terroristes sont détectés par les services de renseignement ou lorsqu’un ou plusieurs actes terroristes ont été commis sur le territoire national. Des mesures exceptionnelles sont alors mises en œuvre telles les restrictions aux grands rassemblements de personnes, la mise en alerte immédiate de défense aérienne et maritime, etc.

 

Nouveau Vigipirate : plus simple, plus explicite, plus efficace

Plus explicite. Le nouveau logo, un triangle rouge à large bord noir, sera visible dans l’espace public où un appel à la vigilance s’impose et là où des contraintes sont temporairement imposées. Toutes les informations utiles sur le plan Vigipirate sont disponibles sur le site www.risques.gouv.fr et les actualités importantes liées au plan sont mises en ligne sur le portail du gouvernement www.gouvernement.fr.

Le nouveau plan Vigipirate agit dans onze domaines d’action sur le territoire national et un domaine à l’étranger. Il s’agit de secteurs qui pourraient être visés pas une menace terroriste et dont la protection est indispensable : la sécurité des systèmes d’information, la santé, l’alimentation, les réseaux d’énergie, les communications électroniques, les transports terrestres, aériens et maritimes, etc. A l’étranger, le plan Vigipirate peut-être activé si la menace à l’encontre des ressortissants français, ou d’intérêts français, est avérée. Pour prendre connaissance des conseils qui sont régulièrement actualisés, les voyageurs à l’étranger sont invités à consulter le site diplomatie.gouv.fr.

Partager cet article
Repost0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 23:55
Du nouveau pour le plan Vigipirate

 

13/02/2014 gouvernement.fr

 

Le Premier ministre, avec les ministres de l’Intérieur, de la Défense et des Transports, a présenté un nouveau plan Vigipirate. Rénové pour mieux anticiper et répondre à la complexité croissante de la menace terroriste, il associe plus largement tous les acteurs impliqués dans sa mise en œuvre.

 

Le nouveau dispositif

 

Il faut souligner deux changements importants. Tout d’abord, le code d’alerte est simplifié et le code couleur abandonné au profit de deux niveaux de mobilisation : un niveau de vigilance (qui peut ponctuellement être renforcé par des mesures plus contraignantes) et un niveau d’alerte face à un risque imminent d’attentat. Ce dernier permet la mise en œuvre de mesures exceptionnelles et temporaires lorsque des projets d’attentats terroristes sont détectés ou lorsqu’un acte terroriste a été commis sur le territoire national. Ce nouveau code est à la fois plus simple et plus explicite, rendant Vigipirate plus flexible.

Deuxième nouveauté, le plan Vigipirate se dote d’une signalétique : un logo rouge en forme de triangle, portant la mention Vigipirate connue de tous les Français1, sera désormais visible dans l’espace public. Il permettra d’identifier plus rapidement l’application de mesures Vigipirate, là où un appel à la vigilance s’impose et là où les contraintes sont temporairement imposées, afin d’en expliquer le sens.

En cas d’alerte attentat, un logo spécifique "Alerte attentat" sera mis en place sur les lieux concernés.

 

Quel est l’objectif du plan Vigipirate ?

 

 

L’objectif de Vigipirate est triple. Il vise à la fois à protéger la population, les infrastructures et les institutions et à préparer les réponses en cas d’attaque. Il s'attache également à diffuser une culture de vigilance de l’ensemble des acteurs du plan : l’Etat, les opérateurs d’infrastructures et de réseaux vitaux, les collectivités territoriales, les opérateurs économiques mais aussi les citoyens. Enfin, il permet une réaction rapide et coordonnée en cas de menace ou d’action terroriste, afin de renforcer la protection, de faciliter l’intervention, et d’assurer la continuité des activités d’importance vitale.

 

 

Vigipirate, l’affaire de tous

De simples réflexes préventifs doivent être adoptés au quotidien : ne pas laisser de bagages abandonnés, signaler les objets ou comportements suspects, respecter les consignes de sécurité, se soumettre aux contrôles, faciliter l’intervention des secours ou des forces de l’ordre. Toutes les informations utiles sur le plan Vigipirate sont disponibles et téléchargeables sur le site risques.gouv.fr.


  1. D’après les résultats d’un sondage de l’Ifop pour le Service d’information du Gouvernement, 94 % des Français connaissent le plan Vigipirate. 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 12:55
Vigipirate : les aviateurs ont veillé pendant les vacances

 

08/01/2014 Armée de l'air

 

Pendant les vacances de fin d’année, l'armée de l'air a continué à veiller sur la sécurité de ses concitoyens. Retour sur l’engagement des aviateurs dans le plan Vigipirate.

 

Outre la permanence opérationnelle (PO) qui assure la sûreté aérienne 24h/24 et 7 jours sur 7, une centaine d’aviateurs ont été déployés au sol dans les aéroports d’Orly à Paris, de Bordeaux et de Toulouse. En application du plan Vigipirate, ils ont été intégrés au dispositif de protection anti-terroriste.

 

Surveillance, dissuasion et contact avec les voyageurs.

 

Pendant les vacances d'été ou de fin d’année, la mission de ces aviateurs volontaires est encore plus importante que le reste de l'année car davantage de voyageurs sont présents dans les aéroports. Durant toute la journée, ils patrouillent dans l'aérogare, souvent en équipe mixte aux côtés du personnel de la police des frontières (PAF), véritable appui judiciaire à l'action de Vigipirate. Leur mission quotidienne est de surveiller et de renseigner pour rassurer les voyageurs et dissuader les éventuelles menaces terroristes.

 

Rencontre avec le ministre.

 

Vigipirate : les aviateurs ont veillé pendant les vacances

Pour rappel, vendredi 20 décembre 2013, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a rencontré les militaires déployés à Orly Sud. Après une présentation du dispositif, il a accompagné une patrouille au sein de l’aérogare. Il a notamment été accompagné par le président-directeur général d’Aéroports de Paris et par le directeur de la police aux frontières d’Orly.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 11:55
Aqmi/menaces: la vigilance renforcée

08/05/2013 Par Lefigaro.fr avec AFP

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a indiqué aujourd'hui que les mesures de précaution ont été renforcées après les menaces d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) contre la France, tout en soulignant que ces menaces ne devaient pas non plus être exagérées.

 

"Toute menace d'Aqmi doit être prise au sérieux", a-t-il déclaré sur RMC-BFMTV, mais "la médiatisation des messages est une arme dont se servent les responsables d'Aqmi pour provoquer l'inquiétude". "Il faut donc être vigilant, mais il ne faut pas non plus exagérer cette déclaration qui intervient à un moment où Aqmi a subi de sérieux revers au Mali", a poursuivi le ministre.

 

"Donc, précaution", a-t-il déclaré : "C'est ce que fait Manuel Valls en assurant Vigipirate renforcé en France. C'est ce que nous faisons dans nos ambassades. Laurent Fabius a donné des consignes très précises pour assurer la sécurité de nos ambassades, on a vu que c'était nécessaire après ce qui s'est passé en Libye", où l'ambassade de France à Tripoli à été la cible d'un attentat le 24 avril. Selon M. Le Drian, le ministère de la Défense assure pour sa part "une vigilance très précise sur l'ensemble des lieux" où se trouvent les forces françaises.

 

Dans une vidéo mise en ligne mardi, le chef du Conseil des notables d'Aqmi exhorte les musulmans "dans le monde entier" à "attaquer les intérêts français partout", en raison de "l'agression" dont la France se rend à ses yeux coupable au Mali. "Nous sommes dans l'après-guerre, mais la guerre n'est pas finie. Nous sommes dans une phase de transition", a affirmé le ministre de la Défense à propos de la situation au Mali, où les forces françaises poursuivent leurs opérations.

 

"Toute la communauté internationale souhaite que le Mali puisse procéder à des élections pour assurer une gouvernance du futur, mais ça passait obligatoirement par la libération du territoire, et c'est aujourd'hui acté grâce à l'action remarquable de nos forces", a-t-il affirmé. La France soutient l'organisation d'une élection présidentielle en juillet au Mali, pour redonner une légitimité démocratique aux autorités de Bamako.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories